Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 11 août 2022
Antananarivo | 08h44
 

Politique

Evénements

Le ticket Andry Rajoelina-Monja Roindefo s’accroche au pouvoir

samedi 5 septembre 2009 | Bill

Les événements se bousculaient ce vendredi 4 septembre 2009 car le délai imparti depuis Maputo II expire ce jour. Après les trois autres mouvances politiques impliquées dans le processus de Maputo, Andry Rajoelina, président de la Haute Autorité de transition et chef de file de la quatrième mouvance a invité la presse au Palais d’Etat à Ambohitsorohitra. Lors de cette rencontre diffusée directement par les médias, Andry Rajoelina annonce sa position. En clair, il veut conduire la Transition tout en appelant les autres mouvances et toutes les personnes de bonnes volontés à étoffer les rangs afin d’œuvrer pour une transition qui mettra en place la IV e République.

Andry Rajoelina maintient son Premier ministre, Monja Roindefo Zafitsimivalo, car il lui fixe des objectifs : mettre en œuvre un gouvernement d’ouverture à tous les horizons et à toutes les sensibilités politiques en quelque sorte. Ce gouvernement de transition et d’ouverture doit être opérationnel dans les 72 heures et si le cas est avéré, que les mauvais éléments du précédent gouvernement soient écartés.

Autrement dit, Andry Rajoelina s’accroche. Il ne veut pas partager l’Exécutif et ignore le point qui a constitué un facteur de blocage à Maputo.

Sachant les conséquences éventuelles de sa décision, il indique à Monja Roindefo d’être le plus efficace possible afin de persuader l’opinion et la population. Il faut des résultats dans les plus brefs délais lui signifie-t-il, sans définir le nombre de mois. Des dispositions seront prises dans quelques mois si jamais le gouvernement n’est pas performant ou peu efficace ; c’est-à-dire si l’essai est non concluant, a-t-on compris.

S’adressant indirectement à la communauté internationale et au Groupe international de contact (GIC) qu’il n’a pas nommé, Andry Rajoelina déclare qu’il va mettre en œuvre les structures de transition convenues dans les accords de Maputo.

L’impression qui se dégage de cette prestation de Andry Rajoelina de ce 4 septembre 2009, c’est qu’il ne s’adresse plus au GIC et à la communauté internationale classique si l’on peut dire. Il ne s’adresse pas non plus aux autres chefs de file des autres mouvances du processus de Maputo. Il s’adresse plutôt à ses partisans et aux diverses catégories de la population dont il a désormais décidé d’ébaucher la destinée et de fixer le sort.

59 commentaires

Vos commentaires

  • 5 septembre 2009 à 08:10 | rabri (#2507)

    "Il s’adresse plutôt à ses partisans et aux diverses catégories de la population dont il a désormais décidé d’ébaucher la destinée et de fixer le sort."

    Chuuuuuuuuuuuuuuut !! couchez Bill, couchez !

    • 5 septembre 2009 à 08:29 | Noue (#2427) répond à rabri

      - "L’impression qui se dégage de cette prestation de Andry Rajoelina de ce 4 septembre 2009, c’est qu’il ne s’adresse plus au GIC et à la communauté internationale classique si l’on peut dire. Il ne s’adresse pas non plus aux autres chefs de file des autres mouvances du processus de Maputo. Il s’adresse plutôt à ses partisans et aux diverses catégories de la population dont il a désormais décidé d’ébaucher la destinée et de fixer le sort."

      Il a oublié de dire : "Pour l’intérêt supérieur de la nation"

      Il a oublié aussi qu’un coup d’état ne sera à jamais reconnu par n’importe quel pays

      Il a oublié aussi que 1500 personnes ne sont pas des "vahoaka" mais "vondron’olona"

      Il a surtout oublié que c’est la vie des Malgaches qu’il est en train de jouer comme un train tgv qui ne va nulle part que dans l’abîme.

    • 5 septembre 2009 à 10:31 | Bena (#2721) répond à Noue

      bien sûr ils vont tout perdre, et même plus. car leur danger vont venir de leur propre foza orana qui risquent de mourir de faim -en pemier- d’ici peu.

    • 5 septembre 2009 à 10:51 | Maharaka (#576) répond à Noue

      Noue,

      Un autre oubli :

      Il a oublié de dire que faute de Maputo II, Maputo I n’a plus de sens et que Ra8 et Ratsiraka seront poursuivis de leur crime de sang et les détournements de deniers publics.

    • 5 septembre 2009 à 15:22 | niry (#210) répond à Bena

      Ils vont tout perdre. C’est la relance de la dernière chance, mais ils n’ont plus rien en main. Ils sont en train de précipiter leur chute. C’est pour très très bientôt. Sorry Basile !

    • 5 septembre 2009 à 16:29 | thubert (#459) répond à Noue

      Bonjour Noue,

      c’est pas pour vous contrarier mais c’est juste pour avoir une petite place ici.
      Une chanson qui ravitalise un peu l’esprit.....maputo peut-être :

      http://www.youtube.com/watch?v=UkedpTBQBPo&feature=related

      Bonne écoute tout le monde car tout est presque dit.

    • 6 septembre 2009 à 12:17 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Maharaka

      Mahatra !!du temps où j’ai encore accès au forum tiako,j’avais un contradicteur ,pseudo PIERRE,surnommé Monsieur le PROCUREUR.

      "Sans arrêt, il me déversait les accusations contre RATSIRAKA"

      Et maintenant,a-t-il le courage de me parler de ratsiraka et de ravalomanana ??

      Basile R.(2)22ramahefarisoa

    • 7 septembre 2009 à 01:03 | PAUVRE PEUPLE MALGACHE (#3116) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Si j’avais à choisir entre Ratsiraka et Ravalomanana, le choix est vite fait,je préfère mieux Ravalo car lui au moins il avait une entreprise qui faisait vivre quelques malgaches et made in Madagascar, sans fermeture ni faillite comme toutes les autres entreprises gérées par les malgaches. Et vous, combien de bouche malgache a-t-il nourri votre Ratsiraka.

      S’il n’y a que vous ce n’est pas la peine car vous êtes masochiste !

  • 5 septembre 2009 à 08:15 | rota rakotomalala (#2628)

    "L’impression qui se dégage de cette prestation de Andry Rajoelina de ce 4 septembre 2009, c’est qu’il ne s’adresse plus au GIC et à la communauté internationale classique si l’on peut dire. Il ne s’adresse pas non plus aux autres chefs de file des autres mouvances du processus de Maputo. Il s’adresse plutôt à ses partisans et aux diverses catégories de la population dont il a désormais décidé d’ébaucher la destinée et de fixer le sort."

    Et ça se dit apporteur de changement ! ah si, j’ai oublié : vers la descente aux enfers plus profonds encore !!!

    Ah les déçus de tout poil des gouvernements précédents, ils doivent être bien contents là !!!

    La com’ va bien passer entre eux...

  • 5 septembre 2009 à 08:43 | rota rakotomalala (#2628)

    - Voulez vous que le TGV garde le monopole du pouvoir de la Transition ?

    - Vous reconnaissez vous dans le "peuple" qui a prétendûment porté au pouvoir Andry Rajoelina ?

    Les négociations de Maputo offraient une infime chance de mettre fin à cette crise où nous perdons notre honneur et obérons le devenir de nos enfants. Ces accords en définissant une Transition inclusive bâtie sur un PARTAGE EQUILIBRE DES RESPONSABILITES entre les différentes mouvances, laissaient envisager un retour vers la paix sociale et la stabilité économique.

    Pour permettre un retour à cette paix et à une future constitutionnalité, nous avons toléré NEGOCIER avec des putschistes qui n’avaient aucune légitimité à le faire.

    En fait de négociation et de partage des responsabilités la HAT-TGV exige aujourd’hui les postes clés et 22 ministères sur 28, en prétendant satisfaire à « la volonté du peuple ».

    IL SUFFIT !!!
    Le peuple c’est nous !!!
    Et nous allons le leur dire.

    Le pouvoir HAT va encore tenter une nouvelle imposture en prétendant « mobiliser » ses partisans, et affirmer ainsi la pseudo représentativité « populaire » sur laquelle il a bâti sa prise de pouvoir indigne.

    IL SUFFIT !!!
    Le peuple c’est nous !!!
    Et nous allons le leur montrer.

    Si à Mahamasina ils sont 10 000, nous devrons être 50 000.
    Si à Mahamasina ils sont 20 000, nous devrons être 100 000

    IL SUFFIT !!!
    Le peuple c’est nous !!!
    Et nous allons le leur prouver.

    Si vous répondez NON à UNE SEULE de ces deux questions

    1) Voulez vous que le TGV garde le monopole du pouvoir de la Transition ?

    2) Vous reconnaissez vous dans le "peuple" qui a prétendûment porté au pouvoir Andry Rajoelina ?

    Signez cette pétition .

    ... Pour Que Vive Madagascar !!!

    http://www.petitiononline.com/malagasy/petition.html


    Cette pétition était à signer avant ce vendredi 4 septembre mais le texte prévaut toujours, du moins pour moi...

    J’avais dit que j’aurais appelé SANS HESITER Andry Rajoelina Monsieur le Président s’il avait pris ses responsabilités mais ce n’est pas le cas, alors...

    • 5 septembre 2009 à 12:05 | RADAGIL (#127) répond à rota rakotomalala

      Chère Madame:Je respecte votre loyauté envers Ra8.J’ai cru comprendre à travers tous vos écrits que vous n’etes pas formatée comme tous ceux qui se disent légalistes.Les dirigeants de notre pays ne peuvent etre une hydre
      pour que le Président tire à hue et que le Premier Ministre à dia.Je pense que le gouvernement peut etre pluriel et que les gens de bonne volonté peuvent contribuer à l’avenement de la IV è République.Nous aimons tous M/scar et nous tous sommes attachés à notre Pays nous devons réfléchir à ce qui nous rassemble pour dépasser ce qui nous sépare.Vous me diriez que TGV n’est qu’un Putschiiste mais moi je l’admire pour avoir éjecté Ra8 qui a détourné des milliards du fonds public comme l’a fait son prédécesseur.Je reconnais que Ra8 a néanmoins fait quelque chose et nous avons échappé à la présidence de SOPHIE comme c’est la tradition en Afrique Bongo succède à Bongo.Je ne crois pas du tout à la potion magique de la démocratie peut-etre dans 15 mois TGV fera tout pour conserver le Pouvoir mais nous ne pouvons rester indéfiniment dans cette crise.Il faut raison garder et laisser agir le temps"Laissons venir le temps l’Inconnu formidable qui tient le chatiment caché sous son manteau"(Victor Hugo)On jugera alors TGV

    • 5 septembre 2009 à 12:07 | rakoto09 (#1735) répond à rota rakotomalala

      Même si vous êtes à 100.000 vous serez à Mahamasina, vous représenterez à peine 0,5% de la population de Madagascar, ah, j’ai oublié de dire que pour vous ANTANANARIVO qui fait Madagascar et que vous avez la facheuse habitude de considérer les côtiers comme des moins que rien.

    • 5 septembre 2009 à 12:11 | rota rakotomalala (#2628) répond à RADAGIL

      Radagil,

      Vous arrêtez maintenant de me parler de loyauté envers Ra8 ! Je ne suis loyale qu’avec moi-même !

      Encore une fois, je ne fais pas de culte de la personnalité, c’est plutôt vous !

      Comme je l’ai déjà dit, j’aurais appelé SANS HESITER Andry Rajoelina Monsieur le Président s’il avait pris ses responsabilités, mais ce n’est pas le cas

      J’ai également dit que je reviendrais faire mon mea culpa vis à vis du "ticket"...dans 15 mois s’il s’avérait que je me trompe (sans retourner ma veste...) et je l’espère FORTEMENT pour vous !!!

    • 5 septembre 2009 à 12:15 | rota rakotomalala (#2628) répond à rakoto09

      "vous avez la facheuse habitude de considérer les côtiers comme des moins que rien"

      ça aussi c’est un single qu’il faut changer, Rakoto09 de mes deux !!!

      argumentez autrement que par la bassesse d’esprit !!!

  • 5 septembre 2009 à 08:48 | Noue (#2427)

    clap ! clap ! clap ! clap ! clap ! "Rota"

    MALGACHES LEVONS-NOUS !PEUPLE DE MADAGASCAR LEVONS-NOUS !!!

  • 5 septembre 2009 à 09:24 | Noue (#2427)

    - "Rajoelina vient de traduire à son compte les accords de Maputo. Lesinstitutions de la transition décrites dans les accords de Maputo Ivont être mise en place selon Rajoelina, mais selon sa vision à lui.Ainsi, il a donné ordre à Monja Roindefo de mettre en place « legouvernement de la transition ».

    - Dans ce schéma, Rajoelina est décidé à se river à la chaise qu’ils’est lui-même attribué et confirme Roindefo à la place de Premier Ministre. Quand à cette décision qu’il a prise, Rajoelina de déclarerque c’est l’aspiration du peuple malagasy. La théorie de la démocratie voudrait que la voix de la majorité soit le choix de l’entier et que passer aux urnes soit la manière pour le peuple d’exprimer son vote, mais après deux jours de consultation desa base (ses partisans et les politiques qui constituent la HAT),Rajoelina se fait porte voix de la population toute entière pour conduire à sa guise la transition. Combien se reconnaîtra dans cettedécision de Rajoelina ?

  • 5 septembre 2009 à 09:34 | bezako (#486)

    Pauvre Andry ! Un otage qui va nous couter cher !!!

  • 5 septembre 2009 à 09:43 | jane d (#2353)

    72 hours to form a new government ? I guess there is not going to be any background check for the ‘candidates.’ “ Anyone acting in ‘good faith’ is welcome !” Could our compulsive impulsive hero get any better ? Or is it nothing else but another “Eeny, meeny, miny, moe game ?”(*)

    (*)

  • 5 septembre 2009 à 09:45 | poiuyt (#584)

    Je suis toujours étonné par le fait que l’on ne parle pas de l’essentiel du problème. C’est l’ombre, puisqu’il faut bien lui donner une dénomination, qui est le fondement des militaires au pouvoir ; et les militaires sont le fondement de hat. Ils se savent ainsi : hiérachie. L’ombre a installé, en un rien de temps, par un processus éprouvé, ce système. On ne peut immaginer s’imposer jusque par le sang sans une ombre. Elle nantit les militaires en premier lieu, puis elle cherche des civils faciles. Elle se permet d’être « observatrice » partout où Madagascar est présent, je dirait plutôt censeur, bailleur, décideur, car dans les faits, c’est elle qui décide de tout. Elle n’ira pas perdre ses « droits acquis » à Mada. C’est une face que l’on ne retrouve pas dans le CommonWealth.

    En fait, les putchistes avaient été, (financièrement, est-il besoin de le rappeler ?), mandatés pour ramener le pays dans le giron exclusif de l’ombre. Les appétits de pouvoir et d’honneur et d’argent leur sont venus et ils font désormais leur besogne avec plaisir. Ils font le service après vente, sans attendre que le client de l’ombre fasse des remarques. Ils sont des obligés dévoués.

    Je rappelle : pour ramener le pays dans le giron EXCLUSIF de l’ombre. Il est clair aujourd’hui d’où vient TOUTE l’instigation. Ratsiraka et Cie n’ avorteraient pas un mouvement de son propre et unique initiative, même si ses éxécutants sont devenus par trop zélés, trop gourmands. Ratsiraka y a aidé seulement. Si je me trompe, il doit mourir de regrets aujourd’hui, car papy a nuit gravement à son pays, à celui de ses enfants.

    Après coup, on a vu le film de la prestance passée du mouvement putchiste ; il ne semble pas y avoir eu d’ improvisations ; c’était action après action, sans répit, que d’aucuns appelèrent « rouleau compresseur », qui ne vous laisse pas réfléchir, mais au contraire vous accule à l’expectative, et qui donc vous mettra devant le fait accompli d’un putch accompli, passant par tueries programmées.

    La mise sous-tutelle, la néocolonnisation du pays ne souffre pas de l’amputation de aucun des 2 postes principaux. Si le pays veut y arriver, il faudra faire avec la force, c’est-à-dire avec le peuple (étudiants, fonctionnaires, rue, …) de toute la nation , puis l’armée qui elle, est dans l’expectative des réactions du peuple. L’armée (légaliste) toute seule, ni le peuple tout seul, ne fera mouche contre la force déterminée du méchant.

    Il est une autre raison, qui est même la principale, puis que celle-là est de proximité. Si d’aventure, les putchistes perdent une partie de leur main mise sur le pouvoir, non seulement ils perdent leurs avantages divers, mais en plus, ils vont payer cher leur actions aujourd’hui « légales », mais demains répréhensibles, revanchables. Alors, ils ont intérêt à rester, même morts que coûte ! Pultôt celles des autres.

    L’armée légaliste attend la rue, et la rue attend l’armée. Cette rue est aujourd’hui épaissie par les Zafy et Didier. Il est avéré que la lutte est nationale et patriotique, quand Didier et Zafy (et Ra8) ont formé un front contre l’ombre. Bizarre ! Pour autant, ils sont toujours limités au Magro. Que les bombes reprennent peut-être. Ou que Zafy et Manadafy soient arrétés. Ou que le fascisme devienne plus visible avec la cagoule, ou . . . que cela empire vite, quoi !

    Je crois avoir compris : les malgaches pensent en leurs intimités devoir énormement à l’ombre, le malgache pense que c’est IMPUDIQUE, irrespectueux de la malmener publiquement, dans les discours, ni dans les forums. Agissant ainsi le malgache se sent correct. Personnellement, je pense que personne ne doit rien à personne. Une générosité noble est désintéressée, et on aurait dû cesser de demander après quelques exercices, et cela a toujours été gagnant pour l’ombre. Mada a plutôt perdu si on en juge par notre état d’aujourd’hui. Mada semble, d’après la mentalité « correcte », ne pas pouvoir se passer d’aideS. Si c’est encore vrai, c’est l’ombre qui en a voulu ainsi. Un bon père ferait-il pareil avec son fils ? Je vais te dire qui est bien pour être ta femme, oui, papa ; Donne ton argent (richesses) je vais te le mettre sur ton compte, oui, papa. Il y a décidément une anomalie monstre. Après avoir commencé à se rebeller contre le parent-jaloux, les ainés Ra8 et Manandafy eux aussi ils sont devenus corrects ! Je crois que le terme est là : jaloux, jalouse. C’est incroyable à ce niveau. Non ce n’est évidemment pas un père.

    • 6 septembre 2009 à 16:30 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à poiuyt

      poiut !!!!!

      l’ombre,c’est la FRANCE.N’est-ce-pas ????

      Je suis malgache et très attiré par la FRANCE qui est toujours critiquée par les pseudos intellos malgaches et africains(ces derniers anciens bénéficiaires de la largesse française).

      En Afrique et à Madagascar,il y a toujours cette petite guerre froide entre francophone et anglo-saxon,sans oublier l’histoire des cathos/protestants.

      Même dans les arnaques,il y a toujours cette rivalité et demain "ON" va dire c’est la faute de la FRANCE.

      Exemple :

      Arnaque ....à l’escroquerie.

      "On connaissait l’arnaque dite "NIGERIANE"(anglo-saxon) qui sollicite par mail une aide financière en faisant miroiter une très importante somme d’argent.(des cas venant de la côte d’ivoire etc....)

      Fin Août,les internautes ont reçu un courrier électronique aux allures très officielles,reproduisant un cachet de la répression des fraudes(D.G.C.C.R.F.) et indiquant qu’un ministère lançait une campagne de remboursement des victimes de la dite escroquerie (l’arnaque dite nigériane)...contre une somme de 350 euros(environ 810 000 ariary) et la mention de coordonnées bancaires.

      Aucune Administration n’ayant pas initié une telle démarche,la D.G.C.C.R. vient de déposer une plainte auprès du PARQUET DE PARIS.

      DEMAIN "ON" VA CRIER,c’est la faute de la FRANCE.

      POiout !! du courage pour dire la FRANCE,non l’ombre dans une discussion sérieuse.....

      Basile RAMAHEFARISOA

    • 6 septembre 2009 à 17:24 | niry (#210) répond à poiuyt

      Qui se sent morveux se mouche Basile. L’ombre, c’est l’ombre. Point barre.

      Et comme on parle d’arnaque, la lutte démocratique de janvier 2009 d’Ambohijatovo est l’arnaque du siècle. Il fallait la tenter, vous l’avez faite. Mêmes les arnaqueurs Nigériens doivent être admiratifs. Mais maintenant la récré est finie.

  • 5 septembre 2009 à 10:36 | Fanoro (#1962)

    Rajoelina est allé à Maputo pour juste calmer les esprits mais il n’a jamais eu l’intention de réellement discuter ou trouver une solution à la crise. En fin, il s’est foutu de la gueule de tout le monde. Et c’est ce qu’il fait ouvertement d’ailleurs depuis des mois. Mais pourquoi diable les autres mouvances ont accepté d’aller discuter avec un putschiste sachant très bien qu’il n’a aucune sincérité ? Nous espérons que la CI mettra ses avertissements en action. Plus d’aide pour Madagascar. Rajoelina croit qu’on peut vivre en autarcie, on verra. Déjà plusieurs entreprises ferment, des milliers de gens sont au chomage, l’économie est à bout de souffle. Bien sur il y a encore de quoi payer grassement les membres de la HAT et les militaires mutins, mais combien de temps encore ? Le peuple malgache doit réagir fortement avant qu’il soit mis à terre, car il est difficile de se relever quand on est en position couchée. C’est maintenant qu’il faut bouger !

    • 5 septembre 2009 à 10:45 | rota rakotomalala (#2628) répond à Fanoro

      Mais jamais de la vie il va vivre en autarcie ! reny malala est là, sera toujours là pour le materner...

      M. FRANCAFRIQUE
      [...] En mars 2008, à la demande du président du Gabon, il a obtenu la tête du secrétaire d’Etat à la Coopération, Jean-Marie Bockel, qui réclamait la mort de la Françafrique, et joue depuis les sorciers auprès de son successeur, Alain Joyandet, un novice sur le continent noir. Bernard Kouchner, lui, est mis devant le fait accompli quand Guéant et Bourgi s’entretiennent, à Paris, avec des dirigeants africains qui sentent le souffre ou le putsch.

      Ce fut le cas, récemment, avec le nouvel homme fort de Madagascar, Andry Rajoelina, installé par l’armée après le renversement du président Marc Ravalomanana[...]

      http://www.liberation.fr/monde/0101579016-m-francafrique

    • 5 septembre 2009 à 10:54 | Fanoro (#1962) répond à rota rakotomalala

      Tu crois que l’argent de la France seule suffira pour faire fonctionner correctement le pays ??
      Les objectifs de Rajoelina sont de se faire encore plus de pognon le plus rapidement possible et de couler Madagascar. Il s’en fiche, ses enfants vivent déjà confortablement en France. Pourquoi, il les mette ailleurs si tout va bien à Mada comme il dit ? Oui, si la France materne, c’est bien Rajoelina qu’il materne grassement pour foutre le bordel pour faciliter la re-colonisation.

    • 5 septembre 2009 à 11:06 | Fanoro (#1962) répond à rota rakotomalala

      Merci pour ce texte dans libération...il résume notre malheur actuel...il est bon de rappeler souvent (car on l’oublie vite) que la France est toujours derrière chaque coup d’état perpétré dans ses anciennes colonies qui essayent de s’en libérer. Toute cette comédie de Maputo pour essayer de légitimer les putschistes !!

    • 5 septembre 2009 à 11:47 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Fanoro

      FANORO !!!la FRANCE a toujours soutenu MADAGASCAR pour payer certains frais de "fonctionnement",surtout les salaires des fonctionnaires.

      Cette FRANCE où "ON" se précipite pour demander un "asile" politique ou économique est toujours malmenée par les africains ou malgaches suivant les circonstances.

      Un ami me dit :"ils viennent tous se réfugier ici en FRANCE"sous prétexte de droit de l’HOMME.

      Basile R.(2)22ramahefarisoa

    • 5 septembre 2009 à 11:55 | rota rakotomalala (#2628) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      J’hallucine complètement !!!

      Ils viennent parce que la France veut bien les accueillir, non mais j’y crois pas !!! Tous les dictateurs des pays anciennement colonisés par la France résident dans ce pays

      Duvalier, Bokassa, Ratsiraka, et bientôt AR ???

      Et si Ra8 est un dictateur, pourquoi il n’y réside pas ? Parce qu’il n’a pas servi les intérêts de la Françafrique POINT BARRE

      Arrêtez vos salades Basile, vous me fatiguez GRAVE !!!!

    • 5 septembre 2009 à 12:59 | rota rakotomalala (#2628) répond à rota rakotomalala

      et vite vite vite avant que les 3 autres s’approprient tout !!!

      AFRIQUE : Stratégie française d’aide au développement – « Mieux vaut tard que jamais »
      http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportId=84904

    • 5 septembre 2009 à 17:41 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à rota rakotomalala

      rota rakotomalala ????????N’êtes-vous pas éxilé(e)en FRANCE ????

      La FRANCE reçoit tout le monde à condition de respecter "l’obligation de réserve".

      La FRANCE prête 500millions d’euros au CAMEROUN et les esprits tordus critiquent la famille du Président du CAMEROUN venue pour quelques jours de vacances,pour 100 000euros(dans le compte du tourisme français).

      Il faut arrêter de se masturber avec votre Françafrique,nous sommes en 2009.

      Basile R.(2)22ramahefarisoa

    • 5 septembre 2009 à 19:28 | rota rakotomalala (#2628) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      "Cette FRANCE où « ON » se précipite pour demander un « asile » politique ou économique est toujours malmenée par les africains ou malgaches suivant les circonstances. Un ami me dit :« ils viennent tous se réfugier ici en FRANCE »sous prétexte de droit de l’HOMME."

      VOUS ETES PATHETIQUE !!! (B)asile

      Et pourquoi je ne parlerai pas de la Françafrique ?

      Je ne l’ai pas inventée !!!

      Elle existe depuis plus de 40 ans...

      La vérité vous dérangerait-elle ?

      En 2008, la France était le quatrième bailleur d’aide au développement, après les Etats-Unis, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Alors il faut faire vite vite vite car elle recule...

      AFRIQUE : Stratégie française d’aide au développement – « Mieux vaut tard que jamais »
      http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportId=84904

    • 5 septembre 2009 à 20:18 | Rakoto (#358) répond à rota rakotomalala

      Rota Rakotomalala, en France il y a la droite, la gauche et les extrémistes de tout bord , maintenant les verts !

      Et vous , de quel côté êtes vous ?
      Avez vous une ligne politique claire ?

      Quelle solution proposez vous à la France et pour la France sans oublié ses institutions ; ses constitutions ; son économie etc etc ... !

      Avez vous comparé la France à d’autres pays Européens ou ailleurs d’ailleurs concernant le droit d’asile, le droit de l’homme et le droit de savoir , la sécurité sociale, etc etc ...?

      Avez vous expérimenté d’autres pays comme l’Allemagne, les Etats-Us , l’Afrique, l’angleterre, la Japon, la Chine etc etc ... ?

    • 5 septembre 2009 à 23:03 | rota rakotomalala (#2628) répond à Rakoto

      Rakoto,

      dommage que je n’ai lu votre post que maintenant. néanmoins je vais vous répondre quand même...

      J’ai voté Sarkozy, en revanche je suis contre sa politique étrangère, surtout qu’il a prôné la rupture avec la Françafrique en 2007. Il est avéré qu’il n’a pas tenu sa promesse, ce n’est pas la première fois que je parle de la Françafrique, j’ai écrit sur le blog d’Alain Joyandet, mais henoy izany ry hazon-damosiko. Qui je suis pour attirer son attention ?

      La France est en train de perdre le monopole des pays anciennement colonisés et fait tout pour récupérer les marchés.

      Madagascar fait partie des pays soi disant en développement mais qu’on maintient en dépendance, victimes de la guerre commerciale Europe-Etats Unis. L’aide au développement de la part des USA est plus transparente, et ce depuis plusieurs années. En revanche, la France vient de décider de mettre en place une stratégie d’aide au développement plus transparente.

      N’en déplaise aux détracteurs de Ra8, le MAP constitue un document de stratégie de réduction de la pauvreté au sein de la Banque Mondiale et ce n’est pas un document que Ra8 a pondu, il l’a juste remis au goût du jour car il traînait dans les tiroirs...

      Le soutien américain (sous le gouvernement Obama) ira aux pays africains où les alternatives démocratiques permettent la pérennisation d’une nouvelle bonne gouvernance. Les institutions et les personnes qui permettent de soutenir une telle démocratie profiteront de l’aide américaine ciblée qui devra aussi donner de meilleurs résultats au plan économique pour les deux parties.

      En avril 2009, M. Zoellick a d’ailleurs annoncé que pour l’exercice 2010, l’organisation avait l’intention de tripler son soutien en matière de protection sociale.

      Au dernier sommet du G20,

      1) il y a eu quelque chose de nouveau. La langue de bois d’antan à quelque peu disparu avec le Président américain Barack Obama. Des promesses ont été proférées à Londres, à l’intention de l’Afrique. Il y a été annoncé que quelques milliards lui seront destinés. Mais, combien d’eau s’écoulera sous les ponts, de l’annonce au décaissement ?

      2) Accord mondial pour un nouveau capitalisme : A l’issue du G20, le FMI voit ses ressources tripler, la France et l’Allemagne obtiennent gain de cause sur la régulation des marchés financiers et Pékin impose son influence dans l’arène des grands.

      3) Pris en tenaille entre la Chine et les États-Unis, les Européens ont réussi à tirer leur épingle du jeu, en imposant leurs vues sur la régulation, grâce à la fermeté du couple franco-allemand, plus indispensable que jamais.

      Quant au droit d’asile, pour moi les dictateurs ne devraient pas obtenir droit d’asile nulle part...ou alors qu’ils ne fassent rien qui puisse en faire pâtir à nouveau leur pays d’origine. Le pays qui les "héberge" devrait faire signer ce genre de papier, mais je ne suis pas experte dans ce domaine...

      Vous ai-je donné suffisamment d’informations, Rakoto ?

    • 6 septembre 2009 à 11:03 | rota rakotomalala (#2628) répond à rota rakotomalala

      Du côté des pays riches :

      Le prochain sommet du G20 doit être un « véritable sommet du développement », c’est l’appel qu’a lancé [en mai dernier] la vice-présidente de la Banque mondiale pour la région Afrique, Obiageli Ezekwesili.

      "Bien que les pays riches se trouvent également déstabilisés par la crise, ils doivent résister à la tentation de sacrifier l’aide étrangère et d’avoir recours à des pratiques protectionnistes."

      Du côté des pays en développement :

      « L’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts, mais de fortes institutions », ainsi s’est exprimé Obama lors de sa visite au Ghana
      "Dans toute l’Afrique, nous avons vu de multiples exemples de gens qui PRENNENT LEUR DESTINEE EN MAIN et qui opèrent des changements à partir de la base. Nous l’avons vu au Kénya, où la société civile et le secteur privé se sont unis pour aider à stopper la violence postélectorale. Nous l’avons vu en Afrique du Sud, où plus des trois quarts des citoyens ont voté dans la dernière élection, la quatrième depuis la fin de l’apartheid. Nous l’avons vu au Zimbabwé, où le Réseau de soutien au vote a bravé la brutale répression pour faire valoir le principe selon lequel le droit de vote d’un citoyen est sacré.
      Alors ne vous y trompez pas : l’histoire est du côté de ces courageux Africains, et non dans le camp de ceux qui se servent de coups d’État ou qui modifient les constitutions pour rester au pouvoir. L’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts, mais de fortes institutions."

      [...] Le soutien américain ira aux pays africains où les alternatives démocratiques permettent la pérennisation d’une nouvelle bonne gouvernance. Les institutions et les personnes qui permettent de soutenir une telle démocratie profiteront de l’aide américaine ciblée qui devra aussi donner de meilleurs résultats au plan économique pour les deux parties.

      La société civile africaine organisée et sérieuse ainsi que sa Diaspora devraient en principe en profiter. Il s’agit donc de se focaliser sur des secteurs comme la productivité et les technologies agricoles comme facteurs de création de richesse, de permettre l’ouverture accrue du marché américain aux produits et services des Africains, ce qui exclut par ailleurs l’utilisation de l’Afrique par des opérateurs asiatiques pour atteindre le marché américain.

      Pour le reste, il faudra que chaque pays se demande pourquoi Barack Obama n’a pas choisi de visiter leur pays, à commencer par le Togo où la légitimation du pouvoir reste une question ouverte depuis les élections présidentielles de 2005 [...]

      Extrait de l’article du Dr. Yves Ekoué Amaïzo
      Directeur du groupe de réflexion, d’action et d’influence "Afrology" 3 août 2009
      http://www.afrology.com dans la rubrique Politique/Obama et l’Afrique

      Désolée si je n’ai rien trouvé concernant ce qu’en pense Madagascar.

      Pour moi personnellement, j’ai toujours dit que nous devrions prendre notre destinée en mains au lieu d’attendre l’aide extérieure, mais on m’a rétorqué que j’étais une idéaliste, complètement à côté de la plaque !!!!

      Maintenant que l’aide extérieure est là, faisons en sorte qu’elle nous permette de nous en sortir comme l’a dit Obama (20 ans après enfin j’ai entendu la phrase que j’ai toujours voulue entendre !) : "L’aide doit créer les conditions nécessaires qui permettent de s’en passer !"

      Mais encore faut-il que nous en ayions envie et le voulions vraiment...

    • 6 septembre 2009 à 12:00 | rota rakotomalala (#2628) répond à rota rakotomalala

      15/07/2009 12:01:26 | Jeune Afrique | Par : Samir Gharbi, envoyé spécial à Tunis

      L’Afrique part en guerre contre les fonds vautours

      Afin de neutraliser l’action des fonds vautours contre les pays pauvres endettés, la BAD organise, avec des juristes de haut vol, une contre-attaque dotée d’un budget initial de 20 millions de dollars, enrichi bientôt de 30 millions supplémentaires.
      La Banque africaine de développement (BAD) a inventé un nouveau concept, celui de l’assistance à État en danger. Un État est en danger quand il est attaqué par des « fonds vautours » ou quand il négocie en position de faiblesse un prêt bancaire, une concession minière, pétrolière ou forestière, un contrat d’infrastructures… Face à des fonctionnaires africains facilement corruptibles ou ignorant le droit des affaires internationales, face à des hommes politiques souvent pressés, les bailleurs de fonds comme les multinationales parviennent à imposer leur diktat… Comment l’éviter ? Comment atténuer les conséquences des attaques contre une dizaine de pays africains poursuivis dans une cinquantaine de procès dont l’enjeu est estimé entre 1,5 et 2 milliards de dollars ?

      Lire la suite http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2530p069-071.xml0/-BAD-dette-exterieure-fonds-vautour-Kalidou-Gadio-L-Afrique-part-en-guerre-contre-les-fonds-vautours.html

    • 6 septembre 2009 à 12:29 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Fanoro

      FANORO !!

      "TOUTE CETTE COMEDIE DE MAPUTO POUR ESSAYER DE LEGITIMER LES PUTCHISTES" Merci pour eux.Je penses que nous sommes diamétralement opposés.

      MAPUTO est un marché des dupes pour remettre sur les rails les trois anciens présidents malgaches et pour fouler aux pieds la souveraineté malgache ;
      A beintôt ou au-delà FANORO !!

      Basile R.(2)22ramahefarisoa

  • 5 septembre 2009 à 10:53 | xena (#774)

    Dia tsipaka ambava-fo indray iny nahazo an-dRavalo iny lehiretsy !

  • 5 septembre 2009 à 11:02 | bezako (#486)

    L’armée putchiste et le ticket Andry et Roindefo ont scellés ensemble leur sort. Comment briser pacifiquement ce pacte ? C’est ce qu’on a tenté de faire depuis quelques mois. Mais sans succès. Continuons à prier pour que le Tout-Puissant intervienne à sa façon.

  • 5 septembre 2009 à 11:07 | da fily (#2745)

    Tout à été dit, redit sur les 2 zozos.

    Peine perdue pour ceux qui croyaient qu’on avait affaire à des "hommes politiques", nous sommes en présence d’hommes d’affaires qui s’aguerrissent aux combines politicardes. Il n’y aura pas d’espoir, c’est pas pour maintenant...Vous vous adresserez à Rabri, Vuze, ou Basile si ça va pas, ils vont vous donner les solutions qui s’imposent.

  • 5 septembre 2009 à 11:15 | rakoto09 (#1735)

    Non, monsieur Bill, le ticket Rajoelina-Monja ne s’accroche pas au pouvoir, ce ticket est au pouvoir par la volonté du peuple. Et votre article est très biaisé. Et cette volonté du peuple s’exprimera par les prochaines élections à venir. Ce ne seront pas les 5.000 vociférations du Magro sur les 2 millions de tananariviens qui vont contrer la volonté populaire, sans parler les côtiers ou tanindrana que Ra8 et les Ra8tistes ont délibérément oublié voire discriminé durant son règne. Ils(Ra8 et Ra8tistes) pensent que seule Antananarivo est Madagascar.

    • 5 septembre 2009 à 11:35 | bezako (#486) répond à rakoto09

      Les côtiers étaient les oubliés du régime Ra8. Une analyse que je partage. Mais dire qu’une volonté populaire est derrière Andry, c’est un peu gros.

    • 6 septembre 2009 à 22:49 | Albatros (#234) répond à rakoto09

      "....au pouvoir par la volonté du peuple" ..... combien de voix d’écart ?.

      Lors de quelles élections ?.

  • 5 septembre 2009 à 11:41 | Balita (#216)

    FA INONA NO MAMPITABATABA ANAREO ANY ANDAFY ANY E ?!

    TONGAVA ATY DAGO RAHA SAHY HANALA AN I RAJOELINA-ROINDEFO.

    OLONA EFA MIVADIKA ATI-DOHA NA RATSIRAKA NA ZAFY NA RAVALOMANANA.

    NY VAHOAKA MALAGASY EFA NIFERITRAINA FOANA HATRIZAY NA NISY NA TSY NISY NY FANAMPIANA IRAISAM-PIRENENA. EFA MAINTY TSINAY AMIN NY RAVIM-BOMANGA ISAN’ANDRO IREO.

    NAREO IZAY NIADANA TAMIN-DRATSIRAKA, ZAFY ARY LEVALO NO MAHITA HOE HO SAHIRANA RAHA TSY TONGA NY SÔSY.

    AVELAO HITONDRA NY TANORA IZAY NATAO SORONA FOANA HATRIZAY.

    TSY NAMPOIZINAREO MANTSY NY HAHATONGAVANY TEO KA ZALOZIA NO BETSAKA.

    • 5 septembre 2009 à 12:27 | rota rakotomalala (#2628) répond à Balita

      "OLONA EFA MIVADIKA ATI-DOHA NA RATSIRAKA NA ZAFY NA RAVALOMANANA. NY VAHOAKA MALAGASY EFA NIFERITRAINA FOANA HATRIZAY NA NISY NA TSY NISY NY FANAMPIANA IRAISAM-PIRENENA."

      satria amin’izao fotoana izany ny Malagasy TENA SAMBATRA be mihitsy an ???!!!

      tena mivadika ati-doha miaraka amin’i AR ianao izany !!!

      enga anie ny fahatanoranao (raha tanora ianao) no mampiteny anao zavatra tsy misy fotony fa raha tsy izany dia tena GRAVE be ohatra ry Basile, Xena, Rakoto09, sns...tsy voatanisa milaza azy ho vahoaka, saingy vahoakan’i AR fotsiny, zavatra samy hafa mihitsy !!!!

      izaho miaraka amin’ny vahoaka TENA vahoaka izany hoe ao anatin’ny 18 millions (-vahoakan’i AR) na aty andafy aza aho no mipetraka

      AZO ????

    • 6 septembre 2009 à 09:42 | Maharaka (#576) répond à rota rakotomalala

      Rota Rakotolamala,

      Ton "vahoaka" c’est vrai, tu as raison car 18 millions - (vahoakan’ny AR) = vous + Magro + Gasy Taitra Tampoka (GTT) any andafy.

    • 6 septembre 2009 à 10:35 | rota rakotomalala (#2628) répond à Maharaka

      et j’en suis vraiment désolée, car je suis Malgache tout autant que vous et je ne vois pas pourquoi je ne peux pas m’exprimer car Joseph, Balita et maintenant vous, vous dites que ceux d’andafy n’ont rien à dire ???!!!

      Dès le début de la crise, une de mes relations professionnelles ici (d’origine africaine) m’a dit de ne pas m’en mêler, j’ai failli me disputer avec lui et je lui ai demandé pourquoi je ne peux pas.

      il m’a dit exactement ce que vous, Joseph et Balita avez exprimé. force est donc de reconnaître qu’il avait tout à fait raison, je le lui ai dit d’ailleurs mais je continue.

      ce n’est pas des gens de votre espèce qui m’empêcheront de m’exprimer !!!!

      AZO ???

    • 8 septembre 2009 à 23:07 | PAUVRE PEUPLE MALGACHE (#3116) répond à Balita

      Tsy niadana na t@iza na t@iza izaho, ary tsy miadana na @iza na iza ary tsy hiadana na @iza na @iza fa ianao dia manam-panantenana lehibe fa hiadana @ RA-TGV, ho hitantsika eo ny fahatongavan’ny vrai TGV mba hahatongavana any Andringitra haingana, ha hitondra antsika hiakatra haingana fa tsy hitotongana haingana.

      Ny fiainanao miaraka aminy moa izany efa "prophétie" vita fa ho fahasambarana fa dia hotsaraina ny asa vitany tahaka ny notsarana ny asan’ny vitan’ny teo aloha fa nilaza ho be loha noho ny hafa, marina noho ny hafa, hendry noho ny hafa ary mahery noho ny hafa ka dia mahereza ao @ TGV.

      @ androan’ny "évaluation" r’ise mifankahita !

  • 5 septembre 2009 à 11:59 | SNUTILE (#1543)

    Madagascar tout entier est aujourd’hui mis à l’épreuve international, après l’africaine.
    Et il va falloir rendre une feuille d’Examen parfaite pour ne pas dire non "HORS SUJET" car c’est cette note obtenue qui va peser fortement dans la balance.
    - UNITE + TRAVAIL DEQUIPE + concertation mutuelle = CONFIANCE INTERNATIONALE DECISIF
    LE moindre mésantente sera au profit des détracteurs de tout bord. Le temps est à la grande prudence sociale.
    DIALOGUER OUVERTEMENT !!

  • 5 septembre 2009 à 13:08 | rota rakotomalala (#2628)

    MEDIAMENSONGE
    http://www.anarkismo.net/article/12506%29

    CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD

    VERITABLE OBJECTIF

    CONSEQUENCES

    Bien malin celui ou celle qui le sait dès maintenant. Alors, laissons le sieur Michel COLLON le faire plus tard sur son Petit inventaire de la désinformation : http://www.anarkismo.net/article/9020
    puisque nous sommes encore en plein dans la crise !!!

    Sauf que le même Michel COLLON a dit :

    "Bref, chaque guerre est précédée et ’justifiée’ par un grand médiamensonge. Et notre inventaire est loin d’être complet ! Empêcher les guerres, c’est démasquer ces médiamensonges le plus tôt possible et le plus largement possible. Merci de diffuser ce texte, de le traduire si possible (la version espagnole arrive bientôt), et de nous communiquer ces traductions. Dans la guerre de l’info, la véritable force, c’est vous !"


    hypothèse de l’objectif final (et ça n’engage que moi) :

    AFRIQUE : Stratégie française d’aide au développement – « Mieux vaut tard que jamais »
    http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportId=84904

    • 5 septembre 2009 à 17:04 | dieg (#2041) répond à rota rakotomalala

      Andry-Roindefo ne veut pas partager le pouvoir, la raison c’est que,celui qui est au pouvoir gagne toujours les élections.

      Au dernier reféredum de Ra8,j’ai suivi le résultat à la radio,et le non à gagner dans tous les quartiers,
      et beaucoup des gens disaient,on a manger ny ombiny Ra8,mais on votera tsia.

      2jours après,on annonce le résultat à la TV que le oui remporte à75% .
      c’est comme ça que ça marche.

      je lis souvant le mot démocratie en regardant ce forum.
      j’envie dire mes à compatriotes, on ne connaitra jamais,jamais,jamais la démocratie,

      et eviter d’utiliser ce mot à tord et à travers et,commencer de comprendre d’abord ce qu’est la démocratie.

      Le developement humain est un des point important de la démocratie,deja sur ce point on est très loin du compte,sans tenir compte du reste.

    • 5 septembre 2009 à 19:36 | rota rakotomalala (#2628) répond à dieg

      dieg,

      si moi, je parle A TORT ET A TRAVERS de démocratie (je corrige vos fautes d’orthographe en même temps, je ne peux m’en empêcher, désolée), parlez moi de la démocratie, si vous en savez un peu plus que moi...

      vous dites que la démocratie n’existera jamais à Madagascar, parce que vous allez faire en sorte que cela ne se fasse jamais ?

      je me trompe ?

  • 5 septembre 2009 à 19:58 | saricine (#2893)

    Mais , une question se posait depuis toujours : Qui a distribué du TICKET ???

    Sinon, tout le monde pourrait chercher du Ticket pour acceder au pouvoir !!!

    Ce fameux titre de "pouvoir" n’a plus sa raison d’être car tout le monde est aujourd’hui au même niveau.

    Si on devrait valider un quelconque "titre de pouvoir" ou "Ticket", ça revient de DROIT au President Ravalomanana.

    Mais aujourd’aujourd’hui, C’est la Charte de Maputo qui definira ce TITRE et tout le monde devrait y assumer ses responsabilité.

    • 6 septembre 2009 à 00:18 | PAUVRE PEUPLE MALGACHE (#3116) répond à saricine

      NY LASANAO RY TANINDRAZAKO TSY HOHADINOIKO.

      Na iza na iza nitondra teo mbola tsy naheno aho hoe, mba nanan-karena hono ny gasy fa lasa nahantra, fa tiako ny tanindrazako fa hatr@ nahary saina ahy dia toa nahantra foana i Madagasikara hatr@ nahary azy.

      Ary ny kaontinanta AFRIKANA iray manontolo io, fa dia mahagaga.

      Fa ny itiavako an-dRavalo dia nanana izy vao tonga teo @ fitondrana fa ny sasasny izany tsy nisy na ariary aza teo am-pelatanana dia nisy "baguette magique" nanan-karena tampoka teo, fa raha resaka halatra aloha dia talentan’ny gasy io fa izany hoe hafa ny tsy manana atokona mihitsy dia mangalatra"pour survivre", hafa ny mangalatra "pour multiplier le nombre de BM" "et se payer des villas et voyager dans les pays riches", que des frimes.

      RAJOELINA hono ho’aho nahita ny mangarahara t@ halatra nataon’ny filoham-pirenena RAVALOMANANA, ka mba te-hanontany azy hoe fa izy manko no "spécialiste" n’ny "expert des affaires criminelles à Madagascar"

      Fa inona kay no maha amiraly an’i Ratsiraka ? Iza no nanosotra azy ho izany ary sambo taiza, t@ taona firy ?

      Fa iza no namono an-dratompokolahy dRatsimandrava ? Nahoana no novonoina izy ?

      Iza no namono an’i PHILIBERT TSIRANANA ?

      Filohantsika daholo, teo @ fitondrana, fotoana fohy monja, "DOSSIERS CLASSES".

      Ary nankaiza marina ny fananan’ny malagasy" NY SAMBO GASIKARA" ?

  • 6 septembre 2009 à 06:06 | diego (#531)

    Qu’est-ce qu’il fait dans ce galère Monja Roindefo ?

  • 6 septembre 2009 à 07:25 | Lekivy (#1953)

    LETTRE OUVERTE AUX PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS DE MADAGASCAR

    Honorables partenaires,

    Je n’ai aucun mérite de m’adresser à vous, n’étant qu’un simple citoyen qui est victime de cette crise politique qui s’éternise, comme des millions d’autres concitoyens. Mais je ne peux m’empêcher de m’exprimer aujourd’hui pour vous partager mon désarroi, le désarroi de ma famille, et je présume celui de nombreux autres malgaches, face à la situation actuelle.
    Devant les récentes décisions de certains de nos dirigeants, qui sont loin de se conformer aux accords de MAPUTO 1, que l’ensemble de la Communauté internationale a soutenu, nous savons que notre pays peut faire l’objet de sanctions de votre part. Nous reconnaissons que c’est la règle qui a été établie, et nous ne pourrons pas nous y dérober.

    Depuis des années, j’ai fait vivre ma famille en travaillant dans des projets de développement qui ont permis d’améliorer le quotidien de milliers de gens, grâce à vos subventions. Le pays ne sera jamais assez reconnaissant pour ces précieuses contributions de vos peuples respectifs.

    Cependant, il se trouve que depuis un certain temps, vous avez été témoins des divergences profondes qui opposent nos dirigeants, et vous avez pris vos responsabilités en apportant vos contributions dans la résolution de la crise, mais aussi en prenant des sanctions face à l’obstination de ces dirigeants de ne pas se conformer aux conventions internationales.
    Parmi ces mesures que vous avez prises, vous avez suspendu sinon arrêté le financement de projets de développement pourtant à caractère social comme l’adduction d’eau potable, dont nos compatriotes dans les zones rurales ont peu de chance d’avoir accès sans votre contribution.

    Aujourd’hui encore, suite à cette décision de la HAT, nous savons que selon les conventions nous sommes justiciables de sanctions encore plus sévères ?

    C’est là que nous faisons humblement appel à votre humanité et votre clairvoyance en faisant bien la part des choses, concernant les mesures que vous allez prendre.

    Cette déclaration de nos dirigeants, prétendant pouvoir se passer de votre aide est loin de correspondre à notre propre volonté. Sans vouloir nous complaire dans l’assistanat, nous sommes parfaitement conscients que nous ne pouvons pas encore assurer notre autonomie financière. Nous avons besoin de votre soutien, aujourd’hui plus que jamais.

    Vous au moins, nous savons que vous agissez vraiment pour le bien de notre peuple. Nous vous conjurons de ne pas perdre espoir et de ne pas vous laisser impressionner par ces individus irresponsables.

    Notre vœu est qu’au lieu d’arrêter vos appuis, vous les intensifiez au contraire, surtout à la veille de la période de soudure et à l’approche de la saison cyclonique.
    Nous vous invitons à intensifier la collaboration avec la société civile et les opérateurs privés puisque le Gouvernement de fait n’a pas besoin d’aide.

    Veuillez recevoir notre estime et toute notre gratitude.

    Un citoyen épris de justice, de paix et de développement.

  • 6 septembre 2009 à 13:50 | rota rakotomalala (#2628)

    Bailleurs oust ?

    Sep 6th, 2009 | By Shadow | Category : Lead Article
    http://www.shadow-madagascar.net/?p=1331

    [...] Bref, il y a une place pour une posture soutenant que le développement de Madagascar nécessite que l’on repense les relations avec les bailleurs : il ne s’agit ni de les poursuivre béatement dans leurs formes actuelles ni de proposer une rupture pure et simple ni une accommodation d’une rupture provisoire pour y revenir ultérieurement, le temps de réaliser certaines réformes. Il s’agit plutôt de réfléchir sur des démarches qui permettraient de se passer progressivement des bailleurs et d’imaginer d’ici peu de nouvelles formes de relations. Contrairement aux affirmations de certains, ce n’est pas là, une fumisterie de certains politiciens mais bel et bien un des fondements historiques des pratiques des bailleurs eux-mêmes[...]

    On dirait qu’on m’a "entendue"...quand je disais que je n’ai rien trouvé concernant ce que pense Madagascar de l’aide aux pays en développement...Je viens de recevoir cette information par mail...

    lol

    • 6 septembre 2009 à 14:04 | rota rakotomalala (#2628) répond à rota rakotomalala

      Je n’ai pas reçu cette info de Shadow et donc PAR AVANCE, mes plates excuses à la personne qui ne souhaitait peut être pas être affiché(e), vu le pseudo qu’elle porte mais je n’y ai pensé qu’à retardement...

      Really really sorry.

      Rota Rakotomalala

    • 7 septembre 2009 à 02:32 | PAUVRE PEUPLE MALGACHE (#3116) répond à rota rakotomalala

      Ny trosa alain’ny gasy tsy ampiasaina, tsy ampitomboina fa ohanina sy zaraina eo noho eo ! Sens du business et commerce zéro, variana @ seza daholo, mianatra mba ahatongavana eo @ seza politique no atao, tsy azo am-pamendrehana en plus.

      Ny bailleur de fond sy dadabe noely tsy hitako ny mahasamy hafa azy fa ny hoentin’izy roa iza tonga lany, rano latsaka an-tsira,an-tany, tsy azo raofina intsony moa ny bevava sy ny NAHAY nampanantena paradisa an-tany ihany no mihinana azy.

      Mba samy manao izay ihinanany e !

      Na amonoana olona aman-tapitrisany aza mba ahazoana gros lot inona marina tokoa izay ainana gasy kely mahantra kely, na maty aza tsy hitomany iny manahoana an’ity voankazo voararan’ny saha edena ?

    • 7 septembre 2009 à 02:37 | PAUVRE PEUPLE MALGACHE (#3116) répond à PAUVRE PEUPLE MALGACHE

      na maty aza tsy hisy hitomany iny no alevina aiza koa moa, ny frais andevenana aza tsy misy.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS