Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 7 juillet 2022
Antananarivo | 19h20
 

Communiqué

IVème Sommet de la COI

L’avenir de l’Indianocéanie au cœur de la déclaration des chefs d’État et de gouvernement

mardi 26 août 2014

Les chefs d’État et de gouvernement réunis au IVème Sommet de la Commission de l’océan Indien, à Moroni le 23 août 2014, ont adopté une déclaration résolument ancrée dans l’avenir de l’Indianocéanie. Cette déclaration dresse le tableau des défis de développement de la région et fixe les orientations d’une réponse collective sur les plans entre autres de la connectivité, de la sécurité maritime et alimentaire, de la gestion des ressources naturelles et du potentiel de l’économie bleue.

Ce sommet "de la maturité et de la consolidation" a été l’occasion pour les présidents Ikililou Dhoinine des Comores (hôte du sommet), Hery Rajaonarimampianina de Madagascar (président de la COI), François Hollande de France, James Michel des Seychelles et le premier ministre Dr Navinchandra Ramgoolam de Maurice, de souligner "l’esprit de solidarité qui anime la coopération entre les pays membres de la COI".
Voir le communiqué ci-joint.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 26 août 2014 à 08:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA,
    Président légitime de la République Malgache,
    Chef d’Etat de Madagascar,
    Président tournant de la Commission de l’Océan Indien (-2014-)
    lance un appel à l’unité.
    - "Je lance un appel solennel à Tous,à serrer nos rangs,à nous unir nos forces ,à parler d’une seule voix,celle d’une indianocéanie et solidaire".
    Présidence de la COI 2014,
    - "De notre côté,nous nous engageons à porter haut et fort nos valeurs et à défendre nos intérêts auprès des instances régionales et internationales ,tout au long de cette Présidence Malgache de la COI,et ,même au-delà,afin de protéger les intérêts de la Région.

  • 26 août 2014 à 09:07 | jansi (#6474)

    Il faut commencer par ouvrir les frontières, y compris a la Réunion pour les Malgaches et a Mayotte pour les Comoriens. Fini les brimades et les humiliations dans les consulats de France.
    Après cela, on commencera a parler en toute lucidité de Mada grenier de L’océan indien.

    • 26 août 2014 à 09:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Il y a des règles et des procédures d’immigration à respecter.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramaahefarisoa@gmail.com

    • 26 août 2014 à 10:32 | jansi (#6474) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Monsieur, dans le cadre de cette indianoceanie, il est tout a fait possible de changer les règles et les procédures d’immigration dans les pays de la zone. C’est une question de volonté politique. La COI de Moroni était quand même au plus haut niveau.
      Donc commencer par ouvrir les frontières de Mayotte et de la Réunion.

    • 26 août 2014 à 11:22 | ASSISE (#1505) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Règles et procèdures seront toujours de mise, mais pensez vous que le dévelopement de la région se fera avec La France ? Même La Réunion ne s’en sort pas en tant que RUPE.

      Arrêtons alors de parler immigration mais parlons de voyager tout court.

      Nous saurons à ce moment là, de quoi se fera l’avenir de l’indianocéanie, bizarre vocabulaire que même ceux qui l’ont déclaré risque de se confondre sur le mot dans les jours qui viennent.

      On parle jusqu’à ce jour d’un bébé COI, elle a quel âge la COI ? Ses réalisations ? Regarder le site et chercher ses projets et réalisations pour savoir sa réalité. Pourtant l’ambition est plus que Grande, assistée par l’Union Européenne de La France.

      Libre circulation des biens et des personnes dans cette indianocité était l’objectif mais La Réunion reste difficile d’accés pour les régionaux, en particulier pour nous les autoctones malagasy et les komorianina.

      Laissons aux comoriens le soin de règler l’affaire Mayotte.

    • 26 août 2014 à 13:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Jansi,
      Les règles et les procédures d’immigration devraient être observées "STRICTEMENT" pour éviter des "MALAISES" qui empoisonneront =="la bonne relation et la nette coopération"==
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 27 août 2014 à 09:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à ASSISE

      Le premier sommet de la COI depuis neuf (-09-) ans.
      Les cinq (-05-) Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Région se sont retrouvés à Moroni -Comores,pour le quatrième sommet de la Commission de l’Océan Indien.
      L’Institution est relancée ==grâce==au retour de Madagascar.
      L’institution était entrée dans un long sommeil avec la crise Malgache.
      LA PRESENCE DE SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA A ETE UNANIMEMENT SOULIGNEE.
      Madagascar assure d’ailleurs la Présidence tournante de la COI.
      - "Je salue le Président légitime de Madagascar",a dit le Président français François HOLLANDE pour qui ==il n’y aura pas==de développement de l’Océan Indien sans le développement de Madagascar.
      La COI qui s’enorgueillit d’avoir participé à la résolution de la crise Malgache,attend maintenant que Madagascar devienne "le grenier à blé" de la région.=="GRENIER A BLE"==
      MADAGASCAR A TOUT POUR DEVENIR LE MOTEUR DE LA CROISSANCE REGIONALE AVEC UNE TRIPLE CONNECTIVITE :
      - aérienne,
      - maritime
      - et numérique.
      Tous les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont souhaité relancer l’Institution,la COI,et pour bâtir un avenir commun à l’indiaocéanie et chacun est allé dans ses projets.
      Pour l’Île Maurice,
      - des liaisons aériennes quotidiennes doivent relier chacune de "NOS" îles.
      - lme TIC ,technologies de l’information et de communication ,doivent aussi être un relai de croissance régional.
      Les Seychelles,
      - ont mis en avant leur initiative pour partager du renseignement dans la lignée de la lutte contre la piraterie maritime,qui va des trafics de drogue ou de personnes au crime organisé et du terrorisme.
      Les Seychelles ont également attachées à l’économie bleue,le développement du tourisme et de la pêche.
      Madagascar,
      - souhaite faire de la COI,la neuvième (-9-) organisation régionale au sein de l’Union Africaine.
      La France,le Président François HOLLANDE
      - a rappelé l’urgence face au changement climatique dont les petites îles sont les premières victimes ,en raison de l’augmentation du niveau de Mer.
      PARIS doit accueillir la grande conférence mondiale sur le climat,fin 2015.
      Les petites îles en développement doivent se retrouver ==dans les SAMOA==,dans une semaine pour se faire entendre.
      - "Derrière l’Avenir des îles,c’est l’Avenir de l’Humanité qui se dessine".
      Nicolas Hulot
      l’envoyé spécila du Président français François HOLLANDE

  • 26 août 2014 à 09:48 | harmelle (#5862)

    Blibli-blabla ! Il n’y a aucune mention de discussion sur les éparses , aucune mention sur l’éventuelle attribution d’exportation de viande sur la CE ou la ZOI rien .....Ah si Hery Rajaonarimampianina rapporte un traité de coopération militaire de la plus haute importance avec les Comores ....

    • 26 août 2014 à 10:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à harmelle

      Les îles éparses :
      - "PAIX et CO-GESTION" France/Madagascar.
      - "Mahefa Ary Soa".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 26 août 2014 à 11:40 | leclercq (#4410)

    Tous les deux portent des lunettes tels des hiboux pour voir uniquement que ce qui peut leur rapporter et qui les arrange et ils ont sans doute aussi des boules quiés en guise d’oreillettes pour ne pas entendre les cris de leur peuple , en plus il y en a qui affiche constamment un sourire niais, montrant ainsi sa joie d’avoir pu éclipser ses adversaires aussi friands et avides que lui du pouvoir et de ces bénéfices illicites et comme dirait l’autre" FH et HR même objectif ", pendant ce temps , on n’est pas prêt de sortir la tête hors de l’eau même si certain se laisse arrosé abondamment , se faisant passé ainsi pour "un courageux ".

  • 26 août 2014 à 23:01 | Radepy (#7163)

    Le Chef d’orchestre sera bien évidemment la France qui a ses territoires dans l’ Indianocéanie, entre-autres les Iles ép ... n’est-ce pas jansi ?
    Notre avenir plus radieux est peut-être dans cette Sous-région où la France, la cinquième puissance mondiale jouera le rôle de médiateur et facilitateur pour nous apprendre à vivre ensemble et comme les autres.

    • 26 août 2014 à 23:34 | Radepy (#7163) répond à Radepy

      Le voyage de KR vers la Chine, à la recherche de financements, pourrait compromettre ...
      Mais suite aux dernières interpellations du Gouvernement KR à la Chine par le biais de son Ambassadeur ... Le risque de rentrer bredouille est probable. Une éventuelle démission ...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS