Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 18 juin 2021
Antananarivo | 09h09
 

Education

Education Nationale

Fonction publique : plus de 3 000 enseignants titularisés

mardi 1er juin | Mandimbisoa R.

Priorité pour l’éducation. 284 écoles Manarapenitra ont été construites et 450 autres sont actuellement en cours de construction à travers Madagascar depuis 2019 a fait savoir hier la ministre de l’Education nationale, Marie Michelle Sahondrarimalala lors de l’inauguration de l’Ecole Primaire Publique (EPP)– Manarapenitra d’Amborovy à Mahajanga. Une cérémonie qui s’est déroulée en présence du président Andry Rajoelina.

A cette occasion, 142 enseignants sortant du Centre régional de l’Institut national de formation pédagogique (CRINFP) de Boeny se sont vu remettre leur titularisation en tant que fonctionnaire. Un peu plus 3 000 sortants des CRINFP devront être titularisés cette année suivant les postes budgétaires pour l’année 2021 alloués à l’éducation nationale. Pour les classes de primaire, 1 799 enseignants et 230 conseillers pédagogiques sont à recruter dans l’ensemble du pays, 1 289 pour le secondaire. Ces nouveaux fonctionnaires seront affectés dans des zones rurales éloignées pour une durée de cinq. Pour ce faire, ils ont signé une lettre d’engagement précisant qu’ils resteront dans leur première zone d’affectation durant les cinq ans à venir et ne pourront pas effectuer une autre demande d’affectation sous peine de rupture de leur contrat.

Les CRINFP proposent une formation initiale des enseignants de primaires et de secondaires mais aussi une formation continue. L’admission aux CRINFP se fait par voie de concours d’entrée avec le Bacc comme diplôme exigé. Chaque année scolaire, 1000 futurs élèves maîtres sont sélectionnés pour intégrer ces centres. Il existe 25 CRINFP dans le pays.

Outre le manque de salles de classe, l’éloignement des écoles par rapport à l’habitation des élèves constitue un des grands problèmes qui est source d’abandon scolaire et un obstacle à une éducation accessible et inclusive dans le pays. Normalement, chaque fokontany est doté d’une Ecole Primaire Publique (EPP), les Collèges d’Enseignement Général (CEG) se situent au niveau des Communes et les Lycées d’enseignement Général au niveau des districts. Certes, il y a des Fokontany où l’on trouve des Collèges d’Enseignement Général (CEG) et des Communes où des lycées d’enseignement général sont implantés mais ces cas sont très limités.

Toutefois, ces dernières années, le niveau d’enseignement a connu un développement quantitatif assez important par l’ouverture non planifiée de beaucoup d’établissements de type communautaire à l’initiative des structures décentralisées et des communautés. Les effectifs ont ainsi augmenté à un taux moyen annuel de plus de 13%. Mais l’insuffisance des ressources a des impacts négatifs sur la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage des élèves. (Source MEN/PSE)

En matière de qualité, on constate, dans les établissements publics, un déficit en personnel enseignant qualifié et un manque manifeste de manuels scolaires qui conduit à des acquisitions réduites. Les tests pratiqués depuis une dizaine d’années ont montré une baisse alarmante des scores en lecture (français et malgache) et en mathématiques. La qualification des enseignants est très faible seulement 18% des enseignants du primaire avaient un diplôme pédagogique et les difficultés d’accès dans les zones rurales et enclavées empêchent l’encadrement pédagogique des enseignants peu formés.

Hier, la ministre de l’Education nationale a également annoncé avoir distribué près de 7 millions de Rakibolana (dictionnaire), de manuels scolaires et 1 600 000 tabliers dans les différents districts Madagascar. Le projet de mise en place de cantines scolaires et le recrutement d’enseignants et maîtres FRAM, pour mieux assurer le bon fonctionnement des établissements scolaires, se poursuivent également selon le MEN.

49 commentaires

Vos commentaires

  • 1er juin à 09:54 | arsonist (#10169)

    Oui !
    Et plus de 42 enseignants-checheurs des universités morts de la covid19 !

    Ah cette superstition sur les vertus curatives et préventives de la pisse-mémée de Bokassa gasy !

    • 1er juin à 12:02 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Bonjour ,
      On rase tout et on recommence , car en 2009 , le taux de scolarisation de nos enfants était en croissance ,avec les efforts du laitier , et il en est de même pour les routes en bon état qui sillonnaient tout le territoire National . Il a fallu effacer tout le travail de Ra 8 , pour faire croire que ce Monsieur , reconnu sur son passage , et drainant la foule (21 ans après), soit le bouc émissaire de notre débandade .On se remet à distribuer des kits scolaires , on a inventé les enseignants FRAM à coups de sacs de riz , mais sans formation aucune , on a construit des écoles pour quelques privilégiés , sans aucune considération pour ceux qui sont enseignés dans des conditions déplorables . Bref , on fait du neuf sur du vieux , avec un retard de... 21 ans . Mais mieux vaut tard que jamais , mais n’aurait on pas mieux fait d’éviter ce désastre , avant de rétablir la vérité ? Reculer pour mieux sauter , telle est la devise de notre chère Patrie . Mais malheureusement , on n’arrive jamais à ...sauter , sauf dans le vide . Salut Lé...Kopé.

    • 1er juin à 17:23 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      L’incrédulité peut tuer.

      Certains intellos attendaient les essais cliniques pour reconnaitre l’efficacité de notre tambavy, alors que le peuple lambda(souvent appelé fozaorana) le prennent sans poser trop des questions,...La première catégorie a payé lourd tribut, et que dans la deuxième, la perte est minime.

    • 1er juin à 19:42 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Les personnes suffisamment instruites sont habituées à regarder la réalité en face et de reconnaître la vérité vraie , sinon ces personnes n’auraient jamais acquis les connaissances et le savoir qu’elles ont .

      Les ignares eux croient que les faits réels de la vie sont les résultats aléatoires des sorts mystérieux guidés par des forces obscures agissant d’on ne sait où . Mais que les illuminés de même type que la Bresilienne Johanna ont le pouvoir de guider ces sorts .

      Ce que dit clairement la besileo foza femelle couillue isandra ci-dessus signifie :
      1. si vous voulez avoir une longue et heureuse vie , ne vous instruisez point mais croyez seulement et vivez selon les loufoqueries que les escrocs et les illuminés vous font croire .
      2. si vous êtes instruit alors vous risquez grandement de perdre votre vie avant l’heure .

      Moralité : Et qui croit encore après avoir lu le post de la besileo foza femelle couillue isandra ci-dessus que le pouvoir foza veut vraiment un réel enseignement efficace qui préparerait collectivement et individuellement les enfants et les jeunes de Madagougou à un avenir meilleur et radieux .
      Je vous rappelle que les enfants des Chefs foza sont scolarisés à l’extérieur de Madagougou !

  • 1er juin à 10:09 | nez_gros (#10715)

    L’enseignement doit être revu et reformaté, ce sont les colons qui nous ont foutus dans ce bourbier :
    1)Bcp des nationaux diplômés, universitaires même, qui se retrouvent au chômage, ou font des choses inadéquates à leurs formations initiales

    2)Bcp des provinciaux diplômés des Universités, font des métiers sous-évalués, tandis que les élites de la capitale squattent tous les postes de commandement, ou des postes pour cadre supérieur

    3)C’est la raison principale de notre pauvreté, l’inadequation formation-Emploi, et les emplois accaprent par des elites...

    La faute à la Colonisation et à la neo-colonisation

    Nez-gros : chercheur Multicarte

    • 1er juin à 10:12 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      errata : emplois accaparés, nationaux se retrouvent au chômage

    • 1er juin à 10:30 | bekily (#9403) répond à nez_gros

      Non , nous nous sommes foutus dans le KK nous même avec la malgachisation
      les colons n’ont rien à voir !
      Nous étions assez grands pour faire les C... tout seul !!!!
      Merci Ratsiraka , merci AKFM inspirateur !!!

      Nos diplomés au chomage ??? résultat de succession de gouvernants veules et corrompus qui n’ont rien à faire du développement économique , qui n’ont jamais compris que l’ENSEIGNEMENT ets le premier domaine d’INVESTISSEMENT d’un pays qui veut avancer ,
      Gouvernants incapables successifs qui ignorent que gouverner c’est prévoir pour le bien être du peuple...
      Stupide de remettre tout , tout le temps sur le dos des colons ....regardez donc les Chinois et les Arabes qui nous bouffent .....et corrompent nos élus consentants ....

      Les Seychelles , l’ile Maurice n’avaient pas laissé tomber la langue anglaise lors de leur décolonisation...

    • 1er juin à 11:48 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @Bekily, calme toi gros, j’ai une vision de chercheur, toi une vision de spectateur reporters... ce n’est pas le même, t’as capté ou pas ?
      déjà ne t’énerves pas, car tu enlèves déjà le 80% de ta faculté de reflechir... t’as capté ou pas ???

      1)déjà la Malgachisation ce n’est pas l’AKFM, c’est le MFM

      2)sur les arabes, je ne vois pas un pays arabes fort en technologies ni en matières d’enseignement en general... si tu trouves une, tu vas me le citer, le Maroc ??? laisse moi rire

      3)La Malgachisation n’est pas le problème, c’est son application qui a été mal adminisstrée...la preuve , les Chinois pratique la "Chinoisation ",les arabes l’arabisation, si le mot existe, chez eux respectivement, et tout va bien pour eux

      4)quant à la neo-colonisation, le budget des ministères et de l’enseignement en particulier, est soumis à la validation des bailleurs de fons... t’as capté ou pas gros ???

      Nez-gros : chercheur Multi-carte

      T’as capté ou pas gros ????

    • 1er juin à 12:05 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      Est-ce que la turgescence démesurée d’un organe olfactif empêche de réfléchir tout en revisitant l’histoire politique du pays ?

      Les Ravoajanahary Charles et Andrianoelisoa Théophile n’ont jamais été membres du parti MFM/MFT de l’époque...ils étaient membres du bureau politique de l’Arema dès la première heure de l’accès à la magistrature suprême du Capitaine de Frégate et à la formation de son parti le 20 mars 1976...

      Il ne faudrait pas perdre de vue que Ravoajanahary Charles, ancien CSR et enseignant de lettre à l’université , fait partie de l’auteur et concepteur du Boky Mena...

    • 2 juin à 10:37 | bekily (#9403) répond à nez_gros

      chercheur multicarte ????
      a besoin de prendre un peu de bouteille ......
      restons sérieux

  • 1er juin à 10:41 | kartell (#8302)

    Le pouvoir qui avait entonné une émergence flamboyante se voit désormais contraint et forcé à pratiquer une politique de l’opportunisme en matière d’enseignement en cours de délitement continuel...
    Tenter de sauver ce qui pourrait encore l’être, tel est le défi posé à un pouvoir qui prend en main les choses au dernier moment juste avant la catastrophe ...
    Beaucoup de choses se sont accumulées depuis deux ans ou plutôt nous avons assisté à une accélération avec le lourd tribut des décès dans ce corps enseignant devenu aussi squelettique que ces zombies qui errent dans un Sud affamé..
    En fait, on n’est pas trop regardant sur la formation des maîtres, les plus faibles étant affectés dans des brousses profondes prises en étau entre dalaho et paupérisation d’un milieu rural délaissé où ces envoyés de l’état transformeront davantage ces classes en vulgaires garderies d’enfants plutôt qu’en lieux de savoir !...
    On assiste clairement à une tentative de contenter des statistiques officielles que d’agir sur un terrain miné où toute réforme performante demanderait du temps, des moyens et une plus grande respectabilité du corps enseignant...
    Aujourd’hui, on rebouche des trous béants avec du tout-venant et il est clair que cette politique du vite fait aura des effets à longs termes qui accentueront encore un peu plus les choses ...
    La pauvreté du pays est une chose, celle qui gangrène son corps enseignant et ses structures sont pires encore, dans une forme de déni qui a dépassé largement celui de la pandémie sauf qu’aujourd’hui, ce sont plusieurs décennies futures qui sont ainsi jouées au poker menteur !...

  • 1er juin à 10:42 | Isandra (#7070)

    Franchement, 298+450 écoles manara-penitra et 3.000 nouveaux enseignants de qualité.

    Qui ose dire encore que ce régime ne met pas l’éducation des enfants des malagasy comme priorité de priorité ?

    C’est l’une de velirano, l’éducation par excellence, mais non pas l’éducation tout court comme un certain avait instauré, en mettant en place le FRAM,...pour juste faire la course à la quantité.

    Je ne veux pas être à la place de détracteurs, un soi-disant Bac- ??? veut transformer notre éducation à une éducation de qualité digne de 21 siècle,...

    • 1er juin à 15:15 | pisokely (#9950) répond à Isandra

      un seul mot..parmi tant d autre ?
      QUAIE orange.. cherchez l erreur mahajanga

    • 1er juin à 15:19 | pisokely (#9950) répond à Isandra

      digne de qualite.. QUAIE orange

    • 1er juin à 15:19 | pisokely (#9950) répond à Isandra

      digne de qualite.. Q U A IE orange

    • 1er juin à 15:20 | pisokely (#9950) répond à Isandra

      digne de qualite.. Q U AI E ora nge

    • 1er juin à 15:20 | pisokely (#9950) répond à Isandra

      digne de qualite.. Q U AI E o ra nge

    • 1er juin à 21:05 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      pisokely,
      SARINDRABAC FAHAFIRY MIDANAKA EO ANOLOAN’NY QUAIe ORcINI (nefa hoe quai orsini) !
      https://www.facebook.com/1256349061/posts/10221080115133308/?d=n

    • 2 juin à 10:32 | bekily (#9403) répond à Isandra

      FRAM = DESASTRE ABSOLU !!!!
      A Manambato , j’ai rencontré des enfants issus de milieu défavorisé ,devoir louer une CASE à Brickaville pour pouvoir aller à ’école PUBLIQUE GRATUITE ( leur soeur ainée étant sacrifiée pour s’occuper d’eux )
      La famille n’avait pas les moyens de les scolariser dans une école avec des FRAM ....àManambato

  • 1er juin à 10:46 | dominique (#9242)

    Et il ne faut pas oublier de dire ; des diplômées avec des salaires de survie !!!!
    ne me dites surtout pas non je connais parfaitement le cas ...

  • 1er juin à 11:12 | Isandra (#7070)

    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

    COMMUNIQUE

    Région Boeny : Concrétisation du Velirano numéro 4 pour une éducation de meilleure qualité et moderne.

    Le Président de la République poursuit sa tournée dans la Région Boeny. Cette deuxième journée de visite a été marquée par la réalisation de son Velirano numero 4, celui d’offrir une éducation de qualité pour tous. Ce 31 mai 2021, le Chef de l’État a procédé à l’inauguration de l’EPP-Manarapenitra d’Amborovy. Selon la Ministre de l’Éducation Nationale, Sahondrarimalala Marie Michelle, 284 écoles Manarapenitra ont été construites et 450 sont actuellement en cours de construction à travers Madagascar depuis 2019. Sans compter la répartition dans tous les districts de la Grande Ile de près de 7 millions de Rakibolana et manuels scolaires, de 1.600.000 tabliers, la mise en place de cantines scolaires mais aussi et surtout le recrutement d’enseignants et maîtres FRAM. Durant son allocution, le Président de la République a réitéré sa promesse de mettre en place des infrastructures plus proches de la population, notamment en termes de sécurité, de santé et d’éducation.

    La cérémonie de ce jour a également vu la remise officielle des premières tablettes numériques, fruit de la collaboration de l’État Malagasy avec un géant de la technologie chinoise, la Société Huawei. 1500 tablettes numériques seront distribuées dans les écoles publiques dans tout Madagascar. « Grâce à ces tablettes numériques, nous offrons à nos enfants dans les écoles publiques l’accès à une éducation moderne. Nous allons également mettre en place la plus grande université de l’Océan Indien, l’Université IEM, grâce à notre collaboration avec Huawei », a déclaré le Président Andry Rajoelina. En effet dans le cadre du programme « Seeds for Future », également soutenu par la société Huawei, les 10 lauréats à l’examen du baccalauréat de cette année bénéficieront d’une formation en ligne de haut niveau via le Campus Huawei et auront l’occasion de visiter ce campus en Chine. Par ailleurs, des formations autour du numérique et de l’intelligence artificielle seront mis en place dans les 5 universités de Madagascar.

    Selon les consignes du Président Andry Rajoelina, l’État procèdera au recrutement dans trois secteurs prioritaires à savoir la santé, la sécurité et l’éducation. Ainsi, dans le volet éducation, le Président de la République, a lancé officiellement ce jour, la remise des arrêtés de nomination des enseignants sortant du CRINFP à commencer par les enseignants de la promotion MAHEFA issus du INFP/CRIFNP de Mahabibo Mahajanga. Selon la Ministre de l’Éducation Nationale, 1799 enseignants du primaire, 1289 enseignants du collège ainsi que 230 conseillers pédagogiques du primaire seront recrutés dans tout Madagascar. Le Chef de l’État a félicité ces nouveaux enseignants et les a encouragés dans l’accomplissement de leur devoir pour l’éducation des enfants Malagasy. Il a également donné des consignes afin que ces enseignants nouvellement recrutés reçoivent leurs salaires à temps notamment avec la mise en place d’une collaboration avec Paositra Malagasy.

    Plus tôt dans la matinée, le Président de la République s’est rendu auprès du CHU Mahavoky Atsimo à Majunga. Il a tenu à remettre personnellement les primes exceptionnelles des agents de la santé, en première ligne dans la lutte contre le COVID-19. Le Chef de l’État a remercié tout le personnel médical de la Région Boeny pour avoir fait preuve d’abnégation face à cette pandémie. Tous les CHU et CSB ayant pris en charge des patients du COVID-19 dans la Région Boeny recevront cette prime exceptionnelle.

    Dans la concrétisation du projet One District One Factory (ODOF) , le Chef de l’État a remis à la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Majunga, les matériels et équipement afin de soutenir les initiatives entrepreneuriales des associations et coopératives locales. L’objectif du projet ODOF est d’améliorer la qualité et le taux de transformation des produits locaux au niveau de chaque district, tout en soutenant les petites et moyennes entreprises. Ainsi, parmi les matériels remis ce jour, figurent des fumoirs, des machines destinées à la production de glace alimentaire, ainsi que des machines à coudre industrielles. Le Chef de l’État a aussi offert un camion benne avec 5 bacs à ordures pour la Commune Urbaine de Marovoay.

    Direction de la Communication et des Relations Publiques

    • 1er juin à 11:32 | dominique (#9242) répond à Isandra

      plutôt que de prêcher les sornettes de ton illustre pharaon ; tu ferais mieux d’aller lui demander se qu’il a fait de la compagnie aérienne Air Madagascar ??? au bord de la faillite complète ça devient la risée complète de toute l’ Afrique et en plus les frontières fermées pour les personnes totalement vaccinées et en ayant un passe port sanitaire en règle , c’est pas encore un coup de jalousie du pays ? ça ??? .. ou un autre système d’escroquerie a venir pour le tourisme ..

    • 1er juin à 11:59 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra pleine de betsabetsa, dis nous donc ou sont les centaines de tonnes de livres scolaires don des ONG et Associations diverses qui arrivent chaque année sur l’ile ?
      Sûrement pas dans les écoles car les élèves n’ont que leurs cahiers et quelques stylos.
      Ne te défilé pas, REPOND pour une fois essaie d’être honnête.

    • 1er juin à 14:26 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      18:15 - QUAI ORANGE- MAHAJANGA
      Le président de la République a également inauguré ce 31 mai, la route en pavée de la ville de Mahajanga, également appelée le quai Orange ..,.

      Certains traits de personnalité permettent de mieux reconnaître une personne narcissique :
      L’arrogance ;
      L’intolérance aux critiques ;
      La tendance à l’autosuffisance ;
      Une grande ambition et une tendance à la compétition pour renforcer ses réussites et sa performance ;
      Une agressivité en cas d’échec ;
      L’utilisation des autres pour satisfaire ses propres besoins.

    • 1er juin à 21:07 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      1er juin à 11:12 | Isandra (#7070)

      PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
      ...
      BACs à ordures...

  • 1er juin à 11:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Félicitations aux heureux recrutés et soyez tout de même prévoyant car 2022 serait l’année de tous les dangers après la gestion inconsciente du budget de l’état n’est-ce pas ?
    Aucune étude n’a montrée que la qualité des élèves est fonction de la qualité des salles d’enseignement n’est-ce pas ? C’est pareil au livre, un bon instrument tout en restant un mauvais maître n’est-ce pas ?

    • 1er juin à 12:16 | lé kopé (#10607) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Malibuc ,
      Personnellement , j’ai participé à la distribution de manuels scolaires dans la région d’Isandra , il y a de cela ,une quinzaine d’années . Je ne sais plus ce qu’il en est actuellement . Par contre , en signe de remerciement , les élus locaux m’ont demandé poliment si je ne voulais prendre leurs... places en tant que Sénateurs ou Députés . Je leur ai répondu que mon initiative est purement volontaire , et que je préfère vivre de ma sueur , en ayant un travail honnête . Depuis , les tensions n’ont cessé de monter , à chacune de mes apparitions .

  • 1er juin à 11:32 | kartell (#8302)

    Extrait d’un article de la Gazette de ce matin ....
    ... Ce même virus a décimé les enseignants. On parle du corps enseignant dans les universités mais il a touché aussi d’une manière ou d’une autre les autres enseignants. Les universitaires de tout Madagascar ont vu partir les leurs. Les derniers mois ont été pareillement meurtriers pour le corps enseignant. Des professeurs emportés par le coronavirus, plusieurs professeurs emportés par le coronavirus, et pas de recrutement dans les universités depuis des années malgré les départs à la retraite ainsi que ces innombrables décès. Les universités publiques, qui déjà fonctionnent difficilement ; les universités qui fonctionnent plus avec des vacataires qu’avec des enseignants fonctionnaires titulaires ; les universités qui peinent à attirer du monde, qui peinent à attirer la relève ; les universités se vident de leurs enseignants et chaque départ pose la question du qui va faire le cours, qui va encadrer les étudiants etc. Le coronavirus est plus meurtrier que la peste et le choléra.....

    • 1er juin à 16:30 | anhuro (#10667) répond à kartell

      Pas mal 🤔 mais, se référer à La Gazette est quelque peu "dangereux " !, vous connaissez le dicton : c’est pas le vent qui tourne ! c’est la girouette ! ou l’inverse si vous préférez 😊.
      Sur le site une seule personne ne change pas.... Isandra 🙈😎 eh oui la "povre🤕" elle est toujours dans le sens du vent.
      L’article de la Gazette est correct, cela arrive parfois lorsqu’ils ont un "chouia" de clarté dans leurs cerveaux 🤒

  • 1er juin à 11:41 | I MATORIANDRO (#6033)

    TSY AZO EKENA NY FANOMEZANA ZOM-PÏREN ?ENA IOREO VAHINY FA INDRINDRA IREO KARANA SY SINOA TSY VANONA IRETO.

    TANDREMO FA HO RATSY IO RAH LANY EO AN.

    TANDREMO

    • 1er juin à 11:54 | nez_gros (#10715) répond à I MATORIANDRO

      marina ve ??? tantarao fohifofohy eto aloha ny antsakany sy andavany mba hazava,fa tsy mety raha safombemantsina foana, mila dinihina ankaiky, dia ho hita ny azo enkena sy tsy azo enkena..fa tsy havelantsika io, raha marina izany... manongatena izy raha izany.. tantarao e !

  • 1er juin à 13:05 | I MATORIANDRO (#6033)

    Aahatody ny faha 26/06/21 ve ty fanjakana kitoatoa ty ???!!!

    HISY HETSIKA MAHAVARIANA HOY AHO ATO ATO !!!

    Nofinofiko io ry devoly isany faa aza omena lanja be loatra an !!! Hi ! Hi ! Hi !

    Rahampitso dia misy hetsika ho ataon’ny olona LLLLEEEEOOOO an’zao fitondrana mpandrendri-bahoaka zao.

    Soratana @ ar vava orona izay mamparary anao ka an,omezazna hafatra an’zao fitondran mpangala-bato zao.

  • 1er juin à 13:16 | arsonist (#10169)

    Un keum qui est de niveau d’instruction ric-rac classe de 3e des collèges à la tête d’un état :
    permettez-moi de douter de ses capacités à avoir des idées claires , constructives et efficaces à mettre en pratique sur la chose pédagogique ,dans le but d’assurer une bonne éducation préparant collectivement et individuellement les enfants et les jeunes ainsi que ce pays à un avenir meilleur !!!

    C’est comme si on confie à un tireur de pousse-pousse la responsabilité de pratiquer chirurgicalement l’ablation de l’appencdice d’un patient !

    Avec ces foza au pouvoir , on aura tout vu à Madagougou !

    • 1er juin à 15:22 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Le Grand Manitou a été sacré "Champion d’Afrique de l’Education Physique de Qualité en Afrique" par je ne sais quel organisme , non répertorié . Le ministre des Sports a renchéri qu’à Madagascar , l’Education Physique et sportive (EPS) est... de Qualité . Est ce une blague ? Vous n’avez qu’ à demander aux Professeurs d’EPS locaux , leurs conditions de travail , et leurs rémunérations , après 5 années d’Etudes à l’Ecole Normale Sup d’EPS , et vous comprendrez leurs désarrois .Mais ce n’est pas étonnant , car les deux responsables précités , n’ont pas suivi de cursus Universitaire ...
      Comme vous le dites , c’est la revanche des ignares sur les "initiés" .Et ils en sont fiers !!! Argent , quand tu nous tiens , mais vous ne l’emporterez pas au ...Mausolée .

  • 1er juin à 13:20 | I MATORIANDRO (#6033)

    Alevenonareo des putains otran’nandevenanareo an’le jamba ity volavolan-dalàna fanomezana zom-pirenena ireo vahiny tsy vanona io fa ho sahiran eto ny vahoaka tsy mandady harona rehetra.

    Ho anareo fati-karana izay nanakolikoly ireo des putains nandray sy notambatambazanareo vola dia takio any ny volanareo. ( regleo any ny kaontin,areo).

    MAZAVA V ???

  • 1er juin à 13:22 | I MATORIANDRO (#6033)

    betsaka no nanontany ary milaza tsy ho tompon’andraikitra t@ ilay TARATASY NAHA BE RESAKA t@ sabotsy lasa teo.

    Lazaiko ny hevitro :

    - mety ho ilay olona te ho derain’ny alika ao Ankadindramamy sy ny forongony no n,anao an’iny.

    • 1er juin à 13:24 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      Mety ho tafiditra t@ io raharaha io ihany koa ilay devoly mpiasan’ny serasera.mada IZAY TSY MITSAHATRA MANEHO HEVITRA ETO.

    • 1er juin à 21:12 | Rainingory (#11012) répond à I MATORIANDRO

      teny amin’ilay fidinambe sady tsena eny antanàna iny e, ilery satria hoe voafidy fa tsy nahasarik’olona mihoatra and-Ra8 dia lasa niantso pra handrava

  • 1er juin à 14:18 | I MATORIANDRO (#6033)

    Tsy voaloan’reto mpitondra mpangala-bato reto intsony karaman’reo mpiasam-panajakana isan-tsokajiny.

    lanin’reo tsy valahara @ tsy antony mahasoa ny vahoaka ny volam-panjakana.

    LANY NY VOLAM-PANJAKANA Misy ireo DES PUTAins manofa trano @ zokiko ary tsy mahaloa volan-jiron’ny JIRAMATY ary milaza fa tsy mbola maharay vola hono zareo.

    rapitso dia misy hetsika filazana izay maharary sy efa LLLEEEOOO an’zao fitondrana kitoatoa zao ;

    SORATANA @ ARO VAV ORONA NY TENY IZAY TINAO AMPITAINA HO AN’RETO COCOVID BIZINESY RETO.

    • 1er juin à 14:58 | pisokely (#9950) répond à I MATORIANDRO

      bonjour a tous..
      bonne initiative.... pour ameliorer notre quotidien ?? a force de vouloir trop.. trop montrer.. on devient ridicule.. QUAIE orange... ils etaient combien autour ??? foza

    • 1er juin à 14:59 | pisokely (#9950) répond à I MATORIANDRO

      bonjour a tous..
      bonne initiative.... pour ameliorer notre quotidien ?? a force de vouloir trop.. trop montrer.. on devient ridicule.. QUAIE orange... ils etaient combien autour ??? f o z a

    • 1er juin à 21:14 | Rainingory (#11012) répond à I MATORIANDRO

      ka notapahandrabluestone ny sôsy koh

  • 1er juin à 14:56 | Besorongola (#10635)

    BONNE NOUVELLE POUR LES MUSULMANS !

    ❓❓VOUS ÊTES MUSULMANS ❓❓
    Ce message vous concerne 🛑🛑🛑

    💢 sourates 3:55
    « dieu dit : ô jésus ! […] j’élèverai ceux qui t’ont suivi au-dessus des incrédules,
    Jusqu’au jour de la résurrection. Votre retour se fera alors vers moi […] quant à ceux qui ne croient pas, Je les châtierai d’un terrible châtiment en ce monde et dans la vie future. ».

    ‼️‼️‼️ Le coran reconnaît que ceux qui n’ont pas suivi Jesus sont des incrédules, et encore plus ceux qui ne croient pas en Jésus seront châtiés terriblement.

    ✅matthieu19:28
    « je vous le dis en vérité, lorsqu’au jour de la résurrection le fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez aussi (…) »

    🔅Suivi qui ❓=> Jésus
    🔅Siéger ou ❓=> au ciel

    💢sourates 4:159
    Il n’y aura personne, parmi les gens du livre, qui n’aura pas foi en LUI avant sa mort. Et au jour de la résurrection,

    En lui qui ❓=> Jésus

    - Jésus ne vous donne pas une religion non,
    - Jésus n’est pas un chemin non, il est le chemin
    - Chosir Jesus n’est pas un essaie de vie, n’est pas vivre avec un Dieu loin non, Jésus en vous, vous suffit pour vivre une vie en véritable relation avec Dieu qui sera dormais pas votre Dieu mais votre PAPA !

    Tous sont morts un seul à été ressuscité JÉSUS CHRIST pour toi qui lis ce message 💙

    Jésus t’aime, ose Jesus tu ne seras jamais déçu !

    Saïd Oujibou, Fier d’être Arabe et CHRÉTIEN.
    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1908795755946731&id=100004489749183

  • 1er juin à 17:22 | kartell (#8302)

    Chronique : amusant, oui mais pour qui ?
    Par Les Nouvelles sur 31/05/2021

    Dans la circonscription d’Antananarivo Renivohitra, les élèves de septième ont passé l’examen blanc du CEPE et du concours d’entrée en sixième. Pour certains élèves, le CEPE, c’est un passeport pour le collège. Pour d’autres, très nombreux, c’est l’entrée officielle dans la vie active, pardon quasi officielle car comme chacun sait, le travail des mineurs n’est pas autorisé…
    Chaque année, les sujets du CEPE sont une mine de renseignements sur le pays. On y apprend d’abord ce que les élèves sont censés savoir à la fin de l’école primaire ; on y mesure notre rapport aux langues officielles et on se fait une idée assez raisonnable de ce que l’Education Nationale représente pour notre nation en perpétuelle voie d’émergence.
    Les sujets sont proposés dans les deux langues officielles. Mais pour trois matières, les candidats n’ont pas le choix : le malgache en malgache, le français en français, on s’en doute ; et l’histoire (de Madagascar) en malgache quand la géographie, de Madagascar faut-il le préciser, peut être traitée dans l’une ou l’autre des langues officielles.
    Les années passant, le texte de français se distingue par sa langue originale, français de Madagascar ou florilège de malgachismes ? Apprécions : Voici qu’on débarque à la gare routière. Il y a là des taxi-brousses, de nombreux restaurants et des milliers de gens. Un flot humain se dirige vers la rue et la traverse. Nous nous décidons à traverser mais un grand autobus bleu passe devant nous. Maman remonte vite sur le trottoir, moi aussi. Je ne comprends rien. Mon cœur bat fortement.
    Cette année, la fantaisie du texte de français est détrônée par un exercice qui me laisse perplexe : Ataovy anaty mahitsizoro ny fitaovam-pitaterana nampiasain’ireo olona tonga voalohany teto Madagasikara : fiaramanidina – lamasinina – lakana.
    Pour sûr, c’est amusant. Mais un sujet d’histoire au CEPE n’a pas à être amusant même si, hélas, il permet de se faire une idée assez raisonnable de ce que l’Education Nationale représente pour notre nation en perpétuelle voie d’émergence.

     
    Kemba Ranavela

  • 1er juin à 19:59 | Rainingory (#11012)

    HORS-SUJET :

    Mibitaka i Rasanjy any am-pasany any ! FIAROVANA CELESTIN LOVANIRINA no anaran’ilay taranany miseho ampahibemaso, tsy menatra mivarotra Tanindrazana. Avy any Betafo izy io. Député Foza, mazava ho azy !

    Ho an’izay tsy naharaka : io solombava io no NASAINA nanolotra ny lalàna mikasika ny fanomezana zom-pirenena Malagasy ny Karana.

    https://www.facebook.com/LIM974/photos/a.115542633196431/507060744044616

  • 2 juin à 10:25 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    HS :

    De quoi les malagasy qui se disent ou se croient de souche ont-ils peur ?

    https://www.actutana.com/cette-peur-du-karana-la/

    Ont-ils oubliés qu’avant eux, qu’avant la venue de leurs ancêtres sur la terre de Madagasikara, ils y avaient les vazimbas ?

    Et que si la "légitimité" d’avoir une existence reconnue sur un territoire ne devait se définir que :

    - par l’ancienneté de la présence de ses ancêtres et/ou sa naissance sur ce territoire

    - Et par le phénotype de celui qui se croit de "race pure",

    Le malagasy oublie qu’il est le fruit d’un métissage plus ou moins prononcé entre ses ancêtres venus d’ Austronésie, d’ Afrique, d’ Arabie, d’ Inde, de Chine et même d’ Europe.

    Et de ce fait qu’Il serait toujours un immigré dont l’existence à Madagasikara serait toujours reconnue moins "légitime" qu’un autre.
    Il serait toujours la tête de turc, d’ un autre.

    Je ne vois pas pourquoi refuser la nationalité malagasy à des karana et ce d’autant qu’ils sont apatrides :

    https://www.unhcr.org/fr/news/stories/2017/11/5a0473f4a/karanes-madagascar-attente-nationalite.html

    La Société Malagasy montrerait par celà qu’elle est devenue une Nation plus mature, tolérante car sûre d’elle même.

    Mais, ma dernière phrase relève plus d’une utopie, car :

    - quand dans la Société Malagasy, la très grande majorité de ses membres a faim et soif au sens littéral du terme et est tout éduquée voire non éduquée du tout

    - quand ceux qui incarnent le pouvoir actuel à Madagasikara ne sont pour la plupart que des individus veules d’une brutale et vénale crétinerie.

    On est très loin d’une réalité.

    Malgré le fait que ce projet de loi sur la nationalité, soit porté par un pouvoir dont la légitimité est contestable, je crois qu’on ne peut pas toujours reporter aux calendes grecques cette décision.

    Il est un temps pour la réflexion et aussi celle de l’action.

    Et puis, je crois que le malgache qui se croit de souche doit être bousculé dans son indolence et ses certitudes (souvent de l’entre soi ory havamananesque) "face" à ces karana travailleurs, solidaires entre eux, d’une grande intelligence sociale, et entreprenants.

    Je précise que le terme "face" ici veut traduire une saine compétition dans le travail pour l’aménagement de l’environnement (au sens le plus élargi du terme :
    politique, économique, social, culturel, écologique ....) du pays.

    Je crois en la valeur ajoutée que ces karana peuvent apporter à la Société Malagasy pour peu que la communauté karana veuille bien s’ouvrir à la communauté nationale, chose que les chinois arrivés pendant la colonisation ont très bien faite (ce qui n’est pas le cas des chinois actuels).

    Il faut que :

    - d’une part, les karana n’aient pas peur de croire leurs âmes se diluer en intégrant la communauté nationale

    - et d’autre part que la communauté nationale fasse montre de la réalité du terme communauté, non uniquement comme un patchwork de groupes d’individus réunis sur une base "raciale" par des intérêts à vocation juste économique.
    Une réalité bien comprise comme étant celle d’une communauté de destinées.

    Réflexion "philosophique" du jour :

    En général, les immigrés où qu’ils soient ont souvent fait montre de volonté et de détermination que les "locaux" pour se faire leur place dans la société, car les "locaux" ont souvent tendance à croire leur place comme déjà acquise.

    Cordialement.
    YaR

    • 2 juin à 10:59 | Besorongola (#10635) répond à Yet another Rabe

      👍👍👍👍👍👍👍 YaR bonjour.

      Pour une foi cette décision ne m’offusque pas car fidèle à mon principe je persiste que la terre a été créée par Dieu pour tous les hommes, aucune loi aucune entité, aucune nation aucune politique aucun gouvernement ne peut empecher un africain de s’installer en Europe ou un Karana de d’installer à Madagascar...
      Est-ce-que un Gasy riche et patron est-il meilleur qu’un patron Karana ?
      Par ordre les malgaches préfèrent, paraît-il un patron français ou européen qu’un patron Karana ou chinois mais les patrons malgaches on n’en parle pas trop...
      Ces gens là peuvent être une chance pour notre pays mais c’est aux autorités de fixer les règles selon la loi en vigueur. Qu’il soit Gasy Karana ou vazaha, que la loi s’applique à chaque citoyen de ce pays.
      Partout dans le monde, l’entre-soi est de rigueur mais c’est juste un plan des hommes pour leurs propres intérêts.

    • 2 juin à 11:14 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Correction :

      "sous éduquée" au lieu de "tout éduquée"

      ’base "raciale" ’ par ’base "raciale et/ou ethnique" ’

Annonces

Avis de décès

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS