Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 12 juin 2024
Antananarivo | 19h56
 

Communiqué

Communiqué

Non aux élections du 16 novembre 2023

vendredi 10 novembre 2023 |  5127 visites 

NON AUX ELECTIONS DU 16 NOVEMBRE 2023 !

L’absence d’un environnement adéquat pour des élections équitables, apaisées et acceptées par tous est déjà dénoncée par différentes forces vives de la Nation. Sont notamment remis en cause :

  • Un recensement électoral inapproprié qui laisse de côté plus de 30% des votants.
  • Le manque de crédibilité des Institutions électorales notamment de la composition de la CENI et de la HCC.
  • La nomination du gouvernement collégial par la HCC.
  • La session extraordinaire du Sénat, avalisé par le Gouvernement pour destituer le Président du Sénat, suivi après par la nomination illégale d’un autre Président.
  • Le report insignifiant d’une semaine des élections.
  • L’entrave flagrante aux libertés d’expression et de rassemblement subie par toutes voix discordantes, suivi de violences perpétrées par les forces de répression ou entre civils.
  • Les anomalies et irrégularités avérées démontrant le bafouement flagrant de la loi électorale non sanctionnées durant la période de campagne.
  • L’impossibilité pour la population de jouir pleinement des campagnes de propagande électorale.

Face à ces actions qui montrent clairement que la démocratie est plus que jamais en danger avec la persistance du pouvoir en place à bafouer la Loi et à œuvrer de manière unilatérale, les forces vives de la Nation ont décidé de se regrouper et d’œuvrer de concert pour éviter que la crise ne se durcisse au détriment de la majorité de la population et des acteurs socioéconomiques, alors que nous subissons encore les conséquences graves de la crise de 2009 et de la pandémie Covid-19.

Ainsi, nous, signataires du présent communiqué, issus de la société civile, des syndicats, des étudiants universitaires…, réclamons :

  • L’annulation et le report des élections prévues par la HCC le 16 novembre qui ne pourraient déboucher que sur une crise encore plus dure et même violente,
  • la tenue de dialogues entre les 13 candidats et les principales parties prenantes concernées. Ce dialogue ne devra prendre fin que quand un accord politique qui prendra en compte l’intérêt supérieur de la Nation soit adopté.

Dorénavant, nous allons ensemble et chacun de nos côtés engager des démonstrations et prendre des initiatives contraignantes pour que l’élection du 16 Novembre 2023 soit annulée et jusqu’à ce que ces motions soient honorées.

Ne sacrifiez pas les Malagasy ! Annuler l’élection du 16 Novembre 2023 !
Concertons-nous !

Antananarivo, le 09 novembre 2023

  1. Alliance Voahary Gasy (AVG)
  2. Association MMST
  3. Association CEDII
  4. CODE Menabe
  5. Collectif des Citoyens et des ORganisations Citoyennes (CCOC)
  6. Conseil National des Femmes de Madagascar (CNFM)
  7. CRO Vakinankaratra
  8. Dinika sy Rindran’ny Vehivavy (DRV)
  9. Fikambanan’ny Vehivavy Tantsaha Mpamokatra (FVTM)
  10. Fikambananan’ny Tanora Mandala ny Fahamarinana (FTMF)
  11. FITEA
  12. FIVE Menabe
  13. Focus Development Association
  14. Gny to Tsy mba Zaigny (GTZ)
  15. Ilontsera
  16. Liberty 32
  17. Mouvement pour l’Education pour tous (MonEPT)
  18. MSIS-tatao
  19. Observatoire de la Jeunesse (OJ)
  20. ONG AIM
  21. ONG Fiantso
  22. ONG HITSY
  23. ONG Ivorary
  24. ONG Lalana
  25. ONG Ravintsara
  26. ONG SAHA
  27. Plateforme des Fédérations des Personnes Handicapées (PFPH/Mad)
  28. Plateforme Nationale des Organisations de la Société Civile de Madagascar (PFNOSCM/Vohifiraisana)
  29. Réseau des Handicaps de Madagascar (RHM)
  30. Réseau des jeunes défenseurs des droits humains Anôsy
  31. SAF/FJKM
  32. Sehatra Iombonanan’ny Fananantany (SIF)
  33. Sinibe-kevitra tsirika sava savorivory
  34. Tambazotran’ny fokonolona miaro ny harena voajanahary (Tafo Mihaavo)
  35. TAMAMPIRAMPI
  36. Transparency International-Initiative Madagascar
  37. TVMA Anôsy
  38. Vehivavy VARA Betroka Anôsy
  39. VEMA
  40. Plateforme des Organisations de la Société Civile dans les 23 régions
  41. Mouvement ROHY
  42. YMCA
  43. ACF (Action sans frontière)
  44. CIPJ Mifamelogno
  45. Maintimolaly Tsiroanomandidy
  46. ONG SAHI Mpanasoa
  47. SSM (Solidarité des Syndicats de Madagascar)
  48. SYNPERS MESUPRES
  49. SEMPIDOU
  50. USMA- Etudiant Haute Matsiatra
  51. SYNDICAT du Personnel du CROU-A
  52. Syndicat FM2F MEN-SSM
  53. JERAMEN –Etudiants Menabe
  54. FIMPITO- Etudiants Toliara
  55. SOERES- Etudiants SOFIA
  56. Fédération des Associations des Journalistes de Madagascar
  57. I - HIRATRA

-----

4 commentaires

Vos commentaires

  • 10 novembre 2023 à 10:02 | Saint-Jo (#8511)

    Hum ! Cela part certainement de bons sentiments !
    Mais on ne se concerte pas avec des personnes déshumanisées comme le sont ces betsiales personnalités fozaesques de Madagougou !

    On ne peut dialoguer et échanger qu’avec des personnes pourvues de bon sens , dotées d’un esprit honnête et ouvert et ayant un cœur .

    Ce qui est loin d’être le cas
    .du très catholique authentique vrai français betsileo de Sahamadio DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto
    .des membres de ses forces de répression qui tuent , blessent et maltraitent avec bestalité les citoyens
    .des membres de toutes les institutions de l’état fozaesque
    .des membres de toutes les administrations publiques et même privées de Madagougou !

    Le temps de la concertation est révolu depuis plusieurs années déjà !
    Il suffit de regarder l’état du pays et celui des dizaines de millions de maddagougouesques plongés et maintenus VOLONTAIREMENT dans cette misère très sévère jamais vue auparavant et que le monde entier voit et connaît à l’exception des foza eux-mêmes !

    Les foza et leur état d’esprit doivent être totalement et définitivement neutralisés !

  • 10 novembre 2023 à 10:48 | dirk_cab (#6503)

    Article 5.
    La souveraineté appartient au peuple, source de tout pouvoir, qui l’exerce par ses représentants élus au suffrage universel direct ou indirect, ou par la voie du référendum. Aucune fraction du peuple, ni aucun individu ne peut s’attribuer l’exercice de la souveraineté.

    L’organisation et la gestion de toutes les opérations électorales relèvent de la compétence d’une structure nationale indépendante.

    La loi organise les modalités de fonctionnement de ladite structure.

    Rajoelina et ses mafioso sont TRIBUTAIRES de la CONSTITUTION (qu’ils ont voté eux-mêmes) , donc ils doivent se conformer à ce que le peuple a décidé .

    Rajoelina , candidat quelconque , encore que sa candidature soit encore suspendue à sa demande pour la nationalité gasy , il a bien demandé à être français , donc bonne suite à sa nouvelle nationalité . Rajoelina tu ne fais plus partie de nous gasy.

    Dura lex sed lex !

    La loi, rien que la loi !

    Rajoelina doit commencer par MIEUX considérer les gasy .

    Depuis 2009 il a réduit les gasy à l’état d’animaux ! Rajoelina , je dis s’il y a un animal c’est toi !

  • 10 novembre 2023 à 11:51 | Albatros (#234)

    Le « report » de cette élection ne doit pas être une fin en soi !.
    Le mal est bien plus profond !.
    C’est TOUT le système « démocratique » malgache qui doit être réformé !.

    C’est triste mais, à Madagascar, le niveau d’éducation est tellement bas, que l’on ne vote pas pour un nom (ou un programme que l’on est incapable de lire et de comprendre !), mais pour un numéro et/ou une couleur !.

    Ce n’est pas un bulletin de vote nominatif que l’on met dans l’urne, mais un grand ticket de LOTO ou de pari pour une course de chevaux, avec des …… numéros !.

    A la sortie des urnes le numéro « X » est déclaré vainqueur !. Et tous les bâtiments administratifs seront repeint avec sa couleur préférée !.

    Il faut « repartir » sur des bases plus simples !. Au niveau des « fokontany » !. Avant de prétendre être en mesure d’imposer un vote au suffrage universel, hors sujet actuellement à Madagascar !.

    Le candidat « x » (casaque « y » !), ne peut pas se prévaloir d’une élection au suffrage universel dans un pays avec une, si faible, conscience éducative, sociale, et politique !.

    Autant revenir aux concours de bras de fer, aux joutes équestres, au tirage à pile ou face, et/ou aux duels à l’épée !.

    @+

    • 10 novembre 2023 à 13:21 | momo (#11570) répond à Albatros

      Analyse à laquelle on ne peut que souscrire... !!

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS