Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2022
Antananarivo | 15h54
 

Editorial

La SADC, banal juge des affaires familiales ?

jeudi 9 juin 2011 | Patrick A.

Didier Ratsiraka va donc rentrer. Parce qu’il est considéré comme un raiamandreny [1].

À force d’entendre parler de fihavanana, de raiamandreny, de voir aussi des adversaires politiques se donner la bise (et pas seulement l’accolade) à l’occasion de deuils familiaux, on est forcé de prendre un certain recul et de se demander si les problèmes de Madagascar ne sont tout simplement pas ceux d’une famille dysfonctionnelle. Une de ces familles où il y a déficit éducatif mais surtout affectif.

Pour ceux qui seraient tentés de se demander si c’est grave, voici quelques réponses cueillies de-ci de-là…

Grandir dans une famille dysfonctionnelle amène à devenir un adulte sans passer par les stades naturels de développement qui vont faire de soi un adulte sain.

Dans une famille saine, les parents sont des figures d’autorité remplies d’amour, capables de faire comprendre ce qu’ils désirent et ce qui leur répugne, qui expriment leurs besoins et leurs émotions et laissent de la place pour discuter, pour être ouvertement en désaccord et ne pas être parfait — tout cela sans menacer la confiance et l’amour qui restent sous-jacents.

Un parent sain peut faire une erreur, mais cela ne constitue pas un événement traumatisant pour les enfants mais bien une démonstration de la liberté et de l’honnêteté qui est présente dans une famille en bonne santé. Les enfants sains apprennent que leurs parents sont des êtres humains et qu’ils ne sont pas parfaits et l’enfant lui-même apprend qu’il n’a pas à être parfait, qu’il a seulement à faire de son mieux. Les enfants apprennent qu’ils peuvent faire des erreurs, qu’ils doivent être en mesure de réparer les torts qu’ils peuvent avoir causés et ils apprennent aussi de leurs expériences.

Méfions nous du terme raiamandreny

Dans une famille dysfonctionnelle, cette individualisation n’est pas possible, car ce type de famille fonctionne sur le mode de l’isomorphie : tous les sujets doivent être identiques. Dans une telle situation, les parents sont l’Autorité dont les paroles et les gestes ne peuvent être remis en question. Au lieu de se constituer en système ouvert et structurant, le système familial n’assume pas qu’un de ses membres puisse acquérir une pensée ou une position de vie différenciée. Les rivalités normales entre frères et sœurs, faute d’être régulées par une autorité parentale compétente, peuvent alors devenir excessives et viennent parfois empoisonner les relations familiales durant de longues années. Dans d’autres cas, le manque d’individuation entraîne une dépendance : chaque membre a un besoin fondamental de l’autre pour se sentir sécurisé.

Photo Bisayan lady

Dans tous les cas, il en résulte des adultes manquant de confiance, qui retiennent qu’ils ne doivent jamais dépasser le niveau de compétence de leurs parents, qu’il est dangereux d’avoir des succès qui sont perçus comme des menaces envers les parents et les membres de la fratrie. Certains de ces enfants-adultes sont totalement incapables de développer des relations interpersonnelles durables, si ce n’est avec d’autres personnes issues de familles tout aussi dysfonctionnelles.

Il devient parfois nécessaire de parler avec un psychothérapeute objectif pour réussir à prendre du recul face à de telles situations et éviter de les répéter dans son propre foyer. En analysant les dynamiques marquantes du passé à l’aide d’un thérapeute neutre, les manques, traumatismes, comportements inadaptés peuvent être perçus à travers une certaine perspective et les effets négatifs d’une famille dysfonctionnelle sur la personnalité de l’adulte peuvent être dissipés.

Adala izay toa an-drainy [2].

Notes

[1littéralement : père et mère.

[2Insensé est celui qui ne fait pas mieux que son père.

16 commentaires

Vos commentaires

  • 9 juin 2011 à 09:14 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Patrick A.

    Bravo pour cet éditorial du 09 juin 2011

  • 9 juin 2011 à 09:29 | ZOZORO (#5338)

    Patrick A. frustré par Gaborone (un peu comme nous tous d’ailleurs)se prend Sigmund Freud...! pffff !

    Sinon l’allusion à la famille simpson c’est génial. Bart c’est le zazamaditra=lapinou...

    • 9 juin 2011 à 09:57 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ZOZORO

      Je me permet encore une fois une petite "lêche" à Patrick pour le feliciter de sa sortie du jour

      il a su avec UNE SERENITE qu’on lui connait d’apprehender notre situation politique à travers des articles traitant des QUESTIONS DE FOND .......LA PSYCHOLOGIE DU MENAGE/FAMILLE

      Laissant la quête de la Une , du sensationnel ou des ....manipulations aux autres.......

      IL n’eprouve pas le besoin de se voir obliger de faire la course à la statistique de l’audience en caressant une certaine population de lecteurs dans le sens du poil....

      Bref c’est un type bien , bien élèvé, sans doute issu d’une famille normale ou stable.......

    • 9 juin 2011 à 16:00 | Rivohanitra (#142) répond à ZOZORO

      J’ai lu votre article avec intérêt et admiration.

      Vous avez fait une analyse tellement juste de cette situation suicidaire qui étouffe le peuple malgache depuis trop longtemps.

      Vous êtes sans doute notre Franz Fanon (psychiatre et sociologue), et je le dis non pas en thuriféraire mais en simple citoyenne malgache. J’avoue, je n’ai pas lu vos précédents articles avec autant d’attention, mais il n’est jamais trop tard pour aller fouiner un peu.

      J’ajoute, que ces parents respectifs ont été dans le contexte historico-politique de Madagascar des infanticides, chacun à leur tour.

      En femme malgache un tout petit peu au courant des choses pour ne pas dire des crimes, j’aurais beaucoup de mal à ne pas me souvenir des exploits passés de ces soient disant Raiamandreny.

      En 2009 le père pour faire abdiquer l’autre a tiré sur ses propres enfants, les photos des corps calcinés de jeunes sont toujours visibles sur le web.

      En 2002 Ratsiraka et Ravalomanana ont expérimenté de manière efficace et parfaite de nouveaux concepts : découvertes de charnières dans beaucoup d’endroits et viols des femmes dans le Sud-Est du pays. Le peuple a par la suite expérimenté la pacification...

      Quant à celui qui s’exprime, le chapeau de paille sur la tête, qualifié de démocrate par ceux qui se trompent de façon volontaire, son rôle dans les évènements de 1991 est loin de la neutralité supposée.

      Une grande famille dites vous ? la mafia malgache aurait donc encore une longue vie grâce au concept de fihavanana.

      Bien à vous.
      Rivohanitra

    • 9 juin 2011 à 21:48 | Liberty (#3679) répond à Boris BEKAMISY

      et c’est quoi une famille normale ? Et c’est quoi une famille stable ?

      Tu peux pas juste fermer ta gueule au lieu de dire n’importe quoi à longueur de journées ?

  • 9 juin 2011 à 09:47 | kotondrasoa (#3872)

    Y-a-t-il un déficit de système éducatif à Madagascar ou n’avons-nous pas su évoluer avec le temps ?
    Je ne suis pas connaisseur en système éducatif bien que vous ayez expliqué ci joliment ce thème de famille dysfonctionnelle mais ce que je sais, c’est que nous ne tolérons pas que d’autres aient des pensées qui ne soient pas alignées sur les nôtres.
    Par ailleurs, nous n’avons pas encore compris qu’il est ridicule d’infantiliser la population, de lui mentir à tout bout de champ pour qu’elle épouse nos idées.
    Et nous n’avons pas encore compris qu’une Transition (ny teny tetezamita angamba tsy tena mahalaza azy ka manjary misy mihevitra fa azo ibahanana ilay tatezana) n’est qu’une étape où tout le monde doit prendre part pour arriver à la démocratie.
    Une démocratie qui stipule que :
    -  chacun est libre de ses idées,
    -  l’élection est le seul moyen pour arriver au pouvoir étatique,
    -  l’opposant peut critiquer le gouvernant, pour être une alternative au pouvoir défaillant,
    -  le peuple puisse suivre le programme présenté par l’élu et le pénaliser par une vote négative aux prochaines élections.

  • 9 juin 2011 à 09:50 | da fily (#2745)

    Sans remettre en cause l’intérêt du sujet, tout en le juxtaposant à nos valeurs et modèle structurel falmilial afin d’en extraire une bonne analyse, je ne vois pas la pertinence par rapport à Gaborone qui focalise un intérêt complètement différent de ce que vous nous donnez.

    Mais bon, on peut mettre cette digression sur le compte du jet-lag, bien que le Botswana ne soit pas si loin que ça...yerk ?

    • 9 juin 2011 à 10:10 | ZOZORO (#5338) répond à da fily

      Da fily

      rien à voir je pense aussi. La connaissance c’est comme la confiture, moins on en a plus on étale (c’est pas pour patrick c’est pour BB) et Freud le sait (là c’est patrick avec un peu d’ironie)

      c’est la déception je vous dis, rien de plus... on se réfugie dans la sémantique ou la psycho ....

      Pour rester dans le thème on va dire mécanisme de transfert....!

    • 9 juin 2011 à 10:29 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ZOZORO

      Zozoro

      Merçi...Zoky ( vous m’avez parlé un jour de votre âge)

      Dans cette ambiance ...familliale , qui plus est CHEZ PATRICK et pour exprimer mon respect pour lui ,je prefere rester moins belliqueux........

      Mais je me permet de faire le constat que décidement et malheureusement à Madagascar ,depuis 2009, ce ne sont pas ceux qui sont plus âgés qui font preuve de SAGESSE........

    • 9 juin 2011 à 11:32 | ZOZORO (#5338) répond à Boris BEKAMISY

      Boris

      J’ai décidé d’être un Zozoro depuis plus de 2 ans Boris. Et vous n’avez pas idée des retenus ou des concessions que j’ai pu faire pendant ces deux ans étant un fervent fils du père.

      Le problème, sans trop vouloir jouer à la Freud, c’est l’être et le paraitre. Éditorialiste ou pas, Boris le juif ou pas, expatrié narcissique ou pas et j’épargnerais DA FILY tellement il est fragile ce temps ci (encore la déception et le repli sémantisé dans sa subconscience).

      Lapinou chausse des chaussures trop grandes pour lui et Ra8 il a le cap et le masque mais malheureusement c’est pas Batman et dès qu’il vole : splofff. Vaut mieux pour lui rester dans la Batmobile qu’il peut acheter il y sera plus en sécurité.

      Plus bas dans la pyramide, la classe moyenne se prend pour l’élite et se croit majoritaire ?!!.

      Tout le monde sur MT trouvent milles manières de critiquer ou de relater les problèmes sans pour autant avancer la moindre solution !! Ils veulent jouer dans la cour des grands (le paraitre).

      La fait est que si lapinou était vraiment si noc et les anti-HAT aussi intellect qu’ils le prétendent, pourquoi ils attendent plus de deux ans pour prendre le pouvoir aux mains de ses singes ??? On se démande qui sont les plus snoc.?

      Et si nous tous continuons à ce jeu sans vraiment s’engager envers la nation, alors on sera encore le prochain siècle à l’age des pierres et de la sémantique où il faut appeler son paternel père et non papa.

      MT haut standing pour certains Jipo/Elena ou autres ...

      LA CONNAISSANCE C’EST COMME LA CONFITURE, MOINS ON EN A PLUS ON ÉTALE. Et beaucoup étale sur MT...

      Je deviens ennemi de tous ou bloqué par MT ? RIEN A ERTUOF, j’ai ma propre vision du patriotisme "Aleo halan’andriana toy izay halambahoaka".
      Et on s’applique sans attendre la nouvelle capitale africaine qui ferait la une des quotidiens malgaches !!!

    • 9 juin 2011 à 15:02 | da fily (#2745) répond à ZOZORO

      zozoro, bien que votre lecture soit agréable, ne vous ruez pas dans l’ornière facile avec cette délectation qui vous fait pensez qu’il y a étalage.

      Vous digressez autant que Patrick aujourd’hui, et se complaire dans la posture du solitaire qui nous voit du haut de son piédestal, sous le prétexte sous-jacent qu’il a compris avant les autres, n’est pas convaincant. Du moins, le refuge dans l’esprit et la lettre pour le recul nécessaire et une certaine recherche d’oxygène peut vous paraître comme pi.sser dans une contrebasse (que je préfère au violon), mais ceci à l’etrême utilité de faire un tant soi peu fonctionner ses méninges, qui ont sait servent aussi à comment chercher sa pitance ou à comment dégraffer un soutien-gorge qui ne vous appartient pas sans froisser la-dite personne qui le porte.

      Je caresse la certitude de votre compassion sur ma fragilité du moment, ce doit être ma propension à essayer de paraître ce fils idéal que mes parents auraient tant aimé avoir, et qui se traduit par ces travers couchés quand on me lit ici. Mais bon, je réserve cette fragilité qu’on veut m’imputer à la seule condition qui vaille que je sois encore debout : ma petite condition. C’est déja beaucoup d’essayer d’être celui qu’on voudrait, alors quant à entretenir l’idée de celui qu’on voudrait paraître...je laisse à zozoro de nous donner ses conclusions fracassantes.

    • 9 juin 2011 à 15:46 | ZOZORO (#5338) répond à da fily

      J’essaie juste de faire bouger les choses (ou les terriens de madagascar) da file. Désolé si j’ai froissé votre robe en dégrafant votre soutien gorge !!! hihi

      Comptez quand même, combien de déception a t on vécu. Mais apparemment vous vous êtes adapté comme le zozoro mais d’une toute autre manière !!

      Dia amin’ny 12 juin indray da fily a. Izaho no miantoka Valium sy anti-dépresseur amin’io. Rehefa vonona ny zanak’i dada rehatra dia efa minadry zozoro sy ny tariny.

      C’est ressip dans une contrebasse mais pisser contre le vent. Vous en aurez plein la gueule.

    • 9 juin 2011 à 15:57 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily

      Ouhhhhaouuuuuu !

      Un Dafily très touchant , profond, pertinent , percutant.....bref un Dafily très très HUMMAIN.......se devoile.

      Encore merçi Patrick d’avoir confectionné ce BEAU MIROIR nous permettant aujourd’hui de percer notre subconscience et de ballader un peu à l’interieur de nous meme ......et d’y eplucher nos sentiments .....de re-questionner nos verités....et passer au crible nos certitudes....politiques

      Je ne sais pas, Patrick , si les Chefs de file des Mouvances ont dejà fait un tour devant votre MIROIR , TABLEAU......ils ne peuvent pas y rester indemne .....si la famille Madagascar a encore du sens pour eux ....

      mais sur ce dernier point je partage le septicisme ambiant......car dans le "cimetière des Valeurs Malgaches" meme "les squelettes du Fihavanana se faisaient dejà volé "depuis quelques années et que ce sont actuellement les Zoulous qui nous re-apprennent, en vain ,le sens du Fihavananana ....remplacé depuis par Dame Ra-Vola .......

  • 9 juin 2011 à 10:49 | kotondrasoa (#3872)

    Sans aller à l’encontre de nos brillants forumistes, je pense qu’il y a une source à toutes choses et comprendre la racine du mal, c’est déjà se trouver sur le chemin de la guérison.
    Nos politiciens ne sont pas des adeptes de l’autocritique et ne veulent voir que ce qui leur plaît et c’est le type de l’autoritarisme éclairé de ténèbres.
    Il n’y a pas d’âge pour apprendre et évoluer et Patrick marque l’analogie entre la situation politique et la psychologie de famille, dixit BB.
    Si nous arrivons à considérer notre patrie comme notre famille et laisser chacun exprimer son opinion, sans vouloir le forcer à épouser nos idées, si avancées soient-elles, alors nous avancerons.
    Les USA ont eu leur JFK, nous avons eu Ratsimandrava ; ce n’est pas le moment d’en avoir un autre même s’il a des idées rétrogrades

    • 9 juin 2011 à 11:59 | ZOZORO (#5338) répond à kotondrasoa

      JFK et RATSIMANDRAVa certes, mais ils ont eu leur guerre de secession et nous ???

      Nous on veut de l’omelette mais on tient beaucoup aussi à la coque !
      Entre Freud et Marx ? je ne vois point d’analogie !

      Considerer le pays comme une famille alors qu’on ne tient même pas à le gerer comme une entreprise !LOL et y le papa tiendrait la caisse et bart et homere simpson.... pffff

      Un pays comme une famille= la royauté dia hisy indray ny andevo sy ny hova sy andriana de hiavana ndray dia.......

      L’analyse de l’éditorialiste n’engage que lui (ni psy ni sociologue) et tant pis pour ceux qui avalent tout cru parce qu’il n’y a rien à se mettre sous les dents rubrique politique !!!!

  • 9 juin 2011 à 18:37 | lanja (#4980)

    Ceux qui sont pas atteints de paresses intellectuelles aiguës sévère ont compris depuis 2009 à quoi joue lavanify et qui commande derrière lui, et le cinema du fameux ray amandreninareo avec ra8, ah, pauvre ra8, si seulement , tu sais à quoi joue la mouvance oe oe , bon, mieux vaut tard que jamais, merci de noter au passage qui était ministre de l’enseignement supérieur au temps de la révolution socialiste, et à qui appartient le pouvoir actuellement.
    Radidy ne peut pas entrer , pure théâtre, le vrai cible n’ est pas difficile à identifier

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS