Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 06h03
 

Commerce

Hausse des prix

Secteur BTP : L’Etat a importé du ciment à prix réduit

mercredi 17 novembre | Mandimbisoa R.

Les matériaux de construction ont connu ces derniers mois une flambée de prix qui met à mal les professionnels du bâtiment. Tous les produits destinés aux travaux de gros oeuvre (ciment, fer...) sont concernés, voire même pour le second oeuvre. Cette hausse vertigineuse est un phénomène mondial dû notamment

Pour atténuer à ce problème, les autorités à travers le State Procurement of Madagascar (SPM) a importé plus de 35 000 tonnes de ciment et arrivé au port de Toamasina. L’Etat fixe le prix maximum de ce ciment importé à 29 000 ariary le sac. Les consignes sont données par le ministre de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation, Edgard Razafindravahy qui annonce que ces produits devraient être disponibles auprès des distributeurs et quincailleries prochainement. Dans les régions éloignées, une marge supplémentaire de 1000 ariary est prévue. Edgar Razafindravahy précise que le prix ne devrait pas dépasser 30 000 ariary. Un sac de ciment proposé à 20 500 Ar auparavant coûte plus de 30 000 Ar actuellement. Dans certaines localités un sac de 50 kilos est vendu entre 40 000 ariary et 50 000 ariary, causant le tollé des constructeurs et des usagers.

La hausse des prix des matériaux de construction serait le fruit d’une simple spéculation de la part des distributeurs selon les autorités. L’importation en masse des produits par l’Etat devrait ainsi amener les spéculateurs à sortir leurs stocks et réduire les produits sur le marché. Les importations effectuées par l’Etat sont destinées à réguler les prix, d’après Edgar Razafindravahy. L’Etat continuerait ainsi à importer des matériaux de construction à prix réduit jusqu’à ce qu’une baisse significative soit observée sur le marché. Cette stratégie d’importation massive de produits par les autorités n’est pas nouvelle, ils ont fait de même avec les produits de première nécessité (riz, huile...) mais on constate que cela n’a pas suffi à réguler les prix qui ne cessent d’augmenter sur les marchés.

34 commentaires

Vos commentaires

  • 17 novembre à 09:56 | Noue (#2427)

    Ary toa tsy tonga nitsena ireo ciment ny oranzy ? Gaga ihany aho manko fa ny omb aza tsenaina ko !

  • 17 novembre à 10:10 | citoyendumonde (#4292)

    Sans véritable politique industrielle et agricole, le pays sera toujours condamné à importer des ppn et des matériaux pour essayer de réguler les prix de ces produits. En contre partie, l’ariary se depreciera puisqu’il y aura une hémorragie de devises. C’est un cercle vicieux et ces shows à deux balles ne résoudront rien, bien au contraire la population continuera à s’appauvrir de plus en plus.

  • 17 novembre à 10:26 | purgatoire (#11152)

    Si le ciment ressemble au riz importé d’Inde on a pas fini d’avoir des maisons qui s’écroulent …

    • 18 novembre à 09:43 | tanguy37 (#7699) répond à purgatoire

      j’espere que ce ciment n’est pas chinois !!!!sinon gare aux ecroulements !!!!!!!!

  • 17 novembre à 10:40 | kartell (#8302)

    Faut-il répéter une nouvelle fois : il ne s’agit pas du faire du bashing mais d’insister pour dénoncer les effets d’annonces qui feraient prendre des vessies pour des lanternes ..
    Ici, avec cette nouvelle du jour, l’annonce est séduisante, électoralement et en intentions premières, mais elle masque une réalité qui sera toute autre : poser un pansement sur une jambe de bois …
    Une fois encore, le pouvoir n’a pas fait dans le détail en laissant croire que cette roue de secours permettrait de résoudre une tendance planétaire haussière des prix.
    Sauf, qu’avec un budget en soins intensifs, le pouvoir n’a pas son destin entre les mains, pire, cette tentative de brider les prix est celle de la dernière chance mais paradoxalement à quel prix et surtout à quelle échéance !…
    Dès lors où les problèmes viennent de l’extérieur, ce pouvoir dirigiste au possible privilégie la méthode autoritaire voir purement endémique en tentant de faire du pays une terre d’exception comme cela avait été le cas pour la pandémie..
    On connaît la suite et le retour progressif, la queue entre les jambes, vers une acceptation à une vaccination symbolique pour réintégrer le concert international en espérant grappiller au passage d’autres aides …
    Ici, ce blocage du prix du ciment est destiné à démontrer à la société que son Excellence serait un « super-président » sauf qu’avec un tel comportement, il donne plus l’impression d’avoir mis ses pas dans ceux d’un certain Maduro dont l’inflation au Venezuela aura été de 3000% en 2020 !..

    • 17 novembre à 11:07 | Shalom (#2831) répond à kartell

      17 novembre à 10:40 | kartell (#8302)
      ...
      elle masque une réalité qui sera toute autre : poser un pansement sur une jambe de bois …

      👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

  • 17 novembre à 11:00 | Isandra (#7070)

    Les andafy ont ils posé la question, pourquoi les prix de ciments ont d’impact sur le quotidien de certains Malagasy comme les prix de riz ?

    Parce qu’il y a beaucoup de gens qui construisent leur maisons, et ça se constate dans toutes grandes villes de l’îles, rien qu’à Tana, les grandes villas, les grands bâtiments poussent comme champignon.

    Les Malagasy ne sont pas aussi pauvres comme les statistiques nous rapportent. Il faut que les statisticiens trouvent une autre méthodologie, afin que leurs chiffres reflètent cette réalité.

    Même le nombre de nouvelle immatriculation des voitures augmente à 118% cette année.

    • 17 novembre à 11:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Certains ici les andafy chantent tous les jours que les Malagasy ne mangent pas leur faim, mais, leur allégation est maintenant démentie par cet problème de prix de ciments. Il y a d’autres besoins que de nourritures.

      C’est pourquoi, ce régime essai de construire des infrastructures pour satisfaire les besoins de cette catégorie de personnes. Il faut être sur place pour les comprendre, les infos des médias et des blogueurs, ainsi que les réseaux sociaux ne suffisent pas.

    • 17 novembre à 11:18 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      preuve que madagascar appartient à une seule et petite coterie ! Nos milliardaires font ’la montre ’ comme à la cour de Verrsailles .

    • 17 novembre à 12:13 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Votre Calife a promis de construire une usine de production de ciment , la plus moderne de...toute l’Afrique , mais on n’en voit pas encore la couleur. L’ami Shalom a énuméré tous les engagements factices , mais cela n’empêche pas au bellâtre de fanfaronner , et d’inventer une nouvelle, ou plusieurs projets à chaque sortie . Heureusement qu’avec Internet , ou la digitalisation selon votre vocabulaire , il ne pourra pas nier tous les mensonges qu’il a déblatérés. Même l’Expert Comptable , dans son allocution provenant de Paris , a mentionné avec dignité les critiques du pouvoir actuel envers l’ancien régime , et lui a rendu la monnaie de sa pièce :"y a-t-il un Etat dans dans ce Pays ? Est ce que la population mange à sa faim ? Est ce que la Sécurité est effective ? Est ce que les routes sont praticables ? Et j’en passe . De toutes les façons , aux prochaines propagandes , l’opposition se servira de ces arguments pour vous déstabiliser , er enfoncer les clous, si rien ne se passe avant ...Et cela dans toutes les régions où votre idole a proféré des mensonges.
      - Savez vous que le FMI demande un audit ...avant la fin de l’année ,sur la transparence , et la gestion des fonds (1milliard d’Euros), alloués au COVID ? Cela nous rappelle la suspension de l’aide du FMI ...au laitier en 2008.
      - Savez vous que l’UNICEF demande le remboursement de ses aides , chiffrées à des sommes astronomiques (pour ne pas le citer), sommes réservées à la résorption du Kéré ? Apparemment , à part les tirs croisés de l’opposition (conférence débat au Hilton le 13 Novembre 2021), les bailleurs de fonds ont décidé de battre le fer , tant qu’il est encore chaud . Mais pour vous , malgré les preuves tangibles , ce ne sont que les élucubrations de la Diaspora , en mal de vivre , et jaloux des prérogatives de la puissance Publique, dont vous bénéficiez impunément .
      Salut les Copains (Lé Kopé) en Malagasy. .

    • 17 novembre à 14:53 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      LE CYNISME EST À SON PAROXYSME !

      Villas, belles voitures...montrent que les Malgaches ne sont pas pauvres selon Isandra ...Heureusement que c’est vous qui le dites mais pas Rajoelina sinon il serait accusé de plagier Rajao... Mais tout le monde sait que les trains de vie les gens riches de Tana ne refletent pas la réalité du pays surtout dans le sud et dans toutes les campagnes.. En général les nouveaux riches de ce pays ce sont les proches de Rajoelina tandis que la majorité galère matin midi soir pour chauffer leurs marmites.

    • 17 novembre à 15:20 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      "Même le nombre de nouvelle immatriculation de voitures augmente de 118%" , ainsi que la construction de belles villas , qui cohabitent avec... les taudis . Y a-t-il une corrélation positive avec les aides dont le Pays a bénéficiés ? Ne serait ce que les 80 voitures tout terrain achetés par le pouvoir , dans un concessionnaire proche du Calife , et les détournements de bonbons sucettes , et des écrans plats . En tout cas , contrairement à vos convictions , les bailleurs de fond sont au courant de toutes les malversations concoctées dans ce Pays . Ce n’est pas par hasard qu’ils demandent un audit sur la gestion des fonds alloués au COVID , avant ...la fin de l’année. Pourrait on l’assimiler à un Ultimatum ? Il en est de même pour l’UNICEF , sue le budget conséquent réservé au Kéré . Prudence !!!

    • 17 novembre à 17:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Les nouveaux riches sont tous de proches de Rajoelina ?

      En effet, ils se débrouillent bien, mais, non, si on regarde les voitures et les motos de pique-niqueurs d’Imerinkasinina. Il y avait des 4*4, des belles voitures,...et je connais pas mal de ZD qui ont des belles villas, y compris mon oncle ZD jusqu’à tsinay maintiny,...!

    • 17 novembre à 17:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      "En tout cas , contrairement à vos convictions , les bailleurs de fond sont au courant de toutes les malversations concoctées dans ce Pays."

      Mais, pourquoi ces bailleurs ne sanctionnent ils pas ces soi-disant auteurs de malversations comme ils ont fait subir à Ravalo en 2008, quand celui-ci avait acheté une deuxième Force One ?

      Leurs représentants préfèrent ils envoyer à Lékopé leurs rapports concernant ces malversations au lieu de les envoyer à leur chefs, parce qu’il me semble que ceux-ci ne sont pas au courant de rien, ils ne cessent de débloquer de l’argent à ce régime, et pire ils font éloge de leur actions et leur entreprises ?

    • 18 novembre à 11:19 | Ragnarok (#3696) répond à Isandra

      "Il y a d’autres priorités que la nourriture" - là, tout est dit. Dans un pays où ça crève la dalle, où la malnutrition fait des ravages... Et l’autre décérébré du bulbe continue de chanter la gloire de son gouvernement idôlatré. Pitoyable farce. Pathétique cynisme. Ridicule nauséabond. Farce merdique.

  • 17 novembre à 11:07 | Shalom (#2831)

    Tsy fanadino velively :

    https://fb.watch/9eeBNt7YvS/

    • 17 novembre à 11:17 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Ny olona alavitra be any tsy hahay mihitsy hoe samy hafa be ny zava-misy tamin’ny andron-dRajao sy ny amin’izao :

      - Na resaka délestage io, taloha efa tafiditra @ an-davan’andro ny Gasy mihitsy, amin’izao tsy indraindray ihany.

      - Ny tsy fandriam-pahalemena : T@ andron-dRajao, ny kidnapping mameno ny faits divers Gazetuy isan’andro, ny fanafihana amin’ny andro atoandro be izao eny an-tanan-dehibe, any ambanivohitra misy faritra mena hanjakan’ny dahalo. Tsy misy firy izany amin’izao.

      - Na ity resaka vidin’entana ity aza, dia hita mihitsy fa misy ezaka be ataon’ity fitondrana ity, ohatra ity resaka fanafarana ciments ity, mbola tsy tonga amin’io ilay 20 bateaux feno PPN....

      SNS.

      Tena misy fanjakana amin’izao.

  • 17 novembre à 11:09 | Shalom (#2831)

    Tsy adino ny adidy fandefasana itony hevitra itony, ny omaly tsy miova :

    Ireto toa ny mahazatra ireo ny lainga fampanantenana poak’aty nandemena ny sain’ny malagasy ary tsy roa aman-tany miohatra amin’ny nataon’ny mpanjanaka fahiny
    sy izay toe-javatra tsy mbola mazava ka handrasana ny tohiny :

    - Mandeha tsy an-kiteniteny mivoaka any ivelany (vita vakisiny miafina ve ?)
    - Raharaham-pianakaviana alohan’ny raharaham-pirenana
    - Fondation AKBARALY
    - Antotan’isan’ny covid-19 - vata-paty varotana amoron-dàlana
    - Fitaterana marary amin’ny sarety sy bisikileta
    - MBS : notapahina ny fifanarahany tamin’ireo orin’asa telo tsy miankina
    - Ireo mpikaraman’ady "serbes"
    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Gadra tany Farafangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny anjerimanontolo
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy

    Avy amin’ny namana "poiuyt (#584)"

    1- Doublon, vitavita ho’azy
    2- Bômbô sisety, vitavita ho’azy
    3- Ekrà plat, vitavita ho’azy
    4- Vola fanampiana, vitavita ho’azy
    5- VOLAMENA 73,5 k, vitavita ho’azy
    6- Ambilansy covid ????????????

    Avy amin’i lé kopé (#10607) :
    Ny famoahana ny voafonja tsy voatsara ...
    Ny 2 septembre à 15:26 | lé kopé (#10607)

    - Fampanantenana ny amoahana ny Gadra tsy voatsara, ary fanalana ireo mpiambina izay voky @ fahoriany sasany sy ny Kolikoly.
    - Fanomezana lohana lamasina, izay tsy mandeha aradalana, fa sisany avy any ivelany, ka ny lohany mitarika ary ny aty aoriana atao fiaro (frein).
    - Lalana RN 42 Fianarantsoa Ikalamavony, izay sompitra misy @ fambolena.

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

    • 17 novembre à 11:36 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      - Fanorenana orinasa hamokarana "ciment" , lehibe indrindra aty Afrika , hanome asa ny vahoaka .
      - Fanorenana orinasa hanaovana fanafody , izay hanome asa olona maro .
      - Fanokafana Oniversité isamparitra , indrindra ny ao Antsirabe , izay tsy hanahirana ny mponina ao intsony , satria tsy hiakatra any andRenivohitra , izay mila entimanana .

    • 17 novembre à 15:22 | Besorongola (#10635) répond à Shalom

      TSY ADINO KOA ITONY !
      RAVALO N’A JAMAIS FINANCÉ LA RÉHABILITATION DE L’HÔTEL DE VILLE SELON RAJOELINA... RAVALO REPLIQUE QUE 50% DU FINA’NCEMENT DES TRAVAUX VENAIENT DE L’ÉTAT À L’ÉPOQUE.
      https://www.facebook.com/hetsika.montpellier/videos/1168896663586280/

  • 17 novembre à 11:14 | arsonist (#10169)

    Prix réduit inona e ?

    Fampahatsiahirovana !

    1. Tamin’ny andron’ny Amiraly sefo Deba
    dia novarotana poti-bary natokana ho hanin’ny biby fiopy ny vahoaka . Nilahitra nitondra karine tany amin’ny fokotany ny vahoaka rehefa ividy ireny poti-bary natokana ho an’ny biby ireny.
    Nolazain-dry Deba fa vary nomen’ny Zamerika ireny poti-bary ireny !

    2. Nikamenona ny olona fa nankarary ny ankizy sy ny osa ireny vary nomen’ny Zamerika ireny.
    Dia tonga tany ampoti-tsofin’ny Embasadaoron’ny Zamerika ary izany.
    Nandeha tany amin’ny seranan’i Toamasina ny irak’io Embasadaoro io.
    Nanasa mpanao gazety izy tamin’izany.
    Nisy sambon’ny Zamerika tonga tao amin’io seranana io, nitondra vary nomen’ny Zamerika .
    Dia nosokafan’ity irakin’ny Embasadaoro ity ny kitapo iray misy ny vary. Vary tena tsara tarehy no hita tao. Dia nosokafana koa ny kitapo hafa. Mbola vary tsara tarehy daholo koa no hita.

    3. Hay moa izay vary tonga avy any Zamerika, dia avy hatrany dia aondran-dry Deba namidiny tany amin’ny firenen-kafa. Dia ny vola azony amin’izany no ividianany poti-barim-biby mitovy lanja amin’ilay vary tena nomen’ny Zamerika. Dia iny vary ratsy iny no varotan-dry Deba amin’ny vahoaka.
    Ka ny elanelam-bidy azo tamin’izany dia any amin’ny tranom-bola any Ivelany any, izay fametrahan-dry Deba izay vola rehetra voaodikodiny, no asian-dry Deba azy !
    Tankina izay olona tsy mbola maty heritreritra raha nampafantarina izany toe-javatra izany !

    Tsy adinoina fa ity DJ Bokassa gasy ity dia manao izay fomba ratsy rehetra fanaon’i Deba . Sady mihaotra lavitra be mihitsy izay vitan’i Deba ny ataon’ity mpampandihy dyvo bac-3 ity !

    Ka prix réduit inona indray ity lazaina fa prix réduit ity !!!

  • 17 novembre à 11:16 | Vohitra (#7654)

    Vahoaka noana, vahoaka fadiranovana, vahoaka maro tsy an’asa, vahoaka mandry tsy lavo loha, vahoaka mitebiteby, vahoaka tsy misy miahy, vahoaka tsy mahatsiaro ho manana andraikitra, vahoaka revo sy difotra anaty fahasahiranana…vahoaka mangetaheta mitanatana vava…

    Vidimpiainana lafo tsy taka-bidy…siramamy, menaka, lafarinina, hena, vary, tsy mitsahatra miaka-bidy…efa anaty maintso ahitra tanteraka…

    Sambo roapolo hono nolazaina fa efa any andàlana ho avy, hitondra izay sakafo sy kojakoja ilain’ny mponina…kinanjo, indro fa toa simenitra indray no tonga ! Sao kosa dia mitohana be sy misy « embouteillage » any andranomasina any e ?

    Tonga ny simenitra…iza no tena mila izany nefa raha izao fahasahiranana mianjady amin’ny vahoaka izao ? Hanaovana kianja manarapenitra ve ? hanaovan’ny foza trano mijoalajoala ve ? Hanaovan’ny vazaha trano ho mariky ny fahazoany ny Tanindrazan’ny Malagasy ve ? Hanatanterahan’ny orinasa vahiny ireo tsenan’asa azony tamin’ny fanjakana Malagasy ve ?

    Raha ny any Etazonia Amerika ohatra, dia lany teo anivon’ny « kongresy » amerikanina ny tetika ho fandaniambola mitentina mihoatra ny 1.000 miliara dolara amerikanina mba hoentina hanavaozana ireo fotodrafitrasa any aminy…tsy misy olana aminy izany satria mitrosa vola amin’ny banky any aminy fotsiny izy, avy eo izy manamboatra vola dolara marobe ho setrin’izany, dia miparitaka ny asa, miparitaka ny vola dolara, koa na miakatra aza ny sondrobidin’ny fiainana vokatr’izany dia mamboatra vola fotsiny ny banky foibe hampindramina ny orinasa, dia misy foana ny karama tonga any amin’ny vahoaka amerikanina !

    Tsy toy izany ny Firenena mahantra sy fadiranovana toa an’i Madagasikara…manafatra entana ny fanjakana, mivoaka ny tahirimbola vahiny Malagasy nefa ny vokatra sy akora alefan’ny Malagasy eo amin’ny tsena iraisampirenena tsy mahasolo akory izay vola mivoaka tsy ankiato eo amin’ny fanafarana entana…mitombo ny lavaka sy hantsana eo amin’ny fifanakalozana…dia lasa indray mitrosa amin’ny Banque Mondiale sy ny FMI…dia avy eo tsy mahaloa trosa fa sahirana, dia voatery amidy ny Tanindrazana sy ny orinasampanjakana !

    Fehiny, izao fanafarana entana tsy laharampahamehana izao ataon’ny fanjakana, dia vao maika mampahantra ny Firenena…

    Voalohany aloha, rehefa samy hanafatra ihany maninona no tsy izay tena ilain’ny vahoaka no hafarana ?

    Faharoa, ny mpanambola ihany no mahita tombony amin’izao fa tsy ny vahoaka izany hoe mitombo hatrany ny hantsana ara-piarahamonina…

    Fahatelo, tsy nisy nahita isika na naheno fa hoe nanao « antso tolobidy iraisampirenena » ny fanjakana Malagasy nefa dia tonga ho azy eo ny entana nafarana, izany hoe sady tsy misy mangarahara, no tsy misy fifaninanana amin’ny tolobidy…

    Ahiana tokoa fa misy tombontsoa manokana indray trandrahan’ny sasany ao anatin’izao famoahambola vahiny hanafarana entana izao…

    Lalampoza sy mbola raharahampoza ihany indray koa izao mitranga izao !

    Lasa ilay minisitra kapoaka…tonga indray ny minisitra mpanagoaka vola vahiny !

  • 17 novembre à 11:30 | Vohitra (#7654)

    Tsy ny vahoaka ihany no mijaly noho ny afitsoky ny foza !

    Mijaly sy noana ihany koa ny biby miaina ao amin’ny tahiry sy valanjavaboahary ao Tsimbazaza satria nangalatra sy nanodina vola ny Tale iray tao sy ireo mpiara miasa aminy !

    Efa niakatra teny amin’ny fitsarana ilay Tale sy ny namany, tsy nisy nigadra na nahazo famaizana akory…fanaraha-maso ara-pitsarana fotsiny hono no setriny !

    Loharanombaovao azo antoka ankehitriny no nahafantarana fa…omena ho tantanan’ny karana iray mpanambola eto Antananarivo, karana iray manana banky sady misehatra amin’ny angovo sady misehatra amin’ny haitao, ny valanjavaboahary eo Tsimbazaza !

    Ho lasa orange hatramin’ny gidro izany atsy ho atsy satria efa miala any koa ny karana orange !

  • 17 novembre à 11:35 | Albatros (#234)

    "35 000 tonnes de ciment" !!!!.

    Voila de quoi "cimenter" les estomacs dans le sud de l’ile !.

    Comme le souligne très justement Vatomena (#8391) dans son post de 11:18 :

    Il ne faut surtout pas que la "classe dirigeante" manque de ciment pour agrandir ses petites maisons et qu’on puisse continuer à construire des colisées !.

  • 17 novembre à 12:28 | kartell (#8302)

    Le blocage du prix du ciment n’est effectivement pas un hasard mais une nécessité de la dernière chance à donner l’impression trompeuse que, bon gré,mal gré, le pays redémarrerait ses activités économiques alors que des vents contraires imposent ainsi de passer la première avec un frein à main, des effets collatéraux de la covid, tiré à son maximum !…
    Le choix du pouvoir est fait, l’activité dite économique est priorisée par rapport à celle de remplir les ventres et les estomacs, tout simplement parce qu’avec un semblant de reprise, Rothschild & Co aura moins de difficultés à glaner quelques investisseurs imprudents …
    Son Excellence, lui, veut démontrer avec beaucoup de difficulté que le secteur économique n’aurait pas de secret pour lui ! sauf qu’à utiliser les vieilles ficelles du contrôle des prix, on se croirait revenir au bon temps de l’économie cubaine où le marché noir enrichissait les amis de Fidel !…
    D’autant que la construction ici est source d’innombrables combines touchant le foncier comme le bâti en permettant à l’argent de l’informel sa belle métamorphose dans une forme light de blanchiment !…
    Car, ne nous y trompons pas, ce secteur très prisé du pouvoir concerne en priorité, voir en exclusivité, les courtisans du pouvoir ayant, seuls ou presque, la possibilité de bâtir ainsi que celle permettant d’honorer très partiellement le copieux contrat d’état en matière de logements promis …
    Bref, cette annonce est loin d’être anodine parce qu’elle dévoile les intentions feutrées du pouvoir : bétonner à tout va, au sein d’une société où la consommation érigée en passe-droit, absolu, passe avant la moindre préservation, et où le principe de précaution reste le cadet de ses soucis au seul profit d’un tout, tout de suite et à n’importe quel prix !..
    « Le coliséman » passe la main au petit peuple des bâtisseurs, on ose imaginer le résultat futur !…

  • 17 novembre à 12:58 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Apres le vary mora, voilà le ciment mora, de se demander comment n’ a-t-il pas eu l’ idée d’ importer et surtout stocker ( mission impossible avec ces prédateurs avides) la « benzina"
    Alors pour ne rien changer et devoir "conspirationniste" de déplaire ...

  • 17 novembre à 14:02 | citoyendumonde (#4292)

    En pleine période de COVID, ce pouvoir allait construire une usine de montage de voitures gasycar. Où en est-on aujourd’hui ?

  • 17 novembre à 14:46 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Encore une fois, le pouvoir du DJ Lapin Crétin fait jouer à l’ État un rôle qui n’est pas le sien, celui d’ opérateur économique.

    Dans une économie de marché où c’est :

    - le Secteur Privé qui est l’acteur opérateur économique principal, celui qui travaille, produit, importe, exporte, investit pour la création de richesses, vend en fixant librement ses prix et à comme devoir de payer ses taxes et impôts à l’Etat

    - l’ État l’opérateur gestionnaire, administrateur facilitateur, celui qui gère le budget de la Nation alimenté par les taxes et impôts du Privé pour entretenir et investir dans la création d’ infrastructures : routes, écoles, universités ...., fait les lois et administre le pays et à comme devoir d’être le garant de la sécurité globale du Pays : sécurité physique avec facilité circulatoire des biens et des personnes, sécurité juridique des investissements, sécurité énergétique .....

    Encore une fois, c’est le mélange de genre dans le rôle de l’ État, tout à la fois opérateur économique et opérateur gestionnaire, cette confusion volontairement entretenu par le DJ Lapin Crétin a des fins électoralistes, qui porte du tort et très nuisible à la vie sociale et économique du Pays.

    Un jour le Foza suprême joue à l’épicier avec son tsena mora, pour vendre son vary mora, mais surtout faire sa propre propagande.

    Une autre fois, Le DJ Lapin Crétin (pour qui l’ État c’est lui-même) joue à l’importateur grossiste de ciment, charge aux détaillants de le vendre à un prix imposé.

    Un tsena mora qui par ailleurs est une imposture, car une fois le vary mora vendu, la propagande est achevée, "rava ny tsena".

    Est ce que dans ce cas d’importation de ciment, le DJ Lapin Crétin va jouer au quincailler dans le tsena mora pour le ciment ?

    Je suis sûr d’une chose, le tsena mora pour le "lasantsy mora" n’existera jamais et vous ne verrez pas le DJ Lapin Crétin jouer au pompiste.

    Et pourtant, comme le riz, l’essence aussi est importée et sont les 2 des produits vitaux pour le Malagasy, pourquoi dans le cas du riz, le DJ Lapin Crétin joue à l’épicier et pourquoi pour l’essence, il ne jouera pas le pompiste, Posez vous la question ?

    Et si le DJ Lapin Crétin arrive à organiser et essaimer sur tout le territoire de Madagasikara, des tsena qui durent (disons jusqu’au prochaines élections présidentielles en 2023), pour du lasantsy mora ( disons à prix coûtant), je veux bien manger mon chapeau et dire qu’ ANR n’est pas si crétin que celà et mérite d’être réélu.

    Cordialement

    • 17 novembre à 14:57 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      PS :

      Pour être juste, le riz est un produit partiellement importé sachant que la production locale est insuffisante.

    • 17 novembre à 15:25 | lé kopé (#10607) répond à Yet another Rabe

      Il est indéniable pour couronner le tout , que le prix du carburant va monter chez nous ; et dire que le Calife a promis de diminuer de moitié le prix de cette énergie. Encore un mensonge de plus, au vu et au su de tout le monde.

    • 17 novembre à 15:33 | Vohitra (#7654) répond à Yet another Rabe

      Ny taona 2020, efa nahavita nanamboatra " fasana mora " izy...

      Amin izao 2021 izay, efa miroso any amin ny fanomezana " fahafatesana mora " amin izay izy...

      Ary izay maty, lasa ho " matoatoa mora " handrotsaka " vato mora " amin ny 2023 !

  • 17 novembre à 16:56 | Isambilo (#4541)

    En cette période de pénurie de tout au niveau mondiale, je doute de la qualité du ciment.
    Qui est le vendeur et comment l’achat a été financé ?
    Vue l’habitude de Razafindravahy, les principaux acheteurs doivent être déjà servis.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives