Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 17h44
 

Economie

Consommations d’énergie électrique

Bras de fer entre la Jirama et la Cotona

lundi 28 janvier 2008 | Alphonse M.

La fourniture d’énergie et les modalités de facturation de la consommation d’énergie électrique sont encore et toujours un problème récurrent pour les entreprises à Madagascar. Depuis, le problème de trésorerie qui affecte la société Jirama, cette société d’Etat qui monopolise la fourniture de l’énergie électrique dans la Grande Ile, n’arrive plus à satisfaire les besoins des usagers.

Outre la décision du président de la République d’augmenter la facture de la Jirama de l’ordre de 15%, les responsabbles de cette société ont pris unilatéralement des décisions pénalisant les clients. Ainsi, après la publication de la liste des clients débiteurs de la Jirama, la direction générale de la société Cotona a vivement réagi par voie de presse. Suite à un contrat signé en 2006, les deux parties se sont mis d’accord sur l’application d’une tarification de « Gros client » sans pour autant remettre en cause le principe du traitement égalitaire. D’après le communiqué de la direction générale de la Cotona, parue dans les journaux de la place, « ce contrat a été dénoncé unilatéralement par la Jirama laquelle a, par la suite, facturé les consommations d’énergie électrique sur une autre base autre que celles convenues ». Une manière de dire que cette société d’Etat n’a aucun respect de ses engagements vis-à-vis de ses clients. La Cotona est obligée de payer beaucoup plus que le montant de ses consommations calculé conformément aux clauses contractuelles. Se sentant lésée, la société Cotona a porté l’affaire en justice. Une bataille juridique qui s’annoncera longue.Visiblement, le gouvernement n’a aucune politique en matière d’énergie en vue d’accompagner les opérateurs. Le délestage ainsi que la tarification de la Jirama pénalisent les industries locales. Raison pour laquelle le groupement des industriels avait projeté de geler le paiement des factures de la Jirama. A Toamasina, le chef de l’Etat a promis d’amélorer le service de la Jirama pour justifier sa décision de réviser à la hausse la facture de cette entreprise publique.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS