Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 04h22
 

Médias

Code de la Communication

Les professionnels des médias du Boeny et du Melaky impliqués

vendredi 13 novembre 2009

Un atelier régional de réflexion sur la réactualisation du Code de la Communication s’est tenu les 9 et 10 Novembre 2009 au Centre Don Bosco de Mahajanga.

L’atelier a vu la participation des journalistes, communicateurs, délégués de communication, agences de communication et attachés de presse des Régions Boeny et Melaky.

Les 50 participants se sont penchés notamment sur l’étude des droits des citoyens à l’information, du statut du journaliste, des valeurs fondamentales de la Communication, des risques du métier ou encore sur l’étude des domaines concernés par le Code de la Communication.

Les délégués de communication des districts des 2 Régions plus deux représentants des Districts de Mampikony et Antsohihy sont venus en nombre afin de pouvoir donner leurs avis sur l’amélioration du Code de la Communication qui devrait selon eux, tenir compte des réalités en milieu rural notamment, l’accès aux sources d’information, les pressions politiques et les conditions d’obtention de matériels de Communication.

Les encadreurs consultants du Ministère de la Communication, Alphonse Andriamahaly et Pascal Andriantsoa, ainsi que les représentants du PNUD, qui a appuyé financièrement le déroulement de l’atelier, se sont dits satisfaits de la qualité des réflexions des participants.

D’autres points tels que l’Article 63 relatant le contrat de travail des journalistes et des professionnels de la Communication, l’Article 67 stipulant les abattements fiscaux pour les journalistes titulaires de la carte professionnelle, l’Article 254 sur les parrainages et publi-reportages ont été soulevés et transmis aux encadreurs afin de mener à bien les préparatifs de l’atelier national sur le la réactualisation du Code de la Communication supposé se tenir au début de l’année 2010.

Recueilli par Valis

2 commentaires

Vos commentaires

  • 13 novembre 2009 à 11:10 | akama (#2045)

    Je cite particulièrement la TV M3TV. Ses journalistes ont beaucoup à faire, du méthode Zanatany, manque de logique et d’expérience. Info non filtre, du be kabary et trengo d’où du n’importe quoi qui n’aboutisse à rien.
    M3TV doit s’informer davantage sur internet, de bien former ses agents, et de pouvoir par la suite lancer de bons commentaires et éduquer ainsi la population.
    Les faits divers qui n’avancent à rien sont ses spécialités ; de l’éducation c’est nulle.
    C’est du n’importe quoi.
    Aussi je plains la population qui n’a que cette chaîne pour se divertir.
    Quant à la RTA, rien de plus.
    Pour une fois qu’il y a cet atelier, je souhaite vivement que tout change.

    • 14 novembre 2009 à 09:47 | tsivery (#1668) répond à akama

      akama,ton commentaire parrait être non constructif.En utilsant le terme zanatany dans la région de boeny ,ce mot peut avoir trois définitions.1-zanatany,dans le langage soutenu,veut dire colonisateur.2-dans le langage courant,veut dire,les enfants de la région.3-dans le langage familier,ce sont d’une part les immigrés des autres régions d’autre part les enfants issus des melanges africains et malgaches ou necore" valivotaka".Où voulez -vous en venir avec le terme méthode zanatany ? Mais avec le terme trengo vaut mieux écrire TRENGOE avec l’accent majungais,est serieusement important et necessaire,car c’était le seul moyen d’avoir des informations officieux ou encore officielles.Pour TV M3TV,il peut ameliorer en employant la langue locale,AKORY HALY,MBOLA TSARA,la langue,leur premier objectif,ce sera pas n’importe quoi.La logigue et l’experence s’amelioront.Continuer.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS