Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 septembre 2021
Antananarivo | 09h32
 

Transport

Transport urbain

Les autorisations demandées par la CUA font jaser

vendredi 5 mars | Mandimbisoa R.

Les nouvelles dispositions de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) sur les autorisations spéciales de circulation pour certaines types de véhicules comme le transport de personnel, le transport scolaire ou le transport de marchandises dans la capitale suscite la confusion notamment au niveau des opérateurs du secteur.

Dans une nouvelle note de la direction des transports et de la mobilité urbaine, la CUA annonce la nécessité d’une autorisation spéciale d’opérer pour certaines catégories de véhicules comme le transport de personnel, les bus scolaire, les voitures de livraison. Les poids lourds qui circulent en ville en dehors des horaires autorisés devront également présenter une autorisation spéciale de circuler, précise la note signée par Vigor Bemana Rafenoarisoa, directeur des transports et de la mobilité urbaine. L’autorité compétente pour la délivrance de ces autorisations reste la CUA, étant donné que la zone urbaine n’est pas du ressort l’Agence de transport terrestre (ATT).

Les transporteurs concernés appréhendent surtout dans cette décision une nouvelle dépense supplémentaire d’autant plus que la communication de la CUA n’a pas spécifié si cette autorisation sera payante ou gratuite.
« Nous nous acquittons déjà d’une patente, en plus des obligations diverses qui ne sont pas gratuites », avance Naina Rasofofarimanana, propriétaire d’un véhicule de transport scolaire.

D’autres montent le ton et accusent la CUA de vouloir renflouer ses caisses à leur dépens. « Après les chiens et les animaux de basse-cour, c’est le tour des transporteurs », ironise Félix Jaomanana, conducteur d’un bus scolaire. « La commune ferait mieux de taxer la circulation sur les rues de l’Indépendance à Analakely », poursuit-t-il.

Les transporteurs auront jusqu’au 31 mars pour régulariser leur situation, au-delà, la CUA brandit des sanctions à l’endroit de ceux qui ne respectent pas ses dispositions. Des précisions sont ainsi attendues de la part de la CUA pour éclaircir la situation et éviter la grogne des transporteurs dans un contexte politico-sociale déjà assez tendu.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 5 mars à 09:56 | Shalom (#2831)

    Esy aho hoe vazaha be !
    Ny orin’asa Virio, Prochimad navelan’n’itlhy Charles Rainy, aiza izao izy ireo orin’asa ireo ?
    Lany boritra ! Faillites !

    Ben’ny tànana izy ankehitriny, inona no programa mba entin’ilay kary io hampandrosoana ny tanànan’Antananarivo renivohitra ? AOTRA !
    Lany anaovana lanonana izy samy izy isaky ny faran’ny herinandro ny fisainana fa tsy mieritreritra velively izay ilain’ny vahoaka.
    Sa fotsiny hamaliana faty ny nahazo ny reniny fahiny voasazy satria nanao ny tsy mety no nakana io toeran’ny Ben’ny tanàna io ?

    • 5 mars à 10:37 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Poutre,

      Hita mihitsy ianao hoe alavitra, ka lasa miteniteny foana.

      Misy zavatra vita nation’ ity maire ity raha ampitahaina nataon-dRavalo Lalao teo, ohatra amin izany ity tsenan’i Behoririka, ny fanadiovana ny lakan-drano, ny code de la ville, ny lalana 67ha, sns, ary izao efa hatao Ambohijatovo ho lasa toerana hilalaovan’ny ankizy,...

      Fa soa ihany aloha fa azon’izy ity ny tanana, izao sahirana mahita toerana ny TIM, izay taloha izy no tompony ny tanana.

  • 5 mars à 10:17 | ASSISE (#10453)

    Jaser et Jazzer !

    Ny lôjikan’ny ben’ny tànàna, amin’ireo olona mampidi-bola :

    mampidi-bola ianao amin’ny tokan-trano, amin’ny fanjakana (firenena).

    Mipetraka aminy, "ben’ny tànàna", ny fanontaniana, efa nisy ny resak’alika mivovo (tsy ny ben’ny tànàna akory io), nahoana ianao no tsy hampidi-bola amin’ny tànàna ?

    Raha arahina tokoa anefa ilay lôjika, manahy aho amin’ny herintaona, na alohan’izany, eny anivon’ny FKT koa hananganana io sampana fitanterana io, sarisary "mpaka fako isam’pokontany" nandoavam-bola.

    Question d’ambiance, Jazzer par les DJs ou par les militaires ? Car jaser prend du temps.

    Na mandoa vola, na hiharan’ny làlàna. Malalaka ny safidy.

  • 5 mars à 10:28 | Isandra (#7070)

    Peut-être, l’idée est bonne, mais seulement, le moment est il propice pour l’appliquer ?

    • 5 mars à 18:36 | Ra-Jao (#282) répond à Isandra

      Pour une fois Isandra se pose si le decision prise est propice.
      Continues Isandra, vous êtes sur la bonne voie : il suffit de poser toujours la bonne question comme celle ci : la construction du Colisée est elle propice, le projet téléphérique , le tramway, Miami ...
      Les 50000 logements sociaux sont vraiment de bons projets, mais le DJ n’en parle plus

  • 5 mars à 12:27 | Shalom (#2831)

    Dia tena mampalahelo ny nahita ilay fihetsiky ny fiangonana katolika omaly iny momba ny toerana nolazaina fa anaovan’ireo solombavam-bahoaha eto Antananarivo tatitra.

    Ny toerana nolazain’ny "préfet" dia ny parking-n-dRajabaly ka mahagaga hoe inona no Antony namoahan’ny katolika iny lahatsoratra iny.

    Ny tena loza dia ny fanamafisan’ny kaondrana isany eto amin’ity serasera ity ary ny fanabatiana arak’izany ny ataon’ireo solombavam-bahoaka ireo miatrika izany lahatsoratry ny fiangonana katolika izany.
    Tsy ohatran’ny hoe fampiadiana vahoaka ve no dikan’izany ?

  • 5 mars à 13:09 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Est-ce l’urgence voire la priorité du moment ? Quid des taxis-motos qui demandent à se faire régulariser pour pouvoir circuler librement ?
    Savoir écouter est l’un des défauts des hommes qui nous gouvernent n’est-ce pas ?
    Verser de l’huile sur le feu est leurs spécialités n’est-ce pas ?
    C’est ce qui arrive quant on a à faire avec générations virtuelles ( baby jeu vidéo mais pas babyboom) n’est-ce pas ? Ils se croyaient tous sur des consoles n’est-ce pas ?

    • 5 mars à 13:56 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Les caractéristiques de ces générations virtuelles sont les suivantes :
      - Ils sont tous déconnectés de la réalité car ils n’ont pas les pieds sur terre.
      - Les convaincre voire les faire changer d’idée relèvent de l’impossible.
      - Ils se croient tout permis.
      - Ils sont comme dans une bulle.
      - Ils font le contraire de ce que les gens sensés/normaux font et ils trouvent difficilement le sommeil.
      - Chez eux, tous se font sur table et de façon imagée.
      - La question comment et quelle conséquence ne font pas partie de leurs jargons/vocabulaires.
      Etc...
      En Afrique, les gens parlent de Zombie voire d’individu zombifié n’est-ce pas ?

  • 5 mars à 13:11 | Shalom (#2831)

    Tsy adino velively ny Velirano miseho isan’andro : Aoka tsy ho adino ny tsiahy mahazatra sy zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena

    TRAGEDIE DU ROI CHRISTOPHE (DJ TSY AMPY SOLAITRA)

    IZA AMIN’IRETO ARY NO TANTERAK’I DJ Roi Christophe ?

    Valin-teny tsotra no angatahina : vita, tsy vita na mbola tsy vita.
    Mijanona ity lalao ity rehefa miala eo amin’ny toerany io fitondrana fopla io.

    - Fidinan’ny vidin-tsolika @ antsasany
    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique (Sans budget, sans étude d’opportunité) MERCI LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 5 mars à 13:11 | Shalom (#2831)

    Tsy adino velively ny Velirano miseho isan’andro : Aoka tsy ho adino ny tsiahy mahazatra sy zava-misy marina mikasika ny raharaham-pirenena :
    Ireto ny toe-javatra tsy mbola mazava ka handrasana ny tohiny :

    - MBS : notapahina ny fifanarahany tamin’ireo orin’asa telo tsy miankina
    - Ireo mpikaraman’ady "serbes"
    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Bonbon sisety
    - Resaka doublon
    - Gadra tany Farfangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Ecrans plats (MinInter)
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Volamena 73,5 kilao
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny mpianatry ny anjerimanontolo Toamasina
    - Tsy fandoavana ny karama 4 volana an’ny mpiasan’ny anjerimanontolo Toamasina
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy
    - Ny SAMBO SINOA mitombo andro aman’alina mambotry ny jono eto Madagasikara
    - HIRIDJEE sy ny karana ao amin’ny vola ampiasain’i JIRAMA

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

  • 5 mars à 13:14 | purgatoire (#11152)

    Au fait combien de pays africains frères ont acquis du covid organics ???? Vous savez celui qui devait changer l’histoire du monde ….
    Les premières doses de vaccin contre la COVID-19 fournies grâce au Mécanisme COVAX ont été administrées en Afrique
    * Les gouvernements de la Côte d’Ivoire et du Ghana ont lancé aujourd’hui des campagnes de vaccination contre la COVID-19 en vue de protéger les soignants.
    * Les premières vaccinations ont lieu cette semaine alors que 11 millions de doses supplémentaires devraient être livrées au cours des sept prochains jours, dans le cadre du Mécanisme COVAX.
    * La publication de l’attribution du vaccin d’AstraZeneca/Oxford à 142 des économies participant au Mécanisme COVAX, qui doit être livré d’ici à la fin mai, est prévue demain.
    Alors que le déploiement des vaccins à l’échelle mondiale dans le cadre du Mécanisme COVAX s’accélère, les premières campagnes de vaccination contre la COVID-19 en Afrique grâce aux doses obtenues par l’intermédiaire du COVAX ont commencé aujourd’hui au Ghana et en Côte d’Ivoire. Ces campagnes sont parmi les premières pour lesquelles les doses fournies grâce au système de garantie de marché du COVAX, coordonné par Gavi, sont utilisées.

  • 5 mars à 19:27 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Atao hazolava fa loza ity

    Kasain’ ny ben’ ny tanana hovana Chinatown i Behoririka.
    - Izany hoe te hanome vahana ny Sinoa ny ben’ ny tanana eto amin’ ny tanin’ ny Malagasy.
    - Fa hoatrinona ny vola nomen’ ny Sinoa ny ben’ ny tanana no hamarotany an’ i Behoririka.
    - Tompon’ ny tanana Behoririka ve ny ben’ ny tanana afaka hanova azy ho Chinatown ?
    - Noho ny ny fitiavambola dia hampanjakana eto ny fakofako Sinoa rehetra izao.
    - Dia tsy mba menatra ve ny Malagasy manaiky hanjakazakan’ ny vahiny toy izao ?
    - Mandehana monina any Chine raha tia Sinoa fa aza viraviraina Antananarivo
    - Raha izy angamba no filoha dia hovany Chinaland i Madagasikara.
    - Dia ahoana izany no hampianarana ny taranaka ny fitiavana ny MahaMalagasy ?
    - Tandremo fa izao no tetika nataon’ ny Sinoa tany Cambodge ary mila ho lasany ny ampahan’ ny Cambodge ankehitriny.
    LOZA, RAHA MITOHY IZAO DIA HO VERY TANINDRAZANA NY MALAGASY !

    Tena mampiteny ny moana

  • 5 mars à 19:49 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Attention, danger !

    Le Maire envisage de changer Behoririka en Chinatown.
    - En d’autres termes, le maire veut privilegier les Chinois en terre Malgache.
    - Combien d’argent les Chinois ont-ils donné au maire pour vendre Behoririka.
    - Est que le maire est le proprietaire de Behoririka pour poovoir le transformer en Chinatown ?
    - A cause de la cupidité, on veut jeter ici toutes les ordures chinoises.
    - Est ce que les Chinois peuvent accepter une ville Malgache en Chine ?
    - Les Malgaches n’ont-ils pas honte d’accepter une telle domination étrangère ?
    - Allez vivre en Chine si vous aimez le chinois mais ne detruisez pas Antananarivo.
    - Si le maire etait président, il aurait changer Madagascar en terre Chinoise.
    - Alors, comment peut on apprendre aux générations l’ amour de Madagascar ?
    - Sachez que c’est le plan de la Chine au Cambodge et qu’une partie du Cambodge risque d’etre annexee par la Chine.
    DANGER, SI CELA CONTINUE, LE MALGACHE PERDRA LEUR PAYS !

    Cette nouvelle fait parler les muets

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS