Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 15h42
 

Economie

Groupe Madgabest

Hausse de la production de jeans

samedi 8 mars 2008 | Lanto

Implanté à Madagascar en 1994, le groupe Madgabest dont la maison mère se trouve à Hongkong est spécialisé dans la confection de jean et de tee-shirt. Depuis, sa production a évolué de 20 %. Actuellement, il exporte 30 000 à 40 000 pièces de jean par mois vers les Etats-Unis. Elle importe mensuellement 150 000 mètres de tissus de jean de la Chine.

En 2003, la société Unicom, une unité pour le délavage des jeans a été mise sur pied. 50 000 pièces de jeans y sont délavées en un mois pour le groupe, et 40 000 autres provenant d’autres entreprises franches comme PLG Tanjombato. Notons que cette dernière emploie 200 personnes dont une trentaine de femmes pour faire le packing. Outre, les jeans d’autres types de tissu, tels le twin y sont délavés. Le traitement de jean dure entre 2 à 3 heures en fonction de la qualité recherchée : « dark wash », « double stone », « blieach » ou autres. L’Unicom importe 10 tonnes de « stone » par mois pour le délavage des jeans. Cette sorte de pierre blanche provient de la Chine.
Étant donné que la société effectue des exportations vers les Etats-Unis, les clients exigent une bonne qualité des produits, une meilleure condition sociale pour les employés et enfin la protection de l’environnement.

Dans le cadre de la protection environnementale, une nouvelle station de traitement des eaux usées de la société a été construite. La cérémonie d’inauguration s’est tenue hier, sur les lieux. Le traitement s’effectue en deux temps : traitement physico- chimique et traitement biologique. À l’issue, les eaux déversées dans le lac de Manamba Ambohibao répondent aux normes requises par la législation en vigueur à Madagascar. Un test réalisé par la SGS Maurice l’a confirmé.

Il est à souligner que le Centre National de Recherches Industrielle et Technologique a assuré entièrement la conception, la réalisation de cette station et les mises au point avec un financement de 400 millions ariary. Pour sa part, le Directeur général, Roger Marie Rafanomezantsoa, a invité les autres entreprises à agir de la sorte pour le bien-être de l’environnement.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS