Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 septembre 2021
Antananarivo | 18h51
 

Tribune libre

Françafrique

Le saviez-vous ? 14 pays africains contraints par la France à payer l’impôt colonial pour les “avantages” de l’esclavage et de la colonisation

samedi 3 mai 2014

Le saviez-vous ? Aujourd’hui encore, beaucoup de pays africains continuent de payer un impôt colonial en France, et ce malgré l’indépendance !

Lorsque Sékou Touré de Guinée décida en 1958 de sortir de l’empire colonial français, et opta alors pour l’indépendance du pays, l’élite coloniale française à Paris s’est indignée, et dans un acte de fureur historique, demanda à son administration alors en place en Guinée de détruire, dans tout le pays, ce qui représentait, à leur yeux, les avantages de la colonisation française.

Trois mille Français quittèrent le pays, en prenant tous leurs biens et détruisant tout ce qui ne pouvait être déplacé : les écoles, les crèches, les bâtiments de l’administration publique furent détruits, les voitures, les livres, les médicaments, les instruments de l’institut de recherche, les tracteurs ont été écrasés et sabotés ; les chevaux, les vaches dans les fermes ont été tués, et les nourritures entreposées furent brûlées ou empoisonnée.

Le but de cet acte scandaleux était bien évidemment, d’envoyer un message clair à toutes les autres colonies sur les conséquences du rejet de la France.

Le fait est que peu à peu, la peur s’empara des Élites Africaines, et après ces événements aucun autre pays ne trouva jamais le courage de suivre l’exemple de Sékou Touré, dont le slogan était : “Nous préférons la liberté dans la pauvreté à l’opulence dans l’esclavage”.

Pour les pays nouvellement indépendants il fallut trouver des compromis avec la France. Sylvanus Olympio, le premier président de la République du Togo, un petit pays d’Afrique de l’Ouest, trouva une solution susceptible de calmer les Français :

Ne voulant pas continuer à subir une domination française, il refusa de signer le pacte colonisation proposé par De Gaule, mais accepta en contrepartie de payer une dette annuelle à la France pour les soi-disant avantages obtenus lors de la colonisation française.

Ce furent les seules conditions de la France pour ne pas détruire le pays avant de partir. Toutefois, le montant estimé par la France était si grand que le remboursement de la soi-disant « dette coloniale » était proche de 40 % du budget du pays en 1963.

Dès lors, la situation financière du Togo tout juste indépendant fut très instable, et afin de se sortir de cette situation, Olympio décida de sortir du système monétaire mis en place par la France coloniale le FCFA ( franc des colonies françaises d’Afrique ), et créa la monnaie du pays.

Le 13 Janvier 1963, trois jours après, qu’il ait commencé à imprimer les nouveaux billets, une escouade de soldats (soutenus par la France) s’empara et tua le premier président élu de l’Afrique indépendante : Olympio fut exécuté par un ex Légionnaire français, le sergent de l’armée Etienne Gnassingbé qui, au passage, reçu à ce moment une prime de 612 dollars de l’ambassade française locale pour le succès de sa mission.
Le rêve de Olympio était de construire un pays indépendant et autonome. Mais l’idée ne correspondait pas aux volontés françaises.

Le 30 Juin 1962, Modiba Keita, le premier président de la République du Mali, décida également de se retirer du système monétaire FCFA (imposé à 12 pays africains nouvellement indépendants).

En effet, pour le président malien, qui se penchait plus vers une économie socialiste, il était clair que la colonisation qui perdurait avec ce pacte avec la France, devenait un piège, un fardeau pour le développement du pays.
Le 19 Novembre 1968, comme, Olympio, Keita sera victime d’un coup d’état mené par un autre ex légionnaire français des Affaires étrangères, le lieutenant Moussa Traoré.

De fait, durant cette période turbulente où l’Afrique combattait à se libérer du joug de la colonisation européenne, la France usera à nombreuse reprises de mercenaire anciennement affiliés à la légion étrangère pour réaliser des opérations coup de poings contre les présidents nouvellement élus :

  • Au 1er Janvier 1966, Jean- Bedel Bokassa, ex légionnaire français, portait un coup d’état contre David Dacko, le premier président de la République centrafricaine.
  • Le 3 Janvier 1966, Maurice Yaméogo, le premier président de la République de Haute-Volta, aujourd’hui appelé Burkina Faso, a été victime d’un coup porté par Aboubacar Sangoulé Lamizana, un ex légionnaire français qui a combattu avec les troupes françaises en Indonésie et en Algérie contre ces pays l’indépendance
  • Le 26 Octobre 1972 Mathieu Kérékou qui était un garde de sécurité au président Hubert Maga, le premier président de la République du Bénin, a porté un coup d’état contre le président, après avoir fréquenté les écoles militaires françaises de 1968 à 1970.

En fait, au cours des 50 dernières années, un total de 67 coups d’état qui se sont passés dans 26 pays en Afrique, 16 de ces pays sont des ex- colonies françaises, ce qui signifie que 61 % des coups d’états en Afrique ont été initiés dans d’anciennes colonies françaises.

Nombre de Coups d’Etat en Afrique par pays

Ex colonies françaises Nombre de coup d’état
Togo 1
Tunisie 1
Côte d’Ivoire 1
Madagascar 1
Rwanda 1
Algerie 2
Congo - RDC 2
Mali 2
Guiné Conakry 2
Congo 3
Tchad 3
Burundi 4
Centre Afrique 4
Niger 4
Mauritanie 4
Burkina Faso 5
Comores 5
Total ............................... 45
Autres Pays Africains Nombre de coup d’état
Egypte 1
Libye 1
Guiné Equatorial 1
Guiné Bissau 2
Liberia 2
Nigeria 3
Ethiopie 3
Ouganda 4
Soudan 5
Total ............................... 22

Comme ces chiffres le démontrent, la France est tout à fait désespérée, mais active à conserver une forte emprise sur ses colonies peu importe comment, peu importe le prix.

En Mars 2008, l’ancien président français Jacques Chirac a déclaré :
« Sans l’Afrique, la France va glisser vers le bas dans le rang de troisième puissance [ du monde ] “

Le prédécesseur de Jacques Chirac François Mitterrand déjà prophétisé en 1957 que : « Sans l’Afrique, la France n’aura pas d’histoire au 21e siècle”
En ce moment même où j’écris cet article, 14 pays africains sont obligés par la France, à travers le pacte colonial, de mettre 85% de leurs réserves à la banque centrale de France sous le contrôle du ministère des finances français. Jusqu’à maintenant, en 2014, le Togo et environ 13 autres pays africains doivent encore payer la dette coloniale en France. Les dirigeants africains qui refusent sont tués ou victimes de coup d’état. Ceux qui obéissent sont soutenus et récompensés par la France grâce à un style de vie somptueux, tandis que leurs populations endurent la misère et le désespoir.

Les dirigeants africains travailleraient dans l’intérêt de leur peuple s’ils n’étaient pas constamment harcelés et intimidés par les pays coloniaux.
En 1958, effrayé des conséquences de son choix d’indépendance face à la France, Léopold Sédar Senghor a déclaré : « Le choix du peuple sénégalais, c’est l’indépendance, ils veulent qu’elle ait lieu seulement dans l’amitié avec la France, pas en litige. “

Dès lors la France a accepté qu’une « indépendance sur le papier » pour ses colonies, mais a signé en parallèle des ” accords de coopération “, précisant la nature de leurs relations avec la France, en particulier les attaches envers la monnaie (le Franc), le système éducatif français, les ententes militaires et les préférences commerciales.

Voici les 11 principales composantes de la poursuite du pacte de colonisation depuis les années 1950 :
1- La dette coloniale pour les avantages de la France colonisation
Les pays nouvellement « indépendants » doivent payer pour l’infrastructure construite par la France dans le pays pendant la colonisation.
Je dois encore trouver les détails sur les montants, l’évaluation des avantages coloniaux et les conditions de paiement imposées aux pays africains, mais nous y travaillons ( nous aider avec des informations ).
2- Confiscation automatique des réserves nationales
Les pays africains doivent déposer leurs réserves monétaires nationales en France à la banque centrale.
La France a tenu des réserves nationales de quatorze pays africains depuis 1961 : Bénin, Burkina Faso, Guinée- Bissau, Côte-d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, Togo, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Congo -Brazzaville, la Guinée équatoriale et le Gabon.
La politique monétaire régissant un tel regroupement diversifié de pays est simple car il est géré par le Trésor français, sans en référer aux autorités fiscales centrales comme l’UEMOA ou de la CEMAC. Selon les termes de l’accord qui a été mis en place par la banque centrale du CFA, chaque Banque centrale de chaque pays africain est obligée de garder au moins 65% de ses réserves de change dans un « compte d’opérations » tenu au Trésor français, ainsi qu’un autre 20 % pour couvrir les passifs financiers.
Les banques centrales CFA imposent aussi un plafond sur le crédit accordé à chaque pays membre à l’équivalent de 20 % des recettes publiques de ce pays sur l’année précédente. Même si la BEAC et la BCEAO ont une facilité de découvert auprès du Trésor français, les traites sur les facilités de découvert sont sous réserve du consentement du Trésor français. Le dernier mot est celui de la Trésorerie française qui a investi les réserves étrangères des pays africains en son propre nom à la Bourse de Paris.
En bref, plus de 80% des réserves de change de ces pays africains sont déposées dans les « comptes d’opérations » contrôlés par le Trésor français. Les deux banques CFA sont africaines de nom, mais n’ont pas de politiques monétaires propres. Les pays eux-mêmes ne savent pas, ne sont pas informés, à hauteur de combien la réserve de change détenues par le Trésor français leur appartient en tant que groupe ou individuellement.
Les gains de l’investissement de ces fonds du Trésor français sont censés être ajouté à la réserve de change, mais il n’y a pas de comptabilité transmise aux banques ou aux pays, ni les détails de ces modifications. « Seul un groupe restreint de hauts fonctionnaires du Trésor français connaissent les montants figurant dans les « comptes d’opérations » où ces fonds sont investis ; si il y a un bénéfice sur ces investissements ; ils ont interdiction de divulguer ces informations aux banques CFA ou aux banques centrales des états africains. ” écrit le Dr Gary K. Busch
Il est estimé que la France gère près de 500 milliards d’argent africain dans sa trésorerie, et ne fait rien pour mettre un peu de lumière sur ce côté sombre de l’ancien empire.
La finalité reste : Les pays africains n’ont pas accès à cet argent.
La France leur permet d’accéder à seulement 15 % de leur argent par an. S’ils ont besoin de plus, les pays africains doivent emprunter, à des taux commerciaux, sur les 65% de leur argents détenu au Trésor français.
Pour rendre les choses plus tragiques, la France impose un plafond sur le montant de l’argent que les pays peuvent emprunter à la réserve. Le plafond est fixé à 20 % de leurs recettes publiques de l’année précédente. Si les pays ont besoin d’emprunter plus de 20% de leur propre argent, la France a un droit de veto.
L’ancien président français Jacques Chirac a récemment parlé de l’argent des pays africains dans les banques en France. Voici une vidéo qui parle du système d’exploitation français. Voici une courte transcription de l’extrait : “Nous devons être honnêtes et reconnaître qu’une grande partie de l’argent dans nos banques viennent précisément de l’exploitation du continent africain”.
3- Droit de priorité sur toute ressource brute ou naturel découvert dans le pays
La France a la priorité en matière d’achats de toutes les ressources naturelles de la terre de ses ex- colonies. C’est seulement un refus de celle-ci que les pays africains sont autorisés à chercher d’autres partenaires.
4- Priorité aux intérêts et aux entreprises françaises dans les marchés publics et constructions publiques
Dans l’attribution des marchés publics, les entreprises françaises doivent être considérées en premier lieu, et seulement après les marchés étrangers sont considérés. Le fait que les pays africains pourraient obtenir une meilleure offre financière ailleurs n’est pas pris en compte.
En conséquence, dans la plupart des ex- colonies françaises, toutes les plus grosses compagnies et acteurs économiques sont dans la main des expatriés français. En Côte d’Ivoire, par exemple, les entreprises françaises possèdent et contrôlent tous les grands services publics – eau, électricité, téléphone, transports, ports et les grandes banques. Idem dans le commerce, la construction et l’agriculture.
En fin de compte, comme je l’ai écrit dans un précédent article, les Africains vivent maintenant sur un continent possédé par les Européens !
5- Droit exclusif de fournir des équipements militaires et de former les officiers militaires des pays
Grâce à un système sophistiqué de bourses, de subventions, et les « accords de défense » attachés au pacte colonial, les africains doivent envoyer leurs officiers supérieurs de formation en France ou dans des infrastructures militaires françaises.
La situation sur le continent est telle que la France a formé et nourri des centaines, voire des milliers de traîtres. Ils sont en sommeil tant qu’ils ne sont pas nécessaires, et activés en cas de besoin pour un coup d’état ou à d’autres fins !
6- Droit pour la France de pré-déployer des troupes et intervenir militairement dans le pays pour défendre ses intérêts
Sous la dénomination « Accords de défense » attachés au pacte colonial. La France a le droit d’intervenir militairement dans les pays africains, et aussi de stationner des troupes en permanence dans des bases et installations militaires, entièrement gérées par les Français.

Les bases militaires françaises en Afrique

Lorsque le président Laurent Gbagbo de Côte d’Ivoire a tenté de mettre fin à l’exploitation française du pays, la France a organisé un coup d’état. Durant le long processus pour chasser Gbagbo du pouvoir, les tanks français, les hélicoptères de combat et les forces spéciales sont intervenues directement dans le conflit, ont tiré sur des civils et tué beaucoup d’entre eux.
Pour ajouter l’injure à l’insulte, la France estime que la communauté d’affaires française a perdu alors plusieurs millions de dollars lors de la ruée pour quitter Abidjan en 2006 (où l’armée française a massacré 65 civils non armés et blessé 1200 autres.)
Après la réussite du coup d’état par la France, et le transfert de pouvoir à Alassane Ouattara, la France a demandé au gouvernement Ouattara de verser une indemnité à la communauté d’affaires française pour les pertes pendant la guerre civile.
Du fait, le gouvernement Ouattara leur a payé le double de ce qu’ils ont dit qu’ils avaient perdu en quittant.
7- Obligation de faire du français la langue officielle du pays et de la langue pour l’éducation
Oui, monsieur. Vous Devez parler français, la langue de Molière ! La langue française ! Et une organisation de la diffusion de la culture a été créée. Appelée « Francophonie » elle regroupe avec plusieurs branches et organisations affiliées, toutes contrôlées par le ministre français des Affaires étrangères.
Comme démontré dans cet article, si le français est la seule langue que vous parlez, vous auriez accès à moins de 4% de la connaissance de l’humanité et des idées. C’est très limitant.
8- Obligation d’utiliser la l’argent de la France coloniale le FCFA
C’est la véritable vache à lait pour la France, un tel système maléfique, est dénoncé par l’Union européenne, mais la France n’est pas prête à se passer de ce système colonial qui lui offre une trésorerie d’environ 500 milliards de dollars en provenance de l’Afrique, et ce par année.
Lors de l’introduction de la monnaie euro en Europe, d’autres pays européens ont découvert le système d’exploitation français. Beaucoup, en particulier les pays nordiques, ont été consternés et ont suggéré à la France se débarrasser du système, mais sans succès.
9- Obligation d’envoyer le rapport annuel France du solde et de réserve
Sans le rapport, pas d’argent. Quoi qu’il en soit le secrétaire des banques centrales des ex- colonies, et le secrétaire de la réunion bi-annuelle des ministres des Finances des ex- colonies est effectué par la France banque centrale / du Trésor
10- Renonciation à entrer en alliance militaire avec tout autre pays, sauf autorisation par la France
Les Pays africains en général sont ceux avec le moins d’alliance militaires inter-état. La plupart des pays ne disposent que d’alliances militaires avec leurs ex- colonisateurs ! ( drôle, mais vous ne pouvez pas faire mieux ! ).
Dans les cas où ils souhaiteraient une autre alliance, la France les garde bien de le faire.
11- Obligation de s’allier avec la France en situation de guerre ou de crise mondiale
Plus d’un million de soldats africains se sont battus pour la défaite du nazisme et du fascisme pendant la seconde guerre mondiale.
Leur contribution est souvent ignorée ou minimisée, mais quand vous pensez que cela a pris seulement 6 semaines pour l’Allemagne pour vaincre la France en 1940, la France sait que les Africains pourraient être utiles pour conserver la « Grandeur de la France ” à l’avenir.
Il y a quelque chose de quasiment psychopathe dans la relation de la France avec l’Afrique.
Tout d’abord, la France est gravement accro au pillage et à l’exploitation de l’Afrique depuis l’époque de l’esclavage. Ensuite, il y a ce manque complet de la créativité et de l’imagination de l’élite française à penser au-delà du passé et de la tradition.
Enfin, la France dispose de 2 institutions qui sont complètement gelés dans le passé, habitées par des paranoïaques et psychopathes ” les hauts fonctionnaires ” qui répandent la crainte de l’apocalypse si la France devait être amenée à changer, et dont la référence idéologique vient toujours du romantisme du 19ème siècle. Ils sont : le ministre des Finances et du Budget de la France et le ministre des affaires étrangères de la France.
Ces deux institutions ne sont pas seulement une menace pour l’Afrique, mais pour les Français eux-mêmes.
C’est à nous que revient de libérer l’Afrique, sans demander la permission, parce que je ne peux toujours pas comprendre par exemple comment 450 soldats français en Côte d’Ivoire pourraient contrôler une population de 20 millions de personnes ?
La première réaction des personnes lorsqu’ils apprennent l’existence de l’impôt colonial français est souvent une question : « Jusqu’à quand ? “
A titre de comparaison historique, la France a fait payer à Haïti l’équivalent moderne de 21 milliards de dollars de 1804 à 1947 ( près d’un siècle et demi ) pour les pertes causées aux marchands d’esclaves français suite à l’ abolition de l’esclavage et à la libération des esclaves haïtiens.
Les Pays africains paient la taxe coloniale depuis les 50 dernières années, donc je pense un siècle de paiement pourrait être de trop.

Mawuna Koutonin

95 commentaires

Vos commentaires

  • 3 mai 2014 à 09:43 | chjps (#907)

    Je ne savais pas que la RDC, le Rwanda et la Burundi étaient d’anciennes colonies françaises, ni que des troupes françaises avaient combattu en Indonésie...

    • 3 mai 2014 à 10:10 | olivier (#7062) répond à chjps

      Ni que Laurent Gbagbo était un grand démocrate…
      Quel Humaniste épris de démocratie ce Laurent !!
      Quelqu’un peut il me rappeler pourquoi il s’est maintenu au pouvoir, en repoussant sans cesse la date des élections présidentielles ?… :)

      Parfois, il vaut mieux lire des articles de ce genre plutôt que d’être aveugle…

      Le genre de vomis qui "bourre" le crane des crédules…

      Mais qui a intérêt à cela ?…L’opposant du jour, qui veut devenir calife à la place du calife…pour faire pire que son prédécesseur !

      Quant à cette histoire d’impôt colonial…a moins d’être mal informé, je n’étais pas au courant que cela existait encore en 2014….Le titre de l’article serait il fallacieux ?!… :)

      Sacré mawuna…çépatafote

      OR

    • 3 mai 2014 à 10:24 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à olivier

      Bonjour, tout ce qui est écrit dessus est la confirmation de ce que je soupçonnais depuis longtemps et de ce qu’un grand nombre de Malgaches savent aussi. C’est pour cela que bien que je ne puisse pardonner à Ratsiraka ce qu’il a fait par la suite (corruption à mort au profit de sa famille, belle-famille et amis et partisans), il nous a sortis du franc CFA et libéré le port de Diego et autres présences françaises à Mada. Il faut lui en être reconnaissants. Beaucoup de Français ont détruit leurs meubles et appareils ménagers à Ivato, mais détruits, cassés ! lorsqu’ils ne pouvaient les emporter. A l ’époque nous faisions les jeunes manifestants. De Gaulle était un tdc. Le plus terrible par contre c’est que Ratsiraka a oublié des étudiants sur l’île des bagnards emprisonnés par Tsiranana ; beaucoup sont morts oubliés. Cela me rend toujours triste d’y penser et en colère contre Ratsiraka.

    • 3 mai 2014 à 15:30 | vatomena (#7547) répond à RAKOTONIRINA Aubertine

      Dame Aubertine ,avoir des soupçons ne suffit pas. Pour vous convaincre ,pour nous convaincre ,interrogez ,enquetez et faites nous savoir combien de milliards de Fmg Madagascat verse chaque année à la France ex coloniale en remboursement des infrastrutures laissées ici et qu"elle n’a pu ni détruire ni emporter au moment de son retrait.Accusons ensemble la malice de l’administration coloniale qui a préféré confié aux malgaches le soin de laisser s’effondrer les ponts routiers ,le trafic ferroviaire par impéritie ,imprévoyance ,incapacité ,vol des matéraux. Manoeuvre diabolique avec un plein succes !
      Remercions au passage Ratsiraka ,l’ancien officier de marine français ,pour son courage et son patriotisme .En quittant la zone CFA ,il a fait de l’Ariary la monnaie souveraine de notre bien aimé pays ce qui nous vaut aujourdhui un taux de change remarquable : un Euro= 3 216 ariary . A ce taux de change avantageux le créole le plus pauvre de la réunion peut venir festoyer et écumer à l’Indri .La vie est belle

    • 3 mai 2014 à 15:44 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAKOTONIRINA Aubertine

      Pauvre Aubertine, didier le débile vous a surtout mis dans une m.er.d.e noire avec sa malgachisation ; aujourd’hui encore vous en subissez les conséquences, et pour longtemps encore ! Soit vous êtes aveugle soit vous êtes très cynique !

    • 4 mai 2014 à 10:36 | olivier (#7062) répond à vatomena

      C’est toujours avec plaisir que je vous lis..

      Quid des Menaces reçues il y a quelques semaines ?

       :)

      OR
      PS : Dame aubergine, qui vit en France, et qui HAIT les Francais, est une cause perdue…

    • 4 mai 2014 à 14:55 | vatomena (#7547) répond à olivier

      Merci Olivier ,
      Les menaces que j’ai reçues ont été vaines mais elles on été douces à mes oreilles . Elles me font comprendre toutefois combien certains sont en souffrance de la déchéance du pays d’où ce refus d’ouvrir les yeux et de se remette en cause . C’est pourtant salutaire

    • 4 mai 2014 à 15:31 | vatomena (#7547) répond à olivier

      Quant à Madame Aubergine ,il est des expatriés qui se grandissent à l’étranger et d’autres qui s"étiolent et secrètent de la bile ou du venim

    • 5 mai 2014 à 11:57 | kofboay (#7865) répond à chjps

      Gros enfumage cet article, truffé de montages, d’approximations, voire de mensonges historiques. Théorie du complot ! Ce n’est pas digne de MT de publier de tels articles. C’est quoi la moralité ? Si les pays africains francophones sont pauvres et non démocratiques c’est la faute à la France ? Arrêtez ! Avec une telle mentalité, on n’est pas prêt de se développer car on n’a pas compris que nous sommes SEULS responsables de notre sort.

  • 3 mai 2014 à 10:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    A titre personnel,je n’ai jamais cru ou admis le terme "FrançAfrique",un terme péjoratif.
    Pour Madagascar,c’est le Président Malgache Philibert Tsiranana qui a proposé :"La Communauté francophone" comme Commonweath pour les anglais".
    Bien attendu,les premiers pas de l’Indépendance était aux mains des "Français aguérris"
    - Les Patrons français devenaient des "SECRETAIRES GENERAUX"==le grand manitou==
    Le lambda qui ne pouvait pas rentrer au "PAYS",sans attache,optait la nationalité "MALAGASY" mais devenus des grands opérateurs parce qu’ils étaient blancss.
    Les NANTIS MALAGASY de la colonisation prenaient les commandes de certaines sociétés stratégiques,presque des ==collabos==,comme disait "X".
    Les fortunes qui restaient,au Pays,sont contrôlées par une poignée des Malagasy qui descendaient dans les "GRANDS HOTELS",lors de leur voyage,à Paris.Leurs descendants ont profité la suite des événements.
    A Madagascar,il y avit deux grands parti politique :
    - Parti Social Démocrate inspiré su Parti social Démocrate Allemand,
    - l’AKFM (-parti communiste déguisé et de mélange du protestantisme-)
    Malheureusemùent,les français ont bien joué sur les deux tableaux :
    - PSD=PISODIA=PADESM
    - AKFM=Communiste patriotique/protestantisme.
    LE RESTE ,ce sont aux Malgaches de deviner aux conséquences ;
    En 50 ans d’éxil volontaire en France,je peux mesure les dégâts.
    En FRANCE,la chute vers le bas ,les belles glorieuses sont disparues.
    Et dans les Pays d’Afrique et de Madagascar,la course vers la "PAUVRETE" mais les étrangers s’en sortent toujours..
    Les satellites sont réactivés :
    - la FRANCOPHONIE,
    - le Comité Océan Indien,
    - le Grad Sud.
    NE PARLEZ PAS DE "FranceAfrique",nous sommes tous le responsable de cette situation :-"LA PAUVRETE " en Afrique et à Madagascar.
    NOUS SOMMES LE CANCER DE NOS PAYS RESPECTIFS et les français ne font que regarder ou soutenir certaiones ONG pour masquer"TOUT" ;
    SANS RANCUNE !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 3 mai 2014 à 10:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      grand sud...

    • 3 mai 2014 à 17:57 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Personne ne vous force a accepter ces ONG / le territoire, rentrez au bled les kontrolez, vous le spécialiste en la matière, tant en kontrol qu’ en ONG ...
      Qu ’ attendez-vous pour leur tripler le visa et dénoncer les BA qu’ ils font, les filles qu’ ils exportent et détournent et les zenfants qu’ ils violent !

  • 3 mai 2014 à 10:37 | Tojo (#6209)

    voilà une bonne nouvelle.

    Cela rendra enfin possible l’indemnisation par le Royaume Merina, depuis Radama, les familles qu’il avait esclavagisé, spolié, massacré dans les régions côtières 80 années durant.

    Nos députés, majoritairement issus des régions côtières, doivent exiger ce paiement, ces indemnités de la réconciliation nationale.

    L’idemnisation des familles et régions côtières victimes de l’hégémonie Merina doit être réclammée de toute urgence par nos députés.

    • 3 mai 2014 à 11:25 | jansi (#6474) répond à Tojo

      Tu es bien drôle Tomo.
      La prochaine fois ou tu auras une opinion un peu plus intelligente, fais nous signe.

    • 3 mai 2014 à 12:16 | Isambilo (#4541) répond à Tojo

      La traite des esclaves ne date pas de Radama. C’est Radama qui a interdit la traite en accord avec Farquarh.
      Et qui servait d’intermédiaire entre les acheteurs et les vendeurs ? Vous avez certainement entendu parler de Jean René ? Et Andriamandisoarivo est mort depuis longtemps avant que Radama n’arrive au pouvoir. C’est Andriamandisoarivo qui s’entendait avec l’américain Philipps pour vendre des Malgaches pour le continent américain.
      Apprenez l’histoire avant d’aboyer n’importe quoi.

    • 3 mai 2014 à 12:30 | RAVELO (#802) répond à Tojo

      bonjour ,
      Je croyais sincèrement que notre boris bekamisy avait disparu ; peut-être mais voilà qu’un energumène nous la ramène !!!!! des idées à la c. o .n.
      C’est tout ce que vous tirez de cet aricle monsieur tojo ? pauvre malheureux va.
      Rahoviana vao handroso i Madagasikara amina toe-tasina toy izao !!!!!!!

      ravelojaona fidy

    • 3 mai 2014 à 15:40 | vatomena (#7547) répond à Tojo

      Puisque le souvenir de esclaves malgaches naufragés à Tromelin au 31 juillet 1871 est de retour dans l’actualité on pourrait déjà demander aux famliles mérina coupables de ce crime contre l’ humanité qu’est la vente d’esclaves aux étrangers de faire repentance et de rendre l’argent ,la fortune .

    • 3 mai 2014 à 16:13 | vatomena (#7547) répond à Isambilo

      Il a été dit que le grand Radama sous l"influence d’un émissaire anglais avait renoncé à la Traite négrière océane en échange de fusils ,de barils de poudre ,d’uniformes de soldats et d’officiers ,de 3 chevaux et de quelques piastres .Mais l’esclavage domestique dans l’ile restait la tradition . La grande reine Ranavalo vivait au milieu d"une foule d’esclaves et elle avait pouvoir de vie ou de mort sur eux . Elle était la Reine cruelle. il appartiendra à Galliéni d’abolir définitivement l’esclavage domestique .Il fut longtemps détesté par la classe privilégiée pour cet acte de justice et d’humanité

    • 3 mai 2014 à 18:02 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Allons allons, vous allez accuser les kompatriotes de traite des "blances" , les malagasy sont et ne peuvent qu’ etre des victimes, de ces sales colons, jamais au grand jamais ils n’ exploiteraient leurs semblables, une exclusivité des vazaha,
      Voyons : ressaisissez-vous, la tsétsé , vous aurait-elle inoculé la dingue ?

    • 3 mai 2014 à 22:42 | sorajavona (#1134) répond à Tojo

      Les sociétés malgaches des littoraux côtiers pratiquaient l’esclavage au même titre que celles des hautes terres. La cour des souverains sakalava ne cède en rien à celle des rois merina. Fortement influencé par les commerçants arabes, la société sakalava pratiquait ausi bien l’esclavage domestique que l’esclavage de trafic. Avant Andrianampoinimerina. les guerriers sakalava razziaient dans les campagnes merina jusqu’à Ambohidratrimo et l’Avaradrano.

    • 4 mai 2014 à 08:43 | vatomena (#7547) répond à Jipo

      l’arrière grand mère avait dit à la grandmère de ma mère que l’accord entre
      Radama et Farquart en ce qui concernait le commerce d’exportation d’esclaves malgaches avait irrité toute la classe andriana et hova .Un complot contre Radama avait été déjoué à temps .La classe noble tirait l’essentiel de sa fortune du commerce des esclaves . Radama a eu bien du courage d’aller contre son camp .
      Les colons se sont installées en un nombre vraiment significatif bien apres que Gallièni eut aboli toutes formes d’esclavage domestique . ils ont engagé à leur service non pas des esclaves mais des hommes libres ou affranchis .Le colon portait une culture où le simple servage avait disparu depuis des siècles.L’esclavage avait été aboli et il est resté aboli .

    • 4 mai 2014 à 10:40 | olivier (#7062) répond à Jipo

      Comment ?

      Des "esclaves" qui dorment par terre dans les cuisines, et mangent les restes de leurs "maitres" ? au 21 e siècle ???

      Je confirme…

      Ou croyez vous que les employés soient "déclarés"….? :)

       :)

      OR

    • 5 mai 2014 à 19:33 | Turping (#1235) répond à vatomena

      Rajakom-bazaha Vatomena,
      Arrêtez vos délires avec la mentalité d’un ou d’une esclave au XXIème siècle. ....cela ne fait qu’envenimer les vrais débats ,les réalités...
      >Vous accusez les rois et reines à Madgascar d’être des rois de l’esclavage en niant l’esclavage français perpétré en Afrique durant la colonisation (plutôt les sauveurs à votre façon de voir les choses à outrance ,à côté de la plaque ,comme l’histoire du 29Mars 1947.......).
      C’est une des raisons qui ne fait pas avancer ce pays avec une mentalité pareille (vatomena andevom-bazaha),car vous restez toujours le ou la vrai(e) esclave d’une s.odomisation à la française par la pensée ,pour dire cépamote chez votre boureau (oui mossieur)....
      >Cela vous arrange quand les nègres comme au Congo,à Madgascar ... ont construit les chemins de fer sous forme d’esclavagisme .Pourtant l’esclavagisme fut aboli au 19ème siècle signé le 27/04/1848 en France.Pratique non abolie en Afrique pendant la colonisation.
      >Même si les chemins de fer ont été construits au temps de la colonisation,sachez que beaucoup sont morts dans des conditions d’atrocité ...en contre partie.
      Encore le pire ,c’est que certains pays d’Afrique contiuent encore à payer leur dette.
      Heureusement ,que tout n’a pas été détruit....car beaucoup périrent laisser leur vie.

    • 5 mai 2014 à 20:53 | Turping (#1235) répond à vatomena

      ....pour vous rafraîchir un peu la mémoire ,sachez équilibrer un peu la situation .....l’histoire de l’eclavagisme qui ne se limite pas par la notion de caste ni de divisions interetniques mais aussi sous d’autre formes chez votre bourreau ,sauveteur...
      Il y a un petit lien ,un evénement récent :

      http://french.ruvr.ru/news/2014_02_25/Travail-force-au-Congo-dans-les-annees-20-plainte-contre-la-France-pour-crime-contre-lhumanite-6782/

    • 5 mai 2014 à 21:07 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....interethniques....

    • 6 mai 2014 à 11:52 | vatomena (#7547) répond à Turping

      Bonjour
      Rappeler à tous les malgaches ce qui a été perdu depuis les premiers jours de l’Indépendance n’est pas envenimer les débats ,bien au contraire . C’est appeler tous les malgaches à l’effort ,à la raison ,à l’ambition . Il faut se dire ,il faut s’encourager : ce que les colons ont fait ,construit en 70 ans nous pouvons le faire aussi pour Madagascar qui est redevenue notre patrie exclusive . Surtout que nous sommes maintenant à plus de 20 millions .Les bras ne manquent plus pour mettre en rizières les terres abandonnées ,ouvrir des routes nouvelles , creuser des canaux ,relier par le rail Antsirana et Tolagnaro .Dans ce dernier projet grandiose de liaison ,les Colons ont échoué . A nous de relever le défi . Au plus fort de la Colonisation ,les malgaches étaient moins de 5 millions . Les bras manquaient et le matériel de travaux publics également . Sans le travail obligatoire rien n"aurait été fait . Rien .Et on serait resté avec le triste réseau de pistes piétonnières héritées de la monarchie hova .Des hommes sont morts sur les chantiers ,de fièvres et d’accidents du travail . Trop sans doute .Mais c’est le risque à courir sur les grands chantiers .En Europe , malgré les progrés techniques ,les études de géologie ,il y a eu des morts aussi pour le creusement du tunnel sous la Manche et le tunnel du Mont Blanc . Et il y en aura encore . Vous le savez .

    • 6 mai 2014 à 12:43 | vatomena (#7547) répond à Turping

      Bonjour
      Si vous voulez revivre les temps de l’esclavage . ;
      Il a été aboli mais il tend à revivre là où il a été le plus longtemps combattu par la Colonisation . en Afrique . En ce moment ,la secte Boko Haram qui a capturé plus d’une centaine de lycéennes au Nigéria met ces jeunes filles en vente ,en esclavage . OH ,pas trop cher ! de 10 à 12 euros .C’est un prix raisonnable ,me direz vous . En Effet ! -Ces jeunes filles sont réservées aux fidèles de Boko Haram .Ils sont jeunes ces guerriers ,ils sont plein d’ardeurs mais ils sont pauvres ,tres pauvres .Ils sont si pauvres qu’ils ne peuvent payer la dot coutumière pour avoir droit à une épouse .Boko Haram est leur solution .
      C’est la pauvreté ancestrale qui a fait de l’esclavage en Afrique un mal endémique .Cela a duré 13 siècles jusquà ce que la conscience européenne s’en émeuve . L’Europe et la France ont aboli la traite partout dans le monde .Les bateaux de négriers ont été arraisonnés et les capitaines pendus haut et court .
      Il est vrai que durant deux siècles des aventuriers de la mer ,des équipages de marins bretons ou de bordelais ont accepté de transporter les marchandises humaines mises sur le marché par les roitelets africains.
      Ils achetaient des hommes et des femmes déjà mis en esclavage par leurs frères africains ou malgaches .Cette complicité a bien été établie . Cette complicité occasionnelle et lointaine qui aurait pu etre oubliée ,la France ne l’a pas oubliée . Chaque année elle célébre l"abolition et la fin de l’esclavage . Les pays africains et malgaches NON . S’ils veulent bien s’en souvenir ,c’est pour demander des réparations ! Les descendants africains des marchands vendeurs d’esclaves ne sont peut etre pas heureux de la fin de ce commerce .

  • 3 mai 2014 à 11:28 | Paulo Il leone (#6618)

    Sous couvert d’info cet "article" remue le KK du passé pour nous faire croire qu’aujourd’hui encore les anciennes colonies africaines paient cet "impôt" à la France ! C’est de la désinformation pure et simple digne d’un ratsiraka des années 80 !
    Les exemples choisis de libérateurs (bagkbo le grand pote à j lang et l fabius etc) sont à cet égard éloquents !

    • 3 mai 2014 à 18:04 | Jipo (#4988) répond à Paulo Il leone

      Vous avez oublier : BHL ..., qui d’ ailleurs nous ne voyons plus dans la banlieue de Kiev ???

  • 3 mai 2014 à 12:14 | Razaka (#7817)

    Bonjour ;

    D’abord c’est toujours délicat de réagir à un Article pareil, mais c’est tout de même pédagogique et révélateur.
    Mais je suis trop jeune et même malgré les Etudes que j’ai faites, je reconnais, j’ai encore beaucoup à apprendre. J’ai été formé dans des Ecoles Anglo-Saxonnes, c’est peut-être pour cela, que parfois ici, je diffère un peu de certaines visions des choses. Je n’ai donc aucun objectif à donner de la morale à qui que ce soit. J’ai toujours essayé d’être le plus objectif possible le peu de fois que j’intervenais ici.

    # Or, tout ce qui est écrit dans cet article, a malheureusement une part de Vérité et je pèse mes mots … quoiqu’ils disent certaines personnes ; mais sans rancune.
    Je n’aime pas la politique politicienne et encore moins toute polémique qui a toujours été stérile à nos combats qui devraient plutôt converger essentiellement (surtout pour le moment) vers la LUTTE contre Toute Forme de Pauvreté.
    Nos vrais objectifs devraient donc être basés sur une Prise de Conscience de ce qui Nous semble être bon pour aller de l’avant, justement pour NE PAS COMETTRE les Erreurs du Passé même si nous (Malagasy) en sommes le Fruit (directement ou indirectement).

    # Là où je vais en venir surtout, c’est qu’Il NE FAUT SURTOUT PAS SE TROMPER D’Adversaires. Avec un article comme celui-ci, cela devrait plutôt susciter notre Union, justement pour combattre toute forme de néocolonialisme.
    Qu’est ce qui nous empêche de nous UNIR même Avec nos diversités pour enfin sortir AUTERMENT de nos Problèmes ? Je pense que c’est tout à fait possible.

    # C’est bien pour cela, que j’ai toujours prôné ici (dans ce Forum), une meilleure diversification de nos Partenariats à l’international, pour qu’ils ne soient plus jamais comme ils étaient auparavant.
    *** Un peu hors sujet, mais ceci mettra en exergue l’importance du BON partenariat NOTAMMENT entre Pays d’Afrique, à la fois en tant que pays individuels et en tant que continent.
    L’aide combinée à un cadre politique et institutionnel sain créera un environnement au sein duquel une croissance durable et compétitive se mettra en place avec une réduction de la pauvreté sur le long terme ***.

    # On reviendra certainement un jour sur cet article, mais de façon constructive.

    Have a Great Day

  • 3 mai 2014 à 12:30 | Isambilo (#4541)

    Article sans aucune valeur scientifique. Si certains pays africains doivent déposer au Trésor Public français une partie de leurs devises c’est qu’ils utilisent le CFA et personne ne les oblige à dépendre du ministère français des finances pour gérer leurs monnaies.
    Aucun pays n’est obligé de payer quoi que ce soit à la France parce qu’il y a des lois internationales qui interdissent le racket entre états membres de l’ONU.
    Les coups d’état : les Africains sont assez grands pour faire des coups d’état quand ils veulent en tirer des profits personnels.
    S’il faut compter sur ce genre de texte minable pour s’informer on n’est pas près de sortir de la dépendance.

    • 3 mai 2014 à 12:42 | Paulo Il leone (#6618) répond à Isambilo

      Vous avez entièrement raison ! Cet article en grande partie mensonger, est du pur venin destiné à raviver la haine entre les Africains et les Français.

    • 3 mai 2014 à 13:44 | madaanMalagasy (#8346) répond à Paulo Il leone

      Zaho manokana Merina ny raiko ary ny reniko Sakalava, ka mba gaga ihany aho @ ilay ranamana etsy ambony mivoy tsy firaisana @ samy Malagasy ka mampiditra resaka Merina sy Tanindrana ao anatin’ity resaka ity. Mba maiolo ra namana fa tsy izany intsony ny zava-misy fa ny Malagasy dia efa iray zao ary izay tany alehanao eto madagasikara ahitanao an’ireo malagasy ireo avaokoa. Ankoatr’izay aleo hifantoka @ tsindry hazo lena ataon’ny Frantsay ny tany afrikanina ny resaka fa aza avily @ lalan-kafa !!! Mifankatiava ary miraisa hina isika Malagasy, na tsy mitovy hevitra aza andao hiresaka sy hifanakalo hevitra fa io tsy fisian’ny fifanakalozan-kevitra @tsika Malagasy io no ahafahan’ny vahiny mampiady sy mampisara-bazana antsika io. Isika variana miady fa ny harenatsika laniny, mieritreritra ireo nositsika 5 bodoan’ny frantsay aho raha milaza izany (5 hoy ny filoha teo aloha RATSIRAKA).

    • 4 mai 2014 à 10:07 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Bonjour

      Cet article..ou plutôt torchon…fut cité en référence il y a peu par un Forumiste Pro ra8.

      Savez vous que le sentiment anti-francais est entretenu quotidiennement dans des gazety en malagasy…sur des radios…

      Savez vous que la comparaison entre ex colonies Britanniques/Française fait partie de leur rhétorique ?

      Amicalement
      OR

    • 4 mai 2014 à 10:22 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Que ces "historiens" de comptoir de bistrot, pour ne pas dire des "historiens de ch.i.ot.tes", expliquent doctement à nos amis Indiens qu’ils ont du bol d’être colonisés par les bisounours Anglais !
      Connaissant assez bien l’histoire récente de l’Inde, je peux vous dire qu’ils ne vont pas être déçus de la réaction des Indiens !
      La colonisation n’a certainement pas été un "traumatisme" pour tout le monde, si j’en crois les témoignages de Malgaches de condition humble qui ont connu cette période et en parlent avec une nostalgie certaine, ne serait-ce que parce que la France coloniale leur a donné une instruction et une éducation qui font rêver leurs petits-enfants "indépendants".

    • 4 mai 2014 à 17:06 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à Paulo Il leone

      PAUVRE Paulo Il machin, un venin destiné à raviver les tensions entre colonisateurs et anciens colonisés ? A d’autres... Ne nous prends pas pour des idiots, il a bien fait de diffuser tout cela avec moult détails pour le plus grand nombre. Ouaip, Ratsiraka est celui qui a fini par ruiner Mada mais cette descente aux enfers a surtout été aggravée par l’attitude de la France après la dénonciation de tous ces "accord" ha...ha... Tu nous prends pour des sous-développés de l’intelligence ou quoi ? Après, pourquoi la France est revenue ? Pourquoi ils restent à Mada puisque Mada est pauvre, ils n’ont qu’à rester dans leur pays c’est tout, qu’est-ce qu’ils viennent nous faire .... A l’époque, je me souviens, "oui, on a les moyens de la vanille synthétique, on n’achètera pas la vanille de Madagascar, on ira au Vietnam, etc..." et maintenant ? on se bousculer pour mettre la vanille Malgache dans tous les produits... C’est surtout toi qui es pauvre en esprit, tu veux aussi dominer les Malgaches sur le forum ou quoi ? (pauvre...ce que je pense). Bien reçu ?

    • 4 mai 2014 à 19:00 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAKOTONIRINA Aubertine

      A vous lire on voit que chez vous le venin de la haine du Français n’a jamais été extirpé.
      Vous ne connaissez pas grand-chose de l’histoire du monde ni de celle de l’Afrique, en fait que vous ne voyez que ce que vos oeillères vous autorisent à voir, ce qui est somme toute très limité.
      Heureusement pour ce pays, tous les Malgaches n’ont pas votre mentalité victimaire ni votre fiel vindicatif !

    • 4 mai 2014 à 20:36 | DIPLOMAT (#846) répond à RAKOTONIRINA Aubertine

      Aubertine,

      Savez vous seulement que dès 1902, les soins étaient gratuits à Madagascar pour tous le monde : Est ce le cas aujourd’hui ?
      Savez vous quand la faculté de Médecine de Tana avait été ouverte ?
      A la même époque.
      Pour qui croyez vous que cela fu fait ?
      Enfin dans l’article ; il est écrit que le Français est imposée comme langue officielle ... Libre au cameroun qui dispose de plus de 200 langues locales de parler entre eux , et que dire du Zaire ???
      Convenez chere Aubertine d’avoir une Langue Française comme unité c’est pas plus mal...

    • 4 mai 2014 à 22:32 | mpamely (#7910) répond à Paulo Il leone

      - En terme de haine, je crois que la monté du FN en France est un signe d’amour immense envers les ex colonisés et quelques autres "étrangers" parasites tels les roms.
      Pour l’histoire de la colonie, rien du neuf sous le soleil, c’est la loi de plus fort. Tu es battu ou tu as vaincu. Le vaincu doit se taire et accepter les vérités du vainqueur, s’il passe outre, la violence revient (coup d’état), les chantages, les menaces, etc sont des moyens très nobles et normaux.
      Enfin, pour l’amour de la France, elle attend que ses ex colonies la séduisent et l’adorent. L’amour est masochisme, plus on menace, maltraite, punis, manipule le vaincu plus il adore son vainqueur et le supplie de continuer à le dominer d’une façon ou d’une autre !

      Mais la fin d’un amour masochiste se termine toujours d’une manière tragique, esclavagisme et pire encore des violences en crescendo se terminant par le meurtre.
      Une rupture de relation "amoureuse" masochiste est impensable pour les deux malades. Seule une révolte inattendue et brutale du dominé pourra éventuellement mettre à terme la relation (CF Vietnam, à la rigueur l’Algérie mais ce 2è cas est à relativiser) !

      Ahhh ! quelle histoire tragique d’amour perfide, !!!!! Que Dieu nous garde de sa perpétuation !

    • 5 mai 2014 à 19:02 | vatomena (#7547) répond à mpamely

      Le Fn n’est pas essentiellement raciste et xénophobe .Il donne Plutot dans le patriotisme et la francophilie.’Il est peu sensible aux malheurs de la décolonisation ,des Indépendances .Il ne veut pas prendre en charge le fardeau de l’Afrique,ce" fardeau de l’homme blanc " comme disait Rudyard Kipling . Au Front national l’idée générale est que l’Afrique possède aujourdhui les moyens pour se développer par elle meme et pour elle meme .Au front national on considère que la vague folle de l’immigration est moins un drame qu"une grossière erreur . L"Avenir serait en Afrique et il appartient aux africains de le construire . Il y a tant à faire sur le Continent Noir On ne rend pas responsable de cet exode l’immigrant lui meme mais les états laxistes de l’Europe et surtout le capitalisme avide d’avoir à sa disposition et sur place des travailleurs à bon marché ;

    • 5 mai 2014 à 19:37 | Turping (#1235) répond à olivier

      OR....ou ordures ?
      >Quand on est assez limité ,arrêtez de gesticuler !
      Les faits sont là et cela vous fait peur.

    • 5 mai 2014 à 20:40 | Turping (#1235) répond à olivier

      Si l’article ne vous convainc pas ,voici un autre :

      http://commentjevoislemonde.blogs.nouvelobs.com/archive/2014/03/08/oeuvre-positive-et-impot-colonial-le-credo-des-races-qui-se-524727.html

      La problématique des étrangers ,qui essaient de donner de la leçon même s’il y a des vérités dîtes de leur part c’est toujours essayer de nier la réalité .Que la colonisation n’a pas apporté que des côtés positifs mais aussi négatifs, .....la mentalité des politicards dirigeants ,issue de la françafrique ,....la corruption ,etc....
      Bien sûr ,que les politicards malgaches devraient se responsabiliser pour tourner la page ,car on ne peut plus refaire l’histoire pour se servir de bouc émissaire sans nier le côté négatif post colonial.

    • 6 mai 2014 à 09:27 | olivier (#7062) répond à Turping

      Mon Pauvre Turping

      Vous n’avez compris, encore une fois, que la moitié de ce que je disais…
      Je ne nie rien du tout !
      Je ne fais que souligner les aberrations de cet article…cf LAURENT GBAGBO le fou, par exemple...

      Votre culture "wilkipedia" et "JT de 20h" ne fait pas de vous un savant…

      Commencez par mettre un peu d’ordre dans vos idées et dans votre grammaire plus que douteuse, avant de vous permettre de juger, voire d’insulter..LOL

      L’insulte étant l’arme des faibles, je vous en laisse le privilège…

      Restez dans vos certitudes, si vous n’êtes pas capable de vous remettre en question.

      OR

    • 6 mai 2014 à 10:25 | Turping (#1235) répond à olivier

      Malheureusement ,n’essayez pas de faire le rattrapage.

      - J’ai lu souvent vos posts .Il y a des choses que je partage sur vos idées ,soit doisant à 30%.

      - Quand vous parlez de l’Histoire de Madagascar même en ayant vécu 20ans là-bas .Vous êtes limité ,je le répète encore pour connaître profondement l’histoire de ce pays .

      - En général ,l’histoire de la françafrique vous met toujours très mal à l’aise quand on parle de la France ,la françafrique car vous sentez visé directement (pourtant les critiques faites ont été rédigées par des Européens ,des malgaches ,des historiens , observateurs bien placés ).....

      - L’histoire de la colonisation vous met mal à l’aise en niant la réalité ,s’agissant du côté négatif....pourtant cela a créé de la division ,des politicards véreux ,corrompus ...

      - L’histoire de la dynastie royale ,Merina ,....vous fait mal à l’aise ( mentalité typique des français qui veut faire la moralité ....).

      >En parlant de Laurent Gbabgo ,malheureusement c’est parce que la Côte d’Ivoire fait partie de l’état africain où une partie de l’ingérence française ,de la françafrique etc ....a généré de l’irresponsabilité chez eux car un pays souverain après son indépendance ne pourrait pas être l’objet d’une guerre civile ,de manipulation dans un état souverain où leur politique se décide à Paris ,....les manipulations interethniques .

      - En tournant la page , 54ans après l’indépendance ,généralement une indépendance négociée ,octroyée sur un plateau d’argent où l’intérêt colonial ,le lien étroit avec la France et ses ex-colonies n’ont généré que des voyous au pouvoir .La causalité ,que je dénonce pour tourner enfin la page.De mettre de côté l’histoire de "cépamafote" si la France sa politique s’arrête au delà de ses frontières.

      - En Parlant de Bokassa ,Laurent Gbagbo ,Amin Dada ,...l’histoire ne rémonte pas 54 ans en arrière mais plutôt entre 10 à 40ans .

      - Ce n’est pas à travers le JT de 20h ,qu’on discute ici.C’est à travers l’histoire ,relater la vérité ,les bonnes informations.....

      - Remarquez que les critiques à l’encontre des dirigeants ,....de la gouvernance ,beaucoup le font.

      - N’oubliez pas , l’histoire n’a pas été faite pour distiller de la haine ni de démagogie selon sa convenance mais plutôt en révelant la vérité ......

      - Il était temps que les politicards malgaches agissent ,autour du rassemblement ..... de s’inspirer réellement à la valeur malgache au temps d’Antan pour que la colonisation déstructrice de l’ingérence et de gouvernance ne se fustigent seulement à la France pour se remplir les poches mais de s’y prendre autrement,se résponsabiliser.

    • 6 mai 2014 à 14:33 | olivier (#7062) répond à Turping

      Un rattrapage ?
      Vous me faites rire Turping…merci ☺
      Je n’ai nullement besoin de me rattraper, au contraire, je prends sur moi pour vous « aider à comprendre », car il semble que vous souffriez d’un sérieux manque d’esprit de synthese..
      Je ne suis pas mal à l’aise par rapport à l’histoire, Turping, je suis mal à l’aise à la lecture de « votre » histoire…qui est « orientée » de manière à vous donner la part belle..
      Mais saurez vous comprendre cette « nuance » ?...
      Je ne nie pas les aspect négatifs de la colonisation ou de l’esclavage…Turping : vous comprenez tout de travers…soit par bêtises, soit par formatage.
      Je me révolte contre les gens qui utilisent des pans de vérités, en y glissant des mensonges et/ou exagérations : cela s’appelle de la démagogie et de la manipulation..
      L’article en question :
      1) presente Gbagbo comme un démocrate, victime de la France : c’est SCANDALEUX…il est actuellement en attente de jugement à la Cpi…
      2) laisse penser au lecteur crédule, que l’impôt colonial a encore cours au 21 e siecle : c’est RIDICULE
      3) etc.
      L’esclavage a encore cours à Madagascar, et ce n’est pas le fait de méchants colons TURPING..Je le vois au QUOTIDIEN…
      Vous êtes parti depuis longtemps, et vous permettez de juger des choses que vous ne connaissez plus…Je vous invite à un peu plus d’humilité.
      Les gens de votre CASTE , et d’autres moins bien lotis, en sont les responsables/consommateurs : ne venez pas me raconter des sornettes, je connais certainement mieux le sujet que vous..
      Comme le dit si bien Vatomena, l’esclavage ne fut pas inventé par les colons…Merci de ne pas l’oublier, avant de vous jeter dans des raccourcis ridicules….qui vous arrangent..
      Alors que ces gens, A Madagascar, ou ailleurs, usent de DEMAGOGIE pour continuer de justifier…de dissimuler leur incompétence et leurs propres Turpitudes, je dis NON.
      Pour terminer, je dirais que votre tendance à la victimisation est un frein MAJEUR au développement…
      Tant qu’il y aura un responsable ailleurs, il y aura toujours une bonne explication pour justifier l’injustifiable..
      Et si ce que je pense ne vous plait pas…Si cela vous est insupportable…si, au lieu de débattre, vous vous sentez attaqué…contentez vous de ZAPPER plutôt que d’insulter sans savoir..
      On ne peut pas plaire à tout le monde.
      OR

    • 8 mai 2014 à 10:44 | vatomena (#7547) répond à Turping

      Négatif ....?

      Quand à Majunga une foule populaire poursuit dans les rues et massacre les Comoriens ,nous dirons que c’est le coté négatif de l’Indépendance.
      Quand sur les ordres de Ratsimandrava l’armée malgache ouvre le feu et tue à Tulear 3000 partisans de Monja Jona qui manifestent pacifiquement ,nous dirons que c’est un des cotés négatifs de l’Indépendance ;
      Quand à Tananarive on élimine au bazooka les jeunes karatekas ,nous dirons que c’est aussi le coté négatif de l"Indépendance.
      Quand à Antaninarena ou Iavoloha des hommes et des femmes sont abattus par des tirs ou des lancers de grenade ,nous dirons que c’est le coté négatif de l’Indépendance.
      Quand on fait sauter des ponts ,qu’on torture ,qu’on affame toute une ville capitale ,c’est encore le coté négatif de l’Indépendance
      Quand dans le Sud les dahalos décapitent deux gendarmes et terrorisent des villages entiers ,c’est le coté négatif de l’Indépendance .
      Quand les enfants ne vont plus à l’école ,ne mangent plus ,sont prostitués ,c’est le coté négatif de l’Indépendance .

      Oui ,la Franceafrique a aussi des cotés négatifs ,n’est ce pas

  • 3 mai 2014 à 12:59 | harmelle (#5862)

    Veux pas enfoncer le clou mais c’est le deuxième article de cette trempe que vous diffusez en peu de temps - le premier quand aux ministres " tous diplômés de l’enseignement supérieur" n’était carrément pas signé ! J’espère que vous allez vite reprendre le cap car , nous allons - vous comme nous - dans le mur ....Vous êtes sans aucun doute LE média de réference à Mada reprenez vous !....L’absence de Tonton se fait cruellement ressentir ....Ou t’es tonton ou t’es...

    • 3 mai 2014 à 13:56 | madaanMalagasy (#8346) répond à harmelle

      Izahay dia mankasitraka izao zavatra ataon’ny tribune de mada izao, sehatra ahafahan’ny Malagasy mahazo vao2 sy mifanakalo hevitra ity. Voatohitohina ny tombotsoan’ny frantsay ka miantso ny dadatoany izy, olona afaka avilivily toa azy ireny mantsy no tianzareo satria miaro ny tombotsoany. Mankasitraka tribune ary tohizo fa aza mihaino ze lazain’ireo fa ny tombotsoan’ny Malagasy aloha zay vao an’ny hafa. Ndeha mba hianatra ny fitiavantenan’ny frantsay koa tsika Malagasy ka tsy hiraharaha ny azy ireo fa ny antsika Malagasy rehetra aloha !!

  • 3 mai 2014 à 14:27 | tsimahafotsy (#6734)

    Oui, on le sait et après ?
    La France a-t-elle faire pire que le régime de l’apartheid en Afrique du Sud ?
    Je comprend mieux pourquoi Mandela est devenu une icône mondiale !
    Les Africains ex-colonies françaises aiment bien se vautrer dans les histoires du passé pour se dédouaner de leur propres turpitudes. Les Japonais qui ont reçu sur la gueule la bombe atomique n’ont pas oublié mais ne passent pas leur temps à récriminer contre les Amerloques ! Et les Juifs contre les Allemands ? Et les Amérindiens contre les Espagnols ?
    Ne pas oublier et avancer car quoi qu’on fasse notre passé et notre avenir sont intimement lié avec les ex-puissances colonisatrices. C’est comme le divorce d’un couple, on se sépare, ne plus s’aimer mais à cause des enfants et de l’histoire commune, il faut savoir accepter et respecter la nouvelle vie de l’autre !

    • 3 mai 2014 à 14:42 | madaanMalagasy (#8346) répond à tsimahafotsy

      Mampalahelo fa kely loatra raha izany no izy ny zava-patatrao momba ny afrikanina ka tsara hoanao angamba ny manompy ireo tomponao (ny frantsay). Tsy misy miaina @ lasa fa ny zava-misy ankehitriny no resahana, mba halalino ry Atoa ny fikarohanao momba ny CFA tetsy ambony fa marivo tototra loatra. Jereo ity boky ity http://www.sangonet.com/Promoa/CFA-EuroAfri.html de hohazavain’ny Pr AGBOHOU Nicolas @nao mazava tsara ny fandehan’io resaka io, @zay angamba mba mety hitsahatra tsy hiteniteny foana eto ianao. Firy @ tanin’ny Japonais no bodon’ny Amerikanina sy ny Juifs lazainao ? ary firy @ tany afrikanina kosa no bodoin’ny frantsay ? Aza mampandry adrisa fa tsy adala ny afrikanina na tsy miteny fa saingy mbola tsy afa manoatra !!!!

    • 3 mai 2014 à 14:42 | Isambilo (#4541) répond à tsimahafotsy

      C’est la qualité même de cet article qu’il faut remettre en cause et rien d’autre.
      C’est de la désinformation pure et abjecte. Harmelle et Paolo ont tout à fait raison.

    • 3 mai 2014 à 15:11 | tsimahafotsy (#6734) répond à madaanMalagasy

      Raha izay no hazonao @ zavatra nosoratako tsy maninona akory. Izaho tsy mandany fotoana mireseka izay zavatra ratsy na tsara nataon’ny Frantsay taloha na androany. Ny hoavy no hifantohako ary tsy mitady lava " excuses" ny tsy fandrosoana. Tsy vaovao amiko io article io. Raha mapandroso sy mampetipety ny ataonao @ firenenana izay lazaina ao dia soava-tsarà.

    • 3 mai 2014 à 15:25 | tsimahafotsy (#6734) répond à Isambilo

      Je ne remets pas du tout en cause l’article car je connais cette histoire. Ce que je déplore, c’est cette mentalité de victimisation qu’on a tendance à entretenir !
      Prenons exemple sur Mandela et le peuple sudaf ! Chez eux , s’il y avait eu une guerre civile entre Afrikaners et les Noirs, elle était justifiée !
      Ils l’ont évitée grâce à Mandela et pourtant ils ont beaucoup à reprocher aux Blancs avec tout ce qu’ils ont fait pendant l’apartheid ! Aujourd’hui l’Afrique du Sud est une puissance émergente. Leçon à retenir !

    • 3 mai 2014 à 15:46 | vatomena (#7547) répond à tsimahafotsy

      Petite rectification Tsimahafotsy - Plus qu’une guerre des Noirs sud africains contre les blancs Afrikaners Mandela craignait une guerre entre les tribus : les Zoulous contre les autres . Du reste ce danger reste latent .

    • 3 mai 2014 à 15:47 | madaanMalagasy (#8346) répond à tsimahafotsy

      Fa inona ity hoavy lazainao, fa moa va tsy vakan’ny natao omaly no otazan’ny malagasy ny vokany izao ankehitriny zao, ary ny voa afafy anio no ho jinjaina rahapitso. Ny harenatsika malagasy bodoin’izy ireo, ny tany vidian’izy ireo @ le hoe 1F symbolique nefa ny gasy atao roaka alika @ tany misy azy, ny harena andranomasina any @ ireo nosy malagasy izay bodoany tsy azon’ny malagasy trandrahana ary ireo mpajono nanjono tany toan’ireo 13 lahy farany teo dia nosaborin’ny miaramilan’izy ireo ary notazominy any @ nosy Juan De Nova, ny fanomezan-dalana hitrandraka solika @ ireo nosy ireo izay efa nahazoan’ny frantsay vola @ lavitr’isa Euros nefa isika malagasy ampitambazany @ ariary kely sy iraimbilanja kely tsisy dikany ery. Izany zavatra izany no mila ovaina dian’izao mba tsy hiainan’ireo taranaka fara sy dimby izany intsony. Miala tsiny raha nivantambantana ny resako tetsy ambony fa zaho manokana dia maniry ny mba hifanakalozatsika Malagasy hevitra ary satriko lavitra ny mifanaraka @ samy malagasy toy izay ny vazaha mpitsentsitra ireo. Aoka anefa hazava fa izany tsy midika fa ny frantsay rehetra no manao izany, ny politikam-pifandraisan’ny fanjakana frantsay @ tany afrikanina no resahana fa tsy ny vahoaka frantsay akory.

    • 3 mai 2014 à 15:55 | madaanMalagasy (#8346) répond à tsimahafotsy

      Zaho mahafantatra sudaf fa tsy misy apartheid tapitra zany any @zareo fa mba aza de manao fijery ivelany loatra isika. Io resaka io dia mbola tantara mitohy mbola tsy fantatra ny farany !!! Tsy resaka victimisation mihitsy io fa indignation ary hanintona ny sain’ny olona mba ho tonga saina fa tsy misy antony tokony hianan’ny afrikanina izany tsony @zao vanim-potoana izao !

    • 3 mai 2014 à 17:16 | valoha (#7124) répond à madaanMalagasy

      Diso marina loatra ny voalazanao ry namana MadaanMalagasy ! Be ny lesoka sy ny firaviana tanana ! Variana @ fotsi-bary natsipin’ny mpanjanaka teo aloha isika ka variana @ 4 x 4, ny villas, ny mifaninana fanana(halatra sy soloky avokoa). Ny mamerina ny kolon-tsaina. Manomboka ifotony manangana ny Fokontany marina, manana ny fahefana feno, misahana andraikitra ifotony, manangona ny hetra @ famokarana rehetra mba hanarenana rafitr’asa ahaleovan-tena. Fa tsy iankin-doha lava @ vola sy iandry fanampiana lava avy any @ ny renimalala sy ny firenena goavana vao mba haka finiavana, andray andraikitra hanasoa ity Firenena ity !
      Antsika Malagasy tsirairay, na aiza na aiza, no mikaon-doha toa an’ny mpirahalahy avy ! Anjarantsika ny mitaky izay antsika na kely na lehibe ! Fa tsy manaiky tsy sazoka izay notinapak’i lafratsa ohatra ! Tsy andevaon’i lafratsa velively isika, ary tsy tokony manaiky izay fisainana lomorina izany. Maro ny Malagasy afaka manarina ity Nosy ity. Ary ho avy tsy ho ela eny izy ireny ! Mifanomeza-tanana.

    • 3 mai 2014 à 18:55 | Paulo Il leone (#6618) répond à vatomena

      Je confirme : sa première épouse "winnie" mandela était ET EST TOUJOURS UNE ORDURE de classe mondiale, responsable directe de la mort atroce de centaines de sud-africains noirs !

    • 3 mai 2014 à 19:46 | tsimahafotsy (#6734) répond à madaanMalagasy

      Tsy isika irery akory ny firenenana nojanahin’ny Frantsay !
      Fa rehefa enim-polo taona aty aorina mbola mahantra foana dia tokony mba ho tonga saina amin’izay hoe fa ahoana ihany izy ity è ?
      Fa olona inona isika koa hatramin’izao mbola misento foana @ nataon’ny Frantsay ?
      Ny firenenena tsy manana azom-damosina , tsy manana ny maha izy azy , ary tsy mana-kambo no manao izany ! Toy ny Zazakely mitomany lava nefa efa lehibe fa mialona ny vitan’ny sasany ,dia manaratsy sy mifosa foana no hatao raharaha . Andraso eo foana hiova ny fihetsika ny grandes puissances ho gentil aminao sy amerina ny nalainy é !
      Maninona ny Viet-Nam nandalo fanjanahan’ny Frantsay sy ny Amerikanina no tafavoaka ?
      Maninona ny Maroc no tafavoaka ?
      Ny Alzérianina izao mividy ny orin’asa frantsay ! ary isika ?
      Isika zatra loatra mitady "coupable" avy an’ivelany !
      Je suis responsable de ce que je suis et de ce qui m’arrive.
      Rehefa miditra ao @ lohany Malagasy izany dia efa dingana lava be no vita !

    • 3 mai 2014 à 20:59 | tsimahafotsy (#6734) répond à Paulo Il leone

      Merci à tous les régimes communistes qui pendant 3 décennies ont tenu tête contre les racistes Afrikaners et le régime soutenu par la France, l’Angleterre, les Etats-Unis, Israèl, fournisseurs d’armes pour maintenir la dictature blanche en Afrique du Sud.
      Merci à Winnie Mandela de s’être battu pendant trente ans pour que son mari ne pourrisse et meurt à Roben Island et d’avoir sans cesse ameuter la communauté internationale pour la libération de son mari Nelson Mandela et de ses compagnons.

    • 4 mai 2014 à 01:26 | Cacatoès (#7049) répond à madaanMalagasy

      Any africa atsimo dia mbola misy dia misy ny apartheid fa tsy vita izany. Ny mitana ny toerana ambony rehetra amin’ny ankabehazany dia fotsy doly.
      Ny mainty moa dia betsaka ny mahantra ary voahozaona ihaina any amin’ny bidon villa. Mbola misy dia misy ny toerana tsy azo hidiran’ny mainty.
      Ny mombany Mandela dia aleo tsy hiteny fa mainty mitovy azy aza diso fanantenana. Raha fitinina dia mbola fotsy no mibaiko azy ta, in’ny fahavelony.
      Cinema doly no betsaka, aza mino ny lazainy media sasantsasany fa lainga tsara lahatra doly no betsaka.
      Ny mombany la frantsa dray, dia raha mbola miara miasa akaiky anio firenena io ny pitondra gasy dia eo foana no raisina. Tsy misy rarahin’io anizay dago sy ny gasy zany fa dia ho tsitsifiny hatraminy farany eo raha vendrana.
      Ireto vazaha lany mofo tsy misy hatao raha tsy manoratra ato amin’ny mt reto ve moa tsy hiaro ny azy foana. Asa izy ireo raha tena vazaha fa mba mandinika ihany ny tena hoe, raha vazaha, na misotro ronona aza dia handany ny andro tokon’androny eto amin’ny mt ve ? Betsaka no azo hatao refa misotro ronono. Sa somera ? Na mety gasy teo ho deraina hoe vazaha kosa angamba ireo e !
      Zay klo dia tanora ampierin-asa e, tsy dia manana fotaona firy hanoratana sy mifamaly eto foana.
      Mahazotoa doly fa ny anay mamomboka eto ny WE !

    • 4 mai 2014 à 10:29 | Paulo Il leone (#6618) répond à tsimahafotsy

      De toute évidence vous parlez sans savoir en vous contentant de répéter des slogans, comme d’autres des mantras, qui n’ont aucune réalité : winnie mandela a fait assassiner dans des condiitos atroces des centaines peut-être même des milliers de noirs qui n’approuvaient pas ligne politique mafieuse qu’elle imprimait à l’ANC.
      N Mandela lui-même en était très affecté, et ce n’est pas pour rien qu’il s’est par la suite séparé de cette sorcière noire !

    • 4 mai 2014 à 10:30 | olivier (#7062) répond à tsimahafotsy

      Bonjour

      Il y a beaucoup de mensonges dans cet article, qui est destiné a soutenir les intérêts de quelques uns…voire à manipuler les esprits fragiles..

      L’histoire est faite de conquêtes, de guerres, de rapports dominants/dominés…A part peut être dans les dessins animés..

      Qui a colonisé qui ?
      Qui était là à l’origine…etc..

      Toutes les sociétés sont elles-même hiérarchisées, et souvent injustes..

      Une chose est sure, c’est toujours le gagnant qui ré-écrit l’histoire à son avantage…

      Dans le cas de Madagascar, je suis effaré de constater quotidiennement les profonds antagonismes qui séparent les forumistes : religieux, ethniques, politiques…

      Comment voulez vous avancer, si les gens ne sont pas capables de se mettre d’accord, de parvenir à un consensus… ?…A part évidemment pour tous chanter en coeur " célafote de la France et de la ci"…

      5 années de crise…5 années de chantages, de répartitions de "seza"…

      Le problème vient de l’INTERIEUR, et il faut lutter contre tous ces propagandistes qui veulent nous faire croire le contraire !

      Je vis au quotidien la corruption…la gabegie…le népotisme..
      police…gendarmerie…fisc…inspection du travail…douanes…eaux et forets..députés…maires…Ostie...

      Il y a un MONDE entre ce que je vois, et les espoirs déçus de vieux formiates déphasés.

      Le Madagascar de 1970 n’est plus..

      Amicalement

      OR

    • 4 mai 2014 à 13:01 | vatomena (#7547) répond à Paulo Il leone

      Double confirmation
      Winnie Mandela est bien cette furie qui a inauguré à Sowetho le supplice du pneu enflammé .Ce supplice était infligé à ses opposants et à ses détracteurs par les joueurs de son équipe de football où elle trouvait du reste quelques amants .Winnie bafouait largement son devoir de fidélité à son époux Mandela emprisonné .Son amant le plus connu étant l’avocat de la famille .La police de l’Apartheid n’a jamais osé pratiquer le supplice du pneu enflammé sur les places publiques . .Cela était une spécialité de l’Inkhata . Depuis la pratique s’est popularisé ,il faut le reconnaitre .Nombre de migrants mozambicains ,zambiens ,congolais ou sénégalais ont ainsi péri lors des chasses à l’étranger dans les ruelles du ghetto .
      Le président Sékou Touré fut un farouche combattant du colonialisme . Il fut le premier en Afrique francophone à libérer son pays qui’l plongea aussitot dans la pire dictature noire.Dans ses prisons on mourait par la soif ,par la faim ,les membres fracassés par les bourreaux . C’était " la Diète Noire " ;La Guinée a gardé la peur .
      Tout ceci est vérifiable .

    • 4 mai 2014 à 13:42 | Paulo Il leone (#6618) répond à vatomena

      Exact ! winnie la sorcière infligeait la sentence du "collier de pneus* à tous les noirs qui lui faisaient de l’ombre en les accusant d’être des agents des blancs (bien pratique ces accusations)
      Le supplicié mourait par asphyxie au terme d’un longue agonie causée par de terribles brûlures aux poumons, et cette sa.lo.pe obligeait la famille du malheureux condamné à assister au "spectacle" !
      Bonjour la justice de l’ANC !
      Puisse winnie la sorcière rôtir en enfer !
      PS : je me demande qui à MT.com a eu l’indécence de publier l’article ci-dessus qui a tout d’un ramassis de mensonges au vitriol ?

    • 4 mai 2014 à 17:14 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à tsimahafotsy

      Excuse-moi mais il faut faut bien expliquer au grand nombre pourquoi il faut savoir se détacher de la France à la lumière de ces informations. L’attitude française reste toujours celle du colonialiste quand ils se posent à Mada. Il faut bien leur faire comprendre qu’il faut changer d’attitude. Cette réflexion a été faite par un journaliste français sur la 5 : "le plus dur pour la France c’est de devoir accepter...", elle n’est pas de moi. Il y a encore beaucoup de Malgaches qui n’estiment pas leurs égaux et qui continuent de leur faire la révérence. Il faut arrêter ça. C’est une réflexion qui n’empêche pas d’aller de l’avant, au contraire. Tout le monde a besoin de tout le monde mais on n’a pas besoin de continuer à jouer aux "dominés". Je vous signale au passage qu’aux frontières franco-allemandes il y a encore beaucoup de haine et c’est rien de le dire ; il a eu un reportage à ce sujet de Français qui continuent de ne pas pardonner aux Allemands, ce n’est pas une attitude typiquement malgache. Je ne suis pas d’accord avec votre façon de voir.

    • 4 mai 2014 à 19:08 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAKOTONIRINA Aubertine

      Faut te faire soigner Aubertine !
      Tu as manifestement un terrible complexe d’infériorité qui t’aveugle et te remplit d’un fiel haineux envers les Français.
      Pour ce qui est des citations de journalistes Français ou autres qui n’ont jamais bougé leur gros q. de leur studio, ils peuvent se carrer où je pense leur avis sur des questions dont ils ignorent absolument tout !
      Faites-vous soigner ! La haine et la rancoeur sont un cancer qui rongent l’âme !

    • 4 mai 2014 à 21:48 | tsimahafotsy (#6734) répond à Paulo Il leone

      Je ne reprends que la dernière phrase pour la faire mienne :
      La haine et la rancœur sont un cancer qui rongent l’âme !

    • 4 mai 2014 à 22:07 | tsimahafotsy (#6734) répond à RAKOTONIRINA Aubertine

      Je ne suis pas du tout dans votre schéma mental chère compatriote Aubertine et c’est normal que vous ne soyez pas d’accord avec moi !
      Nous sommes en 2014 et non plus à l’époque néo-colonialiste de de Gaulle et Tsiranana, où tous les ordres venaient des vazaha-be !
      Et si des Malgaches n’ont pas évolué et se comportent toujours comme des " indigènes " devant les Français, je les plains et je le déplore !
      C’est pourquoi, je l’ai dit ici plusieurs fois qu’il est temps de mettre l’éducation et l’enseignement de l’histoire, de la culture, dans nos priorités pour que nous retrouvions un peu de nous, de la fierté d’être " GASY " .
      Le peuple malagasy doit retrouver de la confiance en soi pour sortir durablement de la pauvreté (sic)

    • 4 mai 2014 à 22:09 | tsimahafotsy (#6734) répond à Paulo Il leone

      Paulo II Leone , le sniper en chef de MT ! lol !

    • 4 mai 2014 à 23:02 | vatomena (#7547) répond à tsimahafotsy

      Et si cette déférence marquée envers les quelques français qui persistent à vivre à Madagascar était autre chose que le sentiment du dominé envers son maitre mais plutot un sentiment de reconnaissance envers ceux qui ont tant oeuvré pour Madagascar .Dans les nouvelles générations ,il en est qui ont retenu que leur père était soigné gratuitement par l’assistance médicale indigène jusque dans la brousse la plus profonde . Ils savent qu"autrefois les diplomes et les emplois ne s’achetaient pas . Ils n’ignorent pas qu"au temps des Vazaha le palais de la reine était entretenu et dominait intact le beau paysage de l’Imérina .C’était le temps où les maisons s’ouvraient sur la rue sans grillage sans garniture de barbelés par peur du voleur ou de l’assassin .Le père a pu transmettre au fils les souvenirs du temps jadis . Et il s’est attendri .

    • 5 mai 2014 à 08:23 | vatomena (#7547) répond à tsimahafotsy

      Les nouveaux millionnaires noirs font illusion . En fait l’Afrique du Sud Chute .Les pauvres ,les chomeurs sont de plus en plus nombreux .Les blancs aussi tombent dans la spirale de la misère .La haute criminalité fait vivre dans la peur des uns et des autres .L’Industrie ralentit faute d’électricité ,à cause des délestages autrefois inconnus .La police noire ouvre le feu sur les mineurs en grève . Et Le Nigéria a dépassé l’Afrique du sud

    • 5 mai 2014 à 11:47 | mpamely (#7910) répond à tsimahafotsy

      - Aoka rangahy a ! ny haine sy ny rancoeur lazainao io no tena fitaovana entin’ny rehetra ankehitriny fa aza ny malagasy efa voatsindry ihany no lazaina fa feno haine sy rancoeur e ! Heverin-drangahy fa tsy misy izany haine sy rancoeur izany ireto frantsay ireto ? Ny fiakaran’ny FN any aminy inona ? Ny politika françafrika inona ? Fitiavana ?
      Rehefa atao ny kaonty dia isika malagasy aza no azo lazaina hoe mahay miatsara velatsihy manafina ny haine sy rancoeur @ ireto mpanjanaka noho ny tahotra azy ireo.
      Ry zareo mpanjanaka indray de ny haneso sy hampanenina antsika eny ihany no entiny hanindriana atsika hatramin’ny 22è siècle.
      Ny ankehitriny dia mampiseo fa tena resy sy tsindriana ’ny frantsay sy ny karana isika ! Ny mody miteny hoe aoka hibanjina ny ho avy fa ny fitarainana momba ny lasa izany tsy mety dia minia mikipy satria ny tsindry ankehitriny dia tsy dia tafika direct tahaka ny any mali, côte d’ivoire, tchad, centrafrique, sns intsony eto amitsika fa fanaovana ny sitrapo ara toe-karena ataon’ireo frantsay sy karana ary ny tsindry saina sy kolotsaina ataon’izy ireo !
      Haine sy rancoeur no tena manjaka izao fa ny resy tahaka antsika dia miforitra mingonongonona ambadika fotsiny fa ry zareo manapatra izany ary mihomehy rehefa mandresy !
      Tsy misy solution izy ity fa na a.devony na mitroatra e ! Tsy misy antenaina firy intsony fa dia ho angano no hoavintsika rehetra eto gasikara rehefa atao ny kaonty !

    • 5 mai 2014 à 11:59 | mpamely (#7910) répond à vatomena

      - Itony izany le hoe midera ny mpanjanaka fa nahavita be ry zareo ?
      Efa lasa lavitra le fitaka ! Tena atao manenina indray ny malagasy efa potika sy rava mba hangataka hiverina ho zanahana !
      Atao fampitoviana @ laréunion sy mayottes de esoina !!
      Tena samy manana ny fijerin’ny fiainana marina fa rehefa atao ny kaonty dia izao no atao hoe fijery race supérieure, izany hoe ny mpanjanaka no race supérieure de isika malagsy tokony ho a.devony mandrakizay satria resiny !

      Ny japoney izany dia hafa kely satria sahy nanohitra ny race supérieure ka nanao ny tenany ho race supérieure koa dia izay no naha tafavoaka azy !
      Ka andao koa izanay isika malagasy hitonotena ho race supérieure hiady @ ireto frantsay ireto e ! Mety izay angamba no sisa vahaolana ! Efa niady ihany t@ 1885 fa indrisy tsy nihevitra antsika ho mahay miady isika fa ny hilavolefona hatrany no tena hitan’ireo razantsika fa nety dia izao sisa no niafarantsika ! T@ 1995 no tena tazana ny hadisoana goavana de goavana nataon’i rainilaiarivony ka namporisika ny tafika malagasy tsy hiady sy ny mpanjaka vavy hilavolefona ! Maty aho tanindrazako ! tratran’ny race supérieure gaigy velona isika ity (requin) ka tsy ho avelany intsony !

    • 5 mai 2014 à 14:12 | tsimahafotsy (#6734) répond à mpamely

      Taiza aho no hitanao niteny hoe : ny Malagasy efa voatsindry ihany no feno haine sy rancoeur ?

    • 7 mai 2014 à 09:27 | vatomena (#7547) répond à mpamely

      @mpamely

      Il ne faut jamais désespérer .Les civilisations sont mortelles .Les puissances s"épuisent ,disparaissent et peuvent renaitre .C’est le cas de la Chine aujourdhui qui s’est réveillé. Le pouvoir ,la richesse ne sont jamais acquises définitivement .
      En 1885 ,il a suffi d’une colonne légère de 300 hommes pour que Duchesne prenne Tananarive .Rainiliarivony qui se croyait omnipotent a été laché par ses troupes .Le peuple ne supportait plus d’etre exploité sans scrupules .Les paysans mobilisés comme soldats se voyaient obligés de vendre la terre de leurs ancetres pour s’armer et se nourrir ,l’armée n’assurant pas la subsistance des soldats .
      Les "races supérieures " ne restent pas éternellement au dessus des autres.Leur prédominance est passagère . Le métissage ,le vieillissement , la dénatalité ,les invasions de barbares en viennent un jour à bout . C’est ainsi que disparut la tres brillante civilisation des pharaons d’Egypte .
      Mais un fait de civilisation peut se trans mettre . C’est ainsi que les Gaulois se sont montrés plus tard les dignes successeurs de Rome .
      On peut regretter que les malgaches ne soient pas devenus "les français " de l"Afrique de l’Est et des Mascareignes !

  • 3 mai 2014 à 18:24 | Jipo (#4988)

    C’est bien connu : la France est le plus gros colonisateur de la planète, et de tous les temps, elle devrait etre rayée de la carte, comme du livre.
    Aux dernière nouvelles elle finance même les insurgés de kiev, fournissant des armes aux deux camps .
    Depuis qu’ elle a vu que : les financements des victimes muslim de Lybie, de Syrie & d’ Egypte, se retrouvaient au Mali, elle en a tiré leçon : elle kontinue , pendant que la crise se résorbe, le chomage régresse, le pouvoir d’ achat a repris la courbe ascendante, les entreprises avec notre super montebourg fleurissent, que les travailleurs détachés se rattachent aux branches, que nos industries ne savent plus ou planquer leurs bénéfices depuis que notre ministre irréprochablement normal s’ est barré, la misère pour tous, c ’est maintenant, puisque : norrmaâlll ●●●

    • 4 mai 2014 à 08:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Un povr "TYPE" sur sa lancée de "PROVOCATION"..un apatride !
      ="UN CHÔMEUR PROFESSIONNEL"..
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 4 mai 2014 à 10:31 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Tu fais TON AUTO-CRITIQUE, Basile !!??
      C’est pas trop tôt !

    • 4 mai 2014 à 11:48 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Depuis quand la VERITE est " PROVOCANTE" ???
      A part peut etre que la France ne finance pas les pro Russes, qu’ y a -t- il de faux dans ce que nous concocte au quotidien le loukoum " lo-z’ai-rien " .
      Vous faites donc partie des 17 % restant d’ abrutis, adeptes de la médiocratie : CHAPEAU roséfarisou, vous pouvez kon-tinuer à etre fier ...

  • 4 mai 2014 à 12:36 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Ampahany betsaka @ lahatsoratra naroso no zavamisy niainana ary mbola andavanandro fantatry ny malagasy sy mampangidy ny fiainany @ izao 2014 izao.

    Tsy zava-baovao anefa ny nambaran’ny lahatsoratra fa mazava miharihary io, tsy ireo dingana 10 voalaza no nampiharin’ny frantsay teto fa ny ampahany ihany.

    Ny tokony atao vaindohan-draharaha izao dia tsy ny handroaka vahiny velively fa kosa ny :
    - hisintonana ny tombotsoa @ fitrandrahana harena eto ho an’ny Malagasy rehetra tsy ankanavaka
    - fanapariahana ny fahefana tsy hivangongo any an-tampony
    - fiarovana ny tany tsy ho lasan’ny vahiny mandrakizay

    Mila mitandrina tsara isika, vao manohintohina ny mizàna tsindrin’ila efa nahazatra ny sasany ny fanehoan-kevitra, dia jereo ange ireto fihazakazahan’ny voanjo manao angoantenda e, ny alika kely mpanompony moa tsy lazaina intsony.
    Ny sasany indray dia vao miresaka mikasika ny rafitra napetraky ny frantsay ianao dia tonga manao be fiavy ary tsy manao afatsy ny hanenjika ny Merina.

    Mailo ihany e, aleo hazava ny resaka, ireo babakoto nandova ny rafi-pisainan’ny mpanjanatany no tena fahavalon’ny fandrosoana eto e.

    Mankasitraka Tompoko

    • 4 mai 2014 à 15:14 | Razaka (#7817) répond à Vohitra

      Miarahaba anao Tompoko

      Mankasitraka ni Hevitrao tokoa

      Have A Great Week Vohitra

    • 4 mai 2014 à 17:20 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à Vohitra

      Marina mihitsy ny anao ry Vohitra. Tsy ferana ny fisian’ny vahiny fa kosa, aoka ry zareo tsy hanjakajaka ary koa ny Malagasy mba tsy hanampy an’ireo vahiny ireo hamotika ny Malagasy toa azy. Rehefa any amin’ny taniny hianao tsy asiany sirany mihitsy (France, Inde, Chine, etc...) ka nahoana ny Malagasy no hanaiky ny fanjakajakana ?

    • 5 mai 2014 à 12:01 | mpamely (#7910) répond à Vohitra

      clap clap clap, mankasitra tanteraka vohitra.

  • 4 mai 2014 à 13:05 | valoha (#7124)

    Tsy roahana avy hatrany ny vahiny tsy akory ! Mila jerena akaiky ny m ahakasika izy ireny tsirairay, ny taratasiny, inona no nahatonga azy ho tonga eto, mpandraharaha ve, nitondra vola vahiny ahodina ve, sns... Misy maro ny vahiny eto, toa ny karana, sinoa, komoriana, izay tsy mahay miteny na manoratra teny Malagasy akory kanefa dia nahazo ny zo-pirenena Malagasy ! Inona loatra no tena asan’ny ministeran’ny ati-tany e ? Isika any ivelany any efa hivoa-jamala mihitsy vao mahazo ny alalana ijanona sy iasa, ohatra(green card) !
    Tokony jerena akaiky ireo vahiny fariny ireo satria tsy manaja ny lalana, mpanao trafika malaza sy mamoa-fady(basy, taolam-balo, vola sandoka, jamala, volamena,sns...), manalika ny tera-tany Malagasy, manao ny atao hoe "metissage"(tsy mba azon’ny Malagasy atao mihintsy ny mba miaraka @ ny vehivan’izy ireny anefa), mizahozaho(tsy integres @ fiarahamonina Malagasy mihintsy), sns...Izany hoe toa ny otam-pary no anaovany antsika, ary dia manaiky izany isika hatramin’izao ! Mety ve io ?
    Ny fratsay ihany koa dia mila jerena akaiky ny mahakasika azy ireo. Toa manao be fiavy izany tatoato ! Manaja sy manaraka ny lalana misy eto no fahendrena tokony ataon’izy ireo na raha2 inona na inona ataony eto ! Raha mitondra vola vahiny ary mamorona asa ho an’ny Malagasy dia mety ny ahazoan’izy ireny alalana ipetraka eto mandra-paha...Fotoana izay tokony ho faritana tsara araka ny lalana.
    Isika no tsara mirindra, manao ny lamina rehetra mifanetra amin’ireny vahiny tonga aty ireny, fa tsy atao gaboraraka ny harena, ny lalana misy eto, ny maha-Malagasy antsika. Antsika ny Tany, ary isika no tokony manapaka sy manome fa tsy ato lala-kitan-kisoa avokoa ny eto !

  • 4 mai 2014 à 13:38 | Kelymalaza Zana-bazimba (#8348)

    Bonjour Mesdames, bonjour Messieurs,
    Je suis attéré d’entendre et de voir les élites du continent africain, notamment les malgaches se lamenter à longueur de journée sur l’action des puissants sur leurs pays. Hô impérialisme, hô France/afrique et j’en passe. Hé Alors !! ils jouent leurs rôles. Ils défendent leurs intérets. Si vous, les élites, de ces pays ne font rien pour protéger les votres, pour réparer ces injustices, c’est votre problème.
    Certes, vous avez les éléments pour dénoncer et pour comprendre ces faits. Je ne nie pas tout ce que vous décrivez mais, mais, ce n’est plus suffisant. Maintenant, il faut passer à l’action.
    C’est quand même affligeant cette infantisation de la classe politique et les élites du continent. Cette posture de victimisation sans réagir, sans corriger ou sans lutter me parrait terriblement irresponsable et médiocre. On n’avance à rien.
    François Hollande est là pour défendre l’intérêt des français. Obama pour les ricains, mais non pas pour les africains. Total ou les multinatinales pour leurs actionnaires. Ils n’ont pas de compte à rendre aux africains. Ils ont de compte à rendre à leurs peuples ou à leurs ationnaires. Si les élites (politiques, économiques....intellectuels) du continent ne font rien pour les leurs c’est leur problème. Ces élites ont de compte à rendre à leurs peuples.
    Le vie c’est une lutte Mesdames et Messieurs. nous ne sommes plus au XIXè ou au XXè.
    On en n’a marre de ces attitudes de ces élites de chercher des boucs émissaires sur leur incapacité de résoudre leurs problèmes.
    En 54 ans d’indépendance, nous sommes incapables de bâtir une nation, nos tribalismes structurent la vie de nos nations. En 50 ans d’indépendance, nous ne sommes pas foutus de mettre en place une économie ou un système de santé pour nos peuples..... ...de donner ou de construire une vie digne pour à la population ......etc.
    Avant de retracer ces incantations stériles, il faut voir ce que vous avez fait, ce que vous faites ou ce que vous ferez.
    Vous avez des cerveaux je suppose. Vous êtes formés comme les élites de de l’Occident des grandes universités, des grandes écoles préstigieuses. Nous nous posons beaucoup de questions sur vos natures élites de Madagascar et du Continent. tout cela ne donne aucun résultat ?????
    Vous savez la misère, les injustices, le racisme.....existent, les rabâchaient sans rien faire (en action) me semble sans intérêt.

    Bien à vous !
    A bientôt mes chers compatriotes

    • 4 mai 2014 à 13:45 | Paulo Il leone (#6618) répond à Kelymalaza Zana-bazimba

      Vous avez raison .... et parce que vous avez raison, vous allez vous faire "flinguer" par les pseudo-patriotes de salon et autres historiens de comptoir de bistrot de ce forum.
      Bon courage !

    • 4 mai 2014 à 15:24 | vatomena (#7547) répond à Kelymalaza Zana-bazimba

      Oui ,Kelymalaza ,ces grands cerveaux qui se sont frottés aux plus grandes facultés occidentales ont montré apres leur retour au pays qu’ils étaient des fruits secs . Est ce que l’influence iliènne des Mascareignes serait débilitante Les élites formés au temps de la Colonisation semblent avoir montré plus de caractère et de dévouement à la nation qui voulait renaitre ..

    • 4 mai 2014 à 22:01 | Kelymalaza Zana-bazimba (#8348) répond à vatomena

      Bonsoir Vatomena et Paolo Il Léone, bonsoir Tout le monde,
      Oui Vatomena, vous avez bien dit ce que je pense également.
      Merci pour votre prévenance Paolo.
      Ce qui m’intéresse ce sont les actions.
      Je ne veux pas raconter ma vie. ça n’intéresse personne et ce n’est pas non plus le sujet, mais en bref,
      Vous savez, je suis originaire des bas quartiers de Tana. J’ai vendu des fruits et légumes et du vary mitsangana sur le marché d’Analakely. J’ai vécu les réalités de la société malgache dans tous ces aspects durant les 26 ans des deux premières pages de ma vie. Je ne peux pas me lamenter ou rejeter aux autres les responsabilités sur mon sort ou aux sorts des miens.
      Chers compatiotes, ayons un regard tourné vers l’avenir sans effacer ni occulter le passé.
      Prenons en main nos destins. Nous n’avançons à rien avec des invectives sans tête ni queue.

      Merci et à bientôt à Tous

  • 4 mai 2014 à 22:08 | Kelymalaza Zana-bazimba (#8348)

    Bonsoir à Tous ,
    Et maintenant, qu’allons-nous faire ??
    Vous nous avez éclairci sur ce sujet. Est-ce que vous avez quelques choses pour combatre tout ça ??
    Si vous avez des idées, ne pas m’oubliez !!!

    A bientôt

    • 4 mai 2014 à 23:13 | vatomena (#7547) répond à Kelymalaza Zana-bazimba

      Bonsoir Kelymalaza
      Au service de la France les miaramila malgaches montraient une grande discipline .Il faudrait exiger de tous les malgaches autant de discipline pour leur propre pays .Ils ont perdu leur patrie d’adoption sans reconnaitre celui qui est naturellement le leur .

  • 5 mai 2014 à 09:11 | christian2A (#8349)

    Bonjour

    Au sujet de Bokassa il n’était pas légionnaire ,mais caporal/chef dans l’infanterie coloniale et infirmier on le surnommé amicalement " Bobo la chtouille"
    Cordialement

    • 5 mai 2014 à 10:46 | Paulo Il leone (#6618) répond à christian2A

      J’ai toujours entendu dire qu’il était adjudant-chef dans l’armée française, mais bon peu importe... c’est vrai que le grade immédiatement au dessus de caporal-chef ou d’adjudant-chef c’est empereur !
      ça aussi césurmentlafôtaufrançais !

    • 5 mai 2014 à 10:50 | Kelymalaza Zana-bazimba (#8348) répond à christian2A

      Bonjour Christian,

      Pourriez-vous jetter un coup d’oeil sur Wikipédia au sujet de ce Monsieur ?M
      Merci à bientôt

  • 5 mai 2014 à 20:26 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    Frères - Soeurs AFRICAINS : personnes ne peux rien contre un peuple UNIS et HEUREUX , à bon entendeur salut ....
    SI CELA EST VRAI : A QUAND L’ARRÊT DE CE VOL MESSIEURS LES FRANCAIS ????

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS