Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 17 août 2022
Antananarivo | 09h08
 

Politique

Leaders « légalistes »

Libérés et prêts à continuer

jeudi 9 juillet 2009 | Bill

Liberté provisoire pour tous les « légalistes ». Les 12 personnes au Parquet convoquées ont été auditionnées par le doyen mercredi. Si l’on revient sur l’affaire, 12 légalistes, dirigeants, parlementaires et un responsable de radio ont été convoqués auprès de la gendarmerie de Fiadanana ce matin du mardi 7 juillet pour clôturer leur enquête ; après quoi ils ont été emmenés au tribunal Anosy pour une audience au Parquet. Finalement vers 21 heures, ils ont été renvoyés chez eux sans avoir été entendus et leur audience a été reportée à ce matin du mercredi 8 juillet.

De 08h30 du matin à 13h ce mercredi 8 juillet, les « légalistes » ont défilé un à un devant le doyen pour sortir à chaque fois avec un même verdict, « liberté provisoire ». Les questions portaient principalement sur les affaires de poses de bombe ont expliqué les « légalistes », mais d’autres questions ont aussi été abordés avec certains d’entre eux, dont la question sur leur intervention au Magro et le but du mouvement « légaliste ». Selon les « légalistes », ils n’ont rien à cacher et n’ont rien à craindre parce que leur revendication est juste et leur manifestation pacifique.

Après leur audience, les dirigeants et parlementaires « légalistes » ont rejoint Ankorondrano où étaient rassemblés depuis le matin les partisans de la légalité. Les dirigeants accueillis en triomphe par les manifestants, leur ont expliqué la situation. Quelqu’un cherche par tous les moyens à faire arrêter le mouvement « légaliste » ont-ils déclaré. « Nous n’avons pas peur parce que nous réclamons la légalité et nous respectons les lois », a déclaré Yves Aimé Rakotoarison dit Mémé. « La preuve, quand nous avons été convoqués par la brigade de recherche criminelle nous avons répondu présents, quand nous avons été appelés au tribunal, nous avons été là-bas parce que nous n’avons rien à nous reprocher ». Les dirigeants d’appeler au renforcement de la mobilisation, « nous continuons notre revendication, le retour de la légalité soit le retour du Président Ravalomanana ».

« Les persécutions continuent », selon Marc Ravalomanana

Le président Marc Ravalomanana est intervenu par téléphone ce mercredi 8 juillet, pour parler aux manifestants légalistes. Le président, actuellement en Afrique du Sud a déclaré qu’il suit de très près la situation dans le pays. Il n’a pas manqué de parler des poursuites dont font actuellement l’objet les légalistes. Les persécutions continuent, a annoncé Marc Ravalomanana mais la foi mènera les légalistes à la victoire. Ravalomanana d’appeler ceux qui suivent les ordres émis par la Haute Autorité de Transition (HAT) de réfléchir sur ce qu’ils font subir au peuple Malagasy. L’intérêt national doit primer sur l’argent, les places ou le pouvoir a-t-il poursuivi.

Selon le Président Ravalomanana, qui a encouragé les légalistes dans leur mouvement, il continue de chercher des solutions à ce que Madagascar puisse reprendre la voie du développement. Depuis son départ forcé, Marc Ravalomanana multiplie les rencontres et dialogues auprès des membres de la communauté internationale, notamment des pays de l’Union Africaine et des communautés régionales pour trouver des solutions pour le retour de la légalité à Madagascar. La communauté internationale soutient et réclame le retour de la légalité et de la constitutionnalité à Madagascar a-t-il annoncé.

Durant l’intervention téléphonique du Président Ravalomanana, les légalistes réunis au Magro Ankorondrano ont crié pour son retour. Le Président de répondre qu’il entend les cris du peuple qui l’appelle.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 9 juillet 2009 à 07:29 | Tsiriniaina (#1892)

    "Selon le Président Ravalomanana, qui a encouragé les légalistes dans leur mouvement, il continue de chercher des solutions à ce que Madagascar puisse reprendre la voie du développement."

    Alors bon courage !!!

  • 9 juillet 2009 à 08:02 | rakoto09 (#1735)

    Ravalomanana est mal placé, mais avec son hypocrisie manipulatrice habituelle de faire de la morale. Lors de son intervention téléphonique, il parle : "l’intérêt national doit primer sur l’argent". Il ne s’adresse qu’à lui même. Qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour revenir au pouvoir et récupérer les richesses mal acquises. Son seul but.

    • 9 juillet 2009 à 09:37 | Mandimbisoa (#2104) répond à rakoto09

      miarahaba,

      Ianao angaha no ao anatin’ny lohany no mahafantatra izay tena ao am-pony,

      fa ny hat aminao tsy manipulateurs ???

    • 9 juillet 2009 à 10:53 | Rasoa (#1122) répond à Mandimbisoa

      Efa fantatry ny rehetra ange fa fialonana ny harenan-dRavalomanana daholo no mampivonto fo an’i rakoto09 sy Tsiriniaina e !

      Indriandray mahalasa saina hoe : sao dia anisan’ireo MPANDROBA tao amin’ny MAGRO SY TIKO aza rizareo, tellement grave be ilay fivontosan’ny fony ....

    • 12 juillet 2009 à 14:46 | Rivohanitra (#142) répond à Mandimbisoa

      Mandimbisoa Michèle !

      A travers les discours d’un individu et en jugeant de ses actes, il est possible de qualifier ses objectifs.

      Ravalo est aussi manipulateur que TGV, c’est encore un de leurs nombreux points communs.

      Oui on dirait deux clones !

  • 9 juillet 2009 à 15:51 | chetny (#539)

    salut,

    heureusement pour ces politiciens vereux qu’ils vivent sous l’ère Tgv, sous le régime de ra8 ils auraient déjà gouter à l’atmosphère de tsiafaha.faire du terrorisme pour avancer leur révendication, c’est quoi ça. En tout cas les extremiste musulmans ont biens appris à ces "extremistes chrétiens protestants ?". ils peuvent continuer leur mouvement ça n’a jamais déranger personne . Prie en tout cas pour que le lien entre vous et le Gtt, "gasy tia taninadrazana" finançant le terrorisme à tana ne sera jamais trouvé

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS