Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 avril 2024
Antananarivo | 14h19
 

Economie

Fonds monétaire international

La fin de la FEC pour le mois de juillet 2024

vendredi 9 février | Mandimbisoa R.

La question de Facilité élargie de crédit (FEC), du Fonds monétaire international (FMI) s’est invitée au dernier conseil des ministres qui indique, dans son rapport, avoir approuvé la synthèse de la dernière mission des représentants de cette institution financière qui s’est déroulée du 30 janvier au 2 février dernier.

Le compte-rendu du Conseil des ministres rappelle que la FEC, signée le 29 mars 2021 pour un montant de 219,96 millions de DTS, sera clôturée en juillet. Sur ce montant, 171,08 millions de DTS ont déjà été décaissés, et une cinquième mission de revue est prévue. Madagascar a déjà formulé une demande pour obtenir le Fonds pour la résilience et la durabilité (FRD), mais cela dépendra du succès de la FEC avec ses composantes prédéfinies, comme l’ont souligné les orientations du Conseil des ministres.

Une cinquième mission de revue du programme FEC est prévue pour finaliser le processus. Lors de la quatrième mission de revue, conclue le 19 mai 2023 par l’équipe de Frédéric Lambert, l’accès de Madagascar au FRD a été discuté. Il a été mentionné que la mission a été l’occasion de discuter de la demande d’accès de Madagascar à la nouvelle Facilité pour la résilience et la durabilité du FMI, ainsi que d’exposer les étapes à venir.

-----

11 commentaires

Vos commentaires

  • 9 février à 11:39 | lé kopé (#10607)

    Pourquoi évoquer à longueur d’années les aides substantielles bénéficiées par Madagascar depuis l’Indépendance , sans que le Pays ne progresse depuis son Indépendance ? Même les structures héritées de Ladite Colonisation ne sont même pas ...entretenues et tombent en ruine. Ne parlons de l’endettement exponentiel de notre Patrie, sans jamais apporter une quelconque amélioration aux conditions de vie de la majorité de la population . Madagascar est le seul Pays , qui n’a jamais subi La Guerre , mais qui se trouve dans état de déchéance total , avec les immondices qui obstruent , les grands axes de La Capitale . Et pour eux , il n’y a pas urgence ...
    Apparemment , notre Editorialiste est dépassé par les évènements , car comme si de rien n’était , le Procès de Romy Voos , et de Philippe Tabuteau à Londres passent sous silence radio... De toute façon , la première journée a été réservée à la déclinaison des identités des deux personnes impliquées dans cette affaire, avec leur chef d’inculpation, pour que le Jury ne soit pas induit , et qu’il n’y ait aucune ambiguïté. Les choses sérieuses vont commencer dans les jours qui suivent , avec son lot de surprises et de rebondissements . Si de l’extérieur , nos Décideurs se montrent sereins dans cette aventure , en inaugurant des oeuvres de moindre importance ,nous ne doutons nullement de leurs fébrilités, car ils jouent gros dans cette aventure . Car selon l’adage ,la prudence est mère de sûreté ...Don’t act !

    • 9 février à 11:45 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé

      Ne parlons pas de ...
      Ne soit pas induit en erreur ... Sans que le Pays ne progresse d’un Iota. Au contraire , il régresse chaque jour que Dieu fait .
      Mihinambary aza misy latsaka .

    • 9 février à 11:53 | MALIBUC (#9345) répond à lé kopé

      Mais où est passé tout cet argent, ou sont passés tous ces millions d’euros d’aides au covid ?
      Chuutttttt......

  • 9 février à 13:54 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    https://actutana.com/ca-va-etre-rocknroll-les-devises/

    Bon, quand est ce qu’ on va vraiment se décider à bosser, Créer de la valeur ajoutée ?

    Et déjà
    - développer, vraiment développer l’ agriculture pour nourrir tout ce monde car avec 1 million de bouches à nourrir en plus par an, ça craint vraiment vraiment,
    - réhabiliter les routes et le rail pour la circulation des biens et des personnes,
    - réhabiliter l’ éducation et l’ instruction pour nourrir l’ esprit des jeunes ?

    1 million de bouches à nourrir en plus par an, avec une population dont on ne connaît même pas le nombre exact à l’ heure actuelle, et juste une estimation à 30 millions, ça craint mais vraiment ça craint.

    En tout cas au moins pour la digitalisation 1 million d’ identifiants uniques à créer par an, et là je ris aux larmes 🤣🤣🤣🤣🤣 :

    https://actutana.com/depeche/6140-nouveaux-nes-ont-ete-dotes-dun-identifiant-unique/

    Je sais pas, mais le hetra isan-dahy de feu Dadabe Tsiranana avait au moins quand même 2 vertus :
    - pour l’ administration, connaître et recenser sa population tout en gagnant un peu d’ argent
    - obliger la personne pour trouver du travail ne serait ce qu’ un laps de temps court afin qu’ il puisse payer cet impôt modique, pour que la personne comprenne qu’ elle est un citoyen appartenant à une communauté nationale.

    Mais on a tellement glandé, et ce depuis 60 ans, et avec des fozas au pouvoir pour qui TRAVAIL est un gros mot, ou plutôt qui comprend le sens du mot TRAVAILLER comme MAGOUILLER :

    Malheureusement, MADAGASCAR est très mal parti pour son développement, mais très bien parti pour aller dans les profondeurs du classement mondial sur la pauvreté et mada-gadoue-iller dans une misère noire.

    Et dire qu’ il y a encore des imbéciles comme Isandra qui disent que tout va très bien à Madagascar, car il y a CARREFOUR, la 5G, et patati et patata....

    Miserere Nobis.

    • 9 février à 14:28 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Quand, j’ ai écris mada-gadoue-iller et bien la gadoue, on y est :

      https://actutana.com/depeche/voici-la-route-5/

      Mais bon, paraît-il que les routes ne se mangent pas.
      Les ordures aussi d’ ailleurs :

      https://actutana.com/depeche/ah-oui-2/

    • 9 février à 15:24 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Alma n’est pas une référence quant aux analyses économiques, du fait que non seulement, il est loin de la réalité, mais, aussi, il a échoué dans cet environnement, il a dû quitter le pays pour chercher ailleurs, parce qu’il n’était pas capable de s’y adapter, contrairement à Rajoelina, Ravalomanana, Mamy R, Chef Mbina, Edgard R, etc, qui ont réussi, malgré les difficultés et des embûches,...

      On est déjà en plein là-dedans, le projet ODOF (One district, One factory) fonctionne bien, plusieurs districts ont déjà leurs usines, les objectifs pour l’augmentation du nombre de touristes et la quantité des produits miniers sont lancés, sans parler des projets pour les paysans, qui pourront les rendre en véritables pro et apporter la souveraineté alimentaire, etc

    • 9 février à 18:14 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Isandra,

      Mon propos n’ est pas de discuter sur des personnes, Elman, Rajoelina, Ravalomanana, Edgar R, Mamy R et bien d’ autres, mais des leurs actions ou non sur la vie publique et la réussite économique personnelle ou non de ces individus ne m’ intéresse pas du tout.

      Mon propos est de discuter sur :
      - des réalités, des faits, des constats dans la Société,
      - des actions et choix bons ou mauvais de personnages publiques ayant ou ayant eu des charges publiques, ou de personnage occupant des fonctions para publiques.

      Elman, Chef Mbinina sont des personnages ordinaires sans aucune charge publique, travaillant strictement dans le Privé.

      Personne n’ a strictement rien à redire sur leurs choix de vies de personnes privées ordinaires qui n’ impacte économiquement qu’ eux mêmes et leurs entreprises, qu’ ils soient salariés, actionnaires ou propriétaires de ces dernières.

      Rajoelina est le personnage public au plus haut sommet de L’ État, Edgar R est aussi un personnage public en tant que ministre, Mamy R est un entrepreneur privé mais surtout un personnage ambigu aux fonctions para publiques occultes.

      Les actions ou non, les activités, les choix politiques et économiques de ces 3 derniers personnages avec bien d’ autres personnages publics qui sont aux affaires actuellement ont un impact majeur dans la vie publique du Pays.

      Force est de constater qu’ avec les personnages d’ obédience politique foza aux affaires depuis leur coup d’ État sanglant d’ il y a 15 ans, en 2009, Madagascar a régressé à vitesse TGV pour être maintenant englué en MadaGadoue.

      Le camion citerne englué dans la gadoue de ce qu’ on ose appeler une route nationale, en est une des images la plus saisissante du Madagascar actuel avec les fozas aux affaires du Pays :

      https://actutana.com/wp-content/uploads/2024/02/antsohihy.jpg

      La conclusion coule de source, les personnages politiques fozas aux affaires du Pays actuellement, sont néfastes à l’ existence même de ce dernier.

    • 10 février à 06:31 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Corrections ;

        • « mais de leurs actions et responsabilités ou non dans la vie publique, et la réussite financière personnelle ou non de ces individus ne m’ intéresse pas du tout. ».

      au lieu de

      - "mais des leurs actions ou non sur la vie publique et la réussite économique personnelle ou non de ces individus ne m’ intéresse pas du tout.

        • "Notamment, sous la responsabilité de ces 3 personnages, avec bien d’ autres personnages publics décisionnaires politiques,
          les actions ou non, les activités, les choix politiques et économiques actés par ceux qui sont aux affaires actuellement,
          ont un impact déterminant sur la vie publique du Pays.« au lieu de »Les actions ou non, les activités, les choix politiques et économiques de ces 3 derniers personnages avec bien d’ autres personnages publics qui sont aux affaires actuellement ont un impact majeur dans la vie publique du Pays.« -** »La conclusion coule de source, en tenant compte de leurs responsabilités de décisionnaires politiques et économiques,
          des actions et résultats sociaux, politiques et économiques calamiteux (et le mot est très faible) pour la vie publique de la Nation,
          ces personnages politiques fozas aux affaires actuellement sont néfastes à l’ existence même du Pays"

      au lieu de

      - « La conclusion coule de source, les personnages politiques fozas aux affaires du Pays actuellement, sont néfastes à l’ existence même de ce dernier. »

    • 10 février à 13:53 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Bonjour à tous,

      https://actutana.com/depeche/y-a-plus-de-poissons-dans-les-eaux-territoriales-endemiques/

      Et donc, on fera quoi de ces pêcheurs, qui ne savent faire que pêcher ?

      On va les recycler en agriculteurs ?
      Les mettre dans les ODOF de SAR DJ Lapin 6-ème d’âne de cas raté ?

      Avec la faim, il y a de très fortes chances que ces pêcheurs vont se recycler eux mêmes en dahalo, bref une imitation du Dahalo en col Mao.

      Conséquemment, les 1 million de bouches supplémentaires par an à nourrir auront une source de protéines en moins pour eux.

      Nandresy marina ny tolona.

      « La Grande Île est classée 124-ème sur 125 pays dans le classement sur l’ indice de la faim dans le monde », un extrait de https://actu.orange.mg/le-niveau-de-la-faim-a-madagascar-est-alarmant/

      Allez, les fozas feront bien que l’ on soit 125-ème sur 125, ou 1-er des derniers, c’ est selon.

      Cordialement

  • 9 février à 14:51 | Isandra (#7070)

    Depuis, ces dernières décennies, la crédibilité de la politique du régime se mesure à partir de ses relations avec les bailleurs de fond. Si cette relation est au beau fixe, on peut dire que les bailleurs voient que la politique du régime est adaptée à notre situation et réaliste.

    De ce fait, ce régime joue ce jeu pour démontrer à qui veut entendre que leur politique est fiable et crédible, ce ne sont pas de parole en l’air, quand on promet des choses,...mais, baser sur des concrètes et réalisables et pragmatiques, même si un peu utopiques pour les déconnectés d’andafy.

  • 9 février à 17:26 | Jipo (#4988)

    Donc les seules préoccupations du gouvernement sont le fric, encore le fric et toujours le vola !
    Combien vont-ils pouvoir détourner et s’ accaparer !
    Une souveraineté bien singulière, bien que ne faisant peut etre pas partie des fombas vita gasy.
    Souveraineté encore une idée de vazaha be et d’ importation, nous on n’ en a pas besoin , on est fier génétiquement ...
    Fier de ce mangataka, que toutes les Nations complices rivalisent pour nous servir !

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS