Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 septembre 2021
Antananarivo | 18h26
 

Tribune libre

Qu’est-ce qu’on attend ?

mercredi 9 avril 2014

Théoriquement, Madagascar est revenu à l’ordre constitutionnel. Le pays officiellement réintègre le giron du marché mondial.

Pourquoi la nomination du Premier Ministre se fait-elle attendre ? Le Chef de l’exécutif doit s’expliquer au peuple malgache qui l’a élu, sur la cause de ce retard ou de ce vide. Le « témoin de la jauge » de la crédibilité du nouveau président se dirigera vers le bas s’il campe dans un mutisme assourdissant.

La non-nomination du premier ministre sera, vraisemblablement, une arme pour discréditer encore plus le nouveau président de la République. Ses adversaires politiques utiliseront ce vide, comme UNE ILLEGITIMITÉ ou UNE ANTICONSTITUTIONNALITÉ pour… déstabiliser… encore notre pays. Il est urgent de résoudre ce « VIDE » exécutif.

Il a des conséquences économiques considérables. La venue des investisseurs ne plaide pas en notre faveur. Ce manque (ou ce vide) au sommet équivaut à une instabilité politique. Ils ne vont guère « s’aventurer » dans un pays qui ne leur apportera que des déficits à leurs entreprises.

Madagascar doit arrêter de quémander pour… RECULER ENCORE PLUS. L’île possède des atouts considérables pour se mettre dans une position de « FOURNISSEURS-ENTREPRENEURS » que « MENDIANTS-DEMANDEURS ».

Selon une étude d’un cabinet européen, Madagascar, avec une bonne rigueur de gestion socio-économique, peut stabiliser sa croissance économique aux alentours de 12.5% du PIB pendant plus de 15 ans.
Après plus que deux décennies de confusion de la gestion étatique avec le gain … au pouvoir, il est temps de … se séparer de ces pratiques.

La misère et la souffrance du peuple malgache doivent s’abréger avec ces méthodes d’enrichissement personnel qui ont été protégées (voir voulues) par les pouvoirs qui se sont succédés depuis 1975.

Il est temps d’offrir à nos enfants une éducation adéquate, de donner à notre peuple des soins médicaux appropriés, d’aider nos agriculteurs et notre peuple de s’en sortir dans leurs quotidiens.

TSY NY VOLA FA NY FANAHY TSARA NO MAHA … RANGAHY

Mamy CASSAM

11 commentaires

Vos commentaires

  • 9 avril 2014 à 09:22 | hrrys (#5836)

    Non pas du tout M/ar vit dans un désordre constitutionnel , même Raymond Ranjeva a convaincu hier que cette constitution doive rester intacte , autrement dit il ne sera pas question de projeter ni à sa modification ni à son amendement .Il suffit d’appliquer les dispositions évoquées par cette loi fondamentale à la lettre et tout va bien .

    • 9 avril 2014 à 15:39 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à hrrys

      hrrys a tout juste oublié que RRanjeva a bien souligné que cette constitution
      a été faite pour légitimer le coup d’état de 2009

    • 9 avril 2014 à 15:57 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Rakotoasitera Fidy

      HR dérange et déroute

      A son retour , en deuxieme classe dans l’avion , comme tout le monde ..

      Le Jeannot Ramambazafy qui s’offusque :

      Aucune protection .. et patati et patata !!

      Et pourtant il existe bien un premier ministre européen , néerlandais si je ne me trompe qui va à VELO rejoindre son cabinet tous les matins

      Mais j’oubliais

      Jeannot + Iarivo + Mpitily +Ange + raborisy sont issus de la mème moule

      Cette m...de fabriquée à partir du MAPAR

      Eh oui : lalimanga tsy nahazo saosy

    • 9 avril 2014 à 16:06 | mpitily (#1212) répond à Rakotoasitera Fidy

      Fa ianao sy ry Matoriandro sy ry JLR mbamin-dramose ve hoy aho aloha efa nahazo saosy sy toerana e ? Mba tantarao hiarahana mifaly e ! izahay ange tsy rancuniers sy vulgaires ohatra anareo e, sady izahay ange tsy miady aminareo e, ny hevitra fotsiny no tsy mitovy ry ise a !

      Izahay kosa tsy maintsy mampitandrina ny namana nofidianay izay mitady hivadika ati-doha ka, mbola fotoana fialana nenina aminy izao, normal be !

  • 9 avril 2014 à 10:24 | mpitily (#1212)

    Notre cher HR est en train de suivre les mauvais chemins de Z, R et R. Il va profiter de sa légitimité pour manipuler la constitution à sa guise.

    Pire, contrairement aux autres, il cherche à s’accaparer seul et avec sa petite bande de nouveaux politicards du HVM le pouvoir au détriment de ceux qui l’ont aidé à se faire élire (Mapar et son électorat).

    Certes, il doit une explication au peuple malgache mais surtout à ceux qui ont voté pour lui.

    La réconciliation nationale n’est qu’un leurre pour se défaire de ses promesses électorales. Si ses adversaires d’hier devenus ses supporters d’aujourd’hui pensent qu’il va plutôt les favoriser ils se fourrent le doigt dans l’oeil.

    Un programme présidentiel se définit bien avant, et s’explique pendant les campagnes électorales mais pas après Mr le PRM.

    De même, les vrais alliés se prononcent avant le 2d tour mais pas après la proclamation du résultat cher Mr. Tous vos nouveaux amis ne sont que des opportunistes voulant profiter de l’aubaine que vous leur offrez.

    Mais je commence à me demander si vous n’êtes pas non plus en train de les manipuler et de profiter de leur crédulité et de leur désarroi pour arriver à vos ambitions inavouables et inavouées.

    Wait & see.

  • 9 avril 2014 à 10:48 | iarivo (#5822)

    Aux dernières nouvelles, le Nigeria vient de devenir la 1ère puissance économique du continent africain, devançant ainsi l’Afrique du sud !!!

    Une telle croissance économiques est certainement liée avec l’exploitation du pétrole (le diamant aurait-il perdu la côte ?) mais à quel prix !!!

    Le pétrole et l’argent qu’il a engendré ont créé un véritable désordre dans le pays si ce n’est pas un désordre total !!!

    Le pays est en plein CHAO socio-culturel et politique, conflit ethnique, conflit confessionnel, insécurité totale sur l’ensemble du territoire, des massacres permanents de population, tentation de sécession ...

    Est-ce cela le bel exemple que nous devons suivre ???

    Et bien NON !!!

    12,5% de croissance annuelle du PIB pendant 10 ans, c’est bien, c’est super mais à une seule condition : que ce soit une croissance maîtrisée, contrôlée, adaptée, équilibrée, harmonieuse, équitable, au bénéfice de tous ...

    Pour avoir une telle maîtrise et contrôle de la croissance économique, donc du développement économique, il nous faudrait d’abord et au préalable mettre en place un ÉTAT DE DROIT fort, juste et respecté par tous (à l’intérieur comme à l’extérieur) !!!

    Il est préférable que nous ayons une croissance économique de 3 ou 4% du moment qu’elle est bien maîtrisée et équitable plutôt qu’une croissance de 12 ou 13% à la sauvage du style "nigerian", inégalitaire du style "indien", dictatoriale à la "chinoise" ...

    Il est vrai que beaucoup de nos compatriotes sont prêts à vendre leur âme au diable pour une poignée de dollar, du moment qu’ils puissent bénéficier de quelques miettes (dixit Elena), mais cela ne sera pas ube raison ni une excuse pour dilapider et vendre le pays au plus offrant au détriment de la majorité du peuple malagasy.

    >>> Cela fait maintenant près de 30 ans que nous nous battons pour mettre en place à Madagascar un Etat de droit avec des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous.

    Tant que cet Etat ne sera pas mis en place, toute volonté de croissance économique sir le long terme ne restera qu’un leurre, un fantasme, une illusion pour l’ecrasante majorité des malagasy !!!

  • 9 avril 2014 à 11:57 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonjour,

    L’origine du blocage est la réalité du pouvoir auquel le PRM ne s’attendait pas avant son élection à la présidence.
    Le clivage multiforme est trop enraciné dans notre pays et se multiplie encore de jour en jour comme un virus. En voici quelques échantillons suivant leurs anciennetés :

    - Haut-plateau/ Côtier
    - Descendant PADESM/ Descendant MDRM
    - Triangle du nord/Triangle du Sud
    - PRO-RATSIRAKA /PRO-RA8
    - PRO-RA8/ PRO-ANR
    - PRO-HAT/ ANTI-HAT
    - MAPAR/PMP
    - Etranger/ Malgache de souche
    - Francophile/Francophobe

    Le PRM et le PAN sont tous les deux originaires du triangle du Sud (TOLIARY-TANA et FIANARANTSOA) d’où l’exigence des politiciens originaires du triangle du Nord pour occuper le poste de PM (Ce qui explique la gesticulation du PM actuel /JOB pour s’accrocher au pouvoir).
    LE PRM NE SAIT PLUS SUR QUEL PIED DANSER.
    LE FFM MARCHE SUR DES OEUFS ET LE FFKM S’EN LAVE LES MAINS.
    LA POPULATION DANS SON ENSEMBLE RESTE SUR SA FAIM.
    LA CI NE COMPREND PLUS RIEN ET MAINTIENT SA PRESSION SANS RESULTAT CONCRET.
    LE PAYS EST TOUJOURS DANS LA CASE DE DEPART.

    Toute proposition pouvant contribuer à la résolution de cet imbroglio (de ce complexe devenu compliquer) serait la bienvenue.

    • 9 avril 2014 à 13:08 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Pas une proposition mais une RECTIFICATION

      1-il y a bien sur le TRIANGLE DU NORD (Majunga-Tamatave-Diego)
      2-Il y a le GRAND SUD ( Fianar et Tuléar)

      3-IL y a LE CENTRE ou TANA (TANA)

      Ce sont surtout les ETUDIANTS dans les 6 UNIVERSITES de Mcar qui sont à l’origine de cette 3 GRANDES ENTITES/SUBDIVISIONS et celà a été adopté par la suite par les associations des NATIFS un peu partout à Madagascar.

      Mais il n’y avait jamais eu UN TRIANGLE DU SUD (tana-fianar-tuléar) celà n’existe pas , jamais cette entité n’a été conçu et aucune reunion n’a jamais été organisé au nom de cette ENTITE , jamais !

      Oui HERY est dans des beaux draps actuellement, conquerir le pouvoir est plus aisé, il suffit de "requisitionner la caisse de BNI......" , mais GERER le POUVOIR est une autre pair de manche dans un PAYS COMME MADAGASCAR où la PSEUDO-MERITOCRATIE DES MERINA ne sera jamais une baguette magique.......

      Et pour cause...!

  • 9 avril 2014 à 15:10 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Antsonale ...

    Reto efatra mimenomenona oatran’i lalimanga tsy nahazo tsaky !!!

    • 9 avril 2014 à 16:13 | mpitily (#1212) répond à Rakotoasitera Fidy

      Aza mitsako tsy misy eo ry Fidy a ! Mijereva aloha fitaratra raha lalimanga nahazo saosy izato ianao sa lalimanga vokin’ny fampanantenan’i HR fotsiny dia mandrezatra sahady ? Tsy ianao ve no tena ntsonale @ izany ? hihihi.

      Ny hevitra hoy aho avoaka hampiadiana fa tsy ny taim-bava, manalava forum @ napa fotsiny.

  • 9 avril 2014 à 21:12 | Lekivy (#1953)

    Dans l"édito vous dîtes qu’ il est temps de … se séparer de ces pratiques. Mais justement "ces pratiques" sont tellement incrustées dans l’esprit de la plupart de nos soi-disant politiciens, qu’il est quasiment illusoire de penser pouvoir s’en débarrasser maintenant comme dans un avenir proche.
    Ces pratiques ont façonné nos politiciens si bien que c’est devenu une seconde nature chez eux.
    Quand on sait que les putschistes n’en avaient cure de la menace de retrait des programmes MCA et AGOA en 2009 pour arriver à leurs fins, il ne faut pas s’étonner que la situation politique au sommet de l’état s’enlise actuellement concernant la mise en place du nouveau gouvernement.
    Croyez-vous que l’ancien PT ait accepté de bon cœur sa disqualification de la présidentielle ? Que neni ! Bloquer la formation du nouveau gouvernement est la meilleure des revanches ou vengeances pour lui, envers la CI et envers son ancien compagnon de Président qui tente d’échapper à son contrôle une fois élu. En fait il n’est pas nécessaire d’être un devin pour comprendre qu’en vérité, le PT tient le nouveau Président par les c....
    Le PT n’aurait pu confier le Ministère des finances, le plus stratégique de tous les ministères, à quelqu’un envers lequel il n’avait pas une entière confiance, vu sa volonté de montrer qu’il est capable de gérer le pays à travers tous ses projets "Manara-penitra" qui n’auraient pas pu se réaliser, sans le concours de son ami Super-Ministre.
    Dans ce genre de copinage, il doit y avoir d’innombrables combines inavouables entre les deux compères et que le PT ne doit pas manquer d’agiter devant le nez du nouveau Président, histoire de calmer son ardeur en voulant trop faire les yeux doux aux bailleurs de fonds.
    Les intérêts supérieurs de la nation que le PT aimait se gargariser dans ses discours sont manifestement le cadet de ses soucis.
    Le plus important pour lui c’est de garder son beefsteak à lui et à ses compères, mais aussi de préparer son accession future à la magistrature suprême en restant dans le giron du pouvoir, contrairement aux souhaits de la CI comme les USA ou l’UE.
    Alors qu’est-ce qu’on attend, sinon que le PT se résout à lâcher sa proie, mais qui arrivera à lui faire entendre raison ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS