Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 1er février 2023
Antananarivo | 11h34
 

Economie

Edgard Razafindravahy

Passer la contribution de l’industrie au PIB de 15 à 25 % en 5 ans

mercredi 7 décembre 2022 | Mandimbisoa R.

« Nous ne produisons pas assez et nous importons trop ». Les propos sont du ministre de l’industrialisation, du Commerce et de la Consommation, Edgard Razafindravahy, qui a inauguré hier la journée internationale de l’industrialisation de l’Afrique au Novotel à Alarobia.

Le constat est amer mais l’ambition est grande pour la Grande île. « Notre objectif est de passer la contribution de l’industrie au PIB de 15 à 25% en 5 ans, ce qui représente 1,5 milliard de dollars de richesse à créer », déclare Edgard Razafindravahy. « La chemin vers l’industrialisation sera encore long mais notre industrialisation est en marche », a poursuivi le ministre.

Pour Edgard Razafindravahy, l’agribusiness est la réponse à l’autosuffisance alimentaire. Il a indiqué que Madagascar importe 600.000 tonnes de riz et 70.000 tonnes d’huile alimentaire par an, de même le pays importe la moitié de ses besoins en savon. Il reste ainsi des opportunités d’investissement pour ces produits, affirme le ministre.

Durant son discours, le ministre a annoncé la mise en place de cimenterie intégrée avec des intrants 100% locaux. « Elle devra nous permettre non seulement de devenir même exportateur net mais de résoudre en même temps la question énergétique », a-t-il expliqué. La création de deux grands projets de sucrerie à Vatomandry et à Morondava a été également évoquée. Elles permettront de couvrir les 120.000 tonnes de besoins en sucre restant dans le pays, affirme le ministre. Pour la farine, la capacité de production nationale a fortement augmenté depuis quelques années. La prochaine étape consistera à augmenter la valeur ajoutée locale puisque la production actuelle se base encore sur du blé importé.

En octobre 2021, Andry Rajoelina avait annoncé ce projet de cimenterie et deux usines de sucrerie. D’après ses dires, ils seront opérationnelles en 2023 au plus tard.

80 commentaires

Vos commentaires

  • 7 décembre 2022 à 10:44 | ANTASITO (#11328)

    Parole, parole encore et toujours des paroles...

  • 7 décembre 2022 à 10:57 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Comment peut on industrialiser le pays, quand par la même occasion ce ministre demande aux potentiels investisseurs de produire eux mêmes l’ énergie électrique pour développer leurs activités ?

    C’est un contresens,quand l’ État madagougouesque ne satisfait à aucun de ses devoirs régaliens, de l’ eau pour tous, le développement de l’ électrification du pays aux fins de l’ énergie électrique en quantité suffisante pour tous, le développement et l’ entretien d’ un réseau ferroviaire et routier de qualité, une éducation nationale de qualité pour tous.

    D’ abord, développer l’ agriculture pour nourrir correctement tout le pays, avant de raconter des imbécillité comme ce ministre.

    Cordialement

    • 7 décembre 2022 à 13:13 | lé kopé (#10607) répond à Yet another Rabe

      Les missions régaliennes d’un pouvoir digne de ce nom sont :
      - L ’Education de ses concitoyens .
      - Une politique de Santé et de Sécurité pour le confort de sa population.
      - Des Infrastructures routières , ferroviaires , maritimes et aériennes suffisantes et fonctionnelles .
      - De l’eau et de l’Electricité .
      Bref , un minimum vital , pour que la majorité silencieuse vive dans la dignité .
      Le Calife en énumérant toutes ces difficultés qui règnent au Pays depuis 2009 , a posé la question au peuple en 2018 : " y a-t-il des Dirigeants à Madagascar ? "En tout cas , rien ne s’est arrangé depuis son accession au pouvoir suprême , et au contraire , tout s’est empiré . Je ne donnerai qu’un exemple parmi tant d’autres , s’il avait promis de doubler la couverture énergétique de 4000Mgwt à 800 Mgwt , nos compatriotes subissent encore des délestages permanents , et ont été privés de plusieurs Matchs de la Coupe du Monde. Malheureusement , si ce n’est qu’au niveau des loisirs , on pourrait tolérer , mais le peuple souffre maintenant de la hausse des prix des denrées alimentaires , avec une insécurité sur toute l’étendue du territoire . Il est où le bonheur , il est où ? Sommes nous Maudits , et condamnés à vivre tout le temps dans la précarité, et l’obscurantisme ? L’avenir proche nous le dira . Salut Les Copains .

  • 7 décembre 2022 à 11:12 | rakotobe (#7825)

    Des propos basiques reflétant l’amateurisme de ce jeune ministre, désespérant :)
    Au même titre que l’annonce en grande pompe et fanfaronnades de tous les grands travaux d’utilité publique .
    Projets et travaux relevant de leur attribution et responsabilités.
    Messieurs les gouvernants, vous aviez choisi en âme et conscience de prendre la direction de ce pays. Personne ne vous a mis le couteau sous la gorge pour cela.

  • 7 décembre 2022 à 11:14 | Isandra (#7070)

    Edgard Bac- ??? a dit que « Notre objectif est de passer la contribution de l’industrie au PIB de 15 à 25% en 5 ans, ce qui représente 1,5 milliard de dollars de richesse à créer », déclare Edgard Razafindravahy. »

    Il appelle en quelque sorte ici les investisseurs à venir à Madagascar.

    Alors que Molotov prône tous les jours ici, la désertification de notre pays.

    Deux visions complètement opposées.

    • 7 décembre 2022 à 11:39 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      Gagara lany henatra : mba nofidian’ny tgv ho VOALOHANY ihany t@ 2013 tao @ Futura Andranomena, fa nodakan’i Andry tgv ambava fo ka natakalony an-dRajao ilay fahatelo. Dia voatery namorona antoko mitsipozipozy (dia aiza ho aiza ny adn izao) mba nahafahany nilatsaka manokana. Rehefa tsy nahita olona atao ministra indray ny volomboasary izay vao notadiavina tany anaty "archives" ny anaran’i Noa ilay mpividy zavatra eny ambony ranomasina. dia izao asainy miantsoantso mpandraharaha vahiny amin’ity tany tsisy fandriampahalemana, tsisy jiro & rano ara-dalàna, làlana mapme be, sns.

    • 7 décembre 2022 à 12:21 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      Raedy bouche trous, Raedy tsy manam-pidiny, Raedy à gauche Raedy à droite.

    • 7 décembre 2022 à 13:18 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Avec un Calife "Champion de l’Industrie et de l’Education Physique " , rien n’est impossible .Pour le moment aucune Industrie n’est opérationnelle , et même l’Usine Pharmalagasy ne peut plus payer ses salariés ... Quand à l’Education physique , vous n’avez qu’à vous référer au Député d’Atsimondrano , qui a mis plus bas que terre une Enseignant de cette Discipline .

    • 7 décembre 2022 à 13:46 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra,
      Il faudra prévenir tes investisseurs qu’ils doivent produire leur propre énergie ou se contenter de la Jiramaty avec les délestages, que les routes sont pourries et qu’il faut plus de 10heures pour faire Tana/Tamatave, qu’il devront importer leurs matières premières, qu’il n’y a pas d’eau au robinet, qu’il faut payer la police pour être tranquille....etc....
      Alos "Tonga Soa " aux investisseurs.

    • 7 décembre 2022 à 14:50 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Après13 ans au pouvoir , les fozas (bleu et orange) n’ont toujours pas compris pourquoi ils ont du mal à trouver d’investisseurs sérieux , et Edgard continue la propagande pour faire plaisir à Isandra , il fera venir d’investisseur .
      , il ne s’agit pas Deux visions complètement opposées.Il s’agit d’un simple constat de la réalité... L’ exemple de Tanamasoandro est évident, faute d’investisseurs, la déclaration d’utilité publique n’était même pas envisagée, la réactions des paysans d’Ambohitrimanjaka a aidé le régime, il n’y a d’autre solution que de jouer sur le temps.

    • 7 décembre 2022 à 15:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lanja,

      « Après13 ans au pouvoir , les fozas (bleu et orange) n’ont toujours pas « 

      C’est plutôt le TIM qui participaient au gouvernement depuis 2011, jusqu’à la démission du premier gouvernement Ntsay 19/01/19, 8 ans.

      Et que l’époque de l’orange a été remise à zéro après le mandat HVM-TIM, pendant cinq ans.

    • 9 décembre 2022 à 00:36 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Mr Edgard n’a pas encore cultivé et il parle déja d’exportation ... Mmmmm
      Amateur on est - Amateur on restera ...🤨🤨🤨

    • 9 décembre 2022 à 00:40 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Le 1er problème a résoudre c’est : La JI - RA - MA , je répète sauvons la JIRAMA ...
      Nous n’avons pas les moyens de courir après plusieurs lièvres .

  • 7 décembre 2022 à 11:19 | Ibalitakely (#9342)

    Azafady ange Isanja, satria be loatra mantsy ny mpanaratsy izao fitondrana izao, mba fenoy tsara io tabilao ambany io amin’izay tampona ny daomy ho an’ireo mpanenjika ny fitondrana (izay 4/5 taona nitondrana) ireo, & misaotra mialoha :
    • asio X amin’izay valiny mifanandrify aminy.
    Isan’ny velirano Anarany Ny vita (X) Ny tsy vita (X) Isan-jaton’ny fahavitana
    - velirano 01 - - - -
    - velirano 02 - - - -
    - velirano 03 - - - -
    - velirano 04 - - - -
    - velirano 05 - - - -
    - velirano 06 - - - -
    - velirano 07 - - - -
    - velirano 08 - - - -
    - velirano 09 - - - -
    - velirano 10 - - - -
    - velirano 11 - - - -
    - velirano 12 - - - -
    - velirano 13 - - - -


    Avy dia mba mikaka… kaka kely indray aloha e, miaraka @ ireto zenfants ireto !!
    Examen de français en primaire (véridique) et drôle surtout.... :
    > 1. Dans la phrase ’’Le voleur a volé les pommes’’, où est le sujet ? - En prison.
    > 2. Le futur du verbe ’’je baille’’ est... ? - je dors.
    > 3. Que veut dire l’eau ’’potable’’ ? - C’est celle que l’on peut mettre dans un pot.
    > 4. Qu’est-ce qu’un oiseau migrateur ? - C’est celui qui ne peut se gratter que la moitié du dos.
    > 5. Que faire la nuit pour éviter les moustiques ? - Il faut dormir avec un mousquetaire.
    > 6. À quoi sert la peau de la vache ? - Elle sert à garder la vache ensemble [en entier].-
    > 7. Pourquoi le chat va-t-il à quatre pattes ? - Les 2 de devant servent à courir, les 2 de derrière servent à freiner.
    > 8. Quand dit-on ’’chevaux’’ ? - Quand il y a plusieurs chevals
    > 9. Qui a été le premier colon en Amérique ? - Christophe.
    >10. Complétez les phrases suivantes :
    - À la fin les soldats en ont assez... - ... d’être tués.
    - Je me réveille et à ma grande surprise... - ...je suis encore vivant.
    - La nuit tombée le renard s’approcha ... à pas de loup.
    > 11. Pourquoi les requins vivent-ils dans l’eau salée ? - Parce que dans l’eau poivrée, ils tousseraient tout le temps.
    Et pour finir la journée miaraka @ tsikitsiky :
    > 12. L ’institutrice demande : Quand je dis « je suis belle », quel temps est-ce ? - tous les élèves : Le passé, madame.

    • 7 décembre 2022 à 12:01 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      « Notre objectif est de passer la contribution de l’industrie au PIB de 15 à 25% en 5 ans, ce qui représente 1,5 milliard de dollars de richesse à créer », déclare Edgard Razafindravahy".
      * 5 ans depuis 2019 ou 5 ans commençant en 2023 ??

  • 7 décembre 2022 à 11:21 | Ibalitakely (#9342)

    Azafady ange Isanja, satria be loatra mantsy ny mpanaratsy izao fitondrana izao, mba fenoy tsara io tabilao ambany io amin’izay tampona ny daomy ho an’ireo mpanenjika ny fitondrana (izay 4/5 taona nitondrana) ireo, & misaotra mialoha :
    • asio X amin’izay valiny mifanandrify aminy.
    Isan’ny velirano Anarany Ny vita (X) Ny tsy vita (X) Isan-jaton’ny fahavitana
    - velirano 01 - - - -
    - velirano 02 - - - -
    - velirano 03 - - - -
    - velirano 04 - - - -
    - velirano 05 - - - -
    - velirano 06 - - - -
    - velirano 07 - - - -
    - velirano 08 - - - -
    - velirano 09 - - - -
    - velirano 10 - - - -
    - velirano 11 - - - -
    - velirano 12 - - - -
    - velirano 13 - - - -
    Avy eo dia mba mikaka… kaka kely indray aloha e, miaraka @ ireto zenfants ireto !!
    Examen de français en primaire (véridique) et drôle surtout.... :
    > 1. Dans la phrase ’’Le voleur a volé les pommes’’, où est le sujet ? - En prison.
    > 2. Le futur du verbe ’’je baille’’ est... ? - je dors.
    > 3. Que veut dire l’eau ’’potable’’ ? - C’est celle que l’on peut mettre dans un pot.
    > 4. Qu’est-ce qu’un oiseau migrateur ? - C’est celui qui ne peut se gratter que la moitié du dos.
    > 5. Que faire la nuit pour éviter les moustiques ? - Il faut dormir avec un mousquetaire.
    > 6. À quoi sert la peau de la vache ? - Elle sert à garder la vache ensemble [en entier].-
    > 7. Pourquoi le chat va-t-il à quatre pattes ? - Les 2 de devant servent à courir, les 2 de derrière servent à freiner.
    > 8. Quand dit-on ’’chevaux’’ ? - Quand il y a plusieurs chevals
    > 9. Qui a été le premier colon en Amérique ? - Christophe.
    >10. Complétez les phrases suivantes :
    - À la fin les soldats en ont assez... - ... d’être tués.
    - Je me réveille et à ma grande surprise... - ...je suis encore vivant.
    - La nuit tombée le renard s’approcha ... à pas de loup.
    > 11. Pourquoi les requins vivent-ils dans l’eau salée ? - Parce que dans l’eau poivrée, ils tousseraient tout le temps.
    Et pour finir la journée miaraka @ tsikitsiky :
    > 12. L ’institutrice demande : Quand je dis « je suis belle », quel temps est-ce ? - tous les élèves : Le passé, madame.

    • 7 décembre 2022 à 12:02 | Isandra (#7070) répond à Ibalitakely

      Ibalitakely,

      Tsy ny mpamasoka mihitsy no hibaiko izay tokony hataonay.

      Efa misy calendrier ny momban’izany, ary amin’ny fotoana izay hitanay fa mety.

    • 7 décembre 2022 à 12:12 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Eny akia Isanja, itsika moa tsy mba mety vasoka izany ô ?? Fa na izany na tsy izany, mba fenoy retsy azafady ilay tabilao nolazaiko an-djy iny, kony Isanja an ?? Dia aza adino hoe firy isan-jato avy no vita. Bisous mamy be, Ibal’.

  • 7 décembre 2022 à 11:32 | Albatros (#234)

    Revue de Presse rapide du matin.

    « Nous ne produisons pas assez et nous importons trop ».
    « Notre objectif est de passer la contribution de l’industrie au PIB de 15 à 25% en 5 ans,...." !.
    Tiens, tiens : 5 ans !. Juste la durée d’un mandat !. Bizarre, bizarre !.

    Pourtant je pensais que ces 5 dernières année tout àavait été fait et que Madagascar était un pays "industrialisé" !.
    Il y avait même eu distribution de récompenses :

    https://www.madagascar-tribune.com/Le-president-malgache-recoit-le-prix-du-champion-de-l-industrialisation.html

    Bonne journée !.

    • 7 décembre 2022 à 12:50 | kartell (#8302) répond à Albatros

      Rien de bien nouveau, convenez-en, Albatros, l’optimisme de demain est psalmodié pour faire diversion sur un présent anxiogène, qui, lui, s’incruste à l’avant-veille d’une élection, où, sauf, surprise de dernière minute, est jouée d’avance …
      En fait, à défaut d’atteindre une émergence insaisissable, le régime se contente de vouloir redonner de la fierté à une nation qui a fait de l’échec, une habitude..
      Tout ce qui est susceptible de redonner du moral est porté à bout de bras médiatique, jusqu’à comptabiliser le succès une étudiante-immigrée dans un concours de télé-réalité !..
      Admettez que l’os à ronger est mince, mais, il permet d’espérer, en occultant d’avouer que l’avenir est en Andafy !..
      Remarquable aussi, la métamorphose de son Excellence, hier, homme providentiel, qui, aujourd’hui, s’incarne en parangon de la nation, sans pour autant apporter confirmation, dans un quinquennat où l’on retiendra, essentiellement, ses inaugurations incessantes, qui, à force, de répétitions abusives, ont fini par être d’une banalité caricaturale ..
      Visite de courtoisie et petits moments de flagornerie entre compatriotes, de la part de Victoria Kwakwa, à l’encontre d’un régime qui n’en demandait pas tant, mais, ravi d’être encensé de la sorte, par une représentante de la banque mondiale, section Afrique ..
      A l’en croire, ce serait pour demain, mais, en dehors de cette prédication, à la brésilienne, on peut se demander sur quels critères, une telle affirmation pourrait-elle se fonder, à l’exception de quelques basses flatteries ?..
      L’habitude a été prise, de faire de ce lendemain, magique, ce nouvel eldorado qui demande aux déshérités d’aujourd’hui, d’accepter, sans broncher, leur quotidien de misère qui ne devrait plus n’être qu’un mauvais souvenir, demain..
      Le baratin politique se confond, désormais, dans celle du religieux, au sein d’une société endémique où les sectes ont été invitées par ce régime, à partager des moments de convivialité dans des lieux, qui, hier, encore, étaient réservés, exclusivement, aux politiques…
      En fait, on assiste, tout simplement, qu’à une simple régularisation d’un phénomène qui monte en puissance, en terre de pauvreté humaine et démocratique…

    • 7 décembre 2022 à 13:48 | dupenard (#11227) répond à Albatros

      Quand le "consortium" isandra vit dans les reves, la réalité est tres dur à admettre.

  • 7 décembre 2022 à 11:54 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Je vois que ce sont toujours les mêmes ambitions,, ça me rappelle le génie R ratsy, ancien ministre du tourisme qui voulait faire de l’ ombre à L’ ile soeur 🤣
    Ce que la majorité des Malgache semble s’ obstiner à ne pas comprendre, c ‘est qu’ avoir des ambitions c ‘e st bien mais s’ en donner les moyens , c ‘est mieux !
    et c’ est là que le bas blesse ...
    entre la savonnerie et la culture ridicule vous attendez quoi ???
    Commencez par nourrir correctement les populations i leur en donner les moyens, avant d’ avoir les yeux plus gros que le ventre comme quasiment toujours, à force de vouloir PT + Ô que son Q, on fini par se retrouver dessus !

    • 7 décembre 2022 à 12:08 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Culture rizicole , bien sur !

  • 7 décembre 2022 à 12:00 | Besorongola (#10635)

    MR HO A RATÉ SON QUINQUENNAT, VIRONS LE.

    NIVEAU RECORD DE PAUVRETÉ À MADAGASCAR !
    Crise économique à Madagascar : Un niveau record de pauvreté évoqué par la Banque mondiale
    Plusieurs questions fondamentales seront abordées par la vice-présidente régionale pour l’Afrique de l’Est et australe de la Banque mondiale, Victoria Kwakwa, durant ses rencontres avec les dirigeants à Madagascar. Hier, elle a déjà rencontré les membres du Gouvernement dirigé par le Premier ministre Christian Ntsay. Dès son arrivée dans la Grande-île, cette vice-présidente de l’institution de Bretton Woods a évoqué dans notre édition d’hier, des difficultés économiques générées, entre autres, par la pandémie et par la guerre en Ukraine. D’après ses propos, la récession économique de Madagascar est trois fois plus profonde que dans le reste de la région de l’Afrique subsaharienne. « … un effondrement des recettes d’exportation et des investissements privés entraînant une contraction du PIB de 7,1% et du revenu par habitant de 9,8%. En conséquence, on estime que 2,4 millions de personnes supplémentaires sont passées sous le seuil de pauvreté internationale en 2020, ce qui porte le taux de pauvreté à un niveau record de 81,9% », a-t-elle indiqué.

    Appropriation indispensable
    Concernant les impacts de la guerre en Ukraine, la vice-présidente Victoria Kwakwa a expliqué que la détérioration des perspectives de l’Union européenne qui absorbe plus d’un tiers des exportations de Madagascar réduit sensiblement la croissance du pays. En outre, la hausse des prix des produits pétroliers contribuera à creuser le déficit commercial, car la consommation des produits pétroliers raffinés représentent 5,1% du PIB. Néanmoins, elle a noté que Madagascar peut trouver une voie pour sortir du piège de la pauvreté, en s’appuyant sur sa riche diversité et ses avantages comparatifs, notamment « une main d’œuvre de qualité, des ressources naturelles uniques, le positionnement d’un certain nombre de produits sur le marché haut de gamme, et une connexion Internet rapide ». Cependant, les progrès ne seront possibles que si l’appropriation politique de ce changement est renforcée, et si le sort des populations pauvres et vulnérables est placé au centre du débat politique… Bref, la vice-présidente régionale de la Banque mondiale met en exergue la responsabilité des dirigeants qui peuvent prendre les décisions adéquates pour sortir le pays de cette profonde crise.

    Antsa R/Midi Madagasikara.

  • 7 décembre 2022 à 12:05 | Besorongola (#10635)

    CONTRAIREMENT À CE MINISTRE, LES ENTREPRENEURS SONT PROFONDÉMENT INQUIETS !

    Le Groupement des Entreprises Franches et Partenaires (GEFP) a manifesté son inquiétude sur l’évolution de l’environnement des affaires à Madagascar à l’approche des élections présidentielles.

    « À l’heure actuelle, tout est encore flou ! Le secteur privé vit dans l’inquiétude et dans l’incertitude. Outre les problèmes chroniques que rencontrent annuellement les membres du GEFP, nous constatons qu’il n’y a aucune visibilité pour l’année à venir 2023 », a soulevé Hery Lanto Rakotoarison, le président de ce groupement, à l’issue de l’assemblée générale ordinaire du GEFP hier à l’hôtel Radisson Blu. En effet, « nous craignons un risque d’instabilité à Madagascar compte tenu de la conjoncture actuelle. Mais gouverner, c’est prévoir. Nous, en tant que secteur privé, nous opposons à toute forme de déstabilisation du pays car seule la création de valeurs contribue à la croissance économique du pays. Cela nécessite ainsi une augmentation en nombre des entreprises nouvellement créées générant par la suite des emplois pour nos jeunes. Ce qui permettra d’éviter le risque d’explosion sociale », a-t-il poursuivi.

    Coût élevé de l’énergie
    En outre, le GEFP s’inquiète face à l’instabilité juridique concernant la zone franche. « L’Etat veut modifier la loi régissant le secteur en réduisant les avantages permettant d’attirer des investisseurs. Cependant, de grandes opportunités de marché évaluées à 600 millions USD s’offrent aux entreprises franches malgaches suite à l’exclusion de l’Ethiopie du marché de l’AGOA. Le coût élevé de l’énergie et son indisponibilité constituent également un problème récurrent touchant la zone franche et bien d’autres membres du secteur privé. Et à compter de janvier 2023, le tarif Optima Business sera appliqué intégralement. Autrement dit, une hausse de 80% du coût de l’électricité est prévue. À cet effet, des entreprises franches risquent de fermer leurs portes. Comparé à Maurice, le tarif de l’énergie s’élève à 6 cents/kwh contre 13 cents/kwh actuellement chez nous. Dernièrement, le président de la République lui-même a réitéré que des tarifs préférentiels seront appliqués aux industries stratégiques. De notre côté, nous poursuivons les négociations avec l’Etat », tient à préciser le président du GEFP.

    • 7 décembre 2022 à 12:05 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Assainissement de la zone franche
      Et lui d’enchaîner que « l’intention de l’Etat d’appliquer un droit de 1% sur les chiffres d’affaires des entreprises franches opérant dans le domaine des TICs notamment les Call Center, sur l’utilisation d’Internet, empêche le développement de ce secteur qui est déjà en expansion. À Madagascar, on ne peut créer que 12 000 emplois malgré la performance de notre connexion internet alors que Maurice a pu employer jusqu’à présent 30 000 personnes dont la majorité constituée de jeunes Malgaches. D’aucuns reconnaissent pourtant la hausse importante de la demande d’emplois dans le pays », selon toujours ses dires. Par ailleurs, il continue d’interpeller l’Etat concernant l’assainissement de la zone franche. « En effet, il existe bel et bien des entreprises utilisant l’agrément de zone franche pour importer des marchandises sans exporter par la suite. La Douane peut les identifier facilement. Nous avons dénoncé une liste de 300 entreprises dont la plupart à capitaux étrangers à assainir depuis ces cinq voire dix dernières années, mais jusqu’à présent aucune mesure n’a été prise par l’Etat pour retirer leur agrément. Nous n’avons pas le pouvoir de prendre des décisions à leur encontre. Seules les entreprises respectant la loi en vigueur sont victimes des tracasseries de toutes sortes. Le non remboursement des TVA par l’Etat depuis des mois, entraîne entre autres, un problème de trésorerie des entreprises franches », a-t-il conclu.

      Navalona R./Midi Madagasikara.

  • 7 décembre 2022 à 12:13 | Besorongola (#10635)

    MR HO N’ARRIVE PLUS À PAYER LES FONCTIONNAIRES DE SERVICE AU SÉNAT.

    SACHANT QUE C’EST LA FRANCE QUI PAIE LES FONCTIONNAIRES GASY, LE ROBINET EST-IL DÉJÀ FERMÉ ?

    On lave les linges sales en public

    Publié le 06 décembre 2022

    Quand les frustrations personnelles dépassent les limites du supportable, on n’écoute plus que la colère. Voilà ce qui est arrivé aux fonctionnaires en service au Sénat. Les responsables administratifs et financiers de cette institution ont fait la sourde oreille malgré les rappels et revendications polies et respectueuses de ces derniers à propos du retard de paiement du salaire de mois de novembre jusqu’à la date d’hier. Sans explication rassurante pour le personnel. Le mal est fait et un mouvement de grève se met en place. Voilà ce qui arrive lorsqu’en matière de relations humaines entre employés et employeurs qui se respectent, on dépasse la « ligne rouge imaginaire » qu’il ne faut pas franchir. Ce n’est pas la première fois que ces serviteurs du peuple ont eu à subir de pareil mépris sur le plan statutaire de fonctionnaires au service d’une institution.

    Déjà du temps de Rivo Rakotovao, Président du Sénat en fonction, les mêmes employés ont eu à subir des traitements abusifs pendant que lui, il barbotait dans la caisse de l’Etat avec la complicité d’un Questeur complice et spécialiste de manipulations financières (octrois marchés publics pour des locations des voitures personnelles sans aucun appel d’offre et des tas d’autres combines mafieuses au détriment du budget du Sénat). Cette fois-ci encore avec le débarquement de cette nouvelle équipe de 18 sénateurs, le personnel avait cru que tout allait changer. Hélas, avec le train de vie et dépenses faramineuses des nouveaux arrivants, l’illusion était de courte durée. Il y avait les grosses factures sur les frais de voyages de prestige à l’étranger. Personne ne lésinait sur les dépenses ostentatoires inutiles pour paraître et jouer les « m’as-tu vu » auprès d’une population qui aurait préféré avoir de quoi manger au lieu de toutes ces pitreries politiciennes de jeunes loups aux dents longues qui rêvent de devenir l’intérim du Président de la République comme Rivo Rakotovao en 2018, avant la prochaine élection de 2023.

    • 7 décembre 2022 à 12:14 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      ... En guise de réponse aux doléances des fonctionnaires du Sénat, Rindra Hasimbelo R chose de la Principauté d’Antaninarenina, première responsable de la gestion nationale du budget de l’Etat, n’est pas allée par quatre chemins. Celle-ci a dénoncé clairement qu’il y a « une mauvaise gestion interne de l’argent public destiné aux crédits du Sénat » A propos de revendications salariales du personnel d’Anosikely, c’est tout juste si l’arrogante ministre des finances n’a pas employé l’argument massu consacré qui disait « azo raisina fa tsy mitombona… » Ce qui en clair voulait dire charge au Président du Sénat de se débrouiller pour payer ses ouailles. Devant une réaction de ce genre, bon nombre d’observateurs se demandent si les grévistes n’étaient pas les jouets des enjeux d’une basse politique au profit d’une haute politique qui consiste après l’affaire Apollo 21 à « déshabiller un autre Paul pour habiller Pierre ». Il ne faut pas oublier que dans l’entourage du Président du Sénat, il y a des canards boîteux mêlés au dossier pourri des « bonbons sucettes que l’Etat a payées des milliards d’Ariary. » Est-ce que ceci explique cela ? Affaire à suivre….

      La Gazette.

    • 7 décembre 2022 à 14:09 | el che (#344) répond à Besorongola

      Le chef de l’État a dégraissé le Sénat, en réduisant drastiquement ses membres passant de 63 à 18 membres, pour disait-il, construire en contrepartie des universités ; lesquelles au fait ?
      Parallèlement, il a mis en place des gouverneurs anticonstitutionnels, encore plus inutiles et budgétivores !!!!!

  • 7 décembre 2022 à 12:23 | Isandra (#7070)

    Les Malagasy savent distinguer les fumées et la pleure, Et la crise et les actions du gouvernement :

    La banque mondiale est optimiste :

    Sur une note d’optimisme ! Pour clôturer sa visite à Madagascar, la vice – présidente de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Est et Australe, Victoria Kwakwa a rencontré le Président Andry Rajoelina au cours d’une audience hier au Palais d’Etat d’Iavoloha.
    Un long entretien de plus de trois heures durant lequel les deux personnalités ont eu l’occasion de passer en revue les différents domaines d’intervention de cette institution financière dans le pays. A l’issue de la rencontre, le Chef de l’Etat et la vice – présidente de la Banque mondiale ont tour à tour fait des déclarations.
    D’emblée, le Président Andry Rajoelina a reconnu que l’institution est un partenaire stratégique pour le pays. « Les liens de coopération avec la Banque mondiale n’ont cessé de se consolider. Je constate une implication mutuelle dans les projets de développement », a – t – il souligné tout en souhaitant que cela se poursuit et s’accélère. Dans la foulée, le numéro un de l’Exécutif a annoncé des travaux soutenus dans les prochains mois.
    Des défis et des opportunités
    Pour sa part, la vice – présidente de la Banque mondiale a mis en avant la vision du Président de rattraper le retard de développement accumulé par Madagascar. Elle a constaté que la Grande île fait face à de nombreux défis mais aussi dispose de multiples opportunités.
    « Je tiens à saluer votre énergie et votre vision pour faire face aux défis », a déclaré Victoria Kwakwa. Malgré les nombreuses crises mondiales auxquelles la Grande île ne peut échapper, elle évoque particulièrement le fait que le pays a pu maintenir la stabilité macroéconomique et maintenir la dette à un niveau raisonnable contrairement à d’autres pays. Elle fait notamment allusion à la crise sanitaire liée à la Covid19 ou encore les impacts de la guerre en Ukraine.
    « J’ai confiance que ce sera avec la vitesse d’un TGV que le Gouvernement sous votre impulsion va lancer des réformes pour rattraper le retard de développement et parvenir voire dépasser le niveau de vos voisins africains », a indiqué cette éminente responsable de la Banque mondiale. L’institution financière qui se dit prête à accompagner Madagascar vers la croissance inclusive.« 

  • 7 décembre 2022 à 12:39 | citoyendumonde (#4292)

    Nidiran-doza mihintsy ny Firenena Malagasy amin’ireto mpandainga ireto. Tsy mbola nisy Fitondrana taorian’ny fiverenan’ny fahaleovantena mpandainga sy mpamitaka ary matikambo ohatr’ireto. Soa ihany fa misy ny horonan-tsary sy feo ary manamporofo izany ary ny vava izay navoakany teo aloha dia izy no mandiso azy ankehitriny.
    Olona iray no miaro ity fitondrana ity eto amin’ity forum ity. Ny vahoaka aloha dia efa leom-boan’anana : ny karama tsy voaloa tsy lazaina intsony, ny toe-karena tsy miodina.
    Betsaka izay nilaza azy ho mahery izay fa rehefa tonga ny fotoana voadaka foana. Tsy misy indra-fo mihintsy amiko ny ahazo ireto mpandroba firenena ireto.

  • 7 décembre 2022 à 12:59 | reviv (#9830)

    « Nous ne produisons pas assez et nous importons trop ». Les propos sont du ministre de l’industrialisation, du Commerce et de la Consommation, Edgard Razafindravahy, ...."


    &&&&____
    Et dire que ce monsieur est à la fois ministre de l’industrie, du commerce et de la consommation.
    Encore lui,
    une Industrie dans chaque district du pays ...ouh là là, connaît-il bien les réalités calamiteuses de son pays ? si oui, comment-il être aussi affirmatif et oser dire celà avec la faculté dont il dispose ou fait-il exprès ?
    Et il continue ( devant le miroir ) ses déclarations tonitruantes par la construction de l’usine de cimenterie avec 100% intrants locaux.
    Du temps de l’amiral rouge, on parlait déjà de l’usine de cimenterie à Madagascar.
    Qq dizaine d’années plus tard, tout est au point mort, le bébé ne sort toujours pas.
    Comme quoi, tout est dans la verve.
    Le ridicule ne tue pas....

    mesdames et messieurs, avant de l’ouvrir grand, montrez d’abord au peuple ce dont vous êtes capables pour changer le sort de la population et soyez-en sûrs que le peuple saura reconnaître le bien et il vous applaudira avec éclat.

  • 7 décembre 2022 à 13:09 | arsonist (#10169)

    (i) 7 décembre à 10:40 | ATAVIZO (#11328) continue
    Salut arsouille,
    Toujours un long monologue

    Comments :
    Serait-il possible qu’un vrai et authentique diplômé bac A [littéraire] obtenu en France ignorerait ce qu’est exactement un monologue ?
    Puisqu’un très probable imposteur ne cesse de répliquer à mes posts, qu’il qualifie pourtant de monologues !

    (ii) Sauf que çà te fais chier que je sois marié à une gasy, que je donne un peu d’argent à un malade pour se soigner par ce que son pays est INCAPABLE de le faire.

    Comments :
    Wow ! Ça c’est du bon fransé, bien pensé, bien formulé et correctement écrit.

    (iii) que je pense comme un ministre français en disant "un migrant bosseur, oui,
    un migrant voleur, non

    Comments :
    Ouuuaaaah !
    1.Pauvre ministre français qui pense comme un prétendu diplômé bac A [littéraire] prétendu obtenu en France !
    2.Pauvre de moi, arsonist, qui suis un immigré voleur !

    (iv) Et ne vas pas dire que je suis raciste parce que je suis déjà pour toi pédophile, vil colon, esclavagiste (car donner du travail à des malgaches tu ne peux le souffrir) etc...etc...

    Comments :
    Quoi !
    Pédophile ? Tiens ! Je n’y ai pas pensé !
    Esclavagiste ? Ce qualif’ fait-il partie des raciste, antisémite, vil colonialiste attardé, autoproclamé fransé qui parle mal le français,
    et des barbecue, bbq et bébé cul,
    éventail des qualif’ que j’utilise pour combattre le racisme et le colonialime ?

    Évidemment, un lecteur qui lit mal le français lit des mots qui ne sont pas écrits.

    (v) Mais maintenant tu "trimballes" aussi quelques casseroles avec toi, on sait que tu es un VANTARD AVARE, un menteur, un manipulateur et comme les dictateurs on doit épouser tes idées et ta philosophie malsaine et méprisante où sinon on doit subir ton courroux

    Comments :
    Wow ! Mais est-ce que je me suis déjà plaint des noms d’oiseaux que l’on me donne !
    Est-ce que, comme certains, j’ai déjà reproché à quelqu’un de m’avoir insulté ?

    (vi) Allez en "tutu" et la plume dans le c.. chantes , chantes mais penses à préciser pour le TELETHON.

    Comments :
    Ce prétendu diplômé bac A [littéraire] aurait-il quelque chose à reprocher aux personnes qui portent des tutus ?
    Un peu matcho sur les bords aussi peut-être, cet ’’ATAVIZO" !
    De plus il a cette habitude d’avoir c.ul dans sa bouche.
    Bof ! Il s’en sera défait peut-être plus tard. Qui sait !

    (vii) Bon je m’absente quelques jours. A mon retour je t’explique mon nouveau projet

    Comments :
    Ce prétendu diplômé bac A [littéraire] croirait-il que ses fantasmes puissent intéresser les autres ?
    On dirait !

    (viii) Tu vas crever de "rage" toi qui chante (pour le TELETHON bien sûr) en tutu et en string.

    Comments :
    Toujours cette maladresse maladive dans le maniement de la langue française !
    Et toujours ce dédain pour les personnes qui portent des tutus !
    Matcho jusqu’à sa dernière fibre !

    Bref :
    ce prétendu diplômé bac A [littéraire] est toujours convaincu qu’il lui suffit
    de prétendre être ce qu’il fantasme d’être,
    d’écrire tout ça en très mauvais français sur un forum,
    de ne pas oublier de se montrer matcho [méprisant les personnes qui portent des tutus] à l’occasion :
    et cela fait son bonheur !

    Un phénomène en son genre !

    • 7 décembre 2022 à 13:49 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Le prétendu diplômé bac A [littéraire] "ATAVIZO’’ ignore ce qu’est une chorale !
      En voici une !

      (www.youtube.com/watch?v=NvM2ipmSrHY)

    • 7 décembre 2022 à 14:01 | vatolahy (#11348) répond à arsonist

      se prétendre parisien n’est ce pas un fantasme d’immigré ?

  • 7 décembre 2022 à 13:33 | patrick (#2285)

    Il faut savoir ce qu’on veut exactement pour industrialiser notre pays. Je vais prendre 2 exemples concrets pour illustrer mon propos s’agissant de la région Atsimo-andrefana.
    1- un projet de cimenterie est en cours à Tuléar depuis plus d’une dizaine d’années. Le calcaire nécessaire à la fabrication du ciment existe sur place. L’énergie nécessaire existe dans la région avec le charbon de la Sakoa ainsi que le gaz de Mahaboboky. La main d’œuvre est abondante vu l’énorme taux de chômage de la région. Le dossier est quasiment bouclé à tout point de vue que ce soit au niveau de l’étude environnementale ou de l’étude de faisabilité et des finances.
    Alors qu’est-ce qu’on attend Mr Le Ministre pour mettre en œuvre ce projet industriel d’envergure ? Pour délivrer l’autorisation pour ces investisseurs ?
    2- le projet Basé Tuléar est toujours en attente de la levée de sa suspension depuis maintenant 3 ans. Projet industriel d’envergure également avec plus de 4800 emplois à la clé et des retombées énormes au niveau social pour les communes rurales impactées. Est ce parce que quelques individus ou groupes d’individus sans arguments sérieux sont hostiles au projet que ce dernier doit rester en suspens . Là encore Mr Le Ministre qu’est ce qu’on attend pour la réouverture de ce projet qui va améliorer le quotidien de la population et les finances du pays par les taxes et les ristournes y afférentes.
    Faut il attendre que la population se révolte car le chômage devient tellement insupportable particulièrement chez les jeunes diplômés pour enfin prendre une décision ? Ceci est un appel à la conscience et à la responsabilité des décideurs de ce pays pour ne pas avoir à le regretter dans les mois ou les années à venir.

    • 7 décembre 2022 à 16:53 | saint-augustin (#9524) répond à patrick

      Patrick,
      La cimenterie de Soalara c’est depuis le Boky Mena de Ratsiraka
      le projet c’est d’ouvrir une cimenterie à Antsirabe et alimenté par les matières premières de Soalara et de Saint-Augustin et construire la route de saint-Augustin pour acheminer les matières premières vers Antsirabe.Les gouvernements successifs ne sont pas dans le développement du SUD mais du Centre de l’île .Mr Patrick je connais le dossier !
      Prenons la Société de Coton à Tuléar :Le gouvernement de l’époque nomme un Directeur général qui habite à Tananarive et que les employées n’ont jamais vu son visage ,et Finalement Mr Ravalomananane a fermé la Cotonière de Tuléar au profit d’Antsirabe..
      Et la culture du coton au lieu d’enrichir les petits producteurs Mr Rajaonarimampianina l’a donné au chinois et les paysans sont des employés du chinois .
      C’est comme ça que les intelligents vont développer le Grand Sud.

  • 7 décembre 2022 à 13:39 | patrick (#2285)

    Je demande solennellement aux responsables de MT de ne pas diffuser les posts qui n’ont rien à voir avec le sujet concerné car certains intervenants s’amusent uniquement à se critiquer entre eux ou à traiter d’autres sujets sans aucun lien avec l’article du jour. Merci de votre compréhension.

    • 7 décembre 2022 à 14:53 | arsonist (#10169) répond à patrick

      Et la liberté d’expression ?
      Ça ne lui dit rien ?

      Il se croit obligé de lire tout ce qui est écrit sur MT.com ?

      Obéir coûte que coûte à ceux qui l’obligent à faire ce qu’il ne veut pas faire !

      Faut l’ faire !

    • 7 décembre 2022 à 16:30 | Jipo (#4988) répond à patrick

      Re .
      Votre intention et souhait sont louables, il m’ arrive souvent de partager des infos HS, ce que certains habitués ont pris l’ habitude d’ ignorer, et je les en remercie quant aux autres aussi peu nombreux soient-ils, en sont certainement + friands qu’ il peut y paraitre et tant mieux !
      Cependant il existe toujours des éclats entre intervenants , que ce soit politique ou opinions différentes, cela est difficile de contenir plus encore imposer.
      Chacun pioche dans les informations, échanges postés : ce qu’ il veut .
      Les invectives des uns & autres libre à chacun de les ignorer ou zapper , la démocratie c ‘est aussi ça, le fait de vouloir commencer à mettre des barrières, ne peut qu’ amener à une dictature de la pensée unique,, du politiquement correcte ou juste : ce que s’ évertuent déjà les merdias, avec un succès qui n’ est plus à démontrer ...
      Le débat contradictoire est nécessaire à une démocratie saine, si non vous tombez dans la dictature du monologue, ah que ? Tais toi c ‘est moi que j’ ai raison !

  • 7 décembre 2022 à 15:19 | lanja (#4980)

    Na ho ela, na ho aingana, dia tsy maintsy misy farany ny fanapotehana ity firenena ity, manonofy investisseurs no ataon dRazafindravahy , manohy ny propagande mahazatra azy mianakavy .....ny zavamisy ? aleo tsy hiteny afatsy ohatra vitsy : migrevy ny mpianatra ENS fa na dia tsy ampy aza ny mpampianatra, tsy misy budget hampiakarana ny recrutement, tsotra be, stade no mahamaika eto fa tsy lycée,.... mihapotika ny ankamaroan ny RN, tsy misy projet de réhabilitation mitombona, takonana Tam tam amin ny autoroute ny Malagasy dia mangina. Mamono olona ny kere, tsy misy lamina mazava, pipeline sy camion mitondra fanampiana no hanaovana théatre dia izay . PIB no atao resaka kanefa fandaminana tsotra ny fitantanana aza tsy vita

  • 7 décembre 2022 à 15:52 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Momba ny 13 velirano :

    https://www.actutana.com/depeche/les-13-promesses/

    Miala tsiny aho raha masiaka, fa ho an’ ny andian’ ny vahoaka malagasy izay misaina ̶@̶ ̶v̶o̶d̶y̶ toa ny foza, "Andraso eo Paoly e !"

  • 7 décembre 2022 à 16:13 | reviv (#9830)

    @ Patrick,
    En évoquant et en plaidant l’ouverture de " Base Tuléar" comme étant le sauveur des jeunes sans emplois, vous êtes allé un peu trop loin à l’ouest.
    Trouvez autres choses mais surtout pas Base Tuléar.
    Pour rappel, si les usines d’extraction de mines permettait de développer le pays et ainsi résorber le chômage, la misère de la population alors nos régions et particulièrement l’Asimo-Andrefana ne seraient pas dans cet état de délabrement économique et social.
    Pour rafraîchir la mémoire, n’allez pas chercher trop loin, vous avez un exemple vivant et authentique sur les Impacts négatifs et désastres causés par QMM à Fort-dauphin.

    • 7 décembre 2022 à 21:07 | patrick (#2285) répond à reviv

      Vous faites partie des personnes qui n’ont aucun argument sérieux pour s’opposer au projet Base Tuléar. Allez étudier d’abord les dossiers concernant ce projet pour vous faire une opinion, et promenez vous dans les communes concernées pour voir la misère qui y règne. Sachez monsieur que toute cette partie du sud ouest souffre du changement climatique, les paysans bradent leurs terres car il n’y a plus d’eau, afin de survivre. Alors quand on a un projet comme BT, avec des investisseurs soucieux de l’environnement et du développement social de la population, on n’a pas le droit d’avancer des arguments fallacieux sans fondement scientifique pour tromper les autochtones et les enfoncer encore plus dans la misère.

  • 7 décembre 2022 à 16:19 | Ra-Jao (#282)

    Rehefa mamakafaka ny velirano 13 aho dia tsapako fa raha tena mifantoka @ fanantanterahana ireo ny politikan’ny mpitondra dia hihena tokoa ny tahan’ny fahantrana eto amintsika. Ny tena olana dia tsy azo antoka loatra ny hahatratrarana ireo tanjona ireo satria ny mpitondra tsy manana fahaiza-mitantana, corrompu loatra, ary tsy manana finiavana hampandtoso ny firenena. Aiza ho aiza isika @ sécurité pour tous : ny gendarme no mpamono ny vahoaka ary ny dahalo no manjaka Asa mendrika ho an’ny rehetra hono. Jerena fotsiny ny fanararaotam-pahefana ataon" ny mpampias. Toy ny firenena tsy misy mpitondra sy droit de travail. Jiro sy rano ho an’ny rehetra, sans commentaire angamva o. Ady @ kolikoly : toa ny lanceur d’alerte mitory ny kolikoly no mameno ny fonja. Décentralisation effective : iaraha mahita fa i Rajoelina no mamaritra izay mahasoa ny mponin’i Lakato na Berondra...Autosuffisance alimentaire, ry Spm no voky @ importation ny Ppn. Education et culture pour tous, nafangaro @ culture romaini ny kolontsaintsika @ Colisee.. Industrialisation, toa mitaraina avokoany mpandraharha @ énergie. Dia asaina mamokatra ny électricitény izay te handraharaha. Ny santé pour tous : ny volan"ny covid dia ny concession automobile i Ravatomanga no tena nahazo tombony t@ nividianann’ny fanjakana ny 4x4, ambulances, izay tsy hita intsony ankehitriny hoe nankaiza..
    Mba omeo kely ny evolutlon"ny maridrefin’ny ny velirano izahay ry Isandra mba hitehafanay ny zava-bita toa anareo izay tsy mahita afatsy vokatra mahafapo @ politikan’i rajoely !
    Misy teny nifantohan’ny saiko avy @ ny solontenan"ny banque monfiale nanao hoe ; tokony hifantoka @ ireo mahantra ny débat politiques. Toa tsy mbola nandre an’i mamimbahoaka niresaka momba izany aho. Mibaribaribary ny vokatry ny fitondran-drajoely : ny.mpitondra sy ny namany lasa mpanefoefo, tena manankarena tokoa nanombokat# 2019, fa ny 81% ny malagasy kosa mosarena. Dia mbola omena 5 taona ve ireo ?
    Mitsangana ry malagasy fa ny tsy fanekenao izao intsony no afaka hanova ny fitondrana eto
    Jereo i Xi jogging efa milefitra hampalefaka ny 0 covid satria tsy manaiky intsony ny vahoaka Sinoa na dia eo aza ny hery mpamoretana any Chine. Ny Molla koa io any Iran izay efa namono vahoaka 300 mahery tsy nanaiky ny nampidiran"ny police des moeurs an"i Masha Amini tany am-ponja satria ka tsy nanao saron-doha ka maty tany. Tsy nanaiky ny vahoaka ary tsy nijanona manao manifestation mandrak’izao, na dia efa betsaka aza ny maty voatifitra. Milefitra ny Mollah ankehitriny ary nofoanany ny police des moeurs. Toa efa efa mihevitra koa hanalefahana ny saron-fohan’ny vehivavy. Eo am-pelatananao ry malagasy ny ho avinao, fa rahoviana ianao no hitsangana hiady ho @ izany ?

  • 7 décembre 2022 à 16:22 | reviv (#9830)

    Base Tuléar, Non Merci
    lire au passage si..... permettaient...

    • 7 décembre 2022 à 21:43 | patrick (#2285) répond à reviv

      Dire non merci à un projet sans apporter d’arguments convaincants et étayés n’est tout simplement pas sérieux .

  • 7 décembre 2022 à 17:17 | Jipo (#4988)

    Pour info !
    Bilan d’une nation en décrépitude.

    UN terrible bilan d’une réalité que nos politiques veulent ignorer pour éviter de s’y attaquer par des mesures sévères mais nécessaires...

    La génération Mitterrand et suivantes n’ont pas connu l’âge d’or des Trente Glorieuses et ignorent qu’en 1975, la France était la deuxième puissance économique mondiale, derrière les États-Unis.

    La Chine en était encore au Moyen Âge, tout juste capable de fabriquer des cerfs-volants et des lampions. L’Allemagne, encore coupée en deux, et le Japon, ne s’étaient pas encore relevés totalement de la guerre.
    L’Angleterre restait minée par des syndicats corporatistes dévastateurs, jusqu’à leur mise au pas par Margaret Thatcher, la providentielle "Dame de fer".

    La France était à la pointe de toutes les technologies, avec son nucléaire civil et militaire, son TGV, ses paquebots géants, ses sous-marins nucléaires, ses Mirage vainqueurs de la "guerre des Six Jours", Ariane, la Caravelle...
    Avec une croissance de 5 à 6 % pendant trente ans, elle ne connaissait ni chômage, ni insécurité. Jamais la France n’avait connu une telle explosion du niveau de vie.
    Son immigration européenne ne demandait qu’à s’intégrer, les Italiens, les Espagnols et les Portugais épousant des Françaises et donnant des prénoms français à leurs enfants.

    Les jeunes ne savent pas non plus qu’en 1980, les Français avaient le cinquième niveau de vie au monde, derrière les USA, et trois petits pays privilégiés, la Suisse, le Luxembourg et la Suède.

    Bref, la France des Trente Glorieuses était un véritable paradis et le pitoyable épisode de mai 68, éminemment politisé, avait été effacé en quelques mois. La croissance repartait de plus belle, au grand étonnement du monde.
    Mais en quelques décennies, tout cela a été balayé, tout l’héritage du général de Gaulle a été dilapidé par des équipes de fossoyeurs de la nation, de droite comme de gauche.
    Tous, sans aucune exception, ont participé à cette gigantesque entreprise de démolition, faisant de la France un pays ruiné, désintégré, islamisé et parmi les plus dangereux du monde occidental.
    De cette époque bénie il ne reste qu’un champ de ruines. Mondialisation, immigration, gabegie, incompétence, trahisons et lâchetés des uns et des autres, ont tout emporté.
    L’école est en plein naufrage.
    Celle-ci, qui faisait notre fierté depuis Jules Ferry, n’est plus un sanctuaire de la transmission du savoir, mais un espace de plus en plus islamisé, où règne l’insécurité et où se propage la haine de la France.

    En 2004, le rapport Obin tirait la sonnette d’alarme sur la dangereuse islamisation de l’école républicaine. Mais le frileux François Fillon, alors ministre de l’Éducation nationale, s’est empressé de l’enterrer. "Nous avons perdu 20 ans", dit aujourd’hui l’ex-inspecteur général Jean-Pierre Obin.
    Au classement Pisa, nous reculons dramatiquement à chaque nouvelle étude.

    L’Éducation nationale devient une usine à cancres, où un bachelier ne maîtrise même plus la langue de Molière.

    • 7 décembre 2022 à 17:20 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Suite

      Notre industrie est laminée.
      Hautement performante en 1975, elle a perdu 3,5 millions d’emplois, passant d’un effectif de 6,2 millions à 2,7. Et la part de l’industrie dans le PIB a chuté de 25 % à 10 %. La France détient ainsi le bonnet d’âne de l’UE.
      Nous avons tout vendu ou délocalisé, comme l’a prouvé la crise sanitaire.
      https://www.contrepoints.org/2018/10/19/328062-la-descente-aux-enfers-de-lindustrie-francaise

      La mondialisation n’explique pas tout, car nos voisins ont tous fait mieux que nous.
      Le secteur agricole est en alerte rouge !
      Troisième exportateur mondial en 2005, la France a été rétrogradée au sixième rang, derrière les États-Unis, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Brésil et la Chine ! La part de l’agriculture dans le PIB est passée de 6 % à 3 % depuis 1980.
      En 2023, la France risque de devenir importatrice de produits agricoles !!
      Les incapables aux commandes ont écrasé nos paysans de charges, de taxes, de règlements, de normes environnementales et sanitaires qui ont tué le monde agricole.
      Notre agriculture, mondialement reconnue, n’est plus compétitive. Et nos paysans vivent avec 350 euros par mois, pendant qu’un seul mineur isolé coûte 50 000 euros par an au contribuable (4166€ par mois) !
      https://www.leparisien.fr/economie/exportations-l-agriculture-francaise-en-alerte-rouge-10-06-2019-8089995.php

      Le secteur de la santé est au bord de l’implosion
      Plus besoin de faire un dessin pour parler de l’effondrement du modèle sanitaire français, qui faisait notre fierté depuis des décennies.
      On a vu où menait la fermeture des hôpitaux, la suppression de lits par dizaines de milliers, la baisse des effectifs.
      Nos soignants ont affronté le Covid-19 sans masques, sans blouses, sans gants, sans respirateurs, sans tests, sans médicaments. Beaucoup ont payé de leur vie l’incurie et l’imprévoyance du pouvoir. Et on apprend aujourd’hui qu’ils devront payer leurs masques !!
      Le modèle de santé qui se croyait le meilleur du monde a dû euthanasier ses vieux faute de moyens et faire appel aux voisins étrangers pour soigner les patients. Une médecine de guerre inhumaine.

      Le réseau SNCF est en lambeaux
      Sans entretien, avec des retards et des pannes multiples, ce service public, ex-fierté nationale, cumule une dette colossale de 47 milliards, dont 35 repris par l’État. 30 % du réseau sont à remettre en état, après des années de "tout TGV"

      La défense est en déclin depuis 60 ans
      Avec un budget égal à 1,35 % du PIB, nos soldats font la guerre avec des matériels vieux de 40 ans. Derrière la vitrine diplomatique du porte-avions Charles-de-Gaulle, il y a la misère.
      En 1960, avec la guerre d’Algérie, les effectifs atteignaient 1 million de soldats avec un budget porté à 5,44 % du PIB.
      En 1964, les effectifs chutaient à 675 000 hommes et en 2020 on tombe à 270 000 personnels dans les armées.
      https://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/le-budget-de-la-defense-en-declin-depuis-soixante-ans-14-03-2013-1640131_53.php

      La police est à l’abandon
      Avec des locaux vétustes, des guimbardes affichant 300 000 km au compteur et en sous-effectif permanent, nos policiers doivent s’équiper à leurs frais.
      Abandonnés par le pouvoir et persécutés par la hiérarchie et la justice, ils sont au bord de l’implosion eux aussi.
      https://rmc.bfmtv.com/emission/manque-de-moyens-dans-la-police-certains-doivent-acheter-leurs-propres-menottes-1362859.html

  • 7 décembre 2022 à 17:24 | Jipo (#4988)

    & fin 😢,
    mais on a fait barrage au fascisme ! merci la gauchiasse & Vive macron !!! vous en reprendrez bien une petite dose ?

    Insécurité. Là c’est le pompon !
    Celle-ci a été multipliée par 5 depuis les années soixante. Cette insécurité, nous en avons importé la majeure partie et l’avons cultivée par le laxisme judiciaire.
    La France est le seul pays au monde où les commissariats sont attaqués et où les policiers, toujours présumés coupables, ont peur de tirer pour sauver leur peau ! Et 120 attaques au couteau par jour, la plupart passées sous silence, par une presse aux ordres, indigne d’une démocratie.

    Quant à la justice du "mur des cons" , inutile de compter sur elle. Elle privilégie une réinsertion improbable à une sanction certaine. Avec Dupond-Moretti, c’est l’apothéose !

    • 7 décembre 2022 à 19:45 | vatolahy (#11348) répond à Jipo

      tableau réaliste de la france d’aujourd’hui
      ce sera bientot aux "fachistes" du rassemblement national
      de montrer leur savoir faire
      la france est à l"agonie .toute son armée tient dans le seul stade de france .

    • 7 décembre 2022 à 20:06 | vatolahy (#11348) répond à Jipo

      la seine saiht denis__quand des dealers payent 200 euros par jour des sans papiers pour attaquer des policiers
      dans la république de Macron

  • 7 décembre 2022 à 17:27 | ANTASITO (#11328)

    Réponse à Patrick :

    Vous demandez solennellement quoi ?

    Le droit de bâillonner des acteurs de ce forum ?

    Tiens çà me fait penser à certains pays !!!

    Merci arsouille et jipo. Si maintenant on ne peut plus s’étriper tranquillement où vas t’on ?

    • 7 décembre 2022 à 21:25 | patrick (#2285) répond à ANTASITO

      Personne ici ne veut bâillonner personne. On est ici pour participer à un échange sur un article du jour quels que soient les arguments de chacun. S’étriper sur ce forum sur le mal-être de quelques uns et sur des sujets qui n’ont strictement rien à voir avec celui du jour n’apportera rien à chacun et surtout pas à nous éclairer sur notre connaissance du sujet en question.
      J’ai juste émis une suggestion afin que les débats soient fructueux pour chacun.

    • 7 décembre 2022 à 21:40 | arsonist (#10169) répond à ANTASITO

      Qui oblige ce "patrick" à lire mes posts, par exemple ?
      Qui ?

      Et pourquoi ce "patrick" est-il incapable de zapper mes posts, par exemple ?

      Ce "patrick" est-il une personne incapable de faire seule ses choix ?

      Ou un individu faible qui doit obéir au doigt et à l’œil à des êtres qui lui sont très largement supérieurs ?

  • 7 décembre 2022 à 17:28 | arsonist (#10169)

    Deux attitudes différentes à adopter par MT.com !

    L’ une, fermée et désireuse de généraliser la fermeture qui lui convient !
    L’ autre ouverte, laissant disponible et accessible l’espace pour la liberté d’expression !

    (i) L’ adepte du confinement et qui ne veut voir qu’une seule tête !

    7 décembre à 13:39 | patrick (#2285)
    Je demande solennellement aux responsables de MT de ne pas diffuser les posts qui n’ont rien à voir avec le sujet concerné car certains intervenants s’amusent uniquement à se critiquer entre eux ou à traiter d’autres sujets sans aucun lien avec l’article du jour. Merci de votre compréhension.

    (ii) L’esprit libre qui a besoin de respirer un air frais de liberté !

    7décembre à 16:30 | Jipo (#4988)
    Le débat contradictoire est nécessaire à une démocratie saine, si non vous tombez dans la dictature du monologue, ah que ? Tais toi c ‘est moi que j’ ai raison !

    Comments :
    Tiens ! La dictature du monologue ?
    Un prétendu diplômé bac A [littéraire] obtenu en France prétend que je pratique ça !
    Peut-être a-t-il raison ?
    Peut-être a-t-il tort ?
    On ne sait jamais !

    • 7 décembre 2022 à 17:48 | Jipo (#4988) répond à arsonist

      Je propose que cet Hiver, on coupe l’ électricité à tous ceux qui ont voté macron !

    • 7 décembre 2022 à 19:41 | ANTASITO (#11328) répond à arsonist

      Aucun doute il a mille fois raison (il étant moi bien sûr).

  • 7 décembre 2022 à 18:00 | reviv (#9830)

    # 7 décembre à 16:53 | saint-augustin (#9524) répond à patrick ^

    Patrick,
    La cimenterie de Soalara c’est depuis le Boky Mena de Ratsiraka
    le projet c’est d’ouvrir une cimenterie à Antsirabe et alimenté par les matières premières de Soalara et de Saint-Augustin
    __&&&&&____

    Ah, ce petit récit rafraichit aussi la mémoire des amnésiques à courtes vues.
    Pour abonder dans ce sens,
    un autre Patrick ( rien à voir avec celui qui écrit ci-dessus) mais lui c’est Patrick Rajoelina ( celui qui a traité les ta....... de nom d’oiseaux ), il avait préconisé et soufflé à l’oreille de l’amiral rouge de tout transférer, à Antsirabe, toutes les usines de Toliara en prenant comme argument fallacieux la chaleur un peu bcp tropicale de Toliara et ce fut réalisé avec l’aval de l’amiral avec ses acolytes.
    Avec des politichiens de cette espèce, pas étonnant de voir ce pays sombrer dans son obscurité légendaire.

    Va savoir....

  • 7 décembre 2022 à 18:07 | reviv (#9830)

    jipo,
    , on coupe l’ électricité à tous ceux qui ont voté macron !
    _&&&__
    C’est celà votre démocratie ?
    pour un prétendu démocrate.
    Allez couché jipo, prenez votre couverture, il fait frisquet.

    • 7 décembre 2022 à 20:54 | Jipo (#4988) répond à reviv

      la democratie c ‘est d’ accepter qu’ une minorité mette la majorité dans la mouise et cautionne un vendu qui coule le Pays ! (pour rester correcte )
      De quelle démocratie parlez-vous ???
      de quelle souveraineté parlez-vous ???
      La démocratie est un leurre que la finance agite devant vos yeux pour vous duper et vous faire y croire pendant qu’ ils vous la mettent sans vaseline !
      Votre démocrature, je vous la laisse, ne voyez vous pas qu’ aucun régime d’ extreme droite ne s’ est jamais permis de fouler aux pieds la constitution comme le fait cette équipe de vendus, de « démocrates « 
      Oui tous les konnards qui ont voté macron mériteraient qu’ ‘ on leur coupe et pas que l’ électricité !

    • 7 décembre 2022 à 21:09 | Jipo (#4988) répond à reviv

      juste en passant, je pensais a votre démocrassie en lisant ce post ...
      Certainement encore un facho conspirateur 👿

      @l’auteur
      On m’a rit au nez quand j’ai dit ici sur Avox que 5 ans de Macron élu c’était la mort sociale assurée pour beaucoup, que 5 ans de Macron ré-élu supplémentaires seraient la mort physique assurée pour les mêmes.
      Cela se confirme factuellement comme vous contribuez à le montrer, sans parler de l’aspect de pénurie sanitaire.
      Vu d’en bas, nous savions que laisser repasser Macron était consentir au pire régime imaginable, à la pire violence sociale létale et régressive.
      Question : qu’à fait la gauche pour faire bifurquer coûte que coûte ce processus mortel ?
      Que du théâtre de castor et du business électoral. Aucune transversalité d’union nationale. Le résultat vous l’avez sous les yeux. Le réel nous met les point sur les i. Pas besoin de vos articles pour le voir !
      « On n’achève pas encore les vieux ! » dites-vous. Surprenant et incohérent de votre part !
      Si monsieur Chalot, on achève déjà les vieux, on l’a fait en 2020 au rivotril... méthodiquement et délibérément, sous le regard pudique détourné de bien des responsables sociaux et élus frileux. Çà, ce crime organisé n’a pas empêché la ré-élection de Macron.
      Y aurait-il des indignations sélectives ? Comment voulez-vous être pris au sérieux ?
      Il ne faudrait pas que les louables missions de secours sociaux que vous co-organisez servent de masque à une hypocrite complaisance avec les causes politiques dont on déplore les effets. Si l’immigration n’est pas en soi la cause de la violence de classe assénée aux plus pauvres, elle en est bien un facteur d’aggravation additionnel terrifiant et utilisé pour !
      Vous n’en parlez jamais...

  • 7 décembre 2022 à 18:35 | arsonist (#10169)

    En général, depuis longtemps je ne lis plus les posts de ce forumiste !
    Mais un œil habitué à la lecture en diagonale me fait parfois des surprises.
    Et en voici une !

    7 décembre à 17:17 | Jipo (#4988)

    L’Éducation nationale devient une usine à cancres, où un bachelier ne maîtrise même plus la langue de Molière.

    Comments :
    N’exagérons rien !
    Tous les ans il y a une cuvée de très brillants jeunes diplômés qui sortent de l’enseignement supérieur de France !
    Et ce ne sont pas des générations spontanées !
    De plus, sauf une minorité d’entre elles, elles ont toutes passé par l’éducation nationale !
    Et croyez-le, elles ne sont pas toutes des prétendues diplômées bac A [littéraire], comme "ATAVIZO’’ !

    • 7 décembre 2022 à 19:51 | vatolahy (#11348) répond à arsonist

      ( un tres brillant jeune homme...qui ne sait pas
      écrire sa langue !==)
      une hirondelle ne fait pas le printemps

    • 8 décembre 2022 à 08:06 | vatolahy (#11348) répond à arsonist

      pas au courant le mérino de paris :
      Par le classement PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves), par exemple, qui fait référence dans le monde : la France est passée, entre 2000 et 2018, du 15e au 23e rang sur 41 pour la lecture, du 11e au 25e rang pour les maths et du 13e au 25e rang pour les sciences. Un succès complet !

  • 7 décembre 2022 à 19:07 | Jacques (#434)

    " Notre objectif est de passer la contribution de l’industrie au PIB de 15 à 25% en 5 ans, ce qui représente 1,5 milliard de dollars de richesse à créer. "

    Le syndrome du délire de Ho bac-3 s’empare de ses laquais. Celui-ci nous raconte des balivernes comme son chef. Manifestement ces voyous veulent encore rempiler pour 5 ans afin de poursuivre leurs actes de destruction du pays.

    • 7 décembre 2022 à 20:57 | Jipo (#4988) répond à Jacques

      En tous cas en France ils en ont redemandé ! officiellement bien entendu ...
      Comme quoi ils sont vraiment + que kons ces Français ! heureusement que nous avons melenchon !

    • 8 décembre 2022 à 02:13 | MALIBUC (#9345) répond à Jacques

      Zipo,
      Si t’en as marre de la France il te reste la solution de déménager à Dago et de te présenter aux prochaines élections.
      Peut-être qu’avec ta grande gu.eule tu feras mieux de Macron et Rajoelina réunis au pays des promesses. 🤣🤣🤣

  • 7 décembre 2022 à 19:36 | Isambilo (#4541)

    La cimenterie d’Amboanio a disparu. La sucrerie de Namakia a disparu.
    Une sucrerie à Morondava ? A partir de quoi ? La canne à sucre n’y a jamais poussé. La betterave à sucre ??? L’orangeraie de Resampa n’a pas tenu longtemps.
    Le charbon de la Sakoa, on en parlait depuis les années 50. Et si le pétrole était rentable, on l’aurait su depuis longtemps.

    • 7 décembre 2022 à 21:39 | patrick (#2285) répond à Isambilo

      Pour votre gouverne la SIRANALA( Siramamy Analaiva) a été créée à Morondava dans les années 77-78 et a été fermée suite à la destruction de l’usine par une révolte de la population locale pendant la gouvernance Rajao.Alors dire que la canne à sucre n’a jamais poussé à Morondava, c’est tout simplement faux

    • 8 décembre 2022 à 08:06 | NTMO (#10005) répond à Isambilo

      Si si, il y avait bien de la canne à sucre sous irrigation à Morondava.
      Les vestiges des cercles ici : https://maps.app.goo.gl/A9mQo8y4Xp8vR9tW7?g_st=ic

  • 8 décembre 2022 à 00:40 | reviv (#9830)

    # 7 décembre à 21:43 | patrick (#2285) répond à reviv ^
    Dire non merci à un projet sans apporter d’arguments convaincants et étayés n’est tout simplement pas sérieux .
    Fin de citation....__&&&

    Patrick, que faut-il vous dire de plus pour que vous soyiez convaincu de l’inutilité de ces exploitants miniers " Base Toliara " connus et réputés à piller le sous-sol du pays à cause de la cupidité de ses vendus dirigeants.
    Tenez, juste celui-ci, vous transformez les 5000 tireurs de cyclopousse par vos fictifs 4800 emplois promis par Base Toliara, pensez-vous que cela suffise pour résorber la misère à Toliara.
    Admettons que Base Toliara offre 4800 emplois à la clef selon vous, sachant que la plupart des jeunes chômeurs de cette région sont restés sans formation car ils sont pour bcp d’entre eux tireur de cyclopousse..
    quels types de job pourraient-ils prétendre ces jeunes sinon sortir du cyclo pour devenir gardien de Base payé au lance pierre, les rares qui sortent du lot, pourraient prétendre occuper, au mieux, un emploi de conducteur de camions et d’engins. Et avec ça, vous tirez quoi ?
    Même si je pouvais comprendre qu’il y a urgence pour eux à améliorer leur sort. sérieusement Patrick, croyez-vous que cela suffise pour sortir ces jeunes de leur misère sociale ?
    Et si vous ajoutez les dégâts écologique et environnemental voire de grave problème de santé publique auxquels doivent subir les populations déjà fragilisées par une misère indescriptible dont QMM est l’illustration parfaite du malheur que subissent les populations.
    Patrick, n’oubliez pas que le foyer du kere est chez QMM.
    reconnaissez que vous faites une fausse route.
    ressaisissez-vous.

    • 8 décembre 2022 à 02:41 | patrick (#2285) répond à reviv

      Vous oubliez une chose, c’est que le projet est prévu pour une quarantaine d’années. Si beaucoup de nos jeunes n’ont aucune formation, ce délai de 40 ans ne pourrait il pas permettre de former des techniciens supérieurs et même des ingénieurs des mines ? Non encore ouvert, BT a déjà envoyé des jeunes en formation au Kenya dans un de leurs sites et aucun de ces jeunes n’a constaté de dégâts causés par l’exploitation. C’est même du développement qu’ils ont constaté.
      Vous comparez BT à QMM. Déjà quels sont les dégâts que l’exploitation a engendrés à Taolagnaro et qui ont été prouvés par les organismes de contrôle, tout ce qu’on entend et qu’on lit n’est que supputations. Sans vouloir dénigrer QMM, le cahier des charges de BT est complètement différent. BT n’utilise aucun produit chimique pour séparer les éléments qu’elle veut tirer du sable noir, tout est traité à l’eau et l’exploitation n’utilise que 0,7% de la nappe aquifère. La radioactivité que les opposants au projet mettent en avant est insignifiante. Cela fait plus de 20 ans que des études d’impact environnemental ont été menés sur le site de Ranobe et toutes ces études ont été positives. Je n’es même pas encore cité les emplois induits par le projet sur le plan agricole avec les forages prévus et sur l’élevage.
      Sachez que les habitants des communes environnantes sont quasiment tous demandeurs de l’ouverture de ce projet aujourd’hui car ils sont conscients d’avoir été induits en erreur par des détracteurs qui n’ont comme seule ambition que d’enterrer sans raison ce projet.

  • 8 décembre 2022 à 00:57 | lé dezertera (#11352)

    Asa na efa nisy nandefa teto ity rohy ity.
    lé kopé, tsy ho ela dia ho tonga ny antsoina hoe AMBANILANITRA f’aza manahy :

    https://www.facebook.com/watch/?v=580831357376849

  • 8 décembre 2022 à 12:46 | reviv (#9830)

    Ok, j’ai lu le contre argumentaire lequel pour moi n’est autre qu’un plaidoyer purement en faveur de BT.
    En quelque sorte, vous mettez en exergue les intérêts particuliers des exploitants au dépend des intérêts de la majorité rampante.
    Sachez que l’extraction des ressources minières à Madagascar ne date pas d’hier mais avec quels résultats ?
    Avec toutes ses richesses exploitées à tout va, le pays est toujours à la traîne ( je reste mesuré.)
    En vendant ses ressources en vrac, au mieux offrant, sans usine de transformation donc sans valeur ajoutée, vous courez le risque d’un éternel perdant, les exemples sont légions.

    Vous imaginez une seule seconde, signer avec des promesses d’obtenir qq miettes de survie pour une durée de 40 c’est énorme, vous n’aurez même pas la main et la prérogative de rectifier le tir lorsque la chose tourne au vinaigre. Vous croyez un peu trop au père Noël et au monde de bisounours cher ami.

    Nos prises de positions semblent en effet inconciliables mais laissez-moi vous dire que ce cahier de charge dont BT est le propriétaire n’a rien de fiable, et si vous ajoutez l’attitude des décideurs locaux concernant la corruption, une goutte de trop y est pour faire voler en éclats toutes vos espérances.
    Il n’est pas tard de revenir à la croisée des chemins et emprunter celui qui vous emmène au bon port.

  • 9 décembre 2022 à 00:44 | kunto (#7668)

    Mr Edgard ! l’argent coule a flot ?????

    Occupez vous de la JIRAMA : le peuple fera le reste .....😇😇😇

    On veut que JIRO / RANO et on se d...ra , azafady tompoko

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives