Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 11 août 2022
Antananarivo | 08h22
 

Politique

Sortie de crise

Protocole d’accord bizarre ou protagonistes anormaux ?

samedi 1er mai 2010 | Bill

Pour l’instant, aucune réelle avancée dans les négociations qui se tiennent à Pretoria (Afrique du Sud). C’est le silence de mort dans la matinée de ce vendredi 30 avril depuis l’hôtel Sheraton de Pretoria. C’est seulement vers le milieu de la journée que les médiateurs ont repris leur va-et-vient auprès des chefs de file des quatre mouvances, laissant présumer que les négociations se poursuivent. Le secrétaire d’État français à la Coopération demeure optimiste et avance qu’avec ou sans accord, les négociations entre les parties malgaches devraient toujours se poursuivre ; il ne pourrait donc y avoir de rupture, si l’on épouse les souhaits que révèlent les déclarations du secrétaire d’État Alain Joyandet. Les quatre chefs de file de mouvance sont en conclave avec le médiateur Joachim Chissano depuis plus d’une heure déclare le journaliste de la radio nationale malgache vers 23h depuis l’hôtel Sheraton.

En attendant la suite de ces négociations de Pretoria, un protocole d’accord circule dans la presse online et a même fait l’objet de débats dans des émissions télévisées de ce vendredi soir. Ce protocole d’accord (voir Tribune libre) serait celui qui a été approuvé par Andry Rajoelina. Dès les premières lignes de cet accord, il est question de se référer à l’esprit qui anime les accords qui ont été signés auparavant à Maputo et à Addis-Abeba. Les premiers paragraphes en fait donnent les grands lignes du processus de Maputo, allant de la réconciliation nationale jusqu’aux élections en passant par le pardon.

Or le président de la Haute autorité de transition (HAT), Andry Rajoelina, n’a cessé de multiplier les boulets rouges contre les accords de Maputo et d’Addis-Abeba. Il y est question autant du sort réservé aux biens de Marc Ravalomanana que de l’amnistie. En d’autres termes, si c’est vraiment le protocole d’accord lu, approuvé et paraphé par Andry Rajoelina, comme il l’a maintes fois répété pour persuader l’opinion qu’il est déterminé à trouver la voie de sortie de crise, une voie qui conduirait à la reconnaissance internationale car acceptée par la communauté internationale étant tracée et proposée par la France et l’Afrique du sud, alors on ne sait plus qui croire. On y perd son latin car outre la conduite de la transition, c’est justement l’esprit et la forme des accords de Maputo et d’Addis-Abeba qui sont reproduites sous une autre forme dans cet protocole d’accord.

Dans la logique des choses, c’est Marc Ravalomanana qui aurait été le premier à signer cet accord. Or ce n’est pas le cas. Marc Ravalomanana, par son porte parole officiel, Guy Rivo Randrianarisoa, a déclaré refuser de signer cet accord, arguant d’une part que son chef de file n’a pas pris connaissance de ce protocole d’accord, et qu’il n’a pas paraphé ce document. D’autre part ajoute Guy Rivo Randrianarisoa, il y a beaucoup de points noirs qui méritent des éclaircissements et des amendements à faire. Pour le porte-parole, l’essentiel est un accord politique qui autorise le retour de Marc Ravalomanana et les élections auxquels Marc Ravalomanana peut participer. Guy Rivo Randrianarisoa avoue qu’il met la barre assez haut pour permettre les négociations. Il voit dans ce protocole d’accord la main de la France ; il dit clairement que c’est la France qui a élaboré ce protocole d’accord et regrette que ce ne soit pas le résultat d’un travail à plusieurs. Bref, Marc Ravalomanana ne signera pas lui non plus. Est-ce que c’est l’accord qui est alors bizarre ou les comportements des principaux protagonistes qui sont anormaux ?

9 commentaires

Vos commentaires

  • 1er mai 2010 à 08:57 | ASHOK (#3597)

    Bjr,
    L’armée corrompue qui a mis la HAT au pouvoir en violant la constitution des 20 000 000 de Malgaches, incapable de sortir le pays de la crise. Seul la votation nationale demontre l’aspiration populaire .
    C’est une haute trahison envers l’indépendance nos liberateurs de 1947 et pour l’avenir ...Le vohoaka et la corruption ne amenera jamais la stabitlité necessaire au dévéloppement.

    La HAT n’a aucun droit d’organiser une élection comme elle a violé la constitution des 20000000 des malgaches.

    Seule une organisation internationale doit organiser un référundum ou une élection nationale pour etre neutre pour ne pas blouser le peuple.

    M. Rolland Ratsiraka et M. Dolin tiennent bcp mettre l’énènement du 7/02/09 sur le dos des autres...pourquoi ?? Est ce eux le coupable ou Andry était complice ?

    Seul le peuple qui doit decider si Andry , Ravalo, ou autre sera leur président !!!!!!!!!!!

    Ce n’est pas à Andry, M.Dolin, Rolland, ou autre de décider !!

  • 1er mai 2010 à 09:17 | Mihaino (#1437)

    Bravo pour le titre Bill puisque les 2 cas sont VRAIS à mon avis.

    Bonne fête du Travail à toutes et à tous !!

  • 1er mai 2010 à 11:16 | niry (#210)

    Mampihomehy ihany ny mahita fa ny foza indray izao no miantso ny miaramila handray ny andraikiny..Alors que pendant toute l’année 2009, c’étaient les légalistes qui le réclamaient..

    • 3 mai 2010 à 17:20 | saricine (#2893) répond à niry

      Niry,

      Efa nandray izay noheritreretin’izy ireo fa andraikiny ny miaramila dia ireto avy izany : efa azony ny lapan’Ambohitsorohitra, efa tongany eo amin’ny maha Président HAT i TGV, efa voasakatsakana tsy afaka mikabary sy miteny ny heviny ny vahoaka, efa nahomby ny fanaovana ULTIMATUM tsy misy fiafarany mba ahafahana mandrirotra araka izay tratra ny tetezamita, raha ny fijery azy aza ohatra ny satrin’izy ireo TSY HO TAPITRA MIHITSY IO TETEZAMITA IO.

      Hita ihany nefa ny LIMITES n’izy ireo, hita ny faraheriny tsy afaka manôtra mihoatra izay vitany izay izy ireo :
      - tsy negociateurs ireo miaramila (ireo sefo mitarika amzao fotoana izao)

      - tsy maharaka ny negociation internationale izy ireo ka hany sisa heriny dia ny MANDRAHONA (Ultimatum), tsy te ho hita mibaribary sy hitanjaka eo imason’izao tontolo izao anefa izy ireo dia i TGV ihany no ataony Bouclier hiatrika an’i Pdt Ravalomanana.

      - Executeurs mitovy am-dRajoelina ihany koa izy ireo ka tsy manana ouverture d’esprit na jery alavitra fa bornés amin’ny TSY FITIAVANA AN-DRAVALOMANANA.

      Ils ont déjà terminé leur mission, ils ne leurs restent plus que de faire de gesticulations médiatiques, marchandages, arnaques et kidnapping (fis et anciens fis)
      Ils voulaient à tout prix la reconnaissance internationale , alors qu’ils adoptent des comportements à l’encontre des règles pré établies

  • 1er mai 2010 à 17:09 | kotondrasoa (#3872)

    Je ne sais pas qui a façonné ce protocole d’accord mais, voilà encore quelqu’un qui ne tourne pas rond et, qui croit vraiment qu’à Madagascar, les gens croient au père noël, à zorro et autres fables burlesques.

    Le protocole n’est pas bizarre dans la mesure ou l’on sait qui est derrière mais l’anormal, c’est le psycho de service qui a cru que Ra8 va être dupe de tout ce fatras ! Ils croient vraiment que dans notre campagne, le Malagasy est aussi un béni-oui-oui !

    Ce ne sont pas des protagonistes, ce sont des antagonistes et, il faut se dire qu’un perroquet et un aigle n’ont pas la même vision de Madagascar.

    A voir ce qui est autour de nous, j’espère que cet aigle-là est un phénix et qu’il va renaître de ses cendres, plus fort que jamais et, adieu danses de la pluie, salles de danses obscures, kapila mangirana et élucubrations de tous genres.

    Et j’ai pas entendu notre astérix national piper mot ?

    At allez plutôt penser à votre amourette expatriée zatovo !

    • 1er mai 2010 à 19:22 | lita (#361) répond à kotondrasoa

      On a marre de la politique politcienne !
      Laissons à l’armée de prendre le pouvoir et de préparer les élections, sinon c’est toujours les intérêts personnels mènent.

    • 3 mai 2010 à 11:16 | olompirenena (#4223) répond à lita

      Hey Lita, qui vous a dit que l’armée est garant de l’impartialité et la neutralité ? Les faits jusqu’ici ne montrent que l’inverse. Mais n’empêche d’ attribuer à ces soit-disant "gradés" la première responsabilité de tout ce qui nous arrive aujourd’hui. Pourquoi l’armée a donné le pouvoir à un incompétent ? Je crois qu’ils sont aussi incompétents !!

  • 2 mai 2010 à 02:45 | rohera (#2198)

    le plus bizarre c’est pourquoi c’est la france qui propose mais non pas les USA ou l’union européenne ou je ne sais qui d’autre.
    comment donc celle qui est la source du chaos actuel peut-elle devenir par un tour de passe passe la solution ?
    si les malagasy ne savent pas encore discuter (se disputer, se réconcilier, s’encourager, se motiver...) sans haine, sans rancune, sans frustration c’est que nous sommes encore au stade de l’enfance car nous fonctionnons aux sentiments et aux emotions alors que l’adulte opère dans la vision et la réalisation.
    ma question : sommes- nous donc incapables d’avoir une vision pour notre pays ? car on parle de beaucoup de choses(accords,protocole, election, cena...) mais quelle est la vision ? car ces choses doivent être des moyens mais non pas la fin.
    la seule vision qu’on nous impose c’est "pauvreté" : "vous êtes pauvres et vous resterez pauvres telle est votre destinée" et nous disons tous amen !!!
    nous acceptons tout ce que les autres disent de nous mais nous refusons les richesses qui sont en nous : diversité ethniques et culturelles( les usa en ont fait un levier d’hegemonie), capacités intellectuelles et manuelles, paisibles, les ressources naturelles...
    lorsque nous saurons réellement qui nous sommes alors nous n’aurons plus besoin des autres pour nous le dire et nous n’aurons plus besoin de la france pour nous donner SA solution !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS