Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 3 octobre 2022
Antananarivo | 18h56
 

Société

Opération coup de poing

Pédophilie et racket à Antsiranana

mercredi 5 décembre 2007 | Alphonse M.

Il a fallu la descente du chef du gouvernement Charles Rabemananjara pour dévoiler au grand jour les gangrènes qui minent la société antsirananaise. Ainsi, lundi dernier, après avoir tenu une réunion de travail avec les autorités locales, le Premier ministre a donné l’ordre de lancer une
« Opération coup de poing ». Ainsi au cours d’une seule nuit, sur les 50 étrangers contrôlés, 7 sont en situation irrégulière. Un autre a été appréhendé pour avoir été en compagnie d’une fille mineure. Du coup, le général Rabemananjara , en sa qualité de ministre de l’Intérieur, a donné l’ordre d’expulser immédiatemment ce « Vazaha » indélicat. Reste à savoir s’il sera poursuivi par la justice de son pays ou non. Certains étrangers dont la plupart sont déjà admis à la retraite ont choisi de finir en beauté leur vie à Madagascar. Avec leur pension de retraite, ils mènent un train princier avec les mineures malgaches. A cause de la pauvreté, des mineures, en complice avec leurs parents, préfèrent sortir avec ces « vieux boucs ».

Drogues et armes... dans les écoles

Cette opération a permis également au chef du gouvernement de découvrir un phenomène nouveau à Madagascar. Les forces de l’ordre, au cours des fouilles dans certains établissements scolaires, ont découvert des drogues et des armes chez certains élèves. Depuis quelques mois, des groupes de jeunes terrorisent des élèves ou des chefs fokontany. Un phenomène qui commence déjà à prendre de l’ampleur dans la ville d’Antsiranana. 15 d’entre eux sont déjà appréhendés et 11 d’entre aux ont commis des actes à caractère criminel. A ce rythme, cette ville reputée pour être calme risque de connaître des graves problèmes sociaux. Ce phénomène pourrait affecter d’autres villes de l’Ile. Des mesures urgentes s’imposent !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS