Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 17h22
 

Economie

Exportation des pierres précieuses

Suspendue pour une meilleure gestion

jeudi 13 mars 2008 | Lanto

La suspension temporaire des exportations des pierres précieuses a fait monter le ton des opérateurs miniers notamment les exportateurs. Une mesure qui, selon eux, les pénalise et bouleverse sinon détruit leurs activités. De source gouvernementale toutefois, on persiste pour dire que si le gouvernement a agi ainsi, c’est qu’il a ses raisons. La mesure devrait permettre, nous fait-on comprendre, au Ministère de l’Energie et des Mines d’améliorer et de réformer la gestion des ressources minérales à Madagascar. Cette mesure suspensive concerne les pierres précieuses notamment l’émeraude, le rubis, le corindon, le béryl et le saphir.

Les pierres industrielles et les pierres d’ornementation peuvent être exportées. Cependant, leurs exportations sont soumises aux réglementations strictes stipulées dans le décret d’application du Code minier. Tout opérateur doit s’acquitter des paiements des redevances minières et des ristournes aux Communes ou aux Collectivités Territoriales Décentralisées concernées, avant toute opération d’exportation. Toute personne physique ou morale ne respectant pas les textes régissant l’exportation minière ou fournissant une fausse déclaration de substance sera sévèrement punie.

Les Directions inter régionales du Ministère de l’Energie et des Mines assureront l’application immédiate de cette mesure.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS