Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 11 août 2022
Antananarivo | 07h55
 

Politique

Solution à la crise

La société civile rassemblée pour conduire la médiation

samedi 24 juillet 2010 | Bill

La Coordination nationale des organisations de la société civile (CNOSC) a officialisé sa naissance ce vendredi 23 juillet à l’espace Astauria à Antanimena. Comme dit dans une précédente livraison, la CNOSC regroupe pour l’instant donc, l’Alliance des OSC, la Coalition des OSC, le KMF-CNOE et il appelle encore les autres OSC à étoffer ses rangs. Ses deux grands objectifs sont d’une part la conduite de la médiation pour la sortie de crise et d’autre part, la préparation des travaux de réflexions pour la refondation dans le cadre de l’avènement de la 4e République. La CNOSC non plus ne veut pas partir de zéro car il y a déjà les acquis des différentes initiatives précédentes, soit au niveau des régions ou des districts et les « Teny Ifampierana » et autres Assises nationales, soit au niveau international pour dire les accords de Maputo ou d’Addis-Abeba.

Dépassant les divergences et les esprits partisans, les OSC ont finalement trouvé des termes de référence et le consensus au nom de l’intérêt supérieur de la nation vraisemblablement. Elles montrent un modèle de sagesse qui pour l’instant séduit, y compris des politiques et des observateurs qui ont un temps douté de cette capacité des OSC. Reste à savoir si la CNOSC est en mesure de mettre en place un organe ou un dispositif ayant force exécutoire. Car il faut admettre que le contrat de partenariat qui instaure les deux organes et définit les missions des deux organes exécutifs (le groupe national indépendant en charge de la médiation ou GNIM et l’Union des OSC pour les initiatives, actions et réflexions ayant trait aux démarches et procédures en vue de la refondation et l’avènement de 4e République), ne fait pas allusion à ce volet.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS