Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 8 août 2022
Antananarivo | 12h38
 

Editorial

La fête des morts-vivants

samedi 2 novembre 2013 | Patrick A.

Ce qu’on appelle la communauté internationale (des pays qui, si l’on en croit l’actualité, passent en fait leur temps à s’espionner et à se voler des secrets industriels) et la plupart de ceux que l’on appelle les parties prenantes malgaches (c’est à dire les quelques gusses qui se sont invectivés pour la conquête, la défense ou la reconquête de fauteuils dorés dans le but non pas de servir le pays, mais de le piller, d’abord pour leur propre profit et accessoirement pour acheter ensuite les voix des électeurs), tous ceux là donc font mine d’être contents. Après cinq ans de crise, ils ont réussi à tenir des élections sans que personne ne demande à haute voix : c’est de la faute de qui, le fait qu’un scrutin n’ait eu lieu que maintenant ?

Si on regarde chacun des mois des quatre premières années de cette crise, quelle bonne raison empêchait de se mettre d’accord pour décider de tenir des élections qui n’auraient sans doute pas été pire que celles que l’on vient d’avoir ?

Heureusement pour ce beau monde, personne n’a vraiment les moyens de poser à haute voix ces questions qui dérangent. Personne n’osera critiquer le mora mora des vazaha, le suivisme des mpitarika. En tout cas, certainement pas les cinq ou six gars que j’ai aperçu profiter du week-end dans les alentours de Tana, en devisant tranquillement tout en marchant au bord de la route. Particularité de ce petit groupe : ils arboraient tous des tee-shirts flambants neufs, dont la blancheur était étincelante. On se serait cru dans une pub pour la lessive Bonux. Petite particularité intéressante cependant : ç’aurait était une pub pour Bonux Couleur, car représentés dans le groupe il y avait :
- le tee-shirt arborant le visage de Camille Vital et le numéro 10 dans le dos qui fait penser à un Pelé (et non pas à quatre tondus),
- le tee-shirt immortalisant le sourire Colgate d’Hery Rajaonarimampianina (plus je le vois, plus je me dis qu’il serait extraordinaire que celui-là puisse devenir un président ordinaire, quoi que puisse en laisser penser ce photomontage),
- le tee-shirt où les marques orange vif font paraître un peu pâle le visage d’Edgard Razafindravahy (à l’instar de son score, serais-je tenté de dire),
- le tee-shirt où le bleu qui se veut ciel d’Hajo Andrianainarivelo apparaît désormais plus terne que radieux,
- et même, car le groupe était vraiment œucuménique, le tee-shirt de Jean Louis Robinson, que son photographe, contrairement aux autres, n’avait pas réussi à faire sourire, ce qui fait que son portrait reflète peut-être son opinion par rapport à son score.

(Vu sur Facebook)

Je vous laisse supputer si les tee-shirts étaient portés avec conviction. Ce qui est sûr, c’est qu’au vu des ratios entre nombre de voix effectivement obtenues et nombre de tee-shirts distribués, il est quasi certain qu’aucun candidat ne pavoise. Le moins frustré des candidats est peut-être le dénommé Dadafara, que le rose à lèvres un peu trop visible sur ses affiches n’a pas empêché de faire quasiment le double du score d’un Monja Roindefo, ex-Premier ministre (j’allais écrire ex-Premier sinistre au vu de l’apparence de ses affiches).

L’honnêteté oblige à reconnaître que les partisans du « ni, ni » dont je fais partie ne font nullement exception : nous devons admettre avoir pris une baffe. Mais au vu des scores que risquent d’obtenir les « gagnants » supposés, et au vu des perspectives de report des voix, les qualifiés au second tour ont des allures de morts-vivants. Bien en peine d’empêcher leurs partisans de continuer, comme ils l’avaient fait pendant ces cinq ans, d’utiliser des noms d’oiseaux (ou de bovidés, de crustacés ou de tout autre animal) pour qualifier tous ceux qui ont le malheur de ne pas penser tout à fait comme eux, ils auront bien du mal à rassembler. Le gagnant du second tour risque fort de ressembler à un zombie…

Mais rassurez vous, le prochain Halloween, ce n’est que l’année prochaine…

En attendant, bonne fin de week-end.

63 commentaires

Vos commentaires

  • 2 novembre 2013 à 10:24 | Sabrina (#4247)

    Comment ça, tu oses critiquer le T-shirt de Robinson ?
    Mais ça va pas bien dans ta tête....

  • 2 novembre 2013 à 10:32 | poiuyt (#584)

    si le 2è tour est JLRR vs Hery , les mobiles viendront en majorité respectivement du coeur, et pour l’autre du mince gain ponctuel qu’on n’est pas obligé d’honorer l’instant venu. Car pour le quidam, va-t-il voter pour Ra8 ou pour un inconnu ? en général, il prend la solution de ... facilité : ne pas aller vers un inconnu vecteur des récents déboires

    dommage que (selon vous) JLRR ne soit pas plus avenant

    • 2 novembre 2013 à 14:56 | hrrys (#5836) répond à poiuyt

      la campagne électorale pour le 2é tour sera forcement axée aux actes de dénigrement tels:voulez-vous rester dans l’insécurité ?

    • 2 novembre 2013 à 14:59 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      ou voulez-vous le retour d’un dictateur ?

    • 2 novembre 2013 à 21:53 | manantena fa niova (#4971) répond à hrrys

      Je regrette mais je dois vous remettre ici ce que je vous ai déjà répondu dans le "communiqué du Pr Ranjeva, à cause votre NI...NI

      Mauvaise analyse !

      Le choix de JLR est avisé du fait qu’il n’a jamais trempé, de près ou de loin, dans ce « tetezamita » vomi par le peuple, alors qu’il n’était plus ministre en 2009.

      Et un Rajemison ou autres, vus comme des traîtres à Ravalo, n’aurait jamais eu l’aval de la base. Il ne pouvait pas, non plus, désigner quelqu’un de sa mouvance obligé d’accepter le partage impartial soutenu par la CI, pour ne pas rester sur la touche.

      Dr Robinson is the right ma at the right place.
      - Il n’est pas un inconnu pour le peuple qui n’oublie pas ses CSB2 détruits durant le pouvoir de ces putschistes du bling bling avec leur hôpitaux manarapenitra, des stades et coliséum contre des écoles...
      - il prône le retour des exilés politiques dont Ravalomanana
      - il reconnaît être soutenu par Ravalomanana, mais il n’est pas Ravalomanana. Le prendre pour une marionnette n’est que le fruit de l’imagination de foza qui ne lui trouve pas d’autre critique.
      - bien que remercié en tant que ministre, il est redevenu simple médecin, et n’a pas réagi comme les Zazah, Rajemison ou Radavidson...

      Que n’importe lequel de ces candidats putschistes se mesure avec JLR au 2ème tour, et le vote sanction du putsch sera encore plus fort ! Il n’y a jamais eu de report de voix à Mada (tsy tia mpanao polifika ny Gasy !).

      Un DJ mégalo et sans trop de cervelle ne peut chercher un candidat parmi les partisans du NI..NI qui l’ont beaucoup aidé à écarter Ra8 et qui aurait pu vraiment se mesurer au Dr JLR. Heureusement que le conseiller de « domelina » n’y a pas pensé, car, pour nous, ce ne sont que de lâches pseudo-intellos qui ne se sont même pas ravisés devant les actes de terrorisme du LUNDI NOIR + le 07 février, pour prévoir la conséquence désastreuse de tels actes. Bref, VOUS les PRO-NI..NI, approuvent n’importe quel moyen pour justifier la fin.

      Nous étions dans la rue en 72 et 91, mais comparer ces mouvements populaires aux actes des terroristes de 2009 relève de la pure mauvaise foi.

    • 2 novembre 2013 à 22:07 | hrrys (#5836) répond à manantena fa niova

      JLR aura-t-il la popularité ou l’électorat de R8 ?La reponse est non.Unex au pouvoir qui parlera aux peuples ?R8 ?JLR ?

    • 2 novembre 2013 à 23:36 | niry (#210) répond à hrrys

      Et BAM Patrick ! une grosse baffe dans la tronche à tous les supporters du TSZRRRRR !! Une baffe à vous , à Tonton Georges et Communauté internationale comprise ! Vous l’aviez votre TSRZZ au départ des élections, vous vous gargarisiez d’un "tout sauf ZRRR".. mais chassez le naturel et il revient au galop ! On vous le rappelait depuis le début, tenina foana fa é é é ! Tout revient forcément au 2 voire 4 autres protagonistes de cette affaire, que ce soit par eux-même ou par leur poulain interposé. Une victoire du TSZRRrr aurait fait émergé des personnalités neutre comme Sarah ou autre.. hélàs !! Le peuple à majorité silencieuse tranche dans le vif et veut un retour sur le ring des 2 protagonnistes. On veut un combat par KO ! Et on l’aura !!

  • 2 novembre 2013 à 10:47 | vatomena (#7547)

    Allons plus loin ..C’est le pays tout entier qui est devenu Zombie !
    On erre dans les rues ,les campagnes . On a peur du dahalo . On a faim /.On cherche un emploi / On se vet de guenilles /On tape ,on cogne pour un ariary ! On vote sans savoir

    • 2 novembre 2013 à 12:43 | zaka (#1418) répond à vatomena

      - Voilà une chronique qui résume très bien la situation politique actuelle de Madagascar. Une élection mal fagotée comme le disait Ndimby,, élection décidée à la va vite, une organisation plus que médiocre. Les résultats seront probablement très peu crédibles .
      - Etant donné que les malgaches n’ont droit à chaque énoncé des résultats partiels qu’à un aperçu « non validé », cette notion de « non validé » permettrait d’anticiper sur une possible « validation » après correction et manipulations plus que douteuses. Faites confiance à la CENIT, et à ses dirigeants,,dont Béatrice dont la voix est fluette, mais les intentions laissent à désirer.
      Dans tous les cas de figure, cette élection malgache n’est qu’une farce grotesque dont les malgaches eux mêmes seront les premières victimes.

  • 2 novembre 2013 à 11:13 | da fily (#2745)

    Holà ! bien le bonjour à la faune de M-T,

    eh ben force est de constater de prime abord que j’eus à moitié tord (voir pas raison à 100%) , car d’élections je n’aurais pas mis un kopeck pour qu’elles aient enfin lieu ! les plus anciens d’ici sauront apprécier mon opinion à ce sujet (quoique depuis 4 ans, il aura fallut mettre un terme à ce statu quo qui s’apparente à des sables mouvants).

    Mais là les aminches, voir mister JLR caracoler en tête (tout de même il faut le souligner) et savoir les 2 H d’en face le talonner, moi je vous dis au 2ème tour il risque d’y avoir du sport, si nous persistons dans la même tendance ! las d’avoir été berné, balloté, leurré, vaseliner à outrance à coups de boutoirs sémantiques, rincé (même à l’oeil) ou flatté comme une put.ain qu’on paye, le peuple a dit : "allez vous faire voir chez Papadopoulos, et on verra bien ce qu’on va enfin voir nom d’une urne pleine ou bourse (vide !)" Mais que ce scrutin vienne à refléter , même à minima, l’opinion qui a eu du temps à se construire, n’est que justice en définitive. On pourra s’attendre à quelques manips de dessous les haricots (pas encore cuits je l’admets), mais le verdict tend à dessiner une tendance à la sanction tout bonnement ! et que dire si ze RA8 aurait eu le loisir à croiser le bulletin avec ze Dijéi !! Ouarff, je m’en gausse encore, et bien fait pour les zombies internationaux et autres cancrelats notoires qui s’improvisent politiques, je ne saurais le leur tirer la langue si d’aventure maître Robinson l’emportait ! un finish par ippon serait sans doute trop exiger... Mais bon le tatami est encore large, les qualifs sont loin d’être finies admettons-le !

    Du sport je serais pas le seul à en détecter la prochaine affiche, il n’est surtout pas acquis, que ce tortueux ( racine tordre !) et finaud de Hajo n’en vienne à y mettre sa poudre de perlimpinpin dans les rouages du sémillant et volubile Hery pour lui faire bien sentir l’envergure qu’il est en train de prendre ! sacré Hajo, déja sur les bancs de l’école, tu guettais dans quel camp il te fallait verser pour ne pas perdre la main ! la baguette de faiseur de roi n’est pas bien loin de ses grassouillettes pognes et si c’est le cas, nous allons assister à un règlement à l’amiable ou pas entre des clans tananariviens pour l’accession aux postes suprêmes prochains, celà augure, je vous l’accorde, encore des misères morales et intellectuelles pour ceux qui ont été saôulés par tout ce caravansérail de mauvais goût qui nous a plongé dans les affres du doute, du misérabilisme et de la malhonnêteté érigée en savoir-faire !

    que Patrick y aille de son opinion des "zombifiés" que nous sommes devenus, dans l’immense majorité, n’est qu’un clin d’oeil à cette fête qui n’est pas la notre d’halloween ( y en a qui croient au père Noel, d’autres préfèrent écouter les sorcières de tout poils et autres zombies putrides !)

    • 2 novembre 2013 à 11:51 | elena (#3066) répond à da fily

      Ah !la !la ! Trop fort !!!

      Soyons optimistes, soyons fous : après le zombie, la zumba !!!!

    • 2 novembre 2013 à 12:52 | Ayna (#1971) répond à da fily

      La bonne nouvelle de la journée c’est le come back ravageur de Da Fily sur MT !

    • 2 novembre 2013 à 13:16 | Mihaino (#1437) répond à elena

      Bonjour Elena,
      " Soyons optimistes ..." D’ accord avec vous malgré deux articles très ironiques de J.R parus sur Madagate ce matin sur lesquels j’ai réagi dans l’article de Bill de ce jour intitulé : "Des chiffres éloquents ".
      Les origines, les parcours personnels, les appartenances politiques etc,etc... VONT ENVENIMER notre vie politique à cette allure !
      Inutile de rappeler que des Présidents célèbres de grands Pays ont des origines venues d’ailleurs .
      Bon week-end

    • 2 novembre 2013 à 13:32 | manantena fa niova (#4971) répond à Ayna

      With u Ayna !

    • 2 novembre 2013 à 13:35 | manantena fa niova (#4971) répond à elena

      Mind !

      Pliz, see comment on "communiqué Pr Ranjeva.

    • 2 novembre 2013 à 13:56 | elena (#3066) répond à Mihaino

      Il ne faut pas prêter plus d’attention que ça à JR, il se dit journaliste d’investigation mais lui il essaie de remuer la MED (nouveau parti dans le macroscome politique de Madagascar) mais dans un seul sens, ce qui lui enlève toute crédibilité en tant que journaliste non-partisan. Donc Madagate c’est du Taim-bava orienté. Moi, je peux faire du taim-bava,je n’ai pas la prétention ni d’être une journaliste, ni d’être une politicienne,ni adhérente à un parti. Je suis comme la plupart d’entre nous, une citoyenne(parce que je vote) et donc un individu lambda qui a des convictions et puis je dirai : le taim-bava, ça soulage aussi !!!! mais on peut le faire avec élégance !
      Il ne faudra pas s’étonner que tous ces anathèmes soient lançés : il faut juste faire attention, quand un chien enragé est acculé, il peut encore mordre.
      Et c’est de bonne guerre.
      Ca sera de bonne guerre aussi que l’on ressorte tous les scandales financiers, judiciaires,fonciers.... qui ont émaillé cette transition. Pour qu’on sache bien à quoi s’attendre en faisant notre choix.

      Je signale au passage que Hery aussi est franc maçon. Et que Rajoelina est un double national

    • 2 novembre 2013 à 14:04 | elena (#3066) répond à manantena fa niova

      Bonjour Manantena : vu !
      Je passe de l’autre côté

    • 2 novembre 2013 à 14:26 | poiuyt (#584) répond à manantena fa niova

      cela semble augurer de beaux jours ; inch allah

    • 2 novembre 2013 à 18:32 | Mihaino (#1437) répond à elena

      Toujours avide de toutes les actus de notre Pays, je visite tous les sites et lis les médias comme tout citoyen ayant cette chance ....
      Notre indépendance et notre liberté de penser restent notre atout majeur sans tomber dans les diatribes habituelles de JR et de certains fanatiques adhérents des partis !
      Cordialement,

    • 2 novembre 2013 à 19:31 | DanBe (#2256) répond à elena

      Elena, la chaleur de ces élections vous ferait elle perdre la tête ?
      Vous nous aviez habitué à plus d’objectivité et de mesure, même partisanes...

      Vous écrivez : "Ca sera de bonne guerre aussi que l’on ressorte tous les scandales financiers, judiciaires,fonciers.... qui ont émaillé cette transition. Pour qu’on sache bien à quoi s’attendre en faisant notre choix."

      D’accord, mais alors il faudra aussi remonter objectivement plus loin, jusqu’à 2002 par exemple...

      Vous écrivez aussi : "Je signale au passage que Hery aussi est franc maçon. Et que Rajoelina est un double national"

      Je vous affirme, avec certitude, que Rajoelina n’a pas la double nationalité, c’est une légende ! Il est d’ailleurs actuellement interdit de séjour en france, par consigne de refus de visa au consulat... Est ce que l’on peut refuser l’accès de la france à un français ?
      Je vous informe, si vous ne le saviez pas (j’en doute) que Jean Louis Robinson est français... et aussi franc maçon, si si, je vous assure ! Savez vous aussi qu’il a été membre du parti socialiste français pendant de nombreuses années ?

      Ceci dit, cela n’enlève rien à ses qualités d’homme, que j’ai rencontré par le passé (quand il était ministre de la culture) et qui m’avais marqué très positivement.

      Restez objective, vous en étiez plus crédible...

      Bonne fin de week end.

    • 2 novembre 2013 à 19:55 | elena (#3066) répond à DanBe

      Danbe,
      Nous sommes partis avec Mihaino des écrits de Madagate, d’où mes commentaires puisque c’est JR qui parle de la francmaçonnerie de Robinson et sa nationalité française donc,vous ne m’apprenez rien.
      Quant à la double nationalité de Rajoelina, il me semble que son père était colonel dans l’armée française, non ? cette histoire de l’ambassade de France, je n’y crois pas trop.
      Et pourquoi me demander d’être objective ?Les anti-ravalo primaires sont-ils plus objectifs que moi ? Puisque nous avons des élections sous la main, fussent-elles les plus mal organisées possibles, laissons les gens voter selon leurs propres convictions.Nous commençons notre apprentissage de la démocratie et elle se construit petit à petit. Pour le moment,touchons du bois, le rejet de l’état de non droit se fait par les urnes, et c’est préférable pour le bien de tous que cela ne se fasse pas par la rue. Alors,réjouissons nous de la maturité des malgaches(ah !zut, je parle comme la CI, maintenant !!!!)

    • 2 novembre 2013 à 19:56 | DanBe (#2256) répond à da fily

      Bonsoir da fily

      Bon en résumé, vous vous étiez trompé…

      Quand on obtient 27% de 61% (passez mois les virgules et fluctuations quotidiennes) soit 16% de l’électorat, on ne « caracole pas en tête ». Surtout quand au moins 90% de ces voix ne viennent pas de vous, mais de votre sponsor.

      Mais vous avez raison, au deuxième tour, il va y avoir du sport !

      Vous pouvez vous gausser dans l’inconnue et l’irréel sur une confrontation Ra8/Rajoleina, on ne le saura jamais….

      Vous sauriez tirer la langue si d’aventure maître Robinson l’emportait ! Cela reste possible, mais pas gagné. Préparez et gardez votre langue au chaud, on ne sait jamais…

      Quand à Hajo, il va les négocier ferme ses 10%, car contrairement à JL Robinson, ces 10% là sont vraiment les siens. Plus que les 27% de JL Robinson qui sont en grande majorité à un autre.

      j’ai appris ce qu’était le Sophisme grace à vous, merci !

      Bon week end da fily

    • 2 novembre 2013 à 20:15 | DanBe (#2256) répond à elena

      Elena

      Je n’avais pas suivi vous cheminements…

      Mais je vous confirme, affirme et certifie que Andry Rajoelina n’a pas la nationalité française !
      Savez vous que tous les Malgaches nés avant 1960 sont tous nés français, inscrit dans un fichier quelque part la bas ? Donc, le colonel Rajoelina.
      Mais (je ne me rappelle plus trop en quelle année, vers 1995 ou 96) la france à un moment donné à demandé à tous les Malgaches nés avant 1960 de faire clairement la demande de nationalité. Beaucoup ne l’on pas fait, comme Ratsiraka, et je suppose que le Colonel Rajoelina ne l’a pas fait non plus. Andry étant trop jeune, il ne pouvait avoir la nationalité française que par ses parents, ce qui là aussi n’est pas automatique, mais doit être demandé…

      Pourquoi vous demander d’être objective ? Mais parce que j’appréciais beaucoup votre objectivité en tant que pro-Ravalomanana affichée justement ! Ce qui était rare sur ce forum et redonnait de la noblesse à votre cause.

      Avez vous vécu d’autres élections à Madagascar, pour dire que celles ci sont les plus mal organisées possibles ? J’en ai vécu beaucoup, et je peux vous garantire qu’elles sont pour le moment les plus fiables que l’on ai eu !

      Et oui ! Il faut laisser les gens voter selon leur envie (plutôt que conviction malheureusement) !

      Oui, la démocratie s’apprend, même si ce n’est pas pour moi un modèle idéal… Mais on n’ pas trouvé mieux !

      Enfin, tout à fais d’accord pour que l’Etat de droit à Madagascar se construise par les urnes et non par la rue.

      Bien cordialement

    • 2 novembre 2013 à 20:36 | elena (#3066) répond à DanBe

      Mais je suis tout à fait d’accord avec vous concernant l’organisation des élections, ma phrase "fussent-elles les plus mal organisées" est juste une figure de style,là où c’est encore plus intéressant c’est que pour l’avenir, on pourra faire encore mieux car on a vu, du moins la CENIT a pu voir où sont les couacs et pourra prévoir comment y remédier, et surtout en prenant en compte les critiques.
      Nous aurons encore une élection dans 5ans si tout va bien, là, le système sera bien rodé et les vrais partis renforcés et consolidés avec de bons programmes. Pour moi, la vraie période de transition légale, légitime commencera après les élections du 20 décembre.

    • 2 novembre 2013 à 21:33 | Isambilo (#4541) répond à DanBe

      Petit point d’histoire. La loi Lamine Gueye de Mai 1946 a fait de tous les indigènes de l’empire colonial français des citoyens à titre personnel (c’est pourquoi il y avait encore 2 collèges aux élections de 1947 et suivants). En 1960, ceux qui voulaient garder la nationalité française devaient le notifier par écrit. Ce que les plus malins ont fait , les moins malins ont demandé plus tard une réintégration.
      Il se peut très bien donc que le père d’Andry Rajoelina n’ait pas fait la démarche et donc le fils n’a pas la nationalité française. Ce qui ne rend pas impossible qu’il se soit réfugié à l’ambassade de France (parce qu’on n’a pas besoin d’avoir telle ou telle nationalité pour demander à se réfugier dans une ambassade, en choisissant quand même celle qui serait la plus accueillante.)
      Ramambazafy proclame qu’il a plus de 35 ans de journalisme derrière lui mais c’est un homme qui raisonne au raz des pâquerettes.Rappeler que Robinson est un métisse relève de la stupidité la plus totale. Il oublie que la race pure ne peut exister parce qu’une endogamie stricte pendant des générations conduit inévitablement à la dégénérescence. Un Malgache par définition est au moins un mélange de mongoloïde et de mélano-australoïde (en clair un peu des Philippines et un peu de la Nouvelle Guinée, un zeste d’arabe, de persan, d’indien, de bantou, de grec, etc). Il n’est pas à une monstruosité près le journaleux.

    • 3 novembre 2013 à 11:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino

      Content de lire :
      - "Elena",
      - "Mihaino’
      - et de l’article de JR dans Madagate.
      Beaucoup ne souhaitent pas lire mes "COPIER-COLLER",mais je suis dans l’obligation dans cette "HISTOIRE" de double Nationalité.
      Quelques personnalités politiques,économiques et sociaux Malgaches bénéficient de double ou triple nationalité.
      Une explication tirée de "GOOGLE" pourrait nous mettre d’accord,dans le calme.
      FRANCE/MADAGASCAR..même combat/même principe.
      - "En matière de double nationalité,==AUTORISATION==ne veut pas dire=="RECONNAISSANCE"==.
      - La majorité des Pays autorisant la "DOUBLE NATIONALITE",dont la France,ne la reconnaissent pas,c’est-à-dire qu’ils considèrent leurs concitoyens comme possédant,à un moment donné=une seule nationalité=
      Cela signifie que quelqu’un résidant dans un Pays en tant que "NATIONAL" (-faisant usage,par exemple de sa carte d’identité pour différentes formalités-),est traité comme tel et ne peut se prévaloir de son autre nationalité pour bénéficier,PAR EXEMPLE,des mesures plus avantageuses réservées aux étrangers.

      En France,si la double nationalité n’est pas inscrite dans le droit français,elle est ancrée dans une "TRADITION".
      ="LA FRANCE A TOUJOURS ACCEPTE LA DOUBLE NATIONALITE,COMME LE ROYAUME UNI".

      En ce qui concerne les services consulaires,la France en accorde l’accès à tous ses citoyens s’ils résident en tant que nationaux dans un Pays où se situe le Consulat.

      - "Selon le Master Nationaly Rule découlant de l’articmle 4 de la Conférence de la Haye de ==DROIT INTERNATIONAL PRIVE==,un Etat peut refuser la protection diplomatique à un de ses citoyens contre un autre Etat dont ce citoyen possède également la nationalité".

      Si un individu s’engage dans des activités =POLITIQUES ou MILITAIRES= dans un Pays dont il est citoyen,il le fait==EN RENONCANT==à l’assistance des autres Pays dont il est citoyen dans le cas où sa vie est menacée.

      Beaucoup des "MALGACHES" devraient observer cette dernière recommandation.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 3 novembre 2013 à 12:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à elena

      - "Elena",pour cette histoire de l’Ambassade de France,même si’ elle avait existé,"Andry Nirina RAJOELINA n’a pas à se justifier".Point barre !
      Il était sous la protection de "NONCE APOSTOLIQUE",à Madagascar, par le canal d’une "ATTACHEE D’AMBASSADE de FRANCE"à Madagascar.Point barre.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 3 novembre 2013 à 13:30 | da fily (#2745) répond à DanBe

      merci dan be, merci encore d’enfoncer la porte que j’ai entrouvert...

      Sophisme, il n’est point acquis que vous sachiez encore en faire bon usage, il vous manque un chouîa de distanciation, mais rien n’est perdu pour autant. Que j’eus tort ou raison, cela on s’en bat un peu les coquillettes et je garde encore un peu de lucidité pour le constater ma foi. Ce qui nous intéresse est ailleurs, et je vous emboîte le pas à travers vos chiffres, que vous voulez qu’ils soient têtus et beh pour cause : bien que ce soit 16% de cet électorat, ben que voulez-vous, c’est la réalité, je n’ai pas dit que JLR a obtenu le vote de la majorité du peuple, mais il caracole pour l’instant en tête de CEUX QUI ONT BIEN VOULU VOTER. Souffrez que ce soit juste très chère.

      Ce qu’il faut en fait retenir, est une éspèce de vote sanction qui tend à se dessiner, et cela pourra entériner l’idée (très malagasy je l’accorde) si d’aventure JLR sera en tête au 2nd tour, que le pouvoir bouté il y a de cela 4 ans, n’était pas si mauvais que ça, et que le peuple aujourd’hui se rend compte à quel point celui-ci qui est aux manettes, est positivement toxique... Ca c’est pas du pipeau. Les vassaux de la vague orange suprême sont, au final, perçu par le peuple comme des soudards opportunistes qui ont chevauché (je reste poli) l’espoir de tout un peuple qui est aux abois et aux abonnés absents depuis ces foutus 4 ans ! le retour de sabot de ce peuple qui ne peut que ruer à travers le scrutin, n’est que justice. Que ces élections soient plus la finalité de tout ce fatras, imposée par la CI et ses tentacules, n’importe plus actuellement, il est trop tard de toutes façons pour arrêter le locomotive électorale, le TGV lui-même doit se dire que le retour à la gare-départ, peut être envisagé.

      Que diego éructe qu’ll n’en veut pas de ces élections, qu’il se rassure, il n’est point le seul, mais y-a-t-il une autre manière d’arrêter ce mauvais match ? Sachant de toutes façons, que nous sommes complètement dépendant de toute la CI et qu’elle a daigné mettre ses moyens pour tenir ce scrutin qui semblait être une arlésienne. Ce qui va me chiffonner par contre, est que nous aurons ici et là, suite à de certains mécontentements inévitables inhérents aux verdict, des commentaires et avis qui seront assurément belliqueux envers cette CI qui a adoubé sans vergogne les nombreuses imperfections sorties par la CENIT. Le malagasy bon teint, dont je fais indécrottablement parti, verra plus de noirceur dans ces vazahas qui daignent s’occuper de nos oignons, que dans ses semblables prompts et disposés à manipuler, voir tricher pour qu’un tel soit éclipsé ou un autre propulsé ! ça aussi c’est du sûr. On a vu ce qu’a donné les dinika-santatra, la mayonnaise malgacho-malagasy ou encore les fivoriambe de tout et n’importe nawack !

      Je concluerai que si Lalao ou pire (ça dépend pour qui) Ra8 auraient pu être de ce scrutin, les carottes et les haricots hâtifs, seraient en ce moment pas seulement cuits, mais assurément lyophilisés par l’incandescence du vote massif qui aurait été en faveur des Ravalomanana ! N’a-t-on pas entendu ici et là, qu’à Mada, celui qui a été bouté hors du pouvoir et qui se repointe après une traversée du désert, obtient à nouveau les faveurs du peuple ?

  • 2 novembre 2013 à 11:46 | Isambilo (#4541)

    L’avenir politique de Madagascar repose sur des partis politiques comme les Verts.
    Enfin un parti politique normal : un projet de société, un programme assez cohérent (hélas, il manque la partie financement ou je n’ai réussi à la trouver), une structuration nationale et une dirigeante qui ne se prend pas pour Dieu le père.
    Les législatives seront un bon test pour ce parti prometteur.

    • 2 novembre 2013 à 16:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isambilo

      Le parti vert,c’est encore de l’utopie !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 2 novembre 2013 à 14:11 | leclercq (#4410)

    La fête des morts-vivants , retour des makabés et enfin ny famadiana ireo mpajaka bé miverina eto aminy seza eo ihany

  • 2 novembre 2013 à 16:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "JE NE SUIS PAS L’IDÉE DE PATRICK a".
    - "La fête des morts-vivants".
    C’est une sorte d’insulte envers les acteurs politiques Malgaches.
    Les morts-vivants sont,dans la culture populaire,des êtres morts qui continuent à se manifester.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 2 novembre 2013 à 18:09 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je n’ai pas changé de position depuis quatre ans et le 1er tour de l’élection présidentielle ne m’a pas fait changer d’avis encore moins de position vis-à-vis de la crise et de ce qu’elle signifie pour nous et notre pays sur le plan politique qu’économique.

    J’ai écrit la nuit du 25 octobre avant même que mes compatriotes allassent voter.....dans l’éditorial de " Boite à outils pour indécis" de Mr Patrick A. !

    Je ne suis pas un indécis. Je suis plutôt un homme de conviction. On ne m’apprendrait donc pas pour qui, pourquoi et comment voter. Mais cette élection de demain est une élection qui n’est pas faite pour les Malgaches, elle n’est pas faite pour Madagascar, c’est une élection de la SADC, de l’UA, de la CI et des pays qui nous l’ont imposé, des pays qui ont des intérêts divers dans notre pays, par conséquent :

    - je la REFUSE, mieux, je la REJETE.

    Une élection qui a lieu dans le pays doit être organisée par les politiciens et les institutions dudit pays. Et cette élection est uniquement pour le pays et son peuple et uniquement pour les intérêts intérieur et extérieur du pays, surtout les intérêts intérieurs du pays, donc de peuple. Une élection est avant tout une expression d’un peuple libre d’élire ses futurs dirigeants, mais elle est surtout l’expression de l’indépendance d’une Nation vis-à-vis des autres Nations. Par conséquent, la SADC, l’UA, la CI n’ont rien à faire, n’ont rien à décider dans nos élections, aucun pays, et crise ou pas, même des pays amis n’ont pas à se mêler de nos élections et de nos affaires internes, nous ne nous mêlons pas de leurs affaires me semble-t-il.....si la CI est désoeuvrée, elle n’a qu’à investir à 100% aux moyens Orients par exemple, qu’elle y envoie l’ex-président Mozambicain, il y sera plus utile qu’à Tana !!!

    C’est une élection qui va à l’encontre de ma conviction, de mon idéale. Elle n’est pas organisée par mon pays, mes compatriotes politiciens même s’ils sont mauvais. Pire, cette élection marginalise, transforme nos politiciens en pantin, mieux encore nous venons d’assister tout au long de la campagne électorale la main mise des financiers sur les candidats. Il est donc illusoire d’espérer et de crier ici et là que cette élection, spécifiquement cette élection sortirait le pays de la crise qui le frappe depuis quatre ans.

    C’est un simulacre élection. C’est une élection piège à C.... Ce ne serait pas une élection juste, ni fiable et encore moins incontestable. Et ceci à plusieurs titres :

    - UN, c’est une élection que la SADC, la l’UA et la CI à travers leur représentant comme l’ex-président Mozambicain et cette dame Samoura quelque chose, ont imposé au pays ;

    - DEUX, le pouvoir et les institutions qui supervisent cette élection ne sont pas légitimes ;

    - TROIS, quoi qu’on en dise et quoi qu’on en pense, le président élu sera mal élu. Elle ou il aurait été élu par un peuple dispersé, divisé, pas du tout apaisé parce que nous avons encore de compte à régler à nos passés récents, 2002- 2013. Par conséquent, le pays sera ingouvernable.

    Quelques exemples.

    Qu’est-ce qu’on entend ici et là depuis quelques jours ? Que le candidat soutenu par le couple Ravalomanana, élu, va faire revenir l’ex-président dans le pays, c’est un droit. Mieux, il va nommer Mme Ravalomanana son PM, c’est son choix et cela lui regarde. Mais en face, vous avez aussi un candidat qui nommerait Rajoelina PM s’il est élu. Et les autres ? Ils ne disent rien, mais si Ravalomanana est toujours en exil jusqu’à aujourd’hui ce n’est pas tout à fait le fruit d’un hasard il me semble.

    Advenant que l’élection aille jusqu’au bout, élu, une femme ou homme, elle ou il va se trouver avec un pays divisé, exaspéré, irrité et surtout fatigué de quatre années de crise :

    - il n’y a pas une certitude que le nouvel élu aura, un, la légitimité tant recherchée, deux, la majorité pour gouverner le pays, et trois, elle ou il va se retrouver avec les caisses de l’État vides.

    Avec une telle perspective, comment peut-on affirmer que cette élection représente de l’ESPOIR pour le pays et le peuple MALGACHE ?

    Madagascar ne sera jamais gouvernable que lorsque sa classe politique le décide. Et cette classe politique est divisée, parce que des politiciens sont achetés, le pays est ainsi condamné parce qu’il est ingouvernable. Et réunir afin de responsabiliser nos politiciens et notre classe politique et les élites du pays n’a jamais été dans l’agenda de la délégation de la CI.

    Personnellement je ne sais pas comment remercier :

    - Mr Ratsiraka, Zafy et les politiciens qui sont de même avis qu’eux, qui ont essayé de freiner cette élection. Ils nous ont surtout présenté d’autres alternatives de sortie de crise. Ils auront sans doute rendez-vous avec Madagascar, et peut-être même dès demain.

    Cette élection ressemble plutôt, politiquement, à un suicide collectif. Vous avez devant vous le candidat de Mr Ravalomanana et les candidats issus de putsch de 2009 qui sont tous des acteurs politiques de crise de 2002-2009. Des gens qui ne s’aiment pas, qui se tirent dessus politiquement et même plus, depuis 11 ans et vous pensez que ces mème TYPES de personne sont prêts à gouverner ensemble leur pays le lendemain de résultat de cette élection alors même qu’ils ne sont jamais fait la paix ?

    Il faut vraiment être en état de détresse intellectuelle ou bêtement naïf, complice et clanique pour le croire.

    C’est une forme détresse intellectuel de vouloir éduquer les électrices et électeurs en constatant qu’on a injustement mis à la disposition de ces citoyens dont la plupart sont honnêtes, des processus électoraux inconnus, n’inspire pas confiance. De plus, en face, on a des candidats mystérieux les uns les autres, dans une telle condition comment fait-on pour voter autrement que d’éliminer les candidats qu’on déteste et surtout d’une manière clanique ? On nous a mi en orbite une élection de division et de régression.

    Les Malgaches ne vont pas voter pour quelqu’un, pour quelque chose, les Malgaches ne vont pas voter parce qu’ils espèrent quelque chose. Ils vont voter parce que majoritairement, ils sont en colère. Une élection doit être avant tout l’expression d’une ESPOIRE, aucunement une expression d’une COLÈRE. En aucun cas, on ne doit pas voter CONTRE quelque chose, un vote doit être un vote d’adhésion à quelque chose, un programme, un espoir de changement par exemple. Mais comment voter pour quelque chose, espérer quelque chose et par conviction quand vous avez en face de vous un pouvoir illégal et des politiciens et des élites du pays qui sont incapables d’admettre depuis quatre ans que c’est mal de laisser une vacance, même une journée à la tête de l’État ! Hier encore, les lycéens français sont descendus dans la rue, ensemble parce que l’une deux, d’après eux, est victime d’injustice de l’État de leur pays. Madagascar a été dirigé par un pouvoir illégal depuis quatre ans et la majorité des hommes forts de ce pouvoir illégal sollicite vos votes compatriotes.

    Hypocrite les gens qui osent sincèrement dire que demain, ils vont voter pour un candidat et ses programmes, personne n’a de programmes politique et économique, alors :

    - au mieux, on va voter pour mettre fin à la crise, mais justement, on s’y prend mal. On ne peut mettre fin à une crise qu’en mettant en évidence les origines de ladite crise pour ainsi les traiter. Bien évidemment l’objectif à court moyen et à long terme est de doter le pays des élus légitimes afin de stabiliser et de rendre le pays gouvernable. L’objectif est donc de retrouver une stabilité politique afin de mieux développer le pays.

    Sérieusement, est-ce que Madagascar, qui se trouve dans une crise institutionnelle et un désordre politique indescriptible depuis quatre ans, ce qui veut dire que les institutions et le pouvoir qui organisent ces élections souffrent de légitimité à tout le niveau depuis quatre ans, serait par miracle, capable d’organiser des élections qui seraient :

    - fiables, respectables et acceptables ? Nous le serons dans peu de temps, patientons.

    Bonne route à tous ( toutes) les citoyens malgaches, courageux, optimistes et qui espèrent bien accomplir leur devoir de citoyen dans le calme et sérénité. J’espère pour vous et pour nous tous que la fin de la crise se trouverait au bout de cette élection. Si cette élection mettait fin à la crise, je ne verserais pas une seule larme.

    Mais combien des Malgaches vont-ils voter par amour véritable envers leur pays ? Autrement dit, combien sont ceux qui souhaitent sincèrement la fin de cette crise ?

    Et combien font confiance et vont-ils voter par conviction, par idéologie et surtout par estime envers le processus que les dirigeants actuels ont mi en place à leurs dispositions, avec l’aide précieux de la SADC, l’UA et la CI enfin d’accomplir leur devoir de citoyen ? Nous le saurons aussi dans peu de temps, notamment les jours qui suivront l’annonce des résultats du 1er tour.

    Serait-il possible d’obtenir des résultats fiables et acceptables d’une élection organisée par des institutions et dirigeants peu fiables et qui ne jouissent absolument pas de légitimité ? Nous le saurons dans peu de temps.

    Les hommes forts de la transition accepteront-ils leurs défaites, un, et deux, les vaincus, les amis de Ravalomanana ou les hommes forts de la transition, seront-ils prêts à gouverner ensemble ? Et trois, l’heureux élu aura-t-il (elle) tout simplement l’intelligence politique de réunir autour de lui une majorité pour gouverner le pays ?

    C’est fondamental de penser et de questionner ce qui pourrait bien se passer après les élections ! Tout le monde semble oublier le sens et l’objectif à atteindre à travers une élection dans notre pays qui est à mon sens :

    - élire une personne pour diriger le pays et des femmes et des hommes pour gouverner la Nation. À travers cette élection, auriez-vous des élus qui vont pouvoir gouverner votre pays en toute quiétude ?

    Premier problème, avec quels partis politiques ? Deuxième problème, sans parti solide derrière lui, aucun homme politique malgache ne pourrait gouverner et donc d’imposer la stabilité dans le pays, aucun. Je ne plombe pas l’ambiance, mais :

    - Non seulement les caisses de l’État malgaches sont vides, tout le monde le sait, mais en plus les élus seront mal élus.

    Je ne peux qu’être d’accord avec les conseils de nos amis journalistes ici même, mais cela s’arrête là. Nos journalistes sont comme la majorité de nos politiciens et de nos élites :

    - ils pensent que notre pays va retrouver la stabilité politique et donc le développement à travers une élection qu’ils savent trop bien mal organisé et donc risque de connaitre de camouflage de tout part et de plus, qui ne le sait pas encore que cette élection nous est imposée par la SADC, l’UA et la CI.

    Souhaitons que les élections se passent dans le calme. Il y a une chance, une toute petite chance, minime, que les élections se passeraient bien. Mais quel cynisme de la part de nos élites :

    - cette élection n’est qu’une dépravation morale de notre Nation. Cette élection résulte de la passivité et du laxisme de nos politiciens ainsi que de l’irresponsabilité de nos élites et de la classe dirigeante. C’est une élection de la honte. C’est un étalage de perversité de nos élites. C’est une élection qui ressemble fort bien, ni plus ni moins, à une débauche, de l’obscénité et de libertinage intellectuel.

  • 2 novembre 2013 à 18:11 | diego (#531)

    Bonjour,

    Mr Joaquim Chissano nous a appris que la crise institutionnelle de quatre années que les putschistes et leurs souteneurs ont imposées a semble-t-il affecté la vie publique, sociale et économique de la Grande Ile...ahhhh, heureusement qu’il est là Chissano pour nous l’apprendre !

    Qui peut contredire le GOUVERNEUR GÉNÉRAL de Madagascar à la personne de Mister Chissano ? Qui ?

    N’est-il pas normal que le gouverneur de Madagascar depuis quatre ans s’adresse à son peuple la veille d’une élection qu’il a lui-même organisée avec panache et intelligence !

    Il reste à ce Monsieur, de vous imposer, à vous citoyens Malgaches, la paix et la stabilité dans notre pays après cette élection. Je dis à vous, à vous qui avez accepté, souhaité absolument la tenu de cette élection dont vous savez pertinemment que c’est une élection qui nous divise, une élection qui divisera notre pays. C’est une élection organisée par Mr Chissano et ses acolytes avec l’appuie de la SADC, de l’UA et la CI. Une élection qui n’aurait jamais vu le jour sans la fracture, la guerre fratricide, la division au sein de la classe politique malgache. Sans la division et la profonde fracture ethnicopolitique économique au sein de nos leaders politiques et de notre société même :

    - c’est une élection de tout le danger parce que c’est une élection qui nous divisera, une élection de régression de la société malgache. C’est une élection de la honte.

    Madagascar a trois ex-présidents, bien vivants, mais voilà que la classe politique, les élites du pays sont, un, condamné depuis quatre années à supporter un ex-DJ que personne n’a élu, et deux, la veille d’une élection, vous devez et nous avec vous :

    - supporter la déclaration de ce Monsieur qui ne connait rien sur mes ancêtres, ni comment nous enterrer nos morts. Un ex-président soit-il et à ce titre je lui dois respect, mais je ne reconnais AUCUNE espèce d’AUTORITÉ morale ou politique venant de ce Monsieur.

    Après plus de 50 ans d’indépendance, et voilà qu’un ex-président Mozambicain qui vient vous faire la morale :

    - que demain serait un grand jour dans l’histoire de Madagascar, etc.....

    Après cette élection, il viendra aussi pour vous dire comment aimer votre président nouvellement élu. Et que la véritable démocratie, Madagascar l’aurez découvert avec :

    - Mr Chissano et ses amis !

    • 2 novembre 2013 à 19:19 | DanBe (#2256) répond à diego

      Bonsoir Diego
      2 300 mots
      13 600 caractères
      Un roman !
      On voit que cela faisait longtemps que vous ne vous étiez pas répandu sur le forum…
      Pour nous dire quoi ?
      La même chose, mais brodée différemment…
      J’attends toujours votre solution, concrète, qui pouvais éviter cette élection ???? Mais attention CONCRETE, pas délirante et inapplicable...
      Si la CI n’était pas intervenue fermement, on aurait fait des élections dans 10 ans peut être… Et en attendant, qui aurait pu déloger le pouvoir en place ???? Personne !
      Donc, sans ces élections que vous rejetez, on partait pour 10 ans de transition….
      Mais c’est vrai que dans les nuages, la vie est moins douloureuse qu’au Pays… Alors on peut confortablement faire des théories, on a le temps.

    • 2 novembre 2013 à 20:20 | hrrys (#5836) répond à diego

      bonjour à vous Diego,il y avait bel et bien des élections organisées par nos politicards (en 1993,2006,2002)mais nos élus

    • 2 novembre 2013 à 20:26 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      unex arrivé au pouvoir ont fait fi de votre lois économiques(libre concurrence,repartition des richesses..)et sociales,alors

    • 2 novembre 2013 à 21:49 | Isambilo (#4541) répond à hrrys

      Je comprends le désarroi de Diego mais y-avait-il une autre solution avec les clowns qui sont actuellement au pouvoir ? Ils n’y ont pas intérêt et c’est parce que la CI les a menacés sur leurs biens mal acquis planqués à l’étranger qu’ils ont été obligés d’accepter ces élections.
      Attendre que toutes les conditions soient réunies pour organiser des élections est illusoire.Nous n’avons jamais eu des élections acceptables y compris sous la période coloniale.
      je ne crois pas que Robinson soit une simple marionnette. Il peut très bien manoeuvrer pour que Ravalomanana prolonge son séjour à l’étranger. Et puis, surtout, Ravalomanana n’a pas besoin d’être physiquement dans le pays pour agir s’il le veut. Il continue à percevoir les revenus de la vanille par exemple.
      La constitution actuelle ne lui permet pas de nommer Lalao Ravalomanana comme PM, à moins qu’elle se fasse élire députée et que son groupe est majoritaire au nouveau parlement.Il a fait cette déclaration dans le feu de la propagande donc il est inutile de s’appesantir la dessus.

    • 2 novembre 2013 à 22:45 | hrrys (#5836) répond à Isambilo

      pour preuve il n’a ni un programme ni un pati politique il dependa de R8

    • 3 novembre 2013 à 00:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à hrrys

      Docteur Jean Louis ROBINSON est clair pour son "PROGRAMME" :
      - "M.A.P.-2"
      hrrys..il a un parti politique ou un groupement politique "Ny AVANA",si je ne trompe pas.
      Je lui souhaite de réussir le second tour de l’élection présidentielle de décembre 2013,tout en pratiquant un "COMPROMIS LARGE" (="un programme très large"-=)
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 3 novembre 2013 à 01:31 | diego (#531) répond à Isambilo

      Isambilo,

      Désarroi ? Je ne vous comprends pas compatriote.

      Je refuse cette élection, je la rejette parce que, à mon sens, ce n’est pas une élection :

      - c’est une autre forme de colonisation, point !

      Tôt ou tard, les intellectuels Malgaches auront de compte à rendre à la Nation.

      Alors désarroi ? Je ne pense pas que cela soit de mon côté compatriote. Et si vous commencez à regarder du côté des électrices et électeurs, qui attendent encore ces jours-ci le résultat du 1er tour 7j après avoir voté :

      - et il ne faut pas oublier qu’il va y avoir une 2e tour parait-il !!!!

    • 3 novembre 2013 à 04:43 | diego (#531) répond à hrrys

      hrrys,

      Eh bien, vous avez devant vous une élection présidentielle que la CI a organisé compatriote :

      - vous ne pouvez plus donc accuser nos politicards d’incapables, ils n’y sont pour rien pour une fois !

      Vous savez, tout le monde sait que nos politiciens ne sont pas à la hauteur, ils sont mauvais, magouilleurs, ils ont tous les défauts de la terre :

      - mais les Français, les Américains ou les allemands ne nous prêteront pas leurs politiciens pour travailler pour nous, nous embellir nos quotidiens, nos villes et penser à notre avenir.

      L’idée de légitimé les dirigeants ce pour qu’ils puissent rendre du compte au peuple, à la Nation :

      - la majorité de Malgaches refuse même l’idée de légitimé les gouvernants du pays sous prétexte que les politiciens, tous, tous sont mauvais.....

      .......et il n’y a que la ou le politicien que je soutiens, que j’aime soit le meilleur et pour vous, mais surtout pour la Nation, voilà à quoi ressemble la mentalité qu’on étale ici depuis quatre ans !

      Cela ressemble fort bien à une perte de repère, alors la solution est politique c’est-à-dire pacification du pays, ensuite l’organisation d’une ou des élections, l’inverse ne marchera pas et le pays ne connaitra pas la stabilité.

  • 3 novembre 2013 à 04:21 | diego (#531)

    Bonjour,

    Organiser une élection qu’on espère fiable et acceptable dans un pays en pleine crise institutionnelle depuis quatre années relève du fantasme enfantin. Je dis que :

    - les 33 candidats qui ont participé à cette élection ont été achetés ou étaient et sont encore en plein délire pour imaginer que l’un d’être eux pourra gouverner, développer et enfin pacifier Madagascar.

    C’est du délire ! Pourquoi :

    - qui de ces 33 candidats a un parti politique solide derrière lui ? Qui ?

    - le pays n’est pas encore pacifié et n’a jamais été pacifié depuis 11 maintenant !

    Aller, pensons un peu plus longtemps :

    - Madagascar compte, parait-il, plus de 10 ou 20 partis politiques. Bien !

    Ce n’est peut-être pas à la portée de tout le monde de comprendre tout de suite qu’il est impossible de gouverner un pays avec 10 ou 20 partis politiques, c’est du domaine de l’impossible.

    Mais je pense que tout le monde a compris que si des non-élus étaient à la tête du pays depuis quatre ans, c’est que la NATION n’aurait plus aucune force politique, n’aurait plus aucune institution solide et n’aurait plus des intellectuels et des élites qui ont des reins solides et une vision assez claire et moderne, qui sont capables de LA DÉFENDRE :

    - des gamins de moins de 20 ans ont descendu dans la rue de France parce qu’ils pensaient que leur gouvernement a été injuste envers l’une d’eux...

    - chez nous, depuis quatre ans, le pays n’a même plus aucun ORDRE MORAL. Beaucoup des gens instruits n’ont même pas foutu du voir et de comprendre qu’il y a vacance à tout vent à la tête de leur pays. Même pas foutu de comprendre tous les dangers que cette vacance présente pour le pays et son peuple.

    Alors, laissez-moi douter que ceux qui ne comprennent pas les dangers que représente une vacance à la tête de l’État sont en mesure de comprendre, comme par magie, la portée de ce qu’on appelle une élection présidentielle.

    Avant d’organiser une élection, surtout une élection présidentielle dans un pays qui se trouve dans un tel désordre politique, une telle pauvreté morale, il aurait fallu avant tout autre chose :

    - faire revenir l’ordre moral et la légitimité au sein de l’État, à la tête du pays.

    Les politiciens qui ont pensé, imaginé que conduire immédiatement dans une élection un pays en désordre intérieurement et où le paysage politique ressemble à champ de bataille où la puanteur des cadavres donne la nausée est la solution magique, se sont trompés se trompent et se tromperont.

    C’est un droit fondamental que d’élire ses dirigeants. Et c’est bien pour cela que les politiciens et les gens responsables qui sont en charge de conduire le pays vers une élection doivent tout mettre en oeuvre pour que ladite élection soit organisée dans la transparence et ordre et que tous ne soient pas du domaine du l’improvisation et souvent du domaine du mystère pour les citoyens.

    On a entrainé le pays dans une élection alors même que les listes électorales n’étaient pas au point, par exemple. Ce n’est pas le citoyen comme moi qu’on a trompé, mais c’est bien les citoyens qui n’ont rien à se reprocher, qui ne demandent qu’à vivre en paix que les organisateurs de cette élection ont trompée.

    DanBe,

    Vous êtes comique !

    Vous cherchez à démolir ce que j’écris, et dans le même temps vous voulez lire mes solutions ! Vous voulez challenger ce que j’avance, mais vous êtes infoutu de croie à une élection que vous avez pourtant voulu. Vous êtes en désordre, et je sais que vous ne faites pas exprès !

    Si on prend son pied dans les nuages compatriote ce qu’on a justement les pieds solidement bien posés sur terre.

    La pratique est basée sur la théorie DanBe. L’improvisation est la base de la politique à Madagascar. Et l’improvisation constitue l’eau qu’on vous faire boire, la nourriture qu’on vous fait manger dans la sphère politique dans le pays pour mieux vous entuber compatriote. Il se trouve que je ne marche pas, je n’ai jamais marché dans la combine depuis quatre ans.

    Mais qu’est-ce que vous en savez de la douleur des Malgaches vous ? Ne venez pas me titiller sur ce domaine-là si vous ne savez pas ce que c’est d’avoir FAIM !

    • 3 novembre 2013 à 11:25 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Bonjour Diego,
      J’ ai toujours apprécié votre FRANC-PARLER et respecté vos convictions personnelles . Si un forumiste a même compté le nombre de vos mots, croyez-moi qu’il vous lit attentivement et vous apprécie inconsciemment !
      Quant à moi , vous savez bien que j’ai toujours comparé la lutte du "pot de terre contre le pot de fer" Notre Pays dirigé par des politiciens sourds , ignorant le dialogue, la négociation, le pardon, la modestie & l’humilité , reste écrasé par le rouleau compresseur puissant des grandes puissances...
      Inutile de vous décrire que notre Peuple demeure impuissant et ces élections restent le seul et l’unique moyen d’exprimer SON CHOIX ...
      - Souvenez-vous que nous étions plusieurs à contrer l’utilisation du bulletin unique . Ce fut un cri dans le désert !
      - Nous étions plusieurs à soutenir le ...ET...ET...! Ce fut un cri dans le désert !
      - Nous avons défendu les candidatures des 3 favoris même celle de Andry déposée hors délai ! Ce fut un cri dans le désert !
      "Soyons optimiste ..." dit Elena et j’ajouterai :
      " Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir "
      Amitiés ,

    • 3 novembre 2013 à 12:48 | elena (#3066) répond à Mihaino

      Bonjour Diego,
      C’est vrai ça fait un bon bout de temps qu’on ne vous avait vu intervenir sur le forum et c’est normal puisque nous sommes tous focalisés sur les résultats de ce 1er tour et que vous êtes tout-à-fait contre.
      Mihaino me donne gentiment la parole, je reprends donc la main (main tendue et amicale)
      Je suis d’accord avec tout ce que vous avez dit sauf bien sûr sur l’intérêt de ces élections.
      Vous avez bien synthétisé les problèmes, et les questionnements que suscitent des élections qui ont été organisées de cette manière, et ces problèmes nous les avons déjà évoqués sur ce forum. Votre position est un rappel de ces échanges, mais vos propos arrivent un peu en décalage et un peu comme un cheveu sur la soupe MAIS démontrent en même temps et nous rappellent notre impuissance : tout ce que vous dites est vrai mais comment sortir de cette crise ?
      Comme vous dites le peuple est exaspéré et fatigué de 4 ans de crise, mais on ne peut pas attendre éternellement, et jusqu’à quand ? Tout est en train de s’effriter autour de nous (sauf bien sûr pour la minorité qui prospère depuis 2009 et grâce aux évènements de 2009)
      Ces élections, il faut les prendre au vol et en tirer les choses positives pour le peuple, comme j’ai eu l’occasion de le dire ailleurs « fussent- elles les plus mal organisées possibles » et je rajouterai même si c’est la plus grosse manipulation qu’on ait jamais connue.
      Vous avez raison, ce n’est pas nous qui décidons, tout se fait ailleurs au- dessus de nous, au-dessus de nos têtes, au-desssus de notre île. Tout ce que nous pouvons faire, c’est essayer d’infléchir les choses. On peut le faire par la rue, par la guerre et par le vote. La voie la moins pénalisante pour un peuple est la voie des urnes(même si les dés sont pipés au départ)
      Il s’agissait d’avoir un moyen terme, un déclencheur pour amorcer un début de sortie de la crise sans passer par la case guerre civile, tout en ne perdant pas la face, et en ménageant autant que possible les susceptibilités(nous ne sommes pas malgaches pour rien !)
      Et puis nous n’attendions que ces premiers résultats, comme je disais sur un autre post pour évaluer les forces en présence, ces résultats vont peut-être infléchir des décisions qui ne sont pas à notre portée ? Et d’ailleurs, est-ce que tout ça n’a pas été prévu ?
      En étant conscient de tout ce que vous avez dit et en acceptant les élections, nous sommes des adultes citoyens consentants,
      mais peut-être moins manipulés !!!!!

    • 3 novembre 2013 à 16:42 | DanBe (#2256) répond à diego

      Diego,

      Ne prenez pas la mouche.

      Je ne cherche pas à « démolir » vos écrits, mais à la contredire.

      Je ne sais pas si je suis comique, mais vos écrits sont assez exceptionnels… Je vous cite : « Vous voulez challenger ce que j’avance, mais vous êtes infoutu de croie à une élection que vous avez pourtant voulu. Vous êtes en désordre, et je sais que vous ne faites pas exprès ! ». Puisque vous n’êtes pas avare de mots, puisque vous aimez écrire, pourriez vous m’expliquer le sens de ceci ? J’avoue que j’ai beaucoup de mal à comprendre.

      « La pratique est basée sur la théorie » entièrement d’accord, mais quand une théorie est inapplicable, elle ne reste qu’une théorie.

      Quand à la combine sur l’eau qu’on me faire boire et la nourriture qu’on me fait manger pour mieux m’entuber ????

      Désolé de vous contredire, je sais que vous n’aimez pas cela, je peux comprendre que vous aimiez vous écouter parler, développer des théories à rallonge, enfoncer des portes ouvertes, nous abreuver de lieux communs, développer des évidences comme si on ne le savait pas, etc… Mais QUE FALLAIT IL FAIRE ? à la place de ces élections, quelle solutions réalistes pour sortir de cette situation ?

      Vous nous expliquez à longueur de forum qu’il ne fallait pas faire ces élections, qu’il fallait d’abord « faire revenir l’ordre moral et la légitimité au sein de l’État, à la tête du pays ». Jusque là d’accord, MAIS COMMENT ? QUI ?

      Ne prenez pas la mouche Diego, ne vous énervez pas parce que je vous contredis. Ou alors, ne venez pas écrire tout cela sur un forum, si vous ne voulez qu’être approuvé et applaudit.

      Mon objectif n’est pas de vous « titiller », ni de polémiquer, pas plus sur la faim ou la douleur des Malgaches dont je saurais rien… Mais de dire ce que je pense, comme vous.

    • 3 novembre 2013 à 18:43 | tsimahafotsy (#6734) répond à DanBe

      MAIS QUE FALLAIT-IL FAIRE ?
      Depuis longtemps j’ai posé la même question à diego et je n’ai jamais eu de réponse. Maintenant il faut lui poser la question : maintenant que les élections ont lieu que faut-il faire ? Les annuler , les reporter ou les valider ?
      La critique est facile mais l’art (et la politique) est difficile.

    • 3 novembre 2013 à 19:03 | diego (#531) répond à elena

      Elena,
      Très vite :

      La réponse juste à donner à une crise politique, c’est une solution politique :

      - on refuse la solution politique GASY Elena.

      Les étrangers nous ont donné une alternative qui ne nous mène nulle part, à mon avis.

      Les forces politiques existantes à Madagascar se neutralisent matin midi et soir, ces forces ne peuvent donc pas nous pondre une sortie lisible et fiable :

      - d’où la nécessité d’une pacification du pays, du moins du paysage politique avant d’aller aux élections.

      C’est simple à faire et à obtenir, mais on ne l’a pas fait.

      Et nous voilà devant un autre casse-tête, comment gouverner un pays tant divisé ?

    • 3 novembre 2013 à 20:05 | diego (#531) répond à DanBe

      Il n’y a pas de mouche dans le nuage compatriote !

  • 3 novembre 2013 à 07:13 | regisson (#7075)

    La politique ( Star Academy Organisanisation) ayant occulte la vie de Madagascar, les evenement se suivent ET malheureusement se ressemble !!

    Hier samedi 02 novembre au environ de midi a

    Tamatave,
    devant la cartonnerie David Jones,
    un 4x4 a tente de kidnapper un
    gosse (garcon) de 8 ans ...

    La chance est que la main du gosse a glisse lorsque L’ENCULHHHE l’a saisi, ainsi la voiture a acceleree puis partie tres vite devant les temoins (peu nombreux)

    Ces faits courants sont ecoeurants !!
    vazaha ndray sa italiana sa GASY ??????
    raha ny marina efa fantatra ihany, tsy vao androany ny fangalarana olona teto amintsika , fa raha oviana zay vao ifoha sy itsangana ary andray andraikitra isiska mianakavy, sy mba ho hisy ireo mpanao politika andray andraikitra ka mba hijery an izany akaiky , si c’est pas eux bien sur l’ acteur qui jouent.

    trafique des bois de roses, trafique des organes, trafique de quoi d’autre... trafique de tanindrazana.

    trangan- javatra niseho omaly iny ary tsy voalohany no mbola tsy ho farany .

    hatramin’ ny oviana no tsy maintsy hiaretan tsika an zany ??????
    rehafa ho ringana tapitra amidy ny taova rehetra , zay vao itsangana anao inona ?? efa tsy ampy isa intsony anohitra ?? anohitra am inona koa anefa ?? amin’ ny angady , harona.... ry zareo basy...
    tsetratsetra tsy haritra ihany....
    SI CA ME TOUCHE PAS C’ EST PAS MON PROBLEME..... c’est bien la raison.

    mandrapanoratra indray eeeeeeeeeeeeeee

    • 3 novembre 2013 à 10:45 | claude (#3141) répond à regisson

      Quel etait le numero de la plaque ? ou n’en a-t-il pas ? comme les 4*4 de la police d’Antananarivo ?

    • 3 novembre 2013 à 10:51 | jansi (#6474) répond à regisson

      Ce que vous avez vu a Tamatave rappelle le drame de Nosybe BE. Mais les médias vont ils s’en émouvoir a nouveau. Pas sur !
      Une vérité s’impose. Si deux des victimes n’avaient as été européens, le drame n’aurait pas fait une ligne dans les journaux français.
      Les exécutions sommaires sont monnaie courante a Mada et ailleurs aussi ou pour un simple vol de portable a Analakely, la sanction barbare tombe aussitôt.
      La sauvagerie des foules est universelle et Mada n’en a pas le monopole. Pour y remédier, il faut un état de droit et juste. C’estarticulierement vrai a Mada, plombe par 5 ans de crises.
      Dans ce désastre, la France a sa responsabilité, comme les USA, la Chine, lAfrique du sud, poussant chacun leurs favoris pour rester présents sur une terre riche en TOUT mais dont les habitants comptent parmi les plus pauvres sur terre.
      Réalités qui poussent certains a affirmer que les malheureux de Nosybe sont les victimes du néocolonialisme. Leurs dépouilles méritent mieux certainement que la compassion bêlante ou la bêtise pseudo-radicale.

      JLR a du pain sur la planche.

    • 3 novembre 2013 à 12:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à regisson

      - "S’agit-il d’un gosse ,08 ans, :
      - "Karana" ?
      - "Sinoa" ???
      - et/ou MALAGASY"...c’est rare à Madagascar.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 3 novembre 2013 à 12:17 | alamady (#6775)

    "Ce qu’on appelle la communauté internationale (des pays qui, si l’on en croit l’actualité, passent en fait leur temps à s’espionner et à se voler des secrets industriels)..."

    Fa efa impiry moa izahay no nilaza teo fa io Mr. Wong lazaina fa mpitantana ny masoivoho amerikana io dia tsy afa akory fa mpitsikilon´ny NSA ?

  • 3 novembre 2013 à 14:05 | regisson (#7075)

    in gosse de 8 ans Malagasy tout simplement ...

  • 3 novembre 2013 à 18:51 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est un beau cadeau de lire Elena et Mihaino simultanément, surtout aujourd’hui !

    Compatriotes, je garde bien secrètement, pour moi, ce que je peux éprouver de profond pour vous.

    Bien évidemment, je ne demande pas à ceux que j’aime de penser comme moi. Que ce serait ennuyant de discuter avec des gens qui pensent comme soi. À mon sens, le progrès nait dans la diversité et le développement prend racine dans de différentes formes d’idées :

    - vous aurez compris, la pensée unique que ce soit en politique et surtout dans la vie, à mon opinion , est dangereuse !!

    Alors Elena et Mihaino, je n’ai jamais détecté en vous aucun ombre d’un danger, et d’aucune espèce de dangerosité, ni dans la manière, ni dans la forme, encore moi dans vos dires. Et bien évidemment j’ose espérer que nos visions, nos idées, nos pensées divergentes existeraient, c’est une richesse, que nous ne tomberons pas dans la dangerosité d’une pensée unique.

    Mais alors, c’est fut un plaisir de constater tout au long de quatre années qui viennent d’écouler que vous êtes aussi soif de modernité et surtout souhaitez la stabilité du pays. La clé, à mon sens, du développement futur, pour notre petite Nation.

    Maintenant après cette déclaration torride, lol.....revenons aux affaires, il y a un pays en crise.....s’il y a divergence elle n’est pas profonde voir inutile !

    Le danger Elena, surtout en politique, c’est l’impatience. Si je suis d’accord avec vous sur un point, qu’il faut vite sortir de l’enfermement dans les politiciens malgaches se sont enfermé inutilement. Je vous dis franchement que je n’aime pas la précipitation dans lequel la CI et ses représentants nous ont entrainés dans cette élection. J’aime encore moins le dicta d’isoler certains politiciens sous prétexte qu’ils présentent un danger au processus électoral en place...alors même qu’il n’y a pas l’ombre d’un processus électoral en vu depuis quatre ans. La CI et ses représentants n’ont pas à se mêler d’un processus électoral dans un pays indépendant. Les représentants de la CI sont pressés d’organiser des élections, mais dans le même temps, ils n’ont pas bien préparé le pays pour organiser une élection fiable, digne de ce nom. Une attitude contradictoire.

    Je crois fermement chère compatriote que justement, là où nous pouvons, et nos politiciens pouvons encore infléchir ceux qui nous dictent leurs lois depuis 53 ans :

    - c’est sur le plan politique. Autrement dit, organiser une élection digne, transparente et acceptable avant tout pour nous, autrement dit, obtenir auprès du peuple une légitimité à tout epreuve !

    Aucun pays, puissant soit-il, aura la main mise sur l’économie d’un pays dans lequel la légitimité politique ne souffre pas l’ombre d’un doute.

    Et c’est à ce niveau que je pense que les politiciens malgaches peuvent faire valoir leurs droits et leurs pouvoirs. Ces droits et ces pouvoirs sont d’autant plus fort qu’ils ont été acquis dans des élections fiables et incontestables.

    Je pense que tout le monde est conscient qu’économiquement, nous sommes à la traine, donc vulnérable, mais un pays indépendant n’est jamais vulnérable tant qu’il peut exister politiquement. Et là, je rejoins MIHAINO, oui, tant qu’il y a ce petit espoir que la politique, tout est permis.

    Je suis un éternel optimiste MIHAINO. J’ai qualifié cette élection de piège à C....oui, c’est le cas, mais je n’ai jamais insulté mes compatriotes.

    À mon sens :

    - c’est la politique et seule la politique qui nous protégera contre la barbarie et de l’agression aussi bien intérieure qu’extérieure de notre pays. C’est et ce sera encore la politique qui pourrait nous affranchir de cette espèce d’allégeance et d’asservissement comme une VERMINE qui se repend à vu d’oeil à Madagascar à l’endroit d’une nouvelle espèce de médiocre diplomate qu’on envoie à Madagascar depuis quatre ans....parc qu’ailleurs, ils sont inefficaces, mieux, on n’en veut pas !

    Dans ma tête, le problème n’a jamais été les Malgaches. Cette crise, nous ne l’avons pas voulu, ce n’est pas notre création. Les politiciens et les élites proches du pouvoir depuis toujours, ne peuvent pas en dire autant. La crise, cette crise est la leur :

    - c’est à eux maintenant de nous trouver une formule magique dont eux seuls connaissent le secret du comment et quand sortir le pays du bourbier dans lequel ils l’ont mis ????

    L’élection est une affaire de spécialiste. On a des GASY qui sont formés pour cela, pourquoi ne les a-t-on pas utilisés comme il faut ? Pourquoi les listes électorales sont si mal faites ? Pourquoi, 8j après le 1e tour, le résultat final n’est pas encore sorti ?

    Vous voyez, je critique les élites malgaches, mais je dis aussi qu’on a besoin d’eux. Ce n’est pas contradictoire. Même chose pour les politiciens. Tout le monde sait, sait depuis toujours que les autres pays ne vont pas nous donner leurs spécialistes, brillants et compétents. C’est à nous de pousser, bousculer nos politiciens, nos élites qu’ils bougent leurs derrières, de copier ce qui se fait de mieux ailleurs s’ils sont en manque d’idée et d’inspiration.

    Il n’est tout de même pas difficile de faire quelque chose de bien pour son pays. On commence par éviter les bêtises gratuites, je pense, ce serait un bon commencement.

    La fameuse réunion à quatre, si les politiciens ne l’aimaient pas, il aurait fallu la contourner, en légitimant la transition, les gens à la tête de la transition de facto, le gouvernement du pays, par exemple :

    - le problème que nous avons affronté depuis quatre ans sera le même demain encore, c’est-à-dire la légitimité de ceux qui vont nous gouverner. On peut tout contourner tant qu’on est capable de mettre à jour les objectifs et les moyens à mettre en place pour les atteindre.

    Il y a toujours de l’espoir, mais nous sommes trop impatients. L’impatience nous conduit toujours à pousser demain ce que nous pouvons accomplir aujourd’hui même. Tout le monde évite cette confrontation des politiciens de notre pays, dans notre pays.

    Enfin, les problèmes ne sont jamais les citoyens, ici, ce ne sont pas du tout les électrices et les électeurs. Les problèmes sont toujours ceux qui détiennent le pouvoir.

    Bon dimanche !

    • 3 novembre 2013 à 20:51 | elena (#3066) répond à diego

      Diego,
      Votre question :
      "Et nous voilà devant un autre casse-tête, comment gouverner un pays tant divisé ?"

      Ça sera Jean Louis Robinson à qui incombera la tâche de rassembler tout le monde et comme dit Jansi, il aura du pain sur la planche.

      Mais il faudra aussi beaucoup de bonne volonté de la part de chacun : le changement de société et de mentalité dépend de nous.

      Amitiés

    • 3 novembre 2013 à 22:58 | jansi (#6474) répond à elena

      A propos de rassemblement, sans que JLR ait eu besoin de lancer un appel, les ralliements commencent a affluer de la part d’anciens hatistes comme Pierrot, Hajo, Rolland, Vital, et même Rabetsaroana.
      C’est la fin des haricots car les carottes sont cuites pour DJ qui selon des infos recoupées à déjà arrosé fortement la CES et les chefs districts.
      Sauf que cette fois ci, les militaires comptent bien redorer leur blason en défendant les résultats des élections en faveur de JLR au 2ème tour.

    • 3 novembre 2013 à 23:04 | jansi (#6474) répond à jansi

      Et pour boucler la boucle, pour ne pas être en reste, plusieurs candidats députés MAPAR (plateforme pro DJ) ont déjà tourné casaque pour profiter de la dynamique JLR. C’est dire que DJ est victime de ses propres turpitudes car en ayant promulgué une loi taillée à sa mesure permettant aux députés de changer a leur guise de camp, le voilà bien servi .
      En d’autres termes, présidence+primature+parlement seront dans la nouvelle mouvance JLR. Pour une meilleure stabilité politique base de la Refondation , de la paix sociale et de la relance économique.

    • 3 novembre 2013 à 23:20 | diego (#531) répond à elena

      Re Elena,

      Je vous soupçonne d’être une femme têtue, mais là j’avoue que votre optimisme me tue. Et depuis quand que vous faites de lobbying !!!!

      .....si bien que rien ne prouve que Robinson soit mauvais, les autres aussi d’ailleurs, tous les politiciens ont de fusil entre les mains à Madagascar ! Notre paysage politique est en désordre , truffé des mines - unsafe - comme ils disent les Anglais. Pour lui et aussi bien pour les autres, réussir au beau milieu de ce paysage relève du miracle !

      Je pense que j’ai un avantage, un gros avantage sur vous, je suis patient, plus patient encore. Je suis comme un chasseur qui n’a qu’un seul bal, avant de tirer, je vais être certain d’atteindre ma cible :

      - et tuer !

      Pour ne pas refroidir votre optimisme, attendons comment va se présenter le 2e tour déjà. En politique, je crois, plutôt aux savoir-faire et bien sur la patience des politiciens, pas au miracle. Le miracle en politique cache généralement la médiocrité. Esperons tout de même une miracle comme on l’aime dont le pays en sera bénéfique.

    • 4 novembre 2013 à 04:29 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à diego

      TROP, TROP, TROP LONG DIEGO !

      Soit concis autrement personne ne te lit !

  • 3 novembre 2013 à 23:52 | diego (#531)

    Mihaino,

    La roue finira toujours par tourner et de bon côté.

    Quand on me demande ma devise, je réponds :

    - " The truth is incontrovertible, malice may attack it, ingnorance may deride it, but in the end, there it it is ! " Winston Churchill. j’ai fait une bonne partie de mes études en Inde, ceci explique cela !!!

    Pour vous dire, oui, on a crié dans le désert compatriote, mais la vérité qu’on prône pour notre pays, elle finira pas voir le jour :

    - les jeunes politiciens malgaches vont finir par se révolter et ensuite s’organiser.

    Je me rappelle qu’on a défendu la candidature de tout le monde. C’est bien la preuve que nous étions et nous sommes bien conscients que la division est dangereuse et qu’on est bien conscient qu’on ne cherche qu’à nous diviser pour mieux nous asservir.

    Je suis fier de toutes ses positions qu’on a pris Mihaino. Comme je dis, il nous reste une arme assez puissante que les politiciens malgaches ont encore du mal à manier à leur avantage et pour eux personnellement, mais surtout pour le bien du pays :

    - c’est la POLITIQUE.

    Je ne cesse de dire à mon fils que l’histoire nous enseigne que c’est la politique qui a sauvé le monde et l’Europe du Nazisme et qui a par la suite sauvé beaucoup des pays sous l’emprise des dictateurs.

    L’heure viendra où nos jeunes vont se révolter dans le bon sens du terme. Je suis assez patient pour cela. J’attends !!!

    • 4 novembre 2013 à 04:47 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à diego

      Un autre style, une autre approche du Malagasy attitude.

      Et c’est bien écrit dans la sérénité et la clarté.

      Seulement, c’est trop long ...

      Merci !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS