Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 11 août 2022
Antananarivo | 08h22
 

Politique

Accords de Maputo et d’Addis-Abeba

La mouvance Zafy Albert en conclave au Carlton

mercredi 18 novembre 2009 | Bill

La mouvance Zafy Albert a réuni le mardi 17 novembre au Carlton quelque 450 personnes issues des différentes formations qui la composent. L’initiative semble revenir aux entités qui composent la mouvance car dans l’assistance la présence du Pr. Zafy Albert, du Dr. Emmanuel Rakotovahiny, de Pierrot Rajaonarivelo a été fort remarquée. Le motif de cette réunion à huis clos a été selon les membres de la délégation qui ont participé aux différentes rencontres à l’extérieur, d’expliquer les tenants et aboutissants des accords conclus à Maputo et à Addis-Abeba. Faute de pouvoir s’adresser à la population de toute l’île comme il l’a toujours demandé depuis la conclusion des accords de Maputo, Zafy Albert a laissé cette fois l’initiative à la délégation qu’il a conduite, sachant que lui a déjà été désigné comme président de la Commission nationale de Réconciliation (CNR).

Faut-il rappeler que le chef de file de la mouvance Zafy Albert a réclamé le même traitement que Andry Rajoelina, lui aussi chef de file de sa mouvance aussitôt de retour de Maputo I, mais que les autorités des stations radio et télé publiques le lui ont refusé ? Alors que le professeur réclamait un passage en direct pour éviter tout risque de censure, les responsables de stations publiques se sont réfugiés derrière une proposition de diffusion d’un message préenregistré. Le ministre de la Haute Autorité de Transition (HAT) de l’époque, n’a pas bougé le petit doigt sur la question. Le chef de file Andry Rajoelina lui non plus n’a pipé mot.

Les relations entre les deux chefs de file se sont encore détériorées quand Zafy Albert s’est retrouvé devant les portails clos de l’immeuble de verre du Sénat à Anosy et n’a donné aucune suite à la lettre dans laquelle il demandait à le rencontrer pour discuter de la mise en œuvre des accords et charte de Maputo. Mais tout cela n’a pas empêché « le Prof » comme ils le disent, de poursuivre les négociations et de prôner la réconciliation nationale.

Lors de cette rencontre du Carlton de ce mardi 17 novembre donc, la mouvance Zafy a davantage expliqué le processus depuis les rencontres de l’Ambassade du Sénégal, en passant par le Carlton puis Maputo et dernièrement celle d’Addis-Abeba aux membres de la mouvance. Ce mercredi 18 novembre, le Pr. Zafy Albert accueillera des représentants de sa mouvance qui sont issus des régions et districts. Sans doute que ce sera l’occasion d’échanges plus appropriés dans le sens du processus de réconciliation nationale qu’il a la charge de présider.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS