Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 29 juin 2022
Antananarivo | 03h49
 

Politique

Gouvernement

Zaza Ramandimbiarison : « Les actions parlent plus fort que les mots »

vendredi 18 mars | Mandimbisoa R.

Après la nomination des nouveaux ministres, les réactions fusent. Réagissant par rapport à la mise en place de celui-ci, le politicien et technicien Zaza Ramandimbiarison estime que « sa légitimité aux yeux de la majorité dépendra de ses actions préventives coordonnées et cohérentes pour répondre aux besoins urgents du moment de la majorité des Malgaches ».

« Les actions parlent plus fort que les mots aux yeux de la majorité », lance-t-il. La réalité n’est plus à décrire : forte augmentation des prix des produits de première nécessité, menace des transporteurs en commun d’augmenter les frais en milieu urbain en cas de hausse du carburant. « Ces signaux d’inflation devraient pousser le nouveau gouvernement à revisiter les priorités et refaire le budget en réallouant les ressources de façon efficace économiquement et socialement », suggère Zaza Ramandimbiarison.

« Cette réorientation renforcera l’efficacité de l’État et la confiance mutuelle dans le pays et surtout protégera à court terme la population des conséquences de la pandémie et de la guerre en Ukraine », estime-t-il.

Comme beaucoup d’observateurs, l’ancien ministre des Travaux publics sous le régime de Ravalomanana craint que l’invasion de l’Ukraine par la Russie ait des effets d’une croissance plus lente et d’une inflation plus rapide d’une économie déjà fragile (…) Notre économie dépend des importations de pétrole, par conséquent nous connaitrons sûrement des déficits budgétaires et commerciaux plus importants et une pression inflationniste accrue ».

« La hausse des prix des matières premières pour satisfaire nos besoins (comme le savon, l’huile, le pain par exemple) et la hausse du prix de pétrole feront encore monter l’inflation, érodant à son tour le revenu de chaque citoyen. Notre commerce avec le reste du monde sera perturbé, ralentissant ainsi la progression des activités économiques du pays. Le programme de création d’emploi du régime sera ainsi perturbé donc les milliers de jeunes déjà sans emploi décent continueront à vivoter dans la communauté et la pauvreté va encore augmenter ».

Le régime prévoit plus de 10 250 milliards d’ariary d’investissement du secteur privé dans la loi de finances 2022. « Le cabinet Rothschild et compagnie, mandaté par le régime pour mobiliser le secteur privé international et faciliter l’accès de Madagascar aux marchés internationaux des capitaux, saura-t-il faire une différence pour trouver la solution idoine aux problèmes créés par la guerre pour améliorer le bien-être des Malagasy ? », s’interroge à nouveau le politicien. « Ce qui est sûr : cette guerre accroîtra le sentiment d’incertitude des entreprises et des investisseurs privés au niveau mondial », répond-il.

Un durcissement probable des conditions financières des investisseurs écarterait leurs décisions d’investir à Madagascar, où des reformes pour les attirer sont encore à mettre en œuvre efficacement et effectivement, et où la gouvernance demeure à être plus attractive c’est-à-dire caractérisée par une application effective de la tolérance zéro vis-à-vis de la corruption.

Pour Zaza Ramandimbiarison, « Le choix est maintenant aux mains du nouveau gouvernement si les membres du gouvernement ont la capacité et s’ils sont réellement patriotes, soit ils agissent et l’impact sera positif et les Malgaches auront confiance à leur futur, soit ils subissent alors l’impact sera politique et le gouvernement sera illégitime aux yeux de la population ».

20 commentaires

Vos commentaires

  • 18 mars à 10:46 | arsonist (#10169)

    Plutôt les résultats que les paroles et les actions réunies , Zaza !
    Plutôt les résultats !

    Les résultats , eux , ne mentent pas comme les paroles !

    Les résultats , eux , ne trompent pas et ne se trompent pas comme les actions .

    Ce sont des résultats visibles ,
    que l’on peut toucher du doigt
    et vécus réellement pour de vrai
    par tout un chacun de tous les Gasy !
    C’est ça que l’on veut Ramandimbiarison !

    Prenant connaissance de ce qu’il suggère, je ne ferai pas un mauvais jeu de mots trop facile avec le nom de ce bonhomme !

  • 18 mars à 10:47 | I MATORIANDRO (#6033)

    Mba azon’ M.T tohizaana ve ny tohi-zotran’ty olona kitoatoa ty.

    Niara-niosanosana t@ reto mpangala-bato reto ty olona ty t@ andron’ny fanonganam-panjakana 2009.

    Aza miana-kendry manome lesona olona eo fa ialahy mintsy no isan’ny naha-kitoatoa ny fitantanana teto.

  • 18 mars à 11:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Que vaut un remaniement sans un état de lieu de nos situations socio-économiques présentes (point de départ) et futures (l’arrivée/la prévision ou l’objectif à atteindre) avec l’explication des écarts éventuels en cas d’atteinte ou non des objectifs fixés ?
    Même en prenant un avion de ligne, le commandant de bord et son équipage saluent les passagers, annoncent les conditions météorologiques, l’altitude et la durée du vol n’est-ce pas ?
    Quid de ce gouvernement qui ne fait que gesticuler n’est-ce pas ?
    Ils prennent tous le TGV en marche sans savoir la destination, la durée et les conditions du convoyage tout en manifestant leur contentement d’être dedans même pas à bord (être à bord nécessite des moyens) n’est-ce pas ?

    • 18 mars à 11:30 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      lire : ….voyage au lieu de convoyage...

  • 18 mars à 12:04 | Besorongola (#10635)

    IL N’Y A PAS QUE LES ANCIENS MINISTRES QUI REVIENNENT,
    NICOLAS DUPUIS, L’EX ENTRAÎNEUR DU BAREA ESSAIE AUSSI DE FAIRE SON RETOUR EN FORCE.
    https://www.facebook.com/1463981272/posts/10222578550760183/
    A l’heure ou la FMF doit se rassembler pour nommer Nicolas Dupuis comme étant le nouveau DTN, plusieurs enquêtes de corruption à son sujet ont été menées à leur terme. A Madagascar comme en France.

    Le 15 février 2021 : Nicolas Dupuis perçoit 75 000 000 ariary d’honoraires de la CNAPS pour "frais de représentation". Cela correspond à 50% du montant de son contrat avec la CNAPS, soit 150 millions d’ariary. A partir de ce moment-là, une enquête est diligentée.

    Le 30 avril 2021 : Nicolas Dupuis est suspendu de son poste de sélectionneur. Il est remplacé par Eric Rabesandratana

    Le 12 mai 2021 : confirmation de la suspension de Nicolas Dupuis par le Tribunal administratif.
    Entre temps, plusieurs enquêtes sont menées en parallèle sur le passif de l’ancien sélectionneur :
    • Fausses factures de frais de représentation à la CNAPS

    • Falsification de chèques de sponsoring pour un montant de 20.000 euros à Moulins Yzeure foot : Nicolas Dupuis a signé une reconnaissance de dettes et a accusé sa famille d’avoir encaissé le chèque « par erreur »

    • Une transaction financière douteuse de 180.000 euros avec Gedimat

    • Une relation d’intérêts politiques et personnels avec Guy Chambefort (maire d’Yzeure et député français) : des prêts personnels et des avances sur salaires

    • Des conflits d’intérêt avec le directeur de la régie de la cantine d’Yzeure et avec Pierre-André Périssol, maire de Moulins dans l’Allier.

    En novembre 2021, à la fin du contrat ponctuel d’Eric Rabesandratana, il revient en force, et manipule certains membres de la FMF pour arriver à ses fins et faire annuler sa suspension.

    Le 5 octobre 2021, Raoul Arizaka exclut 4 membres exécutifs de la FMF : Alfred Andriamanampioa, Erick Raveloarisoa, Alexandre Lay Mein, et Sandrina Michela Andriatsimialona, qui ont acté une destitution du président de la FMF, sans toutefois attendre l’aval de la Fédération internationale du football (FIFA) et de la Confédération africaine du football (CAF).

    Le 9 février, le Comité Exécutif dissident, malgré son exclusion, lance un appel à candidatures pour 5 coachs :
    L’Entraîneur de l’équipe nationale masculine A (BAREA),
    L’Entraîneur national équipe CHAN, COSAFA et UFFOI,
    L’Entraîneur national équipe féminine,
    L’Entraîneur national équipe Beach soccer,
    L’Entraîneur national équipe U17
    et un DTN

    Le 12 février 2022, Nicolas Dupuis crée une « nouvelle » page officielle de la FMF sur Facebook, avec le logo officiel.

    Nicolas Dupuis appelle les joueurs, leur annonçant qu’il est le nouveau DTN, pour les convoquer à un match amical et à un prochain regroupement fin mars, dans la fenêtre FIFA.

    Le 3 mars, une lettre de convocation au regroupement Barea est envoyée, signée par le SG désigné par Alfred, RAVELOJAONA Harimanantsoa
    Le SG qui signe cette lettre a été déboutée par décision de justice le 10 mars 2022.

    Le 4 mars, un match amical contre le Togo est annoncé. La fédération du Togo, après connaissance des poursuites contre Nicolas Dupuis et de son illégitimité, annule le match amical.

    • 18 mars à 12:05 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Nicolas Dupuis se réfugie en France après la connaissance des poursuites à Madagascar concernant ses honoraires de la CNAPS, et insiste sur un match au Maroc pour ne pas avoir à revenir à Madagascar
      15 mars : une réunion doit se tenir à la FMF pour nommer Nicolas Dupuis comme étant le nouveau DTN, alors que celui-ci est mouillé dans de multiples affaires de corruption, à Madagascar comme en France.
      A force de mutineries et d’ingérences pour récupérer son poste, les multiples fraudes de Nicolas Dupuis ne mèneront la FMF qu’a une seule chose : la suspension.
      Qui le stoppera ?
      Le foot malgache va-t-il connaitre le même sort que la pétanque ?
      Ces différents dossiers sont désormais complets, avec de multiples témoignages des anciens clubs et partenaires, et ont été envoyés aux médias, à la FIFA et à la fédération. En attendant les joueurs et les clubs devraient se méfier des documents qu’ils reçoivent de la part de Dupuis et sa bande, sous peine de problèmes de sanctions et légitimité.
      A suivre ….

    • 18 mars à 12:30 | Yet another Rabe (#4812) répond à Besorongola

      Bonjour Besorongola,

      3 questions de pure curiosité sur la personnalité de Nicolas Dupuis, puisque vous avez l’air d’être bien informé sur la personne :

      - Sauriez vous si en France, bien avant de travailler avec les Malagasy, le sieur en question traînait déjà des casseroles ?

      - Où bien serait-ce l’ambiance magouilleuse à Madagougou qui a déteint sur le quidam pour le transformer en entraîneur, traineur de casseroles ?

      - Votre opinion sur les 2 questions précédentes ?

      Merci.

      Cordialement

    • 18 mars à 12:57 | Marco_Santino (#11253) répond à Besorongola

      Quel escroc ce depuis ! À dégager !

    • 18 mars à 12:58 | Marco_Santino (#11253) répond à Besorongola

      Quel escroc ce Dupuis ! À dégager lui aussi !

    • 18 mars à 13:20 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola

      Pouvez vous citer vos sources quand aux ennuis (conflits d’intérêts, falsification de chèques etc...) de Dupuis en France.
      Merci

    • 18 mars à 14:53 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Salut YaR.
      A mon avis, Nicolas Dupuis était un modeste entraîneur d’Yzeure équipe CFA en France avant d’être propulsé sélectionneur de l’équipe nationale malgache. Il est devenu le "sorcier" blanc et cela lui a monté à la tête. Cette notoriété lui a permis d’avoir des opportunités de prêt et de sponsoring non seulement à Madagascar mais aussi en France.
      Nicolas Dupuis.
      Comment avez-vous atterri à la tête des Barea (zébus) ?
      Moi, j’ai rejoint l’équipe nationale de Madagascar en mars 2016, à la suite d’un appel téléphonique du président Ahmad, qui, à l’époque, dirigeait la Fédération malgache de football. J’étais plus son appui technique et officiellement sélectionneur depuis deux ans et deux mois. J’ai été très bien accueilli. Et la langue française m’a beaucoup aidé à vite prendre mes marques. Il faut dire qu’aussi j’ai eu la chance de tomber sur le président Hamad et puis sur des gens qui m’ont mis à l’aise tout de suite. Les joueurs aussi m’ont bien accueilli, comme le capitaine Faneva. Il y a eu le feeling et un bon contact dès le départ. Pourtant, j’avais reçu d’autres opportunités pour travailler ailleurs en Afrique, mais j’ai toujours pensé que l’idéal était de rester à Madagascar.
      Par Gilles Tournoux
      Le 26 janvier 2019 à 08h35
      Tout Madagascar est désormais à ses pieds. Nicolas Dupuis n’a même plus un moment à lui quand il part flâner sur l’avenue de l’Indépendance à Antananarivo, la capitale malgache. La foule veut toucher, saluer le nouveau sorcier blanc ou le Divin Chauve, comme on le surnomme désormais là-bas. « On a une notoriété qui dépasse les bornes », garantit l’homme de 51 ans, devenu un héros national. Comme tous ses joueurs de la sélection malgache, qu’il dirige depuis mars 2017 et son départ d’Yzeure, à l’époque en CFA, où il avait toujours entraîné.

      30 avril 2019.
      Nicolas Dupuis n’est plus le sélectionneur de Madagascar, précise un communiqué de la Fédération malgache de football (FMF) diffusé sur les réseaux sociaux. Les Barea, à une victoire face au Niger de se qualifier à la CAN 2022, seront dirigés par l’ancien Parisien Éric Rabesandratana, qui assurera l’intérim pour les deux prochaines rencontres en juin, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

      Au-delà de ses « choix stratégiques et tactiques défaillants » , Dupuis est accusé d’ « immixtion dans les affaires administratives, commerciales et financières » ainsi que d’ « avoir négligé son rôle d’encadreur » . Arrivé en sauveur en 2017, l’ancien entraîneur d’Yzeure était parvenu à convaincre une kyrielle de binationaux, dont plusieurs Réunionnais (Melvin Adrien, Jérôme Mombris, Thomas Fontaine, Romain Métanire et bien sûr Jérémy Morel), de porter le maillot malgache. Un temps salué et récompensé par une première participation à la Coupe d’Afrique des nations (2019), Dupuis est accusé d’avoir tiré un gros profit personnel et politisé son succès jusque dans les sphères de la présidence malgache, dont il est devenu proche conseiller.

  • 18 mars à 12:05 | dupenard (#11227)

    alors Zaza : les actions parlent plus fort que les mots, alors
    au boulot et CHICHE !

  • 18 mars à 12:29 | Vohitra (#7654)

    Mais qu est-ce qu il venait d affirmer l espece Zazah la ?

    Zazah est un foza pur porc de la premiere heure depuis la transition juste apres le complot contre l Etat de 2009 !

    C etait le premier directeur du cabinet du calife !

    Please shut up !

  • 18 mars à 12:35 | lé kopé (#10607)

    Ce politicien fait partie de la "Task Force " du premier mandat de Ra8 . Il a fait ses preuves en construisant 900Okm de routes , et avec d’autres réalisations à son actif . Comme d’autres hauts fonctionnaires Malagasy issus de la Banque Mondiale , il est rentré au Pays pour essayer de remettre à flots ce bateau qui naviguait à vue , avec un flibustier qui le menait à la dérive . Nous ne saurons pas les causes de son désaccord avec le laitier , mais ce qui est évident , c’est que bon nombre de techniciens de l’époque se sont séparés de lui , avec les conséquences que nous subissons aujourd’hui . Avec la situation catastrophique de notre patrie , il est temps de prendre les taureaux par les cornes, et mettre fin à toutes à ses gabegies. Contrairement aux convictions des caciques du régime , la révolution est en marche , et rien ne peut plus l’arrêter .
    Salut les Copains .

    • 18 mars à 12:43 | Vohitra (#7654) répond à lé kopé

      Bonjour l ami,

      Scandale Ho Hup, l entreprise prevue pour realiser la RN 44 du temps du laitier...

      Ce dernier avait bien voulu realiser ce chantier afin de faciliter les investissements de la " Fanampy Rice Mills ", mais le Zazah avait torpille le projet par...cupidite et fourberie manifeste !

  • 18 mars à 12:37 | Vohitra (#7654)

    Samy bandy avy any Ambatomena Mananara ialahy sy i Michou filohan ny HCC taloha dia samy niray tsikombakomba tao ialahy isany niray petsapetsa tamin ny famotehana ny Hasimpanjakana ny taona 2009 !

    Ilay mpivarodronono no tsy mety amin ialahy isany ireo dia ny fanjakana Malagasy mihintsy no nopotehana sy noviravirain ialahy isany !

    Milomano mivaro-bava indray ve leitia a ?

    Tao amin ny AKFM/Fanavaozana tao ialahy, dia nanao TIM, dia avy eo niofo ho foza, dia hivadika ho inona indray izany izao ialahy io ?

    • 18 mars à 14:56 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Je reconnais que que ne suis qu’un profane , et que je ne connais pas les méandres du régime de Ra8 .De ce fait , je ne peux pas prétendre en avoir l’exclusivité . La seule chose que je connaisse est que durant cette période , le Pays a pu relever la tête, et rentrer dans le concert des Nations , avec dignité . Ce technicien , comme nous tous , avait sûrement ses raisons pour se séparer du laitier . J’en connais d’autres qui tenaient un rôle important dans le régime du TIM , mais qui ont plié bagages... Etaient ce de leurs fautes , ou bien est ce qu’on leur a tout simplement mis des bâtons dans les roues . Bien que j’ai du respect pour le travail fourni par Ravalomanana et son équipe , durant le premier mandat , je ne peux pas passer sous silence le manque de considération qu’il avait envers ses subordonnés , et ils sont plusieurs à en témoigner . Mais de là à faire "l’intelligence" avec les ennemis du peuple , c’est un pas que je ne franchirais jamais. Vu que les opposants s’étoffent de jour en jour , et que les Dirigeants sont devant le fait accompli , il est temps de réunir nos forces , en laissant de côté nos divergences de vue , et de s’accorder sur nos points communs , à savoir , le développement durable , si cher à tous ceux qui se sentent concernés .

  • 20 mars à 08:38 | lanja (#4980)

    Mpanao politika toa ity Zaza ity mihitsy no tena tsy misy ilàna azy, tsy misy fotokevitra hijoroana , maneho hevitra tampoka satria ohatry ny adinon ny olona, resaka seza fotsiny , mankaleo

    • 20 mars à 09:00 | Vohitra (#7654) répond à lanja

      Miarahaba Lanja,

      Ireny no soavaly fampiasan ny Banky iraisampirenena mba hampitombo ny trosa e !

      Ilaina ny mitrosa raha toa ka hamorona asa sy hiantohana ny fahavitantena ara-tsakafo...

      Ny an itony dia izay hisian ny consultance sy passation de marche ho azy fotsiny no mahamaika azy...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS