Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 20 mai 2024
Antananarivo | 00h55
 

Mines

Mines

Surenchère sur le prix de l’or : les opérateurs miniers agréés se plaignent

samedi 9 mars |  2959 visites  | Mandimbisoa R.

Les prix de l’or chez les collecteurs à la base sont élevés et équivalent même à ceux du marché international, ce qui pénalise les exportateurs légaux qui doivent payer des taxes plus élevées, tandis que les exportateurs illicites bénéficient de marges plus importantes. Le gramme avoisine actuellement à 300 000 ariary auprès des orpailleurs dont la plupart travaillent illicitement.

Les opérateurs miniers agréés qui sont au nombre de six actuellement, des géants du secteur or pour la plupart, ont exprimé leurs préoccupations lors d’une réunion avec le ministre des Mines, Olivier Rakotomalala, pour discuter des activités illicites de collecte et d’exportation d’or qui affectent négativement le secteur aurifère en pleine relance.

La surenchère des prix pratiquée par les collecteurs locaux peut atteindre des niveaux proches du prix international de l’or, ce qui pose un défi majeur pour les exportateurs légaux. Les exportateurs conformes aux normes légales doivent s’acquitter de taxes et de frais supplémentaires, rendant difficile leur compétitivité par rapport aux exportateurs illicites. Le ministre des Mines souligne la nécessité de régler ces problèmes de prix pour permettre aux opérateurs formels de rester compétitifs.

Pour lutter contre les activités illicites, des descentes sur le terrain seront intensifiées pour assainir les sites d’extraction et canaliser les flux illicites vers le circuit formel. L’État exige des exportateurs d’or de respecter des quotas d’exportation et de rapatrier les devises dans un délai donné, sous peine de perdre leur agrément.

Les efforts visent à accélérer les exportations d’or pour atteindre la quantité de 500 kilos, dans un délai de cent jours, en particulier dans des régions aurifères riches comme Betsiaka, Maevatanàna, Mananjary et Miandrivazo, en instaurant un cadre légal propice aux activités aurifères légales. Si les choses se déroulent dans la légalité, il est possible d’atteindre cet objectif en deux mois, a estimé le ministre des Mines.

-----

56 commentaires

Vos commentaires

  • 9 mars à 10:47 | Saint-Jo (#8511)

    Extrait :
    Les opérateurs miniers agréés qui sont au nombre de six actuellement, des géants du secteur or pour la plupart, ont exprimé leurs préoccupations lors d’une réunion avec le ministre des Mines ...
    La surenchère des prix pratiquée par les collecteurs locaux peut atteindre des niveaux proches du prix international de l’or, ce qui pose un défi majeur pour les exportateurs légaux.

    Comments :
    De quoi se plaignent-ils , ces « opérateurs miniers » ?
    Personne ne les empêche de faire autre chose pour qu’ils puissent manger à leur faim !

    • 9 mars à 11:02 | MALIBUC (#9345) répond à Saint-Jo

      Les orpailleurs vendent au dessus du marché car les exportations sont interdites et frauduleuses vers les EAU ou le QATAR.
      C’est la rançon de la gloire messieurs de la clique à Cédric.

  • 9 mars à 12:25 | Saint-Jo (#8511)

    https://www.madagascar-tribune.com/La-securisation-des-citoyens-et-la-protection-des-victimes-de-violences.html

    Comments :

    (i) Le traître Cédric bac-3 était un ado bandin’i Besatety !
    [Je n’ai pas dit « dimbaka » ni « jomaka » !]
    A priori , nul ne sait s’il était à cette époque
    .clean ou pas ,
    .ni s’il mériterait d’être castré ou pas , comme lui-même le suggère actuellement !

    (ii) Or , il est indiscutable que le traître Cédric bac-3 n’a pas attendu l’an 2009 pour commencer à donner des signes de son caractère malfaisant !
    Comme tout être vivant , donc comme tout être humain , le traître Cédric bac-3 est l’incarnation
    1. des gènes qu’il a hérités de ses géniteurs et de l’éducation que son père et sa mère lui ont donnée ,
    2. de l’instruction qu’il a reçue à l’école
    3. de son petit caractère spécifique à lui en tant qu’individu !

    On peut se faire une idée de ce qu’est en réalité ce traître Cédric bac-3 , mais qu’il cache , en observant bien les membres qu’en personne il a choisis lui-même pour constituer son entourage proche !

    (ii bis) Pendant longtemps d’ailleurs sur ce forum on évoquait les affaires de cœur d’une fille de Marc R. [Attention ! J’ai écrit ’’affaires de cœur’’ et non « affaires de c. » !] .

    (iii) Sur les autres plans , pour contrer les critiques contre ce traître Cédric bac-3, ses lèche q (en particulier les bac-3 be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra) tiennent le discours suivant :
    [je cite]
    On dirait que vous êtes né en 2009 et n’avez pas vu le mal, qui était déjà là avant même l’entrée de Rajoelina en politique, laquelle n’est qu’une conséquence du mal de cette époque.

    Je ne tiens nullement compte des discours !
    Je ne me base que sur les résultats visibles , vérifiables et indiscutables pour arrêter mes convictions !

    Ce que l’on a constaté et que l’on constate toujours , selon les résultats que le traître Cédric bac-3 a obtenus jusqu’à ce jour , c’est que ce traître Cédric bac-3 est une incarnation de la nullité malfaisante sur tous les plans !

    À son échelle , par ses décisions et par ses actes , le traître Cédric bac-3 n’a obtenu comme résultats directs pour le pays et ses habitants que dégâts et catastrophes !
    Dégâts et catastrophes jamais vus auparavant dans ce pays !

    Des résultats comparables à ceux obtenus en diplomatie par son parrain politique Sarko, à son échelle à lui, sur le plan diplomatique
    .en Lybie
    .en Afrique noire [plus précisément au Sahel]
    .et à Mada [lequel Mada allait bénéficier par la suite de la rallonge « gougou » au diminutif de son p’tit nom].
    Quel gâchis !

    Je sais que Sarko et Guéant, son directeur de cabinet du temps où ils étaient au palais de l’Elysée, ont quelques ennuis avec la justice de leur pays .

    • 9 mars à 12:48 | bekily (#9403) répond à Saint-Jo

      Bonjour St jo
      N’oubliez surtout pas que PREZIDA ZORIDIRA est le gendre des Razakandisa
      Famille Razakandisa = parfait INDIGÈNE COMLABO DES FRANCAIS dans la droite ligne de Rasanjy ...

      Dans le temps MILELAKA regulierement les ESCARPINS de la dame REALLON , veuve de gouverneur français, en bridgeant au club Franco malgache de l’époque.

    • 9 mars à 17:03 | Ombiasy (#11604) répond à Saint-Jo

      A savoir,comme pour rajoelina les génes dont a hérité un certain SainT jo ne sont pas français

  • 9 mars à 16:23 | Isandra (#7070)

    Ce régime a dû faire adopter des réformes audacieuses dans ce secteur, afin que nos richesses soient bien exploitées et que les Malagasy teratany puissent en profiter. D’où le nouveau code minier.

    L’objectif est que nos richesses puissent être l’un des moteurs de notre développement. Madagasikara tsy maintsy mandroso.

    PS : On parle peu des réformes que ce régime a réalisées, pourtant, ce sont aussi des réalisations lesquelles pourront faire émerger notre pays.

    Et il fallait arriver au pouvoir de Rajoelina pour que tout cela soit possible.

    • 9 mars à 16:26 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Et patati
      Et patata
      La meilleure eau reste....LA CORRUPTION !!!
      TOUS AZIMUTS !!!

  • 9 mars à 16:33 | Isandra (#7070)

    Dans une démarche audacieuse, Madagascar a décidé de placer le secteur aurifère au cœur de son développement économique en lançant la création d’une raffinerie aurifère nationale. Cette initiative a été révélée dans le rapport du Conseil des ministres du 6 mars, détaillant une enquête préliminaire planifiée au cours des 100 prochains jours pour l’établissement de cette infrastructure.

    « Gouvernement malagasy ne ménage pas ses efforts pour dynamiser l’industrie aurifère en intégrant les collectionneurs et les affineurs d’or au sein des »comptoirs de l’or« . Pas moins de 2 500 affineurs et 60 collecteurs sont prévus pour être inclus dans ces installations, »

    • 9 mars à 16:37 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Et parati
      Et patata

    • 9 mars à 16:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Avec la meilleure exploitation de nos richesses, le target de ne plus emprunter ne sera plus utopique.

    • 9 mars à 16:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Béquille,

      On dirait un aboiement d’une chienne dans sa fin de vie.

    • 9 mars à 16:42 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Pays EMERGENT EN COCAÏNE !!!
      OUI OU NON ???

    • 9 mars à 17:35 | Zora (#10982) répond à Isandra

      Inandra comme un serpent qui rampe devant Cédric vazaha. Et on va faire ceci et on va faire cela Hihihihi ! 😂😂😂😂👍

  • 9 mars à 16:41 | bekily (#9403)

    Sans Parler de l’audace de la COCAINE !!!

    Madagascar devenant la première PLAQUE TOURNANTE DE DROGUE DURE dans l’ocean indien !!!

    Là oui !
    Madagascar est PAYS EMERGENT EN COCAINE !!!

    • 9 mars à 17:07 | Ombiasy (#11604) répond à bekily

      madagougou encore loin du Maroc pour la Cocaine !

    • 9 mars à 17:12 | bekily (#9403) répond à bekily

      Toujours f
      Hors sujet le troll,
      on parle de l ’océan indien !

    • 9 mars à 19:39 | Isandra (#7070) répond à bekily

      Béquille,

      Plaque tournante de drogue dure ? Sans baser sur quoique ce soit.

      Prompte à mépriser notre pays, elle jette le sort pour ce pays.

      « Les Forces armées de la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) ont saisi 283 kilos d’héroïne mardi dans un bateau en haute mer, portant à 3,8 tonnes les saisies de drogue par les unités basées à La Réunion depuis le début de l’année. »

    • 9 mars à 19:48 | Isandra (#7070) répond à bekily

      "Plus de 1,6 tonne de drogue de synthèse de type méthamphétamine a été saisie par la marine française dans le canal du Mozambique, à bord d’un boutre en provenance du nord de l’océan Indien, a indiqué vendredi la préfecture de La Réunion.

      Cette opération constitue « la plus importante saisie de ce type de drogue enregistrée en zone maritime sud de l’océan Indien », précise cette source dans un communiqué.

      Elle a été menée à environ 130 km de Mayotte et à proximité de l’archipel des Comores sous la responsabilité du préfet de La Réunion, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer, en lien avec le parquet de Saint-Denis."

    • 9 mars à 20:57 | Zora (#10982) répond à bekily

      Madagascar plaque tournante de drogues dures
      https://rfi.my/AOoc

    • 9 mars à 21:11 | bekily (#9403) répond à bekily

      Zora
      Merci pour la vidéo !!!!

  • 9 mars à 18:09 | Jipo (#4988)

    La Cocaine : c ’est la Colombie !
    le Maroc c ’est le zamal ou hachich ...
    Il y a à Madagascar beaucoup de laboratoires clandestins ou l ’on transforme l’ opium et l’ héroïne en toute impunité à « l’ ombre de la zirama » ...

    • 9 mars à 18:30 | bekily (#9403) répond à Jipo

      😜😜😜😜😜
      EMERGENCE FOZA !!!

      La coke arrive par bateau...délestée au large sur de petits rafiots échappant à tout contrôle.
      On en découvrit la COCAÏNE EN ENTREPÔT À TAMATAVE. !!!!

      Commerce fructueux !
      Dit « EMERGENT » dans l’océan indien POUR LES FOZAS !!!

      La prochaine fois les DAHALOS risquent de s’intéresser au pouvoir COMME à HAÏTI.
      Il leur suffit de trouver un ex gendarme ou ex policier à leur tête !
      Ce qui n’etonnerait pas avec nos beboty corrompus enragés !!!

      L’OPPOSITION semble être à des années lumière de penser au pire .....
      - Enfermée dans son esprit d’insulaire,
      - Dorlotee dans ses petites habitudes tactiques à la petite semaine (« be tetika » disons nous en Malgache)
      - elle laisse filer toute opportunité

      Mais tactique n"est pas stratégie.

  • 9 mars à 20:02 | Isandra (#7070)

    Béquille,

    Toujours, hâte de taper sur les foza sans avoir appris ce qui s’est passé en 2007 :

    "Tous les éléments des forces de l’ordre le long de la côte ouest malgache sont en état d’alerte maximal depuis hier soir. En effet, selon des renseignements précis parvenus aux autorités malgaches, un bateau, battant pavillon libérien en provenance du Pérou et transportant deux tonnes de cocaïne se trouve actuellement au large de Madagascar, plus précisement du côté de Mahajanga. D’après toujours nos sources, ces marchandises suspectes faisant route sur Madagascar seront transbordées en haute mer, non loin des côtes malgaches.

    Cette information a été prise au serieux par les autorités malgaches. Du coup, des dispositifs militaro-civils permettant de protéger les côtes malgaches ont été déjà pris. Des patrouilles marines sont actuellement mobilisées pour mieux surveiller l’espace maritime national. Pour les hauts responsables de la région Boeny, toutes les brigades et les postes avancés longeant le littoral ouest sont mis en état d’alerte. Par ailleurs, les bateaux pêcheurs et les boutres sont également sensibilisés pour signaler à temps la gendarmerie nationale de mahajanga tous bateaux suspects naviguant dans les eaux territoriales malgaches. Du côté des autorités, des vedettes rapides sont désormais mises à la disposition des forces de l’ordre afin qu’elles interviennent le plus tôt possible en cas d’alerte.

    5 000 km de côte...
    L’arrivée de cette quantité de drogue dure dans le territoire national constitue un danger réel pour la population. Selon les statistiques publiés par les spécialistes, le nombre des jeunes drogués à Madagascar ne cesse d’augmenter ces derniers temps. Pire encore, ils commencent à s’habituer à des drogues dures en provenance des pays développés, mais non plus des simples chanvres indiens ou rongony."

    https://www.madagascar-tribune.com/2-tonnes-de-cocaine-au-large-de,1170.html

    • 9 mars à 21:09 | bekily (#9403) répond à Isandra

      TARATATA !!!!!

      ONG GLOBAL INITIATIVE , spécialisée dans la lutte contre les trafics internationaux de drogues dures dénonce clairement : L’ÉMERGENCE RAPIDE DE MADAGASCAR à devenir la PLAQUE TOURNANTE DE LA COCAÏNE à destination des pays consommateurs de l"ocean indien comme les Seychelles ou l’île Maurice

      - Madagascar devenu ETAT DE NON DROIT AVEC la grande CORRUPTION des FOZAS , les trafics crapuleux de toute sorte deviennent
      faciles !
      - de surcroît la COMPLICITE de PERSONNAGES
      FOZAS HAUT PLACÉS corrompus ..est monnaie courrante
      - à Tamatave , dans un entrepôt de transitaire import/export : les sacs de COCAÏNE importes avec des sacs de sucre du Brésil avaient été decouverts
      - la saisie vers BOENY ne fait qu’ILLUSTRER une petite partie d’un TRAFIC CONSTANT +++ fait par TRANSBORDEMENT au LARGE des CÔTES ( constat et répétition)

      BOLOKY grosse idiote , en plus tu ne fais que
      - CONFIRMER des faits existants.
      - TOUT EN REFUSANT d’ADMETTRE LA RESPONSABILITE FOZA

      *** LA CORRUPTION INTENSE DES FOZAS FAIT DISPARAITRE L"ETAT DE DROIT
      *** il est LOGIQUE que les malfrats du monde entier en.profitent !
      *** conséquence : être PLAQUE TOURNANTE de la DROGUE dans l"ocean indien est VOTRE SEULE ÉMERGENCE !!!
      BRAVOOOOO !!!

      Encore heureux que les pirates somaliens ne s’implantent !!!!
      Peut être à venir ?
      Si les dahalos prennent le pouvoir comme à Haïti.....cousin Germain des fozas en corruption !

      .

    • 9 mars à 22:18 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Béquille,

      Avec l’attitude de rafozandoza, vous voulez mettre l sur le dos de foza l’origine de tous ces maux et faites semblant d’ignorer que ces maux existaient déjà avant que Rajoelina est arrivé au pouvoir, mais, la différence à l’époque, il n’y avait pas encore des réseaux sociaux.

      Les interceptions par la police lesquelles se succedent, prouvent l’existence des autorités et démentent vos allégations à la rafozandoza

      Malgré cela, son ampleur sur l’axe Madagascar meme si alarmant est encore faible par rapport à celui de l’axe Comores-Mayotte-Réunion.

    • 10 mars à 10:31 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      Enfin un secteur ou Mada est leadeur dans l ’océan indien, Mada va devenir le « grenier » de la drogue, en deuxieme position l’exportation illégale de l’or vers Dubai, ELLE EST PAS BELLE LA VIE ; ce sont les deux piliers de l’emergence tant criée sur tous le toits en toles.

    • 10 mars à 11:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Dupenard

      Vous, les détracteurs ne souhaitez que les malheurs pour ce pays, mais, non, ce régime est là pour en empêcher, dont toutes ces saisies sont grâce aux efforts.

    • 10 mars à 12:58 | lé dezertera (#11352) répond à Isandra

      Albatros,

      On parle de saisie.
      Ne croyez-vous pas que ces saisies se transformeront en sachet de sucre comme l’or du coffre du ministère s’étant transformé en ferraille ?
      C’est la même logique que pour les aides reçues des instances internationales : pas de comptabilité et aucun processus de transparence.
      Tout est corrompu et à tous les niveaux = Madagasikara en 2024.

    • 10 mars à 13:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Albatros,

      Les deux liens rapportent le même fait, mais ces saisies sont faibles par rapport à ceci :« Depuis le début de l’année, près de 3,8 tonnes de drogue, principalement d’héroïne ont été saisies par les unités basées à La Réunion en collaboration avec leurs partenaires régionaux. En ce sens, nation à part entière de l’océan Indien, la France réaffirme son engagement au service de la stabilité régionale et de la protection des population »
      https://www.defense.gouv.fr/marine/actualites/importante-saisie-dheroine-fazsoi-locean-indien#:~:text=Sous%20l%27autorit%C3%A9%20du%20pr%C3%A9fet,de%20283%20kilos%20de%20stup%C3%A9fiants.

      Et Rfi ne dira jamais qu l’axe Comores-Mayotte-La Réunion est la vraie plaque tournante dans l’océan indien.

  • 9 mars à 21:24 | lé kopé (#10607)

    Isandra ,
    Je tiens à vous signaler que le Pérou , La Bolivie et la Colombie sont les Pays où les plantations de Coca , l’origine de la Cocaïne sont légions . Si les routes de la Cocaïne passaient auparavant par les îles de la Caraïbe , avant d’atteindre par bateaux les Etats Unis , ou par avion , l’Europe , ces itinéraires ont maintes fois changé , par souci de régularité , et surtout de sécurité pour leur destination finale . Après avoir traversé le Brésil , par les différents fleuves qui servent de frontières , mais qui sont des passoires , la marchandise transitait à Panamarobo , au Surinam, pour s’envoler vers les Pays Bas, ou à la Guyane Française à Cayenne , par l’intermédiaire des mules . Seulement , de nos jours , une nouvelle route a été prospectée , selon la « Drug Enforcement Administration » ou DEA , qui part du Pérou vers le Brésil (Sao Paolo), ou des liaisons aériennes quotidiennes facilitent le transfert de la Cocaïne vers l’Afrique du Sud. Du Cap , la drogue transite chez nous par bateau ou par avion , à cause de la porosité de nos frontières , et de la Corruption , pour aller vers l’île Maurice , et rejoindre l’Europe .
    Vous aviez déclaré que les « forumistes » ont toujours hâte de taper sur les Foza , sans en avoir les preuves ? En tout cas , le résultat est le branle bas de combat actuel de nos Dirigeants , mais est ce que ce n’est qu’une façon de noyer le poisson ?

    • 9 mars à 22:28 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Lékopé,

      Hâte de taper sur les foza ?

      J’ai posté cet article de MT daté 2007 pour juste vous rappeler où informer si vous n’avez jamais entendu que ce trafic existait déjà avant même l’arrivée au pouvoir d’Andry Rajoelina.

      Et pire, il est écrit dans cet article que dans cette époque, la consommation de drogue dure augmentait déjà.

    • 9 mars à 22:48 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      ETAT CORROMPU = ABSENCE D’ETET DE DROIT
      ETAT CORROMPU = PASSOIRE CEXCELLENTE POUR LA DROGUE

    • 9 mars à 23:00 | lé dezertera (#11352) répond à lé kopé

      9 mars à 22:28 | Isandra (#7070) répond à lé kopé ^

      ...J’ai posté cet article de MT daté 2007 pour juste vous rappeler où informer si vous n’avez jamais entendu que ce trafic existait déjà avant même l’arrivée au pouvoir d’Andry Rajoelina.


      Koa inona ary no nataon’ilay kary lahy cedrick vazaha rainilainga rajoelina izay sahy nilaza fa izy dia HANAO NY TSY VITAN’NY TEO ALOHA NANDRITRA IZAY 60 TAONA IZAY.
      Toa ny nataon’ny teo aloha na loza mihaotra aza no nataony, jereo ny resaka « kere ».
      Mazotoa mampatsiahy ny nisy teo aloha fa manaporofo izany fa tsy nanao n’inon’inona i cédrick vazaha rajoelina hanatsarana sy hanovana ny zava-nisy.

    • 10 mars à 10:36 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Deserteur,

      Angaha moa tsy hitanao ireo olona tratra ireo ?

      Ny Deserteur hoa sady efa mitsoak’ady mbola manantena miracle ihany koa. Na hoe mila voatsiary.

      Ny firenen-dehibe aza tsy mahavita manafoana anio, kanefa rizareo ampleur fitaovana.

    • 10 mars à 12:32 | lé dezertera (#11352) répond à lé kopé

      Valin-teny tsy mahafa-po fa resa-ketotry ny voadona amin’ny maharary azy.
      Inona no itanisaina ny tamin’ny taona 2007 raha efa hatramin’ny 2009 i cédrick vazaha rainilainga rajoelina no nitondra kanefa hatramin’izao, miharatsy be mihitsy aza ny toe-draharaha sy ny zava-misy.
      Averintsika ary ny fanontaniana : tao anatin’izay 64 taona mandrak’androany izay, iza no fitondrana namorika nandetika indrindra an’i Madagasikara sy ny malagasy ho amin’ny fahantrana sy ny toe-piainana farany ambany indrindra hatrizay nisian’ny hoe fahaleovantena ?

      2009 no nangalatra ny fitondrana i cédrick vazaha rainilainga rajoelina, 15 taona mandrak’androany anesorana ny fitondran-dRajaonarimampianina (izay tsorina fa alehany lavitra noho ny an-drainilainga rajoelina 6è d’âne cas ratés), inona no vitan’ilay mitatatata hoe TGV (Tary Gaigy Vendrana) ho an’ny VAHOAKA MALAGASY, HAMPANDROSOANA NY FIAINAN’NY MALAGASY AMIN’NY LAFINY REHETRA ? ZERO MANATODY.
      Tanisaina izao atsanga tsy aman’orana rehetra izao : manara-penitra aho hoe manara-penitra ...
      averiko : inona no fiantraikan’ireny amin’ny fiainan’ny malagasy an-davanan’andro ?
      ZERO manatody.
      Mba raiso an-tsaina hoe : hatrizay nitondran-drainilainga cédrick vazaha rajoelina, lasa aiza ilay « BAREA » kanefa nandaniana vola aman-tapitr’isa maro ilay kianja izay zary toerana fampandihizan-b.ody sisa no iafarany ... Mila eritreretina !

      Ny filazana fa na ny tany mandroso aza tsy mahafoana ny resaka zava-maha-domelina dia ala-pàn-ny tsy ampy solaitra mamadi-dresaka rehefa tsy manan-kevitra handresen-dahatra.
      Ary mba jereo ny an’i Vietnam, maninona no tsy alain-tahaka na raisina ho ohatra ny an’io firenena io ? Satria ny fisainana foza tsy hanana herin-tsaina toa ny vietnamiana velively fa variana sy sarihan’ny fitiavan-tena sy ny fitiavan-kely hangoron-karena amin’ny famitahana ny vahoaka.

      Averiko sy amafisiko fa resa-ketotra manamaibo tanàna fotsiny ny fampielezan-kevitry ny #7070. Valin-tenin’ny tsy ampy solaitra ary vavan’ny maty an-drano.
      AMD

    • 10 mars à 12:34 | MALIBUC (#9345) répond à lé kopé

      Tiens l’Isandra est en heures supp. Hihihihi 🤣🤣🤣

  • 9 mars à 21:46 | bekily (#9403)

    Vraiment usant de lire les âneries d’une isandra

    « I have à Dream »
    Quand le pays peut il être gouverné
    - par des hommes d’état dignes de la fonction ?
    - Des personnages adeptes de l’adage :
    *********** « GOUVERNER C’EST SERVIR » !!!
    - des Patriotes à la tête bien.pleine
    Tels :
    * Auguste Paraina ?? SURTOUT !!!
    * Serge ZAFIMAHOVA ??
    * Raymond Ranjeva ???
    * Beranto Henri ?
    Au moins à titre de conseillers principaux les plus influents ???

    Ces personnages porteraient le pays bien haut !!!

    OCS : A L’AIDE !!!
    POUSSEZ LES A ALLER AU CHARBON !!!

  • 9 mars à 23:11 | lé dezertera (#11352)

    Zava-misy iniana atao amin’ny teny malagasy mba tsy ahatohintohina ireo namana vahiny.
    Mamoehitra ny fitondrana tandrefana, ao anatin’izany i Lafrantsa.
    Ireo firenena ireo ankehitriny dia manao fampielezan-kevitra mba hidiran’ireo tanora any amin’ireo tany nozanahany taloha ao amin’ny Tafikan-dry zareo (Légion ho an’ny ao Lafrantsa).
    Ao amin’ny masoivohon’i Lafrantsa ao Antananarivo ohatra dia misy sampan-draharaha mandray ireo tanora ampanaovina « fitsapana » ary raha lany afaka ilay tanora dia omeny fiantsoana hamonjy ny toby any amin’ny faritra atsimo antsinanan’i Lafrantsa.
    Ny eto madagasikara, ny andiany voalohany amin’ireo voahantso dia ho tonga any Lafrantsa faha-tarany amin’ny faran’ny volana marsa 2024 ity.
    Izay ve tsy ho fanomanana ilay lazain’ilay filohan-dry zareo hoe « alefa any Ukraine » ?
    Tsy misy hifanerena io fa safidy kanefa na izany aza sao dia ho sendra ny patsa iray tsy omby vava ka efa any an’ady vao mipararetra anaty pantaloha.
    Ny fiainana sarotra sy tsy ahitana vaha-olana no mandrisika ireo tanora hisafidy izany làlana izany.
    Teny atsipy ho an’ny hendry io fa tsy sanatria fanerena, tompon-tsafidy ny tsirairay.

    • 10 mars à 12:15 | lé kopé (#10607) répond à lé dezertera

      Ilay mpanao Volley Ball iraisampirenena Taloha , mitondra ny anarambositra hoe « Tsoklita » dia nisafdy ny hanao Légionnaire taloha . Tany Nîmes izy no nilatsaka ho « Lezionera » izy , ary rehefa avy tany Guyane , dia namarana ny asany tao Mayotte . Namana mpiara misaika taloha izy io ary efa mistro ronono any an Tany Ndrazana .Izy no mahalala ny antsimpirihany asa miandry ny tanora any , hatraminy asa any andaKozia ...Vary manara amin-tsaramaso !

    • 10 mars à 12:47 | lé dezertera (#11352) répond à lé dezertera

      Manam-boninahitra Lezionera malagasy ihany koa ilay nitarika ireo zandary tamin’ny fanafihana ireo tao amin’ilay hoe « Grotte d’Ouvéa ».
      Nody any an-tanindrazana izy efa ela izay ary anisan’ny nenjehin’ny mpomba an’i cédrick rainilainga rajoelina tamin’ireny raharahan’ny 2009 ireny.
      Nopotehin’ireo miaramila mihitsy aza ny tranony tamin’ireny fotoan ireny fa hoe toerana fanafenana fitaovam-piadiana hono, saingy tsy nisy fitaovana na iray aza hita tamin’izany fa dia fitiavana ny hamotika ireo mpomba ny fitondrana fotsiny.

      Raha mikasika ireo tanora voalazako etsy ambony indray, ny mampiahiahy ahy amin’ilay resaka dia ny masoivohan’ny Lafrantsa mihitsy no manokatra birao handraisana ireo kandida ary efa andro vitsivitsy izao taorian’ny andro nanontanian’ny lehiben’ny etamazaoro frantsay tamin’ireo lehiben’ny tafika ao amin’ny OTAN raha vonona ny handefa miaramila any Ukraine ry zareo.
      2 herinandro taorian’io dia iny ny filoha Macron nilaza izay nolazainy iny.
      Misy ireo masoivohon’i Lafrantsa any amin’ny tany afrikana zana-tany fahiny ihany koa manao io fandraisana kandida io.

      Dia ho sanatrian’izany ve ka ho fanomanana ny adalan’i Macron te-hanao mandat fanintelony ?
      Satria raha sanatrian’izany ka miady mantsy i Lafrantsa dia tonga amin’ilay hoe « situation de guerre » ka dia izy ihany no mitondra fa tsy misy fifidianana.
      Aza hitako mahita ahy marina moa !

    • 10 mars à 13:42 | Isandra (#7070) répond à lé dezertera

      Déserteur.

      Hoatran’ny naheno aho hoe ny Rosianina hono manarama olona hanao propagande sy hitsikilo, ary hanaratsy ny tandrefana. Sao dia mba tafiditra amin’izany ary ireto déserteur, ireo mantsy sahy nivarotra fahaizany hoan’ny firenen-kafa, ary nanda ny veliranony, kanefa ny fanjakana Malagasy no niantoka ny fianarany ?

  • 10 mars à 14:31 | Isandra (#7070)

    Castration !

    Tiens ! « Le patron des Républicains Laurent Wauquiez veut rendre la castration chimique obligatoire pour les prédateurs sexuels. »

    https://www.leparisien.fr/faits-divers/comment-fonctionne-la-castration-chimique-pour-les-violeurs-03-05-2018-7695822.php

    Ce qui est déjà applicable en France, service public.fr :

    "La castration chimique concerne les auteurs d’infractions sexuelles, telles que le viol ou les agressions sexuelles.

    Le traitement inhibiteur de libido est généralement décidé lors d’une injonction de soin. Cette injonction de soin peut être ordonnée dans le cadre d’un suivi socio-judiciaire, d’une libération conditionnelle ou d’une surveillance de sûreté.

    Le traitement inhibiteur de libido peut également être mis en œuvre par un centre socio-médico-judiciaire prenant en charge les personnes placées en rétention de sûreté."

    Peut on dire qu’en France, il y a des tortures ?

    PS : Au départ, le projet de loi concernant cette castration avait proposé la castration chimique, mais, c’est la HCC qui a imposé la castration physique.

    • 10 mars à 16:03 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      T’as rien compris Foza, en France c’est le violeur qui donne son accord.
      T’es vraiment une conne....hihihihi 🤣🤣🤣🤣

    • 10 mars à 17:02 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      oui, il est vrai que la France est une référence, dans toutes les matières, puisque André Rajoel, le gouverneur Français à Mada, prend toujours se ordres chez le ministre de l’intérieur Darmanin.

    • 10 mars à 18:09 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Complément d’infos sur service public.fr :

      "Comment est-elle décidée ?
      La castration chimique n’est pas une peine prononcée par un juge, mais un traitement médical décidé par un médecin.

      Dans le cadre d’une injonction de soin, prononcée par un tribunal correctionnel ou une cour d’assises, le médecin décide si un traitement visant à réduire la libido du condamné est utile ou non.

      Si le condamné refuse de suivre ce traitement, alors qu’il lui a été prescrit par un médecin, cela constitue une violation de ses obligations contenues dans la mesure judiciaire. Le condamné pourra alors retourner en prison."

      Dupard,

      Bien sur, la France est l’un pays modèles pour ne pas dire le premier, en matière de de droit de l’homme dans notre communauté francophone, et cela ne date pas des mandats de son excellence Président République, leader Charismatique de la révolution orange.

    • 10 mars à 18:50 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      #7070,
      Toit ça pour dire que c’est le violeur qui donne son accord ou pas.
      Tu la ramènes vraiment pour rien la Foza.
      Tu bosses le Dimanche ? hihihihi 🤣🤣🤣🤣

    • 10 mars à 19:18 | lé dezertera (#11352) répond à Isandra

      Parce que ce régiment de zinandra vit en France ...
      Ceci justifie l’affirmation :« oui, il est vrai que la France est une référence, dans toutes les matières »

  • 10 mars à 19:16 | Isandra (#7070)

    COMMENT UN PRESUME BAC- ?? A REPONDU DES QUESTIONS ECONOMIQUE ?

    LT - Madagascar est le premier producteur et exportateur de vanille au monde, laquelle est une importante source de revenus. Ces dernières années, l’industrie extractive monte en flèche, le nickel et le cobalt ont par exemple dominé les recettes d’exportation en 2022. A côté, le taux de pauvreté reste élevé autour de 75% selon la Banque mondiale (contre 77% il y a cinq ans). Comment expliquez-vous cela ?

    ANR : Le taux de pauvreté se place en effet aux environs de 75%, mais, il ne faut pas oublier que selon la Banque Mondiale, avec la crise de la Covid 19, le monde a fait un recul de 5 ans en termes de développement. Pour le cas de Madagascar, je tiens à rappeler qu’en 2001, ce taux de pauvreté était inférieur à 70%, le pays avait connu une croissance forte, mais en 2002 avec la crise post-électorale, le pays a connu la plus grande récession de son histoire avec -12% de croissance, le taux de pauvreté a atteint alors 80%. Depuis, nous tournons autour ce chiffre en raison de la faiblesse de notre économie et de nos querelles politiques. C’est pour cela que la première élection d’alternance démocratique de 2018 était un signal fort pour la stabilité du pays et les résultats étaient tangibles dès la première année de mon mandat avec un taux de croissance de 4,4% en 2019, taux le plus haut jamais atteint en 10 ans. Nos objectifs étaient un taux de croissance avoisinant les 7% à la fin de mon mandat, mais en raison des différentes crises, au lieu d’une politique d’expansion, nous avons été obligé de mener une politique de relance. Avec la stabilité et une élection démocratique cette année, le pays peut espérer renouer avec une croissance supérieure à la croissance démographique et connaître une inversion du courbe de la pauvreté qui devrait diminuer dans les années à venir pour retrouver le niveau de 2001."

    https://afrique.latribune.fr/think-tank/entretiens/2023-11-13/la-faiblesse-de-notre-economie-et-nos-querelles-politiques-freinent-madagascar-andry-rajoelina-president-de-madagascar-983017.html

    • 10 mars à 19:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      LT-Avant d’accéder au pouvoir en 2018, vous promettiez notamment d’améliorer le climat des affaires en créant une banque d’investissement pour réduire le coût du crédit mais aussi de sécuriser les eaux territoriales, de professionnaliser les activités de pêche. Vous envisagiez également la construction d’une raffinerie pétrolière pour tirer parti du potentiel en la matière ou encore de faciliter l’investissement hôtelier... Cinq ans plus tard, qu’en est-il ? Quel bilan dressez-vous ?

      ANR : D’abord le contexte est important lorsqu’il s’agit de faire le bilan, personne n’a imaginé en 2018 ou en 2019 que le monde allait connaître une crise sanitaire qui a provoqué des bouleversements socio-économiques importants, notamment une récession mondiale évaluée à - 4,4% selon le FMI en 2020. Pour un pays comme Madagascar, où une grande partie de notre économie repose sur des secteurs qui dépendent de l’extérieur comme le tourisme ou les exportations, la crise sanitaire a provoqué une crise économique majeure. La priorité était alors de protéger la population et sauver des vies humaines. En 2021, avec un plan de relance ambitieux marqué par la construction d’infrastructures pour rattraper le retard de développement et un regain des exportations minières à cause de la hausse de la demande mondiale, nous avons connu un taux de croissance de 5,7%.
      Concernant les points que vous citez dans votre question, le parlement a voté en 2021 la loi instituant le fonds souverain malagasy. Le fonds investira dans des projets de développement stratégique, prioritaires, rentables et créateurs d’emplois. Il valorisera aussi les ressources naturelles, tels que terrains domaniaux, ressources minières, ressources pétrolières, zones forestières, maritimes, agricoles, industrielles et touristiques, afin qu’elles produisent de la valeur ajoutée pour l’Etat. Le Fonds souverain représentera les intérêts de l’Etat dans les grands projets miniers, immobiliers ou tout autre projet stratégique.
      Pour le secteur touristique, il a été très impacté par la crise sanitaire, il se relève lentement. Cette année nous prévoyons plus de 265.000 touristes visitant la grande île alors qu’en 2019, nous avons enregistré plus de 306.000 touristes. Vous imaginez alors le choc que nous avons connu avec la Covid 19, alors que nous avions tablé sur un nombre de 500.000 touristes à la fin de mon mandat. Afin de relancer le secteur, nous avons par adopté des mesures fiscales incitatives telles que, par exemple, l’exemption de TVA pour l’importation de matériaux pour la construction d’infrastructures hôtelières et des équipements pour la promotion du secteur touristique, sur l’importation de bateaux de croisière, de catamarans et de montgolfières. Nous disposons de réserves touristiques très prometteuses que ce soit pour le tourisme balnéaire ou l’écotourisme, les hôtels club, les croisières.... Le secteur touristique a pour vocation à générer à minima 1 milliard de dollars de recette à l’horizon 2027/2028.
      Concernant la pêche, nous avons négocié âprement un nouvel accord avec l’Union Européenne pour augmenter les redevances et sécuriser les ressources. Avec plusieurs de nos partenaires comme le Japon et la Banque Mondiale, nous nous dotons progressivement de vedettes et intercepteurs rapides pour sécuriser nos côtes. Le secteur pêche représente actuellement 7% de notre PIB."

    • 10 mars à 19:29 | lé dezertera (#11352) répond à Isandra

      10 ans = 2019-2009,

      « C’est pour cela que la première élection d’alternance démocratique de 2018 était un signal fort pour la stabilité du pays et les résultats étaient tangibles dès la première année de mon mandat avec un taux de croissance de 4,4% en 2019, taux le plus haut jamais atteint en 10 ans. »

      Mais qui était au pouvoir pendant ces 10 ans (et on n’avait pas encore le Covid).
      La réponse c’est parce que Ravalomanana était passé par là : Nandalo Ramaka ka may ny tanàna !

      Dans quelques mois, ce sera toujours la même rengaine, c’est à cause de Ravalomanana ...
      Qu’est-ce qu’il est fort ce mec, il fout rien et parce qu’il fout rien qu’il perturbe la bonne marche de la politique de cédrick vazaha rainilainga rajoelina. Dadany izany marina moa !

    • 10 mars à 19:54 | bekily (#9403) répond à Isandra

      👹👾👹👾👹💀☠💀💀☠☠☠☠
      NE CHERCHEZ PAS D"EXCUSES IMAGINAIRES

      NON,
      - QUERELLES POLITIQUES...????
      Il s’agit de rivalités politiques BANALES
      Les fozas auraient voulu avoir l’exclusivité de l’arène politique
      - COVID ???
      ils’agit de PANDEMIE MONDIALE
      tous les oays ont été touchés
      Les fozas ne peuvent l’évoquer pour se dédouaner de leurs échecs.

      OUI,
      - la seule raison de lde la pauvrete intensifiée est la CORRUPTION MASSIVE JAMAIS VUE !!!
      dont les FOZAS SONT LES SEULS RESPONSABLES

      Les inandra ne font que déverser des tonnes de MENSONGES ET DE PROPAGANDE

  • 10 mars à 19:33 | lé dezertera (#11352)

    M. HO,
    Ho izao ...
    Ho izao ...
    Ho izao ...
    Kanefa tsy hita izay vokany. Dia adino tanteraka ireo nolazaina hoe VELIRANO.
    Asa na mba takatry ny sain’ireto kaondrana ireto ny dikan’izany hoe VELIRANO : vazaha tokoa ka tsy mahalala ny fomba sy ny nentin-dRazana ka manaonao foana. MANODIAVA.

    Resa-ketotra manamaimbo tanàna fotsiny ny propagandin’ny rezimanta #7070 izay asa izay nahazo azy fa lasa niasa andro alahady.
    F’angaha tsy nandeha nivavaka teny amin’ny Jesosy Mamonjy re tonaka e !

    • 10 mars à 20:09 | bekily (#9403) répond à lé dezertera

      Resaka be PROPAGANDE MPOAKATY AVOAKA ISAN"ANDRO !!!

      Taralila no betsaka

      " toy saka mangery ambony vatomanga,
      hevitre betsaka,
      fa ny atao tsy misy !!! « Mihetsika etsy sy eroa , milalao saribakoly »inaugurations" tsy misy farany
      Kanefa eo foana ny FAHANTRANA FADIRANOVANA

      Matimaty faona mitrongo i Ramalagasy aminy ilay Ragova vazaha
      ..

  • 10 mars à 19:39 | lé dezertera (#11352)

    Ohatra :

    Aiza ilay resaka « Barea » raha nezahina naely teto sy teroa mba hanohanan-kevitra ny vola lany tamin’ny fanamboarana ilay kianja ?
    Nisy tambiny nampandroso sy nampisondrotra ny ekipa malagasy ve izany ?
    Izao io fa ho avy tsy ho ela ny lalao olaimpika, inona no fanomanana amin’ireo taranja handraisantsika anjara ataon’ity kary lahy rainilainga mpisandoka ho 6è Dan kay 6è d’âne cas ratés ? (cas ratés : fehin-teny tena mifanaraka amin’ny ataony sy ny zava-bitany).

    Ho sendra ny mpaka kitay fa tsy « tin » fotsiny.
    AMD

    • 10 mars à 20:10 | bekily (#9403) répond à lé dezertera

      👏👏👏👏👏👏👏👏👏

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS