Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 août 2022
Antananarivo | 06h48
 

Politique

Décisions sur les Maires

Des doutes sur la légitimité de la conférence nationale

lundi 20 septembre 2010 | Bill

Outre l’audace de dire que les objectifs ont été atteints lors de la conférence nationale, il en est d’autres propos qui surprennent dans l’allocution du président de la Haute autorité de transition (HAT) ce dimanche 19 septembre à 21h 20 sur RNM. On ne savait pas que derrière cette conférence nationale, on voulait aussi montrer que le pays allait être réconcilié car Andry Rajoelina, président de la HAT, en qualifiant cet événement d’historique, a félicité les « raiamandreny mijoro » et les organisateurs pour avoir su réunir, réconcilier ou ressouder la population (nahay nampiray) et ce dans un contexte difficile.

Les organisateurs ont en effet depuis les débuts de la conférence nationale, multiplié les interventions médiatiques pour argumenter et justifier de la diversité et de l’origine des participants. Comme pour convaincre du caractère inclusif et consensuel de l’entreprise. Un effectif en surnombre a été mis en avant pour persuader la communauté internationale que la conférence était légitime et assez représentative des composantes de la nation et des forces politiques en présence. Des débats houleux ont été mis en épingle et véhiculés dans les médias, montrant par la même occasion la liberté d‘expression et les divers points de vue. Mais pendant ce temps, on déplore également l’absence des autres et des partisans des trois mouvances que l’on ne cesse d’évoquer tout en les accusant de mauvaise foi. Est-ce à dire que ces « autres » et ces trois mouvances ne pèsent plus lourd dans la balance et qu’ils ne valent plus leur pesant d’or ? Pourquoi alors leur accorder autant d’intérêt ?

Apparemment, les résolutions de la conférence nationale ont force exécutoire au même titre que le calendrier électoral établi dans les accords politiques du 13 août d’Ivato. Le doute surgit quand on entend l’ancien maire de la capitale souligner et rassurer les maires en fonction que la décision de la conférence nationale à propos de leur remplacement par des présidents de délégation spéciale sera sérieusement examinée avant sa mise en œuvre. Changer tous les maires élus alors qu’aucune faute ou infraction contre la loi n’est avérée, c’est priver leurs électeurs et contribuables de ce qui leur reste comme incarnation de leur droit de citoyen. C’est leur voler leur vote. N’était-ce pas les cas des électeurs de Fort Dauphin ou de Sainte Marie en son temps quand le pouvoir Ravalomanana avait décidé qu’aucune élection de maire ne serait organisée dans ces deux communes pour des raisons de développement ? Or la conférence nationale en a décidé ainsi. Est-elle légitime ou non ? Andry Rajoelina, est-il aussi légitime ou plus légitime que la conférence nationale ?

11 commentaires

Vos commentaires

  • 20 septembre 2010 à 10:26 | Bena (#2721)

    oui, il y aura union des forces nationales, ce sera pour t’abattre. qui vivra verra !!!

    • 20 septembre 2010 à 10:44 | bema (#828) répond à Bena

      Atoa Bena, aza dia milingilingy amin’ny zavatra tsy hay. Tsy mitondra mankaiza ny herisetra. Misaotra Tompoko.

  • 20 septembre 2010 à 11:29 | freco (#4716)

    Mipetraka ny adihevitra

    Souveraine sa tsia ilay Conférence Nationale teny Ivato ?

    Légitime sa tsia ?

    Raha nanao ny dinika santatra ny vahoaka manerana ny Nosy dia nandany fotoana ary nametrapetraka tsara ny fomba sy ny rafitra entina miampita any amin’ny Repoblika fahaefatra.

    Nifidy ny solotenany izy tamin’izany ary nisy ireo voafidy hitondra ny hetahetany any amin’ny Conférence Nationale izay noheverina fa ho « SOUVERAINE ». Maro ireo hevi-dehibe tapaka taty amin’ny faritra ary hafa-po ihany ny vahoaka na dia misy tsy lany aza ny hevitra sasany nivoitra tamin’ny dinika santatra, fa izany moa ny demokrasia ary manaja ny lanin’ny be sy ny maro.

    Indrisy anefa fa toa tsy izany no miseho ankehitriny fa ohatry toherin’ny filohan’ny teteza-mita ny sasantsasany amin’ny loha-hevitra tapaka, dia ny fandravana ny Ben’ny tanàna, izay hevitra avy aty ifotony daholo ireny fa tsy lany ho azy tamin’izao. Raha mbola hieritreritra lalina ny momba io ny filoha, inona no manakana azy tsy handinika lalina koa ny mikasika ny loha-hevitra sasany toy ny Aministie faobe ?, ny Etat Fédéral…sns izay tsy lany tao amin’ny Conérence Nationale. Tianay aty amin’ny faritra no manindry fa lany ny fandravana ny Ben’ny tanàna sy ny Chef de Région rehetra dia tokony hotanterahina satria anisan’ny làlana entina mametraka ny Repoblika fahaefatra ny fanalàna ireo indrindra fa ny amin’ny Commune Urbaine izay mpanao Politika manimba ny fiainam-bahoaka, ary mety soloina Administrateur Civil izany hampandehanan-draharaha ankapobeny, takianay aty amin’ny faritra koa ny hanaovana Inspection, ny fitantan’ireo Ben’ny tanàna amin’ny Commune Urbaine rehetra ary hatomboka any Diégo Suarez izany ka hatrany Toliary dia ho hita eo.

    Raha tsy hatao izany dia hitanay fa « TSY SOUVERAINE IZANY NY CONFERENCE NATIONALE » satria misy zavatra tsy mahamety an-dRajoelina sy ny namany ny hevitra lany sasantsasany ka modiana tsy hita. Raha hiresaka ny hoe lanim-bahoaka ireo Ben’ny tanàna ka tokony hotazonina, dia havereno daholo ary ny Deputés rehetra, ny Sénateurs voafidy rehetra.. sns.

    Tokony hitandrina amin’ny teny haovaka ihany ny mpitondra fa manjary mandrava zavatra. Aza atao « remise en cause » ny zavatra efa tapaka fa manjary « TSY SOUVERAINE NY CONFERENCE NATIONALE TENY IVATO » no
    sady "TSY LEGITIME" noho ny fanamabrana nataon-dRajoelina mikasika ny fanapaha-kevitra hanidnihina indray ny momba ny fanesorana ny Ben’ny tanàna

    Aza mifidy lohany raha matahotra ny masony e ! Te hanao aminy eo

  • 20 septembre 2010 à 11:50 | freco (#4716)

    Raha tsaroina ny fifidianana Ben’ny tanàna farany teo dia anisany tena tsy nandeha amin’ny laoniny ka inona no tokony hatahoran-dRajoelina manàla izy rehetra ? Raha mikasika ny hoe tsy meloka ve dia halàna ? Ataovy ny Inspection indrindra fa ny amin’ny Commune Urbaine rehetra aloha fa ireo no tena manao izay ho afany amin’ny fihinanana ny volam-bahoaka sy manao fanapara-pahefana.(TIM mody mivadika daholo ireo)
    Aza miharo be fahatany ianao Rajoelina fa io ihany ange no anisany nanalàna an-dravalomanana noho ny fiarovany tsy misy fepetra ny Ministra roa lahy tamin’ny fitondrany e.(Ianao no anisany nangataka izany tamin’ny fotoan’androny). Aza manao be marenina sy ririnin-dasa tsy tsaroana.
    Raha ny fahitana iazy dia ianao ihany no mitsipaka izay hatolotra anao rehetra
    Maputo tsipahinao
    Conférence Nationale koa ity toa tady tsipahinao

    Mahaiza mamindra sao maty ny vomanga hasesiky ny tànana

    • 20 septembre 2010 à 15:24 | Bena (#2721) répond à freco

      quand des putschistes parlent d’élection, il faut se méfier. quand ra-tgv parlent de sérieuse reflection avant de ... putscher les maires, c’est parcequ’il veut que cela soit aussi ... sélectif (en ligne de mire celle d’antsirabe).

      raha tsy nandeha @ laoniny ny fifidianana maire farany teo, dia tsy maire-n’i tana koa izany radomelina io fa nangala-bato.

      ataovy izay tianareo atao dieny mbola maromaro ny capsat, fa rehefa dila eo ireo dia hiahaka irery eo ianareo. tsy resampa na ramino akory no hiarao anao eo, ireny ange ka mpamadika palitao kingalahy e.

    • 20 septembre 2010 à 16:52 | gasy tsotrizao (#3859) répond à freco

      Ce n’est pas la première fois (ni la dernière) que le petit change d’avis !

  • 20 septembre 2010 à 16:14 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Oh que oui Bill : je suis d’accord avec vous à 100 °/° concernant ces maires élus que radomelina veut virer et les remplacer par des pds désignés

    • 20 septembre 2010 à 16:23 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Rakotoasitera Fidy

      Ces maires ont-ils peur de se représenter devant les électeurs !!

      bref,tout ce qui s’est passé du temps de TIKO/ETAT est en révision totale.

      Ce n’est pas étonnant !!,c’est logique...

      Monsieur Fidy RAKOTOASITERA.

    • 20 septembre 2010 à 16:39 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Encore Basile

      Mais personne n’a peur d’une éléction cher Basile

      Je me demande si vous comprenez , mème , ce que vous écrivez

    • 20 septembre 2010 à 16:55 | gasy tsotrizao (#3859) répond à Rakotoasitera Fidy

      Basile et ses amis haty n’ont qu’un objectif : détruire tout ce qui est et/ou à un relent de TIKO. C’est sa stratégie du "marche ou crève" : le faty et les haty marchent, les autres crèvent (maty).

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS