Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 août 2022
Antananarivo | 06h24
 

Politique

Joachim Chissano

Mieux informé et plus rassuré

mercredi 28 juillet 2010 | Bill

« Je pars avec plus d’informations et mieux éclairé. J’ai retenu de la visite que la société civile et les notables se sont mis d’accord sur les vues et conduites du processus. Je suis encouragé et j’encourage en même temps l’ouverture que j’ai trouvée, surtout vers les autres questions ou sujets à discuter et vers les autres sensibilités ». Ce sont les propos du chef des médiateurs, Joachim Chissano au terme d’une visite de cinq jours dans la capitale pour aider les parties malgaches à chercher la voie de sortie de crise. Il est apparemment optimiste car il a dit que « je crois que c’est bon » pour dire que le processus en cours est sur la bonne voie.

Cependant, il n’a pas caché qu’il a ressenti des réticences de la part de nombreux interlocuteurs qui soupçonnent une partialité de la part des organisateurs des « Dinika Santatra » et du dialogue national. Mais continue-t-il, ces suspicions s’évanouiront assurément du moment qu’il y a débats et discussions entre les parties. Dans la même rubrique, Joachim Chissano a fait comprendre aux parties malgaches qu’il faut aussi se mettre d’accord sur ce que signifie le terme médiation d’une part et d’autre part sur ce que les parties malgaches attendent effectivement et concrètement de la communauté internationale.

Joachim Chissano a rencontré plusieurs entités concernées par la crise malgache, depuis les religieux du FFKM, en passant par des formations politiques de diverses sensibilités dont les trois mouvances politiques, les autorités en place (ministres de la HAT, Premier ministre et le président de la Haute autorité de transition), des organisations de la société civile voire des personnalités de divers horizons. Nous citerons entre autres, Ny Hasina Andriamanjato, Gilbert Raharizatovo, Mangalaza Eugène...

L’ancien président du Mozambique, Joachim Chissano a fait part à la presse à l’aéroport d’Ivato de sa rencontre avec le président de la HAT, Andry Rajoelina. D’après le médiateur, Andry Rajoelina lui a promis qu’il observera la neutralité et qu’il respectera tous les résultats ou les décisions qui sortiront du processus en cours. On rappellera juste que depuis Mahajanga ce dimanche 25 juillet, le président de la HAT avait fermement fait comprendre qu’il ne pouvait y avoir une autre ou une future transition qui tienne. Or les membres de la société civile regroupés dans la Coordination des organisations de la société civile qui rassemble le KMF-CNOE, l’AOSC et la COSC ont convenu d’une future transition.

Quoi qu’il en soit, pour l’instant, le Pasteur Ramino Paul qui préside les « Raiamandreny Mijoro » demeure confiant dans son entreprise qui est sur les rails. Rendant compte lui aussi de la rencontre des « Raiamandreny Mijoro » avec le médiateur Chissano, il affirme que le médiateur les a encouragé et leur a expliqué que la démarche est prometteuse car la communauté internationale est disposée à les aider. Le Pasteur Ramino Paul a précisé que le 18 août prochain, la SADC prendra des décisions sur Madagascar.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 28 juillet 2010 à 08:14 | erase (#1435)

    Ravalo devra retourner au pays et direction, le tribunal. Il devra répondre à toutes ses dérives durant ses 7ans de dictature et dl détournement de deniers publics au profits de ses sciétés TIKO. Amen . J’ai oublié, l’affaire de la tuereie au palais présidentiel !!!!!

    • 28 juillet 2010 à 09:54 | rakoto09 (#1735) répond à erase

      Effectivement Erase, c’est plutôt du retour du voleur que doit se pencher Chissano, s’il est sincère, au lieu de rentrer dans nos affaires internes.

    • 29 juillet 2010 à 08:38 | Rakotomalala (#832) répond à erase

      voilà un commentaire qui mérite réflexion :

      primo, pourquoi attendre son retour pour le juger si les faits sont comme mentionnés ci-dessus ? où il n’y aucune accusation qui tienne ???hum hum !!!

      secundo, si d’aventures cet homme est impliqué dans un seul crime, je vous le dit en vérité que la communauté Internationale (y compris la France) aura fait de lui mettre la pression !!

      comme aucun de ces scénarios ne sont plausibles du fait son retour n’inquiète que ceux qui lui sont tombés dessus !!!
      pour preuve, si le pouvoir de fait en place EST SUR de son coup pour le conduire en prison, il sera autorisé dare-dare à rentrer au pays, EST CE LE CAS ???

      Méditer la dessus, le seul leitmotiv est que cet homme ne rentre pas (POURQUOI D’AILLEURS SI ON VEUT VRAIMENT LE JUGER et SE CONFRONTER AVEC LUI ???)

  • 28 juillet 2010 à 14:11 | mpitily (#1212)

    "Or les membres de la société civile regroupés dans la Coordination des organisations de la société civile qui rassemble le KMF-CNOE, l’AOSC et la COSC ont convenu d’une future transition."

    M. Rajoelina a tt à fait raison, cette coordination n’a pas à proposer une future transition, ce n’est point sa mission qui est d’organiser les conférences nationales pour en sortir un ou deux projets de constitutions à soumettre au peuple lors de la prochaine élection à organiser par la CI et un nouveau CENI (à propos duquel cette coalition peut aussi avoir son mot à dire). Pas besoin d’un gvt consensuel et inclusif pour cela, sinon c du pur vil "ady seza" .

  • 28 juillet 2010 à 14:34 | kakilay (#2022)

    Vous avez raison Bill de faire remarquer le discours de Mahajanga... Nous ne sommes pas des fozas pour laisser les sons comme on dit, dire des sonneries sur les antennes...

    Pour les tenants du face à face conflictuel : que doit-on faire des mutins, du qui a fait sortir le tank pour attaquer Ambohitsirohitra, du qui a donné l’ordre d’attaquer ce palais avec ce tank, du qui a brûlé Tana... les bois de rose, la trucidée d’Ambohijatovo et bien d’autres encore, les voleurs d’huile et de riz,...et jen passe. Du FIS que "la mère" a déjà renié, les incendiaires de la RNM et TVM, et là .... j’en passe encore !

    Car de quoi est Raharinaivo est jugé en ce moment : Vous n’allez pas nous dire que vous allez instaurer et magnifier LA JUSTICE UNILATERALE ?

    Non, rassurez-nous, vous n’êtes pas et ne faites pas fonction de machine à laver des linges sales de la HAT ?

    Non ?

  • 28 juillet 2010 à 15:03 | FIPOZ (#2162)

    ANR aurait donc assuré Joachim Chissano de sa neutralité. Croyez-vous vraiment qu’il ne jouera que le seul rôle de contemplateur ? Le fait de n’accepter aucune autre Transition que la sienne peut présager qu’il fera perdurer le statu-quo en jouant sur le temps et preparer une tambouille concoctée à sa sauce.
    Quant à Chissano qui dit être maintenant mieux informé sous-tend que lors des diverses médiations précédentes il n’a pas écouté tout le monde d’une bonne oreille et le sentiment de suspiscion qu’il aurait ressenti pendant les réunions démontre bien qu’il a été quelque part mal à l’aise.
    Il semble donc qu’il a cette fois-ci assez bien compris qu’il faut entendre toutes les versions.
    Un calendrier-butoir aurait-t-il été néanmoins évoqué ? .... sinon ce sera toujours du wait and see, comme d’hab.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS