Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 22 mai 2024
Antananarivo | 17h16
 

Economie

Africa’s Pulse

La croissance économique en Afrique subsaharienne : entre rebond et fragilité

mardi 9 avril |  1666 visites  | Mandimbisoa R.

La croissance économique en Afrique subsaharienne connaît un rebond encourageant, portée par l’augmentation de la consommation privée et la baisse de l’inflation. Cependant, selon le dernier rapport Africa’s Pulse de la Banque mondiale, cette reprise reste fragile. Plusieurs facteurs contribuent à cette fragilité, tels que les incertitudes liées à la conjoncture économique mondiale, le fardeau croissant du service de la dette, les catastrophes naturelles récurrentes et l’escalade des conflits et des violences.

Le rapport prévoit une accélération de la croissance à 3,4 % en 2024 et 3,8 % en 2025, comparativement à un taux de 2,6 % en 2023. Malgré cette perspective positive, la situation demeure précaire. L’inflation, bien que en recul dans la plupart des économies de la région, reste élevée par rapport aux niveaux pré-pandémiques. De plus, même si la croissance de la dette publique ralentit, de nombreux gouvernements africains font face à des problèmes de liquidités extérieures et à un endettement insoutenable.

Malgré ces prévisions de croissance, le rythme de l’expansion économique régionale demeure en deçà des taux enregistrés précédemment et ne suffit pas à avoir un impact significatif sur la réduction de la pauvreté. Les inégalités structurelles entravent l’efficacité de la croissance économique dans la lutte contre la pauvreté en Afrique subsaharienne, avec un impact moindre par rapport à d’autres régions.

Andrew Dabalen, économiste en chef de la Banque mondiale pour l’Afrique, souligne que des politiques transformatrices sont nécessaires pour réduire efficacement la pauvreté. Il met en avant la nécessité d’actions visant à renforcer les capacités productives du secteur privé pour créer des emplois de qualité et en nombre suffisant pour tous les segments de la société.

Le rapport met également en lumière la diminution des ressources extérieures disponibles pour les États africains, ainsi que leur renchérissement depuis la pandémie. Les tensions géopolitiques et l’instabilité politique pèsent sur l’activité économique, menaçant l’accès à l’alimentation de millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire.

-----

25 commentaires

Vos commentaires

  • 9 avril à 11:51 | Isandra (#7070)

    « Le rapport prévoit une accélération de la croissance à 3,4 % en 2024 et 3,8 % en 2025, comparativement à un taux de 2,6 % en 2023. »

    Madagascar fait partie des pays d’Afrique réalisant la croissance supérieure à la moyenne, 5.7% en 2021, 5% 2023, avec la prévision en moyenne 5% pendant 5 ans.

    • 9 avril à 13:37 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Votre chiffre imaginaire n’a aucune corrélation significative avec les immondices qui bordent les rues des grandes villes , sur les routes délabrées , sur l’Insécurité , sur l’Education et la Santé de nos concitoyens , sur le prix exponentiel des denrées de première nécessité , le prix de l’essence , les coupures d’eau et d’électricité , et la liste est infinie . Réveillez vous , avant que le peuple ne vous en tienne rigueur , ce qui pourrait avoir des conséquences graves , pour votre avenir .
      Car ventre affamé n’a point d’oreilles , et nous sommes encore quelques uns , qui ont été témoins du Lynchage des FRS en 1972 , dont la tête de l’un a été fracassé sur le rond point d’Ambohijatovo , et un autre pendu haut et cours dans les quartiers d’Andavamamba .
      Et ce n’est que l’arbre qui cache la forêt.

    • 9 avril à 15:07 | bekily (#9403) répond à Isandra

      🤣🤣🤣🤣🤣
      Il suffit de copie collé de quelques chiffres insignifiants ...pour fermer les yeux sur le VECU de tous les jours ?...
      - PAUVRETE
      - SALETE
      - FAIM
      - PESTE
      - DENGUE oubliée pour faire venir les touristes !

    • 9 avril à 15:59 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Savez-vous réellement lire ???
      « Les tensions géopolitiques et l’instabilité politique pèsent sur l’activité économique, 👉 menaçant l’accès à l’alimentation de millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire. » 👈
      ça ne vous côze. pas !!! chez vous tout va bien ???
      Ah pardon j’ avais occulté que les poubelles contrairement aux autres Pays : débordaient ...
      Ce qui prouve qu’ avec ce que vous vomissez, vous mangez plus que : très bien (contrairement à la majorité de vos compatriotes) ...

    • 9 avril à 16:24 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Béquille,

      Le manque de discernement entre en jeu quand l’attitude de Rafozandoza est plus fort que vous.

      Il est difficile pour vous de comprendre l’adage de nos ancêtres "erikerika mahatondran-drano, 5% continuellement sans rotaka, Madagascar sera émergent.

    • 9 avril à 17:38 | Demokraty (#9635) répond à Isandra

      “Madagascar sera émergent” si et seulement si Rajoelina et sa clique politico-maffieuse quittent le pouvoir

    • 9 avril à 17:59 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Demokraty,

      Sept fautes. Parce que Madagascar était déjà émergent avant son arrivée.

    • 9 avril à 18:20 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Rappel utile et nécessaire !…
      On considère qu’un pays est émergent lorsqu’il est en transition économique et sociale vers le développement, souvent caractérisé par une croissance économique rapide, une industrialisation en cours et des améliorations progressives dans les indicateurs sociaux tels que l’éducation et la santé.
      ChatGPT.

    • 10 avril à 15:26 | bekily (#9403) répond à Isandra

      O ry mpitsoka sodina a !
      *Dia tampina ve ny maso
      - Tsy mahita FAHANTRANA MIVAINGANA ?
      *Dia tsentsina ve ny orona
      - Tsy sempotra FOFONA ZORIDIRA ?
      *Dia tsy misy henatra akory matoa nipohitra ny PESTA ????

      Dia vita ny ompa ompa fontsiny ve ny tarigetra i Bemolotra ? Tsy mahita valinteny intsony ?

      Ndeha mipetrapetraka , maka RIVOTRA amorony BEHORIRIKA re e !

      AMBOHIBAO moa dia lasa RANO TAY !!!! manembona ny tranon’ ny akamanareo Râvatomanga isan’andro !!!
      Mahagaga tsy osorany ny olona !!!

    • 11 avril à 03:27 | umberto (#10893) répond à Isandra

      Les prévisions sont comme les projets : il faut voir s’ils arrivent au but ou pas !!

  • 9 avril à 14:49 | Ombiasy (#11606)

    les lynchages de 1972 ont ils libéré madagascar de ses démons ?
    Quels seront les conséquences du prochain Rotaka prévisible ? Un mieux ?__Question

    • 9 avril à 15:04 | Samuel (#11193) répond à Ombiasy

      Raha mbola tsy voafehy ny fidangan’ny vidim-piainana, ny tsy fisian’ny asa, ny fitotonganan’ny sandambola, ny tsy fandriampahalemana, ny fahefamividin’ny sarababembahoaka, sns.. Dia tsy maintsy hiafarany Amin’izay ihany

    • 9 avril à 15:08 | Samuel (#11193) répond à Ombiasy

      Raha mbola tsy voafehy ny fidangan’ny vidim-piainana, ny tsy fisian’ny asa, ny fitotonganan’ny sandambola, ny fahefamividin’ny sarababembahoaka, ny tsy fandriampahalemana, sns... Dia tsy maintsy hiafara Amin’izay ihany.

    • 9 avril à 15:16 | bekily (#9403) répond à Ombiasy

      @ Samuel
      ka raha mitohy ...tsy misy mitsembatsembana ireto mpiraitanindrazana mpamadika ireto voky kolikoly...
      Na inona, na inona no mitranga, raha tsy misy mitory marina ireny mpivarotra tanindrazana. ireny .....
      ......dia aza manantena fihovana !
      Eo faona NY TARONDRO VAO-VIDY VOLA !

    • 9 avril à 18:08 | Isandra (#7070) répond à Ombiasy

      Samuel,

      Marina ny anao.

      Ka izany indrindra no mahatonga ny fanjakana amin’izao, miady mafy hampiakatra ny sandam-bola sy mampidina vidim-piainana :

      Janvier : Dollar : manodidina ny 4.600 Ar, amin’izao 4.300 ,
      ======>Euros : 5.000 Ariary, amintsika miteny izao : 4.600 Ariary,

      Ny Taux d’inflation : 13% iray taona lasa amin’izao isika miteny izao 7.1%.

      PS : Aza mihaino anio Rafozandoza io, fa tsy hainy akory izay lazainy fa mitatata tsy misy teboka sy faingo no ataony eto.

    • 9 avril à 18:24 | Shalom (#2831) répond à Ombiasy

      Mahay, avara-pi, tapi-pahaizana hono ny foza ...
      Manofy ve izaho mamaky izany sa ahoana e ! Taiza no nisy foza mahay eny fa na kajy fototra aza tsy hainy : 89 + 15 = 100.

    • 10 avril à 15:34 | Isandra (#7070) répond à Ombiasy

      Déserteur,

      Ireny ny olon’ny taona 2000, kajy mirindra fa tsy kajy ankandrina hoatranareo fahiny.

    • 10 avril à 15:46 | bekily (#9403) répond à Ombiasy

      🤣🤣🤣🤣🤣🤣
      tena matahotra ny rafozany mafy ilay Inandra zany ve ??.
      Mila mivahotra fa taraiky be ny milieu-nareo zany !

  • 10 avril à 15:59 | Isandra (#7070)

    L’économie va mieux en mieux :

    A part, les taux d’échange et le taux d’inflation, la croissance est au rendez-vous :

    « Les autorités du ministère de l’Économie et des Finances tablent sur des perspectives de croissance de 4,8% selon la loi de finances de 2024. Cette croissance sera soutenue par un regain d’investissements importants et une réduction des importations ainsi qu’une augmentation du capital industriel de la Grande Île, conformément à la Politique générale de l’État. »

    "Le ministère de l’Économie et des Finances avait déjà expliqué dans son projet de loi de finances pour 2024 que la croissance du pays serait « stimulée par la mise en vigueur de la nouvelle loi sur les investissements, du nouveau code minier et la refonte du cadre réglementaire du secteur des télécommunications, avec un appui assuré du secteur touristique ».

    Investissement :

    ’Economic development board of Madagascar (EDBM) rapporte que 1 231 entreprises ont été créées auprès de son guichet unique, durant les neuf premiers mois de cette année. Un chiffre qui démontre le dynamisme de la relance des activités économiques du pays, selon la directrice générale de cette agence de promotion des investissements, Josielle Rafidy.

    « Le tourisme à Madagascar a connu une augmentation spectaculaire en 2023, avec un nombre record de 259.850 touristes internationaux visitant la Grande Île. Cette augmentation représente une hausse impressionnante de plus de 97% par rapport à l’année précédente. »

    "Une durée qui enregistre des exportations tournant autour de huit cent mille tonnes. D’après les données provisoires fournies par la Direction générale des douanes, le pays aurait exporté jusqu’en novembre 2023 une quantité de 824 000 tonnes de produits miniers pour une valeur s’élevant à 1 428 milliards d’ariary. En ajoutant les exportations de Nickel et de Cobalt qui se chiffrent à 35 200 tonnes, les exportations de produits miniers atteignent 859 200 tonnes, si l’on se réfère toujours au document de la DGD.

    • 10 avril à 16:06 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Copie collé d’un scribouillard quelconque de ministère...

      Les fozas sont de si grands économistes,
      qu’ils ont atteint le HIT PARADE dans une TRILOGIE D’ENFER :

      - PAUVRETE
      - SALETE
      - FAIM

      Crions tous ensemble :
      ALLÉLUIA !!!

    • 10 avril à 16:09 | bekily (#9403) répond à Isandra

      On dit
      L’économie VA DE mieux en.mieux

      L’économie va mieux en mieux est du PETIT NEGRE..à corriger.

    • 10 avril à 16:15 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Étant incapables de modifier les cahiers de charges,

      les fozas sont INCAPABLES DE REALISER DES PLUS VALUES sur le nickel et le cobalt,
      Comme en INDONÉSIE ou ZIMBABWE depuis...2020 !!!

      Que les ingénieurs et les économistes fassent des STAGES DANS CES PAYS !

    • 10 avril à 17:12 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Béquille,

      Comment faire comprendre à une tête avec Béquille que tous ces maux ne sont que symptômes de la maladie , qui gangrène notre pays depuis des années, c’est la raison pour laquelle, les bailleurs nous ont préconisé le doliprane(effacement de dettes, dossier préparé par Tantely A), en 2005, pour calmer nos maux, dans la mesure où Madagascar était classé parmi les pays non seulement le plus pauvre, mais, aussi, très endetté, taux endettement 85%, aujourd’hui, 40%.

      Il faut attaquer la maladie, la pauvreté, dont le remède efficace, c’est la piqure de la croissance, le régime pour la force et l’énergie, c’est l’investissement, etc.

    • 10 avril à 17:56 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Inandra
      a ton niveau de REPETITRICE IGNARE ET INCULTE thuriféraire d’un bougre de flamand rose 5° dan décomplexé...( démonstration de faits !!!)
      Tu ferais mieux de RASER LES MURS au lieu de te permettre de répéter des anathèmes susurrés par la ministre « Bemolotra » ( qualificatif populaire que je n’ai pas inventé ! ) !

      oui,
      l’économie « va mieux en mieux » dit elle !!!
      LOL !!!!
      Ton langage « petit nègre » au quotidien démontre bien ton niveau au ras des pâquerettes.

      Alors un conseil :
      RASE LES MURS ! tun’as pas le niveau pour débattre .
      Contente toi de copié collé , SANS COMMENTER STP !!!

      je n’ai pas envie de nager dans ta marre vulgaire d’insultes...
      Je démontre et j’affirme des faits , je n’insulte pas .
      Es tu capable de comprendre ???

    • 11 avril à 03:32 | umberto (#10893) répond à Isandra

      « L’économie va mieux en mieux » et alors pourquoi la pauvreté augmente-t-elle ?? A qui profitent les revenus de ces exportations ?!

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS