Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 15h42
 

Politique

Conjoncture politique

Le remaniement se précise

mardi 15 janvier 2008 | Alphonse M.
L’inamovible Ranjeva serait parmi les premiers à partir.

Un remaniement gouvernemental en vue de donner un second souffle au régime Ravalomanana semble inévitable après la défaite du TIM dans la capitale . Une alliance avec l’ancienne équipe dirigeante n’est pas à exclure.

Le remaniement du gouvernement du général Charles Rabemananjara se précise. Il pourrait intervenir dès ce week-end ou au début de la semaine prochaine, selon une source proche d’Ambohitsorohitra. Après la publication de cette information, aucun haut dirigeant n’a démenti l’imminence d’un remaniement gouvernemental. Suite à la défaite du parti présidentiel lors des dernières municipales dans la capitale, un remaniement semble inévitable en vue de donner un second souffle à l’équipe dirigeante. A l’heure actuelle, les noms des pressentis pour la prochaine équipe gouvernementale circulent déjà dans les coulisses.

D’après nos informations, l’équipe du général Charles Rabemananjara sera remanié de fond en comble en faisant une large place aux hommes en treillis. Le prochain gouvernement serait composé essentiellement par des colonels pour renforcer la lutte contre l’insécurité et le terrorisme. La création d’un poste de vice-premier serait même envisageable. On chuchote également le départ probable du ministre des Affaires étrangères Ranjeva Marcel, inamovible depuis l’accession de Ravalomanana Marc au pouvoir.

Retour de l’Arema ?

Selon les indiscrétions, les membres de l’ancien parti majoritaire seraient parmi la nouvelle équipe gouvernementale. Les grands ténors de l’Arema, qui n’étaient pas impliqués dans les conflits post-électoraux de 2002 seraient courtisés à l’heure actuelle. Bien que le déplacement du chef de l’Etat au pays de Nelson Mandela était à titre privé, tout laisse à penser que ceci s’incrit dans cette politique d’ouverture afin d’apaiser la tension. En effet, Ravalomanana aurait rencontré des hautes personnalités politiques reconnues mondialement.

Le nom de l’ancien premier ministre Pascal Rakotomavo et celui du conseiller spécial de Didier Ratsiraka, Nirina Andriamanerasoa sont souvent cités parmi les consultés. Reste à savoir s’ils ont le courage de travailler avec le régime actuel. Faut-il signaler que certaines personnes consultées pour le prochain gouvernement, ont décliné l’offre pour des raisons purement politique. Ces individus ont vivement critiqué la manière dont on gère le pays.

Les hauts responsables n’ont pas toute latitude et aucune de leur propre initiative pour gérer leur département n’est prise en compte. Visiblement, l’équipe dirigeante est actuellement à bout de souffle. Les nouvelles têtes sont vivement sollicitées afin de mieux piloter le... MAP.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS