Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 06h03
 

Tribune libre

Lettre ouverte

mercredi 21 octobre 2009

LETTRE OUVERTE
Au Groupe de Contact International et de Médiation, aux 4 Mouvances Ravalomanana Marc, Zafy Albert, Didier Ratsiraka et Andry Rajoelina.

Mesdames, Messieurs,

La Mouvance Légaliste n’acceptera jamais qu’on remette en cause l’ordre et les accords Internationaux (Africains, Européens…), qui interdisent, qui rejettent et qui condamnent tout changement anticonstitutionnel de gouvernement d’un Etat membre de l’OUA et de l’ONU. Nous réfutons aussi le forcing d’empressement, les pressions, les lobbies divers ou manipulations Politiques Internes ou Externes soumises aux différents protagonistes, visant à maintenir un Putschiste (faiseur de Coup d’Etat) à la tête de la transition qui se devrait être neutre, pacifique consensuelle et inclusive comme définie à Maputo 1.

La Mouvance Légaliste met aussi en garde, les politiciens véreux, des délégués des 4 Mouvances, le GIC, qui voudraient signer « à la place du khalife », en cherchant à valider et légitimer à la tête du Gouvernement de la transition un faiseur de coup d’Etat, permettant ainsi le non respect de l’accord de Maputo1 caractérisé par un jeu politique malsain de pourrissement basé sur le mensonge, la manipulation, l’enrichissement, l’exclusion et servant de profit qu’à quelques personnes ou groupes de personnes, au détriment de l’intérêt populaire et de la Nation.
Au vue de la situation actuelle, notre pays est dans une débâcle politique et Institutionnelle,

La Mouvance Légaliste demande :

Qu’on reprenne les trois points de discorde de l’article 4 de Maputo 1 sur la désignation du Président, du Vice Président et du Premier Ministre et assigne, que la transition doit redonner à la démocratie sa vraie valeur en revenant à la normalité et la légalité Institutionnelle de la République et de l’Etat de Droit qui devrait permettre au Président de la République Malagasy Marc Ravalomanana élu démocratiquement au suffrage universel de 2006, de continuer son mandat électif dont la durée serait la même que la Transition, ou alors présenter une personnalité Neutre de la Mouvance Légaliste.

Qu’un Militaire consensuel inclusif soit présenté comme Vice Président et de garder pour la continuité de l’Etat le Premier Ministre de fait actuel (Mouvance Andry Rajoelina).

Application de la structure restante définie à Maputo, c’est-à-dire un Vice premier Ministre mouvance ZAFY Albert, un Vice Premier ministre mouvance RATSIRAKA Didier, un Vice Premier Ministre mouvance RAVALOMANANA Marc.

La Mouvance légaliste souhaite que dorénavant toutes négociations et décisions se déroulent à Madagascar en présence des 4 chefs de files des Mouvances concernées, sous la protection et l’égide de l’ONU, de L’Union Africaine, de l’Union Européenne et de l’Armée Malagasy.

Pour la PATRIE

Le vrai bonheur consiste à rendre les gens heureux, il n’y a pas de Droit sans Devoir, Servir et Non se Servir.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 21 octobre 2009 à 07:11 | georges Rabehevitra (#3099)

    ’’Le vrai bonheur consiste à rendre les gens heureux, il n’y a pas de Droit sans Devoir, Servir et Non se Servir’’

    Dommage que cette belle devise n’était pas celle du régime Ravalomanana. je suis sûr que notre pays n’en serait pas là.

    ’’Servir et Non se Servir’’ : no comment (lol)

    c’est valable aussi pour tous les régimes et leurs serviteurs(je suis sûr, vous en avez dans vos familles proches) depuis l’Indépendance

    • 21 octobre 2009 à 07:27 | ragasy (#416) répond à georges Rabehevitra

      Cher Rabehevitra,

      Ne faut-il pas désormais conjuguer au futur au lieu de toujours ressasser le passé ?

      Au moins par cette devise, ils ont compris beaucoup de chose depuis ce coup d’état ! Alors que les autres ont continué et amplifié même les erreurs dont ces derniers ont été accusés d’avoir commis.

      Alors positivons.

    • 21 octobre 2009 à 08:41 | zaka (#1418) répond à georges Rabehevitra

      Il faudrait envisager une élection présidentielle, c’est la solution la plus simple qui règlera les conflits de personnes.
      - Il ne s’agit plus de mettre des pions sur les différents postes, ces personnes n’auraient pas forcément la compétence de leurs fonctions et de leur charge. Elles serviront juste de faire valoir, et d’être un représentant passif de leur "mouvance",,, ce qui est une insulte et une aberration aux fonctions que ces représentants doivent assumer.
      Arretez le massacre des malgaches à présent et au plus vite les élections présidentielles.

    • 21 octobre 2009 à 09:06 | georges Rabehevitra (#3099) répond à ragasy

      Cher Ragasy,

      D’accord pour positiver.

      Mais, bien analyser le passé permet de bien comprendre le présent, et de préparer l’avenir.

      Le problème dans notre pays c’est peut-être que l’on veut ’’effacer l’histoire’’,au lieu de bien l’analyser. Ce qui a comme conséquence inélucatble : on fait tout le temps les mêmes erreurs et on regresse plus que l’on avance.

      Bon courage à nous tous

      Bien à vous

    • 21 octobre 2009 à 14:59 | Bena (#2721) répond à georges Rabehevitra

      oui georges, l’homme évolue ainsi, on oublie plusieurs fois et on redecouvre le feu, la roue, la sagesse...

      mais de qui est cette lettre ?

  • 21 octobre 2009 à 07:48 | zananas (#1911)

    Que la mouvance légaliste se met en tête:RA8 n’occupe plus le devant de la scène, c’est TGV qui a cette place.
    Voyant qu’il est de plus en plus difficile d’écarter TGV, voilà qu’il adopte une autre statégie à savoir : monter Monja contre son compagnon de lutte.
    Une chose est sûre : La future rencontre sera la dernière et réservera beaucoups de surprises. La communauté internationnale à tacitement reconnue le régime en place,( il n’y a qu’à observer les rencontres et coubettes envers l’autorité en place) et certainement la fin des prolongations du match sera sifflé pour le bien de l’économie et par la même l’espoir pour les démunis.

  • 21 octobre 2009 à 08:47 | ankadirano (#3351)

    Ca ne suffit pas de faire durer une situation asphyxiante et intenable qui finit d’appauvrir le Peuple Malgache en le prenant en otage. Voila maintenant une manoeuvre a la limite de la prostitution politique qui vise a draguer Monja Roindefo !!!

    Honte sur vous ! Mais sutout, arretez de prendre les gens pour des c...!

  • 21 octobre 2009 à 09:37 | nyvo (#1800)

    Aleo hindramiko kely ny fikandry fat, : efa nandefitra be kosa ny mouvance Ravalomanana manaiky an’i Monja mijanona ho Pm e, dia mba i joelina kely izany no miala.
    Ato dia mbola misy manonofy atoandro ihany hoe i tgv no role, ntsssss jereo fotsiny ireny nanaovan’ny olona azy teny @ palais de sport ireny. Ny vahoaka madinika moa amin’izao fotoana izao dia mitoto tany mitsy fa tena diso fanantenana tanteraka, hay kay ilay demokrasia tsy mahavoky akory.

  • 21 octobre 2009 à 09:42 | Gilgas (#1183)

    Qu’el est ce soi-disant journaliste qui écrit un tel communiqué. Certainement un sous les ordres du propriétaire de ce torchon.
    Stop, messieurs, la messe est dite,inutile de vous gaver de vos diffamations, de vos rêves d’un passé révolu, la dictature est terminée.

  • 21 octobre 2009 à 11:06 | vuze (#918)

    A force d’écrire des "lettres ouvertes" constamment, ce terme n’a plus de valeur...
    On fait des "lettres ouvertes" pour ceci, on fait des "lettres ouvertes" pour cela...

    Votre obstination à vouloir le retour de votre dada vous conduit à l’"enfermement" et non à l’"ouverture", alors cessez vos "lettres ouvertes"...

  • 21 octobre 2009 à 11:11 | rakoto09 (#1735)

    Effectivement, la messe est dite monsieur Ravalomanana, on vit une autre ère et la dictature est d’un autre age. Merci de nous gaver de vos inepties et des masturbations intellectuelles fallacieuses de vos cabots.

    • 21 octobre 2009 à 14:43 | harison.abraham (#3355) répond à rakoto09

      "La dictature est d’un autre âge" ???
      La dictature est sous un autre visage je dirais. Le recul de 40 place de Madagascar sur la liberté de la presse n’en est que la partie émergée de l’iceberg. La dictature a un nouveau visage, celle de l’anarchie : l’anarchie des idées. tout le monde fait ce qu’il veut car tout le monde prétend bénéficier de cette liberté tout azimut de la démocratie.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives