Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 1er juillet 2022
Antananarivo | 23h46
 

Communiqué

Discours du PM Roger Kolo lors de la passation à Mahazoarivo

jeudi 17 avril 2014

Discours de SEM Roger Kolo, Premier ministre, Chef du Gouvernement lors de la passation de service effectuée au Palais de Mahazoarivo le mercredi 16 avril 2014

Monsieur le Représentant du Président de la République,
Son excellence Monsieur le Premier ministre, Chef du gouvernement de la transition
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Leurs Excellences, Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique,
Mesdames et Messieurs, les hautes autorités religieuses, civiles et militaires
Mesdames et Messieurs,

Le Président de la République, SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA m’a fait le grand honneur de me nommer le premier Premier ministre de la IVème république et permettez-moi de lui exprimer mes sincères remerciements et toute ma reconnaissance. Je me montrerai à chaque instant de ma mission digne de sa confiance et prendrai mes responsabilités dans le respect strict de mes prérogatives prévues par la Constitution.

Je tiens aussi à transmettre mes remerciements aux députés membres du groupe de partis majoritaires à l’assemblée nationale qui ont accepté de proposer mon nom avec ceux d’autres personnalités, au Président de la République, et ce, en conformité avec la Constitution.

Qu’il me soit également permis de m’adresser particulièrement au peuple Malagasy qui a su se montrer digne et responsable lors des élections présidentielles et Iégislatives réalisées dans la paix et la sérénité !

C’est avec beaucoup d’émotion que je félicite le peuple Malagasy pour sa persévérance, sa ténacité, son patriotisme et surtout sa sagesse dans son attente pour aboutir à cette journée historique.

À tous les Malagasy sans exception, je vous dis MERCI ! : Qu’ils viennent du Nord, du Sud, de l’Ouest, de l’Est ou du Centre.

Je suis chargé avec mon gouvernement de transformer la « vision » du Chef de l’État en réalité, de transformer sa politique générale en plan d’action et de transformer ce plan d’action en réalisations !

Pour faire de Madagascar un pays prospère, moderne, puissant ! Et par-dessus tout, faire des Malagasy un peuple digne, fier de son appartenance, de son identité vivant dans la paix, la sécurité et la prospérité ! C’est ce qui m’anime et c’est ce qui me guidera chaque jour dans mes choix et dans mes prises de décisions !

Une nouvelle République, c’est une nouvelle page de l’Histoire, c’est un changement de choix stratégique, un changement d’orientation !

Alors, je demande à tous : rassemblons nos forces, ensemble tournons la page ! Tournons-nous vers ce nouvel horizon ! Ensemble projetons nous vers ce futur qui nous attend ! Je fais donc appel aux politiciens, aux opérateurs économiques, à la société civile, aux associations, aux organisations non gouvernementales, à la communauté des bailleurs de fonds, aux universitaires et aux éducateurs, aux congrégations religieuses sans distinction... ! À toutes les forces vives de la Nation ! AYONS LA MÊME VISION DANS LA CONVERGENCE.

Car c’est en ayant la même vision, dans la convergence, riche de nos diversités, c’est en ayant les mêmes objectifs, et c’est en ayant une même visibilité de programme, que nous pourrons nous réconcilier.
C’est la vraie RÉCONCILIATION !

Mais avant tout, posons-nous les vrais problèmes et nous trouverons les vraies solutions. C’est en détectant les vrais problèmes que nous pourrons procéder à la vraie REFONDATION et c’est à travers cette refondation que nous allons construire le futur de Madagascar.

REFONDATION ! PROGRAMME POUR LE FUTUR ! Seront les piliers de la RÉCONCILIATION !

Et « Réconciliation » et « pardon » seront les conditions d’ouverture ! Une ouverture qui sera source de STABILITÉ, gage d’une paix sociale et d’un climat de confiance, parce que sans confiance, pas de croissance.

Une croissance ! Un taux de croissance ! Et je me tourne vers tous les Malagasy ! Vous mes chers compatriotes !

Ce sera une croissance qui aura cette fois ci un impact chez vous, dans vos foyers, et dans votre vécu quotidien.

Selon les directives du Président de la République, je suis prêt à mettre en place un gouvernement qui va transformer sa vision et sa politique générale en politique sectorielle avec des objectifs bien compris dans chaque ministère.

Ces conditions réunies vont permettre à mon gouvernement de se lancer vers l’application de la stratégie de croissance accélérée qui fera de Madagascar un pays ÉMERGENT !

L’émergence économique de Madagascar suppose l’atteinte de niveaux élevés des taux d’investissement, d’épargne et d’exportation. Le profil des échanges commerciaux internationaux doit refléter cette mutation, en ce sens que Madagascar doit passer du stade d’exportateur de matières premières traditionnelles au stade d’exportateur de produits finis à forte valeur ajoutée. Nous allons devoir passer d’une économie de comptoir à une économie émergente.

Nous sommes dans une phase de changement de méthodes ! Nous sommes dans une phase de changement d’approche ! Il y a une nécessité impérieuse qui est de considérer réellement les 22 millions de Malagasy ! L’intérêt général ne doit pas être un vœu pieux, un slogan ! Axons notre énergie, nos actions et aussi notre cœur pour eux ! Car ce peuple souffre, ce peuple crie sa douleur ! Les Malagasy attendent de nous qu’on les écoute, qu’on prenne en considération leurs difficultés !

Aux politiciens je recommande d’arrêter les débats stériles sans solution concrète. Parlons développement, parlons économie, parlons sécurité car il ne saurait y avoir de développement sans sécurité. Sortez vos solutions et les Malagasy vous jugeront sur votre capacité à défendre vos idées, mais surtout à défendre leurs intérêts pour les sortir de leurs difficultés.

Je manquerais à mon devoir si je ne remerciais pas le dernier Premier Ministre de la Transition, Son Excellence Monsieur OMER BERIZIKY et ses prédécesseurs, pour les efforts qu’ils ont déployés pour amoindrir les souffrances endurées par le peuple malgache durant la longue crise que nous avons vécue.

À vous Monsieur le Premier Ministre, à vos ministres je dis aussi MERCI et je vous souhaite beaucoup de succès dans vos futures responsabilités et beaucoup de bonheur dans vos familles respectives.

Merci enfin à la Communauté Internationale qui n’a ménagé aucun effort pour nous accompagner dans les diverses étapes du processus de sortie de crise.

Excellences, Mesdames et Messieurs, mes chers compatriotes, c’est une lourde responsabilité qui m’attend, j’en suis conscient, les Malagasy attendent des résultats concrets, j’en suis convaincu.

Procéder à la refondation, rétablir la confiance par la réconciliation, rétablir la paix sociale et la sécurité, promouvoir la création d’emplois, relancer l’économie, renforcer la coopération régionale et internationale, transformer Madagascar en pays puissant économiquement ! C’est une mission sacrée que j’accomplirai avec foi et courage et en toute humilité.

OUI ! Le défi est immense mais ô ! Combien passionnant : S’il vous plait je vous demande de vous lever : ÉMERGEONS ENSEMBLE i UNE NOUVELLE ET BELLE DESTINÉE EST À NOTRE PORTEE ! Merci

Mr le Président de la République, Son Excellence Hery RAJAONARIMAMPIANINA, merci de votre confiance.

VIVE LE PEUPLE MALAGASY ! VIVE MADAGASCAR ! À DIEU SEUL SOIT LA GLOIRE !


Andriamatoa Praiminisitra filohan’ny governemanta tetezamita.
Ramatoa sy Andriamatoa Minisitra
Ianareo solotenan’ny masoivoho vahiny
Ianareo manamboninahitra sivily sy miaramila isany, mpiara-miasa amin’ny filohan’ny Repoblika.

Tompokolahy sy Tompokovavy hajaina,

Ianareo vahoaka Malagasy izay manaraka amin’ny haino aman-jery, izao lanonana fifamindram-pahefana izao.

Misaotra an’Andriamanitra lehibe isika mianakavy tamin’ny nanomezany antsika tombon’androm-pahavelomana, ka nahatratrarantsika ity andro lehibe anio ity.

Noho izany dia atolon-tsika azy ny dera, ny laza ary ny voninahitra.

Manana filohan’ny repoblika nametrahan’ny vahoaka fitokisana isika. Tsy iza izany fa Andriamatoa Hery Rajaonarimampianina filoham-pirenena, filohan’ny malagasy rehetra tsy ankanavaka. Fametraham-pitokisana lehibe no nomeny anay, ka nanendreny ahy ho Praiminisitra voalohany amin’ity Repoblika faha efatra ity. Ampanetrentena no andraisako izany adidy masina lehibe izany.

Misaotra anareo solombavam-bahoaka ihany koa ny tenako, tamin’ny fanoloranareo ny anarako mba ho isan’ireo olona hisafidianan’ny filohampirenena ho Praiminisitra lehiben’ny governemanta.

Mitodika any amin’ny vahoaka Malagasy aho, misaotra anareo vahoaka Malagasy ny tenako tamin’ny fahendrena izay nasehonareo tamin’ny fanantaterahana ny fifidianana filohampirenena sy ny solombavambahoaka tao anatin’ny filaminana.

Deraina ianareo Malagasy rehetra, Repoblika vaovao no iainantsika, Filohampirenena vaovao, Praiminisitra vaovao, Solombavambahoaka vaovao sy ireo andrim-panjakana vaovao hafa ho avy.

Koa miantso anareo aho, ry vahoaka Malagasy tsivakivolo, mba hibanjina ny ho avy, mba hananganantsika ilay Madagasikara vaovao, mandroso, matanjaka ho lovain’ny taranan-tsika. Satria izay no lova tsara indrindra tokony ho tsinjovina eo amin’ny fanantanterahana ny adidy masina toy izao.

Antsoavo ihany koa no ataoko amin’ireo tompon’andraikitra isan’ambaratongany na miankina na tsy miankina amin’ny fanjakana, mba samy hiara-hiatrika ankitsipo sy ao anatin’ny fitiavan-tanindrazana ny asa fanarenana maika, izay miandry antsika manomboka izao.

Ambetitenin’Andriamatoa filohan’ny Repoblika Hery RAJAONARIMAMPIANINA ny hoe, fampihavanam-pirenena, fanjakana tandalàna, matanjaka sy mari-pototra, no fototry ny fampandrosoana an’i Madagasikara.

Ambetiteniny koa matetika ny hoe fandriampahalemana, fitsinjarampahefana tena izy ary voalazanao izany tao amin’ny politika ankapobeny ny fitantanana ny firenena.

Vonona aho ny hanatanteraka izany, vonona aho ny hamaritra izany ho politika isan-tsokajiny, matipaika mba hisy fiantraikany mivantana eo amin’ny isan-tokatrano.

Efa niomana tamin’izany aho ary ny Governemanta izay hatsangako dia ho tompon’andraikitra, manana traikefa sy fahaizamanao ilaina amin’izany.
Governemanta ny fampihavanam-pirenena, governemanta misokatra, governemanta manana vina, manana tarigetra sy manana planina mazana no hiaraka hifandray tanana, hihavana ho tombontsoan-pirenena, sy ho tombotsoan’ny vahoaka Malagasy 22 tapitrisa.

Ao anatin’ny vina sy ny tanjona mazava izay nosoritanao Andriamatoa Filohampirenena, no hiarahan’ny vahoaka Malagasy iray manontolo hibanjina ny hoaviny, ary hahatongavantsika amin’ilay fampihavanana sy fandrosoana dradradradraina.

Miaina ao anatin’ny fanatontoloana i Madagasikara, miaina ihany koa ao anatin’ny faritra iraisam-pirenena manakaiky azy ary mizara faritra maro ny firenentsika.

Rivotra vaovao ankehitriny no mitsoka maneran-tany, rivotra izay nampiova ny fifandajan-kery ary ahitana firenena vaovao misandratra na ireo « pays émergents »

Rivotra izay nahitan’ireo firenena ireo vahaolana ara toekarena handrosoany haingana !

Misokatra ny varavaran’i Madagasikara hampiditra izany rivotra izany, ary hipàka isaky ny faritra, ny fivondronana, ny firaisana ary ny fokontany.

Hipàka isatokan-trano, hipaka isam-batan’olona. Fomba fijery vaovao izany, tetika fampandrosoana vaovao, fampandrosoana misy fiantraikany isan-tokantrano.

Amin’ny alalan’ny famoronana asa ihany, averiko, ny famoronan’asa ihany no hiveleran’i Malagasy. Io no hetahetan’i Malagasy ary io no laharam-pahamehana.

Ny asa no foto-pivelomana, ary ny famoronana asa no hahafahan’i Malagasy manana ny hasina mahaolom-banona azy.

Raha mbola mpanondrana akora tsy voahodina isika ary mpanafatra entana voahodina, na inona na inona tetika, na politika na rafitra hapetra-tsika dia hitotongana foana ny fari-piainan’i Malagasy ary hiverina foana ny krizy ara-politika sy sosialy.

Ambarako eto fa izay ny politika sy ny safidy ara-toekarena hitaritako ny governemantako, dia ny hahatonga an’i Madagasikara ho firenena vaovao, hanana ny anjara-toerany eo amin’ny sehatra iraisam-pirenena na ara-barotra na ara-toekarena na ara-kolotsaina na ara-pifandraisana mba hananantsika ny fiandrianam-pirenena tena izy.

Ho tanteraka izany vina sy tanjona ary fikasana izany raha manam-pinoana ny Malagasy, manam-pinoana ny mpitondra ary raha tsara tantana ny firenena.

Etsy andaniny araka ny efa nambaran’Andriamatoa filoha, dia mila mametraka fotodrafitr’asa vaovao ny firenentsika ao anatin’ny tontolo mirindra sy maitso.

Dingana ahatongavana amin’izany ny fanatsarana ny fotodrafitr’asa efa misy, ary ny fametrahana ireo foto-drafitr’asa vaventy hafa, vaovao, izay hajoro manaraka ny fenitra iraisam-pirenena toy ny tanàna vaovao « zone économique spéciale », mifandray amin’ny alalan’ny autoroute sy ny làlampirenena, mifandray koa amin’ny alalan’ny seranan-tsambo sy ny seranampiaramanidina manaraka ny fenitra iraisampirenena, sns...

Fototra hiaingan’izany fampandrosoana izany ihany koa, ny fametrahana fotodrafitr’asa fototra toy toha-drano ho an’ny fambolena sy ny famokarana, ny lalana, ny famatsiana herin’aratra avy amin’ny angovo azo havaozina, izay malalaka sy azo tanterahina tsara eto amintsika.

Ho tanterahako sy ny governemanta tarihiko koa ny fametrahana rafi-pampianarana sy fanabehazana manaraka ny vaninandro ankehitriny, mifandraika amin’ny tsenan’asa sy ny famoronan’asa.

Manana ny fahaiza manao ary tsy ambaka ny an’ny hafa ny mpitandro ny filaminana Malagasy, fa ny fitaovana no tsy ampy. Koa ataoko lahara-pahamehana ny famatsiana azy ireo izay ilainy.

Vaindoha-draharaha ary maika ny fitsinjovana ny fahasalamana sy ny sosialim-bahoaka.

Fototra sy loharano iaingan’izany, ireo mpamorona asa sy ny mpandraharaha ara-toekarena na andrenivohitra na ambanivohitra, ary tsy ampy intsony ny hoe famporisihina azy ireo sy ny fanentanana, fa ho tantànana sy ho ampiana izy ireo mba hahafahany mivelatra ampaha-tokisana.

Hanao ezaka manokana ny tenako sy ny governemanta tarihiko mba hanao fotodrafitr’asa sahaza ny iraisampirenena sy hametrahana tontolo ara-toekarena isian’ny fahatokisana, toy ny fahaleovantenan’ny fitsarana sy ny fanamaivanana sy fanamoràna ny hetra sy ny haba isan-karazany, indrindra ao anatin’ny faritra afakaba voafantina (zone économique spéciale).

Hitarika aho, hanentana aho sy ny governemantako mba hanana izany fijery vaovao izany ny mpitondra rehetra isan’ambaratonga, ary ho entanina ny vahoaka Malagasy mba hitodika amin’izany fomba fijery vaovao izany.

Mila fanovana ny Malagasy ! Mila fanorenana hatrany ifotony sy isa-tsehatra, mila fanorenana ara-drafitra (refondation de la structure), hialany amin’izao fahasahiranana sy ny ngidin’izao fahantrana izao.

Tompokolahy sy tompokovavy, ry vahoaka Malagasy, mavesatra ny andraikitra napetraka amiko.

Mavesatra satria nandalo fotoan-tsarotra i Madagasikara ary fanarenana no hatao.

Mavesatra eo anatrehan’ny tantara izay nandalovan’ny tolona maro samihafa, nitakiana fahaleovantena, nitakiana fanovana, nitakiana fandrosoana, mba hiadanan’ny vahoaka Malagasy. Mafy ny niatrehan’ny Malagasy satria nisy ny rà latsaka.

Mavesatra ihany koa eo anatrehan’izao tontolo izao, satria very haja ny firenena, toa resy toa miondrika toa menatra ny malagasy ankehitriny.

Mivadika ny pejy ankehitriny hoy Andriamatoa Filoha Hery Rajaonarimampiaina, tantara vaovao no mipetraka manomboka androany ary ampahavononana sy ampanetre-tena no andraisako ny andraikitra.

Satria efa mangetaheta sy liana ny vahoaka Malagasy ny amin’ny hijoroan’ny governemanta dia tsy maintsy hajorontsika ao anatin’ny fotoana fohy araka izay azo atao izany. Koa mitsangana rolahy.

Misaotra tompokolahy, mankasitraka tompokovavy.

An’Andriamanitra irery anie ny voninahitra.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives