Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 17 août 2022
Antananarivo | 10h09
 

Politique

Elections du 20 mars 2010

La plateforme UDR présentera une liste unique

mercredi 20 janvier 2010 | Bill

Convaincues que des élections vont réellement se dérouler le 20 mars 2010, des formations politiques appartenant au regroupement Force du Changement se sont présentées devant la presse ce mardi 19 janvier. Ces associations et partis politiques se comportent comme si de rien n’était et que tout baigne et baignera dans l’huile et quelque part la pré-campagne était déjà lancée. 24 formations se sont alors prononcées sous l’étiquette ou la plateforme Union des Démocrates et des Républicains ou UDR. L’UDR sera présente dans toutes les circonscriptions électorales. L’UDR ne présentera alors qu’une seule liste par circonscription électorale.

Le président de l’UDR est l’ancien député TIM et ancien président de l’Assemblée nationale, Jean Lahiniriko, aujourd’hui vice président de la Haute autorité de transition (HAT). On relèvera parmi les formations membres de l’UDR, le PFM de Pierre Tsiranana, le MATSILO de Joseph Yoland et de Jean Théodore Ranjivason, l’AKFM Fanavaozana du pasteur Richard Andriamanjato, le PSDUM de Jean Lahiniriko et de Saina Michel, le VVSV de Daniel Ramaromisa, le Fanarenana de Heriniaina Razafimahefa (ancien du Grad Iloafo) mais aussi le Leader Fanilo, le KMMD. Bref, presque toutes des formations ou du moins des têtes bien connues pour avoir été membres du KMMR et anciens collaborateurs de Marc Ravalomanana, excepté le Leader Fanilo.

On notera que le RPSD de Voninahitsy Jean Eugène et le Tambatra de Pety Rakotoniaina ne semblent pas faire partie de l’UDR.

18 commentaires

Vos commentaires

  • 20 janvier 2010 à 09:20 | bemabema (#534)

    Ohatrany mahita MOMY mitsangana aho mahita an’i Drema richard sy ny tariny

    • 20 janvier 2010 à 09:58 | rabri (#2507) répond à bemabema

      Izay ihany no ady eo e : IZAY MITAMBATRA VATO.

      Pronostic : dans un mois au maximum, les 3 mouvances (= ALLIANCES INCESTUEUSES MDR !!!!), poussées par l’obsession du POUVOIR INDIVIDUEL, vont se disperser comme un château de sable emporté par la vague : IZAY MISARAKA FASIKA !!!!

    • 20 janvier 2010 à 11:44 | Zama (#3497) répond à rabri

      UDR VE ? UNION DES RENDRIKA = FOZAORANA

    • 20 janvier 2010 à 12:19 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Zama

      ZAMA

      "NOUS" devons nous féliciter du nouveau visage politique à MADAGASCAR.

      Petit à petit,les malgaches enterrent le "CULTE" de personnalité.

      Les partis politiques se réunissent par affinité pour un "PROJET" ou un "PROGRAMME DE GOUVERNANCE".

      TANT MIEUX POUR MADAGASCAR.

      Basile RAMAHEFARISOA

    • 20 janvier 2010 à 14:30 | par ci par la (#1470) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      bonjour,

      Monsieur BR, je serais bien content si seulement projet et programme de gouvernance il y a !

      Je suis opérateur économique, et franchement, on navigue à vue ici ! On ne voit que des promesses impossibles des quelques ministres en pré-campagne éléctorale !

      Vous dites qu’on est en train d’enterrer le culte de personnalité. Je dirais que c’est le contraire ! Tout tourne autour de Rajoelina ou de son ennemi juré Ra8 et rien d’autres ! Tous les Malgaches peuvent crever sinon !

      On a besoin d’une coalition d’entités neutres et intelligentes, pas de ces moutons de panurges !!!

      bien à vous.

    • 20 janvier 2010 à 16:39 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à par ci par la

      par ci par là

      - depuis longtemps, j’ai remarqué que vous êtes un opérateur économique.

      - Madagascar a traversé depuis son indépendance des situations politiques "INSTABLES" et "CAHOTEUSES",les opérateurs économiques nationaux inexistants sans faire allégeance au pouvoir en place,sans parler des pressions et des coups fourrés des "CHINOIS" ,des "KARANA" et par dessus tout de quelques "ZANATANY" se considérant toujours en terrain conquit.

      par ci par là,cette crise économique-financière est mondiale.Les pays riches commencent à comprendre que l’appât de gain n’est pas la solution viable parce qu’il y a aussi des êtres humains à préserver.Le coût social est plus élevé que le bénéfice à l’exportation.QUE tous les opérateurs économiques doivent travailler la main dans la main avec les "GOUVERNANTS",sans faire allégeance.

      Les opérateurs économiques ne se mêlent pas de la politique-politicienne mais de la politique économique avec les dirigeants et les syndicats des travailleurs.

      A+

      par ci par là.

      Basile RAMAHEFARISOA

  • 20 janvier 2010 à 09:38 | NOFY (#2225)

    Union des démocrates et des républicains ?AZA MITOMANY RANDRANA TSY MANENDRIKA NY TENA.
    SADY ZAO TSY MISY FIFIDIANANA ZANY EO E.

  • 20 janvier 2010 à 10:15 | mpitily (#1212)

    Cela ressemble trop au fameux "Firaisankinam-pirenena" du temps de Ravalo, c’est encore un coup tordu de Ratsirahonana et de ses acolytes dinosaures pour se donner de l’importance sur l’échiquier politique. Tant pis pour le TGV ! à quoi sert l’histoire si on n’en tire pas de leçons ?

    • 20 janvier 2010 à 23:40 | niry (#210) répond à mpitily

      Justemment ! On ne change pas les vieilles habitudes ! Tant que Ratsirahonana et Ndrema seront là dans le paysage politique malgache, les mêmes causes engendreront les mêmes effets.Tant qu’ils se raccrocheront aux wagons, Madagascar fera du surplace ou d’la marche arrière. Vivement qu’ils tirent leur révérence !

  • 20 janvier 2010 à 12:13 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    RPSD ????

    Voninahitsy jean eugène

    TAMBATRA ????

    Pety Rakotoniaina

    Je ne suis pas étonné de ne pas les voir (au sein) de l’U.D.R.

    attention à la mauvaise habitude du passé :

    "MIANDRY IZAY MAHARESY".

    Basile RAMAHEFARISOA

    • 20 janvier 2010 à 16:46 | mpitily (#1212) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Je salue le courage et l’honnêteté politiques du RPSD et du Tambatra.

      En fait, hormis le TGV, tous les autres partis de cette plateforme sont tout simplement des opportunistes et des "mpamadika palitao" professionnels (lâches) qui ont tout simplement peur de se présenter en leurs propres noms aux élections(présidentielle et législatives).

      Cette plateforme n’est qu’une occasion unique pour eux d’espérer d’obtenir qq sièges qu’ils vont chèrement monnayer au futur président de la république. Quelle bassesse d’esprit !

      De tels partis ne méritent tout simplement plus d’exister.

  • 20 janvier 2010 à 13:12 | GODONA (#3610)

    Mr Basile, vous êtes vraiment naif pour jeter des "fleurs" à ces fameux dino. Dé mihevitra ve ianao fa nouvel paysage politika milay zao miseho izao kanefa lé maimbo daholo no ao ??? Fantatro fa manana traikefa enao @ resaka toy ireny satria tao @ couloir du pouvoir taloha kanefa dé vendrana be lé fijerinao azy. Tongava oa enao aty @ tanana fa iresaka milamina tsika ary ho itanao ny tena mahazo ny vahoaka malagasy aty. Aza matahotra re fa efa tsy eo nge i ra8 e !! modia amin’izay raha mbola saky. Tongava mihaina ny fahoriana aty.

    • 20 janvier 2010 à 21:34 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à GODONA

      GODONA

      J’ai dans ma peau les problèmes des malgaches.Je n’ai pas à me "VANTER" pour dire ça.

      Sincèrement,GODONA,2009 est un espoir, pour moi,pour un "CHANGEMENT" à MADAGASCAR.Un jeune,comme aiment dire mes amis français,a osé affronter l’HOMME PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL de MADAGASCAR.

      Je n’aime pas ce commentaire,mais je dois me mettre à l’évidence.

      Je félicite RAJOELINA et MONJA de m’avoir fait ce cadeau d’espoir de changement ?Le reste, aux malgaches de saisir l’occasion de ce changement,par exemple, l’élection des Députés de Madagascar le 20 mars 2010.

      Par curiosité, GODONA,ce sont les "HERITIERS" de la première république en scène :

      MONJA,

      RESAMPA,

      RUFFINE,

      TSIRANANA,

      RAMAROSAONA etc.....

      ANDRIAMANJATO (fils)

  • 20 janvier 2010 à 13:39 | balita (#2555)

    Io no atao hoe FIVONDRONAN’NY BEANTITRA. Ireo daholo le mpitady seza nahatonga ny gasy ho leo politika.

    Izao izy fa mialokaloka ao ambadik’i Rajoelina daholo izy mianakavy nefa tsisy sahy milatsaka president ny repoblika akory

    • 20 janvier 2010 à 21:48 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à balita

      balita

      de vous à moi,

      je souhaiterais un "REGIME PARLEMENTAIRE"

      La majorité en décidera pour le pays.

      Basile RAMAHEFARISOA

    • 20 janvier 2010 à 23:46 | niry (#210) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Je m’insère dans votre discussion mais Madagascar a déjà expérimenté un régime parlementaire. Un fiasco total bien que remplit de bonnes intentions !! Ce n’est pas la bonne solution, il faut un homme (ou une femme) de poigne pour diriger le décollage dans un premier temps. Un peu comme Sarko dans cette France que vous chérissez tant, BR.

  • 20 janvier 2010 à 23:31 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Jean Lahiniriko , nous le connaissons et je me félicite que le leader fanilo
    ait pris ces distances (je ne suis pas leader fanilo)

    Et rabri et Ramahefarisoa d’applaudir alors que ce sont les plus virulents
    à ce que le ’passé’ ne revienne plus

    En fait la question (si vraiment election il y aura) est celle ci

    Jusqu’ou cette UDR va entrainer Madagasikara si elle est majoritaire ???

    Et si , dans ce cas , Lahiniriko élu premier ministre s’empresse de dégager
    radomelina pour avoir les coudées franches ???

    Pour l’instant on na pas encore entendu Rolland Ratsiraka ni Vononahitsy

    Ceux qui sous estiment le RPSD de Vononahitsy devraient se méfier ?

    Mais dites moi :

    ET RADOMELINA DANS TOUT CA IL EST OU ET AVEC QUI ???

    • 21 janvier 2010 à 00:34 | niry (#210) répond à Rakotoasitera Fidy

      Excellente question.
      Il se fait phagocyter, gober, dépasser sur sa droite tout doucement mais simplement. l’UDR se positionne et veut obtenir une certaine crédibilité, un pouvoir officiel (car jusqu’à maintenant ce ne sont que des seconds couteaux, compagnons de lutte -"forces du changement"", membres de la HAT, peut être mais sans existence, ni poids politique). Une fois qu’ils auront ce pouvoir, les affaires officielles reprendront avec à la clé, un exécutif et un législatif à leur pied.
      Le paysage politique se remodèle lentement, se désagglutine et se réagglutine et tout le monde attend le feu vert de Jean Ping.

      Cependant, il n’y aura pas d’élections le 20 mars 2010...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS