Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 4 février 2023
Antananarivo | 18h12
 

Editorial

Journée des opportunités

mercredi 1er décembre 2010 | Patrick A.

Depuis le temps, l’on a pris la précaution de se méfier de phrases comme : « La journée pourrait bien être décisive ». Car au pays du moramora, les politiciens avancent à un train de sénateur et les revirements sont parfois aussi inattendus que peu spectaculaires.

Nous n’écrirons donc pas que la journée sera décisive ; il n’empêche que l’on est très tenté d’affirmer que ce sera la journée des opportunités. Le dernier jour de la mission à Antananarivo de Leonardo Simão ne se conclura peut-être pas par une grande annonce spectaculaire, car les faits importants pourraient rester en sous-marin [1], mais il pourrait poser un certain nombre de jalons pour les mois à venir.

La mouvance Ravalomanana a donné le ton en déclarant qu’elle ne mettrait pas de conditions préalables à des discussions entre mouvances. Même si elle continue à dénier toute validité au résultat du référendum du 17 novembre, il ne semble plus exclu de la voir faire son entrée dans les institutions de la Transition actuelle. Il reste à savoir si la monnaie d’échange demandée sera acceptable pour Andry Rajoelina et les durs de la HAT.

Ceux-ci pourraient être tentés de se réfugier derrière les chiffres du référendum. Avec 3 582 554 suffrages exprimés, ce scrutin ne fait pas pâle figure par rapport aux 3 157 472 voix exprimées à l’occasion du référendum de 2007 ou aux 2 991 978 votes validés lors de celui de 1998. Les appels au boycott d’un scrutin organisé par un pouvoir « illégal et illégitime » ont donc rencontré un succès plus que mitigé. Mais interpréter le suffrage comme un chèque en blanc en faveur d’une approche purement unilatérale serait hasardeux pour le pouvoir, et les autorités ont sans doute intérêt à saisir l’ouverture qui se présente.

Des membres du CST se sont empressés de rappeler que l’accord politique d’Ivato prévoit la cessation des arrestations jugées arbitraires, l’amnistie et la création d’un gouvernement d’unité nationale. L’on attend donc de savoir quelle ampleur effective auront ces mesures. Pour ce qui est de notre profession, nous attendons aussi de voir si le Code de la communication et son application resteront toujours aussi timorés ou non.

Un tout petit signe a été donné avec le verdict aboutissant à la libération ce mardi de Riana Ranjeva. Même si elle n’a pas été obtenue facilement, cette remise en liberté constitue une première avancée, car ce n’est pas sans raisons que la Ministre de la Justice passe pour intransigeante, et elle et ses proches ne manquaient pas de leviers pour faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre.

D’autres tests se présenteront dans les tous prochains jours, comme les demandes des trois mouvances pour tenir meeting. Elles permettront de voir si le temps reste à l’invective et au forcing, ou si les citoyens pourront avoir un peu l’esprit aux fêtes qui approchent.

Notes

[1Note au correcteur : ne m’enlève surtout pas cette figure de style, j’y tiens, quoi qu’en pense l’auto-proclamé E=mc2.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 1er décembre 2010 à 10:10 | Einstein (#3390)

    Mais je ne dis rien, moi, Patrick. J’aurais juste voulu savoir le sens caché de votre expression que j’avais relevé de votre édito d’hier. D’ailleurs, je la recopie ici, si jamais qqn parmi les savants forumistes y en trouve le véritable sens profondément caché :

    « Comme tout ce qui se importe se déroule de manière sous-marine ». Voilà. Sujet de réflexion pour aujourd’hui, à vos copies.

    Pour ce qui est de l’"auto-proclamation", mon cher Patrick, laissons cela aux "experts" (en la matière) de ce régime putschiste et à ses fidèles porte-paroles dont certains ont droit librement à la parole sur ce forum. Moi, je ne me suis jamais autoproclamé pour qqn d’autre que moi-même, Albert de mon prénom.

    Cdt

    • 1er décembre 2010 à 11:42 | racynt (#1557) répond à Einstein

      Il n’est pas besoin d’être un génie pour comprendre le sens de cette phrase et aussi remarquer qu’il y a effectivement un "se" de trop , cela dit , Einstein aurait -il fait tout un fromage pour un "se" de trop ? En fait l’équivalent du dicton "mihinam-bary aza misy latsaka " en français c’est "l’erreur est humaine" et c’est bien vrai à moins que certains voudraient se prendre pour Dieu sur ce site mais il faut dire que dans un Etat de non droit , n’importe qui s’autoproclame comme bon lui semble (père spirituel pour d’autres....).

      Par ailleurs , je ne sais si on peut prendre ce verdict comme un signe d’apaisement car selon moi, étant donné que dans le fameux procès verbal il n’y a même pas eu d’insulte et que le chef d’inculpation se repose sur l’outrage aux forces de l’ordre, un non lieu aurait été un véritable signe d’apaisement. Personne ne mérite ne ce serait-ce que un jour d’emprisonnement avec surcis pour des dires qui ne sont même pas des insultes, de plus les plaignants n’étant même pas présent au tribunal, finalement , on se rend compte que c’est une accusation qui n’a ni queue ni tête. Cela dit , connaissant les faucons de la HAT, ils auraient été capable de lui donner une peine sans surcis.

      De toute façon, il est évident que l’étau se resserre autour de la HAT et que des mains tendues de la part de diverses organisations (SADC, CNOSC, ...) seraient une opportunité à saisir pour trouver une reconnaissance internationale. Il faut que la HAT se rende à l’évidence, ils ne sont pas en mesure de jouer un rapport de force vis à vis de la communauté internationale, la preuve, cela fait deux ans qu’ils essaient de convaincre la CI mais jusqu’à maintenant ils n’ont obtenu aucune reconnaissance. Ce n’est pas à Andry Rajoelina d’imposer ses conditions à la CI de plus que c’est Andry Rajoelina qui est en situation de demande, la CI elle a donné les consignes pour en arriver à la reconnaissance donc la balle est dans le camp de la HAT , il ne tient qu’à elle de voir si vraiment elle veut cette reconnaissance ou pas car à entendre Andry Rajoelina dire à la SADC "restez chez vous si vous ne suivez pas ma feuille de route" , on se demande bien si en effet il se moque de la reconnaissance mais qu’il a simplement l’intention de rester le plus logtemps possible au pouvoir pour bien se remplir les poches ou il veut jouer au pocker avec la CI :" vous reconnaissez ma démarche unilatérale ou rien." mais à ce petit jeux là Andry Rajoelina ne risque pas de gagner face à la CI car il n’a même pas assez de mise équivalent à ce que la CI pourrait mettre sur la table :-)

  • 1er décembre 2010 à 11:06 | da fily (#2745)

    Oui, mais encore..?

    On reste sur notre fin, un peu léger l’édito là.

    Il n’y a qu’Albert qui a pensé à réagir sur ce sous-marin dont il n’est pas à l’origine.

  • 1er décembre 2010 à 11:08 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Patrick A

    Vous parlez de journée des opportunités,

    "JE" veux parler de journée de fierté et de victoire pour la Nation Malgache,MADAGASCAR.

    Le succès de la Consultation référendaire est incontestable.

    Maintenant,il faut continuer à avancer suivant le chemin tracé par la conférence nationale,avec un Gouvernement "solidaire" de Transition du Général Camille Vital.

    On ne change pas une équipe qui gagne, sauf s’il y a quelques Ministres souhaitant se présenter à une des élections à venir :

    - élections municipales,

    - élections législatives,

    - et pour quoi pas "élection présidentielle avec Andry RAJOELINA"

    SAVOURONS NOTRE VICTOIRE NATIONALE,la fierté et la souveraineté nationale "MALGACHES" retrouvées .

    Vive le 17 Novembre 2010.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 1er décembre 2010 à 17:03 | gasy tsotrizao (#3859) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Oups ! L’info a été confirmé ! Présidentielle avec Andry Rajoelina ! On ne change pas une équipe qui gagne ! Plus besoin de vaseline !

    • 1er décembre 2010 à 17:59 | thubert (#459) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Mr RAMAHEFARISOA,

      La complicité avec le pouvoir de fait actuel est un signe de la mort de conscience.

      A decortiquer serieusement.

      thubert

    • 2 décembre 2010 à 16:32 | Jipo (#4988) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Avoir l’esprit aux fetes est de saison, mais quand on a le ventre vide,pour ne pas dire , que la majorité à FAIM, à "SAVOURER" de la sorte, mefiez-vous de l’indigestion, devant des bouches affamées, ça peut faire désordre.

  • 2 décembre 2010 à 00:12 | Jerry (#2173)

    A part l’opinion de la mouvance Ra8, celles de 2 mouvances de l’opposition, à savoir les mouvances Zafy et Ratsiraka,ne compteraient-elles pas, selon vous ?

    • 2 décembre 2010 à 10:52 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Jerry

      jerry,

      Moi,Basile RAMAHEFARISOA,ai pensé, au début,en observant les jeunes ratsirakistes et les zafistes à Paris,que ces deux mouvances "marchent" avec Monsieur Andry RAJOELINA,via Rina RAKOTOMANGA (bagarre honteuse de l’Ambassade à Paris)

      Pour les jeunes "TGV" et "TIKO",pour Moi,Basile RAMAHEFARISOA,les considère "BONNET BLANC,blanc bonnet".

      Je n’appartiens pas à une chapelle,alors je ne peux pas vous répondre "JERRY" pour ces deux mouvances RATSIRAKA et ZAFY.

      En général,MIANDRY IZAY MAHARESY.Point barre !!!!!

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS