Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 20 mai 2024
Antananarivo | 00h55
 

Société

Journée internationale des droits des femmes

Célébration en grande pompe à Toamasina

samedi 9 mars |  1218 visites  | Mandimbisoa R.

La ville du Grand Port est devenue le carrefour des femmes. Elles étaient près de 15 000, selon la présidence de la République, issues des 24 régions de Madagascar, à se rassembler à Toamasina, hier, dans la région d’Atsinanana, pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes. L’événement a débuté par un défilé le long du site « MIAMI » de Toamasina en présence du couple présidentiel. Le thème choisi pour la célébration de cette année était « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme ».

Dans son discours, la Première dame, Mialy Rajoelina, a réaffirmé son engagement fort à poursuivre la lutte pour l’égalité des genres et le respect des droits des femmes. Elle a souligné la nécessité d’améliorer les conditions de vie des femmes malgaches à travers des projets qui garantissent leur indépendance et leur permettent de contribuer au développement du pays. Elle a également lancé un appel passionné aux parents pour soutenir l’éducation des jeunes filles et les aider à poursuivre leurs études jusqu’au bout.

Par ailleurs, en tant que marraine de la vaccination, la Première dame a mis l’accent sur l’importance de sensibiliser à la vaccination infantile pour lutter contre les maladies infantiles. Elle a également exprimé sa ferme détermination à lutter contre la violence à l’égard des femmes et des enfants, s’engageant à fournir des soins aux enfants victimes d’abus. La Première Dame a condamné sans équivoque toutes les formes de violence et a appelé tous les acteurs à en faire autant, soulignant l’application rigoureuse des lois en vigueur.

« Je me lève pour être la voix des enfants innocents, des enfants qui ne peuvent pas parler, des enfants et des jeunes qui sont contraints de rester silencieux par peur ou menaces. Je condamne la violence, je condamne le viol, je condamne la cruauté », a déclaré Mialy Rajoelina.

Le Président Andry Rajoelina a réaffirmé son soutien aux femmes et aux associations féminines malgaches. Il a mis en avant les efforts du gouvernement pour prioriser les femmes en leur fournissant l’équipement et la formation nécessaires à leur autonomie et leur contribution au développement.

De plus, il a encouragé chaque citoyen à remplir ses devoirs civiques, en particulier les femmes, car cela est essentiel pour une démocratie libre et authentique. En prévision des prochaines élections, il a exhorté à une participation massive des femmes, appelant les partis politiques à présenter des candidates pour les postes parlementaires. Il en a également profité pour inciter les citoyens, notamment les femmes, à vérifier leur nom sur la liste électorale disponible au niveau local (fokontany). Le processus de vérification devrait se dérouler au cours des vingt prochains jours.

-----

4 commentaires

Vos commentaires

  • 9 mars à 12:24 | lé kopé (#10607)

    En attendant , la première femme Chef d’Institution Malagasy , est invitée à Paris , et prend un selfie avec le Président Macron . C’est un pied de nez aux Dirigeants actuels , qui n’a pas daigné levé le petit doigt ,lors de l’effraction dans le bureau de la Dame de fer , (Predator Files).En tout cas les dés sont jetés, car les invitations de la Présidente de la Chambre Haute à l’Union Européenne , à l’Assemblée Nationale en Algérie , et maintenant à l’Elysée , ne sont pas ...fortuites . A chacun d’interpréter à sa façon , mais pour les observateurs avisés , la mouche a changé d’âne. Comprenne qui pourra .

    • 9 mars à 12:55 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      ATTENTION !
      A SUIVRE...
      Francafrique changerait elle d,’âne au prochain tournant ???
      L’actuel âne de service devient il aussi encombrant qu’un BOKASSA ????

  • 10 mars à 17:17 | Jipo (#4988)

    « En Grande pompe », ça il sait faire ...

  • 11 mars à 16:07 | bekily (#9403)

    Hihi
    MIALY invite à pousser les filles dans leurs études

    Parce que ce fut mission impossible pour son mari et son fils aîné ????

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS