Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 04h22
 

Médias

« RNM Show » à Mahajanga

Festivités et séances de travail

lundi 3 octobre 2011

Les festivités de la célébration des 80 ans de la Radio nationale malagasy (RNM) ont également été l’occasion de séances de travail avec le ministre de la Communication, Harry Laurent Rahajason, à Mahajanga où la Radio Feon’i Boina a fêté également ses 40 ans. Après Antananarivo, Toamasina, Antsiranana et Ihosy, ce fut au tour de la région Boeny d’abriter les 1er et 2 octobre 2011, la cérémonie de célébration du 80ème anniversaire de la RNM. Elle s’est déroulée en présence du ministre de la Communication et de sa suite, composée de son directeur de cabinet, Seva Mboiny Simon, de quelques membres du cabinet, du ministre de l’Élevage, Rafatrolaza Bary, du maire de la Commune de Mahajanga, Randriantomanga Octave, des représentants de la Région, ainsi que des membres du Parlement de la transition.

Le délégué de communication de Mahajanga, Anziz Jean Ferlin, a souligné lors de la série de discours, que la Radio Feon’i Boina, durant ces 40 ans d’existence, a sa place dans le monde de l’audiovisuel de la région bien que le personnel se soit contenté de peu de matériels qu’il possédait depuis ces longues années.

Le directeur général de l’ORTM, Johary Ravoajanahary, a exhorté le personnel de la RNM et de la TVM de la région de profiter de ces deux jours de retransmission en direct des émissions depuis Mahajanga pour faire valoir les potentialités et savoir-faire de cette région, non seulement sur le plan national mais aussi au niveau des iles voisines. Cependant, il n’a pas mâché ses mots en tirant au clair l’importance de certaines émissions de la RNM centrale, notamment le journal parlé et les émissions sur la situation politique du pays. « Les auditeurs et les téléspectateurs se plaignent de ne pas bénéficier du même niveau d’informations que dans d’autres régions car les responsables de la communication sur place se permettent de couper les émissions informationnelles au profit des dédicaces et d’autres émissions locales, qui, d’emblée, ne sont pas d’une importance capitale pour la plupart », a-t-il indiqué.

Quand on sait que prochainement, la couverture nationale sera accessible à toutes les stations radios et télévisions qui le souhaitent et qui en ont les moyens, on comprendra les soucis des responsables des chaînes publiques devant la concurrence, la qualité et la crédibilité des programmes et émissions proposés au public.

Johary Ravoajanahary a encore une fois exhorté ces employés des médias publics de scrupuleusement respecter les 6 heures de diffusion par jour pour la Radio et les 2 heures par jour pour la Télévision Nationale. Par ailleurs, le numéro Un de l’ORTM a également profité de cette occasion pour interpeller les autorités régionales qui seraient tentées, d’une manière ou d’une autre, de faire pression sur les agents de la communication dans l’exercice de leur métier. « Nous exprimons notre gratitude envers vous pour toute les collaboration que vous auriez apportées, mais il faut que vous sachiez que la RNM et la TVM régionales ne sont pas vos propriétés privées pour faire reluire vos images. Laissez les journalistes de la TVM et RNM faire leur travail en toute indépendance », a-t-il souligné.

Pour sa part, le ministre de la Communication et non moins chargé de la communication à la Présidence de la HAT, a spécifié trois grands points de la politique du ministère qu’il dirige. Coté infrastructures, des dizaines de bureaux sont en cours de construction au niveau des districts pour la RNM et la TVM. L’équipement de ces bureaux fait l’objet d’un partenariat public-privé. Le directeur général de l’ORTM et le directeur de cabinet du ministère travaillent d’arrache-pied actuellement sur ce sujet. En outre, dans le cadre de l’application de la politique de promotion interne et le renforcement des capacités, par le truchement des formations dispensées par le ministère, l’intégration des employés non fonctionnaires au sein de la fonction publique promise par le ministre est déjà bouclée. La liste des bénéficiaires sera rendu publique la semaine prochaine.

Recueilli par Valis

16 commentaires

Vos commentaires

  • 3 octobre 2011 à 10:44 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    "tout" est prétexte pour faire des propagandes avant l’heure.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 3 octobre 2011 à 13:43 | betoko (#413) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Propagande pour qui ? Il y a quelque chose qui ne va plus chez vous monsieur Basile , on dirait que vous êtes atteint d’une maladie quelconque que je n’arrive pas définir , faut vous faire soigner

    • 3 octobre 2011 à 17:10 | Bena (#494) répond à betoko

      la FATy fait bien les choses pour amuser une population affamée et détourner leur attention de l’essentiel.

      mais je ne comprend pas que l’ambassade d’allemagne, pays phare en europe entre également en jeux. sous pretexte d’oktoberfest, la bière était à flot hier à betongolo, le se.xe à peine voilé. imaginez la bagarres qui s’ensuivent entre fuzes dans le quartier durant la journée. est-ce que cette situation reflète l’image qu’on veut-on donner au peuple allemand ?

    • 3 octobre 2011 à 18:43 | Foxtrot (#6003) répond à betoko

      Tiens l’attribution des prix Nobel a commencé aujourd’hui. Il paraît que Rajoelina, le bouffon va discerner le prix Nobel des bourdes !

  • 3 octobre 2011 à 11:56 | vuze (#918)

    J’écris sur cet article pour ne pas écrire sur l’éditorial d’aujourd’hui (ne pas lui permettre d’avoir trop de commentaires) qui continue comme d’habitude à saper le régime en place... Le plus hilarant c’est que l’auteur de l’éditorial se donne un plaisir fou à répéter sans cesse qu’il avait tout prévu. Rien de plus normal quant il commence l’édito d’aujourd’hui avec une phrase comme celle-ci :

    "Encore une fois, la crise est potentiellement à un tournant important, et la direction vers un apaisement ou encore plus d’extrêmisation.."

    Waouh, quelle prévision, bravo l’artiste !! Soit c’est bon, soit c’est pas bon !! Et après, il viendra nous dire : z’avez vu, j’avais raison :-))

    Bref c’était une parenthèse.

    Je voudrais aussi rajouter que je n’aime pas du tout les mises en scène de JR sur Madagate. Tout le monde sait qu’il est pro-TGV mais les photos récentes à New-york affichent une certaine condescendance avec le pouvoir qui n’est pas digne d’un journaliste d’investigation !! De plus, ces photos des différents plats ne sont pas les bienvenues dans un pays où la majorité de la population n’a pas de quoi manger ! Donc Carton Rouge à JR..

    • 3 octobre 2011 à 13:44 | betoko (#413) répond à vuze

      Entiérment d’accord avec vous VUZE , surtout sur l’article de JR

    • 3 octobre 2011 à 14:01 | da fily (#2745) répond à vuze

      non sans mal vous faites la renomée du JR Ewing local qui strike l’info à l’avantage perpétuel de kivusavé, quelle mouche l’a-t-il piqué de le rendre tout d’un coup imbuvable sur ces images qu’on dirait presque obscènes ?

      Vuzi-vuza aujourd’hui, zappez cher Hilaire, ailleurs l’air est plus respirable, tronquez cette manie-mortifère d’ânoner votre quotidien et soyez au moins pittoresque : joignez le geste à la parole, et cassez la gu-eule à JR l’outrecuidant snobissime pour avoir osé l’insensée chose qui a réveillé votre sensiblerie...betoko n’est apparemment pas en reste, c’est bien il vous reste quelques morceaux de conscience et perdition, reste plus qu’à coller le morceaux, je compatis, si.

    • 3 octobre 2011 à 15:09 | vuze (#918) répond à da fily

      N’en faites pas de la récupération, Da filou..

      Ce qui m’intéresse chez JR c’est quant il établit des dossiers bien étayés et bien documentés sur le voleur Zouloulandais ! J’avais déjà critiqué JR, quant à l’époque, il avait fait une chasse à l’"homme" concernant Lalatiana et d’autres également...

      Mon état d’esprit est très simple : TGV m’a l’air sincère dans sa volonté de sortir Madagascar d’un trou. Je me contre balance de son entourage proche ou lointain ! Et enfin je ne veux pas que le voleur revienne aux affaires !! C’est compréhensible, n’est ce pas ?

    • 3 octobre 2011 à 16:46 | da fily (#2745) répond à vuze

      point de récup’ vuze, votre contribution simultanée vuzienne-betokesque est éloquente, vous le valez bien !

      à l’avenir écrivez filoha et non Filou, je suis président là où j’officie et vous serais gré de ne point perturber le cours des choses.

      A l’air sincère ? C’est comme si le violeur regardait sa victime en lui disant qu’il l’aime, on peut parler d’une espèce de sincérité, soit.

      Gee, decrispez le congestionneur vuze, on dirait qu’on vous entends pêter à chaque fois que vous articulez zouloulandeur de mes...soft, soft, votre :"ze ne veux pas que le voleur" sonne plus comme une supplique que comme véritable argument ! On sait maintenant pourquoi du côté fuze, on ne peut envisager le retour de milkman...ça balise tant que ça ? Ah bon, un mec à 2000 bornes me ferait pas flipper à ce point, et même s’il revenait ? Laissons ce brave peuple décider, pas vrai ? Chiche ?

    • 3 octobre 2011 à 16:49 | destiny (#5811) répond à vuze

      Le Lapinou a produit de la croissance

      pendant la crise mondiale (plus exactement son

      record est de -2%). Il a bataillé contre le Zouloulandais

      et a fait progresser le peuple.

      (avec Lapinou c’est paysans sans éducation,

      infrastructures et stèles, justice séléctive,

      IDH, corruption qui a regressé beaucoup,

      protection de l’environnement,

      retour au colonialisme ce qui est top).

      Au contraire, le Zouloulandais n’a rien produit. Même pas

      la démocratie qu’il a revendiquée sur la place du même

      nom et encore moins une vie moins chère.

      Au contraire, le Zouloulandais est contre-productif car

      depuis son départ en exil en 2009 :

      - combien d’enfants sans éducation (perte incalculable)

      - combien d’emplois à re-créer (si ça arrive un jour)

      - il va falloir 300 ans pour retrouver l’environnement protégé

      avant et détruit depuis 2 ans

      QUAND MEME IL FAUT REFLECHIR, NON ?

    • 3 octobre 2011 à 17:12 | vuze (#918) répond à da fily

      J’ai dit : "je ne veux pas que voleur revienne aux affaires"

      "Aux affaires" veut dire beaucoup de choses...
      Mais sinon, il peut revenir sans aucun problème... La justice décidera de son sort...

      Je vous reconnais bien là, Da filou, (et pour cela que je vous appelle ainsi, avec tout le respect bien sûr), construisant votre argumentaire sur ce qu’on ne dit pas... Lisez bien les posts avant de vous lancer dans votre prose..

    • 3 octobre 2011 à 17:14 | Bena (#494) répond à betoko

      JR journaliste d’investigation ? je ne savais pas !

    • 3 octobre 2011 à 21:30 | niry (#210) répond à destiny

      Il n’y a rien à réfléchir. On a faim. Et ventre affamé n’a point d’oreille. Que Lapinou ou zouloulandais, qui que ce soit, nous donne tout de suite à manger et après on pourra commencer à vouloir pouvoir essayer de réfléchir..

    • 3 octobre 2011 à 23:34 | destiny (#5811) répond à niry

      Bitchou-voalavo de lait au pok-pok virtuel pour les 80

      ans de la RNM et TVM (aux archives calcinées durant notre

      passage à la nouvelle démocratie qui nous a fait avancer

      de 50 ans).

      Joli jeu de mots après réflexion

  • 3 octobre 2011 à 14:27 | ratiarivelo (#131)

    Salama E !! Betoko-vuze O !! AZA mietaketaka toy ny akoho kely vidin-drindra !! Ary aza manendry tena hotra ny ALIKA ho any an-tsena !! Ary aza mahay vava raha tsy mahay vava-harona !!

    • 3 octobre 2011 à 23:48 | destiny (#5811) répond à ratiarivelo

      Leur proches risquent le syndrome dit de Capgras car ils

      ressemblent à des léporidés !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS