Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 11 août 2022
Antananarivo | 09h12
 

Politique

Dialogue national reporté, et les « préliminaires » changent aussi de forme

mardi 15 juin 2010 | Bill

Prévus se dérouler avant le 26 juin, le dialogue national est reporté sine die. Les « préliminaires » au dialogue national, initialement dénommés « dialogue inter-régional », seront transformés en autre chose. En tout cas, apprend-on des responsables de la Coalition des organisations de sociétés civiles (COSC) qui ont rencontré la presse ce lundi 14 juin, le dialogue national ne peut se tenir avant le 26 juin. Quant au « dialogue inter-régional », il est abandonné dans sa forme originelle.

Il s’agissait à l’origine de réunir des délégués depuis les communes et districts pour les rassembler au niveau des chefs lieux des anciens faritany. L’objectif était de discuter de Constitution, d’amnistie, de réconciliation et de collecter les aspirations profondes et propositions des citoyens, des associations et des leaders d’opinion dans les communes, dans les districts, pour obtenir une représentativité réelle des différentes et diverses catégories de citoyens qui composent la population malgache. Mais pour des raisons à peine voilées de finances et aussi devant les critiques de doublon par rapport aux précédentes initiatives (assises régionales…), ce dialogue inter-régional a été abandonné.

Ce lundi 14 juin, la COSC a informé la presse qu’après un atelier de préparation, les membres de la COSC vont maintenant partir dans les régions et les districts pour faire la collecte des propositions, depuis la base, comme on dit. Ils seront donc au moins 119 individus issus de la COSC à se disperser à travers les parties de l’île pour effectuer cette opération de collecte. La COSC compte beaucoup sur les membres du KMF-CNOE et du SEFAFI, et vraisemblablement avec les membres de Justice et Paix, pour mener à bien cette mission dont l’objectif final est le dialogue national.

Il faut dire que la COSC et les « Raiamandreny Mijoro » ont reconnu que le plus gros problème qu’ils ont rencontré jusqu’ici est l’adhésion des « opposants » au processus. Avec cette autre stratégie d’approche, ils pensent contourner le problème de représentativité. Aller à la rencontre des populations et des associations dans leur localité ou leur district de résidence serait apparement plus judicieux et moins onéreux. Mais les risques de déformation et de partialité des informations collectées ne peuvent être écartés.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 15 juin 2010 à 08:29 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faut que les politiciens du pays manifestent leur envie de dialoguer avec le peuple, le pays et la NATION.

    Jusqu’alors, nos héros n’ont jamais manifesté grand-chose à l’endroit du pays. Toutefois, les hommes commencent à se parler, tenez on apprend que Monja est allé voir Zafy…ah bon !!! Mais pour dire quoi ? Le pays est encore en crise….mais enfin cela fait plaisir….

    Rajemison a plaidé pour la disparition de PM….oh la la….Paris ne va pas être content !!!!

    Rajaonarivelo promène dans l’Ile, se prépare peut-être pour une élection présidentielle qu’on ne voit pas encore même NY TAVONINY….4, 6, 8 mois comme ventre….?

    Les RAIAMANDRENY ? C’était à la place de 13 mai qu’il fallait intervenir je pense…Les Intello et Société Civile, les grands absents depuis le début de la crise….on ne peut pas compter sur eux. L’une des caractéristique des INTELLOS, s’il n’y a qu’une c’est :

    - défendre au jour le jour les INSTITUTIONS DU PAYS…à croire qu’ils sont contents de la chute de RAVALOMANANA. Quelle naïveté !! A travers la tête de RAVALO c’est leurs têtes que 13 mai se sont payées……même chose pour la Société Civile qui croyait sans doute qu’elle pourrait faire des affaires avec des putchustes. Faire des affaires avec LILO ET CHARLO, on ne les entend plus d’ailleurs ces deux là….la HAT a HONTE DE SES HEROS… oooooooh….

    J’espère qu’après les élections, tous ce que la HAT avait commis comme erreur diplomatique doivent être remis en cause….rien de plus normal non ?

    Ah ce DIALOGUE…..on l’a réclame toujours une fois qu’on n’est plus au pouvoir….dommage…

    • 15 juin 2010 à 09:06 | Rasoa (#1122) répond à diego

      Bonjour diego,

      Toujours aussi matinal et en bonne forme je pense !

      Izaho Rasoa izany mihevitra fa ny ANTON’NY fihemoran-dava ny zava-drehetra ambaran’ny FATY dia tsotra : TSY MISY VOLA - FANJAKANA BANKY ROMPITRA... Nanantena ny volan’ny WISCO dia nanao "programa" fandaniana mihoampampana eny hatramin’ny fampanantenana fa tsy misy toy izany ny FANKALAZANA ny fetim-pirenena amin’ity. Indrisy !

      Il faut sauver la face diego ! Ka ampadeferina daholo ny zavatra hafa fa tsy maintsy maintsy hatao aloha ny FETY : iny toa tsy azo hahemotra - Dia mody "ARIRARIRA" ny resaka fa tsy te ho afa-baraka. Asa nanao ahoana izay ny Hotel de Ville lazaina fa ho tokanan’Atoa Ben’ny Tanàna Andry Rajoelina : IO MANKO NO FANAMBINY voalohany tamin’ny fotoan’androny - TSY VITANY ARA-POTOANA - SORATRA tery Ampahamarinana no asa vitany dia miampy ny CARRELAGE ny Tunnel Garbit dia IZAY .... NY ZAVA-BITANY ankoatr’izay izay nahazoany "LA COUPE SUPER PLEINE" avy amin’ny Malagasy dia ny Fanonganam-panjakana izay tatazan’ny Malagasy tsy ankanavaka ankehitriny ny sazy mampandohalika !

      Dia mirary FETY FENO FIADANANA ho an’ny Malagasy rehetra any an-tokantranony avy aloha e - Ny an’ny FATY angamba mampiomehy satria mety hoe : HANDIHY eo amin’ny FAHORIAN-DRAMALAGASY kanefa TSY AZO HAHEMOTRA !! ASA ???

  • 15 juin 2010 à 09:30 | Momba kitay (#678)

    Le receuil des formulaies des assises nationales a rempli un camion entier. Et après, qu’est ce qu’on en a fait ?.

    Voyons à la loupe l’emploi du temps de deux de mes proches qui sont tous les deux adjoints d’administration (Ragôva). L’un est pro fouza et se régale du système actuel qui consiste à ne pas travailler (matin arrive à 11 h, laisse quelques consignes après les signatures éventuelles et restera disponible sur son portable après être resté pendant 1/4 d’heure). Participer aux régionales sera l’occasion pour lui d’aller rendre visite à certains de ses proches sans plus.

    Le deuxième est un coureur de jupons, moto de fonction oblige. Son objectif lors de ce pouvoir transitaire est de s’en mettre plein les poches par le biais de projets bâclés, étant gestionnaire d’institution publique. Participer aux régionales sera l’occasion d’une autre découche.

    En attendant, Monsieur le constitutionnaliste n’est ni consulté ni écouté dans sa crainte d’une gabégie démocratique. Pire, des idées de régime monarchique continuent d’y croire.

    Ce n’est pas un Pdt avec comme bagage le BEPC qui s’aura y mettre de l’ordre. On a tout compris qu’il atrouve intérêt à ce que cela perdure ?!.

  • 15 juin 2010 à 11:45 | nyaina (#950)

    Il y une erreur monumentale dans l’organisation de cette "dialogue national ou inter-régional".
    L’erreur se trouve dans la méthodologie de l’organisation.
    Quant on planifie une chose, de plus si la chose présente une telle importance, on met en place en premier lieu la stratégie, les objectifs généraux qui se ventillent par la suite en objectifs spécifiques.

    Secundo, on se donne les moyens d’atteindre les objectifs et dans ce sens , tous les moyens sont sollicités étant donné le caractère capital de la chose à organiser !

    mais ce n’est jamais les moyens qui dictent la réalisation des objectifs : C’est l’erreur
    => LA STRUCTURE ET LES MOYENS SUIVENT LA STRATEGIE, MAIS JAMAIS L’INVERSE
     !!

    au final, l’organisateur ne pourra que pondre "un oeuf", et cela faute de moyens dit-on(l’excuse la plus excusée pour les amateurs

    • 15 juin 2010 à 12:05 | Rasoa (#1122) répond à nyaina

      nyaina,

      J’aimerai me mettre d’accord avec votre analyse mais MAIS, autour de l’actuel homme fort (!!??) il y a des conseillers : intellectuels - des experts - des psychologues etc.., donc je n’admets pas l’idée qu’ils ne sont pas en mesure d’organiser de tel dialogue...

      Certes, l’ERREUR est humaine - mais cet adage ne tient plus vu que c’est devenu presque une habitude de SNOBER - d’ANNONCER - de DENONCER - de REPORTER - d’ANNULER....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS