Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 13 juin 2024
Antananarivo | 07h38
 

Economie

Economie

Exportation : le nickel et le cobalt toujours en tête

lundi 6 novembre 2023 |  7726 visites 

L’industrie extractive a maintenu son dynamisme déjà constaté en 2021
en affichant une croissance de 23,6% en 2022. Cette branche a contribué à 27% à la croissance globale.

En 2022, le « nickel » et le « cobalt » ont dominé les recettes d’exportations de Madagascar avec 1 094,1 millions de dollars US, suivis par la « vanille » et le « girofle » avec un total de 821,9 millions de dollars US, et en troisième position la « Zone franche », d’après le rapport d’activités de la banque centrale de Madagascar publié la semaine dernière.

Les exportations de minerais de nickel ont rapporté 874,4 millions de dollar US en valeurs pour le pays, elles sont suivies en second lieu par les produits des entreprises en Zone franche de 805,7 millions de dollar US. Tout cela fait suite à une augmentation de la demande mondiale. Au niveau des importations, les achats de matières premières utilisées dans les processus de production des entreprises locales ont été les premiers en termes de valeurs (1 198,6 millions de dollar US).

Les exportations sous le régime de la « Zone franche » ont progressé de 12,1% en 2022 avec une valeur nominale de 805,7 millions de dollars US, contre 718,7 millions de dollars US en 2021. La hausse est portée par les exportations classées dans la catégorie textile. Les textiles occupent la première place des produits exportés par la « Zone franche », représentant 74,1% du total. En 2022, leur valeur nominale a été de 596,7 millions de dollars US, contre 506,7 millions de dollars US en 2021. Le volume expédié est en nette progression sur les trois dernières années alors que le prix moyen tend à se stabiliser.

-----

12 commentaires

Vos commentaires

  • 6 novembre 2023 à 09:46 | Turping (#1235)

    Une croissance exponentielle pour les exportations de nickel et cobalt entrainant paradoxalement la décroissance socio-économique et la paupérisation collective .Les aides octroyées par le FMI ,BM , et les bailleurs ,... sont masquées sous forme d’endettement sur le long terme .Il n’y a rien sans rien au final en contre partie .Avec les richesses du sous sol Madagascar se classe à la queue du PIB /PPA ,5 ème pays le plus pauvre du monde . La constatation est vite fait quand le pays est très mal gouverné par les voyous et les réseaux mafieux ,pourtant un pays qui a toutes ses potentialités .Dommage !!!

    • 6 novembre 2023 à 09:53 | Turping (#1235) répond à Turping

      http://spips.free.fr/spip.php?article13
      SOS Ambatovy ,les pollutions et les risques sanitaires .Exploitations sans précautions pour les riverains et la population .

    • 6 novembre 2023 à 09:55 | Turping (#1235) répond à Turping

      Un extrait :
      en effet, la réalité scientifique est :
      - Les traitements anti-moustiques réalisés par AMBATOVY depuis 2007 entre Moramanga et Tamatave, dans nos maisons, bureaux, en extérieur, sur nos chantiers, dans nos différentes bases de vie …, NOUS INTOXIQUENT à LONG TERME. Ces traitements sont réalisés avec des PESTICIDES à base de CYPERMETHRINE et DELTAMETHRINE (famille des pyréthrinoïdes). Ces traitements sont faits avec la plus totale incompétence c’est-à-dire sans rigueur, ni dosages précis… ni contrôles. Ils sont réalisés tous les jours par une équipe tournante de 10 personnes.
      - Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), FAO, Institut Pasteur …nos organismes Scientifiques CANADIENS etc …, définissent ces produits comme étant des PERTURBATEURS ENDOCRINIENS même a des doses infimes de l’ordre du nano gramme. Y sont particulièrement sensibles : embryons, fétus, enfants, femmes, fertilité masculine…provoquant à terme, mal formations, leucémies, cancers… etc ….etc …
      - Les Moustiques s’accoutument aux pesticides : l’Homme NON Les spécialistes du Monde entier. (Institut Pasteur, Oms, Fao…) constatent que les moustiques développent des phénomènes d’accoutumance a l’égard des pesticides en général et plus particulièrement aux CYPERMETHRINE et DELTAMETHRINE Notre Compagnie, pendant 30 ans, va accroître sans fin des doses déjà hasardeuses ?

    • 6 novembre 2023 à 11:05 | bekily (#9403) répond à Turping

      PFFF
      NULLISSIME !!!
      des exportations de PRODUITS BRUTS qui rapportent quelques millions de dollars seulement

      OR DEPUIS 2022

      Des oays comme ke Zimbabwe et surtout l’Indonesie INTERDISENT L’EXPORTATION DE MINERAIS BRUTS
      Obligeant les exploitants à INVESTIR SUR PLACE pour transformer le minerais en metal
      , et exporter seulement les produits semi-finis

      Pour L’Indonésie cela se traduit par ine PLUS VALUE de 31 milliards de dollars au lieu de ,11milliard de dollars avant 2022

      Les pays développés ne peuvent se passer de ces métaux et les ÉCONOMISTES ET POLITICIENS INDONESIENS ont imposé une barre haute, acceptée oar pbligation !

      Le conseiller « économique » de Rajoelina (Ravatomanga) n’a qu’une mentalite de petit epicier...et Gérard Perceau s’en balance, pourvu que la France y gagne !

    • 6 novembre 2023 à 22:53 | NTMO (#10005) répond à Turping

      Bekily,

      Il me semble que ce sont bien des métaux qui sont exportés depuis Toamasina et non des minerais. Vos vœux sont déjà réalisés.

      Quant à l’illemenite, c’est un « ingrédient » d’une quantité incalculable de produits.
      Certes, Madagascar pourrait lancer sa marque de peinture blanche ou de crème solaire, mais bon…

      Et puis, ya aussi ceux qui savent changer l’or en plomb dans les mini-stère… les alchimistes n’en reviennent pas !

      Spécial dédicace : « Dans mon monde à moi, y’a que des poneys, ils mangent des arcs en ciel 🌈 et ils font des cacas papillon »

    • 6 novembre 2023 à 23:14 | bekily (#9403) répond à Turping

      NTMO

      que je sache Madagascar n’exporte que du BRUT !!!

      AUCUNE USINE DE TRANSFORMATION A L’HORIZON !

      Si le cas était ,
      le pays aurait engrangé des MILLIARDS de dollars
      Au lieu de se contenter de millions

      L’INDONESIE depuis l’interdiction d’exporter du brut , fait une PLUS VALUE DE 21 MILLIARDS DE DOLLARD
      au lieu de 1,1 milliard de dollars avant
      Y faire des stages de formation serait plus utile que l"autisatisfaction béate rajoelinesque

      C’est très FOZA d’être vantard et prendre des vessies pour des lanternes

      ECONOMIE FOZA = ECONOMIE D’EPICIER
      voire mentalite arrêtée à la pêche et cueillette comme les vazimbas...

    • 6 novembre 2023 à 23:23 | NTMO (#10005) répond à Turping

      Bekily,

      Je crois que vous devriez mieux nous renseigner.

      Voulez-vous que je vous indique le lien qui vous amène à la vue aérienne du complexe industriel qui transforme le minerai en nickel ? Près de Toamasina.

    • 7 novembre 2023 à 00:28 | Lucile (#11487) répond à Turping

      👍👍👍

  • 6 novembre 2023 à 13:33 | Albatros (#234)

    @ Turping
    Bonjour Turping et merci, pour vos informations !.
    Entièrement d’accord avec vous. Notamment sur le problème des dettes !.
    Merci (encore !), pour le lien vers ANTAFANA que j’étudierai plus attentivement un peu plus tard !.
    (La lecture semble longue mais intéressante !).

    @ Bekily
    Bonjour.
    Réponse concernant un de mes posts sur un autre sujet bien reçu !.
    Concernant votre réponse (ci-dessus !), à Turping, je suis d’accord avec vous sur les besoins en investissements SUR PLACE !.

    • 6 novembre 2023 à 15:18 | bekily (#9403) répond à Albatros

      Albatros

      Exporter des minerais bruts n’est pas un acte économique

      Mais une LOGIQUE ARRIÉRÉE
      DE PECHE ET DE CUEILLETTE !!!
      comme chez les nains du fin fond de la forêt gabonaise...

      Depuis 2020 la GUERRE DES PRODUCTEIRS DE MÉTAL à commencé, les producteurs ont compris que les acheteurs ont absolument besoin de leurs produits pour leur développement économique ( sources LES ECHOS)
      D’où leurs prétentions A PLUS VALUE

      PRENDRE DES LECONS AUPRES DE L’INDONESIE , du Zimbabwe et d’autres pays encore

      Notre mafia gouvernementale est gourmande...mais reste STUPIDE avec une logique de petit epicier...je vend du café et importe du Nescafé !!!!

  • 6 novembre 2023 à 15:48 | Albatros (#234)

    @ Bekily (post de 15:18).

    Excellent votre « je vend du café et importe du Nescafé » !.

    On peu ajouter ;
    - Je vends du sisal et j’importe des « soubika » en plastique,
    - Je vends du minerai de fer et j’importe des poutrelles pour construire mon téléphérique,
    - Je vends du bois de rose et j’importe ......, etc.....

  • 6 novembre 2023 à 18:01 | nez_gros (#10715)

    Pas d’élection ou avec élection le business de pierre précieux et du sous sol continue :

    - Qui les exportent, ? quelles banques sont concernées ? rapatrient-t-ils les devises ? est ce que les ouvriers Malgaches etaient bien payés, bien securisées.....

    On n’en sait rien ...

    Une chose est factuelle et sure/ Les Malgaches sont de plus en plus pauvres...

    Cherchez l’erreur et le coupable....

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS