Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 20 mai 2022
Antananarivo | 10h39
 

Culturel

Affaire OMDA

Lalatiana Rakotondrazafy suggère aux artistes de créer une société d’auteurs indépendants

vendredi 6 mai | Mandimbisoa R.

La ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Rakotondrazafy, a remis sur le tapis hier les problèmes sur l’Office malgache des droits d’auteurs (OMDA). Lors d’une rencontre avec les artistes, toutes disciplines confondues, le membre du gouvernement, a déclaré que son département n’aurait aucune intention d’accaparer l’Office. « Au contraire, si vous voulez mettre en place une société d’auteurs indépendante, comme la Sacem en France, nous allons vous appuyer dans les démarches », a-t-elle affirmé.

« Vous n’avez qu’à élaborer des textes et les faire porter au niveau du parlement par les députés artistes qui y sont nombreux (…) Lorsque cette proposition de loi passera au niveau du gouvernement, nous allons certainement apporter nos expertises et nos appuis pour la rendre davantage meilleure », a déclaré la ministre devant des centaines d’artistes qui restaient malheureusement dubitatifs devant ce beau discours.

Trois mois après le limogeage de Haja Ranjarivo qui occupait le poste de directeur de l’Omda pendant une vingtaine d’années, le ministère de la Communication et de la Culture peine pourtant à trouver son remplaçant. Un appel à candidatures a lancé quelques jours après le départ de Haja Ranjarivo mais aucune nomination n’a eu lieu à ce jour. Lors de son allocution, Lalatiana Rakotondrazafy a laissé entendre que l’ancienne direction de cet office a répandu des mensonges selon lesquels le budget de fonctionnement de l’OMDA provient des cotisations des artistes. « Contrairement à ce qu’il a été véhiculé, c’est le ministère chargé de la Culture qui assure en totalité le budget de fonctionnement, y compris le salaire du personnel », a déclaré Lalatiana Rakotondrazafy hier.

Lors de cette rencontre avec les artistes, le ministère a également présenté un logiciel permettant de dénombrer les œuvres musicales diffusées dans les stations radiophoniques et télévisuelles afin de mieux répartir les redevances et droits d’auteurs.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 6 mai à 12:34 | lé kopé (#10607)

    Cette personnalité , haute en couleurs , a durant son passage à vide dans l’Opposition, fustigé les Dirigeants de l’époque (qui sont les mêmes maintenant) sur sa gestion , et surtout dans son aveuglement sur la conduite partiale du Pays . Elle était à la tête d’une manifestation sur la liberté d’expression (LME), mais depuis qu’elle est aux manettes , elle a viré sa cuti , et renie toutes ses convictions passées . Est ce la conséquence de l’octroi des avantages de toutes sortes . Selon l’adage Malagasy " les chiens sont attirés (aveuglés) par l’os , mais l’être humain par l’argent" (ny Alika jamba ny taolana , fa ny olombelona jamba ny vola" . Cette affirmation a été maintes fois confirmée , surtout par ceux qui sont chargés par le poids des ...années , et non des...âneries . Avis aux concernés .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS