Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 3 octobre 2022
Antananarivo | 17h07
 

Politique

Elections municipales

Des reports sans raison avérée

lundi 3 décembre 2007 | Alphonse M., RAW

Après Nosy Be et Sainte-Marie, Fort-Dauphin ne connaîtra son maire que tardivement. Les autorités malgaches ont décidé de reporter à une date ultérieure les élections municipales dans la capitale de l’Anosy. Comme, celle des deux îles, le gouvernement n’a avancé aucun motif et encore moins, un cas de force majeure pour justifier ce report. Du coup, les commentaires fusent devant le mutisme des responsables gouvernementaux.

Pour beaucoup d’observateurs et citoyens actifs, ces suspensions des élections sont incompréhensibles sinon que c’est des motifs de stratégies électorales du TIM qui les motivent. Quand le président a fait allusion à l’inexistence de latrines ou de lieux d’aisance dans l’île de Sainte Marie, il ne convainc personne. Car dans ce cas toutes les élections communales dans les grandes villes côtières de la partie orientale de l’île devraient alors être suspendues et reportées jusqu’à ce que la construction de latrines dans ces sites soit réalisée.

Si des questions de développement économique ou social sont souvent évoquées comme quoi il y aurait des retards dans le processus de mise en oeuvre à Nosy-Be et Taolanaro, elles ne sont pas non plus persuasives car tout le pays vit le même quotidien. Le malheur que fait endurer à toutes les populations des grandes villes la Jirama est scandaleux. Voici deux ans que le délestage dure. Et le pouvoir n’a trouvé d’autres solutions que d’augmenter les tarifs alors que les services rendus sont nuls ou se dégradent de jour en jour. C’est à croire que le client s’identifie à des pigeons qui sont à déplumer.

Faiblesse du TIM

Pour des politiciens et nombre d’intellectuels avertis, voire pour des citoyens de ces localités, il est davantage question de faiblesse des candidats TIM à la mairie de ces localités. À Sainte Marie, l’ancien maire qui est Leader Fanilo a été sollicité par la population à se présenter à nouveau même à titre individuel car le Leader Fanilo ne participe pas à ces communales. Donc, l’échec du TIM est plus que probable ; voilà pourquoi, déclare un membre du Leader Fanilo, le report sine die des communales à Sainte Marie a été décrété.

La même raison est apporté par des sources locales au report des communales à Taolanaro. Des habitants de cette circonscription, voire des sympathisants du TIM local déplorent que le candidat présenté par le parti ne pèse pas lourd devant les autres candidats. Ils affirment même que ce candidat qui est une dame ne peut récolter qu’à peine 10% du suffrage et le TIM court vers l’échec total. Dès lors, de peur d’être battu à plate couture, il est préféréable de reporter à une date à préciser ultérieurement les élections. En tout cas, nos sources en sont convaincues.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS