Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 07h22
 

Infrastructure

Infrastructure

Stade Barea : Bras de fer entre l’Etat et l’entreprise de construction

mardi 23 novembre | Mandimbisoa R.

Le stade Barea est au cœur d’une nouvelle polémique due aux problèmes de paiement de l’entreprise qui assure les travaux. Sur les 77 millions de dollars indiqués dans le contrat de réalisation des travaux qui devraient être livrés clef en main d’ici la fin du mois, il reste encore à un peu plus de 6 millions de dollars à payer à la société China Construction Overseas Development (CSCOD).

Gérard Andriamanohisoa, secrétaire d’État en charge des nouvelles villes et de l’habitat martèle que cette solde ne sera payé qu’à la fin des travaux. Elle concerne les travaux de décoration, la finition des gradins et l’aménagement extérieur du stade. Ce membre du gouvernement annonce que l’État ne payera pas un centime de plus à la compagnie chinoise qu’une fois les travaux finis conformément au contrat. Les travaux devront normalement s’achever d’ici la fin de ce mois.

Le 1er novembre dernier, l’entreprise chinoise a envoyé un avis d’arrêt de fonctionnement en argumentant des problèmes d’échéance de paiement de la part de l’Etat. Elle affirme ne pas avoir reçu le paiement des cinq factures des travaux exécutés qui totalisent plus de 17 millions de dollars. Le Secrétaire d’État en charge des nouvelles villes et de l’habitat a répliqué le 8 novembre que la préparation et la régularisation des cinq factures restantes est engagée au niveau du ministère de l’Économie et des Finances.

L’Etat affirme que le paiement se fera en suivant les procédures nationales et que la période d’exécution officielle des travaux suit la période d’extension accordée jusqu’en fin novembre 2021. Dans la lettre adressée à la société CSCOD, Gérard Andriamanohisoa a insisté que l’Etat est claire sur le fait que le paiement total ne sera complété qu’à la fin des travaux avec attestation de levée de toutes les réserves émises.

Face à ce bras de fer entre les deux parties, l’entreprise chinoise a prévenu d’un éventuel arrêt de fonctionnement des trois systèmes du stade à savoir l’éclairage, la surveillance et la commande de l’écran géant. Cela a suscité une réaction virulente de la partie malgache qui a déclaré que si la menace d’arrêt de fonctionnement de ces lots est portée à exécution, elle pourra mener à un arrêt définitif de toute procédure du paiement restant.

48 commentaires

Vos commentaires

  • 23 novembre à 11:03 | tiryco (#9153)

    Mauvais payeurs
    Quand on a pas les moyens,on s engage pas a faire construire des trucs inutiles

    Répondre

  • 23 novembre à 11:12 | citoyendumonde (#4292)

    La construction de ce stade a été faite sans appel d’offres comme le Colisée, le téléphérique. Ces projets n’ont aucun impact positif dans l’amélioration notre vie quotidienne. Bien au contraire, il faut rembourser les prêts après et c’est à la population assoiffée, affamée de le faire.
    Le problème de ce pays c’est Pinocchio et sa bande mafieuse.

    Répondre

    • 23 novembre à 11:36 | Albatros (#234) répond à citoyendumonde

      Bonjour Citoyen !.

      C’est pas gentil de traiter de Pinocchio le ............ "Révolutionnaire" orange. !.

    • 23 novembre à 13:25 | citoyendumonde (#4292) répond à citoyendumonde

      Bonjour Albatros,
      Vous ne trouvez pas qu’il a le look ? Il ment comme il respire.

    • 23 novembre à 15:55 | Albatros (#234) répond à citoyendumonde

      Je plaisantais, Citoyen !. 😜😜😜
      Tout comme je trouve plaisant que certains le comparent à un révolutionnaire !.
      Il n’a strictement (on pourrait dire « tristement »), rien de révolutionnaire !.
      Juste un affairiste plus soucieux de ses intérêts et de ceux qui peuvent le maintenir au pouvoir, que des intérêts du Peuple malgache dans sa majorité !.
      Je ne sais pas si son nez va s’allonger, mais je pense que ses promesses, ses mensonges (Ex : Covid plus), vont rapidement le pousser à faire ses valises.

  • 23 novembre à 11:31 | Isandra (#7070)

    L’Etat change de méthode de paiement, il faut que ses partenaires la comprenne, la vérification systématique avant de tout paiement, en cas d’anomalie, ce sera sa suspension. Et même les grades entreprises comme cette chinoise ne l’échappe pas.

    C’est le cas de la plupart des entreprises, dont le paiement est suspendu, car les procédures ne sont pas respectées.

    C’est vrai, la caisse de l’Etat ne se déborde pas, mais, elle n’est pas vide comme certains aimaient faire circuler ici et là.

    Répondre

    • 23 novembre à 12:08 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      C’est faux le paiement était prévu avec un échelonnement au fur et à mesure de l’édification de l’ouvrage avec une garantie extrinsèque d’achèvement donnée par une banque chinoise …. à chaque stade de réalisation de l’ouvrage défini dans le contrat une attestation de la réalisation était délivrée par un homme de l’art qui permettait l’ordre de paiement … avec une réserve finale une fois les travaux effectués… or là les attestations ont été délivrées et certifiées par les deux parties mais l’état n’a pas payé les travaux déjà réalisés … une fois de plus ISANDRA essaye de maquiller la réalité

    • 23 novembre à 12:13 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra bande de branleurs à la même IP, tout le monde sait que les caisses sont vides.
      Il n’y a qu’à regarder comment ton DJ BAC-7 à fait la manche à Glasgow mais comme cela n’a pas marché, il est parti au bout d’une semaine........ les poches vides.
      Alors c’est vrai que la plupart des entrepreneurs à Madagascar n’ont pas été payés, que les bourses d’étudiants se sont envolées etc.....et donc ça n’étonnera personne de savoir que l’état doit encore des millions aux chinois et à mon avis c’est loin d’être fini car les "donateurs" ont compris ou va l’arzent et demande des comptes à l’instar de l’ONU et de l’UNICEF.
      Serrez les fesses branleurs car bientôt c’est votre salaire qui ne sera plus payé !

    • 23 novembre à 12:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Purgatoire,

      Il est mentionné sur cet article : "il reste encore à un peu plus de 6 millions de dollars à payer à la société China Construction Overseas Development (CSCOD)".

      6 Millions/77 Millions montant total de la facture : 8% reste à payer. A mon avis, l’Etat a déjà honoré 92% de son dû, et a bien respecté ses échéances, mais, pour payer ce reliquat, il faut que l’Etat se rassure que l’intégralité du contrat soit respecté et suivi à la lettre, sans vice caché.

      Si une entreprise Européenne était à la place de cette société chinoise, elle prendrait cette mise en réserve comme la mise en évidence de leur savoir faire et la qualité de leur prestation, car ils sont surs de leur travail.

    • 23 novembre à 15:50 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Connais tu bien les Chinois ? Je pense que Non ! Moi en tout cas je suis content.

    • 23 novembre à 16:46 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      Comme vous les connaissez bien pourquoi cette mise en réserve les gène t elle autant, s’ils sont surs de la qualité de leur prestation ?

    • 24 novembre à 09:21 | zorey974 (#7033) répond à Isandra

      @Isandra : visiblement vous ne savez pas lire ! C’est 17 millions de retard de paiement !
      Les 6 millions c’est le solde qui sera versé une fois les travaux réalisés. mais sachant qu’ils ne seront réalisés qu’une fois les 17 millions payés...
      Les Chinois savent déjà qu’ils devront s’assoir sur le solde de 6 millions alors avant de poursuivre les travaux ils attendent les 17 millions de retard !

      Le plus regrettable dans cette affaire c’est d’avoir mis autant de pognon dans une infrastructure qui ne sera pas entretenue faute de compétences et de moyens alors qu’il y a tant à faire pour le développement du pays !

      Priorité doit être donnée à la production agricole avec réseaux d’irrigation... Quand on imagine tout ce qu’on aurait pu faire avec 77 millions de dollars mais le guignol à la tête du pays n’est juste qu’un organisateur de fêtes son métier de toujours...

  • 23 novembre à 12:03 | arsonist (#10169)

    Serait-ce cela ce que la sagesse populaire française appelle : "Jeter l’argent par la fenêtre" ?

    Orientés et utilisés à bon escient vers d’autres objectifs vitaux ,
    ces dizaines de millions de dollars auraient certainement pu nous aider ,
    par exemple ,
    à nous faire avancer sur une ou deux voies menant à la résolution
    de nos graves problèmes que sont le kere , la famine , la sous-alimentation
    et le manque criant d’eau potable ,
    qui frappent en permanence tout de long de l’année des millions de nos compatriotes !

    Mais puisque le DJ Rajoelina Bokassa gasy dedaka croit que "la malnutrion est un droit fondamental du citoyen" , alors nul n’est étonné que tout est à l’envers à Madagougou !

    Cet abruti a même osé demander , lors de son passage à Scotland ,
    $100 millions à la Communauté internationale
    pour satisfaire un caprice de sa femme !!!

    Répondre

    • 23 novembre à 15:33 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Isandra et ses collabo ...
      Le FMI et l’UNICEF demandent des comptes sur l’utilisation de leurs dons . Le premier a fait un Ultimatum jusqu’à la fin de l’année , et le second demande tout simplement qu’on lui rembourse l’argent dilapidé par les voleurs... vers les paradis fiscaux . Après les recommandations du Département Américain , conseillant leurs ressortissants à ne pas voyager à Madagascar , qui est classé en zone 4 , c’est à dire à risques , à cause du COVID, et de l’insécurité , la Conférence des évêques a mis le pied dans le plat , et on ne peut pas dire qu’ils ne soient pas "catholiques". Pour votre gouverne , sachez que depuis la Colonisation , cette communauté religieuse a toujours été le bras armé pour casser tous les régimes successifs , y compris celui du laitier , et il ne faut pas prendre à la légère son avertissement (le Père Urfer en sait quelque chose).Bref , je suis convaincu qu’un coup de pouce de l’Etranger est toujours d’actualité , pour déstabiliser les fossoyeurs de La République , mais comme toujours , cette aide ne se fera pas sans concession de notre part , c’est à dire , la mise en place d’un pouvoir à la botte de ceux qui tirent les ficelles . La seule est unique réponse est de mettre les balises qui nous permettront de palier à toutes les récupérations , qui ont toujours émaillées toutes les révoltes populaires ,depuis 1972 .Cela s’appelle la Refondation ,qui s’apparente aux Etats Généraux issus de la Révolution Française ... Il n’est pas du tout honteux d’imiter d’autres Pays qui ont à un moment donné , fait leurs preuves. Salut les Copains .

    • 23 novembre à 15:48 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Lékopé,

      Ne nous racontez pas n’importe quoi.

      Où est ce que dans cet article de FMI, ils nous ont fixé un ultimatum jusqu’à la fin de l’année, d’une manière directe ou indirecte ?

      Au contraire, ils manifestent leur satisfaction des actions et des entreprises de ce régime. La preuve, cet octroi de la nouvelle FEC pour 40 mois :

      https://www.imf.org/fr/News/Articles/2021/10/26/pr21310-IMF-and-Madagascar-Reach-Staff-Level-Agreement-on-First-Review-of-Extended-Credit-Facility

  • 23 novembre à 12:17 | purgatoire (#11152)

    Infrastructures routières : un vœu pieux

    Publié le 22 novembre 2021

    Le bilan des nouvelles réalisations en matière d’infrastructures routières demeure très médiocre à plus de mi-mandat d’Andry Rajoelina. Le manque de financement en est la cause principale. En effet, la plupart des nouvelles infrastructures inaugurées par le régime actuel étaient déjà entamées et rendues possibles par des anciens financements. En outre, les grandes infrastructures promises durant les campagnes présidentielles de 2018 ne sont pas encore visibles jusqu’à ce jour. A l’allure actuelle, leurs réalisations jusqu’en 2023 sont de plus en plus incertaines. C’est le cas en particulier de la construction d’une autoroute reliant la capitale Antananarivo à Toamasina en passant par Ambatondrazaka, ou de celle d’un fly over au niveau d’Anosizato qui devra se prolonger jusqu’à relier la capitale à la nouvelle ville Tanamasoandro et la zone sud-ouest. Mais aussi et surtout la construction de la route nationale 13 (RN13) reliant Ikalamainty sur la RN7 jusqu’à la sortie de Betroka. Les débuts des travaux sont encore attendus alors qu’Andry Rajoelina avait promis qu’il ne fera plus de la politique si la réhabilitation de cette route n’est pas achevée.
    En tout cas, c’est surtout sur la réalisation de ces infrastructures que les électeurs vont juger le régime actuel le jour des élections. Un régime incapable de tenir ses promesses risque fortement d’être handicapé. Les récentes propagandes et les tournées entamées par Andry Rajoelina et son équipe à travers toute l’île deux ans avant les élections montrent bien qu’il va se présenter aux présidentielles de 2023.
    En ce qui concerne les infrastructures déjà existantes, faute de financement, l’Etat n’est même plus capable de financer leurs entretiens. Cela fait un peu moins d’une année que les entreprises en charge des travaux d’entretien n’ont plus été payées par l’Etat. Les routes nationales en sont les premiers concernés. Si l’Etat ne dispose même pas du budget nécessaire pour entretenir les routes existantes, on imagine mal des budgets pour la réalisation de nouvelles constructions. L’Etat doit encore un arriéré de plus de 33 milliards d’Ariary à ces entreprises. Pire, l’Etat a cessé de payer tous les travaux d’entretien.
    Ranaivo

    Répondre

    • 23 novembre à 15:37 | Isandra (#7070) répond à purgatoire

      Purgatoire,

      Comme pour la période 2009-2013, ces détracteurs essaient d’ignorer les circonstances atténuantes, ils ont essayé d’effacer la crise et les sanctions internationales, en comparant la situation économique de l’époque des mandats normaux 2002-2008 de Ravalo à la situation de cette transition,...

      Heureusement, les Malagasy ne sont pas dupes, ils savent distinguer ny setroka sy ny tomany. Ils ont remis à la place où il doit être leur leader favori, Andry Nirina Rajoelina, et ont donné une claque électorale qu’un Président sortant n’a jamais eu dans l’histoire de la république à son traître.

      Et là, têtus comme ils les sont, les détracteurs sont encore en train de reproduire, les mêmes erreurs, en essayant d’ignorer l’existence de cette maladie et ses impacts dans les partenariats et les relations économiques.

      1° Andry Rajoelina a des circonstances atténuantes, pour justifier la non réalisation de certains projets,

      2° Andry Rajoelina a encore le temps pour rattraper certains retards et pourra présenter au peuple ses réalisations, sans se rougir...

  • 23 novembre à 12:21 | kartell (#8302)

    Étrange de constater que la presse locale n’est pas sur la même longueur d’onde en ce qui concerne le reliquat qui reste à honorer puisque l’Express table sur 17 millions de dollars tandis que La Tribune annonce un arriéré de 7 millions seulement !…
    Difficile dans ces conditions de se faire une idée exacte tandis que la généralité n’échappe pas à la règle établie : on ne paie pas ses dettes, l’endémisme, ici, prend toute sa valeur, celle de laisser des ardoises au profit de l’offshore, apparemment….
    Étonnant aussi de penser que l’argent de la FIFA avait été versé et que ces 17 millions se soient ainsi volatilisés mais pas pour tout le monde, semble-t-il !…
    Reste qu’on apprend pas à faire la grimace au vieux singe chinois qui avait anticipé d’éventuelles déconvenues de paiement en mettant en stand-by un certain nombre de finitions…
    Reste aujourd’hui à l’émergence, « blanche comme neige » de se pourvoir en explications plus ou moins fumeuses pour expliquer l’inexplicable !…
    La leçon sera-t-elle retenue pour l’installation de téléphérique ?, rien n’est moins sûr d’autant que ces gaulois ont toujours été de bons clients peu regardants en matière de dettes, non payées, préférant de loin la comédie du pouvoir corrompu à celle de la transparence, Francafrique oblige !..

    Répondre

  • 23 novembre à 13:34 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Raharahan-jiolahy sy fomban-jiolahy ary fiainan-jiolahy sisa no manjo sy hitantanana ilay Firenena ankehitriny…

    Fa inona no antony ? Satria navela hiriaria sy navela hisitraka ny halatra sy kolikoly ary fanodinana volampanjakana ireo rehetra tsy maty manota nandritry ny fitondrana rehetra nifandimby nanomboka tamin’ny andron’ny Amiraly ka mandrak’androany, koa noho izany dia mihevitra koa ny foza ankehitriny fa manana zo sy fahefana handroba sy handrava ary hitondra tena ho toy ny tsy maty manota koa ireto foza ankehitriny !

    Inona moa no mahatonga ahy hilaza fa asan-jiolahy fanaon’ny tsy maty manota izao mitranga izao ?

    Tsy nisy ary tsy misy mangarahara mihitsy hatrany ampiandohana ity resaka kianja Barea ity…na ny anarana aza moa nosolokiana ho Barea nefa dia toerana manana tantara tokoa teto ankibon’Imerina izany Imahamasina izany, ary misy fifandrohizana akaiky amin’ny tantara niseho sy nolovaina avy eny Manjakamiadana…

    Voalohany : nolazaina tamin’ny taona 2019 fa vola avy any amin’ny FIFA no nanamboarana ity kianja ity…ny FIFA moa tsy nilaza izany…ny fitondrana koa etsy andaniny tsy nanambara…kinanjo ato afara, hita fa volampanjakana no nitobaka ao amin’ny fanamboarana azy…tsy fantatra hoe tetibola tamin’ny andrimpanjakana iza sy oviana, ary tsy voalaza na misy findramana vola na tsia ao anatin’izany…matroka tanteraka !

    Faharoa : efa nihanaka manerantany ny aretina Covid ny taona 2020, ny volana marsa io, ary efa voasoritra fa avy ay Chine no tena nipoiran’ilay valanaretina, kinanjo mbola tsy nakatona ihany ilay habakabaka fa mbola niandry ny fahatongavan’ireo sinoa hanao ny asa…tsy nisy antso tolotr’asa, tsy nisy fanadihadiana ara-piarahamonina sy ara-tontolo iainana, tsy nisy fampahafantarana izay vontoatin’ny fifanarahana arak’asa, na ny tena sandan’ny asa aza moa tsy fantatra raha tsy siosio tato afara…ny aretina nihanaka sy ny haizina mikasika ilay asa sisa no tazana…

    Fahatelo : « travaux livrés clés en main » hoy ny lahatsoratra…izany hoe vita tanteraka ny asa dia atolotra ny tompony mpanefa ny vola nanamboarana azy ! Ny tsara homarihina nefa dia izao : efa enina (6) nisesy ny lanonana ara-panjakana notanterahana teo, lalao baolina kitra iraisampirenena efatra (4), ary ny fankalazana ny 26 jona 2021 (nisy afomanga), ary ilay fitokanana amin’ny fomba ofisialy (nisy afomanga)…sao dia tsy tsaroana fa ny 04 septambra 2021 dia ampahibemaso no nanomezan’ilay sinoa an’ilay fanalahidy goavana ny « filou », midika izany fa voaray ny asa notanterahana !

    (hotohizana)

    Répondre

    • 23 novembre à 13:37 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (tohiny sy farany)

      Fahefatra : aiza moa amin’ny tsena arak’asa madio sy mazava no hisy an’izany hoe « tsy mitovy ny sandan’ny asa notanterahana » eo amin’ny mpanao ny asa sy ny mandoa vola izany ! 7 s 17 tapitrisa dolara izany anie ka tena misy elanelana goavana mihintsy e ! inona no antony ary ? eo ilay asanjiolahy no mitranga !

      Avy hatrany dia nandrimbona naka ny anjarany amin’ny asa maizina sy kolikoly ary ambony ampanga ny jioahy…nobangaina ny fandoavambola…nalaina tamin’ny anjara voatokana ho an’ny sinoa ny halatra sy serasera maizina fanaon’ny foza…dia inoana fa nangataka ny sinoa hoe « raha izany, dia ampitomboy ny sandan’ny lelavola nanaovana ny asa dia iny no anjaranareo fa ny anay kosa aza kitihina mihintsy…teo no vaky barara vaky ambatolampy ny resaka : ilay sandany tsy nampitomboina akory, ny vola efa nobangaina, ny tovana (avenant au contrat) amin’ny fifanarahana tsy vita sy tsy nisy, ny fanjakana sahirana sy tsy manambola rahateo…ts nahita hevitra intsony ireto sinoa mba hiarovana ny tombontsoany sy hialana amin’ny fatiantoka, dia naleony navoaka ho fanta-bahoaka ny resaka !

      Asanjiolahy mazava izao mitranga izao !

      Inona no ho vokatr’io raharaha io ? Tsy ho voafehy ny fitantanana sy fikojana io kianja io amin’ny ho avy, tsy hanoro sy tsy hampita izay fomba fitantanana sy fomba fanoloana ara-pikojana izay simba ireto sinoa…ary ho fahavoazana tokoa ho an’izay rafitra hitantana an’io rahampitso !

      Ny vokatr’io ihany koa dia ity : tsy maintsy hamerina izay fatiantoka sy fahavoazana nahazo azy amin’ny tetikasa hafa hiarahana aminy ny sinoa amin’izay tetikasa amin’ny ho avy iarahany amin’ny Malagasy, aza adino fa ny orinasa sinoa rehetra izay miasa sy mandray vola ivelan’ny Firenena sinoa dia petrabola an’ny fanjakana sinoa daholo no maro anisa ao, ary orinasampanjakana sinoa daholo amin’ny ankapobeny no mandeha miasa any ivelan’ny Fireneny !

      Fehiny : nifangaro amin’ity resaka ity daholo ny lainga, ny fitaka, ny halatra, ny kolikoly, ary ny fanimbazimbana ny toerana ! Izay no foza, izany no lalampoza, izany no fahazaran’ny foza…

      Mankasitraka Tompoko

    • 23 novembre à 15:53 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Mba avoay eto hoe nilaza ny fitondrana fa ny FIFA no hamatsy vola ny fanamboarana an’io kianja io.

    • 23 novembre à 15:58 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Ny tarik’i Ravalo no nanely anio, fa hoe ny FIFA no namoaka vola hanamboarana anio, fa tsy ny fitondrana, amin’izay mba tsy ny ho anisan’ny lazaina fa zava-bitan’ny fitondrana izy io.

      Tena mba bijoux hireharehan’ny fitondrana aloha io. Tahakan’ny Rova, Lapan’ny tanana, Coliseum, dia miraikitra eny ny Anaran’i Andry Nirina Rajoelina.

      Efa kely sisa dia lazaina hoe amin’ny anara-bositra hoe Rajoelina le Bâtisseur io Filoha io.

      Mbola aiza rehefa vita ny Miami, Tanà-masoandro, Flyover, ny Autoroute, sns,...Le bâtisseur de tous les temps angambany.

    • 24 novembre à 13:44 | dahalo (#8794) répond à Vohitra

      Isandra
      Ka raha toa ary ka tsy ny FIFA no nanome ilay vola de tsy menatra akory ve enareo mandany 77 millions de dollars hanaovana kianja iray nefa rehefa avy eo tonga nangataka 100 millions de dollars ho an’ny tontolo hiainana tany glasgow miaraka @ delegasiona mafonja miisa 76 olona be izao mbola nandaniana vola be ihany koa (Ary enao ve mba tao anatiny sa mbola mikarama de tsy afaka nandeha ny mpiandry tanana)

  • 23 novembre à 14:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Un mauvais payeur reste un mauvais et c’est le cas de l’état malagasy sous ce régime à l’égard de ses prestataires aussi bien nationaux qu’internationaux en brandissant des failles ici et là n’est-ce pas ? Chaque chose a sa fin n’est-ce pas ? MISY FARANY RAHA JIABY ! Il se croit toujours être le plus fort tout le temps et à tout moment : Qui vivra verra n’est-ce pas ?

    Répondre

    • 23 novembre à 16:35 | MALIBUC (#9345) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Isandra,
      Bande de branleurs à la même IP, je suis mort de rire quand j’entends "Rajoelina bâtisseur de tous les temps". D’abord rien qu’à regarder le EPP neufs qui tombent déjà en ruine, le Colisée bâti sans l’avis des anciens, les constructions illicites et toutes celles sans appel d’offre j’appellerais plutôt le DJ national "Le bâtisseur de l’extrême, le menteur de tous les temps, le voleur invétéré et le dictateur fils de Mao".
      Ensuite je tiens à lui dire que l’opposition de rassemble et que les temps vont devenir durs pour lui et sa clique.
      A mon avis il ferait mieux de se barrer.

    • 23 novembre à 16:58 | Isandra (#7070) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Malibuc,

      Continuez de rire, on verra qui rira le dernier.

  • 23 novembre à 16:03 | lysnorine (#9752)

    BON SENS ÉLÉMENTAIRE INCONNU DE LA FRIVOLITÉ CRIMINELLE DES DIRIGEANTS : « NE PAS CONSTRUIRE DES TRUCS INUTILES QUAND ON N’A PAS LES MOYENS »

    – tiryco 23 novembre 2021 à 11:03 |
    « QUAND ON A PAS LES MOYENS,on s engage pas a faire construire DES TRUCS INUTILES »

    – arsonist 23 novembre 2021 à 12:03
    « Serait-ce cela ce que la sagesse populaire française appelle : "JETER L’ARGENT PAR LA FENÊTRE" ?
    « ORIENTÉS et UTILISÉS à bon escient vers d’autres OBJECTIFS VITAUX ,
    « ces DIZAINES DE MILLIONS DE DOLLARS auraient certainement pu nous aider , par exemple , a résolution de nos GRAVES PROBLÈMES que sont le kere , la FAMINE , la sous-alimentation et le MANQUE criant D’EAU POTABLE qui frappent EN PERMANENCE tout de long de l’année des MILLIONS de nos compatriotes !... »

    – citoyendumonde 23 novembre 2021 à 11:12
    « La construction de ce stade [INUTILE]a été faite SANS APPEL D’OFFRES comme le COLISÉE, le TÉLÉPHÉRIQUE. Ces projets n’ont AUCUN IMPACT POSITIF dans l’amélioration notre VIE QUOTIDIENNE. Bien au contraire, il faut REMBOURSER LES PRÊTS après et c’est à la POPULATION ASSOIFFÉE, affamée de le faire »

    – purgatoire 23 novembre 2021 à 12:08 répond à Isandra
    « C’est faux le paiement était prévu avec un échelonnement AU FUR ET À MESURE DE L’ÉDIFICATION DE L’OUVRAGE.... les ATTESTATION ont été délivrées et certifiées par les deux parties mais L’ÉTAT N’A PAS PAYÉ LES TRAVAUX DÉJÀ RÉALISÉS. »

    – qu’hier et moins que demain 23 novembre à 14:45
    « Un MAUVAIS PAYEUR RESTE UN MAUVAIS et c’est le cas de L’ÉTAT MALAGASY SOUS CE RÉGIME à l’égard de ses prestataires aussi bien nationaux qu’internationaux... »

    Tsahivina koa ny KARAMA sy tambin-karaman’ny tompon-tany Malagasy ampisain,ny Fanjakana ka TSY VOALOA nandritra ny taona sy volana maromaro !

    Répondre

  • 23 novembre à 16:09 | ratiarivelo (#131)

    Aza miala BILAM-PO********** isan’andro ***isa-maraina ***eto @ny forum ry rtoa be ISANDRA ! tsy misy farany ny resakin’ny mpangetotra avaokanao eto !! raha tsy tamin’ny fitondrany i DJ ***na andry nirina rajoelina : tsy natratrarana COCAINE *** tao @ny port ny TAMATAVE !!! tonga eto @ny tanana**** zao ta***@n’ny AMAN***entiny rajoelina eto MADAGASIKARA***sanbove raha tsy efa tena fitondrana MAFIA-TONTAKELY- miandrasa fa hihinana sy hisotro ny CVOPLOS-NAREO HIANAREO**** ny TIC°°°°°TAC°°°EFA AN-DALANA !!! vita ny AMINAREO mianankavy Mpandrava ireo *** QUI VIVRA ****VERRA*** !! Ampy zay ry ISANDRA ny resakinèny MPANGETOTRA AN-TSENANAO !! tsy mahagaga fa tena mpamosavy an-tanana !marina E ! samy tsara

    Répondre

    • 23 novembre à 16:29 | Isandra (#7070) répond à ratiarivelo

      Ratiti,

      Marina izany, mety efa nisy tany aloha tany fa tsy tratra, fa amin’izao andron-dRajoelina izao vao henjana ny fisavana sy miasa tsara ny mpitandron’ny filaminana, ka tratra ry zalahy.

  • 23 novembre à 16:15 | ratiarivelo (#131)

    Aza miala BILAM-PO********** isan’andro ***isa-maraina ***eto @ny forum ry rtoa be ISANDRA ! tsy misy farany ny resakin’ny mpangetotra avaokanao eto !! raha tsy tamin’ny fitondrany i DJ ***na andry nirina rajoelina : tsy natratrarana COCAINE *** tao @ny port ny TAMATAVE !!! tonga eto @ny tanana**** zao ta***@n’ny AMAN***entiny rajoelina eto MADAGASIKARA***sanbove raha tsy efa tena fitondrana MAFIA-TONTAKELY- miandrasa fa hihinana sy hisotro ny CVOPLOS-NAREO HIANAREO**** ny TIC°°°°°TAC°°°EFA AN-DALANA !!! vita ny AMINAREO mianankavy Mpandrava ireo *** QUI VIVRA ****VERRA*** !! Ampy zay ry ISANDRA ny resakinèny MPANGETOTRA AN-TSENANAO !! tsy mahagaga fa tena mpamosavy an-tanana !marina E ! HALOAVY aloha ny VOLAN-NY KELY MASO***fa aza BE LKE LL**** !!! asaivo mitomany any @ndry BORISATROKA mitalao sy milelaka ny **** OK !! MAZAVA ve ry NANDRA A ?? efa kely sisa a !! ny TIC.......TAC...efa tsy mijanona ! samy tsara !! sans rancune O ??

    Répondre

  • 23 novembre à 16:41 | Isandra (#7070)

    En tout cas, le retard de paiement, ça arrive même à un Etat qui peut accéder au crédit combien il veut comme l’Etat français(L’Etat Malagasy, dont l’accès au crédit est limité, parfois, dépend de bon vouloir des nos bailleurs traditionnels)

    "L’État est-il en partie responsable des déboires des entreprises françaises  ? Selon un bilan dressé par le Médiateur des Entreprises et révélé par RTL, près de 35% des litiges transmis en 2016 au service gratuit concerne les commandes publiques. L’État fait souvent appel à des acteurs du secteur privé pour des prestations à destination d’organismes publics. Cependant, ceux- ci ne respectent pas nécessairement leurs délais de paiement et règlent certaines factures très en retard. Cela prose problème aux entreprises privées contractées."

    https://www.lopinion.fr/economie/letat-mauvais-payeur-met-il-en-danger-les-entreprises-francaises

    Répondre

    • 23 novembre à 19:22 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous commencez à invoquer des circonstances atténuantes , à 2ans de la fin de votre mandat ? Durant la Transition ,le Taux de croissance était à 0% , et c’est Rajao qui l’a remonté à...5,2% , pour descendre actuellement à -7%.Les chiffres n’ont pas de sentiment !!! C’est la faute à la communauté Internationale qui ne vous a plus soutenu ? Mais pourquoi ? Serait ce à cause du coup d’Etat, avec les bidasses en folie , et le Napoléon qui ne se cache pas son implication ? En tout cas , tous les compteurs sont au rouge , et votre Calife a fait tout ce que les différents régimes n’ont pas réussi , depuis ...L’Indépendance . Quelle performance !!! Malgré toutes les difficultés subies par la population , vous êtes convaincus que tout va très bien Madame La Marquise . N’attendez pas que le bateau coule , avant de réagir , surtout que vous ne savez pas nager .

  • 23 novembre à 18:39 | Isambilo (#4541)

    77 millions pour un truc aussi laid qu’inutile.

    Répondre

    • 24 novembre à 09:24 | zorey974 (#7033) répond à Isambilo

      Laid c’est une question de goût... ça reste un stade de foot...
      En revanche inutile pour une sélection nationale de division 3 c’est évident.
      Cependant 90% des projets présidentiels sont inutiles puisqu’ils ne concernent que des infrastructures pour s’amuser alors que le préalable au développement du pays c’est le TRAVAIL.
      Mais organisateur de fête un jour, organisateur de fête toujours...

  • 23 novembre à 19:20 | ratiarivelo (#131)

    O ? ry ISANDRA A *** ? tsy ho lava resaka aho !! efa ela isika no nifanitsana teto @nyity " faux rhum " hoy ilay nanama RAIKA LAHY** fantatro tsar HIANAO ary HIANAO io dia maaaahay tsara ahy**hatramin’ny "Ikplahy BASILE*** mitahia fa lasan-korazana*** torak’izany i BETOKO lasa razana** ny tiako hisariana ny SAINAO dia tsotra : ra i andry nirina rajoelina dia tsy lasa LAVITRA !MAZAVA !! fa mirediredy sy misolelaka fa HIANAO no ho tratra farany eo an*** !! aleko mantsy milaza mialoha fa raha io PRESIDA vendrana (fanttatroatrao tsara izany*** HIANAO mahafantatra AHY*** HIANAO fantatro tsara !!! Aleko mamerimberina sao hanana tsiny !!! sao manao tohy ny adala manesika ihany***OK ! Aleko miteny ihany : MIEUX vaut tard que jamais**** samy tsara !! Sans rancune !

    Répondre

  • 23 novembre à 19:23 | ratiarivelo (#131)

    O ? ry ISANDRA A *** ? tsy ho lava resaka aho !! efa ela isika no nifanitsana teto @nyity " faux rhum " hoy ilay nanama RAIKA LAHY** fantatro tsar HIANAO ary HIANAO io dia maaaahay tsara ahy**hatramin’ny "Ikplahy BASILE*** mitahia fa lasan-korazana*** torak’izany i BETOKO lasa razana** ny tiako hisariana ny SAINAO dia tsotra : ra i andry nirina rajoelina dia tsy lasa LAVITRA !MAZAVA !! fa mirediredy sy misolelaka fa HIANAO no ho tratra farany eo an*** !! aleko mantsy milaza mialoha fa raha io PRESIDA vendrana (fanttatroatrao tsara izany*** HIANAO mahafantatra AHY*** HIANAO fantatro tsara !!! Aleko mamerimberina sao hanana tsiny !!! sao manao tohy ny adala manesika ihany***OK ! Aleko miteny ihany : MIEUX vaut tard que jamais**** hoy HIANAO hoe : @ny izao @ny andro i rajoelina izao vao nisy fisavanan ETS.....ETS.........! samy tsara !! Sans rancune !

    Répondre

  • 23 novembre à 19:40 | bekily (#9403)

    LAMENTABLE
    un tel niveau d’imbécilité !
    tout est dit ici !

    Répondre

  • 23 novembre à 19:59 | Jipo (#4988)

    Bonsoir , notre honoris causa des bals poussières va vite apprendre à marcher à la baguette et surtout qu’ on ne plaisante pas avec les sinoix 🤪
    Va finir par rire jaune car une fois grillé , ne restera plus que Erdogan et sa précieuse aide pour Islamiser Dago moyennant quelques mosquées ...

    Répondre

  • 23 novembre à 21:36 | RAJEMISA (#10819)

    Bravo, il ne faut pas que l’ Etat malgache se laisse faire, parce que ces Chinois parfois prennent les autres pour des imbéciles.

    Répondre

    • 24 novembre à 09:25 | zorey974 (#7033) répond à RAJEMISA

      lol lol lol lol

  • 23 novembre à 21:54 | Ra-Jao (#282)

    Avis aux entreprises qui veulent travailler avec cet État insolvable. Tous les créanciers de ce régime n’auront que leurs yeux pour pleurer, alors que nos dirigeants ne regardent pas aux dépenses pour mener la belle vie. Au fait, combien etaient-ils au Cop 26 ? Leur présences etaient-elles toutes nécessaires. Et je ne cite que les dernières dépenses inutiles en date. Sommes nous étonnés que les étudiants, les fram,, les entreprise....ne sont pas payes ?

    Répondre

    • 24 novembre à 09:07 | lysnorine (#9752) répond à Ra-Jao

      « Situation macroéconomique de Madagascar », FMI & FEC (Facilité Élargie de Crédit)
      Re Ra-Jao 23 novembre 2021à 21:54
      « NOS DIRIGEANTS NE REGARDENT PAS AUX DÉPENSES pour mener la belle vie. Au fait, combien etaient-ils au Cop 26 ? Leur présences etaient-elles toutes nécessaires. Et je ne cite que les dernières dépenses inutiles en date. Sommes nous étonnés que les étudiants, les fram,, les entreprise....ne sont pas payes ? »

      Hoy kosa anefa Isandra tetsy aloha, 23 novembre 2021 à 15:48 répond à arsonist
      « ils (FMI) manifestent leur SATISFACTION DES ACTIONS ET DES ENTREPRISES de ce régime. La PREUVE, cet OCTROI DE LA NOUVELLE FEC pour 40 mois :
      https://www.imf.org/fr/News/Articles/2021/10/26/pr21310-IMF-and-Madagascar-Reach-Staff-Level-Agreement-on-First-Review-of-Extended-Credit-Facility

      Mety angamba aloha no tsy manadino fa ny FEC (Facilité Élargie de Crédit) dia vola HAMPISAMBORIN’ny FMI ny Fanjakana TSY NAHAFEHY NANDRITRA NY TAONA MARO ny fampifandanjana ny vola vahiny mivoaka sy miditra ao amin’ny tokantranom-pireneny (« Équilibre de la balance des paiements) ary mbola tsy mahafehy azy, hany ka VOATERY MITROSA amin’ny FMI sy ny hafa any ivelany :

      LA FACILITÉ ÉLARGIE DE CRÉDIT DU FMI (FEC)
      https://www.imf.org/fr/About/Factsheets/Sheets/2016/08/02/21/04/Extended-Credit-Facility
      le 2 avril 2021

      "La facilité élargie de crédit (FEC) fournit une aide financière aux pays qui connaissent des DIFFICULTÉS PROLONGÉES DE BALANCE DES PAIEMENTS. La FEC a été créée comme GUICHET DU FONDS FIDUCIAIRE POUR LA RÉDUCTION DE LA PAUVRETÉ ET POUR LA CROISSANCE (fonds fiduciaire RPC)...

      "Les pays qui ont recours à la FEC acceptent D’ADOPTER UN ENSEMBLE DE MESURES qui les aideront à établir une stabilité et une viabilité macroéconomiques à moyen terme. Ces mesures, assorties de CONDITIONS SPÉCIFIQUES, sont décrites dans la lettre d’intention du pays..."

      Mitory ny TSY FAHOMBIAZAN’ny pôlitikan’ilay Fanjakana ny nampisamborin’ny FMI azy vola avy amin’ny FEC ka mila arenina eo ambany fileovan’ny FMI.

      Misy famakafakana ny toe-karen’i Madagasikara manaraka nataon’ny « DIRECTION GÉNÉRALE DU TRÉSOR » FRANTSAY nivoaka tamin’ny 28 Ôktôbra teo, mitondra ny lohateny hoe « SITUATION MACROÉCONOMIQUE DE MADAGASCAR EN 2021 » azo hanidihina izany TSI-FAHOMBIAZANA izany.
      https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/MG/indicateurs-et-conjoncture
      (Hotohizana)

    • 24 novembre à 09:22 | lysnorine (#9752) répond à Ra-Jao

      Re Ra-Jao 23 novembre 2021à 21:54
      « NOS DIRIGEANTS NE REGARDENT PAS AUX DÉPENSES pour mener la belle vie... Sommes nous étonnés que les étudiants, les fram,, les entreprise....ne sont pas payes ? »

      « SITUATION MACROÉCONOMIQUE DE MADAGASCAR EN 2021 »
      https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/MG/indicateurs-et-conjoncture

      Le FMI prévoit une reprise modérée de la croissance en 2021 (3,2 %), APRÈS UNE RÉCESSION EN 2020. Elle est portée par la reprise des activités du secteur minier à travers le redémarrage du projet Ambatovy fin mars 2021. Une reprise significative du commerce extérieur est également prévue en 2021. La récente résurgence de la pandémie de Covid pourrait néanmoins entraîner une révision à la baisse des indicateurs. Le FMI POURSUIT SON SOUTIEN au pays, à travers L’APPROBATION EN MARS 2021 D’UN PROGRAMME DE FACILITÉ ÉLARGIE DE CRÉDIT (FEC) de 265 M€.

      1. Une reprise modérée de la croissance en 2021, après une récession en 2020
      Une reprise modérée de la croissance en 2021
      Le FMI prévoit une reprise modérée de la croissance en 2021 (3,2 %), après une RÉCESSION DE 4,2% EN 2020. L’évolution du PIB sera soutenue par le secteur secondaire qui connaitra une forte relance (+4,9%, contre -16% en 2020) grâce notamment au secteur minier (+8,1% contre -36,3% en 2020), avec la REPRISE DE LA MINE D’AMBATOVY EN MARS 2021. Le secteur primaire demeure résilient face à la crise (+2,6%, contre +2% en 2020). Le secteur tertiaire devrait également se relancer (+2,8% contre -1,1% en 2020) grâce au dynamisme du secteur TIC, mais la reprise du tourisme reste incertaine (hôtellerie, restauration et transports). Une campagne de vaccination a été décidée de manière tardive par les autorités malgaches en avril 2021. Celles-ci étudient une réouverture des frontières aériennes pour début octobre 2021, qui demeure incertaine. La croissance devrait ensuite s’accélérer à 5% en 2022.

      La hausse du nombre de cas de Covid en mars 2021 pourrait entraîner une RÉVISION À LA BAISSE DES INDICATEURS. Mais celle-ci restera moins importante par rapport à l’année précédente, durant laquelle une chute des activités économiques a été constatée durant le premier semestre 2020 après l’application des mesures de confinement.
      (à suivre)

    • 24 novembre à 09:32 | lysnorine (#9752) répond à Ra-Jao

      Re Ra-Jao 23 novembre 2021à 21:54
      « NOS DIRIGEANTS NE REGARDENT PAS AUX DÉPENSES pour mener la belle vie... Sommes nous étonnés que les étudiants, les fram,, les entreprise....ne sont pas payes ? »

      « SITUATION MACROÉCONOMIQUE DE MADAGASCAR EN 2021 »
      https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/MG/indicateurs-et-conjoncture
      Une reprise modérée de la croissance en 2021
      (suite1)

      LE PIB PAR HABITANT DEMEURE L’UN DES PLUS FAIBLES AU MONDE (521 USD EN 2021, CONTRE 502 USD EN 2020), la croissance économique étant largement absorbée par la croissance démographique.

      Le FMI table sur une AUGMENTATION DE L’INFLATION À 5,4% EN 2021, PLUS PRONONCÉE qu’en 2020 (4,2%), en raison de la reprise de l’activité économique. Elle augmenterait légèrement à 5,7% en 2022

      La mise en place de la réforme tarifaire (factures d’eau et d’électricité) de la compagnie nationale d’électricité Jirama dite Optima a été appliquée à partir de juillet 2021, dont l’impact global n’est pas encore connu. Elle fait suite à une stabilisation des tarifs de la compagnie publique l’année précédente. Selon la Banque mondiale, cette réforme devrait entraîner une baisse de tarifs pour 77 % des clients de la Jirama correspondant à la classe moyenne et aux classes défavorisées, et une hausse des tarifs pour 7 % des clients (grands consommateurs).

      En 2020, la baisse du cours international du baril n’a pas été répercutée sur le prix à la pompe, permettant au gouvernement d’ÉPONGER SES ARRIÉRÉS ENVERS LES DISTRIBUTEURS DE CARBURANTS. La reprise des cours se fait ressentir sur les prix d’achat depuis début 2021, mais il n’est pas encore envisagé de hausse des prix à la pompe d’ici la fin de l’année.

      AUCUNE AUGMENTATION DU SALAIRE MINIMUM INTERPROFESSIONNEL GARANTI (SMIG) N’A ÉTÉ PROGRAMMÉE EN 2021. La dernière augmentation date de 2019 à travers une hausse de 19 % du SMIG de 42 à 50 €. Selon l’Organisation Internationale du Travail, LE SALAIRE MÉDIAN S’ÉLÈVE À 45 € PAR MOIS.

      2. UN CREUSEMENT DU DÉFICIT BUDGÉTAIRE ET UNE AUGMENTATION DE LA DETTE PUBLIQUE EN 2021

      Le FMI table sur un creusement du déficit budgétaire à 6,6 % du PIB, contre 2,9 % du PIB en 2020. Il s’explique par UNE HAUSSE DES DÉPENSES PUBLIQUES DE 15,1% À 18,3% DU PIB ALORS QUE LA HAUSSE DES RECETTES FISCALES EST MOINS FORTE (de 8,9 % à 10 % du PIB). LE DÉFICIT SERAIT FINANCÉ à hauteur de 3,6 % du PIB par DES RECETTES EXTERNES (455 M€, dont UN DÉCAISSEMENT AU TITRE DE LA FEC DU FMI de 118 M€ en 2021) et de 3% du PIB par des recettes internes (notamment sous forme D’ÉMISSION DE BONS DU TRÉSOR).

      L’un des défis de 2021 sera d’améliorer le taux d’exécution budgétaire, qui est traditionnellement faible. Il était de 77% pour l’année 2020, en raison de la faible réalisation des dépenses d’investissements prévues (principalement sur financement externe).

      LA DETTE PUBLIQUE RAPPORTÉE AU PIB DEVRAIT AUGMENTER À 46,9% (+3,3 POINTS) en 2021 contre 43,6% en 2020. Elle est MAJORITAIREMENT EXTERNE (34,7 % du PIB contre 32 % en 2020) et CETTE TENDANCE S’ACCENTUE. L’analyse de soutenabilité de la dette du FMI parue en mars 2021 et qui inclut le scénario Covid, maintient le pays en risque « modéré » (comme en juillet 2020) pour la dette externe tout comme pour la dette publique.
      (à suivre)

    • 24 novembre à 09:44 | lysnorine (#9752) répond à Ra-Jao

      Re Ra-Jao 23 novembre 2021à 21:54
      « NOS DIRIGEANTS NE REGARDENT PAS AUX DÉPENSES pour mener la belle vie... Sommes nous étonnés que les étudiants, les fram,, les entreprise....ne sont pas payes ? »
      « SITUATION MACROÉCONOMIQUE DE MADAGASCAR EN 2021 »
      https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/MG/indicateurs-et-conjoncture
      (suite 2)

      3. La BALANCE DES PAIEMENTS DEVRAIT S’ÉQUILIBRER en 2021, grâce à une amélioration de la balance des services et la POURSUITE DES AIDES INTERNATIONALES
      Une reprise du commerce extérieur est attendue après un fort ralentissement des échanges extérieurs en 2020

      Le DÉFICIT COMMERCIAL devrait se réduire très légèrement en 2021 (-6,3 % du PIB), soutenu par UNE REPRISE DES EXPORTATIONS (+ 9,5 % en 2021, APRÈS UNE CHUTE DE 19,4 % EN 2020). Avec la reprise des activités d’Ambatovy, plus grand projet minier du pays, les recettes d’exportations de produits miniers devraient augmenter de 71% en 2021 après une chute de 53 % en 2020. Les recettes issues des exportations de vanille resteraient stables (+1 %). NÉANMOINS, LES IMPORTATIONS AUGMENTERONT ÉGALEMENT DE 9,5 % EN 2021 après une baisse de 17,9 % en 2020, EN RAISON DE L’AUGMENTATION DES ACHATS de carburant (+32 %) et DES BIENS D’ALIMENTATION (+12 %).

      Le déficit de la balance des services devrait en partie se résorber en 2021 (-2,4 % du PIB), grâce à un développement des ACTIVITÉS D’EXTERNALISATION (CALL CENTER, INFORMATIQUE …) et une reprise timide du tourisme et des transports internationaux. Celle-ci reste incertaine en raison de la poursuite de la fermeture des frontières aériennes au cours du premier semestre 2021.

      LE DÉFICIT COURANT (-5,5% DU PIB) devrait être COMPENSÉ PAR l’excédent de la balance financière (AFFLUX DES FINANCEMENTS INTERNATIONAUX, HAUSSE MODÉRÉE DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS), qui permettra de restaurer l’équilibre de la balance des paiements. Les RÉSERVES DE DEVISES EN MOIS D’IMPORTATIONS devraient se tasser (5,4 mois de couverture fin 2021, contre 5,9 mois fin 2020), en raison de la hausse des importations.

      L’ARIARY A POURSUIVI SA DÉPRÉCIATION EN 2020, PERDANT 15,5 % FACE À L’EURO, en raison de la chute des rentrées de devises (mines, tourisme, IDE).

      La devise locale connaît une LÉGÈRE APPRÉCIATION DE 2,8 % FACE À L’EURO depuis le début de l’année (de 1 € = 4 690 MGA en janvier à 4 554 MGA début septembre), SOUTENUE PAR LA REPRISE DES EXPORTATIONS MINIÈRES.

      En août 2021, le taux directeur de la Banque centrale a été maintenu à son niveau précédent (9,5%), afin de ne pas pénaliser l’activité économique. Néanmoins, le TAUX DES FACILITÉS DE DÉPÔT A ÉTÉ RELEVÉ de 1,7% à 2,8% et le TAUX DES FACILITÉS DE PRÊT MARGINAL DE 6,16% à 7,2%. Ont été maintenus, le coefficient des réserves obligatoires sur les dépôts en devises à 24% et le coefficient relatif aux dépôts en ariary à 11%.

      (a suivre)

    • 24 novembre à 09:58 | lysnorine (#9752) répond à Ra-Jao

      Re Ra-Jao 23 novembre 2021à 21:54
      « NOS DIRIGEANTS NE REGARDENT PAS AUX DÉPENSES pour mener la belle vie... Sommes nous étonnés que les étudiants, les fram,, les entreprise....ne sont pas payes ? »
      « SITUATION MACROÉCONOMIQUE DE MADAGASCAR EN 2021 »
      https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/MG/indicateurs-et-conjoncture
      (suite 3 et fin)

      4.Un engagement renforcé du FMI et des partenaires techniques et financiers en 2021 dans l’attente du Plan Emergence de Madagascar
      LE PLAN EMERGENCE DE MADAGASCAR (PEM), PROGRAMME QUINQUENNAL AMBITIEUX, N’EST PAS ENCORE ADOPTÉ

      Le gouvernement malgache n’a pas encore adopté le programme quinquennal dit Plan Emergence de Madagascar (PEM) après deux ans de mandature. SA PLUS RÉCENTE VERSION, DE DÉBUT 2021, FAIT ÉTAT D’UN BESOIN DE FINANCEMENT TOTAL FORTEMENT RÉVISÉ À LA BAISSE DE 27 MDS€ À 7 MDS€ PAR RAPPORT À DÉBUT 2020. 84 % des besoins SERAIENT financés sur FINANCEMENT PUBLIC (5,9 Mds€) et 14 % par des financements privés (1,15 Md€). Sa publication, annoncée pour juin 2021, n’est toujours pas effective.

      Il devrait s’articuler autour de quatre volets :

      . économique : infrastructures, énergie, eau, agriculture et industrialisation (72 % des besoins soit 5,1 Mds€) ;
      . social et capital humain : éducation, santé, sport, culture, genre et emploi (1,5 Md€, 21 %) ;
      . bonne gouvernance : sécurité, lutte contre la corruption, décentralisation (404 M€, 6 %) ;
      . environnement (61 M€, 1 %).

      UN NOUVEAU PROGRAMME DE FACILITÉ ÉLARGIE DE CRÉDIT APPROUVÉ PAR LE FMI POUR QUATRE ANS (!)

      Le FMI a approuvé en mars 2021 le financement d’un programme de Facilité Elargie de Crédit (FEC) en faveur de Madagascar. Il s’élève à 265 M€ soit 90% DU QUOTA DU PAYS, DONT UN DÉCAISSEMENT DE 118 M€ EN 2021. IL DOIT S’ACHEVER EN 2024. Ses objectifs sont axés sur :

      l’atténuation de l’impact économique à court terme de la pandémie et le rétablissement de la stabilité (?) macroéconomique ;

      la RELANCE DU PROGRAMME DE RÉFORME (?) afin d’augmenter et de soutenir la croissance en renforçant la marge de manœuvre budgétaire du gouvernement, pour permettre les investissements et les dépenses sociales indispensables, notamment grâce à la mobilisation des recettes et à l’amélioration de la QUALITÉ (?) des dépenses publiques ;

      la REPRISE et la progression du programme de RÉFORMES STRUCTURELLES et de gouvernance ainsi que le RENFORCEMENT DU CADRE (?) DE LA POLITIQUE MONÉTAIRE et le soutien de la stabilité financière.

      Pour 2021, LE GAP DE FINANCEMENT DE 227 M€ pour 2021 devrait être comblé par les APPUIS BUDGÉTAIRES DES AUTRES BAILLEURS, dont la Banque mondiale (154 M€), la BAD (37 M€), l’UE (21 M€) et l’AFD (16 M€).

      Publié le 28 octobre 2021

  • 24 novembre à 01:29 | Shalom (#2831)

    23 novembre à 15:37 | Isandra (#7070) répond à purgatoire ^

    ...les détracteurs sont encore en train de reproduire, les mêmes erreurs, en essayant d’ignorer l’existence de cette maladie et ses impacts dans les partenariats et les relations économiques.
    ...


    Raha mamaky izao ny tena dia mahatsapa tokoa fa olona kaondrana ilay nanoratra.

    F’IZA TOKOA MOA NO NILAZA AM-PAHIBE-MASO ENY FA HATRANY AMIN’NY FRANCE 24, FA I MADAGASIKARA DIA NAHITA NY FANAFODY HITSABOANA ILAY VALAN’ARETINA ARY NOHO IZANY I MADAGASIKRA AZA DIA HAMONJY IZAO TONTOLO IZAO ?
    IZA NO NITATATATA IZANY ? Rajao ve ? Ravalo ve ?
    DIA INJAY FA TSY TAFAVOAKA NY BAOLINA DIA HOE NOHO ILAY VALAN’ARETINA !
    REHEFA TSY AMPY SOLAITRA DIA MBA MANANA FAHENDRENA MITANA NY VAVA TSY HIREDIREDY TOA IRENY FA MANALA-BARAKA, TENA FILOU TOKOA ARY DIA MAMPISEHO NY MAHA-VENDRANA AZY IZY IRAY TRANO !

    Répondre

    • 24 novembre à 04:14 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Miarahaba Shalom,

      Ny tena olana goavana dia ity :

      Ireto kaondrana ireto dia mihevitena ho olombanona sy mahiratra ! Ary izay fiheverandiso izay dia mitarika azy ho any amin ny fiziriziriana sy fanaovana fiantsiana ny hafa !

      Manilika ny tsy fahaizany mitantana sy ny fahadisoana vitany any amin ny Covid-19 sy ny changement climatique izy ireto, nefa na ny vahaolana entiny sy tetikasa arosony aza tsy misy mifanitsy akory amin izay tondroiny ho olana misy !

      Ohatra akaiky :

      Raha manilika ny olana any amin ny Covid-19 sy changement climatique izy, koa nahoana no fividianana fitaovampiadiana sy fitaovana ho an ny herimpamoretana no handaniana 446 miliara Ariary ao amin ny tetibola 2022 arosony ?

      Fehiny : miantso ny olona handray andraikitra haingana ihany sisa no tokony atao mba hampihena ny voina sy fahavoazana ary atambo efa mihantra ankehitriny !

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives