Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 août 2022
Antananarivo | 06h48
 

Politique

Élections

La CENI handicapée dès le départ

jeudi 25 mars 2010 | Bill

16 membres de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), sur les 19 prévus dans les textes, vont prêter serment devant la Cour suprême ce vendredi 26 mars 2010. Un conseil des ministres s’est déroulé ce mercredi 24 mars à Ambohitsorohitra pour publier un décret nommant les 16 membres de la CENI. Les sièges réservés aux « opposants » ou aux représentants des 3 mouvances politiques n’ont pas été pourvus. La porte-parole de la présidence de la Haute autorité de transition a précisé qu’elles ont été informées et invitées à proposer leur représentant à la CENI, mais n’ont pas répondu.

Le gouvernement de la Haute autorité de transition (HAT) poursuit donc son chemin et maintient le cap vers les élections quoi qu’on dise. Il semble que les sanctions et leurs conséquences ainsi que les problèmes engendrés par les dégâts cycloniques ne le détournent guère de sa trajectoire. Les hésitations ou le refus des trois mouvances politiques, voire les critiques sur les modes de désignation des représentants des entités des organisations des sociétés civiles ne l’empêchent pas de mettre son projet en œuvre.

Des organisations de la société civile qui déclarent adhérer aux accords de Maputo ont en effet émis des remarques et ont décliné l’offre de faire partie de la CENI.

En outre, la question de représentation des journalistes a été posée. Jusqu’à la publication par la porte-parole de la présidence de la HAT des noms des membres de la CENI, les journalistes de la capitale n’ont pas entendu ni reçu une quelconque convocation pour choisir leur représentant. La surprise est totale en fait car il n’y a plus aucun bureau de l’Ordre des journalistes qui soit reconnu aujourd’hui. L’ancien bureau a terminé son mandat depuis des années. Ce qui en reste ne peut plus qu’assurer l’évacuation des affaires courantes comme on dit. Doit-on alors avouer que le travail demandé au sein de la CENI relève des « affaires courantes » ? Dans ce cas, le représentant des l’Ordre des journalistes devrait être l’ancien président Rufin Rakotomaharo et non James Ramarosaona, son prédécesseur.

Qui a donc désigné le conseiller spécial du Premier ministre Camille Vital, ancien journaliste et ancien président et co-fondateur de La Gazette de la Grande Ile, comme représentant des journalistes dans la CENI ? Serait-ce la Commission nationale électorale (CNE) au sein de laquelle il a déjà représenté l’Ordre des journalistes en tant que président de l’Ordre de l’époque ?

Ou bien, James Ramarosaona s’est-il proposé tout seul ou s’est-il fait proposer par quelques associations qui auraient eu l’assentiment de tous les journalistes sans qu’il y ait eu assemblée générale ?

Dans tous les cas, les modes de désignations ou les critères qui ont été retenus pour le choix de quelques représentants des entités qui composent le CENI ne peuvent qu’être arbitraires ou du moins très critiquables. Les craintes de Pety Rakotoniaina relatives à l’organisation de ces élections de députés de l’assemblée constituante sont de plus en plus fondées. Il appréhendait des critiques du genre « isika samy isika ihany no ao » pour dire en quelque sorte que les critiques et les contestations ne sauront être évitées et elles alimenteront plus tard les mouvements de protestations si les dirigeants de la HAT persistent dans leur « unilatéralisme », sans l’adhésion des autres acteurs de la vie politique nationale.

Malgré la qualité de la CENI et malgré les moyens déployés pour faire de ces élections les plus crédibles, les critiques exprimées ci-dessus entretiendront des doutes et handicapent déjà les prochaines initiatives.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 25 mars 2010 à 09:16 | dieg (#2041)

    LES MALGACHES et LES ELECTIONS

    1- les président de fokontany elu par le peuple sont souvent destitués par le pouvoir en place(TIM) et remplacé sans que personne proteste

    2-la dernière election des maire ont été boycoté dans plusieurs ville car,il n’y avait qu’un candidat (TIM),pas d’adversaire

    (les élection des député manque de candidat et TIM à présenté des artistes)

    3-avant les élections on a toujours le rituel,où les tête de zébu tombe suivi de la distribution de quelque kapoak’ambary

    4-maintenant les 3mouvance ne veulent pas aller aux élections,or dans toute l’afrique on reclame des élections

    (dans le monde il que ALQUA IDA que ne veut pas entendre des élection)

    à Mada qu’est qu’on a avec nos élections ?,à sert nos élections ?

  • 25 mars 2010 à 09:33 | kotondrasoa (#3872)

    Puisque les pro-hat ne veulent pas se mouiller à contrer le handicap de départ de la CENI, je vais tourner le couteau dans la plaie :

    Les membres des sensibilités politiques sont 7 dont 4 déjà désignés et 3, pour les opposants (3m), ainsi, même entre sensibilité, les opposants n’auront jamais le dernier mot et, les mouvances sont maintenant 7.

    On n’aurait pas dû dire CEN indépendant mais CENA, CEN Aligné, Assujeti, Aux ordres ? Avili, Abaissé, Apprivoisé, Acculé, Accomodé, Avalé cru, Au revoir

  • 25 mars 2010 à 10:46 | Mandimbisoa (#2104)

    « indépendant » hono, « hein ! des pendants » oui !!!

  • 25 mars 2010 à 12:12 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    16 sur 19,il n’y a plus à hésiter .

    ALLEZ-Y au charbon, Monsieur le Premier Ministre Camille VitaL.

    l’élection des députés de Madagascar est vitale pour sortir de cette crise malgacho-malgache.(Quelle coïncidence VITAL=vitale pour les Malgaches !)

    Je radote :

    "Un député est un représentant au parlement élu par le Peuple (l’unanimité n’existe pas).

    Le Parlement est l’Assemblée élue qui assure la représentation du Peuple,dans les Etats Démocratiques et à ce titre est "DESTIN de la DEMOCRATIE" comme l’a écrit Hans Kelsen.

    Bref,le Parlement représente les citoyens.

    Basile RAMAHEFARISOA

    • 25 mars 2010 à 21:58 | niry (#210) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Oui basilou, tu radotes...

  • 25 mars 2010 à 13:24 | kakilay (#2022)

    Qui a pouvoir de nommer la CENI ? Une commission indépendante ou une commission toutou (pour ne pas dire kitoatoa) ? En quoi elle sera indépendante ?

    Qui a pouvoir de nommer cette commission indépendante qui va nommer la CENI ?

    Vous croyez pouvoir vous passez du consensuel et de l’inclusif ? Raconter vos salades aux fozaoranas : eux n’ont rien à f.outre de la démocratie, pas nous. En plus, ils ont l’intelligence pour vous comprendre.

    Traîner dans la fange la démocratie pour sauver rajoelina : l’infâmie ! Tout ce qui vient de la fat est béni : et ils prétendent être différents. Pitié !

  • 25 mars 2010 à 14:35 | RAVELO (#802)

    ô ra basile ô !!

    Na i pety mpiray maloto aminareo aza ange mba nahatsapa ihany hoe "toa isika samy isika " fotsiny ihany ity raharaha ity,dia mbola tsy tonga saina foana ry basile !!!!!!! mba menatra ramose a !!! sa tsy hainareo intsony izany hoe fahamenarana izany ?

    Tsy ahita olona hanaiky an’izao fifidianana kasainareo atao izao mihintsy ianareo,koa tsy aleo ve,miandry ny fahakantoavan’ny maro vao mandany vola na dia atao hoe vola tsy nisasarana aza ny anareo (bois de rose !! maty aho basin-janako !!!).

  • 25 mars 2010 à 15:12 | PLUS QU’HIER ET MOINS QUE DEMAIN (#1532)

    C’est la population qui va voter et non le CENI à ma connaissance donc je ne vois pas l’intérêt de faire des amalgames.Son rôle se limite à organiser, à contrôler le respect de la loi électorale, assurer la sincérité des votes, proclamer le résultat et gérer les contentieux électoraux...
    Malheureusement certains forumistes sont atteints de la maladie de TGVTITE comme RA8 qu’ils finiraient par traiter de TGV même ses sympathisants : quel horreur et quel erreur (la majorité silencieuse qualifiée d’office par les pro-RA8 de TGV). Quel honte quant on est sans qualité.

  • 25 mars 2010 à 16:51 | Ranja (#4044)

    Toutes ces élucubrations et activités ont été handicapées dès le départ, dès le 17 mars 2009, voire plus loin. Cette situation burlesque est le résultat d’une décision unilatérale de certains, mais elle a entraîné la désolation dans la vie de millions de malgache. Le CENI actuel n’est qu’une autre aberration de ce pouvoir sans qualité et qui ne recherche que son propre salut

  • 25 mars 2010 à 19:37 | kotondrasoa (#3872)

    Pour "pas plus qu’hier..."

    C’est sûr que c’est la population qui va voter et non, le CENI mais, aimerais-tu jouer avec des dès pipés ?

    C’est pourquoi, je vous offre cette réponse au forum (bois de rose et CENI).

    En décortiquant la liste, il faut souligner que :

    sur les 10 membres de société civile : . Ranampy est conseiller auprès de la HCC, est-ce que cela signifie qu’elle a conseillé la HCC sur ces ordonnances je m’en-foutiste pro-hat et, sur l’emprisonnement de Ralitera e consorts, responsables de la sécurité de la HCC ?

    . Ralevason est Président de Syndicat des Administrateurs Civils donc, assujeti à l’Administration.

    . James Ramaroson n’est pas seulement Journaliste mais Conseiller de Vital, donc, non indépendant et, des journalistes, il y en a qui ont leur libre arbitre

    . Tahindro est un enseignant en droit mais, désigné par les Doyens des Universités et que je sache, les Universités sont des entités publiques donc, sous les ordres

    . Rakotoson est Président de Tribunal et, à voir ce que font nos Magistrats à l’heure actuelle, je ne peux pas être sûr de son jugement impartial

    . Rakotomanana est Bâtonnier mais, relation de travail oblige !

    . Les observateurs des eléctions, à part Bruno qui les observe depuis 92, sans avoir pu les changer (si j’étais lui, il y a longtemps que j’aurai rendu mon tablier car, assister et ne pas aider - comme Rajao a dit : non assistance à personne en danger - c’est être seulement un témoin muet)

    . Pour les 4 membres des sensibilités politiques, je ne sais pas en quoi ils sont exactement sensibles mais ils sont tous liés car :

    x Rakotonirina est Chef de District désigné par l’autorité de fait depuis 2009

    x Ratovondrajao et Raharinarivonirina sont des Avocats donc, travaillant avec les Magistrats, bien que pas pour et, moi, cette engeance-la...

    x Raherison est Substitut et, comme il ne peut pas se substituer à lui-même, il viendra demander : quel est le mieux Chef ?

    Je préfère mieux les représentants de l’Administration :

    x Jean est Administrateur civil du Ministère de l’Intérieur, il fera ce que lui dira le Ministre, hiérarchie oblige

    x Andrianarisata est un Cadre du Ministère de la Décentralisation et, n’a pas d’activités.

    J’en déduis que la CENI est faite pour des gens oisifs et alignés donc, sans intérêt !

    Basile lui-même a dit qu’ils sont 16 sur 19 : seriez-vous contents d’être les 3 en face de ces 16 ?

    Alors, élections oui, mais sur des bases solides !!!

  • 25 mars 2010 à 20:45 | meloky (#637)

    LE TITRE DE CET ARTICLE N’ EST UN PRODUIT D’UN VRAI JOURNALISTE. JE LE PEUX QUALIFIER COMME DE PRECURCEUR DES GAFFES.

    L’AUTEUR NE SAVE PAS OU N’A PAS SUIVI L’EVENEMENT. SI JE NE ME TROMPE PAS ON A LANCE L’INVITATION A PARTICIPER DANS LA PREPARATION DE LA CENI. L’APPEL A ETE OUVERT POUR TOUS,

    ET MAINTENANT, ON DIT HANDICAPEE !!!!

    ICI, ON RESPECTE LE CHOIX DES CHAQUES ENTITES DE SE PRESENTER OU NON.

    SEULEMENT, LE PEUPLE HONORENT CEUX QUI VEULENT BATIR LA NATION ET DOIVENT JOUIR LE DROIT !

  • 26 mars 2010 à 13:44 | Alidera A.R. (#3958)

    Un monsieur membre de la CENI est un oncle et famille proche de Ny Hajo Andrianainarivelo Ministre de la HAT à l’aménagement du territoire.
    Ce monsieur est un Ratsirakiste pur jus et qui avait vraiment du mal à accepter la défaite de Ratsiraka en 2002, au point qu’il en était malade mais vraiment malade au sens propre du terme.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS