Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 avril 2024
Antananarivo | 08h56
 

Gouvernance

Administration

Fonction publique : le recensement fait des vagues

jeudi 22 février

L’opération de recensement et d’évaluation des agents de la fonction publique annoncée par le ministre du Travail et de la Fonction publique a débuté dans les bureaux administratifs. Des agents enquêteurs sont depuis plusieurs jours déployés dans les ministères, les institutions et autres organismes étatiques pour la collecte des données.

Le recensement des fonctionnaires en cours est pourtant déjà attaqué sur le fond et la forme et suscite les appréhensions. Certains fonctionnaires critiquent la méthode de mise en oeuvre qu’ils qualifient de frustrante ou déplaisante. Trop de questions, de pression, de demande d’informations trop personnelles, fustigent-ils. Personne n’échappe pourtant à ces exigences même les hauts fonctionnaires.

La base du recensement se fonde pour l’instant sur les déclarations des agents eux-même et non sur le dépouillement des fichiers détenus par l’administration. Un formulaire avec des questionnaires est à faire remplir pour chaque personne et contient toutes les indications comme les renseignements personnels sur l’agent (niveau d’études, statut matrimonial...), sa situation et carrière administrative (poste actuel, ancienneté...). Le délai de remplissage du formulaire est jugé trop courte pour certains, d’autres évoquent des informations qui ne sont pas forcément à leur disposition.

La ministre du travail et de fonction publique, Hanitra Razakaboana, a insisté récemment que ce recensement des effectifs dans la fonction publique est une priorité pour son ministère. Selon ses explications, il devrait en effet faciliter une meilleure répartition géographique des fonctionnaires pour des services publics de proximité et un égal accès des citoyens aux dits services. Il permettra aussi de fournir à l’Etat des données lui permettant de maîtriser le nombre, la structure et le coût de la fonction publique et une meilleure prise en charge de la carrière des fonctionnaires.

L’annonce d’un éventuel redéploiement territorial ou interministériel des fonctionnaires inquiète particulièrement les fonctionnaires dont une grande majorité est concentrée dans la capitale et les grandes villes du pays.

-----

12 commentaires

Vos commentaires

  • 22 février à 12:46 | lé kopé (#10607)

    5OOOO fonctionnaires seront radiés , ce qui va entraîner une vague de contestations , alors que le prix des PPN a doublé , voire triplé . Mechi Prezida !!!

    • 22 février à 14:34 | elena (#3066) répond à lé kopé

      Pas d’inquiétude, il vont commencer par les fonctionnaires fantômes. Il y en a encore et puis la corruption est devenue un sport national voire international, après le passage à Londres. Nous avons une réputation à tenir !

  • 22 février à 13:58 | Jipo (#4988)

    Bon chacun son tour !
    Il y a peu , l’ énarque 6 e dan annonçait la création de centaines de postes de fonctionnaires, voilà donc la recette, virer les existants pour les remplacer par les copains asservis et surtout les isandra ...
    Donc oui, moins le nombre est important, plus il y a à se partager : CQFD
    Que les heureux élus aient le double de travail, qu’ ils viennent se plaindre d’ avoir une place au chaud, ils seront plus vite arrivés que bien reçus, et si la soupe ne vous convient pas, inutile d’ en dégouter les autres, comme les poubelles, tu mets un coup de pieds dedans il en tombe des dizaines,
    D’ ou l’ adage, un de perdu 10 de retrouvés ...
    Il donne l’ impression de faire quelque chose en dé-tricotant l’ un pour habiller l’ autre !
    il est quand meme fort ce 6e dan !
    A quand la 7ème ???

    • 22 février à 14:34 | Shalom (#2831) répond à Jipo

      Jipo,
      Pour vous répondre : 89 + 15 = 100
      Ils font partir - 50000 et feront entrer + 50000
      Résultat = + 50000 cqfd

    • 22 février à 14:40 | elena (#3066) répond à Jipo

      Dimy alina ve ?

    • 22 février à 14:46 | lé kopé (#10607) répond à Jipo

      Vous avez raison de faire remarquer ce point culminant. Car mon contact avec les Prédateurs de La République , se vante de bénéficier de deux voire ...trois salaires :
      Le premier , dans le corps des fonctionnaires , sans avoir passé aucun concours , et avec un niveau de troisième pour un poste de Cadre , un autre à la région avec le SG bedonnant du parti , et un autre comme le consortium Isandra . Après le voyage à Addis Abéba , il n’a même pas vu l’écart qui sépare notre Pays , des Pays Emergents , mais s’est contenté de faire du Shopping pour épater les pauvres hères .Quelle médiocrité !!! Et ils sont nombreux dans ce cas .

    • 22 février à 14:51 | lé kopé (#10607) répond à Jipo

      Où sont les 50000 logements , le Pipe Line , La RN 10 et RN 13 , l’USINE d’Ethanol , le Gasy Car , et la Cimenterie qui rayonnera sur tout le Continent Africain ? Et tout le reste que je laisserai à Shalom le soin de les énumérer ,pour ne pas payer des Droits d’auteur .

  • 22 février à 15:48 | Jipo (#4988)

    Pour les droits d’ auteurs , je suis certain que Shalom vous fera un prix 😏 ?
    Oui personne n’ a relevé cette information de création d’ emplois dans la fonction publique, alors qu’ ils sont déjà :
    non seulement en sur nombre, mais de plus en doubler le chiffre ne pouvait que sortir d’ un cerveau dérangé ou totalement" H ors-S ol », perché comme disent les djeuns ...
    Ce qui m’ avait interpellé ! j’ ai donc la réponse à mon interrogation qui au final n’ était pas si « conspirationniste » que ça 🤔 .
    Ayant même demandé avec quel vola ? ( n’ arrivant pas à payer les enseignants & les boursiers : entre autres ) !

    • 22 février à 15:52 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Pour les 50.000 logements ce sera pour la nouvelle ville que notre lumière émérite 6e dan veut construire pour lui et sa clique, surtout sa clique car pour lui ce sera la france et surtout la Suisse, réservées aux « 1ers de cordée « qui auront le privilège d’ embrasser le sol avec plus d’ étreinte et conviction , quand la saison de la récolte sera venue ...

  • 22 février à 18:44 | nez_gros (#10715)

    Recensez-vous, vous même Mme Razakaboana
    Hanitra razakaboana, Resampa Haja..., avant , Roindefo MONJA, ... Ny Hasina Andriamanjato, Sophie Ratsiraka... , Naina Andriatsitohaina

    et que dire des Lalatiana, des andriamananoro, des RABARINIRINARISON, etc...

    S’ils sont là, c’est grace à leurs noms... et leurs solelaka ... tous des hauts-foctionnaires Fantômes

    Est ce que leurs aieux , ont fait du bien à notre pays ... durant leurs mandats respectifs.... j’attends les réponses et preuves .... !!!

  • 22 février à 18:56 | lanja (#4980)

    Tsy dia hitako hoe hitondra inona ity recensement ity, ady amin ny fantome ? Ny ady amin ny kolikoly lehibe mivandravandra no tena mila atomboka maika, ireo mpanefoefo tampoka nanomboka 2009 aloha no tokony hatao recensement, atao fantabahoaka, iza no nihary ara- drariny, ary aiza avy ny avoir illicite, dia hiavaka eo ny mpangalatra mianakavy

  • 23 février à 09:43 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    https://actutana.com/augmentation-de-la-pauvrete-urbaine/

    Noho izany ireo mpiasam-panjakana « déflatés » dia mbola hampihakatra ny tarehimarika momba ny fahantrana eo @ tanan-dehibe.

    « Madagasikara tsy maintsy mandroso » hoy Rabitro Manjaka 6-ème d’ âne de cas raté.

    Miala tsiny aho raha masiaka ny teniko, fa hadininon’ ny Malagasy vendrana no nanontany azy hoe :

      • MANKAIZA RE izany fandrosoana izany ?
        - Fandrosoana @ fahantrana ve ny tanjona ?

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS