Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 4 février 2023
Antananarivo | 18h38
 

Editorial

Miser sur la Saint Sylvestre ou sur la Saint Glinglin ?

vendredi 31 décembre 2010 | Patrick A.

L’appréciation que l’on peut porter sur l’année qui s’achève dépend largement de ce que l’on en attendait. Lorsqu’on fait le bilan de 2010, il est logique de le rapprocher des prévisions et objectifs initiaux.

Disons le tout net, l’année aura déçu, mais pas surpris. Après une année 2009 pleine de rebondissements, 2010 aura paru relativement plus fade et aura ressemblé à une longue bataille d’usure dont personne, sinon la lassitude, ne peut réellement revendiquer la victoire. Marchandages et deux étincelles violentes à la FIGN et à la BANI pourraient suffire à résumer l’année politique.

L’on est tenté d’attribuer au moramora national la principale déception : il n’y a pas eu d’élections en 2010. Et le pire, c’est qu’apparemment ça n’émeut pas grand monde. Certes, diront quelques uns, il n’y a pas eu complète stagnation dans ce domaine, car il y eut un référendum constitutionnel... Mais un seul scrutin en une année, qui plus est organisé dans des conditions plutôt laborieuses, voilà un maigre bilan qui n’est à porter ni à la gloire des hommes au pouvoir ni à celle de leurs opposants.

Du pouvoir actuel, on peut relever qu’il a été dans le même temps intransigeant en ce qui concerne la direction par Andry Rajoelina de la transition, et extrêmement fluctuant sur tout le reste. Le pouvoir aura certes prouvé qu’il avait plus d’un tour dans son sac, mais en aura logiquement hérité une peu enviable réputation de versatilité et d’opportunisme. Opportunisme qui se sera souvent également manifesté par un affairisme peu reluisant.

À l’inverse, l’opposition regroupée sous le vocable de « trois mouvances » aura afiché une rigidité qui a fini par lui coûter cher. Ayant lourdement insisté sur les conditions qui lui paraissaient nécessaires pour tenir une élection, les trois mouvances auront trop longtemps misé sur un renversement des équilibres ou au moins un partage du pouvoir qui leur serait favorable. Cette approche avait du sens tant que les suffrages apparaissaient lointains, mais elle a fait preuve de son usure au fur et à mesure que la perspective des élections se rapprochait malgré tout.

L’opposition a commis l’erreur de ne pas avoir tenté au moins de diversifier son discours, pour se présenter comme une alternative crédible et non pas comme un banal mouvement de grogne protestataire. Se mettre d’accord sur un projet et des hommes et gérer les différentes composantes de la communication autour aurait certes constitué un challenge plus difficile, mais ô combien plus profitable à long terme, que de se limiter à relever les lacunes réelles du pouvoir de transition et de son leader.

Qui est prêt aujourd’hui à relever le challenge électoral ? Bien peu de monde apparemment. Et l’on est tenté de dire qu’une année après, les uns et les autres ont toujours autant peur des élections. À la lumière des événements de Côte d’Ivoire, voilà de quoi inquiéter les simples citoyens.

On ne négligera pas la responsabilité de ceux-ci dans cette faillite. L’on n’en serait pas là si un nombre significatif d’entre eux s’étaient mobilisés pour exiger des élections acceptables à une date raisonnable. Il n’en a rien été. Alors que le KMF/CNOE nous avait habitué dans le passé à mobiliser des dizaines de milliers d’observateurs, il n’a pu couvrir en Novembre qu’environ 300 bureaux de vote sur les 18 000 que compte le pays. Et les plate-formes électroniques permettant aux citoyens d’exercer leur vigilance sans excès d’esprit partisan semblent être tombées en déshérence.

Nous vous souhaitons de passer quand même un excellent réveillon de fin d’année 2010. Mais ne vous fatiguez pas trop : 2011 aura besoin de pas mal de saine énergie.

15 commentaires

Vos commentaires

  • 31 décembre 2010 à 08:33 | betoko (#413)

    Je reviens sur l’affaire concernant " la passerelle Unique à l’internationale "
    d’une bonne source m’a indiqué que les divers opérateurs ne se laisseront pas faire , car il y a des régles à respecter et que nul n’a le droit de briser des accords internationaux d’une façon unélatérale , à suivre .....

    • 31 décembre 2010 à 10:37 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à betoko

      Betoko,

      oui, et oui, discussion à suivre, pour la passerelle internationale unique.

      L’exception de fournisseur unique permet à un organisme public d’éviter le processus d’appel d’offres en octroyant à un fournisseur précis,le fournisseur étant le seul capable de résoudre à se besoins spécifiques.

      "ON" pouvait procéder par "AVIS D’INTENTION" puisqu’on se trouvait en présence d’un fournisseur unique,exception légale prévue à l’obligation de procéder par appel d’offres.

    • 31 décembre 2010 à 11:04 | boanasidy boana (#4831) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      M. Basile RAMAHEFARISOA

      Ce que vous écriviez me semble du blabla afin de dédouaner M. Andry Rajoelina et son "étoilé" de Premier Ministre ! Vous raisonnez exactement comme un ministre de Ra quand ce dernier était au pouvoir ! Pourtant c’est cette "facilité" de faire ce qu’on veut dont vous accusez le régime précédent que M. Andry Rajoelina maintint toujours !

      Mais est-ce que vous êtes convaincu que ces opérateurs sont les "seuls capable techniquement" de répondre aux besoins du gouvernement de la HAT ? Soyez honnête, M. Basile ! Reconnaissez que des "liens d’amitié" avec tout ce que cela peut sous-tendre et "sous-entendre", ont plus joué, M. Andry Rajoelina n’est point un "enfant de chœur" en la matière !

      boanasidy boana

    • 31 décembre 2010 à 11:57 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à boanasidy boana

      boanasidy boana,

      Personnellement,j’ai attaqué le "régime" de Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA sur quelques points :

      - l’histoire de l’arrivée massive des "philippins" pour une société étrangère,

      - l’histoire de la culture massive projetée par les sud-coréens .

      c’est une réaction "nationaliste" mais "NON" politique.

      J’ai beaucoup d’AMIS dans le "Régime" Marc RAVALOMANANA et en aucun moment,j’ai critiqué la ligne fondamentale de la politique de TIM dont le secrétaire général était Maître Jacques SYLLA (le vrai patron d’un parti politique).

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 1er janvier 2011 à 14:24 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Patrick le fait expres

      Car si je suis bien sa logique : quand des usurpateurs s’emparent d’un pouvoir par la force d’un coup d’état , pour renverser des élus , ces élus sont ’classés’ opposants

      Ce qui signifie que Patrick accepte et reconnait la légitimité d’une telle barbarie

      C’est cette différence fondamentale que Patrick fait ’semblant’ d’ignorer

      Différence utile à remettre au gout de cette nouvelle année

      Je souhaite une bonne santé à tous les journalistes de Tribune , et j’ai
      remarqué que Jeannot Ramambazafy faisait quelques incursions et c’est une bonne chose

      Des échanges positives nous permettent d’avancer , et j’espère que cette
      convivialité sera permanente

      Bonne année a tout le monde

    • 1er janvier 2011 à 15:00 | Jipo (#4988) répond à Rakotoasitera Fidy

      Votre jugement n’est-il pas "Hatif" ?

    • 4 janvier 2011 à 10:17 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à boanasidy boana

      boanasidy,

      - vous êtes convaincu qu’il faut cette passerelle internationale unique,en voyant ce qui se passe chez les opérateurs existants pour 2010/2011.

      La NOUVELLE ASSEMBLEE NATIONALE,les vrais représentants du Peuple Malgache,prendrait sa responsabilité s’il y a des liens d’amitié dans cette passerelle internationale unique.

      L’intérêt du Peuple avant "TOUT".

  • 31 décembre 2010 à 09:25 | mpitily (#1212)

    Pour moi, 2010 était surtout l’illustration de la faillite du GIC et celle des trois mouvances. Malgré l’effectivité de l’arrêt de l’AGOA et de la suspension des aides internationales, le GIC et les 3 mouvances ne sont pas arrivés à leurs fins.

    Rajoelina, lui, s’en sort plutôt bien. La majorité des malgaches ne lui en veut point, on peut même le féliciter d’avoir réussi à maintenir l’économie à flot, avec un ariary qui a bien résisté, malgré les sanctions sus-citées et les divers actes de sabotages en interne.

    Il faudra changer le GIC ou à défaut, le contraindre à changer de stratégie et à suivre désormais les conseils de l’ICG ! Que le GIC ne se trompe plus de cible, qu’il n’essaie plus de privilégier une minorité au détriment du peuple.

    NON aux sanctions économiques qui ne touchent en fait que le peuple. OUI pour la limitation des pouvoirs du gouvernement de transition (service minimum, gestion du court terme), OUI pour la suppression des CT et CST (inutiles), OUI pour un CENI inclusif, consensuel et indépendant du gvt mais sous contrôle direct de la CI pour organiser les élections à venir.

  • 31 décembre 2010 à 10:37 | kakilay (#2022)

    Si le politique ne consistait pas

    à tisser des liens,

    les renouer,

    connecter ... les hommes entre eux : il ne mériterait pas une seconde de peine.

    Le barbare est celui qui trouve satisfaction dans l’humiliation de son prochain.

    Bien sûr, il n’existe pas...

    bien que nous le côtoyons chaque jour...

    • 31 décembre 2010 à 11:08 | boanasidy boana (#4831) répond à kakilay

      1. Pourquoi ne pas être explicite ?

      2. Pourquoi n’allez-vous pas jusqu’au bout de votre raisonnement ?

      boanasidy boana

    • 31 décembre 2010 à 12:17 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à boanasidy boana

      boanasidy boana,

      S.V.P.,vous vous adressez à qui ??

      Si c’est pour Basile RAMAHEFARISOA,je n’ai jamais varié parce que je suis un homme libre,je n’appartiens à aucune chapelle ou parti politique.

      Mes slogans restent :

      1-2(22)R,en veilleuse jusqu’à l’établissement d’un ETAT légitime Malgache,donc jusqu’après l’élection du Président de la IV e République ,au suffrage universel direct.(QUE LE MEILLEUR GAGNE !!!!)

      2-(MONJA)/Andry RAJOELINA/REGIONS+districts/FORCES DE L’ORDRE (sans FIS ni BIANCOet C°)

      3-FRONT POUR LE CHANGEMENT POUR (à) MADAGASCAR avec les 109 Femmes et Hommes Patriotes pseudos-sanctionnés par l’afro SADC.

      4-MADAGASCAR AUX MALGACHES.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 31 décembre 2010 à 12:21 | kakilay (#2022) répond à boanasidy boana

      Vais essayer : réflexion en cette fin d’année en fin de compte.

      A nous voir pendant ces deux années,

      on pourrait croire que la politique est un exercice humain qui consiste à écraser l’autre,

      que l’important est de voir qui va l’emporter, et que beaucoup semble déçu quand il n’y a de trophée à la fin, où qu’un "champion" ne soit pas à terre.

      Il est heureux qu’il y ait deux camps, chacun à sa façon selon sa sensibilité, mais c’est tout simplement pour mieux dialoguer, avoir un interlocuteur, échanger... et non s’envoyer sempiternellement en prison les "Huns", après "les Goths"...

      L’importance de la parole, du dialogue en politique... et des idées : pour pouvoir grandir l’homme... culturellement.

      Voilà pour ce qui est du "il ne mériterait pas une heure de peine"...

      Et le barbare,

      ce n’est que moi ou autrui qui prétend être sage mais n’oublie pas le barbare qu’il côtoie chaque seconde :

      soi-même.

      Demain, il n’y aura pas un miracle :

      mais un homme averti en vaut deux.

  • 31 décembre 2010 à 20:31 | Lefona (#4584)

    Patrick A ne fait que jouer son rôle d’ambianceur avec ses articles, mais ce que je retiendrai de lui et de ses compères cette année, c’est le côté "kanosa amin’ny zava-misy ary matahotra ny hoavy", en total déphasage avec la réalité. Défaitisme tsy nisy ohatr’zany ! Tsy mahavita azy e !

    Bravo à la HAT, merci les 109, et chapeau le peuple tout entier pour votre volonté de sortir de la transition, malgré les tentatives de déstabilisations à outrance des autres...et du monde entier hono ! Misozy ny gasy tsinona e ! bonne année 2011 !

  • 1er janvier 2011 à 11:22 | maminah (#2788)

    Bonne et heureuse Année 2011 à tous ! Et en particulier aux belles personnes que j’ai eu la joie de découvrir sur ce forum.

  • 2 janvier 2011 à 08:37 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Bonne année 2011

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS