Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 mai 2024
Antananarivo | 20h16
 

Editorial

Monsieur le Président français de la République de Madagascar

samedi 17 juin 2023 |  9740 visites  | Ikala Paingotra

Depuis quelques jours, les réseaux sociaux s’enflamment autour du buzz concernant les preuves de la nationalité française du Président Rajoelina. Ce sujet avait déjà été évoqué il y a quelques mois quand la Gazette de la Grande île avait publié la copie de sa carte d’identité. Il se raconte d’ailleurs dans les cercles généralement bien informés que c’est cette publication qui a été la véritable origine de la disgrâce du fondateur de ce journal, Lola Rasoamaharo, comme le rappelle le journal Le Monde.

Un lot de consolation en 2013 ?

D’après le post Facebook d’un juriste d’excellente notoriété sur le plan international et en date du vendredi 16 juin, le Président Rajoelina a obtenu la nationalité française « par voie de naturalisation normale », et non, contrairement aux propos de son directeur de cabinet rapportés par le journal Le Monde dans l’article cité ci-dessus, par filiation à travers son grand-père. Cette explication émanant d’une collaboratrice présidentielle semble donc une tentative de noyer le poisson. Toujours selon le post de ce juriste, cette procédure de naturalisation dure « au moins 18 mois », ce qui signifie que la famille Rajoelina, qui a obtenu sa naturalisation en novembre 2014, a déposé son dossier « au plus tard, mi-2013 ».

Ce dernier point confirme la suspicion de nombreux observateurs, qui soupçonnaient depuis longtemps que l’octroi de la nationalité française à Monsieur Rajoelina vers la fin de la Transition 2009-2013 faisait partie du package pour l’inciter à ne pas se présenter, et à laisser la présidentielle de 2013 se dérouler sans faire de vagues. A part le principal intéressé, personne ne peut prétendre connaître le fin mot de cette rumeur. Toutefois, l’enchaînement des dates va étrangement dans le sens de cette théorie.

Le silence, ou pire, les explications embarrassées et embarrassantes de ses partisans qui osent s’exprimer à ce propos, illustrent que le sujet est épineux, raison pour laquelle certains auraient préféré qu’il soit tu et gardé inconnu de la population malgache. Et c’est sans doute, si l’on en croit le très sérieux journal le Monde, la raison pour laquelle Lola Rasoamaharo a été sévèrement puni.

La problématique de la double nationalité

Le sujet met également sur la table la problématique de la double nationalité, qui est un phénomène pesant sur la realpolitik et les relations internationales de Madagascar depuis le retour à l’Indépendance en 1960 jusqu’à ce jour. Combien de « Franco-Malgaches » se sentent beaucoup plus redevables, et donc plus loyaux, envers la France qu’envers Madagascar du fait d’une bourse, d’une Légion d’honneur, de l’accès à la Sécurité sociale, d’une carrière en demi-teinte dans l’administration française, ou tout simplement en raison d’affinités pour le cadre de démocratie et de développement dans l’Hexagone, qui est légèrement différent de celui à Madagascar, surtout depuis 2019. Cela explique pourquoi certains sujets allant contre les intérêts de la France coincent.

Cela ôte également de la crédibilité aux combats menés par M. Rajoelina sous couvert de nationalisme et de patriotisme, à commencer par la question des îles éparses, sur laquelle il n’y a eu aucune véritable avancée. Et ce, malgré son comportement assez arrogant lors de cette fameuse conférence de presse de Mai 2019, durant laquelle le Président de Madagascar avait tenté de forcer la marche, au grand étonnement de son homologue. Emmanuel Macron a alors répliqué sans sourciller en affirmant quelques mois plus tard sur les îles Glorieuses : « ici c’est la France ».

Dieu seul sait quels compromis ont été passés dans la discrétion en échange d’une visite officielle en France, symbole de soutien apparent dont le chef de l’État de Madagascar avait grandement besoin, en ce moment de forte impopularité, pour faire croire qu’il avait encore le soutien du grand vazaha. Selon les observateurs de la vie diplomatique française, il est d’ailleurs très étonnant que l’Élysée n’ait publié aucun communiqué à l’issue de la rencontre. Contrairement à Iavoloha qui s’est empressé d’en sortir un.

Pour les simples citoyens, la double nationalité ne pose pas de véritable problème et reste du domaine des choix privés, quelles qu’en soient les raisons.Toutefois, pour quelqu’un qui est à la tête d’un État, il ne peut en être ainsi. Le conflit d’intérêt est un thème bien connu de ceux qui s’intéressent aux principes de bonne gouvernance. Par conséquent, un président français à la tête de la République de Madagascar sert-il les intérêts de l’État français ou ceux de l’État malgache ? Le Gouvernement malgache qui emprunte 150 millions d’Euros au Trésor public français pour construire un téléphérique décrié par la population sert-il les intérêts d’Antananarivo ou ceux du Trésor public à Paris ? Andry Rajoelina reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée est-il un chef d’État étranger qui rend visite à son homologue français, ou un citoyen français en charge d’un territoire qui va aller voir son Président, pour prendre ses ordres, ses conseils, voire ses engueulades ? En quelque sorte, comme une espèce de gouverneur colonial des temps modernes. Ce sont des questions légitimes, même si le fanatisme des habituels troupeaux va y voir un crime de lèse-majesté.

Depuis quelques jours, le buzz des réseaux sociaux est surtout dominé par des commentaires pour la plupart négatifs à l’encontre du Président Rajoelina. Il semble que la contre-attaque sous couvert de nationalisme s’annonce avec le folklore de la réouverture du Rova d’Antananarivo. On se souvient que lors du dernier évènement organisé à cet endroit pour « inaugurer » Manjakamiadana et Besakana en novembre 2020, un ampanjanka est décédé en plein milieu de la cérémonie. Espérons toutefois que la colère des razana soit un peu plus apaisée ce dimanche. Même si les dernières informations permettent de mieux comprendre pourquoi on a osé le sacrilège de la construction d’un Colisée anachronique dans l’enceinte royale du Rova d’Antananarivo. Un vrai Malgache nationaliste et patriote n’aurait jamais fait cela.

-----

74 commentaires

Vos commentaires

  • 17 juin 2023 à 10:11 | MALIBUC (#9345)

    S’il avait été Français par filiation, il restait dans les clous mais là c’est lui et lui-même qui a demandé la Nationalité et ça change tout.
    Comment peut il être à la fois juge et partie sur les Eparses par exemple.
    Il nous ment depuis le début de son mandat et il n’y a pas d’autre solution que de l’écarter.

    • 19 juin 2023 à 13:14 | Ibalitakely (#9342) répond à MALIBUC

      Raha tadidintsika tsara efa nisy fotoana (2019 ??) dia teo ivelanin’ny Elizé fotsiny i André tgv no noraisin’i Macron. Tsy misy rahateo izany hoe samy président français roa izany

    • 19 juin 2023 à 14:43 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      POUR LA PREMIERE FOIS :
      un journaliste de M.T. parle enfin de « CONFLIT D’INTERET » !!!!!
      j’ai attiré plusieurs fois l’attention sur ce point essentiel ....
      Rajoelina et ses communicants NOIE LE POISSON DANS L’EAU en lançant la POLEMIQUE sur sa binationalité
      Selon le code de natuiionalité française :
      * Oui il est Français « JUS SANGUINIS » son grand père (il peut le réclamer par simple « possession d’état » eb produisant les certificats de naissance de soj grand père au tribunal de Bobigny , pour obtenir son certificat de nationalité française : il n’a pas su le faire bêtement !!!)
      * oui il est Malgache JUS SANGUINIS par son père et par sa grand mère maternelle (simple possession d’état)
      * oui il pouvait demander la nationalité française par MARIAGE (sa femme étant Française , il ne l’aurait donc pas fait )
      *Malgré tout cela en 2014 : il a ACQUIS LA NATIONALITE FRANCAISE suite à SA DEMANDE (répétons bien SA DEMANDE !!!) de NATURALISATION !!!! CAD : il tient à être reconnu Français et fait allégeance de BON PETIT SOLDAT A L’EGARD DE LA FRANCE par cet acte VOLONTAIRE !!!!!
      Que le sang malgache coule dans ses veines : c’est son problème !
      Qu’il soit un binational : c’est son problème
      Mais le problème de Madagascar est d’avoir comme MAGISTRAT SUPRÊME DE LA NATION un FRANCAIS
      De surcroit : un FRANCAIS suite à une DEMANDE VOLONTAIRE pour une NATURALISATION en 2014 !!!!
      Les Malgaches sont vraiment tombés sur la tête d’élire un P.R. qui MANIFESTEMENT illustre un RISQUE DE CONFLIT D’INTERET !!!
      Son intéret est il français ???
      Son intéret est il malgache ???
      Bouffi 1° ne RENONCERA JAMAIS à sa nationalité française puisqu’il l’a DEMANDEE VOLONTAIREMENT en 2014 , il affirme son attachement inconditionnel à la France
      Isandra ,
      la « jalousie » des Andafy n’a aucun sens ....
      Bemolotra ne comprend pas ou refuse de comprendre car ce serait contraire à son INTERET !!!!!!!!!!!!!!

    • 20 juin 2023 à 05:55 | Gérard (#5118) répond à MALIBUC

      Que de haine envers un Président qui contrairement à tous les autres ne se conforme pas à dévaliser son pays comme le faisaient ses prédécesseurs.
      Il est vrai que ceux qui distillent la haine sont certainement bien payé par des prétendants au trône et qu’on invoque n’importe quel prétexte pour vouer aux génomies quelqu’un qui a le courage de nettoyer les écuries d’Augias et d’un pitoyable peu crédible.
      Malheureusement, pour tous ces détracteurs qui ne peuvent que baver sans succès, le peuple reconnait qu’il y a enfin des réalisations qui ne profitent pas qu’à certains en laissant la plèbe dans la crasse et revoteront sans faillir Monsieur Andry Rajoelina... qu’il ait une nationalité de plus ou de moins ou une croyance religieuse ou pas.
      Bien le bonjour à tous les détracteurs sans foi ni loi.

  • 17 juin 2023 à 10:15 | Yet another Rabe (#4812)

    Hi all folks,

    Ladies and Gentleman,

    May I introduce you, Andry Nirina Rajoelina, the french President of Malagasy Repubic ?

    Don’t you think that hearing these words are schoking in their incongruity, aren’t they ?

    Have a nice day

    • 17 juin 2023 à 10:18 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Sorry :

      « Gentlemen » not « Gentleman »

  • 17 juin 2023 à 13:47 | Rasendra (#11471)

    ANR n’avait donc pas qualité pour prétendre à la magistrature suprême, mais son dossier de candidature a bien été validé ! Bien plus, il a été « élu » ! 😱 On glose sur cette affaire de binationalité, mais ANR avait déjà trouvé refuge à l’ambassade de France, le 9 mars 2009, lors des événements qui ont conduit à la fuite du président de l’époque. Une initiative d’hébergement pour le moins incongrue si l’intéressé n’avait pas la nationalité française. Bizarre, vous avez dit bizarre ?

    • 17 juin 2023 à 15:18 | Yet another Rabe (#4812) répond à Rasendra

      Bonjour Rasendra,

      La France a ses raisons (politiques) que la raison (la simple logique du commun des mortels) ne connait pas.

      Et moi, j’ en vois au moins une de raisons pour La France.

      L’ arrogant impulsif et irréfléchi Ra8 qui a expulsé l’ ambassadeur Gildas Le Lidec (pour cause de mauvais œil ?).

      Et la France du Président Sarkozy n’ a pas du apprécier celà.

      Donc héberger le putchiste ANR encore exclusivement de nationalité malagasy à l’ époque, été le signal que Ra8 s’ est fait un puissant ennemi, et compris par tous comme un puissant soutien au putchiste, ex maire de la Capitale.

      Pour un petit pays comme Madagascar, on n’ humilie pas un grand pays comme La France, sans prendre des risques conséquents.

      D’ ailleurs, Ra8 a fini par payer très cher ses prévenances et son mouvement d’ humeur contre La France.

      Cordialement

    • 17 juin 2023 à 16:41 | Rasendra (#11471) répond à Rasendra

      Je n’avais pas pensé à cet aspect des choses mais vous avez certainement raison. Je faisais partie de ceux qui pensaient, à tort a priori, que la France avait donné asile à ANR parce qu’il avait la double nationalité. Cela n’avait rien de choquant sur le moment, mais le cas de figure a changé du tout au tout quand il s’est présenté à l’élection présidentielle. Aux termes de la Constitution de 2010, son dossier aurait dû être déclaré irrecevable en 2018. Purement et simplement.
      Cordialement.

    • 19 juin 2023 à 14:50 | bekily (#9403) répond à Rasendra

      le risque de CONFLIT D’INTERET doit absolument rendre Rajoelina BINATIONAL INELIGIBLE à la fonction de président de la république de Madagascar
      Comme tous ceux qui exercent une fonction d’autorité !!!
      Il ne s’agit pas de « sanction » mais de :
      ===> CONDITIONS INELUCTABLES APPLIQUEES DANS LE STRICT INTERET DE LA NATION .

  • 17 juin 2023 à 14:56 | Rasendra (#11471)

    Rectification : c’était le 6 mars 2009, pas le 9.

  • 17 juin 2023 à 18:32 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Donc pour les zélotes de Sir DJ Lapin 6-ème d’ âne de cas ratés :

    - https://www.actutana.com/depeche/on-va-le-redire-encore-une-derniere-fois/

    Et puisque le président français de Madagougou s’ entête à vouloir briguer un second mandat ou jouer les prolongations avec du quoiqu’ il en coûte (puisque ce n’ est pas lui qui paiera les pots cassés), il s’ en fiche de l’ avenir de son ex-pays, et est en train de faire le lit de la guerre :

    - https://www.actutana.com/depeche/il-y-a-la-guerre-a-antsirabe/

    A mon avis, la situation actuelle à Antsirabe préfigure de ce que seront les prochaines jours et semaines dans le pays, en s’ empirant au fur et à mesure de l’ approche vers les échéances électorales.

    Pleure ô mon pays bien aimé, car tu es assis sur une poudrière.

    Que Dieu fasse qu’ elle n’ explose pas.

    • 17 juin 2023 à 18:42 | lé dezertera (#11352) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Ce Dieu a l’habitude de faire la sourde oreille comme au temps de la Shoah, il n’écoutera pas les prière des Malagasy et laissera les choses se dérouler comme « il se doit » : pour que Madagascar connaisse enfin ce que c’est un pays en guerre. Les malagasy en prendront-ils enfin conscience ?

    • 17 juin 2023 à 19:02 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

    • 17 juin 2023 à 22:10 | Rasendra (#11471) répond à Yet another Rabe

      La poudrière, malheureusement nous y sommes. Les apprentis sorciers ont conduit le pays dans une impasse même s’ils persistent à dire le contraire. Cette polémique autour de la binationalité du chef de l’État ne se résoudra pas avec les gesticulations auxquelles les autorités nous ont habitués. Le détricotage du pouvoir ANR a commencé.

  • 17 juin 2023 à 20:01 | Turping (#1235)

    La réponse à la question est simple.
    - Quand on est binational ,on ne postule pas à la haute fonction de la magistrature...car le poste est réservé à un candidat malagasy pour défendre la souveraineté nationale mais non pas la mascarade.
    - Être binational ,... adopté (e) par son pays d’accueil ne devrait pas avoir la posture d’un nationaliste exacerbé ,qui se cache sous la couverture de la France,.... Dénoncer les vils racistes colonialistes attardés est une vision qui combat la forme du néocolonialisme mental et matériel,...sans être raciste logiquement. ( arsonist alias saint jo).
    - Oui la population malagasy a le droit d’être bien gouvernée par les actions patriotiques avec ouverture d’esprit afin que tout le monde vive dans une ambiance évolutive , sécuritaire en combattant le racisme primaire.....
    - L’ennemi collectif c’est la misère , l’indifférence car faire la politique, c’est se remplir les poches ....la notion de solidarité pour promouvoir les intérêts collectifs est loin d’être mise en place dans une ambiance délétère corrompue où les uns montent contre les autres.
    Amen

    • 17 juin 2023 à 22:23 | Rasendra (#11471) répond à Turping

      Vous avez entièrement raison, hélas ! Les Malgaches n’en voudront jamais à leurs dirigeants d’être des binationaux s’ils leur montrent qu’ils gèrent les affaires et les ressources nationales dans l’intérêt bien compris de l’ensemble de la population. Ce qui est loin d’être le cas, pour rester poli.
      Le risque de conflits d’intérêts n’est pas une vue de l’esprit quand on évolue dans les hautes sphères. La binationalité apparaît parfaitement incongrue.

  • 17 juin 2023 à 21:18 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Il est prévu pour demain dimanche 18 juin l’ inauguration de la boîte de nuit Manjakamiadana et. de son Colisée :

    https://www.actutana.com/depeche/cest-une-boite-de-nuit/

    Ce sera sous le haut patronage de Son Excellence le président français de la république madagougouesque Sir DJ Lapin 6-ème d’ âne de cas ratés, de Mme la ministre de la Culture et de la Communication Be Molotra Werawera (BMW)

    Tombola gratuite, une course d’ âne est prévue dans le Colisée.

    Venez nombreux.

  • 18 juin 2023 à 11:36 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Il est donc acquis que suivant l’ article 42 du code de la nationalité malagasy toujours en vigueur, Sir DJ Lapin 6-ème d’ âne de cas ratés est un national français à 100% pur porc « tsy misy fangarony ».

    J’ avais considéré comme prochaine échéance, point d’ étape pour observer l’ évolution de la situation sociopolitique du pays serait le 09 septembre.

    Constitutionnellement, la date à laquelle Sir DJ Lapin 6-ème d’ âne de cas ratés devrait donner sa démission, et je crois que je me suis trompé.

    La prochaine échéance sera le 26 juin 2023, car est-il sérieusement envisageable pour l’ Armée Malagasy :

      • Que leur commandant suprême, chef des armées soit un national français à 100% pur jus sans mélange ?
      • Que ce Commandant suprême, chef des armées soit celui qui passera en revue les troupes ?

    Je ne suis pas du tout fan du personnage Koto, mais pour une fois je vais mettre ce lien, qui a été déjà divulgué sur MT :

    https://youtu.be/8qZsEbfb6Vc

    - Alors Armée Malagasy, qu’ allez vous faire ?

    - Est-il tolérable pour vous que ce soit un étranger non malagasy du tout, mais 100% français qui vous commande ?

    La réponse ne peut être qu’ une réponse franche et tranchée entre Oui ou Non ?

    Cordialement

    • 18 juin 2023 à 11:42 | poiuyt (#584) répond à Yet another Rabe

      Il faut sauver le soldat Rayan, malgré ses turpitudes.

  • 18 juin 2023 à 12:12 | lé kopé (#10607)

    Tout a été dit , sur l’imposture , la trahison et la mise à sacs de ce Pays , en long , en large et en travers . Nous ne sommes plus au stade de la dénonciation , mais de l’action , car les preuves sont tangibles , vue la paupérisation de la masse populaire , jusqu’à annihiler la classe moyenne , qui déjà , n’était plus que l’ombre d’elle même auparavant . Car , même les Profs d’Université souffrent de ne pas bénéficier des heures complémentaires , et doivent prendre le Bus , au même titre que leurs Etudiants , qui peinent à avoir leurs bourses . Les Français commémorent aujourd’hui l’appel du 18 Juin du Général De Gaulle ,un appel Symbolique qui invitait tous ceux qui avaient un brin de fierté , à se rebeller contre l’Occupant Allemand . Puisque le Calife est maintenant reconnu avoir obtenu la Nationalité Française depuis le 21 Novembre 2014 , espérant qu’il saura influer aux Malagasy , cette noble cause , qui a suscité le respect et la reconnaissance envers les résistants Français . Alea Jacta est .

  • 18 juin 2023 à 12:42 | Soatanjona (#11472)

    La publication des documents officiels sur l’acquisition de la nationalité française a lancé le détricotage du pouvoir ANR et les amazones de service ne pourront pas stopper le processus. C’est le « Daewoogate » (2009) en plus virulent. Même si le monsieur, qui ne doute de rien, prétend traiter d’égal à égal avec le président Macron, celui-ci n’a aucune espèce de considération pour celui qui, pour sa première visite, avait réclamé les Îles éparses. ANR a tenu grâce à l’aile sarkozyste du Quai d’Orsay mais ce n’est plus le cas.

  • 18 juin 2023 à 12:58 | Saint-Jo (#8511)

    Comme tout le monde qui fréquente ce forum ,
    je me pose la question
    de l’ opportunité de la récente publication
    de la pourtant tenue rigoureusement secrète , auparavant , attribution de la nationalité française
    au DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté !

    Pourquoi
    1.juste dans le voisinage temporel de sa rencontre avec le Président Français en exercice .
    2.juste quelques jours avant la fête de l’indépendance gasy .
    3.juste quelques jours avant l’assemblée générale , en South-Africa , des pays membres du BRICS et des pays qui ont posé leur candidature pour en être menmbres .
    4.juste 6 mois environ avant les annoncées Présidentielles Madagougouesques .

    Pour être franc , je n’ai pas de réponse à donner !
    Je ne m’ aventure pas à dire ce que je crois que les autres vont dire : parce que je ne me considère pas devin .

    Mais cela ne m’empêche pas de me poser des questions .

    • 19 juin 2023 à 07:17 | vatolahy (#11348) répond à Saint-Jo

      quand un bi national critique un autre bi national
      « Que le premier qui n’a jamais péché lui jette la première pierre »

    • 19 juin 2023 à 09:16 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Que dire de l’animal de compagnie taikiringy ’’vatobidule’’
      sans racines
      et qui fantasme de se faire admettre faire partie de la famille des Madagougouesques ?

  • 18 juin 2023 à 13:03 | Saint-Jo (#8511)

    Un individu ,
    qui de sa propre volonté
    demande librement aux autorités d’un pays étranger le droit de devenir leur citoyen ,
    se voit attribuer cette citoyenneté ,
    garde cette attribution au grand secret vis-à-vis du peuple gasy dont il veut devenir le filoha ,
    cet individu est-il digne de confiance pour être filoha de Madagascar et de ses populations ?

    Et ce , d’autant plus que , entre de nombreux autres sujets épineux , il existe un non négligeable contentieux territorial [par euphémisme !] entre ce pays étranger et Madagascar !

    • 18 juin 2023 à 13:11 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      À la connaissance de leurs prises de position dévoilées en ce qui concerne cette révélation d’un fait gardé rigoureusement secret vis-à-vis des populations gasy ,
      nous verrons qui sont les potentiels traîtres à la cause de la nation gasy !

      Nous verrons si ,
      même dans les rangs de ce qu’on appelle Armée malgache ,
      ces potentiels traîtres à la patrie
      existent bel et bien !

    • 21 juin 2023 à 11:46 | vatolahy (#11348) répond à Saint-Jo

      C’est bien UN SainTJoJo Qui s’enfuit du pays natal pour faire le Rasenjy à Paris

  • 18 juin 2023 à 15:49 | luczanatan (#321)

    L’argent n’a pas d’odeur.
    Le pouvoir il n’y a que ça qui compte.
    Pas d’honneur.
    Président d’opérette dans une Fake democracy.
    Ignorance prétention.
    Président ?
    Qu’est ce qu’il a fait ?
    Où mène t il le pays ?
    Quel est le projet ?
    Aime t il le pays ?
    Mondialiste oui malgache non, français tu parles !
    Le plaisir de diriger le plaisir de parler.
    Dans 50 ans les chinois feront la loi. Et c’est normal ils savent ce qu’ils veulent eux !

  • 18 juin 2023 à 15:52 | kartell (#8302)

    Être binational lorsque l’on exerce des responsabilités suprêmes posent la question de son incompatibilité, surtout, dès lors, où la bilatéralité devient un enjeu géopolitique, poussée, jusqu’à devenir conflictuelle..
    Mais, ici, le déni, présidentiel n’est, en définitive, que la continuité d’une longue série qui avait débuté avec la pandémie..
    Après avoir été celui d’un régime, il est devenu celui d’un président, dans sa sphère privée, qui se retourne, cette fois-ci, contre un peuple, à son tour, abusé et outré !..
    Mais, ici, elle atteint sa crédibilité, au cœur, et, dévoile un manipulateur, pris la main dans le sac, qui tarde à réagir en cherchant l’argumentaire juridique salvateur, abracadabrantesque !..
    Elle met à mal, aussi, une commission électorale chargée d’examiner les dossiers des candidats qui ne fera jamais son job, étant, en permanence, en génuflexion, en ayant le doigt sur la couture..
    Elle a atteint le paroxysme d’une société du paraître et du non-dit qui l’enferment dans une immaturité qui pose question sur ses limites et son avenir ..
    Aujourd’hui, on pinaille sur l’article 42, comme s’il fallait se trouver un prétexte pour oser crier à l’imposture du chef, alors que, les faits sont clairement authentifiés, ne soulevant aucun doute, sur la véracité des faits, dénoncés.
    Le silence de l’accusé en dit long sur son embarras et sur le choix de sa contre-attaque pour minimiser, voir désamorcer une telle cabale, à l’origine de documents précis ..
    Cette affaire pose, essentiellement, l’ambiguïté, croissante, de la binationalité, endémique, devenue, aujourd’hui, celle de l’intérêt du requérant, la dépouillant de son caractère désintéressé, mais, pas de celui de ses arrières-pensées !..
    Mais, sa fonction suprême a fini par en fournir ses propres limites, en faisant de cette binationalité, « sa roue de secours, au cas, où ! » un otage, personnel, qui rappelle une certaine transition où le joueur de poker a cru qu’il pouvait, en être, de même, dans toutes ses initiatives, mais, mal lui en pris, apparemment !…

    • 18 juin 2023 à 16:43 | lé dezertera (#11352) répond à kartell

      Talohan’ny 1960 dia nisy ireo malagasy nanaiky ny hitazona ihany koa ny zom-pirenena frantsay ka nankeny amin’ny « Consul de France » nametraka ny taratasy voasonia momba izany.
      Sady malagasy no frantsay ireo olona ireo. Izy ireo na ny zanak’izy ireo no antsoina hoe « binationaux », ao ihany koa ireo nanambady vahiny teto Madagasikara, ka ny zanany dia mitondra ny zom-pirenen’ireo ray aman-dreniny.
      Ny ankoatr’izay « fopla » avokoa raha ny lalàna velona eto Madagasikara no jerena.
      Na ianao mizaka ny zom-pirenena« vazaha » na ianao malagasy fa tsy afaka mitondra zom-pirenena maro ny olona ao Madagasikara ankoatr’ireo voalaza etsy ambony ireo.
      Dia ahoana izany Rainilainga DJ tsy ampy solaitra ?
      Dia izy efa hoe tsy ampy solaitra ! Raha mba bandy nisaina izy dia namakafaka tsara aloha fa tsy t.ait.ay bombina fotsiny dia mangataka zom-pirenena hafa tsy am-pieritreretana.

      Aza manody ihany ity tsy fahampian-tsolaitra ity.
      Kanefa anie dia dedaka ery araka ny nolazain’ireo kaondrana mpanohana sy mpilelaka fa hoe tsy « ni-dezerta » hono izy tany Lafrantsa fa NIANATRA.

    • 18 juin 2023 à 18:13 | Yet another Rabe (#4812) répond à kartell

      Bonsoir Kartell,

      « Aujourd’hui, on pinaille sur l’article 42, comme s’il fallait se trouver un prétexte pour oser crier à l’imposture du chef, alors que, les faits sont clairement authentifiés, ne soulevant aucun doute, sur la véracité des faits, dénoncés. »

      Vous avez entièrement raison, on pinaille sur l’ article 42, alors que :

      - d’ une part, c’ est presque une broutille sur le dossier d’ ANR et que

      - d’autre part, on feint presque d’oublier pour passer par pertes et profits, comme si de rien n’était, un crime de haute trahison, gros comme un camion, le coup d’ État de 2009 réalisé par ANR.

      Un crime de haute trahison, qui a eu, a encore, et aura pour de nombreuses années à venir, des répercussions néfastes sur la vie même de la Nation Malagasy.

      Ce qui aurait dû à tout le moins, déjà disqualifié d’ office ANR.

      Mais pour celà il est vrai, à ma connaissance, personne n’ a osé porter plainte pour ce crime devant une juridiction nationale ou internationale compétente, afin d’ obtenir un jugement statuant sur les faits, et suivant les attendus du jugement, déclarer ANR coupable ou non.

      Déjà en 2018, un jugement d’ une juridiction nationale ou internationale compétente sur ce crime de haute trahison, aurait été un préalable, qu’ on aurait pu porter à la connaissance des instances, décidant de la recevabilité du dossier du candidat ANR, aux fonctions présidentielles.

      A la décharge de « personne » et c’est très compréhensible, car porter plainte sur ce crime de haute trahison est une démarche individuelle ou collective difficile, longue, très courageuse, presque suicidaire car fort risquée et très dangereuse pour soi-même.

      Mais pour en venir à un parallèle avec le plus célèbre des mafioso américain qui a terrorisé toute la ville de Chicago :

      Vous savez ce qui a fait tomber Al Capone, ce ne sont pas ses nombreux crimes y compris de sang, commis ou commandités par ce dernier, mais un banal délit de fraude fiscale.

      Alors ce qui fera tomber ANR, ce sera peut être le banal article 42 du code de la nationalité toujours en vigueur.

      Si celà permet de faire tomber et empêcher ANR dans sa course poursuite effrénée de son maintien au pouvoir, coûte que coûte, tant mieux.

      Autrement, je crains fort que Madagascar n’ aille au devant du futur quasi certain d’ une guerre civile, une guerre dont on ressent déjà les prémices.

      Cordialement

    • 19 juin 2023 à 09:18 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Yet another Rabe ,
      Le sujet me semble ne pas être posé de la bonne manière, parce que, rien n’empêche, un pays tiers, d’accorder une seconde nationalité, à celui qui remplit les critères qu’il impose pour l’acquérir..
      Qu’elle soit contestée, voir, déclarée, illégale, par le pays de naissance est un autre volet juridique, dont le pays délivreur n’a que faire, en laissant les conséquences éventuelles, au seul demandeur.
      En acquérant cette nouvelle nationalité, le bénéficiaire, opportuniste, savait pertinemment que sa décision allait poser un problème, qu’il a jugé, secondaire par rapport au fait d’acquérir cette nouvelle nationalité, essentielle pour lui et sa nichée..
      Il a fait passer ainsi, ses intérêts personnels, loin devant ceux liés à sa future présidence !..
      Ici, le hic fait que sa démarche est restée confidentielle, tout en sachant que la faire connaître lui aurait interdit de se présenter à ces présidentielles..
      En fait, c’est la fraude dans le déni qui constitue le noeud du problème et non son acquisition, propre, me semble-t-il.
      Et c’est tout un système qui est pointé du doigt d’avoir été complice d’une manœuvre délictueuse, dont certains avaient eu connaissance, au centre d’un réseau d’état où l’omerta, omniprésente et fréquente, protège, quoi qu’il en coûtera, comme aujourd’hui, le jardin privé du président et de son image, surfaite et trompeuse..

    • 19 juin 2023 à 10:17 | Yet another Rabe (#4812) répond à kartell

      @Kartell,

      Vous avez dit, "En fait, c’est la fraude dans le déni qui constitue le noeud du problème et non son acquisition, propre, me semble-t-il.
      Et c’est tout un système qui est pointé du doigt d’avoir été complice d’une manœuvre délictueuse"

      Je suis bien d’ accord avec vous.

      Mais dans la logique de faire tomber ANR, à l’ instar de ce qui a fait tomber Al Capone c’ est juste avec une inculpation de délit de fraude fiscale et non sur les crimes y compris de sang qu’ il a commis ou commandités qui a fait tomber Scarface.

      C’ est sur un délit et non un de ses nombreux crimes que Scarface est tombé.

      Alors si cette histoire d’ acquisition de la nationalité française par ANR, qui au regard de l’ article 42 du code de la nationalité malagasy, le fait déchoir de la nationalité malagasy pour qu’ il ne puisse pas se représenter aux élections présidentielles, c’ est tant mieux.

      En parallèle si c’ est sur le délit de mensonge par omission de l’ acquisition de la nationalité française en 2014, qui aurait déjà du empêcher ANR de se présenter aux élections présidentielles de 2018, par rapport au crime de haute trahison du fait de son coup d’ état de 2009, qui fait tomber ANR dans ses prétentions aux élections présidentielles de 2023, c’est tant mieux.

      Alors si c’est sur un délit de mensonge par omission et non sur son crime de haute trahison, qu’ ANR ne peut pas se présenter aux élections présidentielles de 2023, on ne fera pas la fine bouche.

      L’ important, c’ est la décrédibilisation totale d’ ANR pour son mensonge par omission, irréfutable même pour la HCC, afin qu’ il ne puisse officiellement pas se représenter pour les élections présidentielles de cette année.

      Et mon avis personnel est que la France du Président Macron y est un peu, peut être beaucoup, dans cette divulgation de cette acquisition de la nationalité française par ANR.

    • 20 juin 2023 à 13:28 | ANTICASTE 2 (#11437) répond à kartell

      Kartell,
      Mince le monde de l’élite Malgache se rend compte que tout est corrompu en ce pays !
      Grande découverte pour certains mais pas pour la majorité des profiteurs qui savent bien se servir du "système pourri qu’ils ont mit en place dans les années soixante dix ,aidés en cela par le système de corruption le plus élaboré du monde qu’est le socialisme marxisant !
      Comment s’étonner alors qu’il y est beaucoup de pro-russe à Madagascar !
      Que le peuple crève ,ils s’en foutent totalement ,exactement comme en Russie !
      L’analogie est parfaite ,il suffit de vérifier !

  • 18 juin 2023 à 17:52 | Saint-Jo (#8511)

    Bon à savoir !

    Un visiteur de ce forum a écrit :

    18 juin à 11:49 , citoyendumonde (4292) répond à libertad46

    (1) Pour bien comprendre comment il a eu sa naturalisation le Président français de Madagascar en un temps record, il faut connaitre la loi française.

    (2) Il y a une délai de 18 mois au minimum pour être naturalisé français pour une personne résidente en France.
    Il l’a eu à titre exceptionnel pour service rendu à la France. Et dans le JO de publication, il résidait dans le département 99 (Madagascar).

    (3) Vous vivez à l’étranger
    Vous pouvez devenir Français(e) par naturalisation, sous conditions, si vous êtes dans l’une des situations suivantes :
    a)Vous travaillez pour le compte de l’État français ou d’un organisme dont l’activité présente un intérêt particulier pour l’économie ou la culture française
    ou b) Vous séjournez à Monaco
    ou c) Vous faites votre service national ou d) Vous êtes engagé dans une formation régulière de l’armée française

    (4) Vous êtes volontaire du service national

    Article 21-19 alinéa 6° L’étranger qui a rendu des services exceptionnels à la France ou celui dont la naturalisation présente pour la France un intérêt exceptionnel. Dans ce cas, le décret de naturalisation ne peut être accordé qu’après avis du Conseil d’Etat sur rapport motivé du ministre compétent

    Il a servi la France en 2009 avec son coup d’Etat, ni plus ni moins et il a été recompensé en 2014. Il appartient maintenant aux Malagasy de prendre une décision.

  • 18 juin 2023 à 19:08 | Isambilo (#4541)

    Ekena ny nosoratan’i lé dezertera.
    La loi Lamine Gaye a donné la citoyenneté française aux Malgaches à titre individuel. En 1960 il fallait faire une démarche pour garder cette nationalité.
    Le père de Rajoelina ayant appartenu à l’armée française, cela m’étonnerait qu’il ait renoncé à sa citoyenneté. Donc Rajoelina est né Français. Et si son père avait décidé de ne pas garder cette citoyenneté, le fils pouvait demander une réintégration à condition de résider en permanence sur le territoire français.
    C’est ce que beaucoup d’étudiants malgaches ont fait.
    Le problème n’est pas le statut administratif, c’est l’honnêteté intellectuelle. Mais on ne peut pas tout avoir, surtout quand on privilégie le m’as-tu vu au lieu de la réflexion.

  • 18 juin 2023 à 23:35 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    J’ aime bien consulter ce blog tenu par Houssen Moshinaly, depuis que Malibuc nous en a donné le lien :

    https://actualite.housseniawriting.com/

    Il nous présente ses écrits, au travers de son point de vue très carré de patriote nationaliste, un brin rigoriste d’ un homme à principes.

    Et je crois que c’est ce qui manque à beaucoup de nous autres malagasy, avoir des principes et s’ en tenir, respecter les règles et les lois dans l’ esprit et la lettre.

    Bref une discipline de l’ esprit à avoir, tant pour l’ intérêt individuel, mais surtout pour l’intérêt et le bien du collectif.

    Pour moi Houssen Moshinaly est un authentique malagasy, mais dans notre penchant humain naturel à nous catégoriser entre nous les individus, il est un Karana.

    Voici donc son point de vue sur la nationalité française d’ Andry Nirina Rajoelina :

    https://actualite.housseniawriting.com/madagascar/2023/06/17/andry-rajoelina-le-francais-pourquoi-setonner/39169/

    • 19 juin 2023 à 00:03 | Zora (#10982) répond à Yet another Rabe

      Merci YAR pour ce lien. Je suis revenue de Mada il y 2 jours, je vous raconterai bientôt ce que j’ai vu, vécu et l’opinion de mes compatriotes de la ville et du fin fond la campagne.

  • 19 juin 2023 à 11:43 | lé kopé (#10607)

    Bon séjour , Zora ...
    Je tiens à mettre à l’honneur la gente féminine qui intervient sur ce Forum , dont Zora , Sabrina , Elena , Pisokely et bien d’autres . Vos comportements démontrent bien que la femme est l’avenir de l’homme . Même si nos hommes sont aussi pertinents , il nous manque une certaine solidarité . On n’est plus au temps de la dénonciation , car ce que nous vivons est ...inommable , mais de l’action . A bon entendeur ? Salut Les Copains .

    • 19 juin 2023 à 12:05 | Zora (#10982) répond à lé kopé

      Bonjour Le Kope.
      Merci beaucoup. J’apprécie aussi vos interventions sur MT.
      A très bientôt

  • 19 juin 2023 à 17:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Aesalaamo alaikoum
    En naviguant en eau notre PRM a manqué de loyauté à sa seconde patrie d’où tout ce brouhaha n’est-ce-pas ? Et cela ne pardonne pas et il est à la croisée des chemins en étant victime de sa propre turpitude n’est-ce pas ? Tôt ou tard le bluff comme le mensonge ou la traîtrise ont ses limites et il sera obligé de jouer carte sur table sans tricherie et sans blabla n’est-ce-pas ? Saura-t-il en tirer profit ou il va couler comme une pierre jetée à l’eau ? Et cela aussi va se savoir bientôt n’est-ce pas ? Le temps est certes de l’argent mais il est aussi compté pour celui qui en abuse.

    • 19 juin 2023 à 18:02 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire : ...en eau trouble....

  • 20 juin 2023 à 13:16 | ANTICASTE 2 (#11437)

    Saint jojo,
    « nous verrons qui sont les potentiels traîtres à la cause de la nation gasy ! »

    Ben toi t’est vraiment en tête de liste !
    Oublies tu les services que tu rends ,dans ta cupidité maladive ,a la France ?
    C’est quand même dingue qu’un type comme toi ,un fonctionnaire Francais qui a embrassé en pleine connaissance la nationalité Française ,voir Israélienne et qui se permet de juger du nationalisme des autres Malgaches !
    L’affaire Rajoel est importante pour l’exemple donné ,mais il n’est absolument pas le seul concerné dans la haute Gasy !
    Combien sont-ils dans les strates de la haute hiérarchie gouvernementale et fonctionnariale avoir cette binationalité !
    Pratiquement tous ceux qui comptent à Madagascar l’on également !
    Un monde de collabos Français uniquement polarisé par la cupidité et le fameux TPMG cher a Olivier !
    Faut passer le kARCHER comme le préconisait un ancien président Frantasay !
    J’en profite pour (re)mettre sur la table les méthodes Chinoises sur la corruption des élites !
    C’est certain Siteny doit s’intéresser à ce genres de méthodes et il a bien raison !

  • 20 juin 2023 à 16:30 | Saint-Jo (#8511)

    Je ne suis pas un juriste .
    On dit que la loi constitutionnelle en vigueur à Madagascar interdit à un individu jouissant d’une nationalité étrangère de devenir filoha !

    Le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté s’est fait attribué la nationalité française en novembre 2014 .
    Pourtant il est devenu filoha en 2018 !

    C’est le sujet !
    Et rien d’autre !

    Les lèche-q du DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté
    détournent l’infraction sur ce sujet précis
    vers la nationalité étrangère de TOUT Gasy , quel qu’il soit !
    Étendre l’infraction à tous les autres Gasy : littéralement c’est comme dit l’expression noyer UN poisson précis dans l’eau !

    Il s’agit pourtant d’un individu précis qui,
    dans son cas solitaire et précis
    dans une situation particulière personnelle à lui et lui seul ,
    a violé la loi constitutionnelle de Madagascar !

    Le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté ,
    a de sa propre volonté
    demandé librement aux autorités d’un pays étranger le droit de devenir leur citoyen ,
    s’est vu attribuer cette citoyenneté ,
    garde cette attribution au grand secret vis-à-vis du peuple gasy dont il veut devenir le filoha !
    Cet individu est-il digne de confiance pour être filoha de Madagascar et de ses populations ?

    Et ce , d’autant plus que , entre de nombreux autres sujets épineux , il existe un non négligeable contentieux territorial [par euphémisme !] entre ce pays étranger et Madagascar !

    Alors , ses lèche-q
    les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra
    et les racistes vils colonialistes attardés autoproclamés ’’fransés’’ addicts à ce forum
    tentent désespérément de NOYER LE POISSON !

    Qu’en adviedra-t-il ?
    On verra bien !

    • 20 juin 2023 à 16:43 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-jojo joany,

      Moi, non plus, mais, moi je sais lire.

      Aucun article de la constitution 2010 n’interdit un binational de se présenter aux fonctions de Président.

      Ce que la constitution exige, c’est d’Etre de nationalité malagasy(Présentation d’un certificat de nationalité moins de six mois, voir les dossiers à fournir HCC 2018).

      Article 46.
      Tout candidat aux fonctions de Président de la République doit être de nationalité malagasy,
      jouir de ses droits civils et politiques, avoir au moins trente cinq ans à la date de clôture du
      dépôt des candidatures, résider sur le territoire de la République de Madagascar depuis au
      moins six mois avant le jour de la date limite fixée pour le dépôt des candidatures.

      PS : Les gens ont tendance à confondre avec la constitution taillée par Ravalo, pour empêcher Sylla.

    • 20 juin 2023 à 17:09 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-jojo.

      La question : Rajoelina a t il pu fournir à la HCC le certificat de la nationalité Malagasy ? Oui.

      De ce fait, il a pu cocher toutes les cases des critères pour être candidat et éligible, et il n’a transgressé aucun article de la constitution sur la recevabilité de sa candidature et puis la validation de son élection.

    • 20 juin 2023 à 17:21 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra ont toujours été et sont toujours un peu lentes de la comprenette !

      Je ne suis pas juriste !
      Le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté ne peut pas être juriste non plus . C’est un bac-3 !

      Des juristes soutiennent que le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto a commis une infraction de la loi constitutionnelle de Madagascar !

      L’ affrontement politico-judiciaire sur ce sujet va traîner pendant plusieurs années durant !

      Mais il est clair comme le soleil de midi qu’un individu de nationalité française n’est pas le filoha idoine
      pour défendre les intérêts de Madagascar
      devant les intérêts de son autre pays , la France ,
      en ce qui concerne la souveraineté sur les Îles Éparses !

      Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres ?

    • 20 juin 2023 à 17:55 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-jojo.

      Des juristes soutiennent que le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto a commis une infraction de la loi constitutionnelle de Madagascar !

      Des juristes, y comprise la ministre de la justice, qui a la compétence d’envoyer des circulaires pour expliquer aux juges comment appliquer un texte, soutiennent qu’il n’a commis aucune infraction de cette loi.

      En cas de conflit entre ces deux pays, s’il était co-squatteur permanent des rats et plus longtemps à Paris comme vous, on pourrait douter qu’il prenne les décisions en faveur de Madagascar, mais, là il n’est resté que quelques années après l’acquisition de cette nationalité, on est sur et certain qu’il choisit de défendre les intérêts de pays à lui et à ses ancêtres, Madagascar,...où tous ses intérêts et ses richesses sont plantés,...

      Les andafy naturalisés habitant en France prétendent aimer Madagascar, à plus forte raison quelqu’un qui y habite, s’y attache. Un papier ne peut pas changer l’amour pour son pays.

    • 20 juin 2023 à 22:24 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ahaaa !
      De nombreux juristes disent tout le contraire de ce que les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra ont écrit ci-dessus .

      Cette affaire sera-t-elle étouffée comme c’est l’habitude à Madagougou fozaesque !
      Ou sera-t-elle amenée devant un tribunal compétent en la matière ! Si pareil tribunal existe à Madagougou fozaesque !

      C’est la question , en ce moment !

  • 20 juin 2023 à 18:22 | Isandra (#7070)

    La loi française est claire, un binational n’est pas considéré comme un citoyen français tant qu’il réside sur le territoire de l’Etat dont il possède un autre nationalité.

    Cependant, un Français binational ne peut souvent faire prévaloir sa nationalité française auprès des autorités de l’autre Etat dont il possède aussi la nationalité lorsqu’il réside sur son territoire, ce binational étant alors généralement considéré par cet Etat comme son ressortissant exclusif.

    Cela pourrait écarter la question de conflit d’intérêt,...car il a intérêt de défendre les intérêts du pays où il réside plus que ceux de la France qui ne le considère pas comme son ressortissant.

    • 20 juin 2023 à 19:03 | kartell (#8302) répond à Isandra

      la France ne fait aucune distinction entre les binationaux et les autres Français sur le plan des droits et devoirs liés à la citoyenneté. Cependant, un Français binational ne peut souvent faire prévaloir sa nationalité française auprès des autorités de l’autre Etat dont il possède aussi la nationalité lorsqu’il réside sur son territoire, ce binational étant alors généralement considéré par cet Etat comme son ressortissant exclusif
      Source : diplomatie.gouv.fr
      En d’autres termes, la France déplore qu’un binational ne puisse faire valoir sa nationalité française dans le pays de sa seconde nationalité parce que ce dernier considère son ressortissant comme n’ayant qu’une nationalité, la sienne !..
      La France, elle assure son soutien indéfectible à tous ses citoyens, nationaux ou bi en cas, de problèmes quelque soit le pays, étranger !..
      Votre interprétation est une nouvelle fois tronquée et mensongère, voir diffamatrice !..

  • 20 juin 2023 à 20:05 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonsoir à tous,

    Pour tout personnage public, en l’ occurence ANR, avoir dissimulé sa nationalité étrangère, en l’occurrence française, quand il s’est porté candidat à la Présidentielle de 2018 était une faute majeure.

    Une faute assimilable à une trahison, car le peuple est en droit d’ être informé en toute transparence en ce qui concerne exhaustivement l’ état civil complet de tout candidat à la présidentielle, en ce qui concerne exhaustivement l’ état de son patrimoine dans et hors du pays, au moment où il a dépose sa candidature.

    https://www.actutana.com/depeche/dissimuler-sciemment-cette-nationalite-francaise-etait-une-trahison/

    Pour moi par ailleurs, tout candidat à un poste dans la fonction et pour les affaires publiques (élus, nommés, militaires, fonctionnaires : du plus haut rang PRM, jusqu’ au portier d’ un ministère, chef fokontany.....) devrait déclarer sur l’ honneur, être titulaire exclusivement de la nationalité malagasy, quand soit il postule, soit accepte sa nomination au poste.

    Comme celà, il n’ y a pas de risque de conflits d’ intérêt.

    Autrement, un citoyen lambda s’ il travaille hors la fonction pour les affaires publiques, peut n’ avoir que nationalité malagasy ou en outre disposer d’une ou plusieurs autres nationalités étrangères, celà ne pose pas de problème.

    Ce citoyen lambda peut même être un étranger, donc sans la nationalité malagasy, qui travaille évidemment hors la fonction pour les affaires publiques et vit au pays, du moment qu’ il est en règle sur son séjour, selon les lois en vigueur de l’ immigration malagasy.

    On parle beaucoup de l’ article 42 du code de la nationalité, et l’ on affirme que si le concerné ne demande pas à être déchu de la nationalité malagasy, elle ne sera pas effective.

    Mais qu’ est ce qui empêche un tribunal administratif de s’ auto-saisir du dossier d’ ANR afin de statuer si au regard de l’ article 42 et des autres articles, ANR peut être considéré comme binational franco-malagasy, ou exclusivement de nationalité française étant de facto déchu de sa nationalité malagasy ?

    On a bien glosé sur l’ auto-putsch de Ra8, là c’ est un cas sérieux, où un tribunal administratif de sa propre initiative ou en étant désigné par la justice, peut faire une auto-saisine et décider en tout indépendance, quand au statut sur la nationalité d’ ANR.

    À mon avis, il est encore temps de mettre en œuvre cette auto-saisine d’ un tribunal administratif.

    La justice et les tribunaux malagasy ont été très très rapides pour statuer sur le cas de Lola Rasoamaharo de LGDI, et décider de le mettre au trou.

    La justice et les tribunaux malagasy ne pourraient-ils par faire preuve de la même célérité, pour désigner un tribunal administratif, ayant la charge de faire une auto-saisine, afin de statuer rapidement sur le cas de la nationalité effective d’ ANR, au regard du code de la nationalité malagasy ?

    Celà serait là, aux yeux du Peuple Malagasy un gage, pour une plus grande crédibilité sur l’ indépendance de la justice, que d’ être capable de désigner rapidement un tribunal administratif, qui fera une auto-saisine de lui même, pour statuer sur le cas de la nationalité effective d’ ANR.

    Et par là que la HCC puisse décider de la recevabilité ou non du dossier de candidature d’ ANR, s’ il compte rempiler au poste de PRM cette année.

    Cordialement

  • 20 juin 2023 à 20:30 | Saint-Jo (#8511)

    Hum !
    Quand j’ai évoqué un raisonnement par l’absurde , en annonçant la couleur , alors les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro « Isandra » publiaient des antiphrases en prétextant que c’est des raisonnements par l’absurde !

    Quand des visiteurs de ce forum ont écrit que telle chose en phase ascendante très forte est en croissance exponentielle , alors les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra avaient fait dans la surenchère en écrivant 100 fois exponentielle !

    Et maintenant , les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra se prennent pour des juristes très au courant de la loi française.

    20 juin à 18:22 , Isandra (7070)

    La loi française est claire, un binational n’est pas considéré comme un citoyen français tant qu’il réside sur le territoire de l’Etat dont il possède un autre nationalité.

    Comments :
    Je laisse mes potes , résidant une partie de l’année à Mada et l’autre partie en France , apprécier !

    Remarque :
    Le sans-papiers que je suis compte des bons potes un peu partout dans le monde [même à Shanghaï !] . Et ils sont de toutes les couleurs , de toutes les couches sociales .

  • 20 juin 2023 à 22:36 | Saint-Jo (#8511)

    Les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra tentent de faire croire que je me pose une question qui ne m’intéresse guère :

    20 juin à 17:09 | Isandra (7070) répond à Saint-Jo ^

    Masin-jojo.
    La question : Rajoelina a t il pu fournir à la HCC le certificat de la nationalité Malagasy ?

    Comments :
    Cette question ne m’intéresse pas !
    Puisque ce n’est nullement l’objet de l’infraction fort probablement commise par le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté !

    La question qui intéresse tous les esprits honnêtes est :
    le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté , en tant que citoyen d’un pays étranger , a-t-il le droit d’etre filoha de Madagasikara ?

    C’est clair , simple et précis !

  • 21 juin 2023 à 11:02 | Saint-Jo (#8511)

    Chaque mot dans ce post-ci a son importance particulière dans le sens global du texte !

    Infraction de la loi constitutionnelle de Madagougou ?

    A]
    Le sujet est ceci :
    (i) Le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto , 6e d’âne de cas raté , s’est fait attribué la nationalité d’un pays étranger par les autorités de ce pays étranger en novembre 2014 .
    (ii) Pourtant plus tard , en 2018 , cet individu est devenu filoha de Madagougou !
    (iii) Y a-t-il , dans ces faits précis , infraction de la loi constitutionnelle de Madagougou par le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto , 6e d’âne de cas raté ?
    (iv) Il s’agit du poste singulier et unique de filoha ! Et non d’autre chose !

    C’est le sujet !
    Et rien d’autre !
    Alors ne laissons pas détourner notre attention vers autre chose ! Concentrons-nous sur ce cas singulier précis !

    B]
    Les lèche-q du DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto, 6e d’âne de cas raté , tentent de détourner notre attention vers autres choses
    1.la nationalité madagougouesque : ce n’est pas le sujet
    2.la manière avec laquelle une nationalité étrangère a été obtenue : ce n’est pas le sujet
    3.les Gasy lambda qui ont obtenu une nationalité étrangère : ce n’est pas le sujet .

    Alors , faisons gaffe !

  • 21 juin 2023 à 11:41 | Soatanjona (#11472)

    J’ai lu et relu les articles 42 et 43 de l’Ordonnance n° 60 - 064 du 22 juillet 1960 portant Code de la nationalité malgache.
    "Art. 42- Perd la nationalité malgache, le Malgache majeur qui acquiert volontairement une nationalité étrangère.
    Art. 43- Toutefois, jusqu’à l’expiration d’un délai de quinze ans à partir, soit de l’incorporation dans l’armée active, soit de l’inscription sur les tableaux de recensement en cas de dispense du service actif, la perte de la nationalité malgache est subordonnée à l’autorisation du Gouvernement malgache.
    Cette autorisation est accordée par décret.
    Ne sont pas astreints à solliciter l’autorisation de perdre la nationalité malgache :
    1° Les exemptés du service militaire ; 2° Les titulaires d’une réforme définitive ; 3° Tous les hommes, mêmes insoumis, après l’âge où ils sont totalement dégagés des obligations du service militaire, conformément à la loi sur le recrutement de l’armée."
    En fait, la demande d’autorisation est prévue seulement par référence à la position de l’intéressé vis-à-vis du service militaire. Aux termes du 3° de cet alinéa, ANR n’était pas tenu de demander l’autorisation. Vu son âge au moment où il a acquis la nationalité française, la naturalisation lui a fait perdre automatiquement sa nationalité malgache. CQFD !

  • 21 juin 2023 à 11:55 | Saint-Jo (#8511)

    Ayons l’esprit clair !

    Question préalable :
    pourquoi l’attribution de la nationalité française par l’état français au personnage politico-médiatico-public gasy ,
    le DJ bac-3 faikam-boto 6e d’âne de cas raté ,
    a-t-elle été tenue rigoureusement secrète depuis 2014 , année de son attribution ,
    avant dêtre révélée ces derniers jours au grand public par un grand quotidien français ?

    CHROLOGIQUEMENT voici le déroulement de cette affaire !

    1) Début 2009 , soutenu par Sarko , l’alors locataire de l’Elysée , le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto devint filoha à Madagasikara , à l’issue d’un putsch

    2) Sarko est battu aux Présidentielles de mai 2012 . Hollande est le nouveau Président de la République Française.
    Reçu au Quai d’Orsay par le ministre Français des Affaires Étrangères de l’époque , Laurent Fabius , le putchiste DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto a été notifié par le pouvoir français en exercice de l’époque de ne pas se présenter aux prochaines élections présidentielles gasy . Le putschiste DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto a obtempéré.

    3) Du coup , en décembre 2013 Rajaonarimampianina fut élu filoha. Le putschiste DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto partit se réfugier en France .

    4) En 2014 , c’est-à-dire moins d’un an après son arrivée en France , le JO français publie que la naturalisation française a été attribuée au putschiste DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto . Toudiou ! Que ça a été très rapide , hein ! Moins d’un an après son installation sur le territoire français , dis donc !

    5) En mai 2017 , la gauche perd les Présidentielles françaises. Macron devient Président de la République Française .
    La frange sarkoziste de la droite française pousse le désormais bi-national franco-gasy DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto à poser sa candidature aux prochaines élections présidentielles à Mada .

    6) En 2018 le binational franco-gasy DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto devient filoha au terme d’ élections , pièges à cons.

    7) Depuis quelques jours en ce mois de juin 2023 , des Gasy et des Zanatany remettent en question le droit du bi-national franco-gasy DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté de briguer le poste de filoha , en vertu du droit constitutionnel madagougouesque .

    Nous en sommes là en ce moment !

  • 23 juin 2023 à 08:23 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Un article que je trouve très complet avec une analyse bien faite :

    https://actualite.housseniawriting.com/madagascar/2023/06/22/andry-rajoelina-le-franco-malgache-larbre-qui-cache-la-foret/39417/

    Mes commentaires se résumeront aux morceaux choisis :

    - Mais cette affaire est surtout l’arbre qui cache une forêt de politiciens malgaches qui sont davantage à Paris que leur “patrie”.

    - ce qui est absolument écoeurant est que le pouvoir se focalise sur des points juridiques plutôt que d’aborder la question centrale du principe

    - Par rapport au silence assourdissant des autres débiles de politiciens, il faut y voir une fracture entre le peuple et les nobles qui datent de l’époque monarchique. Sous la monarchie, 99 % de la population était des Andevos.

    - Pendant la colonisation britannique et française, l’élite malgache, c’est à dire, les Andriana, les Hova et les Mainty ont été bien traité puisque c’est eux qui géraient l’administration et c’est eux qui ont eu un accès privilégié à l’éducation. Un gap de l’éducation qui persiste jusqu’à aujourd’hui.

    - cette servilité des élites malgaches n’a pas cessé envers la France.

    - C’est à dire que depuis leur berceau jusqu’à l’âge adulte, ils n’ont jamais connu la misère ou la précarité qui est le quotidien de 90 % de la population.

    - on est loin d’un Ratsimandrava qui était prêt à faire sauter tout le système en menaçant de publier les grandes familles malgaches, françaises et indiennes. Il ne faut pas avoir ce genre d’idée, car on risque de ne pas durer plus d’une semaine au pouvoir !

      • 𝐂𝐞𝐭𝐭𝐞 𝐚𝐛𝐬𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐝𝐞 lé𝐠𝐢𝐭𝐢𝐦𝐢𝐭é 𝐭𝐨𝐭𝐚𝐥𝐞 𝐞𝐬𝐭 𝐥𝐞 𝐯𝐫𝐚𝐢 𝐩𝐫𝐨𝐛𝐥è𝐦𝐞 𝐝𝐞 𝐜𝐞 𝐩𝐚𝐲𝐬 𝐞𝐭 𝐜𝐞𝐥𝐚 𝐝𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐞𝐩𝐮𝐢𝐬 𝐭𝐫𝐨𝐢𝐬 𝐬𝐢è𝐜𝐥𝐞s

    Cordialement

    • 23 juin 2023 à 09:24 | Saint-Jo (#8511) répond à Yet another Rabe

      Ce M. Houssen parle de l’arbre qui cache la forêt !

      Je ne doute pas un seul instant de la bonne foi de ce Monsieur .
      Et de sa volonté d’être objectif .

      Et en parlant de L’ ARBRE qui cache la forêt , je ne doute pas que ce Monsieur ait bien saisi qu’il s’agit ici d’ un arbre singulier bien précis , présent devant tous les très nombreux autres arbres de la forêt . La Nature ne fait pas vivre dans les mêmes conditions cet arbre singulier d’une part , et tous les autres arbres de la forêt , d’autre part .

      Métaphore d’un FILOHA , un Gasy singulier bien précis , présent devant les dizaines de millions de tous les autres Gasy ! La loi constitutionnelle n’impose pas les mêmes conditions au filoha , d’une part , et à tous les autres Gasy , d’autre part .
      Le filoha ne doit pas être de nationalité étrangère .
      Ce n’est pas le cas de tous les autres Gasy .

  • 23 juin 2023 à 08:40 | Saint-Jo (#8511)

    22 juin à 17:48 , Besorongola (10635) écrit :
    Un président en exercice qui demande une nationalité étrangère est une haute trahison !

    Comments :
    Le JO du gouvernement français qui publie l’attribution de la nationalité française au DJ bac-3 Rajoelina est en date du 21 novembre 2014 !
    Rajaonarimampianina , le successeur du DJ bac-3 à la tête de l’état gasy , est élu en décembre 2013 .
    Après la passation de pouvoir , le DJ bac-3 est allé se réfugier en France .

    Pour que SA demande de naturalisation française ait cette réponse positive en novembre 2014 ,
    il eût fallu que le filoha en exercice , le DJ bac-3 Rajoelina , eût déposé auprès des autorités françaises son dossier complet de SA demnde pendant le temps où il exerçait les pouvoirs de filoha à Madagasikara !

    D’où cette conclusion imparable :
    Le DJ était filoha en exercice quand il avait consttitué et déposé le dossier de SA demande de naturalisation française auprès des autorités françaises !

  • 23 juin 2023 à 08:44 | Saint-Jo (#8511)

    On dit que la loi constitutionnelle en vigueur à Madagascar interdit à un individu jouissant d’une nationalité étrangère d’être filoha !

    Alors , ne laissons pas les lèche-q et les racistes vils colonialistes attardés autoproclamés « fransés » [incarnés , entre autres , par l’ « andevolahy couillu anticaste »] détourner notre attention vers d’autres sujets !

    1.De 2009 à fin 2013 , suite à un putsch , le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté occupait le poste de filoha .
    2.Début 2014 , après passation de pouvoir avec Rajaonarimampianina , son successeur au poste de filoha , il s’est réfugié en France .
    3.En novembre 2014 , les autorités françaises lui ont attribué la nationalité française . Une attribution gardée rigoureusement secrète par le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté.
    4.En 2018 de nouveau il est devenu filoha .
    5.Juin 2023 , suite à une publication dans un grand quotidien français , ladite attribution de la nationalité française au DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto est portée à la connaissance du grand public.
    6.Il y a fort probablement une infraction à la loi constitutionnelle en vigueur à Madagougou. Et de plus , les premiers actes liés à cette infraction étaient très probablement exécutés pendant la première période où le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté occupait le poste de filoha !

    Voilà le sujet !
    Et rien d’autre !

    • 23 juin 2023 à 08:47 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Tels des enfants gâtés pourris , qui pourrissent la vie de leurs pères et mères respectifs
      ainsi que la vie des gens autour d’elles ,
      les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra
      crient comme des malades
      quand elles constatent qu’elles ne convainquent personne
      en ce qui concerne cette très probable infraction de la loi constitutionnelle
      commise par leur idole DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté !
      Constatez vous-même !

      https://www.madagascar-tribune.com/FMI-Decaissement-de-32-millions-de-dollars-au-titre-de-la-FEC.html#forum535823

  • 23 juin 2023 à 09:13 | ANTICASTE 2 (#11437)

    j’adore quand Saint jojo avec ses petits copains et copines prennent leurs désirs pour des réalités !
    C’est sur vu de Paris et sans aucun contact avec la fibre populaire de Madagascar on peut croire voir espérer n’importe quoi !
    Aprés tout Saint jo et amis représentent qui et quoi ,combien sont-ils ,que représentent ils ?
    Les notres aussi évaporés ,face au revers de leurs lutte contre la réforme des retraites ,se gargarisent de ce qu’ils croient être juste en se drapant de dignité que le peuple et donc l’électorat ne leur donnera pas !
    Pas la peine de palabrer ,on en reparle dans 3 mois !
    Saint jo ,explique à Pisokely que l’on ne doit pas utiliser le terme « populace » en parlant du peuple ,c’est vraiment contre productif et extrêmement dédaigneux et déplacé !

  • 23 juin 2023 à 09:41 | Saint-Jo (#8511)

    L’ andevo couillu « anticaste » est un menteur !

    23 juin à 09:13 , ANTICASTE 2 (11437)

    Saint jo ,explique à Pisokely que l’on ne doit pas utiliser le terme « populace » en parlant du peuple .

    Comments :
    Comment moi qui sais juste ric-rac lire et écrire oserais dire à un camarade [dont j’apprécie les prises de positions sur les problèmes de notre peuple] de ne pas utiliser un mot que je connais même pas !
    Hum ! populace : qué zaco ?
    Non seulement cet andevolahy couillu "anticaste’’ est un raciste vil colonialiste attardé , mais c’est donc aussi un menteur !

  • 23 juin 2023 à 10:37 | ANTICASTE 2 (#11437)

    Une archi minorité dorée et riche ,tous issus de l’ancienne noblesse mérina , dépravée et décadente et surtout binationale ,malgacho ou plutôt merino française ,voila qui sont les amis de Saint jo !
    A les entendre ,ils vont renverser le gouvernement et déboulonner le président en place !
    Des comiques troupiers ,des prétentieux avec des petites bites et des profiteurs sans vergogne du peuple Gasy !
    Saint jo ,tu peux écrire chaque seconde de tes journées sur le sujet du PRM à virer ,tes arguments ne restent que des vœux pieux ,des espoirs qui seront déçus ,sans doute !
    Donc vas y ,qui serait je pour empêcher cela ?
    le sujet sur le retour au franc malgache est beaucoup plus important pour ce pays !,car changer de président (mérina) par un autre président mérina ,n’a jamais rien apporter de bien à Madagascar et c’est même l’inverse ,nous allons même de Charybde en Scylla

  • 23 juin 2023 à 10:57 | Jo Tang (#11475)

    Cette polémique suscite beaucoup de réactions et c’était prévisible.
    Un auditeur a détaillé la procédure de demande de la nationalité française pour les binationaux.
    En gros il y a trois moyens pour demander d’acquérir la nationalité française et ceci intéresse personnellement plusieurs compatriotes :
    - la possession d’état ( un ancêtre est français, le cas très fréquent des descendants de militaires français en poste à Mada avant 1960....), c’est la naturalisation française par filiation, automatique,
    - la demande de déclaration de naturalisation par le mariage (ou autre) en préfecture, c’est notamment le cas des épouses ou des époux d’un(e) français(e) moyennant plusieurs conditions (résidence en France depuis au moins 4 ans, vie commune régulière avec l’époux, assez bonne connaissance de la langue française...)
    - OU l’acquisition de la nationalité française par DÉCRET du Premier ministre (français évidemment) dans divers cas (étudiant ayant acquis un diplôme recherché et obtenant un poste important en France, personne ayant rendu des services remarquables pour la nation française...) et moyennant certaines conditions à remplir notamment la résidence en France durant au moins 5 ans (durée réduite dans quelques cas à 2 ans).
    C’est le cas d’Andry Rajoelina et de son épouse par un décret du 19 novembre 2014 paru au journal officiel de la République française le 21/11/2014 que vous pouvez consulter sur internet par le site www.légifrance.fr en téléchargeant la version PAPIER du JO du 21/11/2014 au format pdf (un lien est prévu à cet effet).
    1°) dans votre blog on peut lire que le Président pouvait solliciter la nationalité par la possession d’état ( un ancêtre français), peut-être et si c’était le cas c’était bien plus facile (pas de conditions à remplir si ce n’est la descendance familiale).
    2°) dans le blog il est dit à tort que son épouse était française en 2014, c’est faux car si cela avait été le cas elle n’aurait pas acquis la nationalité française par le même décret que le Président le 21/11/2014.
    3°) donc il ne restait plus que la procédure d’acquisition de la nationalité française par décret.
    Cette démarche est volontaire, ouverte à tous ceux qui espèrent l’acquérir et qui remplissent les conditions.
    La condition de stage durant 5 ans en France précisée par le code de la nationalité française interroge.
    Par ailleurs la naissance de deux des 3 enfants en maternité à Neuilly/Seine il y a un dizaine d’années nécessitait un visa pour suivre une surveillance gynécologique durant la grossesse obligatoire en France et un séjour de plus de deux mois en France avant l’accouchement car l’avion est proscrit durant les deux derniers mois de grossesse. Le motif du visa reste curieux et dénote qu’on préfère une maternité française à une maternité locale mais ceci serait le cas de tous.
    - 

  • 23 juin 2023 à 14:32 | sintex (#11454)

    Je me suis absenté depuis près de deux semaines mais à mon retour j’ai tenu à m’informer de ce qu’il s’est passé sur ce fil de lecture.

    1/ il y a un déchainement de violence contre le Président actuel au sujet de sa nationalité ou bi nationalité. Que cela avive les tensions entre les pro et les anti Rajoélina rien de plus normal. Que l’on multiplie les interventions à ce sujet toujours rien à redire. Mais entendre ou lire les mêmes personnes dirent toujours la même chose c’est que vraiment ils n’ont rien d’autre pour monter les uns comme les autres. On a l’impression que les anti gouvernementaux ont trouvé là une brèche dans laquelle s’engouffrer et que aujourd’hui ils s’accrochent à cela car ils n’ont rien d’autre à mettre sur la table pour faire tomber le Président. On dirait que c’est une bouée de salut car sans cela on n’est pas sûr du tout que les autres candidats aient une chance de le battre. On ne parle plus que de cela mais avec une telle répétition que cela ne fait nullement avancer le « schmilblik ».

    2/ A côté de cela vous avez ceux qui appellent de leurs voeux les malgaches à la révolution sans trop se rendre compte de ce que cela pourrait comporter de peines, de douleurs et de vies perdues.

    à 09:58 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola ^
    Mettons le feu au Colisée, à Miami, aux Gallodromes, aux Airbus abandonnés sur le tarmac....etc...
    Et peut -être que cela nous fera un peu d’éclairage dans le ciel de Tana et Tamatave..

    3 juin à 12:00 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra ^
    #7070,
    Oui on sait que sera la réaction des Malagasy c’est de descendre dans la rue et de virer à coup de pied dans le CUL cet incompétent de DJ BOUFFI BAC-7.
    Voilà ce qui arrivera bientôt et ça c’est pas du CONDITIONNEL mettez le vous bien dan le crane !

    Cela me semble d’une naïveté et d’une imaturité désolente.

    3/ D’autres critiquent systématiquement leur pays et leurs gouvernants tout en se tenant loin à l’écart de ce qu’il se passe. Aujourd’hui ils veulent faire tomber le Président non pas pour ses idées mais parce qu’il est français. Ils n’avaient rien de tangible pour faire vasciller leur Président. Là le racisme reprend vite le pas.

    "Tous les Français, quels qu’ils soient ,
    sont tous
    des racistes vils colonialistes attardés autoproclamés « français ».

    Chacun se reconnaitra.

  • 23 juin 2023 à 16:06 | Saint-Jo (#8511)

    (i) 23 juin à 15:15 , MALIBUC (9345) répond à Saint-Jo
    Ton ami Antasito est de retour.... hihihihi

    (ii) 23 juin à 15:37 , Saint-Jo (8511) répond à Saint-Jo
    Pas seulement lui !
    Ses maladresses dans le maniement de la langue française aussi !
    Hum !
    Un prétendu diplômé bac A littéraire , hein !

    De plus ses trop nombreuses et trop vastes lacunes dans tout ce qui concerne la culture française et l’ Histoire de France n’incitent guère à lire ses posts !

    Quant à Madagougou , il n’y connaît fichtre rien !
    Mais s’auto proclamant ’’fransé" , il se croit donneur de leçons

    • 24 juin 2023 à 08:53 | sintex (#11454) répond à Saint-Jo

      ACTU TANA DU 18/4/2021 :

      Dernière affirmation journaleustique : “Les Malgaches ne seront jamais français“. Ah bon ? Ce n’est pas parce-que certains frustrés ne se sentiront jamais français qu’ils peuvent se permettre de généraliser de la sorte. Beaucoup de Malgaches que je fréquente ici ne sont plus au stade “ils se sont bien intégrés“. Ils sont français, tout simplement. Ils parlent vazaha, ils pensent vazaha, ils mangent vazaha, ils vivent vazaha.
      C’est comme ça. Tant pis si ça dérange les bornés haters et les bien pensant has been moyenâgeux.

      ARSONIST :

      Tous les Français, quels qu’ils soient ,
      sont tous
      des racistes vils colonialistes attardés autoproclamés « français »

      Cherchez l’erreur. Où se cache le racisme.

  • 25 juin 2023 à 08:47 | Saint-Jo (#8511)

    Faîtes gaffe !
    Les lèche-q du Gouverneur Général franco-madagougouesque ,
    le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté ,
    tentent par tous les moyens
    de détourner notre attention ailleurs ,
    loin des soucis causés par
    la divulgation du secret de l’attribution à leur idole
    de la nationalité française !

    (i) Le filoha est un citoyen singulier , unique !
    Ses responsabilités et attributions dans la direction du pays et du peuple sont les siennes et à lui seul !
    Le filoha n’est pas comme les citoyens lambda , à cause de ses responsabilités dans la direction du pays !
    La loi qui le concerne est plus exigente que la loi qui concerne les autres citoyens !
    Le filoha ne doit pas avoir une nationalité autre que la nationalité Gasy !

    Par exemple :
    En ce qui concerne les Îles Éparses , il y a un contentieux territorial entre Madagasikara et la France .
    En cas conflit entre Madagasikara et la France , un filoha à la fois citoyen gasy et citoyen français se rangera-t-il dans le camp gasy ou dans le camp français ?

    Pour ne pas comprendre ça, il faut être un abruti comme le sont les lèche-q du Gouverneur Général franco-madagougouesque DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne de cas raté !

    Des lèche-q du même genre que
    1.les be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro isandra
    2.et les racistes vils colonialistes attardés autoproclamés ’’fransés’’ addicts à ce forum !

    (ii) Bien évidemment , ce sujet concernant l’attribution de la nationalité française à un individu qui est devenu filoha est un problème
    1.qui ébranle les fondements même de la souveraineté et de la sécurité du pays et du peuple gasy
    2.qui gêne énormément les lèche-q du DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto
    3.et qui pousse ces derniers à détourner l’attention de tout le monde ailleurs !

    Voici un exemple caricatural pour bien démontrer et bien faire saisir l’absurdité de la situation actuelle de Madagougou :
    imaginer ce qui se passe si un Nippon citoyen de la Chine devient Premier Ministre du Japon !
    Les lèche-q de ce Chinois tenteraient-ils de détourner ailleurs l’attention du peuple japonais ?
    Si oui , ces lèche-q parviendraient-ils à faire oublier aux Japonais l’infâmie faite à eux et à leur nation ?

  • 25 juin 2023 à 17:40 | maharanigougou (#11460)

    ATTENTION :
    AVIS AUX USAGERS ACTUELS ET FUTURS (????????) de MADAGASCAR AIRLINES.

    Pour mon séjour de cet été sur la Grande Île, j’ai voulu apporter ma contribution à la relance de la nouvelle compagnie en prenant mes billets (3 adultes - 5271 euros) auprès de Madagascar Airlines.
    Vols A/R Paris CDG / Antananarivo suivi d’un vol intérieur Tsaradia.
    Réservations et règlement faits il y a plusieurs mois. A l’approche du départ j’en suis à 5 reprogrammations de mon vol avec modification des dates aussi bien à l’aller qu’au retour. A chaque fois cela m’aura occasionné des frais supplémentaires de pré et post acheminement via la SNCF, une reprogrammation de mes réservations d’hôtel et un chamboulement de mon programme sur place.
    A ce jour les dates qui me sont imposées ne correspondent plus du tout avec mes souhaits et mes dates de congés. Comme j’en ai le droit j’ai demandé l’annulation de ces trois billets ce qui laisse à Madagascar Airlines environ trois semaines pour les revendre.
    La compagnie applique la politique de l’autruche en me renvoyant d’une agence (Antananarivo) à une autre (agence de Paris). Une annulation acceptée du bout des lèvres mais pas encore actée me précise que pour le remboursement il me faudrait être très, très, très patient et qu’ensuite cela dépendrait de la trésorerie de la compagnie.
    Je leur ai donné un mois maximum pour s’exécuter avant d’entamer une action en justice. Cet avis que je publie ici n’a d’autre but que d’informer les passagers de Madagascar Airlines des risques qu’il y a à voyager sur leurs lignes.
    Je précise que je ne crains nullement une réaction de cette compagnie suite à mes écrits car tout est parfaitement réel preuves à l’appui.

    COMPAGNIE A FUIR SANS HESITATION.

    je vous informerais de la suite.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS