Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 06h03
 

Communiqué

Communiqué du SECES

jeudi 9 janvier 2014

Devant les deux positions contradictoires concernant les résultats des élections présidentielles et Iégislatives et les risques de troubles qui menacent la Nation,

Le Bureau National et le Bureau de la section Antananarivo du Syndicat des Enseignants Chercheurs et Chercheurs Enseignants de l’Enseignement Supérieur dont l’histoire est intimement liée à la lutte du peuple malgache pour la libération, la démocratie et le développement, réaffirment leur détermination à œœvrer pour sortir notre pays de la crise.

Ainsi, devant la situation délétère, voire explosive, consécutive aux résultats contestés des élections du 20 décembre 2013, le SECES, sans aucun parti pris mais en phase avec les forces vives luttant contre tout risque d’éventuelles crises néfastes pour la patrie, déclare :

1) qu’il est nécessaire de procéder à la confrontation des Procès-verbaux détenus par chacune des deux parties (la CENI-T, le CES d’une part et les candidats d’autre part), au contrôle des numéros des bulletins uniques même si cela doit prendre deux mois ou davantage.

2) et qu’en tant qu’intellectuels responsables ayant beaucoup reçu de la Nation, reste disponible si nécessaire pour apporter leurs contributions à l’authentification de la sincérité des scrutins. Il est impératif de respecter le choix véritable de chacun de nos concitoyens.

Antananarivo 6 janvier 2014
Pour le Bureau National du SECES, le Vice-Président national, Professeur Hajanirina RAKOTOMANANA
Pour le Bureau SECES Section Antananarivo, le Président, Docteur Fidèle RAHARIMALALA

1 commentaire

Vos commentaires

  • 10 janvier 2014 à 18:08 | Mbelo_rama (#8028)

    "... dont l’histoire est intimement liée à la lutte du peuple malgache pour la libération, la démocratie et le développement, réaffirment leur détermination à œœvrer pour sortir notre pays de la crise."

    == Je ne m’en souviens pas avoir vu les membres du Seces se préoccuper d’autres choses que de leurs intérêts corporatistes !

    "Ainsi, devant la situation délétère, voire explosive, consécutive aux résultats contestés des élections du 20 décembre 2013, le SECES, sans aucun parti pris mais en phase avec les forces vives luttant contre tout risque d’éventuelles crises néfastes pour la patrie, déclare :

    1) qu’il est nécessaire de procéder à la confrontation des Procès-verbaux détenus par chacune des deux parties"

    == Cela ouvre-t-elle la possibilité de faire une confrontation des notes obtenus au Baccalauréat ainsi qu’aux différents examens en cas de fortes suspicions d’interversion de feuilles ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives