Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 septembre 2021
Antananarivo | 05h07
 

Tribune libre

Lettre ouverte à Monsieur le Directeur Général de l’OMERT

vendredi 25 mars 2011

A M. Le Directeur Général de l’Office Malagasy d’Etude et de Régulation des télécommunications.

Antananarivo le 24 mars 2011

Monsieur,

Je vous adresse la présente pour vous tenir informé de la situation catastrophique dans laquelle la société fournisseur d’accès Internet Moov plonge ses clients, dont moi, souscripteur d’un contrat de 24 mois irréductible. Je m’adresse à vous puisque, selon l’article 34 de la loi n°96-034 définit les charges de l’OMERT, vous êtes tenu par la loi de "de protéger les intérêts des consommateurs en tant qu’usagers professionnels et résidentiels des services de télécommunications".

Ayant souscrit à une offre ADSL d’un débit de 1 Mbps (128 ko/s), nous avons le malheur de constater une connexion exécrable depuis ce mois de mars. Survenue depuis le 12 mars, la situation n’a été informée au public que le 14 mars à la mi-journée (ce qui s’oppose aux Conditions Générales de vente qui énonce un délai d’une demi-journée pour les annonces de travaux et de perturbation). Aucune excuse de la part de la société Moov n’a été mentionnée qu’après quelques jours.

Depuis le 12 mars jusqu’à ce jour, la connexion oscille en moyenne entre 0 kbps et 130 kbps en moyenne, ce qui est très loin du débit de 1024 kbps pour lequel j’ai (ainsi que les autres clients) souscrit. Le 21 mars dernier, Moov a publié le message suivant, que je souligne comme particulièrement insultant envers les clients qui ont subi des dommages et des pertes financières en plus des préjudices moraux :

Cher(e) client(e),

Les travaux effectués sur la liaison internationale se déroulent conformément aux dispositions prévues dans ces cas exceptionnels et devraient s’achever dans les 48 heures.

Grâce aux dispositions de back-up mises en place par Telma avec ses différents partenaires internationaux et de l’Ocean Indien, la gène occasionnée a été minimale lors de ces travaux.

Nous espérons ainsi vous avoir rassurés quant aux solutions en place pour assurer la meilleure continuité de service possible en cas d’imprévus.

Vous retrouvez la performance que seul EASSy peut vous offrir très bientôt et nous vous remercions encore de votre patience et de votre fidélité

Votre équipe Moov.

La gêne occasionnée par la baisse du débit de Moov, ainsi que les coupures intempestives, a été particulièrement éprouvante, loin d’être minimale. Par ailleurs, aujourd’hui 24 mars, les 48 heures annoncées sont écoulées et la situation demeure chaotique. Aucune information de la part de Moov ne nous parvient. Je suis désabusé face à cette attitude révoltante de cette société Moov qui, avec sa position de monopole du secteur ADSL, ose faire fi de ses clients. Je tiens à signaler que je n’ai aucune facture en souffrance.

M. le Directeur de l’OMERT, je m’adresse à vous pour vous supplier de voir la situation de près afin que nous puissions bénéficier du service réellement souscrit. Moov abuse de l’absence de réaction médiatisée des clients et les ignore royalement.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes sentiments distinguées.

Brice SAMSOUDINE
http://blog-in-mada.blogspot.com

16 commentaires

Vos commentaires

  • 25 mars 2011 à 09:00 | betoko (#413)

    Monsieur Le Directeur de l’OMERT , dites nous la vérité, est ce vraiment à cause d’une rupture de câble sousmarin ce probléme de connexion ou bien , à cause des bidouilles sur l’installation du plate forme unic , car aucune île de notre zone n’est affectée , vous ne touvez pas cela trés bizarre ?

    • 25 mars 2011 à 11:22 | walter (#5453) répond à betoko

      Bon jour,
      Monsieur vous avez cent percent raison.
      On va voir maintenant que il vont envoyer une facture cette mois.
      On vent un Mercedes et on recois un deux Cheveau.
      Telma prend les clients pour des imbéciles.
      Le premier chose que on dit toujours,c’est pas notre faut.
      Allors c’est le faut de qui.
      en Belgique le directeur ètait déja longtemps au chomage

    • 25 mars 2011 à 15:50 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Les aléas d’exploitation du fournisseur ne regarde que lui.
      A partir du moment ou ce fournisseur s’engage à apporter un service, et de surcroit contre facturation d’un abonnement et de coût d’utilisation, il se doit d’en honnorer toutes les attentes de ses clients.

      Dans le cas contraire il appartient au fournisseur :
      1/ D’anticiper et de prévenir dés la connaisssance de l’aléas ses clients.
      par écrit, en en s’engageant sur un délai de "remise en route".
      2/ S’engager à indemniser ses clients sur un montant forfaitaire ou négocié (en fonction du CA réalisé et de l’ancienneté des relations avec ses clients)

      Il semblerait qu’aucun de ses éléments de base ne soit respectés.

      Il ne reste donc plus au client de faire constater par un Huissier , la panne et sa durée.
      D’assigner en référé , la Société en question pour :
      Manquement à ses obligations contractuelles de fourniture de service
      avec une évaluation chiffrée des pertes et des manques à gagner .

      Bonne chance

  • 25 mars 2011 à 10:13 | Amada (#4695)

    Moov a inventé l’accès illimité limité
    Cela dure en fait depuis déjà plus de 3 mois je me suis plaint 2 fois chez eux leur réponse : Problème de réseau et si on veut plus d’infos c’est le client qui doit appeler le service technique. A l’instant ou j’écris je suis a nouveau deconnecté.....
    A Majunga on a eu 2 longues coupures de plusieurs jours. La première due selon Moov au vol de fibre op mais les banques et les grosses sociétés avaient un acces normal ??? la deuxième celle evoquée ci dessus et ensuite seul acces possible le site de moov et depuis, connexion, déconnexion sans arret
    Et toujours pas d’action commerciale de la part de moov

    • 25 mars 2011 à 10:43 | wealthno1 (#5454) répond à Amada

      La moindre des choses est de ne pas facturer ses clients pendant cette longue période de coupure, voire indemniser ses clients sur les préjudices causés par cette coupure. On croirait vivre dans un monde où tout le monde fait ce qu’il veut sans la moindre impunité. Votre approche commerciale laisse vraiment à désirer...! Dommage pour une telle société...

  • 25 mars 2011 à 10:45 | Ragnarok (#3696)

    A tous,

    Usager Blueline 4G 512Kbps, je témoigne également des graves problèmes de connexion survenus. Depuis plus d’un mois la connexion traverse de sourdes hésitations et il y eut des moments où tout effort était vain, l’instabilité régnant en maîtresse inassouvie.

    Les services techniques ont été dépassés rapidement et le service commercial ne daigne même pas répondre aux sollicitations compensatrices.

    Moov’ n’a pas non plus le monopole ADSL, d’ailleurs ce n’est pas vraiment de l’ADSL, c’est du WIMax...

    La conclusion c’est que ces opérateurs engraissés par des clients désirant le meilleur, s’en mettent plein les poches mais que TELMA et son câble ESSY ne semblent pas à la hauteur technologique du défi proposé.

    Il serait bon que la requête déposée par le tribun soit suivie, de la part de Moov’ et de Blueline, par un geste conséquent à tous les clients qui ont eu à souffrir de cette mauvaise plaisanterie.

    Solidarité.

  • 25 mars 2011 à 12:20 | mpihomehy (#5162)

    Vive Moov ! Vive la France et toutes les compagnies Francaises a Madagascar !

    • 25 mars 2011 à 12:41 | kokonampy (#5347) répond à mpihomehy

      Mpihomehy,
      Pourquoi autant d’éloge,et c’est quoi le rapport avec le sujet là ?
      Au lieu de faire le pitre,défend plutôt des idées et argumente. La situation est grave et ce genre de comportement de la part de ton idoles Moov est une Honte. Gros réveille toi et arrête la fumette.

    • 25 mars 2011 à 12:55 | izaho91 (#3427) répond à kokonampy

      Chers compagnons de misère,

      Juste un petit calcul très simple, pour nous éclairer sur l’utilisation la bande passante qui est désormais installée et opérationnelle vers le territoire malgache, à savoir deux fibres optiques de 1,2 térabits/s chacune.

      Si on divise la bande passante de ces fibres, soit 2,4 térabits/s, par 20.000.000 de malgaches on obtient 120kbits/s par malgache en simultané !. Or tous les malgaches ne sont pas connecté en même temps :-)
      Certaines autoroutes peuvent donc finir par des sentiers...avec, en prime, un très fort péage qui les rendent inutilisables à beaucoup si on le ramène au revenu moyen local.

      Je suis désolé que des considérations purement commerciales ne permette toujours pas à ce pays d’accéder à la modernité dans ce domaine.

  • 25 mars 2011 à 13:14 | Outrage (#5224)

    Je suis un ancien client de moov, j’ai résilier mon contrat car j’en ai marre des mensonge de ce FAI. J’étais sur MOOV 3G+, mais franchement un vieux modem 56K fonctionne mieux que cette merde de moov 3G. Et le comble, quand on fait une réclamation, moov envoi un mail nous disant que la réclam à été enregistré et qu’ils vont régler le probleme dans les plus bref délai, tu peux toujours attendre. J’ai une suggestion pour le services marketing de moov pour leur pub futur : "Ra MOOV no antenaina dia ny bozaka isaina"

  • 25 mars 2011 à 13:39 | rahery (#5457)

    A tous,
    Je me retrouve complètement dans les messages échangés ici pour avoir vécu le même enfer il y a quelques mois.
    J’ai lancé une petite de sous-traitance informatique à Tana l’année dernière et évidemment l’internet était stratégique pour la boîte. J’ai pris un abonnement de 256K je crois chez MOOV ADSL, mais je crois qu’en 6 mois d’exploitation on n’a jamais dépassé le 20K.
    Et puis patatras, la connexion a été complètement coupé ... pendant un mois. Pas d’explications, ni d’excuses. On devais les appeler tous les quatre matins pour savoir. Ils ont fini par nous dire que c’est dû à ... un vol de câble ! J’ai décidé finalement de fermer la boîte au bout d’un mois, car c’est devenu complètement ingérable. Et après j’ai encore dû batailler pour qu’ils ne me facturent pas le mois ou l’internet a été coupé ! Et on nous rabâche avec ce Eassy qui finalement se résume à un "esy e !" de soupir !
    Merci qui ? Merci MOOV avec leur service ôtran’ny ovy be fotsiny

  • 25 mars 2011 à 15:28 | fozafôbia (#5274)

    Le modérateur a censuré mon post !

    Je n sais pour quelle raison il l’a fait !

    Merci Monsieur et à la revoyure !

    Fozafôbia

  • 25 mars 2011 à 18:59 | Tia tanindrazana (#349)

    Ce problème est plus que technique à mon avis. Depuis début du mois de mars, la connexion est soit inexistante soit à très très faible débit.

    Tout d’abord, il y eu l’information concernant la plate forme unique dont on sait pas grand chose à part de rumeurs qui circulent en expliquant le danger engendré par cette mesure gouvernementale si elle sera appliquée, à savoir la censure, le flicage et le monopole économique attribué à une compagnie appréciée par les dirigeants actuels.

    Puis l’entêtement de VITAL et de la HAT pour mener à bout ce projet.

    L’arrivée de augustin Andriamananoro au poste de DG de l’OMERT.

    La traque de radio feon’ny gasy (utilisation de satellite parait -il pour la localiser, satellite de qui à votre avis puisque nous n’en avons pas) menée par Mr le DG de l’OMERT lui même en collaboration avec les FIS, EMMOREG, milice de ramarson.

    Maintenant, la connexion internet via MOOV est quasi nulle. Les malgaches ne peuvent pratiquement plus s’informer via internet.

    Quand vous allez sur le site internet de MOOV lorsque la faible connexion vous la permet pendant quelques minutes, le forum de ce site est très surveillé et censuré en permanence pour qu’aucun commentaire hostile à la HAT (FAT), à Rajoelina, à Camille VITAL, à tous les membres du gouvernement et CST, CT soit permise.

    Tout cela est un ensemble d’indicateur qui m’alerte que nous sommes en train de se faire contrôler et manipuler par l’OMERT qui n’est qu’un organisme d’instrument de communication de la HAT .

    C’est très grave docteur d’autant plus que cela ne regarde que ceux qui ont internet ou qui savent utiliser internet, c’est -à-dire une minoritaire par rapport à la majorité des 20 millions de malgaches et donc forcément négligeable aux yeux de la HAT. Pourtant, c’est carrément les enjeux de la liberté, de l’éducation, de l’information qui sont mis en danger.

    Merci pour l’auteur d’avoir crié haut et fort son mécontentement par rapport aux services fournis par le MOOV.

    Mais il faut peut-être aller plus loin, en informant les "intellectuels", la classe moyenne (si ça existe encore), les étudiants et toutes les personnes éprises de valeurs de justice, de liberté d’expression, de démocratie, de la liberté d’information de tout faire pour défendre bec et ongle ces valeurs en refusant la politisation de l’OMERT et tout contrôle, flicage, censure, représailles appliqués dans le domaine de l’information et de communication chez nous. (Sans parler dans les autres domaines tels l’économie, le social, la culture, l’éducation, la sécurité, etc)

    • 25 mars 2011 à 20:23 | kokonampy (#5347) répond à Tia tanindrazana

      Tia tanindrazana,
      Malgré que nous ne partagions pas les mêmes idéologie ,je suis entièrement d’accord avec vous sur la liberté d’expression,surtout sur ce genre de forum.
      Chers forumistes c’est un scandale de savoir que nous sommes observer et surveiller. Ce que je trouve scandaleux dans cette affaire c’est les censures qui bafoue la liberté d’expression. En même temps, s’ils nous peuvent censuré ça aurai commencer par vous les opposant du gouvernement actuelle sur ce forum. Pourquoi je dis cela,car soit les observateurs jugent que vos argument ne manifeste aucun danger pour le pouvoir actuel (ce qui veut dire qu’il y a minimum de liberté d’expression) Soit ils jugent que par le biais de nos et vos commentaire qu’ ils peuvent anticiper leur manoeuvre.
      De plus,pour parler de système de surveillance sur les sites,ça implique de gros moyens financière et demande aussi des collaborations externe(là je vais un peux loin mais j’espère que vous m’avez compris.)
      Enfin, vous serrez d’accord avec moi(peut être) que la plus part d’entre nous,pour ou contre et neutre ou autre envers le pouvoir actuel, on pu exposé leur vision des choses.Argumenter,critiquer(de manière constructif et autre)juger,dire,contre dire etc ... Les sujets qui nous son proposé. C’est d’avoir des idées,des opinions qui sont opposé comme les miennes et les votre quant peut construire et anticiper le demain.
      Merci,

  • 1er avril 2011 à 10:59 | SSD Dago (#5494)

    Réponse de l’OMERT à ma plainte :

    Monsieur,

    Nous accusons réception de votre plainte concernant les services de la société Moov par courrier électronique en date du jeudi 24 mars 2011 et qui par là même nous sollicite de voir la situation de près.

    Nous tenons à vous informer d’abord que la loi dont vous faites référence a fait déjà l’objet d’une abrogation par la loi n° 2005 - 023 du 17 octobre 2005 portant refonte de la Loi n° 96 – 034 du 27 janvier 1997 portant Réforme Institutionnelle du secteur des Télécommunications. Néanmoins, la mission de l’Autorité de Régulation en matière de protection des consommateurs est reprise dans la loi de 2005.

    Les faits relatés dans votre courrier sont particulièrement pénalisants pour les usagers des services de télécommunications et face à cette situation, nous procédons à l’analyse technique au fond de la situation et recommandera éventuellement à l’opérateur, également destinataire de votre plainte, des mesures à prendre pour pallier les difficultés dans le cas où il n’y aurait pas de réaction de sa part.

    Recevez, Monsieur, nos meilleures salutations.

    La Direction Générale de l’OMERT

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS