Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 7 juillet 2022
Antananarivo | 19h38
 

Communiqué

Lettre ouverte

mercredi 15 mai 2013

Antananarivo, le 14 mai 2013

Objet : Tenue urgente d’un conclave entre les candidats, la CENI-T, le Système des Nations Unies et la Communauté internationale.

Nous vous félicitons de tous vos efforts conjoints pour mener à son terme le processus électoral qui doit conduire Madagascar vers le retour à l’ordre constitutionnel et la poursuite de son développement en harmonie avec l’ensemble des Nations par l’organisation d’élections crédibles, libres, justes et transparentes.

Ce bel horizon risque d’être compromis par les différends qui sont en train de dénaturer voire bloquer le processus électoral depuis la publication de la liste officielle des candidats, ainsi que la dernière déclaration de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). Plus grave, cette situation est en passe d’instaurer un climat de scepticisme et d’incertitude au sein de toutes les couches sociales sur la tenue d’élections crédibles, libres, justes et transparentes et sur la capacité du processus électoral à déboucher sur un avenir serein et apaisé.

Plutôt que de faire semblant de tout ignorer, il est urgent de lever rapidement toute ambiguïté et de faire appel au sens de responsabilité de tous pour y parvenir à travers l’organisation d’un conclave entre tous les candidats à l’élection présidentielle, la CENI-T, le système des Nations Unies et la Communauté internationale, avant la fin de la semaine.

Prof. Alain Djacoba Tehindrazanarivelo
Candidat à l’élection présidentielle

Dr. Michel Razafindrandriatsimaniry
Président de l’Alliance Inter-régionale

3 commentaires

Vos commentaires

  • 15 mai 2013 à 14:50 | mpitily (#1212)

    Pour quoi y (re)faire ? merci au moins de préciser l’ordre du jour pour voir.

    C t quoi déjà la folie d’après Einstein ?

    En quoi la CENIT et la CES diffèrent-elles de leurs illustres prédecesseurs (CENI, HCC,...) ? et nos politicards actuels ?

    Si vous voulez vraiment des élections crédibles, libres, justes et transparentes, demandez à la CI de les organiser directement ! Oui c possible.

    Mpitily.

    • 16 mai 2013 à 11:30 | da fily (#2745) répond à mpitily

      fa efa tandravadinkoditra ve ity fivoriana lava tsy ahitàna vokany ity ee ?

      Vongany aby ianareo milaza azy mpanao pôlitika ao, ohatrin’olona azo ny aretina tsy azo tsaboina daholo, ny tany koa moa efa marary raha teo.

  • 16 mai 2013 à 17:03 | bbernard (#6880)

    Ben voyons ! Rien de tel que l’autosatisfaction. Qu’en est-il du respect du code électoral et du contrôle de la validité des candidatures ? Quand les organismes chargés de contrôler la validité des candidatures sont dirigés par les candidats eux-mêmes et sont à la botte du mafieux, on peut en effet douter de la validité de ces élections.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS