Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 septembre 2021
Antananarivo | 05h07
 

Tribune libre

Développement humain

« Tsena mora », une fausse piste

vendredi 22 octobre 2010 | Bill

Le niveau de vie de la population malgache ne cesse de régresser par rapport à celui de ses riverains de l’Océan Indien et du continent africain. Au lieu d’encourager les ménages pauvres et les entreprises à produire mieux et davantage, le "Tsena mora" se complait à entretenir la pauvreté dans certaine catégorie des agents économiques aux détriments des autres qui devraient donc payer pour les premiers ; car il faut bien qu’il y ait équilibre quelque part dans la comptabilité nationale, n’est-ce pas ?

La recrudescence des actes de banditisme suite aux pertes d’emplois dues à la crise politique de 2009, a entraîné une chute de la croissance économique de 3 à 5% en général. Concrètement, c’est de la paupérisation dont est victime une frange grandissante de la population, dans les villes comme dans les campagnes. La permanence de l’insécurité – qui, selon les riches et les ménages aisés, est aux portails métalliques des maisons d’habitation et des villas, en est la preuve malgré les efforts déployés par les forces de l’ordre et de la sécurité. Des bidonvilles sont apparus dans plusieurs agglomérations, dont la capitale, avec des nouveaux venus issus des déchéances sociales à la suite des fermetures de plusieurs unités industrielles et leurs multiples et diverses conséquences insoupçonnées. Le phénomène a été insinué par le président de la HAT lors de la présentation à la presse de son projet “Tsena mora” au Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra. Plusieurs ménages vivent avec des ressources journalières de moins de 2.000 Ariary, a-t-il avoué, et la centrale d’achat à prix de gros, voire moindre car sans TVA et à prix d’usine, est indispensable pour subvenir à leurs besoins vitaux.

En tout cas, le “sarak’antsaha” est dans les environs de la capitale depuis 2008-2009, de l’ordre de 12 500 fmg, soit 2 500 Ar pour le travail de la terre six (6) heures d’affilée sans repas. Avec repas, la rémunération d’un agriculteur journalier est de 7500 fmg, soit 1 500 ariary. C’est dire que le journalier en milieu rural est susceptible de percevoir mensuellement 1500 Ar. x 30 , soit 45. 000Ar par mois. Mais ce n’est qu’en apparence car sur plus de six (6) mois dans l’année, il est sans travail car la période culturale pour le salarié agricole est limitée à trois (3) ou quatre (4) mois dans l’année.

Quand le président de la HAT parle de revenu de l’ordre de 2000Ar. par jour, finalement c’est toute une population de la capitale, au moins le tiers de la population résidente de la capitale. Car outre les employés anonymes des zones franches, c’est toute la population qui n’est pas encadrée ou qui n’est pas agent de l’État qui est concernée : les gens de maison, les tireurs de pousse, les lavandières, les sans emplois de toutes sortes qui se font manœuvres et “dockers” et les “porter Madame” des anciens temps, ou les placeurs de voiture dans les “parkings publics” à côté des marchands de rue. En somme, une partie non négligeable de la population active des grandes agglomérations, qui, pour des raisons de sentiments, ou de volonté de rendre justice, ou de publicité pour sa personne ou pour le régime, sont tout d’un coup mis sur les bras d’une autre partie de la population active. Car il faut dire que les subventions et autres exonérations s’effectuent au détriment des ménages et contribuables “nantis” en quelque sorte.

En terme de statistiques, le revenu annuel de l’agent économique malgache est évalué à environ 400$ soit l’équivalent de Ariary 3.000 en moyenne, plaçant dès lors Madagascar au 145ème rang sur 185 pays dans le monde en la matière. En ce qui concerne toutefois la réalité du terrain, les décideurs semblent méconnaître le vécu quotidien, car aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, les statistiques ne pouvant être de grande utilité concrète. Concrètement, le niveau de vie et le niveau de rémunération sont loin de satisfaire comme il se doit les besoins fondamentaux des ménages. Au lieu de remédier à ce problème de la population active sous-employée, la présidence de la HAT pénalise une partie des contribuables en subventionnant les PPN destinés à une partie de la population. Des projets n’ayant aucune incidence sur la vie sociale sont entamés ; et pire, des initiatives sont engagées par la présidence de la HAT pour, à beaucoup d’égards, maintenir indirectement la masse populaire dans la misère ambiante les poussant lentement mais inconsciemment mais sûrement vers la révolte !

26 commentaires

Vos commentaires

  • 22 octobre 2010 à 07:09 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Bill

    aurait mieux fait de fermer sa "gueule" au lieux de parler de fausse piste.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 22 octobre 2010 à 08:57 | sissi (#3685) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile,

      Etre aussi outrancièrement grossier, qui plus est à votre âge ne vous honore pas. Mais qu’est ce qui vous prend ce matin ? Il est vrai qu’il n’est pas facile de faire l’avocat du diable mais tout de même cela ne peut être une excuse à autant d’incivilité !!! Reprenez vous un peu svp !!!

      Quant au sujet de Bill, c’est d’autant moins impardonnable de la part des putschistes qui ont tout promis et qui font tout le contraire de leurs promesses.

      Le DJ n’a donc rien trouvé de mieux que de se substituer au père Pédro. Remarquez comme il est en grande partie responsable et restera le seul condamnable et pour ce coup d’état, et pour les milliers de perte d’emploi, donc de la paupérisation ambiante d’une grande partie de la population tananarivienne et de celles des régions qui vivaient du tourisme pour ne citer que cet exemple, ce n’est peut-être qu’un moyen maladroit pour essayer de se racheter tout en se faisant de la pub sur sa petite personne qui en a bien besoin..

      Il est « génial » ce DJ, il devrait d’ailleurs reprendre le micro pour aller distribuer et vendre ses salades, en chantant.

      Mais j’ose tout de même attirer l’attention de tous ses fidèles fanatiques qui ne sont plus à présenter et qui se reconnaitront, sur le fait que les « tsaky pop » et autres fadaises du genre sont déjà passés par là et n’ont rien apporté de positif à la population en terme de développement. Et Bill a tout à fait raison d’insister sur un sujet aussi grave.
      Sissi.

    • 22 octobre 2010 à 09:05 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Bonjour Bill,

      Votre attitude sur les pauvres confirment les temoignages des 4mi lors de la derniere conference sur la puavreté urbaine à Antananarivo

      Ils disaient que les PLUS DURS à SUPPORTER pour eux ,ce n’est pas la PRIVATION/DENUEMENT mais l’INDIFERENCE, le REGARD MEPRISANT VOIRE AGRESSIF de ceux qui se croient NANTIS

      Votre papier, aujourdhui, affiche tout simplement une INDEFFERENCE aux pauvres.

      Quand RANJEVA prone le VONJY AINA ,ce serait une Bonne idée !!!! mais quand Rajoelina met en oeuvre son Tsena mora ce n’est que de la fausse piste

      L’histoire de la pesonalisation du pouvoir à Madagascar continue

      On n’engage pas le debat sur le Projet de société , on discute surtout autour de la question qui est au volan.Et on s’etonne si les 4mi pillulent dans ce pays.

    • 22 octobre 2010 à 09:06 | rabri (#2507) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      "Tsena Mora Mitsinjo ny Malagasy" : notre TGV est sur la bonne voiel Son Excellence Monsieur Andry Nirina Rajoelina, Président de la Haute Autorité de la Transition à Madagascar.

      Le social, rien que du social, toujours du social : les hôpitaux à construire, les salles de spectacle, maintenant le VENTRE A FAIRE REMPLIR !!!

      Laissons les chiens aboyer ( fermez votre gueule, dixit mon ami Basile !) hier, une initiative douteuse, aujourd’hui, une fausse piste, peut être demain atteint d’AVC (accident vasculaire cérébral) ??? car notre TGV est vraiment sur le bon rail ???

      C’est sûr qu’un ex-DJ arrivé au pouvoir et qui prend de telles initiatives fait mentir tous les pronostics de nos « super économistes en herbe » (il y en a bcp déjà sur ce forum) : comment fait-il pour prendre ces mesures alors qu’il n’y a pas croissance ????? Tout simplement, à insérer quelque part dans une page des cours de toutes les universités privées ou publiques d’ECONOMIE : dès qu’il y a des sous dans la caisse de l’Etat, il faut tout de suite investir dans le SOCIAL . POINT BARRE !

    • 22 octobre 2010 à 09:17 | rabri (#2507) répond à sissi

      Elle est toujours là celle qui se prend pour la reine Fabiola de Belgique et qui se permet de faire la morale à tout le monde !!

    • 22 octobre 2010 à 09:27 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à rabri

      Rabri,

      Vous avez oublié que Rajoelina ne GERE qu’une transition,

      il n’est pas mandaté pour mettre en eouvre un Programme economique... il faut attendre les elections

      Transition= Gestion d’un calendrier electoral + promotion de la solidarité nationale ( le Tsena mora en est un outil).Point Barre ...dirait Basile

    • 22 octobre 2010 à 10:10 | sissi (#3685) répond à sissi

      Bonjour Kotondrasoa,

      Je ne suis donc pas la seule à avoir le problème d’envoi. L’internet apparemment a de ces mystères...

      Concernant l’accueil de Ratsiraka à son arrivée, vous savez, je n’ai jamais été une grande fan de ce dernier et d’ailleurs, le jour où vous me verrez au milieu d’une foule ne sera pas pour sitôt car je suis une grande ochlophobe.

      Il faudra vraiment que cela en vaille la peine pour me faire décider à aller braver la foule. Peut-être le jour d’une présentation d’un projet de société avec lequel je me sens en phase car ce projet épousera mes profondes aspirations quant à la fondation d’une vraie nation axée sur la démocratie et une réelle volonté de développement, qui sait, ce jour là, j’espère en tout cas réussir à vaincre ma phobie .

      En revanche j’ai autorisé toutes les personnes de mon entourage qui m’ont demandé ce que j’en pensais et si elles pouvaient y aller. Et j’ai même ajouté pour rire qu’elles ne m’oubliaient pas, s’il y avait des distributions de lambaoany, car beaucoup vont aussi y aller dans cet espoir.
      Bonne journée et déjà bon week-end et touchons du bois et agissons ensemble pour sauver notre si beau pays. Sissi

    • 22 octobre 2010 à 10:21 | sissi (#3685) répond à rabri

      Rabri,

      D’impératrice vous me dégradez maintenant en simple reine ? Quelle outrecuidance de votre part n’est ce pas !!! Mais à être reine Fabiola ou Elizabeth selon la grande inspiration du moment de sa gracieuse grossièreté personnifiée de Rabri et de ses posts célèbres pour ses plaisanteries de caniveau, on n’en est pas moins être humain avide de débat sérieux et constructif et pourquoi pas dans la courtoisie, si ce n’est pas trop demandé à certains. Sissi

    • 22 octobre 2010 à 12:10 | vuze (#918) répond à rabri

      Retour fracassant de Rabri...

      Quant à Bill, à l’image de son pendant éditorialiste, il n’arrête pas de taper sur la HAT... Certains sont en service commandé, tout le monde l’a bien compris.. 2 articles consécutifs négatifs sur le "tsena mora" tend à la persécution...

      Le seul point négatif de ce "tsena mora" que je vois est que tous ces petits gargotiers qui vivotent avec leur petite épicerie, risquent de voir leur CA (déjà pas fameux) considérablement diminuer...

    • 22 octobre 2010 à 12:13 | Tsisdinika (#3548) répond à Boris BEKAMISY

      Alors c’est ça le projet de société de Rajoelina ? Les Tsena Mora ? Depuis le temps qu’on l’attendait ! Comme disait son ex-pote Roindefo, ça sent l’improv "tsikonina" et le "mivarotra saka be loha".

      Bekamisy, ce projet n’est MEME PAS pour les 4mi. Les 4mi trouveront encore que 1000 Ariary c’est encore trop cher parce que les bouches à nourrir sont nombreuses. De plus, il faut présenter le kara-pokontany et les 4mi ne sont pas inscrits car SDF.

      Le Tsena Mora, aux couleurs de TGV svp, c’est de la pêche au vote par le ventre. C’est pire que l’indifférence et le mépris ; c’est de l’escroquerie envers des démunis.

    • 22 octobre 2010 à 14:45 | sissi (#3685) répond à vuze

      Vuze

      Faites attention à ce que vous dites sinon certains de vos « compagnons de lutte » fanatiques ne vont plus suivre votre point de vue qui essaie de trouver un minimum d’objectivité à une si illustre trouvaille, j’ai nommé le « Tsena mora ». mais si vous réfléchissez bien ce n’est pas la seule critique qu’on peut soulever à l’encontre du « tsena Mora ».

      Si vous dites que c’est mieux de manger aujourd’hui et remettre la mort au lendemain, c’est un point de vue qui se discute. Mais pour être honnête, je suis plus que sceptique quant aux bénéficiaires finaux de ce genre d’action à fort relent de propagande.

      A titre d’exemple, je vais vous citer les exemples de dons reçus lors des cyclones, confiés à des fokontany, et qui se retrouvent dans la grande majorité sur les étalages des marchés plutôt qu’entre les mains des personnes sensées en être les bénéficiaires.

      Pourquoi alors si la HAT insistait pour gesticuler à tout prix en se targuant de penser aux pauvres, pourquoi ne pas confier au père Pédro et aux différents organismes spécialisés dans ce genre d’activité et qui savent déjà qui sont les vrais nécessiteux et qui sauront reconnaitre les nouveaux venus ?

      De plus, comme je l’ai dit, comme le dit Bill et beaucoup d’autres, la politique ponctuelle du ventre et d’assistanat perpétuel, ne pourra jamais être une solution pérenne. Des exemples similaires au niveau malgache l’ont démontré bien avant l’arrivée de la HAT, et les mêmes causes produisant les mêmes effets, il n’y a pratiquement aucune chance que ce soit différent avec la HAT.

      Ne serait-ce que pour honorer la mémoire de tous ceux qui ont perdu leurs vies dans cette révolution orange, et pour tous ceux qui ont participé à cette révolution dans l’espoir d’un véritable changement dans la pratique sociale et la bonne gouvernance, et pour un meilleur niveau de vie, la HAT devrait plutôt songer à appliquer une philosophie de subsistance à la chinoise :

      « Si tu donnes à celui qui a faim un poisson, tu le nourris pour un jour, si tu lui donnes une canne à pêche, tu le nourris pour toujours. ».Proverbe chinois. Alors OUI à la canne à pêche mais NON au kapoaka de riz.
      Sissi

    • 22 octobre 2010 à 16:44 | vuze (#918) répond à sissi

      Ah ben oui, mais faudrait finir savoir ce qu’on veut...

      Quant on construit un hôpital aux normes internationales, bon nombre de personnes se sont levées pour dire avec condescendance qu’il fallait améliorer ce qui existe au lieu de construire du nouveau. En faisiez-vous partie ?

      Je vous ai interpellé sur un autre post justement concernant les appels d’offres de ces hôpitaux. D’un côté, on se plaignait de l’absence d’appels d’offres et maintenant qu’il va y en avoir, on rétorque que cela va prendre du temps et que ces hôpitaux ne seront pas construit d’ici demain la veille !!! Décidément, quelle contradiction...

      Justement, ce ne sera pas plus de l’argent en dons divers (détournés la plupart du temps vous avez raison), mais ce seront vraiment les gens qui ont auront besoin. Bien sûr que quelques personnes arriveront à passer entre les mailles du "Fokontany" mais ce ne sera rien par rapport aux milliards détournés habituellement sous les anciens régimes..

      Il paraît que notre président va bientôt lancer le "trano mora".. N’est ce pas une bonne idée ? Cela fait penser aux maisons en France à 15 euros / jour... Les mauvaises langues diront que c’est parce qu’il a un passeport Français qu’il a des idées Françaises, n’est ce pas ?

    • 22 octobre 2010 à 17:19 | Tanindrazana (#3224) répond à rabri

      "Notre TGV est sur le bon rail"..?????

      A vous entendre, on dirait qu’on va sortir de la crise.Alors que rien ne va et que notre pays est toujours dans l’abime Le" Tsena Mora Mitsinjo ny Malagasy" n’est qu’une facette de l’acte d’improvisation de Rajoelina. Il ne fait que retaper les bevues et maladresses incommensurables qu’il a fait avec ses acolytes durant ces presque deux ans. C’est entre autres un moyen pour faire taire ces mecontentements qui ne cessent d’exploser un peu partout dans l’ile. Ce qui est etonnant, c’est qu’ils attribuent la cause a Ravalomanana. Loin de moi l’idee de soutenir aveuglement ce dernier, mais au moins, avec celui ci, j’ai bien vecu des moments ou Madagascar avec une forte chance de realiser enfin ses reves. Actuellement, tout est dans l’eau et que meme l’armee se sent incapable de remedier a leurs betises. D’ailleurs, je me demande, combien de temps il lui faudra pour remettre de l’ordre en son sein. Vous vous debattez corps et ames pour soutenir ce pouvoir de fait, mais il vous faut quoi exactement pour realiser qu’ils n’iront pas du tout loin avec ces entetements improductifs et ses mascarades de mesures qui reflent la dictature tacite de ce pouvoir ? En tout cas, comme tout le monde le sait, Basile , Vuze et les autres resteront derriere ces malades insenses quoi qu’il advienne. A moins qu’ils ne soient pas eux memes deja mal en point. Dommage que de telle evetuelle potentialite soit utilisee pour des causes improbables et non pour le bien etre des Malgaches. Social, social, social...est le mot qu’il crie sur le toit, alors que les gens n’ont pas meme un boulot decent... On va creer des hopitaux modernes pour guerir des malades qui n’ont meme pas de quoi se mettre sous les dents, meme pas des murs pour se proteger la nuit et surtout rien du tout pour lutter contre cette insalubrite de l’environnement et enfin l’insecurite ou ils vivent en tant que "homeless". La Communaute Internationale vient tout recemment de confirmer la non reconnaissance de ce pouvoir avec ses idees d’unilateralisme. Un referendum et des elections manipulees n’apporteront rien de meilleur a notre pays. Il faut bien observer car l’explosion social n’est pas du tout loin et que les derives de tout bords seront bien envisageables tres prochainement a l’allure ou ce pouvoir gere notre pays...C’est bien dommage qu’on ait ete sous la houlette de la couleur ORANGE qui n’a rien apporte de savoureux aux Malgaches... Izay marina angamba ilay fitenenana hoe :" ao anatin’ny mangidy no ahitana ny mamy"

      Esperons qu’on trouverait bientot une porte de sortie, sinon, la pagaille totale et incontrolable nous soit reservee tres prochainement. Gare a vous Monsieurs et madames les HAT car la colere n’a pas double vision. Vous serez la cause meme de vos echecs et de votre chute inevitable.

      A bon entendeur salut !

    • 22 octobre 2010 à 17:21 | ANDRYMA (#4753) répond à rabri

      rabri,

      je corrige DJ putschiste

    • 22 octobre 2010 à 17:26 | sissi (#3685) répond à vuze

      Vuze,

      Le vrai problème est que ces fonds ne sont pas encore encaissables dans l’immédiat car l’état n’a pas rempli toutes les conditions pour cela. Le reste n’est qu’entourloupe dilatoire pour amuser les naïfs.

      Désolée mais je n’ai pas vu votre interpellation

      Mais il y a plus grave, à cause de l’incompétence et de l’entêtement de certains, les bruits de botte se font entendre. Et franchement là, la démocratie qui est déjà très mal en point ne sera plus que souvenir et le développement aux oubliettes avec des personnes qui ont des kalakhs à la place du cerveau dans leur grande majorité. J’espère que votre président saura se faire une raison et qu’il va composer avant d’en arriver là Sissi

      http://www.midi-madagasikara.mg/

    • 25 octobre 2010 à 13:23 | Yrdnaim (#4815) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Misaotra anao M. Basil, fa raha ianao no miaina ny fijalianay aty an-tanindrazana dia asa izay hambaranao. Ny dahalo, ny jiolahy sns...Tsy miaina izany ianao ka mahay miresaka sady ratsy vava.Niainako ny repoblika rehetra nisy teto nanomboka tamin’ny andron’i Tsiranana. Fa ity fitondrana ity no isan’ny ratsy indrindra. Samy ho tsarain’ny tantara isika. Mirary soa anao ny tenako. Tano mafy ny hevitrao nefa aza manalika olona !!!

  • 22 octobre 2010 à 09:14 | jules (#2904)

    Bravo les démagos , une belle trouvaille que voilà. Des Resto du Coeur payant ! Allez faites et refaites les soupes populaires communistes comme ça Ratziraka il sera pas dépaysé en revenant....
    Vu les capacités d’organisation de la hat , c’est meme pas sur qu’il y ait à manger dans les boutiques....
    Si les malgaches ne crevaient pas de faim ce serait bidonnant de voir ces clowns faire les mauvais tours de magie qui foirent tout le temps

    • 22 octobre 2010 à 09:28 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à jules

      jules !!

      vous avez un compte à régler avec l’amiral rouge Didier RATSIRAKA.

      En tant qu’observateur "indépendant",le régime de l’amiral "TOUS AZIMUTS" n’était pas totalement négatif.FIN DE COMMENTAIRE.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 22 octobre 2010 à 09:15 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    DEVELOPPEMENT HUMAIN

    Placer l’HOMME au coeur des priorités et des politiques publiques nationales et au centre des enjeux de la démocratie et du développement.

    (Par conviction,un gouvernement "solidaire" de transition de l’équipe du Général Camille Vital)

    La principale préoccupation est d’appuyer ceux qui sont déjà pauvres et vulnérables par l’élaboration des mesures spécifiques adaptées et la facilitation de la mobilisation des ressources requises,tout en sauvegardant les investissements et les efforts déployés en vue de la réduction de la pauvreté.

    La finalité du progrès économique est la réalisation du bien être de l’HOMME qui passe par la satisfaction de ses besoins dans son environnement social et/ou naturel.

    Toujours,

    - en quête d’un monde en paix et plus juste ;

    - et l’ambition de permettre aux populations pauvres d’accéder à une vie meilleure ;en l’occurrence l’accès à une nourriture et un revenu adéquats,à l’éducation et aux services de santé de base,à l’eau potable.

    Le développement humain se fonde sur un ensemble de facteurs innovants :

    - un système de valeurs fortes (respect de la dignité de l’HOMME,citoyenneté,confiance et adhésion consciente des citoyens,éthique...)

    - une gouvernance rénovée,moderne et transparente,

    - une démarche participative,

    - des mécanismes d’audit,d’évaluation et de "CONTROLE" rigoureux,

    - une logique d’optimisation d’impact et de pérennité des projets.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 22 octobre 2010 à 10:35 | ANDRYMA (#4753)

    TSENA MORA = DJ= BOUCHE TROU

    Bravo la révolution orange mais j’éspère que ça se terminera bientôt comme en ukraine.
    Les HATy et les FATy et les DJ sont devenu des putschites car ce sont les personnes laisser pour compte du développement en marche initié par le président RAVALOMANANA. Au lieu de travailler pour gagner leur vie, ils ont décidé de devenir des voyous de grand chemin à la tête d’un état.
    Donc il est normal qu’ils se sentent un peu responsable de cette pauvreté au pays et comme solution ils n’ont pu trouver que le PARADISA SOACIALISTE DE deba Ratsy raka.

    • 22 octobre 2010 à 11:15 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ANDRYMA

      Andryma

      Le nouveau statut de Ratsiraka.... le dernier outil hautement strategique pour repecher Ravalo ,lui doit tout de meme un peu de respect ,non ?

      En passant ,ce n’est juste q’un respect,pas du tout un estime à l’amiral rouge, je ne partage pas du tout le ratsirakisme et son 26 ans au pouvoir pour rien et rien du tout.

    • 22 octobre 2010 à 11:17 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à ANDRYMA

      ANDRYMA

      Sans trop oser m’avancer :

      "Vous faites partie de cette génération victime du régime RATSIRAKA".

      Sincèrement,je ne peux pas porter aucun jugement sur ce régime.

      De loin,j’ai connu Monsieur le Président Didier RATSIRAKA

      - militaire,nous avions eu,peut-être, le "même mentor" ,au départ,l’Amiral LAHAYE de Diégo,

      - civil,c’est l’HOMME-POLITIQUE qui a donné l’égalité de chance à tous les jeunes "MALGACHES", de toutes ethnies ,d’accéder à des enseignements supérieurs/militaires, un peu partout,dans le Monde,à l’Est comme à l’Ouest .

      "ON" peut lui reprocher cette histoire de Malgachisation à outrance dans l’enseignement,mais pour,MOI,Basile RAMAHEFARISOA,il n’est pas "RESPONSABLE,ni COUPABLE".Allez chercher ailleurs !!

      Pour l’Amour de Madagascar,il a montré au Peuple,avec ses deux départs à l’exil,sa volonté de ne pas passer son temps à mettre les bâtons dans les roues des dirigeants en place.

      Mon seul regret,c’est sa position sur un tabouret à deux pieds pour le "Régime de Transition" de Monsieur le Président Andry RAJOELINA.

      S’il compte rentrer au bled,bientôt,je lui souhaite "BON RETOUR AVEC SA FAMILLE",il en est de même si Monsieur Marc RAVALOMANANA et sa famille font la même démarche.

      Madagascar a besoin de tous ses enfants.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 22 octobre 2010 à 12:21 | Tsisdinika (#3548) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Et le film "Basile le Retour", on aurait un jour la chance de le voir ?

    • 22 octobre 2010 à 14:02 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Tsisdinika

      Andryma ,Tsisdinika et ....

      il est vraie que la malgachisation à outrance puise sa racine dans le manandafisme post_soixantedouzard.

      Mais, je suis desolé,On peut pas etre President de Republique sans etre responsable d’une politique de l’education nationale dans son Pays

      Si le Bilan des 26 années de pouvoir n’est que l’accès egalitaire de tout enfant malagache à l’enseignement primaire et universitaire....je ne suis pas satisfait.
      Ce bilan MONOSECTORIEL est ....DESERTIQUE.

      L’education/enseignement est bien entendu hyper_strategique ,mais le developpement humain durable(DHD) est par essence MULTISECTORIELLE

      Les indicateurs du DHD en sont claires

  • 23 octobre 2010 à 07:30 | Mado (#3927)

    Dans les pays développés, classés parmi les meilleurs au plan économique et social, il existe des épiceries populaires destinées aux plus démunis afin qu’ils puissent acheter des produits (nourriture, hygiène...)dont les prix sont très bas.

    Pourquoi dévaloriser la bonne initiative d’aider les plus démunis à Antananarivo qui, comme toutes les Capitales, comptabilise le plus grand nombre de gens pauvres ? Par mépris des couches les plus défavorisées.

    Le Peuple Malgache est Intelligent

    • 23 octobre 2010 à 16:21 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Mado

      Liste des produits :

      1-Lait concentré,

      2-Huile alimentaire (0,500 litre)

      3-Riz blanc,

      4-Savon (80 grammes),

      5-Vinaigre,

      6-Pâtes alimentaires (??? fabrication locale),

      7-Café (500 grammes),

      8-Sucre (quantité non précisée,maxi 1kg/famille)

      9-Bougies (paquet de 8),

      10-Farine (quelle provenance pour la qualité),

      11-Sel (quantité non précisée,1,500kg peut-être)

      12-Allumettes,

      13-cahier (100pages),

      14-lave vaisselle (1 litre),

      15-Pâte dentifrice

      (16) Pourquoi pas de l’eau "POTABLE" ,mise en bouteille, à Madagascar.

      SOUHAITONS UN SUCCES POUR ce commerce "solidaire".

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS