Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 14 décembre 2019
Antananarivo | 00h13
 

Mines

Projet minier

Base Toliara : Des natifs de Toliara font appel à l’Etat

mardi 24 septembre | Arena R.

Une fois de plus, des natifs de Toliara montent au créneau concernant le projet Base Toliara d’exploitation de sables minéralisés en vue de la production d’ilménite, de zircon et de rutile dans la région Atsimo Andrefana.
Lors d’une rencontre avec la presse dans la capitale hier, ils ont interpellé les dirigeants actuels sur la nécessité de prendre des mesures sur la situation qui selon eux risque de dégénérer. « Il faut que les activités de cette société cessent avant que la situation devienne explosive », s’est exprimé le porte-parole de ces natifs de la région. Ils soutiennent que l’exploitation ne profite qu’à une poignée de personnes et que la plupart de la population serait physiquement affectée par les effets radioactifs des matériaux ainsi exploités.

Le Collectif Tany et le Craad-OI ont également adressé la semaine dernière une lettre ouverte au chef de l’Etat pour lui demander de prendre d’urgence la décision d’arrêter le projet « Base Toliara » en raison notamment des risques que feraient subir le minerai de zircon, dont le taux de radioactivité est élevé. Ces données, avancées par les deux organisations, sur la dangerosité du minerai proviennent de l’étude de faisabilité publiés par Base Resources, la société-mère de Base Toliara, le 21 mars 2019. Ce document précise que le taux de radioactivité empêchera l’exportation du zircon vers les États-Unis et le Japon, en raison des normes relatives à la radioactivité en vigueur dans ces pays. En outre, la perte des terres et des moyens d’existence des dizaines de milliers d’agriculteurs et de pêcheurs de la région ne pourra pas être compensée par les emplois que la société déclare vouloir créer, souligne-t-ils. Les effets destructeurs des opérations minières sur un environnement déjà fragilisé par le changement climatique seront inévitables et irréversibles, malgré les efforts pour les « amoindrir et les minimiser », affirment encore les deux organisations.

Le Projet Base Toliara, le 3è plus grand projet minier du pays est situé à Ranobe, à 50 kilomètres au nord de la ville de Toliara. L’ilménite, le zircon et le rutile exploités sont des produits utilisés dans la production de pigments blancs pour la peinture, les plastiques et le papier ainsi que pour la céramique et la métallurgie. Selon ses promoteurs, ce projet serait pourvoyeur de 3 900 emplois pour la région et l’investissement initial se porte à 560 millions de dollars. La construction des infrastructures et de l’usine d’extraction est prévue au premier trimestre 2020 et le début des exploitations en 2021.

De leur côté, des politiciens commencent à faire une véritable récupération politique de ce projet. La coalition politique de l’opposition (RMDM) qui vient d’installer son bureau dans la ville de Toliara a annoncé qu’elle soutiendrait la population dans le cadre de ce mouvement contre les activités de Base Toliara.

90 commentaires

Vos commentaires

  • 24 septembre à 11:30 | olivier2 (#9829)

    Ce projet est indéniablement dangereux pour la santé publique...

    Si j’habitais dans le coin...je songerais à vendre et aller habiter TRES LOIN.
    Et éviter de manger du poisson pêché dans la zone..

    Après, si le MDRM ...oupss pardon le RMDM ...veut récupérer politiquement la chose, c’est de bonne guerre !

    Une autre remarque toute aussi stupide de ma part, étant donné que je ne connais rien à rien : si les "natifs de Tulear" affirment que la situation pourraient devenir "explosive"...

    Alors là je dis qu’il y a de quoi être VRAIMENT inquiets..

    Ces gens ne sont pas des "touristes", et s’ils le disent..ils vont le faire..

    Ils sont autrement plus virulents et courageux que d’autres...

     :)

    • 24 septembre à 20:44 | vazahapasbe (#9897) répond à olivier2

      Si j’habitais dans le coin...je songerais à vendre..........
      à qui ??????

    • 24 septembre à 20:45 | vazahapasbe (#9897) répond à olivier2

      Si j’habitais dans le coin...je songerais à vendre..........
      à qui ??????

    • 25 septembre à 07:42 | Lekivy 2 (#10161) répond à olivier2

      Posons-nous la question : pourquoi sommes-nous si pauvres, et cela depuis trop longtemps malgré les innombrables potentiels économiques dont dispose le pays ? Il y a beaucoup à dire sur ce sujet mais je vais me limiter à trois choses :
      1) Nous savons tous que les différentes richesses que nous avons citées sont aux mains de compagnies privées, souvent depuis l’époque coloniale ou des indopakistanais, donc une minorité de société ou d’opérateurs économiques immensément riches. Ces gens ont toujours profité de la faiblesse de notre système et de la cupidité de la plupart de nos dirigeants pour amasser le plus et payer le moins, ce qui fait que les retombées sur notre économie et sur les conditions de vie de la population sont très peu palpables.
      2) Nos dirigeants successifs, y compris les actuels, ont promis monts et merveilles à la population crédule mais ils sont avant tout préoccupés par une chose, se servir par tous les moyens. Ils sont tellement avides de pouvoir et de richesses qu’ils ne lésinent pas sur les moyens, qui pour puiser dans les caisses de l’état par les missions, les marchés publics, les pots de vins, les monopoles sur des filières économiques porteuses (vanille, or, etc.), parfois même en soutenant des actes de banditismes comme les dahalo ou les attaques des véhicules de transfert de fonds.
      3) L’état d’esprit versatile mais surtout irréfléchi et irresponsable de la majorité de la population et même d’une bonne partie de gens plus instruits, qui oublient trop facilement l’histoire et gobent tout ce qu’on leur promette ou raconte.
      Parlons de ce dernier point. Les puissances étrangères, les bailleurs de fonds, nos gouvernants, savent pertinemment que nos ressources sont loin d’être épuisées et que l’humanité a besoin de ces ressources. De toutes les ressources que je viens d’énumérer, ce sont les grandes mines qui peuvent apporter le plus de valeur ajoutée à l’économie nationale, donc les pouvoirs successifs en ont toujours fait une priorité, y compris le fameux IEM. 
      Mais en tant que grands investissements, nos lois (code minier et décret MECIE) exigent la considération des impacts économiques, sociaux et environnementaux de ces investissements.
      Aucun grand projet minier ne devrait démarrer sans avoir démontré une compatibilité avec ces différents enjeux. Pour y parvenir, la société concernée doit procéder à différentes études, la consultation du public et des services techniques concernés mais aussi de la société civile.
      Ce qui est désolant c’est cet acharnement sur les grands projets qui peuvent vraiment booster l’économie du pays. Est-ce par ce que l’oligarchie n’a pas le contrôle sur ces grands projets que cela les dérange ? Est-ce une velléité des gouvernants de "laisser faire" la population afin d’amener ces grandes compagnies à négocier au-delà des dispositions légales ?
      Et que dire des activistes environnementaux qui se disent soucieux du bien-être de la population impactée ou de la fragilité de nos ressources naturelles, sans avoir réussi à protéger efficacement nos richesses naturelles contre les feux de brousse, les cultures sur-brûlis ou les défrichements pour l’extension des champs de coton (ceux qui connaissent cette partie nord de Toliara savent que les champs de coton s’étendent à longueur d’année au détriment de la forêt sans que cela émeuve les activistes environnementaux ou certains politiciens ?
      Pourquoi depuis la gouvernance de Ravalomanana la reforestation et l’augmentation des aires protégées sont-elles devenues des priorités ? N’est-ce pas parce que les programmes environnementaux et le MInistère de l’environnement n’ont pas réussi à limiter cette destruction massive de nos ressources naturelles par la population ?
      Et cette question de radioactivité, combien de gens savent que la radioactivité a toujours existé à l’état naturel, même aux alentours de ces gisements, et cela sans être nocifs car de degré insuffisant pour affecter la santé de la population.
      Si la radioactivité peut effectivement augmenter durant l’exploitation des minerais comme l’ilménite, les risques (qui concernent avant tout les employés chargé de la manutention de ces minerais concentrés) peuvent être gérés aisément en prenant quelques mesures de sécurité. En effet, la nocivité de la radioactivité peut être contrôlée par des mesures telles que : le respect des délais d’exposition des employés ; le contrôle journalier du niveau d’exposition individuelle ; le respect d’une distance par rapport au produit radioactif ; la mise en place d’un dispositif particulier de conditionnement, d’entreposage et de transport des minerais radioactifs ; et enfin des précautions par rapport à la restauration après exploitation. Tout message sur de soi-disant effets radioactifs sur la population n’est pas fondé car une distance de 2 mètres suffit à ramener la radioactivité au niveau naturel. Ce n’est pas un secret, il suffit de creuser un peu plus sur Google ou sur des sites spécialisés.
      Le suivi de cette radioactivité par l’INSTN qui est une filiale de l’AIEA figure parmi les suivis réguliers effectués par l’Office National de l’Environnement (ONE).
      Je crains donc que nous ne soyons engagés dans un faux débat et que certains acteurs tirent malicieusement profit de cette situation délétère pour un dessin inavoué ?
      Tant que ces ressources minières existeront, les puissances étrangères ne nous laisseront pas tranquilles, alors pourquoi ne pas se focaliser sur la maximisation des retombées positives sur le pays et la population locale, et à minimiser ou à mieux gérer les impacts négatifs ?
      Désolé, c’est long, mais la question est trop importante pour l’avenir de notre pays.

    • 25 septembre à 09:43 | el che (#344) répond à olivier2

      Bonjour Olivier
      Je comprends l’inquiétude des habitants de cette région. Nous avons eu un précédent à Ambatovy. De toute évidence, la population se plaint de maladies inhabituelles, de la dégradation de la qualité de l’eau et de la culture.
      Une chose est sûre, jusque dans la ville de Toamasina, on sent de temps à autre une odeur fétide emportée par le vent, et provenant de l’usine d’Ambatovy. Flippant.

      Du point de vue scientifique, il est reconnu que le zircon, (pour ne citer que cette matière) contiendrait une bonne dose de radioactivité est
      susceptible de provoquer des cancers des gorge, sinus et poumons...
      Le traitement non maîtrisé de ces matériaux pollue les rivières, la nappe phréatique.
      Difficile de croire sur parole que le traitement des minéraux puisse se faire sans adduction d’eau.
      Les scientifiques impliqués dans ce projet ne sont pas objectifs : pour preuve, ceux qui défendent le marché du tabac, de l’amiante, etc
      De mon mon humble avis, un tel projet, ayant des Impacts réels ou supposés sur la santé et l’écologie, ainsi que sur le devenir des paysans, doit être observé par des observateurs internationaux, tels que Greenpeace, afin qu’un tel projet puisse être réalisé avec un maximum de protection pour la population et l’environnement.
      Soulignons que tel n’a pas été le cas à Ambatovy.

    • 25 septembre à 09:59 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @Lekivy 2

      Vous interprétez la situation de bien curieuse façon et surtout votre manière d’aborder les effets radioactifs donnent effectivement à Base Toliara la satisfaction de constater que son discours commence à être payant...
      Présenter aussi les choses en disant que la planète aurait besoin de nos ressources, c’est forcer le trait nombriliste car le choix des géants miniers se fait essentiellement en fonction du laxisme plus ou moins important des autorités locales au respect de l’exploitation et Madagascar est un fournisseur idéal et low coast !...
      Les compagnies minières ne pressent pas le pays à les autoriser à quoique ce soit mais ce sont nos dirigeants les demandeurs exclusifs incitant à investissement à n’importe quel prix !...
      En présentant le pays comme harcelé, vous tenez un discours frelaté que l’on entend dans certains milieux de la capitale mais qui ne correspond pas avec une réalité toute autre celle du soldeur....
      Elle impose au pouvoir de se montrer crédible d’autant que le contexte actuel visant les compagnies déjà sur le terrain est loin d’être idyllique ...
      Les ressources du sous-sol sont loin d’être une bénédiction, elles seront l’enjeu d’un développement sauvage au détriment de la population et de son environnement prise en otage entre un statuquo sans avenir et un discours politique présomptueux .

    • 25 septembre à 10:19 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Lekivy,

      C’est une bonne analyse et d’autant plus objective,...sans être de parti pris.

      Parfois, j’ai tenté de faire cette déduction : Il y a de groupe des personnes a t il l’intérêts de maintenir ces régions dans sa situation de faralahy ?

      En effet, à chaque fois, s’il y a une bonne entreprise et bonne mesure pour améliorer les conditions de ces régions, ça fait toujours polémique, par ex : cette opération pour lutter contre les insécurités menée par les force de l’ordre, et maintenant, cet grand projet minier,...

    • 25 septembre à 13:07 | sarah (#4600) répond à olivier2

      donc pas besoin d’étude scientifique indépendante pour vérifier mais juste par ce que les gens le disent ?

  • 24 septembre à 11:31 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Mampalahelo tokoa izao zavamisy izao, ilaina fiheverana sy fandinihina akaiky tokoa.

    Azo antoka fa tsy hisy toekarena na faripiainana hivoatra raha toa ka tsy mirindra sy tsy miara-dàlana amin’ny fivelaran’ny kolotsaina ary ny fivelomana maharitra.

    Inona tokoa moa no ilana ny famoronana asa sy fanondranana hampidi-bola vahiny raha toa ka hivadika ho loza mitatao sy hanimba ny ho avin’ny taranaka faramandimby aoriana kely ao ?

    Raha tetikasa ahiana haningotra ny ain’ny mpiara-belona, inona no mbola hanekena ny fijoroany ?

    Tokony hijoro haneho hevitra sy hiaro ny zo sy hasin’ny mpiarabelona ny mponina rehetra ary ny zanaky ny Faritra, ary ireo rehetra tia sy manana tsiahy mamelombelona ny Faritra Atsimo Andrefana rehetra.

    Izao tarehin-dravatra sy zava-mitranga izao no isany nanaovako antso matetika ny mba hametrahana ny fitsinjarampahefana tena izy, ary hametrahana ny Faritra ho tompo-pahefana sy masimandidy amin’ny fanapahana sy fitsinjovana izay hahasoa azy.

    Olomboafidy manana fahefana sy tomponandraikitra feno ary tsy miankin-doha amin’ny fanjakana foibe no ilaina hitantana ny Faritra fa tsy olomboatendry sakaizan’ny mpandresy sy kilalaon’ny mpijirika ary mpankato anjambany sy mpanompon’ny mpilalao politika mpankafy harena maloto.

    Raha mba efa tafapetraka izany efa azony natao ny nandray andraikitra nitsijno ny mpiarabelona !

    Indrisy !

    Mankasitraka Tompoko

    • 26 septembre à 06:06 | Lekivy 2 (#10161) répond à Vohitra

      Dans mon post, je voulais souligner une chose, entre autre le soi-disant souci pour l’environnement de certains activistes, alors que nous savons pertinemment que la population locale, de par ses pratiques, n’avait pas besoin de projets miniers ou autres pour exploiter sans contrôle nos ressources naturelles. La question est de savoir qu’est-ce qu’on offre en alternative, si l’était effectivement amené à arrêter l’exploiter les ressources humaines par le seul souci de l’environnement ?
      En fait, il y a un choix plus judicieux, c’est celle de développer une exploitation minière plus responsable, et les dispositifs sont déjà en place pour cela. Même en Afrique du sud, il y a des centrales nucléaires, mais pourquoi les populations locales ne parlent jamais de cancer ? Est-ce que ce n’est pas parce que des dispositifs sont en place pour en assurer le contrôle ? Et d’où viennent l’uranium nécessaire à ces centrales, croyez-vous que c’est avec des procédés chimiques qu’on les obtient ? Que neni, il provient d’une mine. Et est-ce que les gens vivant autour de ces mines tombent malades ? Non, parce que le niveau de radioactivité au niveau de ces gisements ne sont pas suffisants pour affecter la santé humaine.
      Dans ce cas, est-ce qu’on n’est pas en droit de se demander, pour quel dessein, des politiciens ou des activistes s’évertuent à tuer dans l’œuf toute tentative d’exploiter des ressources qui pourraient vraiment faire la population malagasy de sa misère ?
      Pour terminer, soyons réalistes, pouvons-nous vraiment arrêter l’exploitation de nos mines, sachant que des milliers de gens en vivent et que des intérêts s’y jouent ? Je suppose que la réponse est non. Dans ce cas, on faisant la comparaison, où est-ce qu’on peut espérer avoir un plus grand contrôle pour les impacts positifs et négatifs, avec les petites ou les grandes mines ?
      Cette fois, je vous laisse répondre vous-même. Quant à moi, je reste persuadé que si les différents pouvoirs qui se sont succédés n’ont jamais omis de désigner un Ministre des Mines et n’ont pas dissous l’OMNIS, c’est que l’exploitation minière est considéré comme un pilier important pour le développement du pays. Seulement, nous ne sommes pas à l’abri de compétitions et de spéculations sournoises des certains intérêts pour tirer le maximum de profits de ces activités si juteuses. Vous pouvez me traiter de tous les noms, mais je m’en tiens aux faits.

    • 26 septembre à 14:06 | Ratal (#10734) répond à Vohitra

      Ny marina sy ny tsy marina amin’izy ity koa tsy fantatra mazava ! Omaly fony Rajao ,toa nanenjika mafy io tetik asa io ny tarika IEM . Ankehitriny indray toa hozana,hozana....Valala voatango ny vahoaka malagasy....

  • 24 septembre à 11:44 | nez_gros (#10715)

    L’affaire DAEWOO a fait sauté Ravalo, Cette affaire va faire sauter Andry. Ne cherche pas à comprendre, c’est aussi simple que cela

    Lu dans l’article : " ....En outre, la perte des terres et des moyens d’existence....
    En outre c’est mauvais pour la santé,..., non , non , non ....

    • 24 septembre à 11:46 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      a fait sauter..

    • 24 septembre à 11:49 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      Et où sont passé les Maharante, Siteny, Tinoka...Vital dans tous ça ?

    • 24 septembre à 12:49 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      D’abord Siteny, Maharante, Tinoka, Vital, et d’autre comme Mahafaritse ne son pas des intellos, ce sont des ignares Bac-12, eux c’est l’argent, l’argent à voler, l’argent de la corruption, aucune réflexion aucune, aucune idéologie, aucun argument dans leurs propos et leurs agissements,aucun patriotisme ... C’est la raison pour laquelle Andry, Ravalo, Hery les a placé à côté d’eux, facile à manipuler , facile à gérer.

      Le problème de Tulear est là, le peuple patriote, très remonté, est sans leader.... faudrait bien que cela change

  • 24 septembre à 12:05 | Besorongola (#10635)

    Avec Soamahamanina qui a coûté la prison à Augustin Andriamananoro qui est devenu Ministre actuellement, l’affaire Tuléar Sand est l’une des raisons qui fait qua Rajao n’a obtenu que des miettes à Tuléar . Rajoelina a promis l’arrêt définitif de ce projet et les Tuléarois ont voté massivement pour lui mais…Oui il y a un gros mais .. il y a près d’un milliard de $ à gagner pour l’Etat et la tentation est grande.

    Suivez un peu l’histoire de Tuléar Sand :

    « Il y a de gros mensonges dans l’affaire Toliara Sands ...
    https://www.madagascar-tribune.com/Il-y-a-de-gros-mensonges-dans-l- affaire-Toliara-Sands.html

    10 août 2018 ... L’affaire Toliara Sands reste encore d’actualité. Après le mouvement de contestation du projet initié par l’artiste Théo Rakotovao alias Mikea, ...

    Toliara Sands peut exploiter en dépit de vives tensions sur place ...
    https://www.madagascar-tribune.com/Toliara-Sands-peut-exploiter-en,24135. html

    8 août 2018 ... Malgré les différentes contestations sur place, l’exploitation d’ilménite dans la région Atsimo Andrefana par Toliara Sands peut désormais ...

    Pour un arrêt définitif du projet minier Base Toliara - Madagascar ...
    https://www.madagascar-tribune.com/Pour-un-arret-definitif-du-projet-minier -Base-Toliara.html
    18 mars 2019 ... Tim Carstens, Base Resources managing director said, “World Titane has invested significantly in progression of the Toliara Sands project over ...

    Base Toliara peut rapporter 900 millions USD à l’Etat et contribuer à ...
    https://www.madagascar-tribune.com/Base-Toliara-peut-rapporter-900- millions-USD-a-l-Etat-et-contribuer-a-266.html
    23 mars 2019 ... ’’Toliara Project PFS confirms status as a world-class mineral sands .... ,nouveau services modernité Dans le moment vivre a Tulear c est la ...

    Des milliers de manifestants dans la rue pour contester le projet ...
    https://www.madagascar-tribune.com/Des-milliers-de-manifestants-dans, 24185.html

    25 août 2018 ... Il y a une similitude entre la situation de Soamahamanina et Tuléar Sands… mais Soamahamanina est tombé dans l’oubliette une fois ...

    Libération des neuf détenus dans l’affaire Base Toliara ...
    https://www.madagascar-tribune.com/Liberation-des-neuf-detenus-dans-l- affaire-Base-Toliara.html

    14 juin 2019 ... Le projet ["Toliara sands"] a obtenu le 21 mars 2012 un permis d’exploitation minière (PDE 37242) d’une durée de 40 ans avec une extension ...

    Madagascar Oil et Toliara Sands reçus par le Premier ministre ...
    https://madagascar-tribune.com/Madagascar-Oil-et-Toliara-Sands,15864.html
    9 mai 2011 ... En marge du Salon des mines et des hydrocarbures, les sociétés Toliara Sands et Madagascar Oil ont été accueillies samedi 7 mai dernier à ...

    Un atelier régional pour la sécurisation des droits fonciers à ...
    https://www.madagascar-tribune.com/Un-atelier-regional-pour-la-securisation -des-droits-fonciers-a-Anosy.html

    22 mai 2019 ... Tulear sand a aussi acquis 300 km2 de terres dans le même sud. Alors 500ha, c’ est une goutte d’eau qui peut rapporter gros à l’urbanisation ...

    Ravalomanana établit un bilan négatif de cent jours de Rajoelina ...
    https://www.madagascar-tribune.com/Ravalomanana-etablit-un-bilan-negatif- de-cent-jours-de-Rajoelina.html

    20 avr. 2019 ... La population de Tuléar a donné 72 heures d’ultimatum à l’Etat malgache. On verra ... TOLIARA SANDS (Australie) : Exploitation de l’ilménite.

    Toliary Sands dans la tourmente - Madagascar-Tribune.com
    https://www.madagascar-tribune.com/Toliary-Sands-dans-la-tourmente, 20996.html
    7 avr. 2015 ... Notons que le projet Toliary Sands est financé par World Titanium ... L’argent pourri tout, bonne chance à l’association de Tuléar dans son ...

    • 24 septembre à 19:02 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      Besorongola ,
      Ambatovy est en un exemple démontrant l’absurdité des dirigeants ,notamment depuis Ravalomanana pour laisser la carte blanche d’extraire abusivement sans prendre de précautions environnementales .....Les pollutions commencent depuis Moramanga .Hormis les problèmes sanitaires graves ,il y a aussi une forte baisse de productivités car les abeilles pollinisatrices ont été massacrées par l’utilisation des pesticides ,produits cancérigènes.
      Isandra :
      Les EXTRACTEURS miniers ne vous disent jamais qu’ils n’utilisent pas de produits toxiques .Les spécialistes ,chimistes etc..... seuls qui peuvent détecter les anomalies sur les terrains .La preuve sur les désastres sanitaires et écologiques nous le démontrent déjà . RAJOELINA ,apparemment a tendance à suivre bêtement les bourdes qui ont été commises .

  • 24 septembre à 12:06 | Isandra (#7070)

    "De leur côté, des politiciens commencent à faire une véritable récupération politique de ce projet. La coalition politique de l’opposition (RMDM) qui vient d’installer son bureau dans la ville de Toliara a annoncé qu’elle soutiendrait la population dans le cadre de ce mouvement contre les activités de Base Toliara."

    Ces quelques opposants (TIM+ Groupuscules) sont derrières tout ce qui s’oppose à ce régime,...

    Mais, parfois, il faut être logique dans la vie.

    - Ils soutiendront ces gens, pourtant, c’est leur chef qui avait accordé la plus grande exploitation ilménite de Madagascar située à Tolagnaro,...

    - Ils incitent les propriétaires de rizières d’Ambondrimanjaka à s’opposer le remblayage dans le cadre du projet Tanà-masoandro, pourtant, c’est leur chef qui avait dit ceci : Raha mbola misy hototorana dia hototorana,...

    Sa ny pe.t ny sasany ihany no maimbo.

    • 24 septembre à 12:15 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Isandra,

      Ny zava-mitranga atrehina fa aza mirediredy ohatr’izao a !

      Ny aina sy ny fiveloman’ny olona no zava-dehibe sy foto-dresaka eto a !

      Efa resinareo i Ravalomanana dia aleo izy hipetraka any amin’izay misy azy any a !

      Io fitiavambola tsy mitsinjo fiarahamonina io ny anareo no tena lasa poizina manimba ny Firenena izao io !

    • 24 septembre à 13:34 | rakoto-neutre (#8588) répond à Isandra

      Ny zavamisy hatr@zay ka hatr@zao dia antsoina foana ireo mpandraharaha hampiasa ny volabeny, indrindra ny avy any ivelany. Rehefa mahazo yoerana eto anefa dia tsy manaja ny mponina sy ny fiarahamonina. Marina fa miteraka asa sy mampidi-bola ho an’ilay firenena, fa indrindra ho an’ny mpitondra ary ao anaty fotoana fohy, saingy totofana ao ny hoavin’ny taranaka fa jamba ny vola. Dimy taona no fe-potoana dia manararaotra zay mpitondra eo hahazoana harem-be, fa ny an’ireo madinika dia totofana ao ho an’ireo LEHIBE. Dia izany foana no fiainana ary mbola hiainantsika madinika, dia mbola hitombo hatrany ny elanelana eo @ MPITONDRA SY NY VAHOAKA.
      Veloma ny aina e !!!

    • 24 septembre à 19:03 | Behantra (#9165) répond à Isandra

      Marina ny lazain’i Jeannot : ny ’conseillers’ n’i bôka no tena ’incompétents’ kanefa i bôka tsy mety androaka azy !

      Koa raha sahala amin’i nandra daholo ...

      Ra -nandra a ! vakio tsara io lazain’i Vohitra io

      Sa avo lenta loatra lay izy ??

      Raha tsy eo zany Ravalomanana ankehitriny dia efa tany andava-t.a.y i bôka !!!!!

    • 26 septembre à 14:16 | Ratal (#10734) répond à Isandra

      Isandra,
      il faudrait être particulièrement borné pour raisonner comme vous.

  • 24 septembre à 12:17 | betoko (#413)

    S’il existe même le minimum de risque pour la santé non seulement pour la population de Tuléar mais aussi pour des centaines d’ouvriers qui vont venir y travailler faut tout arrêter
    Qu’on refasse des enquêtes diligentées par des organismes indépendants appuyés par des ONG indépendants aussi pour que la vérité ne soit pas contestée

  • 24 septembre à 12:25 | olivier2 (#9829)

    une vérité incontestée à Madagascar ?

    Vous êtes complètement DINGUE Betoko...

    le Pere noel n’existe PAS...

    Voilà c’est dit...et désolé pour le choc Psychologique "y afférent" ...

    MDR

    • 24 septembre à 14:50 | betoko (#413) répond à olivier2

      Pas du tout , en s’adressant à des ONG ou d’autres organismes independants , on peut alerter d’autres organismes plus influents les quels peuvent exercer des pressions sur nos redirigeants et surtout sur l’entreprise qui va exploiter ce site

  • 24 septembre à 12:50 | olivier2 (#9829)

    @ Isandra

    Vous avez totalement raison : "il faut être logique dans la vie".

    Ra8 a approuvé les projets miniers initiés sous Ratsiraka ( Rio tinto - Sheritt), et a effectivement remblayé des rizières pour son propre intérêt..

    Et oui aujourd’hui Ra8 et ses fidèles supporters s’opposent à VOS projets miniers et/ou de remblaiements..

    C’est la raison pour laquelle il faut toujours savoir qui sont les gentils et les méchants malgaches à un instant "t"...
    il faut dire que c’est très "changeant" !!!!
    Et que les débiiles comme moi ont un peu de mal à suivre le train à grande vitesse de la malhonnêteté endémique...
    je manque de bagage intellectuel...désolé !

    il faut savoir raisonner de manière "dynamique" à Madagascar...dixit un grand penseur local et néanmoins escroc..

    MDR....

    • 24 septembre à 13:07 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Olivier02,

      "je manque de bagage intellectuel...désolé !"

      Dans ce cas, vous devriez faire un stage de remise à niveau(intellectuel) à Bel’air, et mange tous les jours d’yogurt que j’ai oublié la marque,...Tout est in english, of corse ! Winner, pas sur !

  • 24 septembre à 12:53 | I MATORIANDRO (#6033)

    Alefa, alefa, alefa.

    Mandeh ny mandeh.

    Aleo ihinan’iem an any reo vahoaka tsy misy antony sady vitsy kely no dondrona tsy mahay ninoninona reo.

    Ny vola hiditra any ananty paosinareo ihany jerena fa efa kely sisa ananana azy o.

    Samia velonaina ahita ny fiafaran’naina.

  • 24 septembre à 13:32 | lé kopé (#10607)

    Bonjour, le Président du Comité Olympique Malagasy et, actuel Député élu de Toliara est monté avec virulence au créneau ,au sujet de cette affaire ,durant le règne de Hery Rajao. Qu’en est il actuellement ? Après avoir retourné sa veste , il est actuellement moins revendicatif, pour l’intérêt supérieur de la "Ration ". La fondation qui porte son nom lui permet de contourner l’orthodoxie financière par les différentes acrobaties y afférentes .Cette méthode nébuleuse ,a donné des idées à certains pour appauvrir le peuple et le Pays. Mais, l’argent mal acquis ne profite qu’un temps plus ou moins long ,et le retour de bâton ne tardera pas à pointer à l’horizon .

    • 24 septembre à 14:09 | Beandroy (#3943) répond à lé kopé

      Isandra , Betoko.

      J’aimerais d’abord dire bonjour à ce sympathique garçon de Matoriandro avant de commencer : Bonjour Marmotte !

      Pour vous deux mes amis Isandra et Betoko, personnellement, je n’approuve pas ce projet car le risque sanitaire pour la population pour ce genre d’exploitation est très élevé, au vu de ce qui se passe avec l’extraction d’ilménite par le QMM dans la région de Fort-Dauphin.

      Car malgré des études sérieuses sur l’impact sanitaire, social et environnemental entrepris par des experts dès la fin des années 80 et les préventions établies en découlant, l’on peut constater aujourd’hui dans la région, des enfants nés sans bras ou avec un seul bras, des siamois et l’augmentation chaque année des cas de cancer ; bref, le taux de mortalité est en augmentation, sans parler de la dégradation de l’environnement déjà fragilisé par les feux de brousse. Y aurait-t-il un lien de cause à effet ? Il est évidemment permis d’y croire.

      La vie n’a pas de prix les amis et il convient de renoncer à ce projet.

      Quant à la récupération politique de cette affaire, l’alliance RMDM présidée par Ravalo est très mal placée pour la faire car c’est à l’époque de ce même président en 2005 ou 2006 que le permis de construire en faveur du QMM a été délivré et les opérations minières ont commencé en 2008 et tout ça malgré les protestations de la population. Minoa fotsiny ihany....

    • 24 septembre à 18:27 | rayyol (#110) répond à lé kopé

      Ceci je l avait prédit avant les elections une fois élu c est autre chose
      Tout s achète vous ne tarderez pas a le voir Tulear n est pas la seule ville a subir cet outrage
      Ceci se produit partout sur la planète et depuis belle lurette on appelle cela le progrès
      Tulear ne tardera pas a faire partie des statistiques Prenez des photos maintenant pour vous rappeler ce que c etait avant essayer de combattre l argent
      Arrêter de rever en couleur Si vous saviez le nombre de gens qui quête je ne dirai pas ou car j essai d aider comme je peux
      qui ne mangent meme pas un repas par jour l extreme pauvreté si tu est malade tu est mort
      C est un choix crever de faim ou par les radiations choisissez lequel est la mort la plus rapide

  • 24 septembre à 14:29 | Beandroy (#3943)

    Isandra et Betoko

    Précision : c’est la RMDM qui semble dire : "minoa fotsiny ihany" . Amaay Androy atoy pour votre petit cours de dialecte, on dit : "le minoma avao".

    • 27 septembre à 05:45 | Lekivy 2 (#10161) répond à Beandroy

      Cher Beandroy,, vous dîtes : "des enfants nés sans bras ou avec un seul bras, des siamois et l’augmentation chaque année des cas de cancer ; bref, le taux de mortalité est en augmentation, sans parler de la dégradation de l’environnement déjà fragilisé par les feux de brousse"

      Vous décrivez là une situation bien macabre ! Au fait, pourriez-vous nous partager quelques photos de ce que vous avancez, sinon des statistiques officielles émanant du Ministère de la santé ou de l’OMS ? Si c’est avéré, cela voudrait dire que tous ces gens ferment les yeux et sont complices de ces dangereux compagnies minières.
      Il n’y a qu’en religion qu’on préconise de croire sans avoir vu. Et comme vous êtes loin de prêcher la bonne parole, merci de nous fournir quelques évidences, sinon on serait tenté de croire que vous êtes en train de propager des "rumeurs".

  • 24 septembre à 14:29 | kartell (#8302)

    La base Toliara est en train de montrer son vrai visage, il aura fallu presque 20 ans pour la démasquer et pour que la population abusée prenne conscience de la toxicité du projet...
    Et pourtant, le lobbying minier avait bien fait les choses en dénonçant toutes les attaques dont il avait été l’objet de la part des écolos, sales empêcheurs de tourner en rond...
    Le développement à tout prix avait été le leitmotiv officiel pour faire de cette ville auparavant enclavée la nouvelle cite du dynamisme et la joie de vivre dans la consommation enfin au rendez-vous !...
    Sauf que les espoirs ont été déçus, les locaux frustrés n’eurent que de petits emplois subalternes tandis qu’ils voyaient saloper leur environnement et leurs santés.
    Aujourd’hui, ils ont l’impression d’avoir été roulés dans le sable tandis que leur quotidien est devenu un cauchemar....
    Aujourd’hui, en exigeant une marche arrière du projet, ils se heurteront à une fin de non- recevoir parce que les investissements engagés ont été énormes et garantis, coûte que coûte....
    Le pouvoir partisan d’une émergence dure ne pourra que soutenir la poursuite du projet parce qu’elle engagera sa crédibilité de faire de l’île un vaste supermarché ouvert à toutes les bonnes volontés...
    Demander son arrêt serait suicidaire pour lui qui vante tant les richesses qui dormiraient sous si grande pauvreté de ses compatriotes...
    La révolte populaire fait suite à celle de la vindicte sans que l’on sache si elle prendra une tournure plus aboutie dans les semaines à venir...
    Ce contre-temps ennuyeux dans le ciel d’une émergence qui se voulait sans nuage fait tache au moment où le pouvoir assurait que le pays entier était à l’unisson dans l’attente d’un développement sans entrave aux effets collatéraux qui se révèlent, sans surprise, plus toxiques que prometteurs....

  • 24 septembre à 14:32 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Les Etats successifs et corrompus prennent ici toute leur signification.
    L’ appât du gain de l’ argent facile , des commissions et privilèges aident à mettre en évidence les corrupteurs comme les corrompus .
    A croire que pour être aux commandes seuls les corrompus ont droit de citer et être ?
    Un monde de mafieux, de francs macs, et autres organisations, avec quand ce n’ est pas la bénédiction : la participation directe des sectes "dites" religieuses ...
    Que du "beau" monde en quelques sortes !
    Un appareil pour mesurer la radioactivité serait-elle de trop , Mr @rena pour une fois , : au boulot !

  • 24 septembre à 14:50 | olivier2 (#9829)

    @ kartell

    En fait vous avez raison..

    Ces projets miniers signent la mort à court - moyen- long terme terme des plus pauvres..

    et dans ce cas précis, le conservatisme malgache est SALVATEUR !

    YES

    • 24 septembre à 15:19 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Ça coûte pas cher et ça peut rapporter gros, mais pas pour tous, c’est un peu le profil minier...
      Les populations sont en première ligne et resteront les seules à subir l’après-exploitation dont on sait combien elles impactent la vie de ses résidents permanents ...
      Le développement ne devrait pas se faire contre leur volonté populaire d’autant que la décision vient de la capitale.. pour
      Il est vrai que le pays n’a guère de choix : le tout minier sinon rien ou presque !...
      Mais c’est aussi la solution de facilité des pouvoirs successifs sollicités par les consortiums miniers pour exploiter certaines ressources très tendances dans notre belle société planétaire de surconsommation...
      Cela évite de se creuser le ciboulot, c’est parfait pour des dirigeants qui préfèrent le copié / collé à l’innovation dont on peut se demander si elle a été une seule fois évoquée !....
      Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?....

  • 24 septembre à 15:19 | reviv (#9830)

    tous ici, assidus à mt.com ou visiteurs ponctuels savent notre détermination à faire capoter cette extraction minière en faisant du porte à porte et des réunions informelles pour sensibiliser et éveiller les populations de ce minable et suicidaire projet d’exploitation minière initié par ces irresponsables et vereux politiciens de mes deux.

    Toliara mérite mieux qu’une exploitation minière.
    La détermination de la population à faire échec de ce projet est sans faille.

    je me suis exprimé à maintes reprises sur l’inutilité de ce minable projet et tous savent que non seulement ce projet d’extraction n’apportera rien queue dalle économiquement parlant à cette faritra mais de plus il exterminera le peu de vie encore en vigueur de cette belle région.

  • 24 septembre à 15:26 | reviv (#9830)

    @ nez_gros,
    j’ajoute que je suis entièrement d’accord avec vos propos,
    je le partage sans retenu.

  • 24 septembre à 15:37 | Vohitra (#7654)

    Tsirinkevitra hafa :

    Teny naloaky ny tomponandraikitra iray raha naneho hevitra tamin ny vaovao antoandro tamin ny fampielezampeo :

    Niharamboina vokatry ny fiovan ny toetrandro ny tetika " emergence" tany Senegal ka tratry ny tondradrano goavana.

    Manoloana ny zavatra mety mitranga toy ireny hoy izy dia efa manao fiomanana sy fanazarantena ny avy ao amin ny BNGRC sao mitranga ny zavatra toy ireny...

    Tsy misy mirary loza sanatriavina, fa raha sanatriavina mitranga eo Antananarivo izany loza izany, dia tondroina ho tomponandraikitra mivantana ianareo rehetra izay manototra tany ireo lemaka ireo ankehitriny, na ny mpanao lalana na ny mpanangana tanana vaovao ireo.

    Aleo hifanatrehana ny ho avy ary...

  • 24 septembre à 15:44 | olivier2 (#9829)

    @ kartell

    A Tamatave, de plus en plus de cas de Cancer mystérieux apparaissent..

    Le "mystère" porte un nom..

    Du coup j’encourage me amis Tandroy à s’opposer de manière virulente à ces projets miniers destructeurs..

    et j’espère qu’ils le feront...

    • 24 septembre à 19:08 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Dès lors où les produits miniers sont traités sur place avant d’être exportés, les résidus chimiques composant les produits utilisés pour concentrer le produit fini sont d’une toxicité dommageable tant pour l’humain que pour son environnement, au préalable déjà ravagé par les travaux d’extractions et les installations en découlant...
      On peut d’autant mieux comprendre cette révolte des populations qu’elles avaient été écartées de la décision d’autorisation de départ, prise de surcroît par une autorité extérieure...
      Le fait qu’elle ait graissé la patte d’élus de terrain afin de donner à la décision une épaisseur faussement locale donne davantage de vigueur et de motivation à la révolte tardive des locaux..
      D’autant que le lobbying effectué par certains cadres de ces entreprises est rodé à un point inimaginable laissant aux locaux peu de choix pour contester des arguments cousus de fils blancs auxquels seuls des spécialistes auraient pu démentir leurs paroles de bible et de pipeau ....
      C’est en quelque sorte, le schéma du démarcheur qui met le pied entre la porte en étant certain que le plus difficile est fait et qu’il reste plus que le baratin pour convaincre le futur client...
      Sauf que les conséquences sont aujourd’hui palpables sans pour autant inquiéter les autorités du pays pour qui : the show must go on au risque de voir ses prétentions d’émergence boire le bouillon....
      On peut craindre que du lest sera lâché pour désamorcer ce contentieux en arrosant une fois de plus des responsables locaux assoiffés sauf que les plus humbles resteront les dindons de la farce....
      Sauf s’ils trouvaient une cohésion et une motivation improbables pour mettre en demeure la partie adverse, sûre de son bon droit, et qui bénéficie de tous les atouts pour étouffer cette agitation dans l’oeuf ....

  • 24 septembre à 16:06 | Isandra (#7070)

    Je ne minimise pas les inquiétudes des amis Tuléariens,...

    Jean Bruno Ramahefarivo, le directeur général de « Base Toliara » nous a rassuré qu’aucun produit chimique ni toxique ne sera utilisé.

    En effet, « une technologie de pointe sera employée en commençant par l’extraction par remblayage à sec des bulldozers de dernière génération. Ensuite, les sables minéralisés seront poussés dans l’usine de concentration par voie humide. Les produits finaux à base d’ilménite, de rutile et de zircon seront acheminés vers l’usine de séparation des minéraux. Cela se fera par un processus de gravité, électrostatique et magnétique. Après séparation, les minéraux seront stockés et acheminés vers un terminal d’exportation à la plage de la Batterie à Andaboly. De nouvelles routes d’accès bitumées de 45km et un nouveau pont en béton de 630m de long sur la rivière de Fiherenana, seront construites pour ce faire ».

    • 24 septembre à 17:16 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      Isandra,
      Je vous conseille vivement d’aller expliquer tout ça à la population du coin et surtout faites le avec ferveur comme vous faites quand vous écrivez ici.

    • 24 septembre à 17:39 | reglisse (#6117) répond à Isandra

      La plage de la Batterie s’appelle "Andaboy"
      C’est une "terre des ancètres".

      Aujourd’hui, c’est une plage magnifique, longue de plusieurs kilomètres, c’est un endroit TRES PROPRE, NON POLLUE, ou des pecheurs vezo pechent, et entreposent leurs pirogues depuis des decennies.
      Il n’y a pas de route d’accès mais une piste, qui passe par les salines de Besakoa et s’arrète des que l’on approche des dunes de sable, distantes d’environ un kilomètre de la mer.

      Le fokonolona en a interdit l’accès en voiture, par un barrage de fortune.
      Mais Base Toliara, envoie sa milice, régulièrement, pour tester.
      A chaque fois, ce sont des accrochages entre les pécheurs, armés de lances, coupe coupe, fusils harpons, et les gardes de Base qui sont appuyés par la gendarmerie, armés de leurs fusils.
      Déja à Besakoa, qui touche Toliara, il y a les pros et les antis, et Base Toliara ne cesse de diviser la population pour réussir.
      En juillet, ils ont financé une course de pirogue, en aout, une course de pousse pousse...des miettes pour amuser les crétins !

      Les barges du terminal sont pourtant déja là, à coté de Tuléar.
      Ce qui signifie que la messe est déja dite.

      Concrètement, début mars 2020, le site sera investi, ainsi l’exploitation de sel qui fait vivre des centaines de personnes à Besakoa sera condamnée,
      Les pecheurs qui vivent de leurs travail, devront partir, quitter les lieux, tout simplement expulsés.
      La mangrove, le véritable TRESOR écologique de Tuléar qui jouxte la plage de la Batterie sera forcément impactée, et contaminée.

      Ce sont des milliers de personnes, parmi les plus pauvres, et qui vivent de leur travail qui seront dépossédés du peu qu’ils ont.

      Alors pot de terre contre pot de fer ?
      Oui, certainement, mais Rajoelina va t il oublier que Tuléar l’a élu ???

    • 25 septembre à 01:31 | manga (#6995) répond à Isandra

      Isandra,
      Le monde voudrait bien vous croire comme c’est un DG qui l’annonce dites-vous ???
      Non ma belle, on extrait des minerais sous terre, et vous dites qu’aucun produit chimique n’est utilisé ?
      Le raffinage de ces derniers sur le sol malagasy, et les déchets avec. Mais à qui vous vous adressez là ?
      Cela fait rentrer 900M° de dollars à la caisse, combien rentrent daaans le financement de Tanamasoandro, et le reste ???

    • 25 septembre à 02:19 | manga (#6995) répond à Isandra

      Lazaiko eto ny maaha lohan’angidina anao :
      Tsy tetezan’ Fiherenana araky ny filazanao no izy fa BELALANDA.
      ZATRA mamely anay aty ianareo nefa ny ambany masonareo aza tsy fantatrareo akory dia mbola mahasahy ihany ianareo manakiana ny fisehon-javatra aty.
      Hono hoy aho Risandra : mba fantatrao va re fa misy fotoana tsy ikorianan’ny ranon’ny fiherenana mandritry ny fotoana mahaaritra ambanin’io tetezana il ?
      Koa hoy vé ianao hoe : tsy ahodin-dreo vé io ràno kely sisa io anaovan-dreo ny asany ?
      Ary ny rano maloto feno poizina araraka any am-bavanao sa avarina any an-draanomasina, sa alevina Ambany tany anapoizinana ireo vahoaka ?
      Maivan-doha ianao Ranabavy

    • 25 septembre à 02:47 | manga (#6995) répond à Isandra

      Ny amaranako azy Risandra dia ny manitsy ny filazanao azy :
      1° : Tsy hanamboatra tetezana rizareo fa hanamafy satria tsy mahazaka ny fiara vaventy feno fasika ny misy ampy tsara ho an’ny fokonolona eny.
      2° : Hisy hono ny fanorenana seranan-tsambo ; koa maninona raha alebiazina sy hatsaraina ny efa misy eny Mahavatse ?
      3° : Sa afenina ny fadin-tseranana ny miditra sy ny avoaka ?
      4° : Dia tsy voahonitra avy hatrany va re ireo 900M° lazaina fa omenan’ny fanjakana ireo ?
      Badraodra daholo angaha ireo olona rehetra ireo sa ianao no kentrona ?

  • 24 septembre à 16:10 | reviv (#9830)

    # 24 septembre à 12:49 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros ^

    D’abord Siteny, Maharante, Tinoka, Vital, et d’autres comme Mahafaritse et autres aussi.... ne sont pas des intellos. ce sont des ignares Bac-12, incultes ....eux c’est l’argent, l’argent à voler, l’argent de la corruption, aucune réflexion aucune, aucune idéologie, aucun argument dans leurs propos et leurs agissements,aucun patriotisme ... C’est la raison pour laquelle Andry, Ravalo, Hery les a placés à côté d’eux, facile à manipuler , facile à gérer, facile à duper......

    Le problème de Tulear est là, le peuple patriote, très remonté, est sans leader.... faudrait bien que cela change......
    ......fin de citation....

    • 24 septembre à 18:00 | rayyol (#110) répond à reviv

      Le problème a Tulear Les compagnies ont l argent pour investir pas de problème seul une partie en profite et non la communauté pourquoi parce que 50% des fonds verses par celles ci vont dans les poches d une bande de requin
      Les noms que vous avez mentionne en font ou faisait partie Ils embobinent tellement bien Andry que celui ci n y voit que du feu
      Ceci est la triste réalité des gens de Tulear et ce depuis longtemps
      Que ce president se reveille vite car cela risque de lui couter tres cher
      IL parle de ménage il y en un tres gros a faire a Tulear presque tout ce qui a un semblant d autorité est pourri a l os
      Tulear 2 finalement le pourri d office ne se représente pas il etait temps il s est tellement servi qu il a juger bon de ne pas continuer la peur sans doute Le choix de Andry est une dame Ici la situation est terrible tous espèrent du nouveau sinon gare ne vous y tromper pas

    • 24 septembre à 18:02 | rayyol (#110) répond à reviv

      Les gens ne refusent pas necessairement Mais ils refusent de se faire voler une fois de plus Si c est accepte tel que presenter c est ce qui va se produire une fois de plus Tout pour les pourri rien pour le peuple

    • 24 septembre à 19:16 | ANTICASTE (#10704) répond à reviv

      Tout a fait d’accord,ces gens là ,vital maharante et consort sont des gens désintéressés de tout, sauf de l’argent !
      Il n’y a pas pire hommes politiques que ces corrompus !

    • 27 septembre à 06:58 | Lekivy 2 (#10161) répond à reviv

      Cher Manga,

      Comme vous le soulevez, il faut exiger à BASE de convaincre sur les procédés qu’ils vont adopter afin de prendre en compte tous les enjeux qui puissent compromettre un développement intégré et harmonieux de la population de Toliara. Ce genre de débat avait eu lieu à Fort-Dauphin avant le démarrage de QMM également. A cause de la proximité de zone sacrée à Evatraha, l’emplacement du port avait dû être déplacé à Ehoala. En tout cas il n’était pas question d’utiliser l’ancien port qui avait une profondeur insuffisante pour accueillir à quai de gros bateaux, sans parler du vent qui avait conduit à l’échouage de plusieurs bateaux (Wellborn, etc.).
      Sinon, la rénovation des rues de Toliara, des réseaux de distribution d’électricité, ou l’aménagement du marché à côté de l’hotel Plazza, etc., tout ça c’est grâce au projet PIC (Pôle Intégré de Croissance, lequel est financé par la Banque Mondiale.
      Mais pourquoi Toliara a-t-il été choisi pour réaliser le projet PIC comme à Tolagnaro et à Nosy be selon vous ? Tout simplement parce que les bailleurs de fond comme l’état étaient convaincu que Toliara peut être un locomotive du développement du pays, avec la convergence de plusieurs potentiels comme la Mine de la Sakoa, l’ilménite de Ranobe, le Pétrole à Sakaraha. Les emplois créés, ainsi que toutes les provisions de biens et de service qui découleront de l’effectivité de ces grands projets nécessitent des infrastructures adéquates.
      Contrairement à l’exploitation des pierres industrielles "Labradorite" venant du district d’Ampanihy ouest, qui n’avait rien apporté à cette localité, l’exploitation de la mine de Ranobe va procurer des redevances minières et ristournes qui pourront être utilisées par les communes de Tsianisiha, de Milenaka, de Toliara, de la région Atsimo andrefana et de l’état central à investir dans d’autres projets sociaux et économiques pouvant bénéficier à plus de populations encore.
      Qui a intérêt à ce que tout cela n’arrive pas ? Ceux qui s’opposent catégoriquement à un tel projet ont-ils des alternatives viables pour le développement de notre pays. On ne demande que ça !

  • 24 septembre à 16:11 | Vohitra (#7654)

    Ny tantara tsy mba fanadino...

    Nanome vato betsaka ho azy tokoa ny Faritra Atsimo Andrefana, ary nomeny valim-pitia goavana :

    - ny tanana masoandro nataony any Ambohitrimanjaka

    - poizina mandringana maharitra

    - mbola ho avy ny fiompiana coton

  • 24 septembre à 16:17 | triker (#9502)

    Salama !
    Asan’dahalo , fahatrana , anohanana ,vidimpihainana, tontolo ihainana simba , NY POLITIKA maloto ,kitrano antrano Alatra mangina ,sy ny sisa maro tsy voatanisa.Raovina lay fihovana he ? Ny fanatique tsy tohinina mintsy na efa hita ary fa tsy mamely ry radomelina Fondation no mahamaika azy anaovana asa maloto ,sy tanamasoandro MDR qui verra jamais le jour
    ISANDRABETOKO DONNEZ MOI Quelque chose (1) seulement de concret que Radomelona à fait pour la vie des gasy depuis.
    conseil FENOHY HAINGANA NY POSY FA KELY SISA TE HO TAMPITRA NY FETY

    • 24 septembre à 16:29 | Isandra (#7070) répond à triker

      Triker,

      Ny masonareo efa jamba ny fankahalana, ka aiza no ahita ny zava-misy, maizina daholo izay hitanareo.

      Io izao ny Tanà-masoandro efa kely sisa dia hanomboka ny asa.

      Efa tazan’ny mpnohitra izany, dia io izy manao ny sakana rehetra io, ary ny mahagaga any amin’ny haino aman-jerin-dRavalo no mandefa azy saika isan’andro.

    • 24 septembre à 18:28 | Vohitra (#7654) répond à triker

      Isandra,

      Mba asio fetrany ity rediredy tsy misy farany ity e !

      Ary izao aloha e : TSY TENY Malagasy velively izany Tanà-Masoandro izany !

      Tanàna Masoandro (cité du soleil) na tanamasoandro (tournesol) no misy sy mety.

      Ary ireo manohitra anareo amin’ny fanotofana tany io anie ka vahoaka tsotra tsy mpanao politika velively mihintsy e, ary ireo vahoaka manohitra ity tetikasa fitrandrahana ity dia olontsotra mpitady fivelomana mba maniry hanavotra ny ainy e !

      Ary ity Tale Jeneraly mitantana ity fitrandrahana ity koa tena namanareo mihintsy an, Sekretera Jeneraly fahiny tao amin’ny Minisiteran’ny Varotra sy fanjifana.

    • 25 septembre à 12:18 | manga (#6995) répond à triker

      Ô Risandra,
      Mba fantatrao va re fa efa namboarin-dRajao niny lalana miazo ny RN9 iny ary notokanany talohan’ny fifidianana ?
      F’angaha tsy amin’iny lalana iny no iasan’ny BASE Toliara ?
      Ka inona daholo ity doka resahinao eto ity satria dia mampiahy be anay mpamaky anao ity rediredy asesinao hatrany eto ity, raha ny toe-pahasamanao (saina) no ampitahaina amin’ny voasoratrao.
      Mba anontanio Rajao, na torio higadra dia ho hita iza aminareo roa no manonofy.

  • 24 septembre à 16:51 | reviv (#9830)

    @ isandra
    vos argumentaires sont irrecevables et je reste correcte en disant cela.
    vous soulevez et énumérer ce cas d’école de t.p. de chromatographie de masse et cristallographie et autre protocole tp de chimie....
    car il n’y a pas que celà,
    il y a aussi des non-dits.
    Soyez correcte.

    la vie d’une population n’a pas de prix et encore moins avec vos miami de misère.

    d’ailleurs en toute franchise et toute honnêteté, la population locale ne verrait absolument rien le fruit et la couleur de vos minables promesses de gascon au contraire vous allez les achever au plus vite pour leur totale disparition.
    vous osez faire cela en avançant aux yeux bandés par l’appât de gain isandra, à l’encontre de vos propres compatriotes, en sacrifiant leur vie et en le gardant dans votre profonde conscience de chretienne comme vous l’affirmeez ici...

    • 24 septembre à 19:22 | Isandra (#7070) répond à reviv

      Il me semble que certains oublient ou ne savent pas que l’ilmenite n’est pas radioactive, néanmoins, je ne suis pas contre des études approfondies pour rassurer les populations du sud

      Quant aux retombées économiques, voici un extrait de l’article de MT :

      "(..)Une véritable manne financière pour Madagascar. Le projet de Base Toliara pourrait apporter 266 millions USD au PIB malgache. C’est ce que l’étude sur les contributions économiques potentielles du projet dans le Sud de la Grande île a notamment conclu. L’étude a été menée par le cabinet privé EY. Le Directeur général de la société, Jean Bruno Ramahefarivo s’en félicite.

      Base Toliara est une filiale du géant australien Base Resources. Son implantation dans le Sud, s’annonce ainsi comme un catalyseur pour le développement de la ville de Toliara. Les premiers éléments de l’étude indiquent que le projet va créer près de 4 000 emplois, en dehors de sa contribution au PIB de Madagascar.

      En plus de ces avantages économiques, notamment locales, le projet de Base Toliara devrait rapporter plus de 900 millions de dollars à la caisse de l’Etat malgache. Cela, à à titre d’impôts directs et de redevances." MT. 23 mars 2019.

      Et 5 à 10% de ces impôts seront versés aux régions et aux communes aux alentours où se réalise ce projet.

      "Notons que la compagnie a déjà réalisé des activités d’utilité publique dans sa zone d’intervention via le système HIMO (Haute Intensité de Main d’œuvre). Il s’agit notamment d’un travail contre de l’argent au profit des personnes issues des couches vulnérables. Ainsi, 120 personnes ont été mobilisées pour des travaux d’assainissement à ambohitsabo et 150 personnes autres ont contribué à la réhabilitation des digues de protection à Andranomihaja et Andranogadra.

      "Et ce n’est pas tout ! Cette compagnie minière s’engage également à privilégier le contenu local au cours du cycle de vie de la mine. Cela concerne notamment l’approvisionnement en matières consommables locaux et les achats des prestations de service dans les domaines du transport, de la restauration, de la sécurité et du Bâtiments et Travaux Publics (BTP). Ce qui constitue des opportunités non négligeables pour les petites et moyennes entreprises locales. Une chose dont on est sûr, ce projet d’extraction d’ilménite apportera des revenus considérables pour Madagascar et donnera un nouvel essor socio-économique en commençant dans sa région d’implantation. Rappelons que Base Toliara a déjà obtenu son permis environnemental en 2015. Les communautés locales attendent ainsi impatiemment les retombées économiques positives et directes de ce projet d’exploitation du sable minéralisé." Extrait d’un article de midi.

    • 24 septembre à 19:32 | Isandra (#7070) répond à reviv

      Les mannes sont entre vos mains les sudistes, qui pourront sortir la province de Toliara dans sa situation au dernier rang,...elle pourra devancer plusieurs provinces.

      Qui sait si Toliara sera la future Californie de Madagascar.

  • 24 septembre à 17:47 | Vohitra (#7654)

    Inona loatra ary no dia manosika ny Malagasy sasany hivarotra, hanimba, hanapoizina, hamotika ny tanindrazany toy izao mitranga izao ?

    Fitiavambola tokoa ve ? dia ho inona aminao ary io vola maloto vidin’aina famonoana olona io raha halan’ny olona sy enjehin’ny olona ianao sy ny taranakao rahampitso sy ny andro sisa rehetra ?

    Dia hifindra monina any ampita ianao avy eo, dia enjehin’ny eritreritra sy mijaly ary ho faty sy hilevina any antany lavitra any ve ?

    Mety hiharan’ny fahatezeran’ny vahoaka ny fananana sy harena azonao tamin’ny vidin’aina miorina eto antanindrazana.

    Mety tsy olana aminao izany ry mpivarotra tanindrazana, fa izao : tsy ho voakosika intsony eo amin’ny tantara ny zava-doza mamoafady nataonao, ary ho lasa heloka hobaben’ny taranakao ihany koa mandrakizay io.

    Mbola mety tsy ho olana aminao io ihany indray koa izany.

    Farany, hidiran’ny olona ankeriny ary hozimbazimbainy sy hataony levona ny taolambalon’ny razanao eo antanindrazana.

    Mety mbola tsy ho olana aminao io ihany izany, inona no farany ?

    Ireo olona misy rohim-pihavanana aminao no hiharan’io hatezeram-bahoaka io, tsy ho hitanao io intsony izany fa ianao efa levona any lavitra ny tanindrazana any .

    • 27 septembre à 16:05 | Ratal (#10734) répond à Vohitra

      Vohitra,
      olona tena tia an’i Madagasikara no mety ho tohina amin’ny soratrao. Fa raha ireto sasany ireto kosa aloha dia toa rano atondraka eny amin’ny lamosin’ny kanakana ihany.Ny olona anie tsy miova izany é. Hadino sahady ve ny zava nisy tamin’ny 2009 ?

    • 27 septembre à 16:05 | Ratal (#10734) répond à Vohitra

      Vohitra,
      olona tena tia an’i Madagasikara no mety ho tohina amin’ny soratrao. Fa raha ireto sasany ireto kosa aloha dia toa rano atondraka eny amin’ny lamosin’ny kanakana ihany.Ny olona anie tsy miova izany é. Hadino sahady ve ny zava nisy tamin’ny 2009 ?

  • 24 septembre à 18:33 | Turping (#1235)

    Les natifs de Tuléar ont raison de monter au créneau .
    - Les extractions minières ne suivent pas des réglementations strictes à Madagascar afin de protéger les populations contre les dangers sanitaires encourus et les pollutions .L’utilisation des produits cancérigènes sont méconnus par le public. Les terres polluées entraînent moins de productivités et provoquent des maladies congénitales (idem pour les eaux polluées pour la consommation du mercure ou pesticides ).
    - Déjà ,la déforestation abusive est un dilemme insurmontable pour les gouvernants et les autorités peu scrupuleux ,faut -il encore ajouter à cela d’autres problèmes ?
    Conclusion ; Il n’était pas trop tôt de se réveiller .Si ces extractions sauvages avait permis aux malgaches de sortir de la pauvreté ,on l"aurait su depuis longtemps .
    D’autres pays africains exigent déjà les réglementations strictes quant aux gisements miniers et aurifères néanmoins bénéfiques aux populations locales et renflouer les caisses vides de l’état pour le développement pérenne .
    L’instabilité politique de Madagascar et l’absence des Hommes vraiment patriotes font défaut actuellement .Le mieux c’est de TOUT FERMER ces sites d’exploitations minières dans l’attente à ce que la situation devienne gérable pour promouvoir les intérêts collectifs .

  • 24 septembre à 20:44 | betoko (#413)

    Isandra
    Pourquoi ces australiens n’utilisent pas du sable de chez eux ? On dirait que seule la plage de Tuléar possède cette exclusivité
    Est ce que l’État malgache a le moyen matériel et humain pour pouvoir contrôler la production journalière ?
    Vous avez évoqué un moyen technique moderne selon le quel il n’y aurait pas de radio activité , est ce que cette entreprise avait donné sa garantie que se soit à cour , moyen ou à long terme que cela ne va jamais se produire et que si c’etait le cas cette société s’engage à payer tous les frais médicaux de tous ses employées jusqu’à la fin de leur vie . Est ce qu’ils vont porter sur leur cou un appareil de mesure le quel va mesurer tous les jours la quantité de la radio activité ?
    Est ce qu’ils vont installer une antenne de la médecin du travail pour pouvoir contrôler la radio activité de chacun ?
    Pour votre informations j’ai travaillé pendant des annees dans une usine où on fabrique du matériel médical avec de la radio activité et nos taux de radio activité est mesuré en microcyver tous les jours et qu’on ne dépasse pas le 10microscyver par jours
    En gros, je suis très sceptique et je suis du côté de ceux qui contestent cette exploitation .Il y va de la santé des milliers de gens et si jamais cela va se produire c’est irréversible à jamais

    • 24 septembre à 22:25 | ANTICASTE (#10704) répond à betoko

      Comme d’habitude vous nous prenez pour des cons !
      Ce n’est pas betoko qui a écris cela !
      Pas son style ,sans fautes ,arrêtez vos conneries

    • 24 septembre à 22:32 | ANTICASTE (#10704) répond à betoko

      Comme d’habitude vous nous prenez pour des cons !
      Ce n’est pas betoko qui a écris cela !
      Pas son style ,sans fautes ,arrêtez vos conneries

    • 24 septembre à 22:43 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Ils sont obligés de mettre en place d’un système de contrôle très efficace, s’ils veulent maintenir ce projet.

      Des toutes façons, l’office national de l’environnement avait déjà fait des enquêtes et études avant de leur octroyer le licence.

      Les restes ne sont que des suppositions non basés sur des études sérieuses sur place.

  • 24 septembre à 21:15 | reviv (#9830)

    non isandra, c’est ignoble votre réaction.
    vos provocations débordantes sont à la limite des insultes envers tout un peuple.
    cessez de vous comporter ainsi.

    • 24 septembre à 22:30 | Isandra (#7070) répond à reviv

      Reviv,

      Comment ça, tout un peuple ?

      Ce que je sache, ce n’est pas tout le monde qui s’oppose à ce projet. Qui est la majorité le contre ou le pour, l’avenir nous le répondra.

      En tout cas, je n’ai fait que remettre ce que les journaux avaient déjà publié. Comme moi, je ne suis ni spécialiste de l’environnement, ni spécialiste de question minière, je ne me fie que les déclarations officielles, vus tous les esprits malveillants sur le net et sur le monde politique.
      .

    • 25 septembre à 19:06 | sarah (#4600) répond à reviv

      Le peuple est l’ensemble des personnes soumises aux mêmes lois et qui forment une nation.
      Samy manana ny peuple an’io an. Ce n’est pas une poignée de mercenaires que l’on appelle peuple.

  • 24 septembre à 22:33 | triker (#9502)

    HO r’ISANDRA !!!!!
    Fanotofana tany IO HE IO HE REMBLAYAGE !!!
    I Gerard mpanolotsaina 2.0 dondrona tsisy zavatra hainy na fatany ve ?? Efa naheno tsara ny resaka adalany ao sy ny mba programany,FANOTOFANA TANY 3000m²atram novembre sa octobre 2020.Misy Boite mihintsy nge avy any France (Nante) fatatro AKAIKY hoe andray anjara am tanamasoandro he.
    Ny mampiomehy am Isandra de tsy mamaly fanotanina izy fa n’importe quoi fona no avaliny
    mba asio liste kely ny zavatra concret woua fa tsy resaka adala fona tanamasoandro,
    ZAO ALOHA MAHITA FA VAOMAIKA MIASAROTRA NY FIHAINANA , amiko dia tsotra za tsy Pro ravalo na quoi que ce soit fa i LISY SY BAO AMIKO NO INDICE DE CHANGEMENT REO VAHOAKA MAROBE MIHADY ISANANDRO MITADY ZAY ARAPAKA, NEFA RY AKAMA SY AVANA ATSY AMBADIKA MIHEBOHEBO AM FIHARA SY VOLA.
    JE CROIS QUE C’EST VOUS QUI EST AVEUGLE , Vous voyez pas la misère, la souffrance du peuple malagasy qui agonisent qui crèvent la gueule ouverte.hO VIDIN’I radomelina lafo izao atsy ho atsy.

  • 25 septembre à 09:25 | lysnorine (#9752)

    Fifokoana...fanavotan-tena ?

    Ilaina ny FIFOKOAN’ny TOMPON-TANÀNA amin’ny FOKONTANY REHETRA MANERANA an’i Madagasikara IRAY MANONTOLO HANOHANA ny vahoakan’i Toliara amin’ny FITAKIANY ny FANDRAVANA io tetik’asan’ny orinasa Aôstralianina BASE RESOURCES io, dia ity hoe “Toliara sands project”.
    Soritana tsara fa izany fivondronam-bahoaka izany dia ho FIFANOHANA MAHARITRA HANDRAVANA ny orinasa HAFA rehetra – na TETI-KANANGANANA orinasa – mamohetra tahaka an’io “Toliara sands project”, eran’i Madagasikara, io kanefa tsy misy azo raisina akory izay tena tombon-tsoa ho an’ny valalabemandry ka HAMPISONDROTRA ny fari-piainany fa vao mainka aza MAMONO azy...na koa ho an’ny Raki-bolam-panjakana.

    Iankinan’ny ho avin’ny aim-pirenena izany fa tsy kilalao pôlitika na « politique politicienne » fanaon’ny mpitondra fanjakana sy ny antoko mpanao pôlitika eto amintsika – na mpanohana na mpitonona ho mpanohitra ny fitondrana. Adidin’ny vahoaka eran’ny fokontany no mandray am-pelatanana amin’izany FIFOKOANA izany ny fanavotan-tenany sy ny firenena raha tsy te-ho levona tanteraka. Fampitandremana an’i jiolahy avy any ivelany mpitady tany malemy hanorenam-pangady eto Madagasikara i koa izany hoe : TSY AZO ary TSY MANAIKY AMBAKAINA intsony ny sarambaben’ny vahoaka Malagasy !

    Manontany i Vohitra 24 septembre 2019 à 17:47 etsy aloha :

    « Inona loatra ary no dia manosika ny Malagasy sasany HIVAROTRA, hanimba, hanapoizina, HAMOTIKA ny tanindrazany toy izao mitranga izao ?

    Indro averinay ny valiny avy amin’ny fivoasana mari-pototra nataon’ny mpanoratra iray teto, tsara ho tsakotsakoina :

    « saricine 10 août 2018 à 21:28 répond à saricine ^ao amin’ny « Siteny Randrianasoloniaiko : “Il y a de gros mensonges dans l’affaire Toliara Sands” », vendredi 10 août 2018,
    https://www.madagascar-tribune.com/Il-y-a-de-gros-mensonges-dans-l-affaire-Toliara-Sands.html
    « Jayo
    « ireo [mpitondra fanjakana sy mpanao pôlitika] EFA MATY ERITRERITRA tsy mieritreritra afatsy ny tenany sy ny volany KA TSY AFAKA INTSONY MIJERY LAVITRA amin’izany hoe fampandrosoana tena marina ny firenena

    « - fahantran’ny vahoaka, na koa hoe FAMPAHANTRANA NY VAHOAKA, MBA TSY HANANAN’ILAY VAHOAKA ILAY TOETSAINA MIADY hevitra sy mamoaka hevitra ho an’ny fampandrosoana. Satria tokoa manko, rehefa mahantra ilay vahoaka, dia MANARARAO-PATY , ohatra ny banga mihomehy alina ILAY MPITONDRA ary manao izay tiany atao eo amin’ny fahefana ananany.(fanamparam-pahefana). »

    Momban’Ingahy Siteny Randrianasoloniaiko dia efa nantritranterin’ny mpanoratra hafa mialoha ny maha-Pontio Pilato mpihatsaravelatsihy azy, ao anatin’io lahatsoratra io ihany :

    Zamanitody, 10 août 2018 à 16:45
    « Mr le Député joue le rôle de Ponce Pilate au sujet de cette affaire : se dédouaner de toute forme de responsabilité à ce sujet en se lavant les mains !
    Mais, "Se laver les Mains ne permet pas d’assainir la Conscience" croyez moi.
    Prouvez-nous que vous n’êtes pas ce gouverneur de Judée, en quittant le groupe HVM !! »

    Zahao koa ambonin’ny rohy rehetra ao anatin’ny voatondron’i Besorongola, 24 septembre 2019 à 12:05 etsy aloha :

    - « projet minier de ranobe region sud ouest, madagascar version préliminaire d’étude d’impact environnemental et social - Janvier 2013 »
    www.cesnet.co.za/pubdocs/Toliara%20Ranobe%20Mine%20rpt%20French%20CB060313/Ebauche%20D%20etude%20D%20impact%20Environnemental%20Et%20Social.pdf

    - “Toliara sand mining for metals, Ranobe, Madagascar” (12/06/2019)
    https://ejatlas.org/conflict/wtr-ranobe-forest-mining-madagascar

    - “Madagascar mine ignites protests, community division”, by Edward Carver on 2 july 2019
    https://news.mongabay.com/2019/07/madagascar-mine-ignites-protests-community-division/

    Tsara hotadidian’ izany FIFOKOANA izany raha tafajoro ny fahavalom-bahoaka amin’ny maha- tompon-keloka azy ireo amin’ny fivarotan-tanindrazana tahaka an’io, araka ny voatanisa ao amin’ny
    https://ejatlas.org/conflict/wtr-ranobe-forest-mining-madagascar dia :
    .
    . Ny OMNIS (Office des mines nationales et des industries strategiques)
    . Ny ONE (Office National pour l’Environnement)
    . Ny EDBM (Economic Development Board of Madagascar)
    . Ny ministra sy ny ministera misahana ny « Tontolo iainana » (« Environnement »)
    . Ny direction régionale de l’environnement et des eaux et Forêts (Toleara)
    Azo isaina ho naman’ izy ireo koa ny JIRAMA.
    (Hofaranana)

    • 25 septembre à 09:37 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      FIFOKOANA...fanavotan-tena ?
      (Tohiny sady farany)

      Tokony tsy hohadinoina koa fa TSY ARA-DALÀNA ny nanomezan’ny Fahefana nanongam-panjakana tamin’ny Martsa 2009 – izay nafinafenina tao ambadiky my solon’anarana hoe « fahefana teteza-mita »– ALÀLANA ny World Titanium Resources hikaroka sy/na hitrandraka io fasimainty io.

      Toy izao no fivakin’ny momba izany arak’ilay hoe « Feuille de route pour la sortie de crise politique à Madagascar-ENGAGEMENTS des Acteurs (!!) Politiques Malgaches », [16 Septambra 2011] ao amin’ny andalana faha-8 amin’ilay hoe : I) INSTITUTIONS DE LA TRANSITION :

      8. Le Gouvernement de la Transition sera chargé de l’administration des AFFAIRES COURANTES du pays et la mise en place des conditions nécessaires pour des élections crédibles (!!), justes et transparentes, en coopération avec la communauté internationale. IL S’ABSTIENDRA DE PRENDRE DE NOUVEAUX ENGAGEMENTS À LONG TERME, CEUX-CI NE RELEVANT QUE DE LA COMPÉTENCE DU FUTUR GOUVERNEMENT À L’ISSUE DES ÉLECTIONS.

      Zahao koa ao amin’ny « Bulletin VRM Numéro 216 – Juillet 2015 »
      « Activités minières et protection de l’environnement à Madagascar »
      https://wrm.org.uy/fr/files/2015/08/Bulletin216.pdf

      « Actuellement, dans le Sud-Ouest de Madagascar, le permis environnemental octroyé par l’ONE au Projet de Toliara Sands est un sujet brûlant. Cela tient au fait que son principal actionnaire, l’entreprise australienne World Titanium Resources Ltd, A OBTENU UN PERMIS D’EXPLOITATION [ILLÉGAL de TOUTE FAÇON SELON LA FEUILLE DE ROUTE DE 2011] en 2012 sans le permis environnemental exigé par la législation nationale, et cela pendant la période du gouvernement de transition (2009-2014). Le gouvernement de transition n’était pas autorisé à prendre une telle décision à long terme. En outre, la construction de routes visant à transporter l’ilménite jusqu’au port aboutira certainement au déboisement de la forêt de Mikea, une zone protégée dont la population dépend entièrement de la chasse et de l’utilisation des ressources forestières nécessaires pour subvenir à ses besoins.

      Noho izany TSY MISY HIRAHARAHAIN’ny Vahoaka malagasy izay volan’ ny orinasa Base Resources nandimby an’i World Titanium Resources ho very raha voarava io tetik’asan’ny Base Resources io.

      Tsarovana fa novidin’i Base Resources 100 tapitrisa $ Aôstralianina ny 85 %-io tetik’asa io tamin’ny Desambra 2017
      - “December 20, 2017
      “Base Resources has announced a capital raising of $100 million to ACQUIRE an 85 per cent interest in the Madagascan Toliara Sands project from World Titane”.
      https://www.australianmining.com.au/news/base-resources-may-acquire-85-of-toliara-project-for-100m/-

      - “Base Resources to acquire majority of Toliara sands project”, Wednesday, 20 December 2017
      https://www.globalminingreview.com/finance-business/20122017/base-resources-to-aquire-majority-of-toliara-sands-project/
      “Base Resources Ltd has reached agreement with World Titane Holdings Ltd (World Titane) whereby Base Resources will acquire an initial 85% interest in THE WHOLLY OWNED MAURITIAN SUBSIDIARIES OF WORLD TITANE, which BETWEEN THEM hold a 100% interest in the Toliara sands project in Madagascar (HELD THROUGH WHOLLY OWNED SUBSIDIARIES IN MADAGASCAR).

      Mikasika ny toe-draharaha tamin’ny 2012 momba ny fitrandrahana harena ankibon’ny tany teto Madagasikara, dia mahasoa koa no mamakafaka ny voalaza amin’ny tatitra mitondra ny lohateny hoe :
      « Madagascar : nouvel eldorado des compagnies minières et pétrolières
      Synthèse Novembre 2012
      Les Amis de la Terre France
      www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/synthese_-_rapport_madagascar.pdf

      Ho famaranana misy ohabolan-drazana mifanandrify tsara amin’ny resa-be momba ny hoe tombon-tsoa ho an’i Madagasikara amin’ny LAFIN-JAVATRA rehetra avy amin’itony fitrandrahana harena ankibon’ny tany itony, ary indrindra eo amin’ny fisaintsainana ny vola hiditra any an-kitapon’ny Fanjakana Malagasy :
      « Manisa be tsy ho an’ny tena, tahaka ny vadin-kelin’ny mpanankarena ».
      Tsy asian-teny ny aretina EFA HITA fa nahavoa ny tompon-tany noho ny fitrandrahana io fasimainty io tamin’ny morontsiraka atsinanana.

  • 25 septembre à 11:08 | FINENGO (#7901)

    Le Problème de "Base Toliara" dure depuis un bon moment, pour ne pas dire depuis Hery.
    Et il a été écrit ceci dans Midi Madagasikara en date du 18 avril 2019.
    Base Toliara » a été saccagée par la population locale. Cette dernière s’est ainsi révoltée contre ce projet d’exploitation des sables minéralisés. Une foule en colère s’en est ainsi pris à ce grand projet minier.
    Elle a également interpellé les gendarmes qui sont venus pour temporiser la situation et de vouloir favoriser les étrangers. Elle a ainsi donné un ultimatum de 72 heures à l’Etat afin que ce dernier prenne ses responsabilités. Dans le cas contraire, ce serait encore pire, a-t-elle martelé.

    Mais comme d’habitude les Pouvoirs qui se sont succédés à la Tête de ce Pays, n’ont jamais eu, peu soit-elle, de la considération pour le Peuple, à l’exception d’une Personne que très peu de monde en parle : Zafy Albert.
    Ils se sont tous considérés comme les Maîtres absolus des lieux, et faisaient tous comme bon leurs semble, à s’enrichir sur le dos de la Nation, à la ruiner, jusqu’à mettre en péril la santé de toute une population, donc la vie du Peuple.
    Et quand on sait que les deux religions Majoritaires du Pays, Catholique et Protestante, y participent hâtivement avec le Pouvoir en place selon de quel bord des deux religions elle se situe, a l’image de l’Archevêque de Tananarive : Odon Marie Arsène RAZANAKOLONA et du Pasteur Lala RASENDRAHASINA.
    Et comme le hasard fait bien des choses, les deux noms de nos deux individus, ne peuvent représenter la bonté, pour ceux qui comprennent le Malgache.
    Mais qu’à cela ne tient, méfiance. L’habit ne fait pas le moine, et pour les deux personnes le dicton prend tout son sens.
    Et je précise au passage que moi-même je suis Catholique, je suis Grossier, mais pas de ce bord là.

    Entre le déficit de 1600 Milliards d’Ariary de la JIRAMA, qui n’est autre que la totalité des sommes détournées par le Cercle des ayants droits depuis quelques décennies, qui ne représente qu’une infime partie de ce qui à été détourné de la caisse de l’Etat depuis plus de 4 décennies, sans compter les ventes illégales des Bois de roses, des Pierres Précieuses et des tonnes d’Or par ses même Crapules, rien d’étonnant que les 90% du Peuple soient des Miséreux, les Pouvoirs successifs les a privé de tout, même de la dignité d’être un Homme, d’être une Femme.

    A Madagascar on est loin d’un Etat Protecteur.
    On est plus au sein d’un Etat ASSASSIN, d’un Etat de CRAPULE.
    Et dire que cette atrocité est oeuvrée en concert que par 10% de VANDALES Crapuleux.

    https://fr.globalvoices.org/2018/12/16/231270/

    • 25 septembre à 11:36 | Vohitra (#7654) répond à FINENGO

      Bonjour Finengo,

      Vous y croyez encore à cette remède qu’on nous sert comme solution sous la forme " d’une alternance démocratique par la voie des urnes" pour faire sortir le pays de cette abysse monumentale ?

      Les égyptiens et algériens, sans attendre une intervention et autre conseils venant de l’extérieur, n’hésitent pas à chercher leurs voies en misant sur leur perception et coutumes pour essayer de faire bouger les lignes...

  • 25 septembre à 12:22 | reviv (#9830)

    @ lekivy,
    vos semblants de commentaires sont
    " tena mahakivy " pourquoi ?
    car vous parliez pour ne rien dire, vous essayez de vous lancer aveuglément sur quelque chose dont vous ne maîtrisez pas,
    autrement dit, vous dîtes tout et n’importe quoi.
    cela s’appelle du méli-mélo. sans tête ni queue, réalisez-vous parfois ?

    d’ailleurs kartell vous a mis un peu d’ordre dans votre tête.

    " En présentant le pays comme harcelé, vous tenez un discours frelaté que l’on entend dans certains milieux de la capitale mais qui ne correspond pas avec une réalité toute autre celle du soldeur....
    Elle impose au pouvoir de se montrer crédible d’autant que le contexte actuel visant les compagnies déjà sur le terrain est loin d’être idyllique ...
    Les ressources du sous-sol sont loin d’être une bénédiction, elles seront l’enjeu d’un développement sauvage au détriment de la population et de son environnement prise en otage entre un statuquo sans avenir et un discours politique présomptueux "

  • 25 septembre à 13:16 | sarah (#4600)

    tout le monde se dit préoccupé par la Société. Alors que les innombrables mines illicites sont à l’intérieur des Aires protégées et causent des dégâts considérables sur l’environnement, les feux de brousse brulent tout le pays, la consommation de charbon de bois réduit les forêts en miettes, aucun traitement des eaux usées qui contaminent nos eaux souterraines, des ordures éparpillées partout...non, tout ça est reglo mais quand une société minière essaye d’exploiter et que l’Etat attend beaucoup des retombées économiques, tout le monde est expert en environnement.
    On ne peut pas raisonner objectivement ? qui a dit que c’est dangereux ? sur quelle base ? Comment faire pour vérifier l’exactitude de ces informations ?
    Pour une fois, raisonnons avec la tête. pourquoi ne pas réaliser des études sérieuses pour confirmer ou infirmer ? quelles mesures prendre ?

    • 26 septembre à 00:23 | FINENGO (#7901) répond à sarah

      @ sarah (#4600)

      Dame Sarah bonsoir !
      Vous vous emportez pour rien.
      Je m’explique.
      Vous faites référence à des mines illicites dans des zones Protégées.
      Si vous, vous êtes au courant de l’existence de ces mines, pourriez vous nous dire comment et pourquoi le Maître des lieux, l’Etat donc ne soit pas au courant, et le cas contraire pourquoi il ne réagit pas.
      Tout le monde sait que ce qui n’est pas légal doit être réprimander par des lois.
      Mais comme toujours la question qui se pose est ceci :
      La justice malgache est-elle une justice équitable et applicable pour tous ?????
      Pour ne pas dire la Justice malgache ne serait-elle pas aussi corrompue au même titre que les Pouvoirs successifs de ce Pays ????

      Le feu de brousse brûle tout le Pays.
      Alors que fait l’Etat, n’est-il pas sont rôle, son devoir de mettre un Ola à ce pratique assassin.

      Les eaux usées qui polluent les nappes phréatiques.
      Une fois de plus que fait l’Etat, à croire que l’Etat, le Gouvernement et le Président de la République donc, ne se sentent d’aucune responsabilité, vis à vis du Pays et du Peuple. A vrai dire une vraie République Babakoto, des gouvernants d’aucune responsabilité aucune.

      Mais ce que vous ignorez Dame Sarah, un Etat n’attend pas que des retombées économiques.
      Avant tout, l’Etat, donc les Dirigeants, doivent veiller que toutes les règles de sécurités Sanitaires et environnementales soient sciemment respectées, avant d’autoriser toutes exploitations minières, et il est de son devoir de surveiller tous manquements et de sanctionner les contrevenants.

      Oui Dame Sarah, dans un pays comme Madagascar, on ne peut pas raisonner objectivement et vous avez raison de le dire.
      Car dans ce Pays depuis plus de 4 décennies et bientôt 5, la CORRUPTION est devenue le mode de fonctionnement de l’Etat, du plus Haut placé aux plantons de chaque ministère, sans oublier les agents de l’Etat que l’on appelle communément les fonctionnaires.

      Pour avoir une expertise exacte et sans appelle, il faudrait des experts indépendants et de l’extérieur du type WWF.
      Mais je peux vous dire que l’Etat malgache n’est pas preneur.
      Car il faut savoir que dans ce pays tout est Magouille, tout se fait sous la bannière de la CORRUPTION, et ce n’est pas demain que ça changera.
      La MAGOUILLE et la CORRUPTION ont des beaux jours devant eux et pour longtemps à Babakotoland.

      Et pour terminer, votre numéro d’inscription sur MT ne serait en aucun cas une référence en quoique ce soit, ni sur la crédibilité de vos dires ni sur votre honnêteté.
      Vous auriez eu le numéro 1, ça n’aurait pas changé la donne.

  • 25 septembre à 14:09 | reviv (#9830)

    qui vous dit que personne ne se préoccupe pas des feux de forêts sèches, des aires protégées, feux de brousse, des sécheresses et ses conséquences sur les populations.

    vous êtes un peu en retard à l’allumage la pauvre.

    c’est normal car vous atterrissez en catastrophe sur ce site comme une extra visiteure un peu déboussolée et mal informée ou une cause à laquelle vous cherchiez à défendre sans l’avouer ouvertement.

    le soi-disant études d’impacts pour l’obtention du permis est tout .....sauf vraie.
    tout est quasiment faux dans ce pays car tout s’achète à coup d’ariary corruption institutionnalisée aidant.

    bref, dommage pour vous mais on ne vous laissera plus faire n’importe quoi sur cette terre.

    • 25 septembre à 19:01 | sarah (#4600) répond à reviv

      disons que l’on se préoccupe alors de ces enjeux car vous êtes très en avance à l’allumage : qu’est-ce qui a été fait ? citez moi un ou deux exemples.

      mal informée, vous dites, donnez donc des informations fiables, pas des on dit ou des "torapo". J’insiste, organisons des investigations scientifiques pour trouver ce qu’il y a vraiment.

      je ne savais pas qu’il y a des intervenants propriétaires ici, "efa vita baorina ve" ? Sauf que vérifiez un peu mon numéro, vous êtes à #9830. Et puis, que je défende ou pas le projet, inona akia no idirako ?

  • 25 septembre à 14:39 | FINENGO (#7901)

    @ Vohitra (#7654)
    Bonjour Vohitra
    Vous me posez une question, à laquelle je n’aurais pas la légitimé d’y répondre.
    Car certains comme le Jomaka Betoko et la Vendrana Isandra, me diront de m’occuper de ce qui me regarde, car par ma Nationalité, je ne puis m’octroyer ce droit.

    Mais je vais vous répondre tout de même.
    Cela fait quelques années déjà, comme d’autres ici, je ne cesse de critiquer la Gouvernance de ce Pays.
    Je vais me répéter, quitte à saouler certains.
    Depuis 1975 année de l’accession au Pouvoir de l’Amiral des égouts le dit Didier RATSIRAKA, pas un Seul Chef d’Etat n’est sorti du lot, à l’exception de Albert ZAFY, et c’était le seul qui a été viré de l’intérieur comme un Malpropre par le Cerle du Pouvoir de l’époque.

    Alors sur ce forum j’ai du mal à comprendre la défense qui est porté à l’égard de Ravalomanana, ainsi que la défense que l’autre parti porte à l’égard de Rajoelina.
    Des méfaits qu’aucun Chef d’Etat ne pouvaient se permettre Ravalomanana les ont commis. Ravalomanana a volé l’Etat, Ravalomanana n’avait aucune considération pour le Peuple, Ravalomanana avait spolié des bien Matériels de l’Etat au service de ses Entreprises, Ravalomanana avaient spolié des biens matériels des Personnes, à l’exemple des terrains agricoles type Rizières et j’en passe.
    Sous prétexte que le Ravalomanana donnait du travail à une petite minorité, en les traitant comme des moins que rien en plus, on lui voue une préférence, mais certains sont bel et bien tombés sur leur tête, soit ils font parti du Cercle malveillant de Ravalomanana.

    Parlons de Rajoelina, le Bac-7.
    Le Président par excellence de la Transition, soutenu par l’Amiral des égouts pour une histoire de vengeance, car il a été détrôné par un Ravalomanana qui s’est autoproclamé vainqueur des élections, qui par la suite, et certainement pour éviter le pire des scénarios, le 26 juin 2002 l’ensemble de la communauté internationale reconnaît pleinement la légitimité de l’élection de Marc Ravalomanana.

    En 2009 donc avec le soutient de Didier Ratsiraka, le Rajoelina Bac-7, binational de son état, se voit tout à fait Malgache et entreprend le coup d’Etat que tous connaissent à l’époque sous couvert par la France en la Personne de Nicolas SARKOZY qui était le Président la République Française à l’époque.
    Toute une péripétie des faits s’est déroulés.
    Protection à l’Ambassade de France, meurtres du 7 février 2009 commandité par sa personne.
    Une transition calamiteuse, qui a contribué à appauvrire un peu plus le Pays et Le peuple avec bien entendu.
    De la corruption à gogo.
    Et 2019 le peuple n’a pas trouvé mieux que d’élire la même Personne à la Gouvernance du Pays avec l’insistance de la CI par ailleurs.

    Quant à ce que vous appelez alternance démocratique, elle fonctionne très bien dans certains Pays, mais dans les Pays Africains en occurrence à Madagascar, ce n’est qu’un leurre pour appâter la galerie.

    Excellent après-midi à vous

  • 25 septembre à 20:59 | reviv (#9830)

    # sarah dont je cite
    " ....donnez donc des informations fiables......"

    . je vous dis que des informations fiables
    il n’y en pas.
    des investigations que vous appelez exagérément de scientifiques ne sont que du pipeau. ( cf ce que j’écris ci-dessus ).

    pauvre Sarah,
    j’hésitais à vous répondre car à ce niveau là d’échanges, inutile de m’attarder trop longtemps avec vous car l’ ignoble indifférence de certains affairistes de la capitale comme vous sur la menace qui pèse sur la vie des locaux et des riverains qui sont exposés jour et nuit à toutes formes de dangers relevant de cette extraction minière ne vous émeut pas pourvue que cela vous rapporte gros.
    vous êtes à plaindre.

  • 25 septembre à 21:10 | Jacques (#434)

    En marge de l’affaire base Toliara celle, sempiternelle, du saphir.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/madagascar/madagascar-le-pays-des-saphirs_3629077.html

  • 25 septembre à 21:53 | reviv (#9830)

    oui Jacques, ce documentaire/ reportage est bien connu, il est passé et retouché mille fois.
    c’est honteux pour un pays se targuant de souverain indépendant...
    mais independant en quoi.... ?

    ils ont saccagé de fond en comble et vont encore continuer à saccager comme cela ne suffisait avec cette pourriture d’ilmenite sans que tout cela puisse relever le minimum de conditions de vie du malgache.
    non, nous disons stop.

    • 25 septembre à 22:36 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Bonsoir Reviv,

      J espere que vous n avez pas encore oublie le changement de systeme politique que je ne cesse de suggerer.

      Je crois que c est le seul moyen pour neutraliser ces crapules et les empecher de livrer le pays aux mains des bandits oeuvrant pour les interets des puissances supranationales.

      Pour ces crapules, l avenir n est plus dans le pays, et ils n ont aucune scrupule a sacrifier les 80 % de la population pour assouvir leur cupidite.

  • 25 septembre à 23:19 | reviv (#9830)

    bonsoir Vohitra,
    "Pour ces crapules, l avenir n est plus dans le pays, et ils n ont aucune scrupule a sacrifier les 80 % de la population pour assouvir leur cupidite.’

    exact, je le partage entièrement.

    • 25 septembre à 23:29 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Regarde un peu Golibe, Maharante, c est la deuxieme fois qu il est parti sur la pointe des pieds pour rejoindre a nouveau son lieu d exil prefere...

      Et c est ecoeurant de voir quelqu un comme JOB, apres avoir dirige une institution, si calamiteuse soit elle, un educateur modere, partir fuir ses responsabilites en s eloignant ainsi...

  • 26 septembre à 07:55 | reviv (#9830)

    je ne te le fais pas dire Vohitra,
    ceux là même qui se vantent et se glorifient avec le titre de " Olobe ou Rayamandreny " alors que pour moi, un Olobe digne de ce nom assume et fait face quelle que soit la tournure des évènements, qu’ils virent au rouge ou sentent le roussi, on fait face mais non prendre la poudre d’escampette.

    souvenez-vous de nos échanges sur
    le " faritra mizakatena ".
    j’espère que vous avez saisi ma réticence car
    avec des individus pareils le pire est non seulement à craindre mais il est devenu omniprésent.
    ils entretiennent le désordre pour régner seul.

    pire, le gouvernement central est complice et joue indéfiniment le marionnettiste.
    notre terre brûle et nous avons la tête ailleurs, attirée par toute forme de futilité.

    et pour terminer, je vous invite à lire le succulent post de Finengo ci-dessus à 0:23 en répondant à dame Sarah.

    bonne journée à vous.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS