Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 3 octobre 2022
Antananarivo | 17h07
 

Editorial

Les racines du mal

mercredi 28 décembre 2011 | Patrick A.

Par rapport aux deux années précédentes, le dossier du bois de rose a été légèrement moins médiatisé en 2011. Il ne faut cependant guère s’y fier car les problèmes de gouvernance sont toujours là, et les acteurs de la filière restent impunis. L’on voit même des personnes dénoncées comme trafiquants notoires se permettre de se pavaner sur les plateaux de télévision, se poser en parangons de vertu et se désoler que l’État entrave le « libre commerce ».

Pendant ce temps, le trafic continue néanmoins, mais plus discrètement. Des prises sont faites de temps à autres, mais l’on n’arrive guère à remonter les pistes. Six containers de bois de rose ont ainsi été saisis à l’île Maurice en Juillet, provoquant un grand remue ménage au sein des Douanes locales. Jusqu’à ce jour, l’on reste encore dans l’attente d’informations convergentes sur les commanditaires, que ces informations viennent de l’île Maurice, des douaniers, ou de la chaîne pénale anti-corruption.

Toutes les enquêtes laissent un affreux goût d’inachevé. Dans la dernière livraison du journal Madagascar Conservation & Development, Hery Randriamalala rapporte l’histoire suivante :

« le 9 juillet 2011, six conteneurs de bois de rose ont été saisis à Vohémar. Ils étaient au nom de Gilbert Randrianasolo, directeur de la société Mamilaza. La déclaration douanière mentionnait du quartz industriel, mais en réalité ils étaient chargés de bois de rose. Le procès s’est tenu à Antalaha le 12 septembre 2011. Vingt-et-une personnes étaient inculpées et ont été placées en détention préventive pendant deux mois, parmi lesquelles seules 17 étaient réellement coupables. Verdict : Randrianasolo a été condamné à cinq mois fermes (mais il n’a pas passé un seul jour en prison), quatre prévenus ont été condamnés à de la prison avec sursis (entre deux et quatre mois), un a été acquitté, tous les autres ont été relaxés au bénéfice du doute. La vraie propriétaire du bois, épouse et sœur d’un trafiquant, n’a jamais été citée ni inquiétée. Ce procès sous influence a valu leurs mutations hors d’Antalaha à la Présidente du Tribunal ainsi qu’au Procureur, avant même que le jugement n’ait pu être signé ! »

Quand on assiste quasiment en continu à des situations qui entretiennent une malsaine culture d’impunité, faut-il incriminer les textes, ceux chargés de les appliquer ou l’ensemble d’un système devenu dans son ensemble corrompu et inapproprié ? Comment peut-on croire qu’il n’y a que deux ou trois hauts responsables qui soient impliqués dans les trafics ?

Tout n’est pas perdu. La disproportion des moyens est évidente entre l’État et les industries forestières ou minières, mais on ne saurait cependant nier qu’il subsiste au sein de l’administration un certain nombre de personnes de bonne volonté qui entendent encore faire respecter une souveraineté de la population sur les ressources naturelles. Cependant, pour un peu d’efficacité, l’on ne pourra se passer d’une action éducative de fond facilitant le transfert des compétences, une redistribution des responsabilités et une décentralisation des ressources.

Pour compenser la disproportion des moyens, il faudra surtout une volonté politique qui manque cruellement depuis que certaines familles au sommet de l’État n’ont pas su résister à la tentation du pot de confiture... Dans l’immédiat, l’on s’agace surtout de la non publication des inventaires qui ont pourtant été effectués cette année sur les stocks de bois de rose déjà coupés. Il y a là une dangereuse possibilité laissée aux trafiquants pour gonfler leurs déclarations, et leur permettre d’ajouter de nouveaux bois fraîchement coupés aux stocks anciens.

Sur ce plan là aussi, l’année 2012 est attendue de pied ferme.

14 commentaires

Vos commentaires

  • 28 décembre 2011 à 09:49 | ZOZORO (#5338)

    Oui, c’est ça !

    Il faut aboyer plus fort Mr A. Vous finiriez peut être par y arriver, je veux dire arrêter tout ça !

    ça ce passe, et personne "dans le pays" n’y pourra rien.

    L’édito est juste bon pour me rappeler que ça fait longtemps que j’ai pas écouté du "cradle of filth". A part ça.... beurk !

    • 28 décembre 2011 à 16:48 | Bena (#2721) répond à ZOZORO

      je plains le départ (limogeage) du ministre général barbu qui a tout fait contre ce trafic. voila qu’un certain lesoa, trafiquant notoire de bdr ose dire sur un plateau tv "de ne pas s’occuper de ce qui ne vous regarde pas" (texto : sarotiny alohan’ny tompony). il voulait dire clairement que le bdr appartient à sa région (donc aux gens de sa région) donc les autres n’ont pas de droit de regard. quelle conception de la vie nationale ? il faut distinguer les hommes d’affaires des affairistes sans scrupule.

  • 28 décembre 2011 à 11:37 | Tsisdinika (#3548)

    Les conteneurs saisis à Maurice est un cas flagrant de l’influence d’une mafia qui a noyauté le klepto pouvoir de la hat. En voyant les "responsables" des douanes, du MinEnv ou de la Justice se défiler et se refiler entre eux la patate chaude quant à l’identité du fameux propriétaire des bdr, on comprend qu’on a affaire à quelqu’un de très proche du sommet. Quelqu’un qui est impliqué, entre autres business juteux, dans la collecte et l’export de produits locaux. Utilisant cette couverture ce quelqu’un a déclaré que les produits exportés étaient du kabaro ou du katsaka tsaramaso voanjobory, peu importe puisque ses marchandises passent automatiquement sur le circuit vert de la douane en export et en import.

    Nandresy ny tolona. Mais la vérité éclatera sur ce monsieur tôt ou tard.

  • 28 décembre 2011 à 12:25 | vuze (#918)

    Vous avez raison Patrick de dénoncer cela...

    Ce trafic existe depuis des lustres... Il a été aggravé durant cette crise politique dû à l’impunité dont bénéficient certaines personnes.

    Ce qui est drôle, c’est de voir certains s’offusquer à l’extrême de cela ! Pourquoi ne vous entendait-on pas au moment où le voleur réfugié au Zoulouland faisait ses malversations diverses et variées ??

    Pour l’instant, rien ne prouve l’implication de TGV dans ce trafic. Ne me parlez de la vidéo de ce Chinois ou la copie d’un chèque à Maurice ! Les partisans de ce spoliateur sont passés maîtres dans la manipulation !

    Tsidinika, pourquoi ne citez-vous pas le nom de cette personne dont vous parlez ??

    • 28 décembre 2011 à 13:02 | hrrys (#5836) répond à vuze

      La question qui doit se poser est de savoir si réellement il y a une autorité à M/Ar .Peut-on imaginer un PDR bafoué par son propre PM ?
      Un magistrat procureur ou substitut (OSPJ) méprisé par ses subordonnés (les policiers et les gendarmes) simples OPJ ? C’est toujours lamentable de les voir agir ainsi , c’est de l’anarchie pure et simple.
      Vous dites corruption "institutionnalisée" et oui que voulez-vous donc si la situation est telle que meme le PDT de la HAT n’est pas en mesure de donner des ordres

    • 28 décembre 2011 à 15:59 | vuze (#918) répond à hrrys

      Eh oui, cette corruption est telle qu’il faudrait un gendarme (non corrompu bien sûr) derrière chaque haut fonctionnaire...

      Malheureusement la solution ne peut venir que d’une façon : bouleverser le système et tout changer. La démocratie importée d’occident ne peut se calquer sur des pays comme Madagascar. Si les richesses étaient bien exploitées, le salaire des fonctionnaires augmenté, etc... cela irait beaucoup mieux...

      Évidemment, pour les pseudos intellectuels présents sur ce forum, la faute en revient à TGV.... Vivement les élections..

  • 28 décembre 2011 à 13:00 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    Proposition concernant les bois de rose "collectés".

    - Transformer à Madagascar ces BDR. (Choix politique)
    - Le ministère de l’environnement (Direction des forêts) doit travailler avec le ministère de l’industrie pour élaborer un projet industriel viable et séduisant pour un ou des investisseurs. (Ne pas se contenter de trouver des acheteurs de brut pour l’export).
    - "Ceder" ces bois de rose à un ou à des investisseurs serieux avec un plan industriel viable à Madagascar même. C’est dans le sens de l’interêt supérieure de la nation, à mon avis.

    A moins que nous sommes toujours au stade de la "cueillette" sans volonté d’évoluer en transformateur ? Pourtant ce ne sont pas les artisans Malagasy qui manquent.

    • 28 décembre 2011 à 13:14 | hrrys (#5836) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Vos suggestions sont pour moi les meilleures mais mais un régime transitoire
      reste un régime transitoire CAD "tantely afa-drakotra" .Prions à Dieu notre seigneur qu’il nous reste quelques "rescapés" des BDR pour nos générations
      pour qu’on puisse vos rêves soient réalisés , investir sur la BDR.

  • 28 décembre 2011 à 13:45 | mpitily (#1212)

    Depuis cinquante ans, les "familles au sommet de l’État n’ont pas su résister à la tentation du pot de confiture" ! Voilà les racines du mal.

    Quelles sont alors les solutions ? le fihavanana malagasy ou la réconciliation nationale tant réclamés par les uns et les autres ces derniers temps ?

    Rien de tout cela à mon avis. La seule et unique solution pour Madagascar est DIEU. Pourvu qu’Il nous donne des dirigeants qui Le craignent et qui L’honorent dans tout ce qu’ils entreprennent.

    Mpitily

  • 28 décembre 2011 à 13:59 | kakilay (#2022)

    Vous nous parlez "des problèmes de gouvernance qui sont toujours là" : c’est que vous n’avez rien compris : le problème, c’est Ra8.

    C’est lui qui gouverne pendant son absence. Bien sûr, on a entendu un prétentieux qui prétendait donner des ordres à partir de Majunga pour que "des têtes tombent" quant à la question des bois de rose.

    Passé dans l’art de dire n’importe quoi qui n’aura pas de suite (dans le genre : l’année 2011 sera l’année des élections. Il compterait réciter la même leçon pour 2012.

    Comme le sorcier qui nous dit à chaque fois qu’il va pleuvoir demain : il finira par avoir raison qu’il va nous chanter "encore" que voilà bien une autre promesse qui vient d’être tenue.

    Ah oui ce cher ministre de la munication d’entonner qu’un certain nandranirina tient toujours sa promesse.

    Un fuze critique (contradiction dans les termes) ne pourra qu’applaudir sur ce sujet.

    Donc, un analyste qui se pencherait sur le cas malagasy et qui verrait "encore" que c’est un problème de gouvernance est un partisan de Ra8. La camomille n’y changera rien.

    Quand vous revenez avec vos gros sabots que c’est la "volonté politique" qui manque : alors là, vous devenez un fanatique.

    Il est reconnu qu’il est plus facile de faire un coup d’état que de diminuer (oui, au pays du tout mora, nous n’osons même plus demander plus : c-à-d arrêter) ce trafic. Il est plus facile (oui, mora) de pointer du doigt l’absent qui a toujours tort que d’arrêter ceux qui signent les laissez-passer et les commanditaires qui sont toujours présents.

    L’histoire des douaniers : vous vous en souvenez ?

    Volonté politique ? Ce sera pour plus tard...

    Nous avons pour le moment un technicien de premier ordre qui est à la tête de je ne sais quoi... Il ne fait pas de la politique : il ne fait qu’aimer son peuple... Du moins il le fait tourner en bourrique...

    EN MUSIQUE SVP !

    Vous n’êtes pas content ou satisfait : c’est que vous êtes un pseudo-intellectuel.

    Et c’est un vrai qui vous donne le dit : un Fuze one devant l’éternel.

    Et s’il n’en restera plus qu’un, ce sera celui là.

    Un vrai intellectuel foza estampillé "la ferme" et ne cesse de retomber à chaque fois d’admiration devant les avancées spectaculaires de la révolution orange.

    Voyez-vous, pour avoir remis au goût du jour ce que tout le monde avait tendance à oublier : c’est un peu sadique. Vouloir raviver une plaie. C’est presque Ra8mananesque :

    mais comme vous je dois dire :

    tant pis pour la camomille !

    • 28 décembre 2011 à 16:55 | Bena (#2721) répond à kakilay

      kakilahy (le vieillard), oui c’est tjrs r8 ? comme au bon vieux temps, c’est la faute aux capitalistes-impérialistes-tsy maty voalavo an-kibo.

      je crois que la vrai responsabilité de r8 c’est de pas avoir décapité un certain dj plutôt.

    • 28 décembre 2011 à 18:26 | betoko (#413) répond à Bena

      Nous vou attendons pour décapiter Andry Rajoelina au plus vite, dépechez vous avant qu’il soit élu président de la république .
      Lors de sa derniére visite ici à Paris, je disais à Andry Rajoelina que tant qu’il n’arrive pas à erradiquer la corruption , pas la peine qu’il se présente à l’élèction présidentielle . Sa réponse ? je sais, tout me monde me parle de la corrutpion tous les jours, mais comme c’est encore un gouvernement de transition , les textes ne me le permetent pas . Nous verrons alors s’il se présente à l’élèction préidentielle, mais de toute façon qui que se soit arrivera au pouvoir, la corruption est telle qu’il est pratiquement impossible de l’arradiquer . A Madagascar tout se vend, tout s’achete pour une bouchée de pain

    • 28 décembre 2011 à 18:56 | kakilay (#2022) répond à Bena

      ... Et après 1 000 jours de mouise, s’entendre dire... qu’il n’y a rien à faire.

      Et ils se prennent pour les plus futés du forum après avoir dit cela...

      La culture foza ne s’invente pas :
      les touristes viennent maintenant faire du tourisme
      fozaculturel ou comment des policiers attaquent une prison pour libérer un des leurs...

    • 28 décembre 2011 à 19:35 | Mihaino (#1437) répond à betoko

      Bcp de textes ne permettent pas à Andry Rajoelina de DIRIGER ni de SE PRESENTER à l’élèction présidentielle Mr /Mme Betoko . Pourquoi ???
      - Le coup d’état de 2009 avec l’aide de la CAPSAT , de la foule tananarivienne (des bas quartiers) et non du PEUPLE MALGACHE a laissé trop de dégâts et de morts dans notre Pays puis surtout anticonstitutionnel et/ou extraconstitutionnel . La révolution orange a promis de changements et il faut arrêter de polémiquer à mon avis car "Ny rano raraka tsy azo raofina ..!" Les malgaches en souffrent trop .
      - Ravalomanana Marc a commis des fautes et des bêtises comme Tsiranana, Ratsiraka, Zafy, OK ! Toutefois, j’ai beau cherché dans l’HISTOIRE DU MONDE jusqu’au XXIè siècle un dirigeant INFAILLIBLE mais hélas, je ne l’ai pas trouvé et il (ou elle)n’est pas encore né peut-être ??!!
      - Malgré qqs reconnaissances de certaines organisations mondiales puissantes, des Pays amis et très intéressés ,du Pouvoir Hâtif actuel, le vrai Peuple Malgache ne sera plus dupe ni naïf pour gober cette fameuse feuille de route qui a supplanté le vote relatif à la Constitution de la IIIè République, semble-t-il ??? "Suffrage douteux, éléctions douteuses, résultats douteux , paraît-il ???Bulletin unique douteux , inadapté et non appliqué même en France !!!!!!!

      Enfin, je tiens à souligner que "Wait and see" est vraiment différent de Vitesse , précipitation ( maika be oman-menaka mahamay),empressement d’accaparer le pouvoir avant les éléctions officielles, légales et légitimes de 2012/2013 ??!!
      Bon Reveillon et Bonne Année 2012

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS