Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 26 novembre 2022
Antananarivo | 20h34
 

Divers

Fort-Dauphin

La fin du gel foncier

mardi 30 octobre 2007 | Alphonse M.

Au moment de l’implantation du projet QMM (Qit Minerals Madagascar), la région de l’Anosy, par le biais d’un arrêté, a gelé toutes les opérations foncières et domaniales dans la ville de Fort-Dauphin et ses environs depuis le 11 novembre 2005. Le but de cette décision, selon certains responsables, est de laisser le champ libre à ce projet de choisir les terrains jugés utiles pour ses besoins. Des terrains domaniaux et appartenant à des privés ont été « confisqués » dont certains ont été indemnisés correctement mais d’autres ne cessent de hausser le ton. Depuis le début de cette année, l’arrêté régional n° 16 en date du 11 novembre 2005 portant suspension des transactions en matière foncière et domaniale a été abrogé. Désormais, après la levée de ce gel, les transactions foncières et domaniales sont possibles dans la commune de Soanierana, Mandromodromotra, Manambaro, Ampasy Nahampoina, Mahatalaky et Fort-Dauphin. Un ouf de soulagement de la population locale dont certaines demandes sont en souffrance depuis plusieurs mois, voire des années. Toutefois, cet arrêté régional a précisé que les zones d’investissement touristiques telles que Libanona, Lokaro, Baie d’Antaly, Andohaela ne sont pas concernées. Toutes demandes concernant ces zones à vocation touristiques nécessitent une consultation préalable au niveau des responsables de la région, du PIC (Pôle Intégré de la Croissance) et ceux de la direction régionale des Eaux et forêts. A noter que la spéculation foncière bat son plein dans la région de Fort-Dauphin. C’est la loi de l’offre et de la demande.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS