Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 septembre 2021
Antananarivo | 18h51
 

Tribune libre

Madagascar et l’Océan Indien : enjeux géostratégiques ...???

lundi 27 juillet 2009 | Lalatiana Pitchboule

Nous nous interrogions il y a quelques temps sur les enjeux de la France (si elle en avait) dans la région, lors de l’ouverture de la base d’Abu Dhabi... Ce document de l’IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques) éclairera peut-être le sujet ...

"Pour les pays d’Extrême-Orient comme pour les nations exportatrices d’énergie (dont les pays d’Asie du Nord-Est font partie), l’océan Indien représente une voie de passage indispensable en direction des marchés européens et occidentaux. Cet océan, le troisième plus étendu au monde, présente la particularité de ne pas compter de puissance de premier rang parmi ses États riverains. Ce sont même généralement des États
pauvres qui, des côtes de l’Afrique orientale à l’archipel indonésien, ont un accès direct sur ses eaux. Pour les pays d’Asie du Nord-Est, l’océan Indien est en passe de devenir un véritable enjeu de puissance, d’abord en raison des liens qui unissent ces Etats aux différents pays qui composent son littoral, mais également en raison des multiples enjeux commerciaux, l’océan Indien étant le principal lieu de transit des approvisionnements de ces pays.

Les enjeux sont multiples, et si les puissances asiatiques sont directement concernées par les évolutions sécuritaires dans la région, les grandes puissances extérieures mais impliquées dans l’océan Indien, comme les Etats-Unis et la France, ne peuvent rester insensibles. Il convient ici de s’attarder sur quelques éléments de réflexion concernant l’avenir de cette région."

http://www.iris-france.org/docs/pdf/regardtaiwan/2007-07-10.pdf

6 commentaires

Vos commentaires

  • 27 juillet 2009 à 12:17 | observatrice (#2065)

    merci pour ce lien

    il est évident que Madagascar occupe une position stratégique fondamentale surtout avec les nouvelles puissances émergentes, et si nous savons comment les colons français procèdent, nous n’en sommes qu’au début pour les realtions avec la Chine et que dire de l’Inde.

    C’est la raison pour laquelle, nous devons avoir des véritables chefs d’état avec une vraie et large vision d’avenir, je pense un Ravalomanana en mieux !

  • 27 juillet 2009 à 14:32 | rafilipo (#2928)

    Géographiquement, Madagascar est un pays stratégique. Economiquement, Madagascar peut aussi le devenir s’il est dirigé par des gens compétents et visionnaires (investissements dans l’éducation, la santé, les infrastructures) ! Hélas, ce n’est pas le cas aujourd’hui car ce sont des vautours et rapaces sans aucune éducation et sans aucune idée de l’Etat qui sont aux commandes ! Hélas mille fois hélas !

  • 27 juillet 2009 à 15:55 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Dommage que Lalatiana ne ’développe’ pas un peu plus le sujet , car ces enjeux sont tellement ’énormes’

    Dans 15 ans la Chine va consommer 2 fois plus d’energies que le reste du monde

    Les traffics aèriens entre la Chine et le reste du monde seront multipliés par cinq

    Le noeud : vous l’avez compris ce sont les energies

    Ces energies se trouvent à Madagasikara

    Ravalomanana voulait faire de Madagasikara le centre majeur des ’communications’ entre la Chine et le reste du monde

    Je ne m’étendrai pas sur les stratégies et méthodes qu’il voulait mettre en place pour arriver à ce stade mais le fait est que maintenant la France , que Ravalomanana a accusé d’ètre à l’origine de ce coup d’état s’active
    farouchement pour se ’replacer’ dans cet Océan Indien

    • 27 juillet 2009 à 19:35 | lalatiana (#1016) répond à Rakotoasitera Fidy

      Pas pu développer ... Trop colère, je suis..

      Les choses parlent d’elles mêmes. Je l’avais pressenti et écrit. Certains m’ont laissé entendre que ma 1ère interdiction en avait été le résultat ...

  • 28 juillet 2009 à 06:05 | jane d (#2353)

    Lalatiana,

    To the attuned observer, it is obvious the superpower countries want to take control of Madagascar because we are geographically, politically and economically strategic. In short we are the ‘jackpot.’ Had we been a destitute country like Haiti, no country would have paid so much attention on us.

    I believe overtly fighting these superpowers is a lost fight because they are determined and they have the experience plus resources to manipulate. Instead, we need to adopt a political system which is the politics of subtelty.

    For that to succeed, we (the young, the old, the rich, the poor, the politicians, the ordinary citizens, the religious, etc...) need to stand together as one. Impossible task maybe ; but if I’ll have to choose a fight, that is the one I’ll stand up for.

    All of us need to have the same understanding of what does it mean to be a model citizen. We also need to have the same understanding of what is the role of a politician towards the country as well as towards the ordinary citizens. Understanding each other will give us a sense of unity, which in turn will make us stronger in the face of enemies and enmity alike.

    The leader of a country is the ultimate person the regular citizen will look up to. He will need to constantly remind and encourage the citizen to stand up for their country. I am going to get insulted again here but oh well...I join Observatrice by saying we need a Ravalomanana without his ‘famous’ hiccups. Ravalomanana as we all know had missteps but he also had outstanding qualities as president. First he had a clear vision of where he wanted to take Madagascar to, and he was focused on it. Second he had unshakable patriotism. Third, he was a great executive. He lacked the communication skills to interact with the Malagasy constituents, he was rather rigid about the way he wanted to get things done ; and like you said somewhere, he was so imbued with his vision, he momentarily forgot the little people.
    To push forward a leader with Ravalomanana’s qualities and without his weaknesses would be the second fight I’ll stand up for.

  • 28 juillet 2009 à 09:07 | da fily (#2745)

    Enjeux à plusieurs facettes, dont stratégique bien sûr. La présence de plusieurs puissances dans la région l’atteste.
    Surtout depuis l’avènement du circuit commercial croissant entre l’Asie et l’Afrique. Les grands axes sont maintenant dans l’Océan indien.

    Le contrôle des mers, permets d’afficher sa puissance, même si du ciel dorénavant, il est plus facile de repérer quoi que ce soit. Les puissances ne sont pas prêtes à abandonner leurs "iles éparses" à travers tous les océans.
    Ces possessions sont encore source de frictions géo-politiques de nos jours, même si depuis la fin de la guerre froide le clivage s’est affaibli.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS